:storygreen: :s2: :OVIEDO: La Barba Roja


Le 22/12/2020 à 19:30

Alors qu’il a raccroché les crampons depuis maintenant un peu plus de 3 ans, Xabi Alonso est actuellement l’entraîneur de l’équipe B de la Real Sociedad en Segunda Division B depuis la saison dernière.


C’est après le match face à Arenas Club, remporté 1-0 par les basques, que l’ancien milieu de terrain de la Roja a répondu à une question sur son avenir en indiquant qu’il se sentait prêt à se lancer dans le grand bain.


Cette déclaration aurait pû rester anodine mais elle a au contraire suscité un certain emballement. Beaucoup sont à rappeler les grands joueurs comme lui nominée un peu partout dans les grands clubs européens à l’instar des Zinédine Zidane ou Andrée Pirlo


Depuis sa retraite, Xabi Alonso a repris du service en s’occupant d’abord des U13 du Real Madrid avant de rejoindre son club formateur en 2019, la Real Sociedad, pour diriger l’équipe réserve.

- SOMMAIRE -

BANNIERE ESPAGNE

:intro:
:s1:

- PALMARES -

ANNEE SAISON CLUB :ligasmartbank: :copadelrey:
21/22 :s1: :oviedo: 11ème T4
22/23 :s2: :oviedo: :trophy: :trophy:
CLUB COMPETITIONS ANNEES
:oviedo: :ligasmartbank: LIGA SMARTBANK 2023
:oviedo: :copadelrey: COPA DEL REY 2023

- HISTORIQUE -

ANNEE SAISON CLUB MJ V N D %V BP BC DIFF. BP/M BC/M
21/22 :s1: :oviedo: 26 16 3 7 61% 65 29 +36 2,5 1,12
22/23 :s2: :oviedo: 49 41 6 2 84% 121 32 +89 2,47 0,65
21/23 2 75 57 9 9 76% 186 61 +125 2,48 0,81

- RECORD D’ACHATS -

NAT. NOM ÂGE SAISON DE VERS MONTANT
:es: INIGO LEKUE 28 ANS 21/22 :bilbao: :entre: :oviedo: 900K€
:es: ROBERT NAVARRO 20 ANS 22/23 :realsociedad: :entre: :oviedo: 725K€

- RECORD DE VENTES -

NAT. NOM ÂGE SAISON DE VERS MONTANT
:es: JUANJO NIETO 27 ANS 21/22 :oviedo: :entre: :almeria: 2,1M€
:geo: OTAR KAKABADZE 27 ANS 22/23 :oviedo: :entre: :alaves: 1,3M€
:gha: SAMUEL OBENG 25 ANS 22/23 :oviedo: :entre: ORENBURG 500K€

- MEILLEURS BUTEURS -

SAISONS NAT. CLUB NOM APPARITIONS BUTS
21/23 :es: :oviedo: ABDON PRATS 60 32
22/23 :es: :oviedo: CAYE QUINTANA 38 27
21/23 :es: :oviedo: BORJA SANCHEZ 69 26
22/23 :es: :oviedo: JUAN HERNANDEZ 43 14
21/23 :arg: :oviedo: HORACIO TIJANOVICH 54 13

- MEILLEURS PASSEURS -

SAISONS NAT. CLUB NOM APPARITIONS PASSES
21/23 :es: :oviedo: BORJA SANCHEZ 69 24
21/23 :es: :oviedo: RIKI 53 17
22/23 :es: :oviedo: PEJINO 41 13
22/23 :es: :oviedo: JUAN HERNANDEZ 43 13
21/22 :es: :oviedo: JANDRO ORELLANA 63 10

- JOUEURS NOTABLES -

15 J'aime

Faut espérer que tu fasses une Zidane plutôt qu’une Barthez ou qu’une Henry :sac:

2 J'aime

Ceci dit avec Henry, tu bouffes du melon tous les jours.

1 J'aime

Lancé dans le grand bain a la Real Sociedad pourquoi pas ? Ou en deuxième division qui sait ?

1 J'aime

La Sociedad ce serait sympa :slight_smile:

1 J'aime

J’espère que ca sera un petit club Espagnol :smirk:

1 J'aime

Première recrue Parrott ! A non merde c’est pas ici :sob:

1 J'aime

@LindexV :sac: Je pense Alonso plus proche d’un Zidane que d’un Henry, niveau charisme :wink:

@Irons ahah, je te sens inspiré ces derniers temps :slight_smile:

@Kerz80 @Rhino @planete_foot19 Réponse bientôt :slight_smile:

@Lapwasss Si seulement … :sleepy:

2 J'aime

- LA BARBA ROJA -

811316

NOM XABI
PRENOM ALONSO
ÂGE 39 ans - 21/11/1981
NATIONALITE :es:
SELECTIONS 113
BUTS - PASSES DECISIVES 16 :soccer: - 9 :target:

NAT. CLUB ANNEES APP. BUTS PASSES D.
:es: :realsociedad: REAL SOCIEDAD 2000-04 124 10 12
:es: :eibar: EIBAR 2000-01 14 0 0
:eng: :liverpool: LIVERPOOL 2004-09 210 19 21
:esp: :real: REAL MADRID 2009-14 236 6 29
:ger: :bayern: BAYERN MUNICH 2014-17 117 9 8
:es: Football_Espagne_federation.svg ESPAGNE 2003-14 113 16 9
:fifa: TOTAL 2000-17 814 60 79

CLUB COMPETITIONS ANNEES
:liverpool: :facup: FA CUP 2006
:liverpool: :facs: COMMUNITY SHIELD 2006
:real: :laliga: LA LIGA 2012
:real: :copadelrey: COPA DEL REY 2011, 2014
:real: :supercopaes: SUPERCOPA 2012
:bayern: :bundesliga: BUNDESLIGA 2015, 2016, 2017
:bayern: :dfbpokal: DFB POKAL 2016
:bayern: :dflsupercup: DFL SUPERCUP 2016
:liverpool:-:real: :ucl: CHAMPIONS LEAGUE 2005, 2014
:liverpool:-:real: :sce: SUPER COUPE 2005, 2014
Football_Espagne_federation.svg :cdm: FIFA WORLD CUP 2010
Football_Espagne_federation.svg :uefa: UEFA EUROPEAN CHAMPIONSHIP 2008, 2012

« J’ai pu jouer dans la meilleure équipe d’Espagne, d’Angleterre et d’Allemagne »

Fils de l’international espagnol Periko Alonso, Xabier Alonso Olano est né en 1981 à Tolosa dans le pays basque. Dès son plus jeune âge il a grandi dans le monde du ballon rond mais c’est lorsque son père jouait à Sabadell que le jeune Xabi a commencé à taper le ballon avec son ami d’enfance, un certain Mikel Arteta. Il s’inspirait alors beaucoup du jeu de son père, milieu de terrain, et c’est là qu’il a développé son talent de passeurs, préférant donner le but que le marquer.

Il intègre à ses 18ans la réserve de la Real Sociedad après avoir progressé à Antiguoko, alors club satellite du club basque. C’est finalement John Toshack qui le fait débuter en professionnel en Liga, après un prêt à Eibar en 2nde division. Alonso s’impose rapidement comme un élément clé de la Sociedad et ébloui son second entraineur Raynald Denouiex qui décrira à propos du milieu espagnol : « Le foot, c’est le ballon dans les pieds et le jeu dans la tête. Il en est l’exemple parfait. Pour moi le foot, c’est Xabi. »

Grâce à son ancien entraineur, John Toshack, Xabi Alonso rejoint les Reds de Liverpool en 2004 pour un montant de 10,5 millions de livres. Après une difficile acclimatation et une fracture de la cheville, Xabi retrouve les terrains en mars pour enfin dévoiler son talent à l’Angleterre. Il sera également un des partisans de la plus célèbre finale de Ligue des Champions, Liverpool-Milan AC à Istanbul, en inscrivant le but du 3-3 face aux italiens. S’en suiveront deux saisons difficiles, marqués par une irrégularité, des blessures. Le milieu espagnol se voit également concurrencer par Mascherano et Leiva, avant de revenir à son meilleur niveau lors de la saison 2008-2009 où son association avec Mascherano et Gerrard fait des ravages.

Après 5 saisons en Angleterre, Xabi Alonso retourne dans son pays dans le grand Real Madrid. Et c’est en 2010, quand Mourinho arrive à la tête de l’équipe qu’Alonso devient un élément clé de l’effectif madrilène. Son abbatage défensif et sa qualité de passes en font un joueur indispensable. Mourinho dit de Xabi qu’il lui faisait penser à Pep Guardiola et qu’il serait un grand entraineur, car il agissait en tant que tel sur le terrain. En 5 saisons, il permet à la Maison Blanche de remporter le championnat, trophée qui leur échappait depuis 3 saisons, et participera à la Decima sous Ancelotti même s’il ne participe pas à la finale.

A ses presques 33ans, Xabi se donne un dernier défi et rejoint le Bayern Munich sous les ordres de Pep Guardiola qui racontait de lui que quand il avait le ballon, il était le meilleur joueur. Le tacticien espagnol en fera son numéro six et l’utilisera même en tant que défenseur central. Après 3 saisons et 3 titres de champions d’Allemagne, Xabi Alonso mettra un terme à une carrière longue de 17 ans, plus de 700 matchs en club et 15 trophées.

Génération dorée espagnole

Xabi connaîtra sa première sélection pour l’Espagne en 2003 face à l’Equateur sans jamais quitter la Roja ensuite. Il fera partie de ce qu’on appelle l’âge d’or de la Roja et du « tiki-taka ». Entourées des Xavi, Iniesta, Fabregas, Busquets, Xabi ira gagner succesivement l’Euro 2008, la Coupe du Monde 2010 et l’Euro 2012. Une performance inédite. C’est seulement après le fiasco de la Coupe du Monde 2014 au Brésil qu’Alonso met un terme à sa carrière internationale après 114 sélections (8ème joueur le plus capé de la Roja)

Une reconversion en tant que coach

Une fois sa carrière terminée, Alonso ne chôme pas et souhaite passer ses diplômes pour devenir entraineur. Sa carrière lui ouvre des portes, et il commence en bas de l’échelon comme entraineur de l’équipe U13 du Real Madrid en 2018 qu’il ménera au titre de champion d’Espagne en 2019. C’est après cette expérience qu’il rejoint son club formateur la Real Sociedad pour prendre les rênes de l’équipe réserve. Sa première saison en Segunda Division B le voit finir aux portes des barrages après l’interruption de la saison dû au Covid.

8 J'aime


Le 07/01/2021 à 19:30

Comment vous vous sentez dans votre nouvelle vie de coach Xabi ?

Bien, vraiment bien. C’est autre chose que d’être sur le terrain, j’apprends beaucoup dans un environnement stable. Je me sens bien.

Vous parlez d’un environnement stable, qu’est ce que ça vous fait d’être revenu à San Sebastian ?

J’ai grandi dans cette ville, ce club m’a tant donné et m’a permis d’avoir la carrière que j’ai eu. J’ai ma famille et mes amis qui vivent ici. Quand j’ai pris ma retraite à Munich il y’a presque 4 ans maintenant, j’avais besoin de me reposer et de profiter de mon entourage.
Jokin Alguacil (président de la Real Sociedad, ndlr) savait mon intention de devenir entraineur un jour, et quand il m’a contacté il y’a 2 ans pour commencer ici chez moi, tous les éléments étaient réunies pour que je me lance à mon rythme sans devoir faire de sacrifices. Je ne les remercierai jamais assez.

Comment se passe vos premiers pas en tant que coach de l’équipe réserve ?

Super, c’est une bonne expérience. J’ai un groupe de jeunes talentueux, et on a un échange mutuel. J’apprends grâce à eux le métier, et eux apprenent beaucoup de moi aussi.
Nous avons fait une bonne saison l’année dernière, mais malheureusement le Covid a tout gaché et nous avons fini aux portes des barrages pour la montée en 2ème division. Cette saison c’est un peu plus difficile, j’ai un effectif moins expérimenté mais les gamins travaillent et progressent. C’est l’essentiel !

Qui est Xabi Alonso le coach ? Quelles sont vos inspirations ?

Je n’ai pas une inspiration en particulier, mais je m’adapte à mon effectif. J’ai connu beaucoup de grands coachs dans ma carrière : Bénitez, Mourinho, Ancelotti, Guardiola.
J’ai appris beaucoup d’eux, que ce soit en terme de style de jeu. Du tiki-taka propre à Pep aux transitions rapides de Mourinho à Madrid. J’ai évolué dans des gros vestiaires aussi, j’ai vu l’importance du management d’un groupe. Si vous n’avez pas les joueurs avec vous, peu importe le talent, vous n’arriverez à rien.
J’essaie de retranscrire ce que j’ai appris dans ma carrière.

Vous avez déclaré dernièrement que vous vous sentiez prêt à prendre un rôle plus important en tant que coach, on doit s’attendre à ce que vous preniez les rênes de l’équipe A prochainement ?

Non pas du tout ! Imanol Alguacil fait un super boulet avec l’équipe A. Ils sont bien partis pour l’Europe. Nous travaillons bien ensemble. Ce n’est pas ce qu’il fallait interpréter.
Je suis pour l’instant concentré à 100% sur la 2ème partie de saison avec mon équipe et on va tout faire pour essayer de monter en 2ème division.

Quelle est la suite alors ?

Comme je viens de vous dire, pour l’instant je suis l’entraineur de l’équipe réserve et je suis concentré sur ce poste.
Ce qu’il se passera à la fin de saison ? On verra, j’apprends encore. J’ai de l’ambition dans ce métier, et les choses sont claires avec mon président.

Quelle équipe vous réveriez d’entraîner ?

C’est difficile votre question (rires). J’ai beaucoup d’attaches avec mes anciens clubs, bien sûr que j’aimerai devenir un jour entraineur du Real Madrid ou Liverpool. Mais nous n’en sommes pas là pour l’instant.
Allez pour vous donner une réponse à écrire : pourquoi pas devenir sélectionneur de l’Espagne un jour !

8 J'aime

Quel joueur il a été quand même. Et ce palmarès :bave:

2 J'aime

@Rhino Un palmarès long comme ma… euh mon bras ! Il a gagné partout où il est passé :slight_smile:

1 J'aime

Concentré sur la réserve… Et la marmote elle met le chocolat dans le papier d alu c’est ça ?

1 J'aime

Haaa… Je suis bien évidemment !!!

Les RdP sur les coach ont la côte en ce moment. Même constat pour les clubs espagnols et anglais.

2 J'aime

@kevos elle est pas mal celle la :joy:

@Nehoc merci pour ton suivi ! :smiley: oui, et c’est cool !

1 J'aime

- XABI ALONSO QUITTE LA REAL SOCIEDAD ! -

BANNIERE ESPAGNE

Le 19/06/2021 à 16:15

Après une deuxième saison à la tête de l’équipe réserve de la Real Sociedad terminée à la 10ème place, l’ancien milieu de terrain espagnol devenu coach quitte son poste.


Il avait déjà fait sous-entendre plus tôt dans l’année qu’il ne rempilerait pas pour une 3ème saison à San Sebastian et qu’il souhaitait prendre la tête d’une équipe A.


Xabi Alonso s’est exprimé suite à sa démission : "Je sentais qu’il était temps pour moi de me lancer ! Je tiens à remercier la Real Sociedad de m’avoir fait confiance et de m’avoir permis d’apprendre le métier d’entraîneur. Je ne suis pas pressé, on verra ce qui peut se présenter à moi."


Pour votre information, et je pense que vous l’aurez compris, j’ai supprimé Xabi Alonso du jeu et je viens de simuler toute la saison 2020/2021 pour le RP.

8 J'aime

SI je comprends bien tu as donc commencer au chômage avec les « compétences » et le « notoriété » de Xabi Alonso ?

Et tu as simulé la saison pour voir les postes libres ?

2 J'aime

J’ai compris comme @kevos ! Tu nous confirmes ça ? :slight_smile:

3 J'aime

@kevos @dolcepazzia c’est bien ça ! J’ai actuellement un diplôme national A.

1 J'aime

Dans sa carrière, pendant la Sociedad, il a était prêté à Eibar. Pourquoi pas entraîner là-bas ?

2 J'aime