:storygreen: :intro: "Racing a du Coeur"

n3

#1
"RACING A DU COEUR"

"Racing a du Cœur,
Du Cœur et de l’Honneur,
Racing a du Cœur,
Un Cœur de Vainqueur"

“Racing a du Cœur”, l’hymne du Racing Metro, l’hymne qui pendant des années a fait vibrer le légendaire Stade Yves du Manoir pendant de nombreuses années, ce chant qui a fait vivre cet antre centenaire, ce chant qui a fait se rencontrer passionnés, amateurs et simples curieux autour d’un sport roi en ce lieu : le rugby.

Yves du Manoir, lieu mythique, camp de base du Racing Metro pendant des années, lieu des épreuves de football, de rugby et de d’athlétisme lors des Jeux Olympiques de 1924, et surtout, lieu de mon stage de troisième. Depuis près de 100 ans, il n’a jamais cessé de vibrer. Et pourtant, ça y est, le Racing Metro a délaissé Du Manoir pour la U Arena de Nanterre, plus grande et mieux adaptée au nouveau statut de prétendant à la coupe d’Europe du club, laissant “l’Olympique” bien seul…

Alors, c’en serait fini des “Racing a du Cœur” à Du Manoir?

RacingFMS
A SUIVRE…

#2

Ah un retour du vrai club de Paris, ce serait top :slight_smile:


#3
Equipe intéressante à prendre en main pour un challenge parisien très coriace !

#4
Bonne change dans ce challenge.
Sa risque de prendre du temps de concurrencer le QSG…

#5

Obligé de suivre ! Mon vrai club de coeur, moi qui habite juste à côté du stade :heart_eyes:


#6

Bonne chance avec cette équipe :slight_smile:


#7
CIELS ET BLANCS

Vous l’avez compris, nous sommes à l’aube d’une story avec le Racing CFF Colombes 92, l’ex-RC Paris, vainqueur du premier championnat de France de l’histoire en 1936. Aujourd’hui, ils auront la dure responsabilité d’être les derniers à faire vivre Yves du Manoir, ils devront montrer qu’ils sont bien plus qu’une section football illégitime du Racing Metro. Nous sommes les “Ciels et Blancs”.

RacingFMS

On commence donc en National 3, en 5ème Division avec l’update N3, la route sera longue. En National 3 donc, seule le champion est promu en National 2, c’est donc une division dont il sera difficile de se dépêtrer dans un premier temps. La lutte à la montée semble très ouverte : annoncés 5èmes par les médias, notre côte pour le titre n’est qu’à 2.30, et seul la réserve du Paris FC semble se détacher réellement : on aura notre mot à dire dès la première saison. Il est désormais temps de faire une petite présentation de la sitution actuelle du club.

Staff

Bien sûr, en 5ème Division, le club est semi-professionnel, avec donc un staff relativement restreint. Pour l’instant, on compte dans nos rangs :

  • Un Entraîneur Adjoint
  • Un Responsable du Recrutement
  • Un Responsable des Kinés

Ils n’ont peut-être pas un niveau incroyable dans l’absolu, mais dans les plus basses divisions, c’est loin d’être mauvais, même si je serais d’avis d’étoffer l’équipe de préparateurs et peut être de mettre en place une cellule de recrutement.
Inutile de préciser que la réserve et l’équipe U19 n’ont pas leurs propres staffs.

Finances

Ça n’est pas alarmant. Mais ça n’est pas non plus glorieux. Les dirigeants ne nous laissent aucune marge de manœuvre, on ne dispose que de 15% des recettes transferts, et les prévisions sur moyen terme sont plutôt pessimistes. Toutefois, on est pour l’instant en sole positif, et on a aucune dette à l’heure actuelle. On n’a pas de sponsors, ni de club affilié senior à l’heure actuelle, et j’ai demandé aux dirigeants d’en chercher un. J’ai dû insister, mais ils ont fini par accepter, très bonne nouvelle sur le plan sportif, et potentiellement sur le plan financier.

Premier Aperçu de l’Effectif

Alors que je prends à peine mes fonctions au chez les Ciels et Blancs, je pense qu’il est important de regarder rapidement l’effectif, avant même le début de la pré-saison.

Les 2 meilleurs joueurs de l’effectif sont a priori 2 ailiers aux profils similaires, Abdellah Asbabou à droite et Gabriel Marena à gauche, 2 bons joueurs techniques pour une si basse division, mais peut être vieillissants (30 et 34 ans).

Autre joueur intéressant de l’effectif, Thierry Racon, fin techniquement, le milieu expérimenté pourra apporter sa créativité à l’équipe, aux côtés de Asbabou et Marena.

Hormis ces 3 joueurs, on a une bonne charnière, un bon gardien et un bon trio de buteurs. En dehors de ça, on manque de latéraux (1 à gauche, aucun à droite), et de milieux (2 milieux défensifs moyens). En effet, l’effectif est celui d’une équipe de National 3, c’est à dire que la moyenne d’âge est élevée, et que l’équipe première ne comporte pour l’instant que 14 joueurs. En attendant un éventuel partenariat avec une équipe d’un meilleur niveau, des joueurs pourraient donc monter de la réserves ou des U19.

La machine est lancée, c’est le début de l’aventure chez les Ciels et Blancs, on aura notre carte à jouer dès cette saison 2018/2019. La lutte sera serrée, mais on le sait bien, “Racing a du Coeur”.

A SUIVRE…

#8

J’aime ce type de challenge, je vais te suivre !


#9

j’aime bcp ces délires de prendre un club très bas et de l’emmener au sommet j’en suis


#10
PRISE DE FONCTIONS

La présaison est terminée, la saison est sur le point de débuter, et on a connu plusieurs changements depuis ma prise de fonctions au Racing CFF.
En premier lieu, on a commencé par étoffer l’équipe de recruteurs et la cellule de recrutement. On a désormais un staff presque complet, et bien au dessus du niveau du National 3.

Avec ces nouveaux renforts, et principalement nos nouveaux recruteurs, on est désormais aptes à observer un plus grand nombre de joueurs, et donc à gagner en compétitivité en recrutant de bons jeunes en prêt ou des joueurs évoluant en amateur gratuitement.

Et comment avoir un meilleur panel de joueurs à recruter en prêt? Un grand choix de jeunes joueurs disponibles en prêt, et à moindre coût? En trouvant un club affilié senior! J’en ai donc fait donc la demande aux dirigeants qui ont accepté. Deux semaines plus tard, les dirigeants m’offrent le choix entre deux clubs de Ligue 2 : Orléans et Valenciennes. Ce qui nous intéresse dans un accord de ce type, c’est de se faire prêter sans frais des jeunes d’un bon niveau. C’est ainsi que mon choix se tourne vers le club avec les meilleures structures de formation : le VAFC, Valenciennes.

On a donc profité immédiatement de cet accord pour se faire prêter 5 joueurs, 2 latéraux, 1 défenseur central, 1 milieu et 1 ailier. Ce sont de bons joueurs, mais ce ne seront pas les meilleurs de l’équipe, bien qu’ils nous proviennent d’un club de L2 : il seraient prêtés dans une meilleure équipe sinon, on peut toutefois noter la présence de Noah Diliberto, milieu de terrain très intéressant, rapide, bon passeur avec une grosse frappe et un gros volume de jeu, il pourra nous être très utile cette saison.

Autre grosse recrue, un joueur signé sans indemnités, un buteur ayant évolué de nombreuses années en Ligue 1 et en Ligue 2, j’ai nommé Nicolas Fauvergue ! Le buteur expérimenté, pouvant jouer pivot, un profil qui nous manquait est une recrue de très grande classe pour nous, il nous fera assurément gagner des matchs importants.

Voici donc un petit récapitulatif des transferts, avec 6 nouvelles arrivées :

image

Avec tous ces renforts, je dispose de plus de profondeur, et donc de plus de possibilités sur le plan tactique, que j’ai pu expérimenter en présaison. Avec de très bons ailiers comme on a, on oublie le 4-4-2 losange. Nicolas Fauvergue est lui aussi indéboulonnable, et il jouera dans son rôle préférentiel, très intéressant tactiquement : Pivot, avec une tâche de soutien. Les dispositifs à 3 ou 5 défenseurs ne me semblent pas être une bonne idée en 5ème Division, on reste sr une défense à 4. Reste donc 3 possibiltés : 4-2-3-1, 4-3-3 et 4-2-4. Sans réel numéro 10, on jouera principalement avec les 2 autres dispositifs, et surtout le 4-2-4, comme on a plus de profondeur en pointe de l’attaque que chez les milieux défensifs.

image

On jouera un jeu court, sur un rythme élevé avec un gros pressing, avec pour but d’étouffer l’adversaire, en profitant des qualités de passes de nos joueurs. Je fais en sorte que la fluidité d’équipe reste en “Structuré”, laisser trop de liberté à ses joueurs en National 3 me semble insensé.

La présaison a été irrégulière, à cause de recherches en terme de tactique, d’une blessure d’Asbabou pendant quelques matchs et de l’arrivée de nouveaux joueurs dans la rotation. On s’est beaucoup cherché concernant les rôles des latéraux, la densité du milieu de terrain et la complémentarité des joueurs offensifs.

Nos 2 latéraux d’origine étaient surtout des joueurs défensifs, qui ne contribuait pas de façon significative à l’animation offensive. Les nouveaux seront moins ridicules en phases offensives, et surtout Yanis Boucif, qui a 14 en centres.
Le milieu de terrain prenait trop de ballons dans son dos en 4-2-4. Ila donc fallu passer Thierry Racon en tâche “défense”, pour qu’il ait la consigne “restez en place” qui limite fortement ce genre de problèmes pour un milieu à 2.
Concernant les joueurs offensifs, on avait débuté avec 2 ailiers. Le problème était qu’ils se marchait tro sur les pieds avec les latéraux en phases offensives (surtout Boucif à droite, qui monte beaucoup). En l’absence de numéro 10, et de milieu avec un rôle vraiment offensif (MJA, Mezzala), on manquait de réelle présence en zone offensive dans l’axe. On joue donc désormais avec des Attaquants Intérieurs sur les ailes afin de résoudre de problème et de laisser à Boucif plus d’espace pour centrer.
Le dernier souci tactique était la complémentarité des 2 buteurs. En effet, tous nos buteurs d’origine ont un profil d’attaquants avancés, ou d’attaquants de pressing, ce qui limitait fortement les possibilités d’avoir un duo complémentaire. L’arrivée de Fauvergue nous offre une réelle solution : un pivot, un point d’ancrage dans la surface, capable jouer en remise et doté d’un bon jeu de tête, 2 caractéristiques dont notre attaque manquait.

Le calendrier de cette présaison étéit très relevé, avec seulement 3 matchs pour lesquels on partait favoris. La version actuelle de la tactique a fait son apparition contre le SO Romorantin, attendu en milieu de tableau en Nationale 2, et qu’on parvient à battre en dominant totalement le match.

Le match suivant, le dernier de cette présaison, même si ce n’est que de la présaison, est une très grande satisfaction. Opposés au Fortuna Düsseldorf, club de Bundesliga (oui, la D1 allemande) on n’as pas été ridicules dans le jeu, et on a réussi à créer la surprise en accrochant le nul en fin de match, grâce à une pénétration dans l’axe du terrain de Marena et un doublé de Fauvergue, comme un symbole que les ajustements de l’été ont été bénéfiques, nous sommes fin prêts.

On y est, J-1 avant mon premier match sur le banc du Racing Club de France, à Meaux, en espérant débuter par une victoire. L’Aventure commence…

A SUIVRE…

#11
Une bien belle équipe avec de l’expérience ! Les amicaux sont plutôt réussis dans l’ensemble et c’est bon pour la confiance !

#12

C’est une bonne nouvelle l’arrivée de Diliberto, tu souhaites le garder dans ton effectif ?pour qu’il évolue il faut qu’il joue un minimum.

Bon courage :wink:


#13

A priori il commence la saison titulaire^^
Merci^^