:storygreen: :s3: футбольный клуб Краснодар 🇷🇺


#101

Je ne veux pas vendre le punch, mais il y a un mieux… C’est Karria qui me portait la guigne apparemment… :wink: Elle sera mieux à Londres, où elle sera stagiaire à Arsenal…


#102

Miam Karria


#103

Elle a l’air très bien effectivement cette nouvelle secrétaire. Même si je la préférerais en cuir…


#104

Краснодар : Saison 2018-19

Lundi 17 décembre 2018

Je suis convoqué dans le bureau du Big Boss. Je suis assez confiant à vrai dire, malgré notre défaite contre le CSKA hier pour le dernier match de l’année 2018. Pourtant, une surprise plutôt désagréable m’attendait…

« Mark, je dois vous dire que je suis très déçu du match d’hier. La défaite contre le CSKA, devant nos partisans, devant nos partisans yey-bogu, a fait mal. Nous avions l’occasion de nous replacer dans le peloton de tête et au lieu de c¸a nous revoilà 6e. Sans oublier notre élimination de la Champions League. Que se passe-t-il enfin ?
– Mais, Monsieur le président, vous avez vu le match d’hier, nous avons joué de malchance. Avec un peu de réussite, le résultat aurait pu être très différent. »

Je n’ai pas dû me battre longtemps pour lui faire entendre raison, puisque il a directement acquiescé. Cependant, il m’a fait savoir que j’étais sous surveillance, que mon statut était passé de Solide à Précaire… Il espère ne pas devoir en référer à je-sais-qui

Je trouve ça dur alors que nous avons terminé la première partie de la saison en boulet de canon, n’enregistrant que deux défaites, mais toutes deux lourdes de conséquences…

Revenons sur cette fin d’année 2018.

11/11/2018 – RPL 15 : Lokomotiv – Krasnodar : 0-1

À la veille d’une fenêtre internationale, je peux aligner la plupart des titulaires malgré notre récent match à Turin. La rencontre est assez terne, c’est grâce à notre travail sur les phases arrêtées offensives que nous parvenons à nous imposer par le plus petit écart, le but provenant d’un corner. J’ai compté pas moins de 5 corners dangereux de notre part, alors que le Loko a été étonnamment discret.

Excellente victoire sur le terrain d’un adversaire direct !

Wanderson est malheureusement sorti sur blessure en fin de match. Nouvelle indisponibilité, pas trop longue heureusement. Ce joueur est bon mais fragile.

19/11/2018 : Blessure de Andrey Sinitsyn

Voilà qui est nettement plus ennuyeux : notre gardien titulaire se blesse pour six semaines. Décidément, cette saison ne sera pas une partie de plaisir…

25/11/2018 – RPL 16 : Krasnodar – Anji : 4-1

Retour de Krislyuk dans l’équipe.

Face à une équipe d’Anji qui se débat, malheureusement, dans les tréfonds du classement, nous avons déroulé. Pereyra y est allé d’un magnifique coup-franc à la 16e, sur notre 4e tir cadré du match déjà. Par la suite, hormis un sursaut à la 70e, nous avons géré et enfoncé le clou pour une victoire facile.

Allez, un 6/6 encourageant. Notre magnifique remontée à la Juve semble avoir redonne de l’allant à l’équipe.

28/11/2018 – CL 6 : Krasnodar – Besiktas : 5-1

La priorité est maintenant clairement le championnat, nous n’avons donc rien à perdre. Et cela semble nous réussir puisque nous avons atomisé les Turcs, avec un hat-trick de Smolov. Mieux que ça, battus 6-2 à Istanbul, notre victoire 5-1 nous permet de repasser devant eux en cas d’égalité.

Il faudra cependant faire un résultat à Barcelone. Un match nul pourrait nous donner accès à l’Europa League si le Besiktas perd contre la Juve, alors qu’avec une victoire nous devrions passer de justesse en Champions League.

Budget transfert revu à la hausse

J’ai failli tomber de ma chaise quand le président m’a annoncé le nouveau budget transfert : pas moins de ₽1.95Mrd, soit €28M ! Comme ça, là, sans prévenir… Des brouettes de billets ! Il est fou…

Et si c’était un piège ? Pour que je recrute à tout va et qu’il ait une excuse pour me jeter dehors, pour non-respect de la philosophie du club ? Prudence donc… Comme on dit au Québec: “On donne de la corde pour qu’on se pende avec”.

Mais vivement la trêve !

01/12/2018 – RPL 17 : Krasnodar – Rubin : 3-1

Shatov est sur les genoux, je lui donne congé, qu’il passera avec son adorable et très sage Victoria.

Shatov absent, Orsolini reprend du service, comme Strandberg et Ivan d’ailleurs.

Nous avons pris l’avance tôt dans le match pour ensuite tranquillement jouer à la baballe… Il faut dire que Rubin n’a jamais été dangereux jusqu’à ce qu’un certain Jordan « Pefok » Siebatcheu, une vieille connaissance de Team USA, rétablisse l’égalité contre le cours du jeu. Il faut réagir vite : je fais monter Smolov ; une passe et un but plus tard, notre vedette nous donne la victoire.

Le coach a fait le changement qu’il fallait, nous continuons sur notre excellente lancée !

Sofia Nikitchuk & Alana Mamaeva

Ce diable de Smolov aussi aime les jolies femmes… Rien de moins que Miss Russie 2015 dans son cas : Sofia Nikitchuk !

Sans oublier la sculpturale Alana Mamaeva, mère de deux enfants et femme de l’enfant terrible du football russe: Pavel Mamaev. Je me demande si elle porte du lat… enfin, bref, mieux vaut ne pas trop lorgner la femme d’un tatoué à la réputation sulfureuse… Il est préférable qu’il garde son agressivité pour le terrain, pas pour le vestiaire ou le bureau de l’entraîneur…

Mais assez parlé potins des pipoles, revenons aux choses sérieuses.

04/12/2018 – CL 6 : Barcelone – Krasnodar : 3-1

Un bon résultat aujourd’hui sauverait notre saison européenne. Une victoire nous propulse en 8e de Champions League (sauf victoire du Besiktas sur la Juve) ; un nul à partir de 2-2 nous envoie en Europa League, sauf si Besiktas perd contre la Juve, auquel cas c’est la Champions League aussi ; un nul 0-0 ou 1-1 nous ouvrirait les portes de l’Europa League en cas de défaite de Besiktas. Bref, mieux vaudrait gagner pour éviter les casse-tête…

Nous évoluons en 4-1-2-3 MD, avec tous les titulaires à l’exception de Pereyra (qui fait les frais de la tactique plus défensive) et Sinitsyn, toujours blessé.

Nous avons laissé passer notre chance en première période, qui fut équilibrée et où Llorente et Smolov ont tous deux trouvé la cadre. Après le repos, le rouleau compresseur espagnol s’est mis en marche, nous avons tenu pendant 25 minutes avant de sombrer. Nous n’avons pu que sauver l’honneur en fin de rencontre.

Nous sommes éliminés des Coupes d’Europe. D’autant plus dommage que Besiktas a été battu par la Juventus.

L’autre club russe, le Spartak, a sauvé les meubles en obtenant une qualification pour l’Europa League.

Trophée Raymond Goethals

Contre toute attente, j’obtiens la deuxième place au Trophée du Meilleur Entraîneur belge de l’année. Une belle récompense !

Arrivée prochaine d’un nouveau gardien

J’aime bien mon duo Sinitsyn / Krislyuk, mais le temps est venu de passer à la vitesse supérieur. La petite somme que m’a octroyée Monsieur Galitsky récemment va servir à renforcer ce poste-clé. Entre autres.

Plus de détails à venir…

08/12/2018 – RPL 18 : Ural – Krasnodar : 1-2

Nous revenons avec trois précieux points de notre déplacement dans l’Oural. D’abord disposés en 4-1-2-3 MD, nous avons neutralisé l’adversaire qui nous a rendu la pareille. Une fois en 4-2-3-1 avec la montée de Pereyra, la jeu s’est ouvert et Tau a offert, grâce à sa vitesse sur le flanc droit, un but à Pereyra et un autre à Smolov.

Allez, plus qu’une rencontre avant la trêve, contre le leader : le CSKA. Wanderson, légèrement blessé, ne sera pas de la fête pour le match au sommet dans huit jours.

16/12/2018 – RPL 19 : Krasnodar – CSKA : 0-2

Le miracle n’a pas eu lieu… Après une bonne première période et une transversale de Pereyra, un coup-franc dévié par le mur a donné l’avance aux visiteurs juste après le repos. Un second but, une exclusion de Shishkin et trois points qui s’envolent, comme notre adversaire qui reprend huit points d’avance sur nous.

Enfin, nous restons quand même, depuis le dernier compte-rendu, sur un 12/15 en championnat.

Malgré notre excellente fin d’année, nous ne sommes toujours que 6e. Si nous gagnons notre match en retard face à Rostov, par contre, la situation s’améliorerait grandement…

Le mot du coach

Malgré nos excellents résultats, Monsieur Galitsky ne semble pas totalement satisfait. Il est vrai que nous avons gagné tous nos petits matchs et perdu nos deux gros contre Barcelone et le CSKA. Il va falloir que je reprenne sur le même rythme en mars si je ne veux pas me voir montrer la porte pour me retrouver dans une mine de sel en Sibérie… J’ai confiance.

Du côté de l’ambiance dans le vestiaire, tout semble rentré dans l’ordre, ou presque. Martynovich veut partir (il est listé), Joãozinho aussi (lui je veux le conserver, nous verrons) et Ignatjev veut jouer plus, quitte à être prêté. Martynovich ne pose pas problème ; pour les deux autres, il faut rester prudent…

Je compte en fait sur Joãozinho comme doublure à gauche, car en plus d’être considéré comme Russe, il est souvent décisif quand il monte, ce qui n’est guère le cas quand je le titularise. Un excellent joker donc.

Ignatjev, qui a déjà été retenu en Sbornaya malgré son jeune âge, est un tout bon espoir. Il est cependant barré par Smolov, le vedette de l’équipe, et même Ivan, un espoir encore meilleur mais étranger (il est Roumain). Que faire ? Je devrais le laisser partir en prêt, nous verrons si on a des clients.

Bon, donc, en résumé, nous ne faisons pas une mauvaise saison si on excepte un énorme passage à vide qui nous a éliminés des Coupes d’Europe et qui nous condamne à nous battre, sauf miracle, pour une place en Europa League en championnat. Reste le Kubok Rossii, un objectif intéressant quoique secondaire par rapport aux deux autres.

Stats des joueurs

Smolov est vraiment le moteur cette année, aussi bien à la construction qu’à la conclusion. Il est solidement épaulé par Shatov, Wanderson et Pereyra, et même Mamaev un cran plus bas. En défense, les joueurs sont un peu plus à la peine par contre, incluant Ramírez qui apporte bien moins de danger devant que l’an passé.…

La trêve

La trêve est longue en Russie. Plus de deux mois et demi. L’occasion de faire le point et de trouver une manière de bien utiliser le maigre pécule que Monsieur Galitsky a mis à ma disposition. ₽1.95Mrd, franchement, il aurait pu arrondir à ₽2Mrd !

La trêve sera aussi l’occasion de passer du temps avec mes secrétaires préférées… Vous vous souvenez de Nina, la réceptionniste ? Elle s’entend assez bien avec ma secrétaire personnelle Suzana Sinistrova… Elles ont des goûts similaires, paraît-il…

Entre Nina…

Et Suzana…

Et Karria bien sûr, qui est censée revenir bientôt… Elle m’a envoyé une photo de Londres, où elle s’évertue à satisfaire à tous les caprices d’un certain @JeffZeze, son supérieur à Arsenal … Et il est particulièrement exigeant, paraît-il…

cl002

Mais c’est une fois encore Marina, mon amie mexicaine qui a quitté Washington en même temps que moi qui tient la corde… et pas que…

Mon cœur balance ! De plus en plus vers Marina… Elle est vraiment waow !


#105

Vraiment dommage cette déroute en Turquie, sans ça tu passais sans soucis en Europa League et la pression aurait été moindre !


#106

Tout le monde est en forme dans le haut de ce championnat, c’est compliqué de remonter


#107

Belle fin d’année en tout cas, mais ne t’éparpille pas trop… le mercato va être important :grin:


#108

Краснодар : Saison 2018-19

Major League Soccer

La saison 2018 vient de prendre fin en MLS, avec la victoire finale du NYCFC malgré une saison régulière exceptionnelle d’Atlanta United, qui a terminé avec 17 points d’avance sur le dauphin victorieux en MLS Cup.

Joueur de l’année

Fedor Smolov termine sur la deuxième marche du podium, derrière Pedro Rocha et devant Luiz Adriano, deux Brésiliens du Spartak.

Interrogé sur le sujet, le président Poutine n’a pas été tendre : le Football russe est gangrené par les étrangers, il va mettre les oligarques au pas, il va interdire aux Brésiliens de venir jouer dans le championnat russe, instaurer un plafond salarial… Il est remonté, une fois de plus.

Joueur de la saison

Ne me demander pas trop c’est quoi la différence entre Joueur de l’année et Joueur de la saison (surtout que nous ne sommes qu’à mi-saison), mais cette fois c’est Wanderson qui monte sur la troisième marche du podium. Rausch, du Dinamo, est premier devant Pedro Rocha, encore.

Si je comprends bien, le second est le Joueur de la Priemjer-Liga, le premier est le joueur de l’année, toutes compétitions confondues.

Marko Grujic

Le fauteur de trouble serbe est retourné à Liverpool dès que possible. En échange, j’ai reçu des photos d’Angleterre, Karria qui me partage son Noël et m’annonce qu’elle ne reviendra pas tout de suite finalement… Elle a rencontré un français, paraît-il, a French Lover… Me demande qui c’est…

Retour de prêt : Mihailo Ristic

Pour une raison que j’ignore, notre arrière gauche Mihailo Ristic était prêté au Sparta Prague depuis mon arrivée. Il revient et prendra sa place à gauche de la défense en rotation avec Ramírez.

Un bel ajout à l’équipe ça.

Départ : Alexandr Martynovich

J’aurais peut-être aimé le conserver, mais il veut vraiment partir relever un nouveau défi. L’avoir promu capitaine ne l’a pas fait changer d’avis. Bon, il est vrai qu’il n’a pas joué autant qu’il aurait dû…

Bonne chance à lui au Lokomotiv.

Daniil Utkin prolonge

Un tout grand espoir. Pas de farces à faire avec lui.

Anton Mitryushkin débarque à Krasnodar

Le voilà notre nouveau gardien de but : le Russe Anton Mitryushkin qui arrive du FC Sion pour… Attachez votre tuque avec dela broche… ₽750M ! Soit plus de €10M ! Ces joueurs russes sont totalement surévalués dans le championnat national, merci Poutine !

Mitryushkin est un solide gardien, de seulement 22 ans. Il s’inscrit totalement dans la vision du président : de la jeunesse. Dans quelques années, nous règnerons sur le Monde… (Vladimir Poutine sors de ce corps).

Capitanat

Avec le départ de Martynovich, il faut revoir les rôles de capitaine et de vice-capitaine. Fedor Smolov devient notre capitaine, secondé par Andrey Sinitsyn. Notre gardien le mérite mais je réalise après coup qu’il sera surtout un réserviste maintenant.

Arrivée de Tin Jedvaj

J’aime les joueurs qui ont des noms particuliers. Notre nouveau défenseur central ne fait pas exception : le Croate Tin Jedvaj rejoint l’organisation en provenance de Leverkusen contre une somme de ₽280M (€4M). À 23 ans, il a déjà 13 sélections internationales et 79 apparitions en club (13 au Dinamo Zagreb, 2 à la Roma et 64 en Bundesliga avec Leverkusen).

Jedvaj est un stoppeur capable de relancer et il peut dépanner sur les flancs, sans oublier qu’il affectionne les longues rentrées en touche (nous n’avions personne dans ce domaine). Il sera le complément idéal de Kutepov dans l’axe. Il possède une bonne marge de progression, il peut devenir un excellent défenseur central, même s’il sera en concurrence avec Vasin dans un premier temps.

Nous plaçons nos pions pour l’avenir. À court terme cependant, nous nous retrouvons avec trois stoppeurs et un joueur de couverture…

Stanislav Kritsyuk nous quitte

Avec l’arrivée de Mitryushkin, je devais me débarrasser d’un des deux gardiens. Personne ne semble intéressé par Sinitsyn alors que Kritsyuk, plus jeune mais aussi plus fragile, a attiré quelques clubs. Il nous quitte direction le CSKA, qui prépare peut-être la relève d’Akinfeev.

Alexandr Kolomeitsev nous quitte

Ce départ-ci n’était pas prévu, mais j’aurais été bien chien de le retenir. Le Spartak, qui doit manquer de joueurs locaux pour le championnat, nous a approchés pour notre milieu central. N’étant qu’un remplaçant chez nous, comment l’empêcher de partir tenter sa chance au Spartak ? Il part pour sa valeur, soit ₽140M (€2M).

Alexandr Zotov rappelé de prêt

Pour pallier l’absence de Kolomeitsev, je rappelle Alexandr Zotov de Ufa où il était en prêt. Avec 19 apparitions en championnat, soit la totalité des rencontres jouées par le club (sauf celle contre nous évidemment, à laquelle Zotov ne pouvait participer), il revient en pleine forme (6.95 de moyenne).

Arrivée de dernière minute

J’ai longuement hésité avant de recruter ce joueur, que j’aime énormément et qui représente le grand espoir de toute une Nation (j’exagère un peu j’avoue)… Il voulait quitter son club, quitter la MLS et venir jouer en Europe… Âgé de 18 ans, cet ailier gauche est très prometteur, et avec des installations comme les nôtres, il peut devenir un tout grand.

Avec un immense plaisir j’accueille le Canadien Alphonso Davies à Krasnodar ! Il arrive de Vancouver pour une somme de ₽47.5M, soit environ €675K.

Résumé des transferts

Je suis dans l’ensemble très satisfait.

Nous tenons enfin ce grand gardien russe. S’il est déjà très bon aujourd’hui, il a encore à 22 ans une bonne marge de progression intéressante. Un gardien dans le plus pur style russe : grand et costaud, sûr sur sa ligne et peu spectaculaire. Le nouveau Renat Dasayev.

La venue du jeune Croate en défense me ravit aussi. Lui aussi est encore jeune ; s’il profite au maximum de nos magnifiques installations d’entrainement et de formation, il peut devenir un tout grand joueur aussi.

Enfin, je me suis fait plaisir en recrutant le tout jeune Davies, un Canadien qui a énormément de potentiel. Encore plus que les deux autres, il pourra profiter pleinement de nos infrastructures pour développer son immense potentiel.

Côté départ, satisfaction aussi, sans plus cependant.

Martynovich a enfin trouvé preneur à un prix raisonnable, ce qui est une excellente nouvelle. J’ai toujours quelques craintes quand un joueur aussi influent est mécontent. C’était notre capitaine l’air de rien.

Le départ de Kritsyuk me satisfait moyennement par contre. J’espérais le conserver et laisser partir Sinitsyn plutôt. La réalité du marché en a décidé autrement. Au moins, un des deux gardiens est parti, ce qui était devenu indispensable avec l’arrivée de Mitryushkin.

Kolomeitsev, je l’aurais volontiers conservé mais je ne pouvais m’opposer à un transfert vers la meilleure équipe du pays (actuellement en tout cas), d’autant plus qu’il n’était que réserviste chez moi.

Bonne surprise par contre avec le départ définitif de Podberezkin pour Akhmat. Il y avait une clause d’achat obligatoire après 15 apparitions dans le contrat de prêt, nombre atteint sans problème. Je ne comptais pas sur ce joueur de toute façon.

Préparation

Préparation de courte durée vu que les joueurs ne rentrent pas aussi poqués que lors des vacances d’été. Quatre victoires contre plus faibles que nous, il faut l’avouer.

Aperçu du programme de fin de saison aussi, ou la fin du mois d’avril ne sera pas facile. Attention aussi au double affrontement encore à faire contre Rostov, un des outsiders même s’il rate sa saison avec une piètre 10e place.

Finances

Malgré le gros milliard dépensé pour faire venir Mitryushkin et Jedvaj, les finances sont au beau fixe. Cela dit, nous ne pourrons probablement pas compter sur le milliard provenant de la Champions League l’an prochain. Une 3e place, si elle nous qualifie pour les tours préliminaires, risque de devenir un cadeau empoisonné vu le niveau des prétendants que nous croiserions avant d’entrer dans les groupes.

La hiérarchie

Smolov, promu récemment capitaine, trône en tête de la pyramide. Par contre, à quoi ai-je pensé en donnant le rôle d’assistant à Sinitsyn ?

Les cercles d’amis

Un noyau dur et quelques récalcitrants… Des couples peut-être ? Pas de quoi plaire au président ça…

La table est mise pour la suite !!!

Tu as raison, je ne dois pas trop m’éparpiller… Marina reste un coup de coeur énorme… :heart_eyes:

Puis, elle a des amies sympas… comme Beatrice…

Ou la merveilleuse Bella…

Et d’autres… dont une certaine T-Nebris (il faut se connecter Facebook pour pouvoir lire la vidéo hot).

:wink:


#109

Et bah Karria qui continue à t’écrire, elle est pas si occupée à Londres finalement. Je vais lui donner un peu plus de boulot moi :smiley:

Très bien ton nouveau gardien, avec du potentiel, j’espère qu’il cartonnera chez toi, il va plaire à tes dirigeants. Pas d’autre cible russe en vue accessible lors de ce mercato ?


#110

Jedvaj :heart_eyes:

J’adore ce joueur, j’espère qu’il te sera utile !


#111

Beau recrutement.


#112

Super mercato, quand au reste…
C’est comme au foot, abondance de biens ne nuit jamais mais le casting est aussi bon que ton mercato.


#113

@JeffZeze : il y a quelques bons prospects russes, mais souvent inabordables… et très très peu de Russes qui jouent à l’étranger. Comment pourrait-il vouloir aller faire banquette en Espagne ou jouer en Belgique pour un million d’Euros alors qu’ils en gagnent le double ou le triple ou plus au pays avec un statut de titulaire et de vedette au pays ? Quant à Karria, elle m’a dit que son nouveau boss, un sadique, exigeait beaucoup de dévouement de sa part. Mais elle aime ça… :wink:

@Wasyl : j’ai confiance, il paraît excellent.

@Tilo82 : Qualité prévaut sur quantité.

@VertPourToujours : je suis un esthète, j’aime la beauté. Comprenons-nous bien: je suis une victime là-dedans.


#114

Victime un peu consentante quand même me semble-t-il :wink:


#115

Краснодар : Saison 2018-19

Vous vous en doutez, avec Noël je n’ai guère le temps de poster, même si j’ai un peu de temps pour jouer. Exceptionnellement, les résumés seront extrêmement succincts.

Pour rappel, après un excellent début et cinq victoires de rang, j’ai solidement marqué le pas pour terminer l’année 2018 en 6e position, avec un match en main cependant.

La deuxième partie de la saison a commencé sur le même moule avec cinq victoires d’affilée, toutes sur le même score : 2-0. Il s’agit de notre quart de finale de Kubok Rossii contre Amkar et de quatre rencontres de Priemjer Liga (à Krilja Sovetov, à Rostov en match en retard, contre Kursk et à Arsenal Tula). Si bien qu’au terme de la 23e journée, j’étais en tête !!

06/03/2019 - Quart de Kubok Rossii : Krasnodar - Amker Perm : 2-0

3%20krq%20kra%20amkar

Avez-vous vu le Spartak ? :slight_smile:

8%20krq%20tabl

10/03/2019 - RPL 21 : Krilja Sovetov - Krasnodar : 0-2

3%20rpl%2020%20ksov%20kra

13/03/2019 - RPL Match en retard : Rostov - Krasnodar : 0-2

2%20rpl%2021%20rostov%20kra

16/03/2019 - RPL 22 : Krasnodar - Avangard Kursk : 2-0

3%20rpl%2022%20kra%20kursk

24/03/2019 - RPL 23 : Arsenal Tula - Krasnodar : 0-2

4%20rpl%2023%20ars%20tula%20-%20kra

RPL 23 : Classement

7%20rpl%202503


#116

abonné au 2-0 a ce que je vois


#117

Rien ne dure éternellement… :slight_smile:


#118

Il faudra aussi bien contre tes adversaires direct pour le titre maintenant :+1:


#119

En effet, car on ne va pas se mentir, j’ai affronté tous les bras-cassés de la ligue quasi… :slight_smile:


#120

La fin de saison va être chaude