:fm19: 🌍 Un Pays, un Défi 🌍


#1
:earth_africa: UN PAYS, UN DÉFI :earth_africa:

Combien y a-t-il de championnats jouables dans FM à votre avis si on compte les updates? Près de 250, dans plus de 85 pays. Et combien de ces championnats sont réellement utilisés par la communauté? 20? 30? En tout cas, trop peu. Pourquoi pas regarder ce qu’il y aurait à faire dans chaque pays?
C’est ce que j’ai fait, j’ai fouillé 85 pays, cherché des clubs avec une histoire, des clubs qui ont chacun leurs particularités, ces petits quelque choses qui les rendent uniques.

Je vous invite à faire avec moi le Tour du Monde de ces clubs, à la découverte des plus beaux défis de la planète Football.

image

#2

un tour du monde ça m’intéresse :wink:


#3

:south_africa: Episode 1 - De L’Afrique du Sud au Bahreïn :bahrain:


  • :south_africa: Afrique du Sud - D2 - Ajax CT

C’est peut être un des clubs les plus connus de cette liste. L’Ajax Cape Town est donc le pied à terre de l’Ajax Amsterdam en Afrique, avec des accords de prêts entre les 2 clubs. L’Ajax CT, même si c’est un club jeune (1998) a toujours été un club important du championnat d’Afrique du Sud, mais il est récemment tombé en deuxième division. Avec un grand stade (64 000 places), et les accords avec l’Ajax Amsterdam, l’objectif sera de ramener le club au sommet du football Sud-Africain dans un premier temps, avant pourquoi pas de se frotter à la Ligue des Champions Africaine.

  • :algeria: AlgĂ©rie - D2 - ASO Chlef

Le championnat algérien est peut être le moins développé de tous les championnats du Maghreb, mais ça ne le rend pas inintéressant pour autant. En 2011, l’ASO Chlef dominait le championnat Algérien de la tête et les épaules, et a fini champion, à 13 points de ses poursuivants. Mais voilà. Les meilleurs joueurs ont été vendus, et en 2015, l’ASO est descendu en Deuxième Division, où il croupi depuis. Dans un premier temps, il faudra quitter cette Deuxième Division, où on ne peut recruter que de joueurs algériens, avant d’espérer redonner sa splendeur à l’ASO.

  • :germany: Allemagne - D4 Nord-Est - Lok Leipzig

Si je vous parle de Leipzig, vous penserez sans doute au club de Red Bull. Et si je vous disais que ce n’est pas le plus grand club historique de la ville de Leipzig? La première édition de la Bundesliga a eu lieu en 1902-1903, et a vu le sacre du VfB Leipzig. Trois titres avant même la Première Guerre Mondiale, et un avenir radieux qui s’annonçait à Leipzig. Mais après la Guerre, l’Allemagne connait une grave crise financière, et le club n’a qu’une Coupe d’Allemagne à se mettre sous la dent pendant l’Entre-deux-guerres. Et après la Seconde Guerre Mondiale, le club est dissout, avant d’être ramené à la vie sous le nom de “Lokomotive Leipzig” par d’anciens joueurs, dans le championnat d’Allemagne de l’Est. Le club connait à nouveau la gloire dans les années 70 et 80, et atteint même la Finale de la Coupe des Champions en 1987. Mais après la Chute du Mur de Berlin, tous les symboles de l’ex-RDA sont rejetés, et le Lok n’y fait exception. Il connaîtra une longue descente aux Enfers, jusqu’à la faillite en 2004. Énième retournement d’une histoire mouvementée, le club repart de 8ème division, et est désormais en D4. Il est désormais temps pour le Lok de connaître à nouveau la Gloire.

  • :andorra: Andorre - D1 - FC Lusitanos

Le plus portugais des clubs andorrans, sans aucun doute. Une des particularités du championnat d’Andorre, c’est que la plupart des clubs jouent dans le même stade, sont tous semi-pros et aucun n’a réellement une histoire très fournie. La spécificité du FC Lusitanos? Son nom, son logo, son président et les joueurs, tout y est portugais. Même la formation. Surtout la formation. Les regens qui sortiront de votre centre de formation auront un niveau totalement disproportionné par rapport au niveau du championnat. De quoi enfin placer Andorre sur la carte de l’Europe du foot?

  • :england: Angleterre - Vanarama North (D6) - FC United

Nous sommes en 2005. La famille Glazer est aux commandes du légendaire club de Manchester United, et sa gestion ne plaît pas du tout aux fans des Red Devils, qui l’accusent de n’avoir acquis le club que comme un placement financier. Les fans du club organisent des manifestations pour faire partir les Glazer, certains cessent de venir à Old Trafford pour ne plus leur donner le moindre penny. Et parmi toutes ces actions des fans prises en opposition à la famille Glazer, une se distingue des autres, de par sa portée symbolique et la dimension qu’elle va prendre : la création d’un nouveau club, entièrement géré par les supporters, où chaque décision est votée : le FC United of Manchester. Porté par une ferveur populaire inégalable dans de si petites division, le club a pu construire son propre stade, Broadhurst Park, et à réussi jusqu’ici à se hisser jusqu’en Vanarama North, la sixième division. En attendant la suite.

  • :angola: Angola - DivisĂŁo Provincial Groupe A (D2) - Nacional de Benguala

En fouillant en deuxième division angolaise, j’ai trouvé un club qui sort du lot, un club différent des autres par bien des aspects, le Clube Nacional de Benguala. Là où une grande partie des clubs de D2 angolaise sont amateurs, ou semi-professionels, le Nacional de Benguala est pro, son stade est bien plus gros que la moyenne, avec 12 000 places, et c’est un des clubs historiques de l’Angola. Après l’indépendance obtenue du portugal en 1975, le visage du foot angolais a bien changé. De nombreux clubs ont repris l’identité du Benfica Lsbonne, et le visage du championnat a bien changé. Parmi tous les clubs ayant remporté le “Girabola” avant l’indépendance, un seul est resté à un niveau professionnel : le Nacional de Benguala.

  • :saudi_arabia: Arabie Saoudite - D1 - Al-Batin

En général, les clubs saoudiens ont la réputation d’être très à l’aise financièrement, de jouer dans de grands stades, et d’avoir de bonnes infrastructures. L’Al-Batin Club Stadium ne fais que 5000 places, et ses infrastructures sont très loin du niveau des autres équipes du championnat. Très clairement, Al-Batin est le petit poucet du championnat, et on ne donne pas cher de sa peau. Pourquoi ne pas déjouer les pronostics?

  • :argentina: Argentine - D1 - Racing Club

Le Clásico de Avellaneda, le derby le plus chaud d’Argentine. D’Amérique du Sud. Du Monde. Ce Clasico oppose le Racing Club, et l’Independiente, les 2 clubs d’Avellaneda, dans la banlieue de Buenos Aires. Deux clubs à la rivalité aussi vieille que passionée. C’est dans ce cadre que je vous propose d’évoluer. Le Racing a de très bonnes infrastructures, avec un stade de 50 000 places et 16 titres de champion au compteur : c’est un des clubs importants du foot argentin . Le club compte actuellement dans ses rangs un joueur bien spécial. Un joueur qui a facilité mon choix entre le club de Diego Milito et celui du Kün Agüero, un joueur qui a fait rêver l’enfant que j’étais : Lisandro Lopez, Licha.

  • :australia: Australie - Central Coast Mariners

Le championnat australien, la A-League, est connu pour être une “petite MLS”, une ligue fermée, avec un fonctionnement proche de la ligue nord-américaine. Parmi les 10 équipes de que compte la A-League, il en est une qui tente de se démarquer des autres, afin de grandir, et d’enfin devenir un réel prétendant aux Finales : les Central Coast Mariners. Après avoir dans un premier temps développé de superbes infrastructures, les Mariners ont proposé l’été dernier une période d’essai, qui s’est avéré infructueuse, à Usain Bolt, l’homme le plus rapide de tous les temps. Les dirigeants ne pourraient ils pas se démarquer en recrutant … un nouveau coach, un coach différent, un coach plus ambitieux que les autres?

  • :austria: Autriche - D2 - FC Liefering

L’an dernier, en 1/4 de Finale de Ligue Europa, l’OM se défait du RB Leipzig, avant d’affronter en Demi Finale le Red Bull Salzurg. Et pourtant, ils n’ont pas tout vu. Car si le Red Bull Salzburg est le club autrichien appartenant à Red Bull le plus connu, il n’est pas le seul pour autant. En deuxième division joue le FC Liefering, qui n’est pas une équipe réserve du RBS, contrairement à ce qu’on pourrait penser, mais bien un club indépendant. Le FC Liefering joue donc en en D2 autrichienne, division qui a pour particularité de n’autoriser que 3 étrangers de plus de 21 ans sur la feuille de match, et ça tombe bien : le club dispose de structures de formation ultramodernes. De quoi pourquoi pas un jour concurrencer le RCS, et devenir LE club Red Bull d’Autriche.

  • :bahrain: BahreĂŻn, le DĂ©sert et le PĂ©trole

Le Bahreïn n’est clairement pas un pays de foot. Du moins pour l’instant. Son championnat est vraiment très peu développé, et aucun club ne sort vraiment du lot, ni en bien ni en mal. Mais le Bahreïn est un émirat : pourquoi l’émir ne pourrait il pas investir massivement dans un (ou plusieurs) clubs, en D1 ou en D2, voire créer un club dans son pays, dans un désir d’émancipation nationale?