:storyblue: :s7: Red Bull s'offre Paris - Vers une domination totale ?

Coup de tonnerre sur la capitale avec l’arrivée de la marque de la boisson énergisante dans notre championnat.
Nous l’évoquions dans nos colonnes depuis certaines semaines, c’est désormais officiel le FC Paris a été absorbé par l’industrielle autrichien pour devenir le FC Red Bull Paris.

Déjà très présent dans les sports mécaniques (Formule 1, Rally, Moto, Karting) ainsi que dans les sports extrêmes, l’autrichien veut associer sa marque au football et s’installer à Paris est un coup marketing de poids. Après New York, Salzbourg et Leipzig, la capitale française verra donc le 4eme club professionnel.

Nous avons rencontré Gérard Houllier, directeur du football chez Red Bull, qui nous explique ce choix de Paris, ainsi que le projet.

Bonjour Gérard, pouvez vous nous expliquer comment se sont passées les discussions autour du rachat du club ?

  • Bonjour à vous. Pour ce qui est des discussions concernant le rachat du club, cela s’est fait simplement. Nous savions que M Trotignon était arrivé au Paris FC avec pour objectif de trouver des partenaires et investisseurs. De notre coté, nous cherchons à développer le football chez Red Bull … notre rencontre était donc inéluctable.

Depuis combien de temps les négociations étaient elles ouvertes ?

  • On se voyaient en moyenne une fois par mois depuis le début d’année, nous avons commencé par écouter les demandes puis de notre coté nous avons travaillé à une stratégie et un plan de développement. Nous attendions aussi l’intersaison pour pouvoir travailler sereinement.

Certains supporters du Paris FC sont contents de votre arrivée, d’autres non et pensent qu’ils vont perdre l’identité de leur club, qu’avez vous à leur dire ?

  • Je peux les comprendre, le club change, le nom du club va aussi changer mais nous avons à cœur de garder une identité “parisienne” au sein du club. Si l’on regarde l’histoire du PFC elle est longue, il y a eu beaucoup de changements de noms, de logos, il y a eu des fusions, des cessions…

On parle d’un investissement de taille, a hauteur de centaines de millions d’euros, pouvez vous nous donner des chiffres concrets ?

  • Il y aura différents apports, un contrat de sponsoring maillot, un sponsoring général, des revenus commerciaux sur les ventes de produits dérivées et nous avons aussi projeté de construire un stade, ce qui apportera également des revenus.

Un nouveau stade ? Une Red Bull Arena ?

  • Oui c’est exact, cela fait partie de notre plan de développement de la marque. Avoir notre propre stade, c’est créer un lieu de vie, des boutiques, des commerçants et une arène à notre nom pour y organiser les différents évènements sportifs et culturelles. Red Bull est très présent dans le street art, la danse, la moto etc…

On sent dans votre discours que c’est plus qu’un simple investissement dans un club de football

  • C’est vrai, en tant que directeur du football chez Red Bull mon rôle est de faire grandir la marque à travers ce sport, mais il y a beaucoup d’autre facteurs qui rentrent en jeu. On ne gagne jamais d’argent en investissant dans le football, le but pour nous est de travailler l’image de la marque, c’est du marketing, de la communication et du sportif.

La marque réussit dans tout ce qu’elle entreprend, dans le football y compris, cela vous pousse a continuer d’entreprendre ?

  • Il est vrai qu’aujourd’hui nous avons la réussite dans tout ou presque. New York, Salzbourg et Leipzig sont de vraies réussites. Les retombées sont très bonnes, et cela nous encouragent à continuer dans ce sens.

Il se murmure que vous cherchiez aussi à trouver un club à Londres ?

  • Aujourd’hui nous sommes à Paris. Londres fait partie d’un plan de développement, il est vrai. Mais jusque maintenant nous n’avons établis aucun contact avec des clubs londoniens.

Sportivement, quels sont les objectifs ?

  • Paris est une grande ville, nous nous devons donc d’être un grand club. Au terme de la saison, le club a été relégué en National, nous attendons le verdict de la DNCG, car nous pourrions être repêché en Ligue 2.
    Si c’est le cas, notre objectif sera la montée direct en Ligue 1, si nous partons de National nous chercherons a monter en Ligue 2 mais le groupe et les accords que nous avons pris ne seront pas forcement les mêmes.

Quand vous parlez d’accord, c’est avec des joueurs et entraineurs ?

  • Tout a fait, nous travaillons depuis 6 mois sur notre projet. Nous avons pris beaucoup de contact, nous avons des accords qui ne tiennent qu’à une condition : la ligue 2.

Est ce que vos réseaux avec les autres clubs de la marquer vont marcher ?

  • Évidemment, les connaissances en terme de scooting sont partagées, nous avons aussi deux clubs mineurs, le premier au brésil, le second au ghana qui bénéficient à tous les autres clubs. Après si vous entendez qu’il y aura des mouvements libres de clubs à clubs, non.

Au niveaux de la structure du club, comment cela va t il s’organiser?

  • Il a été convenu que je sois le président du club. Pierre Dréossi et Patrick Trotignon resteront au club, et je peux vous annoncer que Thierry Henry intégrera le comité directeur.

Titi Henry ? Il sera sur le sportif ?

  • Nous avons discuté avec lui, il ne souhaite pas s’investir sur le sportif, il souhaite garder du recul et prendre un poste de dirigeant pour garder son rôle de consultant en Premier League. Il était de l’aventure à New York, c’est l’une des icônes du football chez Red Bull. Nous venons nous installer à Paris, pas loin de chez lui, cela parait tout a fait naturel de compter sur lui.

Vous nous disiez avoir des accords avec des joueurs, peut on en savoir plus ?

  • Je vous le redis, ces accords ne tiennent qu’à la condition ou nous partons de Ligue 2. Pour la plupart ce sont des joueurs confirmés de Ligue 1, pour certains des internationaux revanchards et des jeunes talents.

Et l’entraineur ? Le Staff ?

  • Là aussi nous avons des accords de principes, l’entraineur est dans notre projet depuis un certains temps déjà, nous avons collaboré ensemble sur la composition du staff et du groupe.

Quand doit intervenir la décision de la DNCG ?

  • Sous une semaine normalement.

Merci Gérard, à bientôt

10 « J'aime »

Quel scénario préférez vous ?

  • Le RB Paris commence en National
  • Le RB Paris est repêché en Ligue 2

0 votant

:fap3:

1 « J'aime »

J’aime l’idée :slight_smile: Encore plus cool de commencer en National !

1 « J'aime »

Super idée, je suivrai ! :+1:

1 « J'aime »

En national, peu d’intérêt, au vue des futurs recru il écrasera le championnat de A à Z. Autant commencer en Ligue 2, c’est mon avis.

1 « J'aime »

Tout dépend de son style de recrutement, je pense. On en saura plus à son prochain post.

@Raph hésite pas à venir te présenter ici :

https://fmstories.fr/t/prez-on-veut-en-savoir-plus-sur-toi/30/1192

18 votants … 50 / 50 !

Super ! Merci de votre aide, ca m’avance drôlement :thinking:

J’envoie la suite demain, si jamais la DNCG se décide d’ici là

2 « J'aime »

allez fait nous rêver @louhic

1 « J'aime »

La DNCG vient de rendre public son rapport sur les comptes des clubs de Ligue 1 et Ligue 2.
Cette année, la DNCG c’est l’école des fans … 10 / 10 à tous le monde : Bravo tout le monde a gagné.

Un avis favorable général qui aura comme conséquence aucun repêchage, aucune rétrogradation administrative, le Red Bull Paris évoluera bel et bien en National cette saison.

“C’est tout a fait normal, nous n’avons aucune raison de nous plaindre, nous avons été relégué sportivement c’est donc sportivement que nous devrons gagner notre place en Ligue2” s’expliquait Pierre Dréossi, ancien dirigeants du Paris FC et membre du comité directoire du RB Paris.

Le club est logiquement favoris pour la montée et le titre.
Il devrait y avoir une lutte francilienne avec Créteil, sans négliger la présence de Chateauroux, anciens pensionnaires de Ligue 2.

Le National s’annonce être un championnat du “renouveau”, si on regarde les saisons dernières a ce niveau de la compétition on a vu bon nombre de clubs se reconstruire comme Bastia, Guingamp, Valenciennes, Metz, Evian et récemment Strasbourg qui ont vite intégré la Ligue 1 par la suite.

Nous le savions, Gérard Houllier est nommé Président du RB Paris. Thierry Henry, ambassadeur de la marque, natif des Ulis, prend le poste de Directeur Général. Pierre Dréossi et Patrick Trotignon seront dirigeants et auront un œil et un pied au sein du club.

Sur le plan sportif, le RB frappe un grand coup en s’offrant les services de Laurent Blanc, qui était à coup sur le meilleur entraineur français sur le marché.
Fraichement diplômé, Juninho l’ancienne vedette de l’Olympique Lyonnais débutera sa carrière comme Adjoint.
Patrick M’Boma et Mickael Landreau restent au club et auront en charge la réserve et les U19.

Laurent Blanc
J’ai été séduit par le projet. Il suffit de voir ce que Red Bull a fait dans les autres clubs pour comprendre que c’est du sérieux. J’ai toujours dis que je choisirais avant tout le projet sportif, j’ai refusé des offres à étranger par manque de clarté ou de moyens, ici il y a tout. De plus Paris je connais et j’aime, ma femme et mes enfants se sentent bien ici.
[…] Un sentiment de revanche ? Non il ne faut pas être rancunier dans la vie, m’investir dans un autre projet parisien c’est plus un clin d’œil qu’une revanche.

Juninho
J’ai connu Gérard à Lyon, je l’ai ensuite retrouvé à New York où j’ai joué avec Thierry. Je connais le projet, je connais les hommes, je n’ai pas hésité à me décider. Travailler et apprendre à coté de Laurent c’est super

L’effectif a été revu en profondeur, la cellule de recrutement a été mise rude épreuve avec pour missions de trouver de jeunes prospects. Les dirigeants et les membres du staff ont travaillé leurs relations pour enrôler des cadres.



Dans les buts, le jeune argentin Ezequiel Unsain est arrivé, Didier Ovono l’ancien sera a ses cotés.


Dans le secteur défensif, Fred Bong et Hervé Lybohy étaient du Paris FC. Phil Mexes, Damien Perrinelle seront les cadres.
Ferland Mendy, passé chez les jeunes du PFC fait son retour sous forme de prêt avec un option d’achat à 2.5M€. Pierrick Cros arrive du Red Star, il connait deja bien le National et la région parisienne.
Deux joueurs joueurs sont arrivées le tchèqe Ales Mateju et le Sierra Léonais Suliaman Samoura (prêt sans option)


Au milieu de terrain, des noms connus comme Lass Diarra (passé par les sections jeunes du PFC et libre de tout contrat), Julien Faubert ou encore Florent Malouda.
Le pret du polyvalent Jeando Fuchs est négocié, avec une option a 5M€ et trois jeunes joueurs sont annoncés comme des pépites.



En attaque, pas de cadres, deux jeunes joueurs le premier en provenance du brésil, le second d’Hambourg.


Un effectif totalement recomposé à l’inter saison, dont la moyenne d’age est de 25 ans.

Lass Diarra :
“Je reviens dans le club ou j’ai joué enfant, c’est super … en plus ils ont payé mon amende de 10M€, je vais enfin pouvoir me concentrer sur mon jeu. Je sais qu’il ne me reste pas beaucoup d’année à jouer et je compte donner tout mon possible pour finir avec mon club en Ligue 1”

Florent Malouda
"J’ai joué avec Titi et Juninho, M. Houllier a été mon entraineur, j’ai été en sélection avec Laurent et Philou, j’ai croisé Lass à Chelsea… j’ai tout connu pendant ma carrière, aujourd’hui je joue pour le plaisir, comme avec la sélection guyanaise et ce dernier challenge m’intéresse beaucoup, transmettre aux jeunes et pourquoi pas rester au club après ma carrière de joueur. "

5 « J'aime »

Bel effectif à voir sur le terrain maintenant

C’est parti ! Les grands débuts du RB Paris en Championnat.

Premier rendez vous, à domicile contre Marseille Consolat … cela n’a pas la saveur et l’intensité d’un PSG - OM mais des sardines, meme si c’est une sous marques, ca se bouffe !
Nos jeunes sud américains donnent le tempo dès l’entame, un premier but de Luis Henrique (11) puis un doubé de Vargas (16 - 33) et voila le match plié. Meme si les marseillais seront réduit a dix en secondes périodes, nous nous contenterons de gérer ce résultat.
Ensuite nous allons au Béarn pour y affronter le Pau FC, on se fait prendre en conter dès le début du match … un ballon dans le dos de la défense, A Sanchez gagne son face à face avec Unsain et 1-0. Nous prenons le jeu a notre compte mais nous vendangeons trop, à l’image de Flo Malouda qui rate son penalty a la 23eme. Au retour des vestiaires, rebelote, long ballon dans le dos de la défense et Julien Romain pour le 2-0 ! Nous passons alors a deux pointes, avec Waldshmidt / Henrique devant et deux ailiers hauts (Vargas et Bobko). Jeando Fuchs ramènera le score a 2-1 à la 79eme, reprenant un ballon dans la surface, puis Luca Waldschmidt égalisera a la 89eme. Nous devrons nous contenter d’un point malgré des stats plus que flatteuses (56% possession - 20 tirs - 12 cadres contre 5 tirs 3 cadrés pour les locaux)
Nous recevons ensuite Epinal pour un succès 3-1 avec des réalisations de Malouda, Zeknini et Vargas avant d’aller prendre trois points à Belfort (Malouda, Vargas, L Henrique, Bonko).
On pense pouvoir commencer une série mais deuxième accroc avec un nul, mais cette fois ci à domicile face à Lyon Duchère (0-0)
Un court déplacement nous attend à Chambly et nous nous imposons sur la plus petite des marques, avec un but de Mexes en début de match. A noter sur cette rencontre la blessure de Florent Malouda qui loupera pas loin de 2 mois de compétitions.
Il y aura un nouveau court succès 1-0 face à Dunkerque (Vargas 4eme) puis aux Herbiers 1-0 (Samuel Adegbenro 80eme) avant d’affronter le rival francilien.
Nous allons à Créteil (2eme) alors que nous sommes invaincus … et nous ressortons de ce derbys toujours invaincu avec un large succès 3-0 (Vargas 4eme - Fuchs 19eme - Robail pen 63eme)

Après un premier quart de championnat, nous sommes invaincus, 7 victoires pour 2 nuls.

Meilleure attaque, meilleure défense du championnat, six points d’avance sur Avranches … bon pas la peine de s’enflammer, on est là ou on s’attendait être sans surprises.

8 « J'aime »

Après avoir dominé Créteil (troisième) a l’extérieur, nous enchainons avec Avranches (second) pour déjà porté le coup de grâce a la dixième journée avec neuf points d’avance sur les poursuivants. Pourtant nous étions à deux doigts de le perdre ce match, puisque nous étions menés 1-0 à la 90eme … mais Vargas inscrira un doublé dans le temps additionnels (90+1 90+3).

La machine est lancée, nous écrasons le championnat avec onze victoires en autant de rencontres, qui nous emmène à fin décembre.

Pau, Belfort, Concarneau, Beziers, Epinal … c’est “pas bandant” comme affiche mais félicitons les joueurs qui restent concentré et qui font le boulot !

Est ce utile d’en dire plus ?
On roule sur ce championnat, nous sommes clairement taillé pour jouer au dessus, la motivation est là, nous allons chercher a finir ce championnat sans connaitre la moindre défaite, peut être battre le record de points pour ce niveau de compétition et surtout nous préparons nos jeunes.
Vargas est le meilleur buteur du club avec 14 réalisations, secondé par Samuel Adegbenro (7 buts).

3 « J'aime »

Logique que tu roules sur tout le monde, bien que tu n’ai pas à trembler avant de monter, tu vas préparer sereinement la prochaine saison :slight_smile:

1 « J'aime »

y a moyen aussi d’aller loin en CDF :smiley:

Edition spéciale, nous sommes le 3 Février et nous avons ajouté quatre nouvelles victoires à notre tableau

12 points de plus dans la musette et voila que la montée est déjà officielle.

Petit point mercato, Mexes est venu demander à quitter le club pour rejoindre le Celtic, il a donc signé avec le champion écossais contre 750K.

Coté renfort, l’arrivée de l’espagnol Diego Rico, latéral gauche, ayant des capacités pour évoluer dans l’axe.
Léganes nous cède le joueur contre 3.4M€

4 « J'aime »

La montée acquise à la 24eme journée, puis le titre sera assuré dans la foulée devant notre public et dans le derby avec un beau 4-0 contre Créteil.

On a continuer a dérouler sur le reste de la saison, dix nouvelles victoires pour porter le compte final à 32 succès.
Nous nous étions dis en interne vouloir chasser le record de points en National (détenu par Bastia avec 91 pts) et aussi et surtout finir la saison sans défaite.

Mission accomplie !

Il n’y avait pas que le Championnat, mais aussi les coupes.

Coupe de la Ligue, très clairement la déception de la saison. Nous perdons 0-1 à Ajaccio pour notre tour premier match de la saison. Une défaite frustrante car cette compétition peut vite nous donner de belles affiches… mais nous reviendrons la saison prochaine, avec plus d’envie !

La Coupe de France, après une entrée “facile” contre Pernes les Fontaines, nous tombons contre le RC Strasbourg et nous passons.
Début Janvier, c’est le FC Metz qui se présente a Charléty pour une belle affiche. Nous sommes présents, nous faisons le jeu, il n’y a pas deux classes d’écarts entre nos deux équipes … Malheuresement nous ne parvenons pas a faire la différence dans le temps réglementaire et la loterie des tirs aux but enverra les messins au tour suivant.

Deux parcours en coupe assez décevant, on ne va pas se le cacher.

5 « J'aime »

déjà trop simple vite la Ligue 2 mais belle story comme toujours avec toi <3

1 « J'aime »

Bien joué pour cette saison :wink:

1 « J'aime »

belle première saison :slightly_smiling_face: