:storygreen: " On enfile plus de bières que de buts " Coach IRL en RD

th
Logo du club : Huppaye

**Bonjour à tous, **

L’idée me trotte depuis maintenant quelques jours et je décide de faire le pas et de rentrer un peu plus dans l’intimité de mon quotidien. Comme le dit le titre, je suis entraineur dans la vraie vie dans un petit village qui s’appelle Huppaye, mon club formateur. Le terrain se situe dans une petite rue en pavé au plein milieu des champs.

Je suis à la tête des réserve du dimanche, ce qui correspond à la dernière division belge, l’équipe a été monté cet été car le club souhaitait avoir une équipe réserve pour alimenter la buvette! Etant un ancien joueur de la réserve du samedi et connu pour avoir du leadership, on m’a demandé de faire une annonce et de recruter des joueurs. Je me suis retrouvé avec ma bande de copains dont certains n’ont jamais joué au football à 24 ans à recruter plusieurs personnes. Une belle aventure qui commence n’est-ce pas?

Le plus hallu-attends la suite Hallu-cinant c’est qu’on est la seule du championnat à s’entrainer 2 x par semaine ( le Mercredi et vendredi) .

Notre équipe première évolue en P2 et nous avons aussi une P3. Nous sommes un des plus pauvres clubs de la région avec des installations désastreuses mais un énorme esprit de famille et surtout une buvette qui fonctionne à merveille !

Depuis la trève, suite à une suspension de leur entraineur je me charge aussi des U16 du club. je vous ferais en parralèle leurs parcours.

Cette story sera donc 100% réaliste, je ferais peut-être un lien avec le jeu en créant le club en D7 belge comme j’ai vu une Update. Mais vous allez voir des photos de nos entrainements, matchs et surtout des 3 ème mi-temps !

En commençant par une photo d’un de mes joueurs qui ne voulaient pas être en retard au match le dimanche matin… du coup il a eu l’idée de dormir sur les futs après la fête du club.

[center]69147263_2237661893147282_2718805837005979648_n

Une histoire vraiment folle vous allez voir ! :sweat_smile:
Au prochain numéro : Bransko, enfant de Huppaye

14 J'aimes

Super projet! J’ai hâte de lire ça :slightly_smiling_face:

Je joue au plus petit échelon amateur en Belgique et c’est assez folklorique, j’imagine qu’on va bien se marrer

2 J'aimes

Ah ça j’ai déjà pleins d’anecdotes à raconter ! Je me charge de structurer tout ça, de retrouver les photos et de voir pour filmer des bouts de matchs et d’entrainements.

Beaucoup de choses en tête et beaucoup d’envie de vous retransmettre tout ça ! :slight_smile:

ça sera pour dimanche soir vu que j’ai un week-end chargé avec un match demain après-midi avec les U16 et dimanche matin. :soccer:

Bonne chance à toi je vais suivre ça :slight_smile:

1 J'aime

J’aime beaucoup l’idée, la buvette est vraiment l’élément clé d’un bon petit club :smile:

1 J'aime

Sympa comme idée, ça va être fun

1 J'aime

Merci de vos retours, je coach les U16 à 14h aujourd’hui… je vais en profiter pour faire des photos du club !

Il y a eu 5 matchs de jeunes ce matin, le terrain doit être un vrai marécage :smiley:

1 J'aime

J’ai vu « Bières », j’ai cliqué. Ton projet est sympa, je vais suivre :slightly_smiling_face:

3 J'aimes

Super projet je suivrais attentivement le nouveau Bourrinho :sac:

1 J'aime

Une équipe de bras cassés complètement bourrés ! Je signe où pour m’abonner… à la buvette?

1 J'aime

Un superbe projet, je suivrais ça :ok_hand:

1 J'aime

J’ai encore rien lu du post d’intro mais je tenais à dire que ceci est le meilleur titre de recit que j’ai lu de toute ma vie
Allez maintenant je lis

1 J'aime

Bransko : l’enfant d’Huppaye

Bransko sous le maillot de l’alliance huppaytoise pour la première fois en 2004; à l’âge de 8 ans.

Jeune

Passionné par le football depuis tout petit car je suis le plus petit de la famille ( 4 frères et une soeur), dont un père ex-football et deux de mes frères avec ma soeur jouaient pour Huppaye. Le virus c’est vite propagé.

Mais pourquoi avoir commencer le football en club à l’âge de 8 ans ?

**

Tout d’abord, j’avais déjà jouer en catégorie des poussins (4 à 5 ans) quelques entrainements de même en diablotins ( 6-8 ans) mais ça n’allait pas niveau horaire-transports car mon père étant indépendant chauffagiste et ma mère n’ayant pas le permis, je n’avais pas de moyen de locomotion. Jour et nuit, je jouais dans le jardin avec mes frères et souvent je pleurais quand je devais arrêter de jouer. ( Souvent c’était dû à un ballon sur la vitre ou qu’on avait envoyé pour la 8 ème fois la balle chez la voisine et qu’on osait plus les déranger) .**

D’ailleurs pour ceux qui ont la référence mes frères m’ennuyaient et m’appellait 'Ali Lukunku ’ car je tirais à chaque fois au dessus du goal qui se trouvait être un chêne et une chaise de jardin. Autant dire que la taille de la barre tranversale était imaginaire et selon la mauvaise foie des joueurs.


Premier pas à Huppaye

**

Etant un des plus grands pour dans la catégorie des diablotins vu que je suis né début janvier, j’ai presque un an de plus que certains joueurs. Je suis donc envoyer en préminimes, les matchs se jouaient sur les demi-terrains. On m’appellait le labrador car je courrais partout et que j’étais rapide mais j’avais vraiment 2 pieds gauche. Puis avec les semaines qui passaient, on avait pas vraiment de gardien en U10 et étant fan d’ Oliver Kahn’ plus jeune et passant des heures au goal dans le jardin avec mes frères je n’avais pas peur de la balle.**

Voilà que je me suis retrouvé au goal et j’étais vraiment bon je me rappelle encore qu’avant chaque intervention je me repetais une phrase dans la tête pour me motiver: " C’est moi le patron, C’est moi le patron" Aucune idée de pourquoi ça me venait à l’esprit mais je me sentais plus confiant en la répetant.

A 9 ans, j’ai fais un tournoi avec les minimes (U12) à Aische et j’ai été reperé par le Standard de liège. J’étais donc une catégorie au dessus de mon âge et j’avais fais de beaux arrêts mais c’était ma personnalité qui avait marqué, j’avais beaucoup de leadership à cet âge là et j’encourageais mes coéquipiers.

Prochain numéro : Test de détection au Standard de liège.

6 J'aimes

Ali Lukunku :joy: Quelle chèvre ce type :kappa:

1 J'aime

Détection au Standard de liège :

standard

*
Pour ceux qui suivent avec Ploërmel, l’intro est un peu identique vu que ça partait sous une partie réelle de mon enfance je mettrais une ligne jaune quand j’aurais fini parler de la détection.*

Nous voici, accompagné de mon grand-frère âgé de 19 ans car G.Viscard indépendant travaillait jour et nuit pour subvenir au besoin de sa famille. Nous voici à L’académie Robert Louis-Dreyfus. Une quarantaine d’enfants étaient présent et tous fessait deux têtes en plus que Bransko sauf le petit blondinet jouant dans le même championnat que lui, le petit Dorian. 5 gardiens étaient sélectionnés a tour de rôles nous prenons place dans les goals pour les exercices, lors de son tour, il tombait tout le temps sur le même joueur et à chaque duel il fut perdant face a l’attaquant. " Bon j’avais dis dans mon autre story que c’était Samuel Bastien car dans mon souvenir il s’appelait Sam et qu’il a le même âge que moi mais je n’en suis pas sûre du tout.

Moment de l’annonce des selectionnés ou non, Malheuresement Bransko a été recalé pour la raison selon les préparateurs sa taille. Prétexte sûrement donné pour ne pas dire aux joueurs qu’ils n’avaient pas le niveau requis pour évoluer a cet échelon-là.


Ici aussi extrait car réellement passé comme ça de ma jeunesse :

Photo de moi à gauche à 10 ans
capi

12 ans : Nous sommes en 2008, B. veut jouer en défense comme son joueur préféré de l’Euro 2008 qui n’était pas moins que Carles Puyol et le début de la suprématie de l’Espagne. Doté d’une bonne vision de jeu pour son âge, une accélération lui valant le surnom de la Mobylette par les supporters de l’équipe et d’un caractère de leader. Le petit Bransko a bien grandit et décroche le brassard de capitaine de l’équipe et joue même deux matchs par week-end, le matin avec les U12 et l’après-midi il allait dépanner les U15 (Scolaires).

Après quelques matchs avec les plus grands, il sort de sa timidité et s’affirme comme le patron en défense et devint aussi capitaine des U15.

15 ans : Bransko Viscard signe en U17 à Walhain, club de D3 Belge. Accompagné de son meilleur ami d’enfance et fidèle back gauche. Il commence à cotoyer des joueurs d’un niveau supérieur et évolue en provinciaux. Evoluant dans un 3-5-2 son nouveau coach décide de profiter de sa vitesse et de le mettre flanc droit en tant que pistonneur. Il réalise une de ses meileures saisons avec pas moins d’une vingtaine d’assist et 10-15 buts.
Photo de Bransko et quelques goals pris au RW Walhain

Avec un but de la tête, ma spécialité

Match à haute tension contre Diest ! Match 2 ème contre 3 ème que puis-je penser à ce moment là? mettez le en réponse :rofl: :stuck_out_tongue_winking_eye:

diest

Faute ou pas faute sur le défenseur? Glissade pas glissade? Duel gagné?

Goal pas goal?

BUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUT !

walhh

17 ans : Changement d’entraîneur et arrivé de nouveaux joueurs, la concurrence devient plus difficile car le club a recruté les meilleurs joueurs de la région afin de préparer l’avenir du club descendu en Promotion (Ancienne D4 Belge). Le Coach arrive et décide mettre B. en attaque, celui-ci arrive à marquer a presque chaque match mais sa technique douteuse ne plait pas au coach qui préfère la beauté du jeu à l’efficacité. Bransko qui joue à Football manager depuis l’âge de ses 11 ans est fasciné par la tactique de jeu et ne semble pas d’accord avec son coach sur certains points. Le début de la rupture commence avec le nouveau entraîneur.

Mi-saison : B. est écarter du groupe avec son meilleur ami, ceux-ci dépendait du papa de T. pour venir aux entrainements mais c’était impossible pour ce dernier de les conduires aux 3 entraînements par semaines. Du coup, ils étaient présent que deux ou une fois par semaine et fut écarter des matchs.


18 ans : Je ne l’avais pas préciser mais suivant mon meilleur ami, on redescend d’ambition et on signe à Incourt. Club évoluant en P2 dans le braban wallon et avec de belles infrastructures. Walhain et Incourt avaient un partenariat et s’échangeait souvent des joueurs. On a donc été prêté au SR Incourt.

On a joué avec les U21 pour commencer, mon meilleur pote a fini par arrêter petit à petit car il avait plus envie de jouer et c’était un bosseur à 18 ans il travaillait déjà.

J’ai été integré à l’équipe première durant la fin de saison ou j’ai joué quelques matchs en P2. Ne savant pas aller de manière réguilière aux entrainements car pas le permis, j’ai pas fais long feu.

A 20 ans, je retourne dans mon club formateur pour jouer en U21. On se motive avec des amis à faire une équipe pour jouer le titre car c’est en Régionaux et on était déjà 3-4 à avoir jouer à un niveau provincial-national. Avec dedans 2 joueurs passés par Tienen (Tirlemont) D2 belge à l’époque. Un gardien qui avait joué quelques matchs au RFC Liège (EX D3) et qui était dans l’academie de Phillipe Vande Walle. Un attaquant qui claquait des goals chez les jeunes au RJ Wavre et à beauvechain avant de se faire les ligaments croisés. Et mon biensûr mon fidèle back gauche.

De quoi être champion?

Au prochain numéro : Bransko Entraineur joueur en U21?

4 J'aimes

Réponses aux lecteurs :

@Gil-Galad51 : Ah on commence à rentrer dans le vide du sujet et la bière !

@Trablazer : J’adhère complètement bien trouver !

@Wasyl : Oui :joy: comme Leon Benko d’ailleurs…

@gwendil35 : Bras cassés je n’irai pas jusque là mais disons qu’ils ne sont pas alcooliques…On est en belgique ils boivent pour se réchauffer ! :smiley:

@Warinen : Ravi que ça te parle !

@Loozar : Alors tu en penses quoi ? ça arrive ! :smiley:

1 J'aime

Story à lire avec une bonne bière à la main en fait

2 J'aimes

Un super projet novateur et très bien raconté.
J’ai hâte de voir la suite

1 J'aime

J’adore :joy: C’est vraiment champêtre et décalé comme truc !

1 J'aime

Réponses aux lecteurs :

@simonthekiller : Une bonne bière belge j’espère !

@xTeh :ça pour être champêtre, tu trouveras pas plus champêtre !

@kevos : Merci ça fait plaisir !