:storygreen: :s10: đŸŽó §ó ąó „ó źó §ó ż :fleetwood: Bound For Glory III

Titre

05_matchs
05_classement
News

  • 04 mai 2032 : Scott Robertson a prolongĂ© son contrat. Il est dĂ©sormais liĂ© Ă  Fleetwood jusqu’en 2034.
  • 08 mai 2032 : Ben Doak s’est blessĂ© Ă  la cheville gauche. Il sera absent deux semaines.
  • 17 mai 2032 : Shaqueel Van Persie a reçu le trophĂ©e de meilleur buteur de la saison en Premier League.
  • 17 mai 2032 : Charlie Williamson a Ă©tĂ© Ă©lu entraineur de la saison en Premier League.
  • 31 mai 2032 : Shaqueel Van Persie a Ă©tĂ© Ă©lu soulier d’or europĂ©en.

« Fleetwood Town, champion d’Angleterre. Je n’en reviens pas de dire ça. Si on m’avait dit ça il y a neuf ans, quand j’ai pris mes fonctions, je pense que j’en aurais ris. Mais aujourd’hui, c’est pourtant une rĂ©alitĂ©. Nous avons produit une saison exceptionnelle. Du dĂ©but Ă  la fin, les joueurs ont Ă©tĂ© concentrĂ©s, dĂ©terminĂ©s. Ils ont parfaitement suivi les consignes et ont su garder le cap mĂȘme lorsque nous avons rencontrĂ© des situations moins Ă©videntes. Au final, nous ne terminons qu’avec deux dĂ©faites, dont ce mois-ci face Ă  Manchester City qui autant avait trĂšs mal dĂ©butĂ© son exercice, autant l’a terminĂ© sur les chapeaux de roues. Concernant notre sortie de route en Champions League, il n’y a pas grand chose Ă  dire. J’ai tentĂ© quelque chose, un pari qui n’a pas fonctionnĂ©. Nous sommes tombĂ©s sur une Ă©quipe plus forte et plus expĂ©rimentĂ©e que nous. Mais ce n’est que partie remise. De chaque Ă©chec comme de chaque rĂ©ussite, il y a des enseignements Ă  tirer. Maintenant, prenons un repos bien mĂ©ritĂ©. Bon, pas pour les joueurs internationaux mais ça viendra aprĂšs (Rires). Â»


- Charlie Williamson, Manager du Fleetwood Town FC -

13 « J'aime »

Bravo pour titre de champion ! :clap:

En LDC, vu que la compĂ©tition est rude. ce n’est pas si grave de sortir Ă  ce niveau lĂ 

1 « J'aime »

rien Ă  regretter, la quasi perfection en PL et trĂšs grosse perf en CL - combien d’équipes plus fortes (semble-t-il) que le Real se sont inclinĂ©es contre eux
 ne manque que l’expĂ©rience comme le dit le coach et ça peut demander quelques saisons, Ă  voir !

1 « J'aime »

Bravo pour ton titre :smiley:

1 « J'aime »

Enfin ! N’empĂȘche t’as du avoir une Ă©quipe parfaite car Liverpool a encore un gros paquet de points !

1 « J'aime »

Bravo Ă  Williamson et ses hommes pour le titre ! Belle performance surtout quand tu vois que derriĂšre, Liverpool totalise 94 points.

En LDC, il n’aura pas manquĂ© grand chose mais avec le nul en Angleterre, ça devenait compliquĂ©.

1 « J'aime »

Quelle saison incroyable en PL, bravo pour le titre !

1 « J'aime »

Titre

Supporters


« Je suis trĂšs fier de cette saison, de notre victoire en Carabao Cup, de notre premier titre en Premier League et de ce parcours en Champions League. Je pense qu’il aurait Ă©tĂ© compliquĂ© de faire mieux dans cette compĂ©tition avec l’enchainement de matchs et l’intensitĂ© que nous avons dĂ» mettre sur la scĂšne nationale pour l’emporter. Mais ce n’est que partie remise. Fleetwood Town est un club ambitieux oĂč tout le monde, des dirigeants aux joueurs aspirent Ă  la mĂȘme chose. Un jour, nous toucherons au but, j’en suis convaincu. Â»


- Charlie Williamson, Manager du Fleetwood Town FC -

5 « J'aime »

Hissey débarque à Fleetwood

séparation

11 juillet 2032
:bust_in_silhouette: Stuart Pierce

Surprise en Angleterre. Alors qu’il Ă©tait initialement annoncĂ© partant pour Manchester United, Roy Hissey signe finalement avec Fleetwood. Un retournement de situation qui tombe Ă  pic pour les rĂ©cents champions de Premier League, orphelins de Justin Che, et une opportunitĂ© en or pour le jeune joueur qui aprĂšs un parcours peu conventionnel, obtient une nouvelle chance de dĂ©montrer l’étendue de ses qualitĂ©s dans son pays.

Signature_1

Un parcours atypique

Les premiĂšres annĂ©es de Roy Hissey avec un ballon entre les pieds sont plutĂŽt communes. Assez douĂ© balle au pied, le natif de Sunderland brille de milles feux au sein de son club de quartier. Ses performances attirent le regard et prouvent chaque week-end qu’il est clairement au-dessus du niveau gĂ©nĂ©ral de ses coĂ©quipiers. Il n’en faut pas beaucoup plus pour que diverses acadĂ©mies tentent de s’attacher les services du jeune joueur. Etonnement, ce n’est pas Ă  Sunderland qu’il entame sa formation mais bien du cĂŽtĂ© de Middlesbrough, bien plus convaincant auprĂšs des parents concernant le suivi scolaire et la qualitĂ© de l’encadrement.

Rapidement installĂ© sur le flan droit de la dĂ©fense par ses formateurs, le jeune joueur qui avait l’habitude d’évoluer un cran plus haut, se montre consciencieux et sĂ©rieux dans son apprentissage des codes du football de haut niveau. Tranquillement, il fait ses gammes et grimpe les Ă©chelons, s’installant systĂ©matiquement dans le onze type de son Ă©quipe. A l’étĂ© 2026, son club dĂ©cide de le prĂȘter une saison en League One afin de voir ce qu’il a vĂ©ritablement dans le ventre. Il a tout juste 18 ans lorsqu’il dĂ©barque Ă  Bolton. Bien que d’un naturel discret, le jeune adulte travaille dur Ă  l’entrainement afin d’obtenir sa chance. S’il attend un peu, une fois qu’il obtient sa premiĂšre titularisation, il ne quitte presque plus le onze de base, ayant convaincu grĂące Ă  de bonnes performances, une technique lĂ©chĂ©e et un coffre physique important. Il remporte d’ailleurs l’EFL Trophy avec Bolton cette saison lĂ .

De retour Ă  Middlesbrough, Hissey est intĂ©grĂ© Ă  l’équipe premiĂšre, alors en Championship. MĂȘme s’il se montre moins dĂ©cisif, le jeune anglais dispute la totalitĂ© des matchs de la phase aller. En fĂ©vrier, son club reçoit une offre venant des Etats-Unis pour s’attacher ses services. Bien que la MLS soit moins exposĂ©, le jeune joueur souhaite tenter l’expĂ©rience amĂ©ricaine. C’est Ă  la fin du mois qu’il rejoint finalement les New York Red Bulls contre un beau chĂšque pour un jeune joueur. De l’autre cĂŽtĂ© de l’Atlantique, Hissey passe trois bonnes annĂ©es humainement parlant mais au niveau sportif, ce n’est pas la mĂȘme chose. MĂȘme s’il enchaine les bons matchs, le jeune joueur n’est plus jamais appelĂ© avec la sĂ©lection espoir, lui qui avait dĂ©jĂ  disputĂ© trois rencontres. Cela affecte grandement son moral et Ă  l’étĂ© 2030, demande un bon de sortie Ă  son Ă©quipe. Assez Ă©tonnement, l’anglais ne reçoit pas un engouement important. Quelques formations europĂ©ennes ouvrent le dialogue, mais sans plus. C’est finalement l’Udinese en fin de mercato qui rĂ©cupĂšre le jeune joueur.

En Italie, Roy Hissey retrouve rapidement des couleurs et s’impose comme un joueur important de la formation menĂ©e par Òscar LĂłpez. Sous les ordres du technicien espagnol, le club obtient une qualification en Conference League et l’anglais participe grandement Ă  l’épopĂ©e europĂ©enne que le club connait, allant jusqu’en finale de l’Europa League mais s’inclinant face Ă  l’Ajax. La seconde saison transalpine du joueur est une rĂ©ussite sur le plan individuel, Hissey se montrant trĂšs solide, mais reste un Ă©chec au niveau collectif, l’équipe terminant loin des places europĂ©ennes. DĂšs la seconde partie d’exercice, le jeune joueur commence d’ailleurs Ă  attirer le regard de plusieurs formations de son pays natal. Manchester United est d’ailleurs le nom qui revient le plus souvent lorsqu’il s’agit d’évoquer l’avenir du latĂ©ral droit. DĂšs la fin de saison, des discussions sont entamĂ©s entre les deux Ă©quipes et l’agent du joueur annonce sur ses rĂ©seaux sociaux qu’un accord devrait facilement ĂȘtre trouvĂ©.

Mais voilĂ , Fleetwood Town est arrivĂ© dans la danse et en peu de temps, aurait rĂ©ussi Ă  convaincre l’entourage du joueur de la pertinence de rejoindre les champions en titre plutĂŽt que les mancuniens. Si rien n’a Ă©tĂ© confirmĂ© par les principaux intĂ©ressĂ©s, il se murmure que Charlie Williamson lui-mĂȘme se serait dĂ©placĂ© en Italie afin de rencontrer le joueur et lui expliquer son projet de jeu et ses ambitions pour lui avant de prendre l’avion pour la tournĂ©e corĂ©enne de l’équipe. Une discussion dĂ©terminante qui aurait dĂ©finitivement convaincu Hissey.

De la patience et des opportunités

Que faut-il attendre de Roy Hissey Ă  Fleetwood. Dans un premier temps, il est bon de se rendre compte que le jeune anglais arrive pour numĂ©riquement remplacer un Justin Che qui en trois saisons, n’aura malheureusement pas totalement convaincu. L’international amĂ©ricain avait pour mission de supplĂ©er Conor Bradley, le titulaire indiscutable sur le flan droit, et il semble logique de penser que le nouveau venu devra faire de mĂȘme. Cependant, Bradley enchaine les petits pĂ©pins physiques et la saison passĂ©e, a montrĂ© quelques difficultĂ©s Ă  revenir Ă  temps et en forme pour de grosses affiches. Sur papier, Hissey prĂ©sente des capacitĂ©s similaires. Rapide et physiquement trĂšs solide, l’anglais, si on lui accorde la libertĂ© de le faire, peut sans aucun problĂšme apporter le surnombre sur son cĂŽtĂ© droit et faire profiter de sa qualitĂ© de centre. DotĂ© d’un volume de jeu intĂ©ressant et plutĂŽt endurant, il est tout Ă  fait capable d’enchainer les courses Ă  haute intensitĂ©. De plus, le joueur ne rechigne pas aux tĂąches dĂ©fensives et Ă  se salir les mains. S’il faut parfois tempĂ©rer son caractĂšre dĂ©crit en Italie comme volcanique, le latĂ©ral n’a pas peur de mettre le pied quand il le faut et de rester plus en arriĂšre pour solidifier une ligne dĂ©fensive qui serait en difficultĂ©.

De retour au pays et Ă  seulement 23 ans, Roy Hissey aura sans aucun doute coeur Ă  prouver Ă  tous qu’il est le joueur au potentiel qu’on lui promettait et aspire certainement Ă  un jour dĂ©couvrir la joie d’ĂȘtre sĂ©lectionnĂ© par les Three Lions. Pour cela, il pourra s’inspirer de son nouveau coĂ©quipier, Trevoh Chalobah, qui a attendu de porter la tenue des Cods pour connaĂźtre ses premiĂšres rencontres internationales.

Fiche joueur

7 « J'aime »

Ca semble ĂȘtre un beau profil. TrĂšs complet et physiquement fort.

1 « J'aime »

Jolie profil

Tu joues sans attributs
 La Kevos influence (oui je me la raconte). :star_struck:

1 « J'aime »

L’acadĂ©mie se renforce

séparation

15 juillet 2032
:bust_in_silhouette: Stuart Pierce

Si Fleetwood Town se montre relativement tranquille sur le marchĂ© des transferts et qu’aucun grand bouleversement ne semble Ă  prĂ©voir, l’acadĂ©mie du club est en pleine effervescence. En effet, Barry Nicholson, responsable de la formation, vient d’annoncer l’arrivĂ©e de trois jeunes joueurs prometteurs pour renforcer les rangs des U21. Avant de venir tĂąter le terrain chez les professionnels? Rien d’impossible au regard des joueurs signĂ©s.

Académie_2

L’avenir offensif

Des trois joueurs recrutĂ©s, Charlie Murdoch est certainement celui qui a le plus marquĂ© les esprits individuellement parlant, du moins pour les suiveurs des basses divisions anglaises. Le jeune Ă©cossais sort en effet d’une bonne premiĂšre saison avec un effectif professionnel du cĂŽtĂ© d’Oxford City. En National League South (6e division anglaise), le jeune buteur s’est rapidement imposĂ© dans le duo d’attaquants d’Andrew Jackson. GrĂące Ă  sa vitesse et Ă  une bonne qualitĂ© technique, le jeune joueur s’est permis d’inscrire 16 buts en 38 matchs, un total plutĂŽt intĂ©ressant. DotĂ© d’une frappe lourde, le natif de Rutherglen, en banlieue de Glasgow, possĂšde un potentiel plutĂŽt intĂ©ressant. Reste Ă  voir si dans un environnement plus contrĂŽlĂ© et exigeant, Murdoch trouvera sa place pour continuer sa progression. Sa fraicheur physique sera cependant Ă  surveiller. ArrivĂ© en 2030 du cĂŽtĂ© d’Oxford, il avait connu une premiĂšre saison blanche Ă  la suite d’une rupture des ligaments croisĂ©s. Si la suite semble indiquer qu’il n’en garde pas de sĂ©quelles particuliĂšres, une attention supplĂ©mentaire sera sans aucun doute de mise.

Le géant de Saint-Kitts

De son propre aveu, Ordell Harris n’a toujours voulu ĂȘtre footballeur. Son rĂȘve d’enfant Ă©tait de jouer au basket et d’un jour Ă©voluer en NBA. S’il joue dans le club de son quartier, c’est avant tout par plaisir d’ĂȘtre avec ses amis. C’est finalement sur le tard, au milieu de l’adolescence, que le jeune anglais dĂ©cide de se consacrer totalement au football aprĂšs avoir rencontrĂ© plusieurs formateurs de l’acadĂ©mie d’Everton qui lui vantent son potentiel. S’il lui faut un certain temps pour se mettre au diapason, Ordell Harris devient rapidement un des meilleurs joueurs de l’acadĂ©mie, grimpant les Ă©chelons aussi facilement que s’il avait fait ça toute sa vie. PlacĂ© en dĂ©fense centrale, au dĂ©part pour sa grande taille, le jeune joueur dĂ©montre rapidement qu’il est plus qu’un physique. A l’étĂ© 2031, alors qu’Everton vient d’ĂȘtre rĂ©trogradĂ© en Championship, il participe Ă  toute la prĂ©paration avec l’équipe premiĂšre, de quoi espĂ©rer gratter un peu de temps de jeu plus tard dans la saison. Malheureusement pour lui, cela n’arrive jamais. Pas totalement convaincu, Wayne Rooney qui vient de dĂ©barquer sur le banc des Toffees le renvoi en U21 dĂšs les premiers matchs officiels. Un coup dur pour Harris qui vit cela comme une injustice. Tout au long de la saison, la tension monte d’ailleurs entre le staff des U21 et le joueur qui, fort en gueule, n’hĂ©site pas Ă  exprimer le fond de sa pensĂ©e. Politiquement incorrect, Ordell Harris dĂ©note et en cours de saison, lui est notifiĂ© le souhait de le voir quitter le club. Ce rebond du cĂŽtĂ© de Fleetwood est aussi inattendu que prometteur pour le jeune joueur. Chez les Cods, l’anglais pourrait retrouver le calme et se reconcentrer sur sa progression.

La pépite congolaise

Des trois joueurs recrutĂ©s, Geslin Kanda est celui qui prĂ©sente le plus de rĂ©fĂ©rence. NĂ© au Congo, il arrive en Angleterre alors qu’il n’est encore qu’un bĂ©bĂ©. La petite famille s’installe dans un quartier pauvre d’Ipswich et vivote au grĂ© des intĂ©rims que dĂ©croche le papa. Comme pour beaucoup d’enfants, le football reprĂ©sente un exutoire important. Mais lorsqu’il est sur le terrain dĂ©foncĂ© du club de son quartier, Kanda prend toute la lumiĂšre. Techniquement trĂšs propre et dotĂ© d’une excellente pointe de vitesse, il tape dans l’Ɠil des recruteurs du club principal de la ville qui lui propose une place au sein de son acadĂ©mie. RepositionnĂ© sur le cĂŽtĂ© gauche de la dĂ©fense Ă  l’adolescence, le jeune joueur fait des merveilles et use et abuse de sa capacitĂ© d’accĂ©lĂ©ration pour amener le danger. Rapidement surclassĂ©, il rejoint finalement l’équipe premiĂšre lors de la prĂ©paration Ă  l’étĂ© 2030. Si au dĂ©part, le jeune joueur devait retourner chez les U21 par la suite, il n’en sera rien. Faisant preuve d’une grande discipline et de beaucoup de travail, Kanda conserve sa place dans l’effectif, d’abord dans un rĂŽle de doublure avant de s’imposer comme le titulaire au poste de piston. La saison suivante est celle de la confirmation. RepositionnĂ© un cran plus bas, le jeune joueur se montre trĂšs solide et malgrĂ© un collectif malade, arrive Ă  tirer son Ă©pingle du jeu. Mais en proie Ă  des difficultĂ©s financiĂšres, le club ne peut le conserver. Ainsi, quand arrive l’offre des Cods, elle est directement acceptĂ©e.

Encore trop tendre pour prĂ©tendre Ă  un rĂŽle au sein de l’équipe premiĂšre de Fleetwood dĂšs cette saison, d’autant que le jeune joueur a besoin de progresser d’un point de vue dĂ©fensif pour correspondre aux attentes du coach, Charlie Williamson, il n’est pas inimaginable de le voir partir s’aguerrir en prĂȘt une saison ou deux, avant de venir disputer la place de Callum Doyle? Au regard de son potentiel et de son envie de bien faire, rien n’est impossible.

Fiches joueurs



8 « J'aime »

Ce n’est pas toujours Ă©vident de donner un avis pertinent avec ces graduations de note, mais il faut l’avouer, ça amĂšne plus de rĂ©alisme.

1 « J'aime »

Titre

Supporters


« Roy Hissey est un joueur avec un potentiel incontestable. S’il arrive Ă  canaliser son jeu, il peut devenir un latĂ©ral redoutable. Cela nĂ©cessitera de sa part du travail et de l’abnĂ©gation. De notre cĂŽtĂ©, nous ferons notre possible pour l’accompagner dans son dĂ©veloppement. Je crois fermement qu’il peut se rĂ©vĂ©ler ĂȘtre une force, un atout supplĂ©mentaire au sein de mon effectif. Â»


- Charlie Williamson, Manager du Fleetwood Town FC -

Autres questions/réactions

Plus de plaisir ainsi Ă  comprendre le profil des potentielles recrues. Je prends beaucoup de plaisir Ă  jouer ainsi :slight_smile:

2 « J'aime »

Titre

07_matchs
News

  • 05 juillet 2032 : Cian Hayes s’est blessĂ© Ă  la cheville gauche. Il sera absent cinq semaines.
  • 27 juillet 2032 : Tommy Doyle souffre d’une intoxication alimentaire. Il sera absent une semaine.

« Nous avons connu une prĂ©paration plutĂŽt spĂ©ciale. Il faut dire qu’avec l’Euro, ce n’est jamais Ă©vident. J’ai dĂ» faire appel Ă  plusieurs jeunes de l’acadĂ©mie pour faire le nombre pour notre tournĂ©e sud-corĂ©enne. MĂȘme si nous n’avons pas pu prendre le temps idĂ©al pour nous mettre en jambe, je suis satisfait de ce que j’ai pu observer ces derniĂšres semaines. J’ai pu constater que mes gars ont toujours faim de victoires. C’est une bonne chose car le dĂ©but de saison sera intense. Nous allons entamer notre saison avec le Community Shield face Ă  Manchester City. Nous avons de grandes ambitions concernant cette coupe. Puis, la premiĂšre journĂ©e de championnat sera spĂ©ciale. Nous allons recevoir Liverpool pour une rencontre au sommet. Il faudra tout donner dĂšs les premiĂšres minutes. J’ai hĂąte. Â»


- Charlie Williamson, Manager du Fleetwood Town FC -

9 « J'aime »

:heart_eyes: C’est trĂšs beau ces score de prĂ©paration !

1 « J'aime »

La prépa est trÚs sérieuse !

1 « J'aime »

Titre

Supporters


« Je suis trĂšs content de l’état d’esprit affichĂ© par les joueurs. DĂšs le dĂ©but de la prĂ©paration et malgrĂ© des conditions particuliĂšres, ils ont tous su rĂ©pondre aux attentes et faire le nĂ©cessaire pour ĂȘtre prĂȘt au plus vite. Cela nous sera nĂ©cessaire au regard du calendrier qui nous attend. Â»


- Charlie Williamson, Manager du Fleetwood Town FC -

2 « J'aime »

Titre

08_matchs
08_classement
News

  • 01 aoĂ»t 2032 : Charlie Williamson a fĂȘtĂ© son 500e match sur le banc de Fleetwood Ă  l’occasion du Community Shield face Ă  Manchester City.
  • 05 aoĂ»t 2032 : Alfie Jones est blessĂ© Ă  la cuisse gauche. Il sera absent deux semaines.
  • 06 aoĂ»t 2032 : Luke Portelli s’est blessĂ© au mollet droit. Il sera absent trois semaines.
  • 25 aoĂ»t 2032 : Le tirage de la Champions League a Ă©tĂ© effectuĂ©. Fleetwood affrontera Porto, Barcelona, la Juventus, l’AEK, Marseille, Le Real Madrid, Monaco et l’Atalanta.
  • 26 aoĂ»t 2032 : Le tirage de la Carabao Cup a Ă©tĂ© effectuĂ©. Fleetwood affrontera Manchester United au troisiĂšme tour.
  • 31 aoĂ»t 2032 : Sverre Halseth Nypan a Ă©tĂ© nommĂ© joueur du mois en Premier League.

« DĂ©but de saison tout simplement parfait, il n’y a rien d’autre Ă  dire. Nous voulions gagner le Community Shield et c’est ce que nous avons fait. Entamer notre campagne en championnat par la rĂ©ception de Liverpool n’était pas un cadeau mais nous avons parfaitement su prendre le jeu Ă  notre compte pour montrer nos ambitions. Je ne me leurre pas. Avec nos performances lors de l’exercice prĂ©cĂ©dent, nous avons une grosse pancarte sur le dos d’équipe Ă  abattre. Mais jusqu’à prĂ©sent, c’est du tout bon. Continuons sur cette voie et nous atteindrons nos objectifs et plus encore. Concernant notre tirage en Champions League, on peut aisĂ©ment dire que nous n’avons pas Ă©tĂ© vernis puisque nous allons affronter les finalistes et les tenants du titre, Ă  savoir la Juventus et le Real Madrid, sans compter toutes les autres grosses formations. Mais j’ai confiance. Nous avons les armes pour rĂ©ussir une bonne premiĂšre phase. Â»


- Charlie Williamson, Manager du Fleetwood Town FC -

8 « J'aime »

On sent que ça va rouler sur toutes les compétitions !

1 « J'aime »