:storygreen: :intro: Aux pieds de la gloire

Aux pieds de la gloire

6701089

Né à Rouen le 10 mars 2000, joueur prodige d’un des meilleurs centre de formation français, Abdelmalek Amara à vécu une jeunesse surclassé au FC Saint-Etienne du Rouvray avant de signer au sein du grand club de la région, Le Havre AC. Au-dessus du lot, joueur U17 surclassé parmi la U19 Nation, il à offert une vision à double face à ses éducateurs. Impatient, Irrégulier voir absent d’une finale régionale et de l’autre, un de ces rares joueurs capable de faire gagner le match à lui seul, capable de gestes de grandes classes. Après avoir été recalé lors de l’ultime étape, il passe de nombreux essais comme à l’AS Saint-Etienne et signe finalement au SC Bastia. Six mois, un joueur sportivement incroyable mais mentalement incapable de passer le cap, il n’est pas renouvelé. Il signe finalement au MC Oran cet été avec l’espoir de poursuivre ses rêves de devenir joueur professionnel au haut niveau. Quitter ses terres, changer d’air et essayer de mûrir est désormais l’objectif numéro un.

Sommaire


Carrière d’Abdelmalek Amara


Parcours

Saison Club Championnat Buts Passes Moyenne Trophée
2016/2017 Le Havre AC France U17 / / / Finaliste
2017/2018 Le Havre AC France U19 / / /
2018/2019 SC Bastia France U19 / / /
2019/2020 MC Oran Ligue 1 Algérienne 4 1 7,13
2020/2021 SO Cholet National 1 Française ? ? ?

Vision GLobale


ABDELMALEK AMARA
AGE 19 ANS
REPUTATION REGIONALE
SALAIRE 1K € P/M
EXPIRE LE 30/06/2022
STATUT GRAND ESPOIR

MATCHS JOUES 31 BUTS MARQUES 11
MATCHS GAGNES 17 PASSES DECISIVES 1
MATCHS NULS 9 MOYENNE DE JEU 7,19
MATCHS PERDUS 5 TROPHEE 2

_

9 J'aimes

Aux pieds de la gloire

Oran, Hotel Sheraton, 13 juillet 2019

Chaleur, soleil et thé à la menthe, voilà le cadre d’accueil de l’Hotel Sheraton pour accueillir Abdelmalek Amara, le prodige havrais ou l’insolent normand selon les avis des journalistes. Selectionné en Equipe de France chez les jeunes, surclassé en U19 Nation et joueur capable de faire briller son équipe à tout moment y compris les plus imprévu. Abdelmalek n’a finalement pas été conservé par son club formateur pour des soucis comportementaux et mentaux qui l’aurait empêché selon la direction de passer le cap nécessaire à une carrière professionnelle. Brillant sportivement mais non conservé durant ses essais, non renouvelé en Corse, c’est avec une volonté revancharde qu’il arrive en Algérie

Bonjour Abdelmalek, merci de nous avoir accordé cette brève interview

Pas de soucis

Votre club nous à accordé vingt minutes avant la présentation officielle aux spectateurs donc soyons rapide. Avec quelle mentalité arrivez-vous ici ?

Je voulais rester dans le monde professionnel et originaire d’Algérie, j’ai voulu tenter ma chance ici

Des réponses courtes, pas un grand communicant comme vous le souligniez par le passé. Nous allons être direct, c’est par défaut que vous êtes là ?

Non, je pense pas

Vous auriez préférer signer au HAC ou dans un club de Ligue 1 même Ligue 2 ?

Bah oui, sûrement mais c’est pas pour autant que …

Non mais aucun soucis, nous avons aussi l’habitude de ce genre d’arrivée. Vous êtes là pour du long terme ou prêt à repartir dans un an ?

J’ai signé pour trois ans et …

Et rien vous oblige à rester

Oui, mais je n’ai pas signé dans l’objectif de repartir …

Comme beaucoup mais cela n’a jamais empêcher quelqu’un de repartir

Oui.

Merci de votre honnêté et bonne présentation aux fans

Un premier contact médiatique loin d’être réussi pour le jeune Abdelmalek qui va devoir prouver y compris ici. Le football algérien n’a pas le prestige du football français mais la ferveur est tout aussi grande … est bien plus grande et il faudra qu’il fasse ses preuves s’il veut être accepter. Rebondir en Algérie est un choix de carrière qui peut s’avérer payant mais il peut aussi s’enterer dans un pays où il ne semble pas vouloir rester sur le long terme. Être performant, essayer de se montrer au maximum et repartir dans un an ? Est-ce son objectif ?

11 J'aimes

Bon courage, ça s’annonce prometteur :slight_smile:

1 J'aime

Un joueur né à Rouen, je suis obligé de suivre ! :smiling_face_with_three_hearts:

Par contre, dire du Havre qu’il est le plus grand club de la région… :rage:

2 J'aimes

Merci beaucoup, ça me fait vraiment plaisir

J’entendais en équipe de jeunes U17 - U19 où ils sont considérés comme supérieur à leur homologue caennais

Hâte de voir la suite, j’aime bien ton écriture :slightly_smiling_face:

1 J'aime

Plutôt encourageants…

Mais pourquoi ce joueur ?

Merci, on va essayer de te conserver parmi les lecteurs maintenant :blush:

Déjà, je ne voulais pas un joueur fictif pour cette partie. Après dans les existants, je cherchais un jeune joueur qui avait été vu comme un « prodige » ou « grand talent » mais qui s’était cassé les dents. En tant qu’éducateur, on en croise plus souvent que l’on pense et ayant vu le documentaire récemment, je me suis qu’il collait parfaitement. Talent brisé par un comportement déviant du monde pro


Aux pieds de la gloire

Août 2019

Compétition Adversaire Score Statut Minutes Buts PD Note
Amical US Remchi 2-0 Titulaire 73 0 0 6,4
Amical GC Mascara 2-1 Titulaire 54 0 0 7,2
Amical Union Madeira 1-1 Remplaçant 0 0 0 0,0
Championnat CR Belouizdad 0-1 Non convoqué 0 0 0 0,0
TOTAL 127 0 0 6,8


  • Résumé de mes prestations du mois - :50bis: : Un mois d’août compliqué en terme de temps de jeu. Après une bonne préparation et un stage réussi sur nos terres algérienne, nous avions l’objectif de participer à la rencontre face à l’Union Madeira (Portugal) avec l’objectif pour moi d’être efficace face à un club européen. Le coach m’a mis sur le banc, pas de temps de jeu et même pas pris pour le lancement du championnat …



Portugal, 24 août 2019, temps clair
Le coach du MC Oran prend une grande gorgée de son thé et appelle le jeune prodige Abdelmalek Amara, d’un signe franc et peu courtois, il lui demande de venir le voir. Le jeune joueur arrive à petites foulées et doté d’une magnifique nonchalance.
"Gamin, si tu es parmi les dix-huit que j’ai emmené au Portugal, c’est parce que tu es talentueux. Si tu étais titulaire ce soir, c’est parce que tu as un pied droit fantastique mais si tu viens de me faire changer d’avis sur ton statut, c’est parce qu’au lieu de t’échauffer, tu fais l’otarie pour te faire remarquer par le coach adverse. Si tu ne pense pas que le MC Oran est fait pour toi, ne reste pas ! Si tu pense qu’un échauffement c’est anecdotique dans une rencontre, tu vas vite perdre les infimes espoirs de percer. Tu es encore un gamin, mais dans le monde du travail, celui qui se fait attendre … n’est pas attendu.

Chapitre n°1 - Le talent est innée, le respect se gagne

Après avoir brillé en Normandie, fait rêver sur un essai le monument français stéphanois et avoir convaincu le Sporting, Abdelmalek à trouvé un point de chute à Oran. La ville « radieuse » ou « joyeuse » selon ses surnoms, ayant plus de six cent milles résidents en faisant la deuxième ville d’Algérie, ville littéraire d’Albert Camus dans l’un de ses plus grand ouvrage et ville de résidence du Mouloudia Club Oranais. Ce club algérien qui n’a plus rien gagné depuis plus d’une double décennie doit désormais vivre dans l’ombre des clubs algérois, de Tizi Ouzou ou encore de Sétif.

Abdel, viens par là mon grand

Salut … on se connaît ?

Rachid, je suis le cousin du p’tit Momo

Momo ? Momo, lame acérée ?

C’est ça ! Il m’a dit que tu avais signé au pays et je viens de voir le sale coup que le coach t’a fait en te laissant sur le banc face aux portugais.

Trop de talent pour ce club, il devait avoir peur que je rayonne trop et qu’il me perde

Reste pas dans ce trou, si tu veux, j’ai quelques connaissance au Portugal. Je peux être ton agent si tu veux

Je suis arrivé il y a deux mois, je vais essayer de m’adapter et de rendre la confiance que le club m’a donné

Te prend pas la tête avec ça, je t’ai vu à la télé, c’est eux qui devrait te remercier d’avoir accepter de signer chez eux

(rires) Je dois y aller, il y a séance d’entraînement

Et si t’as besoin d’un truc, même en off, je te laisse mon numéro (donnant un papier plié)

Après un échange courtois mais un peu particulier, le jeune Abdel court jusqu’au centre d’entraînement pour y rejoindre ses équipiers pour la séance matinale. Dans deux jours aura lieu le lancement du championnat et c’est le moment idéal pour frapper fort d’entrée. La rencontre ne sera pas simple à aborder mais il y a moyen de faire quelque chose. L’objectif du jeune algéro-normand est bien de prouver que sa place n’est pas sur le banc mais à casser des reins sur le rectangle vert

Neuf heures trente-sept

Ouais c’est bon

La séance est à quelle heure ?

Pour sept minutes, t’es sérieux ? (sourire)

Tu as loupé le début de la séance collective. Tu file sur le terrain annexe, l’entraînement des U21 débute dans vingt-trois minutes.

Tu rigole ! Non, mais sérieusement, en U21 ?

Tu es même en avance de vingt-trois minutes, parfait pour que le coach t’aligne ce weekend

Je serais pas dans le groupe A ce weekend ?

J’ai besoin de gars en qui j’ai confiance, pas des retardataires qui ne s’excuse pas

(souffle) Tu as de la chance que je me sois levé et que j’aime pas rentrer sans taper dans le ballon

Abdelmalek d’un pas nonchalant se dirige vers le terrain annexe tout en ruminant sa frustration et les paroles de son interlocuteur matinal. Être surclassé en U19 Nation il y a trois ans pour être aujourd’hui mis au ban au bled … c’est une trajectoire bien malheureuse pour celui qui se considère encore comme l’un des diamant brut de la formation havraise. Et si Rachid avait raison, et si le MC Oran ne respectait pas le talent qu’Abdel avait … ou alors, faudrait-il à Abdel à prouver qu’il mérite le respect qu’il demande …

6 J'aimes

Je connaissais pas du tout ce joueur. En tout cas, c’est prometteur :slight_smile:

Je recommande le documentaire qui est très intéressant comme souvent avec Arte. Un talent brut qui n’a pas réussi à passer le cap nécessaire ou du moins pas encore. Il était considéré comme l’un des meilleurs potentiels de ces dernières années au HAC.

4 J'aimes

Présentation qui me rappelle quelque chose… :thinking:
Début encourageants, je vais suivre.

Pour le 1er post ? Oui, j’ai regardé quelques stories pour voir ce qui me plaisait et ce qui me plaisait moins. Tu as peut-être reconnu une partie de la présentation de Coach Verron dans la forme.

Encourageant, encourageant, ce petit c*n se met déjà son coach à dos :pasrire:

1 J'aime

Non j’ai plus reconnu le copier/coller du résumé du mois d’août. Tu fais bien de te servir des autres récits.

Débuts encourageants pour le récit alors, on peut moins pour Abdel !

1 J'aime

Aux pieds de la gloire

Septembre 2019

Compétition Adversaire Score Statut Minutes Buts PD Note
Algérie U21 AS Aïn Mlila 1-1 Titulaire 90 1 0 7,3
Algérie U21 JS Saoura 3-1 Titulaire 65 1 0 8,1
Algérie U21 ES Setif 0-2 Titulaire 60 0 0 6,9
Algérie U21 US Biskra 1-1 Titulaire 36 0 0 6,7
TOTAL 241 2 0 7,25


  • Résumé de mes prestations du mois - :75bis: : Banni de l’équipe première suite à son retard et à sa non remise en question, Abdelmalek semble être autant motivé à s’excuser qu’une chèvre le jour de l’Aïd. En équipe U21, il semble au-dessus du lot et pourrait éclabousser de talent le championnat local mais son insolense et son manque d’envie leur font régulièrement défaut.



Biskra, 26 septembre 2019, temps orageux
En pleine rencontre de championnat U21, Abdelmalek Amara impressionne ses adversaires : gestes technique, vitesse, passe aveugle et petit pont sur le capitaine qui en tombe sur le postérieur. Un grand match s’annonce pour lui jusqu’à cette fameuse 36ème minute. Il à fait un festival au milieu de terrain et alors qu’il ne reste qu’un unique défenseur apeuré, il s’offre un une-deux pour l’éliminer. Il arrive seul face au gardien, feinte de frappe, rein brisé, et le but vide devant lui. Le jeune talent s’avance, arrête le ballon sur la ligne, fixe le coach de la première assis en tribune … puis plie le genou pour pousser le ballon avec celui-ci. En guise de célébration, il demande le changement et va s’asseoir sur le banc avec ces quelques mots à l’entraîneur U21
« Maintenant, c’est la A ou le prêt ! »

Chapitre n°2 - La mort n’est pas toujours la solution douloureuse

Trois mois en Algérie ont suffit au prodige de Rouen pour se faire une réputation, autant vous dire que ce n’est pas celle que l’on souhaite obtenir. Fainéant, prétentieux, nonchalant et absent. Un dernier défaut qui coûte cher à sa présence au MC Oran car avec ses absences et retards répétés aux entraînements, cela va nuire à son avenir. Le rendez-vous dans le bureau du directeur sportif semblait aller dans ce sens.

Abdelmalek, assis toi s’il te plaît

Bien sûr, vous vouliez me voir par rapport à quoi ?

Tu dois savoir, que c’est moi qui t’ai fait venir ici

Oui, je sais

Tu sais pour quelles raisons ?

Parce que je suis un joueur avec beaucoup de talent

Tu as beaucoup de talent, mais le talent c’est d’avoir envie selon Brel

Et ?

Tu n’as aucune envie depuis ton arrivée. Tu es absent ou en retard dans les séances d’entraînements, tu as pas su rebondir après la remise en question de ton coach et lors du dernier match, Abdel …

Oui ?

Abdel, tu mérite mieux que ce que tu nous montre. T’es jeune mais t’es plus un gamin

Le coach me respecte pas

Le coach apprécie énormément ton style de joueur mais il sait que ce n’est pas en te protégeant que tu vas progresser

Ah … oui … peut-être

Mon grand, je voulais t’annoncer que tu vas rester au repos pendant quinze jours et on verra ce qu’on fera avec toi.

J’aimerais partir

Tu arrive à peine …

Je n’arrive pas à me plaire ici.

On va attendre décembre et on verra si tu as toujours envie de partir …

Abdelmalek se lève et sors du bureau dans un long silence. Le directeur sportif, assis à son bureau, prend sa tête avec ses mains en mordillant sa branche de lunette. Croire en un jeune pour se rendre compte après seulement quelques mois que nous avons eu confiance dans de la fumée semble douloureux. L’arrivée en Algérie pouvait être un déclencheur de maturité pour Amara, cela devient simplement une aventure desastreuse supplémentaire. Trois mois avant le mercato hivernal, trois mois pour convaincre ce génie de donner tout son potentiel ou trois mois pour comprendre qu’un jeune surestimé ne vaudra jamais un jeune sous-estimé qui à faim.
7 J'aimes

Un départ dans les tuyaux ? Affaire à suivre

Aux pieds de la gloire

Novembre 2019

Compétition Adversaire Score Statut Minutes Buts PD Note
CAN U23 Zambie 4-0 Remplaçant 0 0 0 0,0,
CAN U23 Maroc 2-1 Remplaçant 50 0 0 6,5
CAN U23 Nigéria 3-0 Remplaçant 0 0 0 0,0
CAN U23 Egypte 2-0 Remplaçant 0 0 0 0,0
CAN U23 Nigéria 4-0 Titulaire 90 2 0 9,5
TOTAL 140 2 0 8,00


  • Résumé de mes prestations du mois - :75bis: : Vingtième joueur de la liste, présent car le sélectionneur U23 avait de la sympathie pour ce jeune prodige, Abdelmalek n’était clairement pas dans les plans du sélectionneur qui l’a fait entrer seulement en fin de première mi-temps face au Maroc suite à une blessure. La nouvelle blessure du numéro 1 au poste et le coup de bluff du sélectionneur ont par la suite fait qu’il à été titularisé lors de la finale et il a fait du « Amara », capable du mauvais comme depuis plusieurs mois et capable de performance stratosphérique comme lors de cette finale.



Stade International du Caire, 22 novembre 2019
Ludovic Batelli, ancien joueur professionnel et ancien entraîneur en France avait pris la tête de la sélection U23 aussi appelé Algérie Olympique avec l’objectif de se qualifier pour les JO de Tokyo ainsi que réaliser une belle performance à la CAN U23 après la finale de la dernière édition. Parmi ses pari, la sélection d’Abdelmalek Amara qui ne disposait plus de temps de jeu mais dans lequel il croyait énormément. Beaucoup se sont dit que comme des éducateurs avant lui, il espérait être celui qui réussirait à en faire quelque chose mais que comme ses prédécesseur, il allait échouer. Une entrée moyenne face au Maroc puis ce choix à faire pour la finale après la blessure de son titulaire. « Abdel, je dois faire un choix et je dois avoir confiance en toi. Est-ce que tu te sens capable d’être aligné ce soir. Mets ton égo de côté et repond moi les yeux dans les yeux ». Une question auquel le jeune prodige contrairement à son habitude hésita … comme perdu par le manque de confiance ammbiant autour de lui, mais malgré tout, il releva le défi et la suite, on l’a connait. Une ouverture du score puis un doublé offert dans un match qui marquera son début de carrière. Et si, c’était le début d’une belle aventure ?

Chapitre n°3 - Bouffée d’air internationale ?

Après un mois d’octobre entièrement vierge mais une reprise en main sérieux des séances d’entraînement par Abdelmalek Amara afin d’être prêt physiquement pour la Coupe d’Afrique des Nations U23. Le mois de Novembre aura été loin d’Oran avec ce mois de compétition en Egypte sur les bords du nil. La volonté de l’originaire de Rouen n’est plus de passer beaucoup de temps à Oran et il à rappelé sa volonté de quitter la ville et le pays à la fin de l’année 2019 mais une chose à changé durant son absence.

Abdel, est-ce que l’on peut se rencontrer, j’aimerais énormément échanger avec toi

Excusez-moi mais vous êtes ?

Le futur coach du MC Oran, comme tu l’as peut-être appris, l’an coach à décidé de prendre du recul au vu des résultats de la première partie de l’année et mon officialisation est une question de jours

Vous devez le savoir de votre côté mais je ne serais plus au MC Oran dans quelques semaines

Je t’appelle justement pour échanger sur ce point précis

Je vous écoute même si je ne pense pas que vous aurez les arguments

J’ai un bon réseau sur les divisions françaises avec quelques appuis en Ligue 2 et Nationale 1. Le président comprend bien tes envies et comprend aussi que tu n’aurais jamais été présent sur du long terme ici. J’ai une proposition à te faire

Je vous écoute

Déjà pour commencer, on se tutoie

Oui, si tu veux

J’aimerais énormément te conserver pour la deuxième partie de saison pour que tu fasse six mois pleins afin d’aider l’équipe. De plus, ta performance en finale de CAN n’est pas passé inaperçu mais tu restais un remplaçant de la sélection donc les offres ne se bousculent pas.

D’accord

Un départ en hiver est pas simple pour des joueurs de ton calibre surtout que le MC Oran veut pas te laisser filer libre

Ils veulent combien ?

Au moins se rembourser des frais occasionnés par ta venue

J’ai aucun agent depuis que je suis ici donc j’aimerais connaître les offres

C’est ce que j’allais te proposer et rappelle toi que si tu reste, je peux t’arranger un départ via un de mes contacts

J’ai bien compris

Voici les offres

Clubs Championnat Statut Salaire mensuel Prime Durée
MC Oran Ligue 1 Algérienne Titulaire 875€ par mois 30€ par but 6 mois
Excelsior Virton Belgian Proximus Joker 1600€ par mois 50€ par but 18 mois
Créteil-Lusitanos National 1 Française Remplaçant 2000€ par mois 100€ par but 18 mois
CF Fuenlabrada Liga SmartBank Grand Espoir 2500€ par mois 150€ par but 18 mois

Réfléchis bien Abdel, les offres sont là. Il ne faut pas que tu te précipite et rappelle toi que certains te veulent pour leur équipe B et que ton temps de jeu ne sera pas important.

Je sais bien, il faut que j’y réfléchisse

Tu as deux semaines pour revenir vers nous. Si tu as des questions, n’hésite pas et une dernière fois je te le redis, si tu reste 6 mois, je t’aurais des offres avec un temps de jeu en France. Mes contacts me feront confiance, après ce sera à toi de prouver

Après un échange courtois, les deux hommes se séparent. D’un côté, le futur entraîneur espère sincèrement reprendre en main le jeune prodige et en faire un des élèments clé de la deuxième partie de saison, de l’autre, Abdelmalek rejoint son nouvel ami Rafik et doit réfléchir à son avenir. Doit-il rejoindre un nouveau club alors qu’il vient d’arriver ? Doit-il faire confiance à ce futur coach concernant son temps de jeu ? Doit-il essayer de rejoindre l’Espagne et son jeu qui le faisait rêver ? En tout cas, il va devoir y réfléchir car deux semaines, c’est long et très court à la fois

10 J'aimes

La Belgique c’est parfait pour lui, d luiu temps de jeu sans avoir un statut trop pesant, et un championnat qui aime les joueurs technique. En France, le national est trop physique pour lui, et en Espagne, il risque de ne pas jouer.
Le choix est vite fait !

Go à Virton. L’endroit parfait pour se relancer sans trop de pression :slight_smile:

Le documentaire est très intéressant !

Moi, je pencherai pour 6 mois de plus à Oran avant de sonder le marché à nouveau !

1 J'aime

@Manthyz et @Rhino - La Belgique semblait être la destination la plus adapté à son profil et son parcours. Il y passera certainement d’autant que les prochaines destinations seront surement soumis aux votes

@Insigne - En effet, Denis Renaud le nouvel entraîneur oranais semble avoir trouvé les bons mots pour garder le talent pour six mois supplémentaire

Aux pieds de la gloire

Premier trimestre 2020

Compétition Adversaire Score Statut Minutes Buts PD Note
LIGUE 1 ALGERIENNE Paradou AC 1-1 Titulaire 60 0 0 7,3
LIGUE 1 ALGERIENNE ASO Chief 2-0 Titulaire 90 1 0 7,9
LIGUE 1 ALGERIENNE USM Alger 1-2 Remplaçant 15 0 0 6,6
LIGUE 1 ALGERIENNE CR Belouizdad 1-1 Titulaire 90 0 0 7,5
LIGUE 1 ALGERIENNE AS Aïn Mlila 2-2 Titulaire 90 0 0 7,5
LIGUE 1 ALGERIENNE MC Alger 1-0 Titulaire 90 0 0 6,6
LIGUE 1 ALGERIENNE CABBA 2-2 Titulaire 90 0 0 6,8
LIGUE 1 ALGERIENNE JS Saoura 1-1 Titulaire 90 0 1 6,5
LIGUE 1 ALGERIENNE ES Setif 2-0 Titulaire 90 0 0 6,3
LIGUE 1 ALGERIENNE US Biskra 2-1 Titulaire 90 2 0 7,1
LIGUE 1 ALGERIENNE NC Magra 2-1 Titulaire 90 0 0 8,0
LIGUE 1 ALGERIENNE NA Hussein 2-1 Titulaire 90 0 0 7,6
TOTAL 975 3 1 7,14


  • Résumé de mes prestations du mois - :100: : L’arrivée de Denis Renaud en coach du MC Oran à changé énormément de choses pour le jeune talent brut, Amara. Passé de « mis au placard » à titulaire indiscutable. Sur le terrain au coup d’envoi à onze reprise sur les douze dernières rencontres, son dernier banc est seulement dû à sa demande suite à une petite douleur à la cuisse. Cadre de l’équipe, aux performances plutôt bonnes malgré peu de buts et peu de passes décisives malgré son poste.



Oran, 23 mars 2020, maison d’Amara
Amis, Thé Vert à la menthe, FIFA, trois élèments qui permettent vraiment de passer une excellente soirée pour Abdelmalek. Une soirée qui n’avait rien d’incroyable ni de particulier jusqu’au coup de téléphone en pleine rencontre. Le jeune normand, concentré sur son opposition face à son équipier à laisser sonner mais n’a pas pu s’empêcher de mettre en pause quand le téléphone à sonner de nouveau dans la minute qui à suivi. Au bout du fil, Faouzi, le secrétaire de la fédération algérienne qui souhaitait échanger avec le jeune joueur du MC Oran Abdel, après ce titre de CAN U23, ça te dirait de participer à la prochaine compétition internationale ?" Après avoir participé au dernier rassemblement, il se voyait déjà sous le maillot de la A … mais cette invitation à la CHAN était déjà une belle nouvelle.

Chapitre n°4 - Marquer les esprits

La Belgique, la France ou l’Espagne, quels sera la prochaine destination du jeune prodige Amara ? La réponse ne sera pas pour tout de suite car après son échange avec l’excellentissime coach Denis Renaud et à la surprise générale, Abdelmalek à décidé de poursuivre au sein du club. Six mois de plus en Algérie, un nouveau statut dans l’effectif pour celui que le nouvel entraîneur à annoncé comme la locomotive d’une deuxième partie de saison réussie.

Mr Renaud, vous annoncez qu’Abdelmalek Amara sera votre locomotive, pensez-vous qu’en une demi-saison, il pourra atteindre combien de buts ?

Ce n’est pas un nombre de but que j’estime, c’est un jeu où il sera le coeur. Je pense que même dans un journal reconnu comme dur dans sa notation, il finira l’année avec plus de
sept dans sa moyenne.

Ambitieux, cela ferait de lui un des meilleurs joueurs du championnat !

Après trois mois de compétition, les récents résultats du MC Oran semble plaider en faveur du nouvel entraîneur, de nombreux nuls certes mais une unique défaite qui est loin des standards du club depuis le début de la saison. Les points s’enchaînent et alors qu’ils étaient relégable, ils sont désormais dans un ventre mou prêt à en découdre jusqu’aux ultimes journées. D’un point de vue plus individuel, le jeune Abdelmalek Amara semble être sur la voie annoncé par son coach. Avant son départ pour la CHAN, Denis Renaud souhaitait échanger avec lui

Abdel, content que tu ai accepté mon invitation. Je ne voulais pas faire ça au club donc merci d’être venu dans ce café pour un moment plus tranquille

Je t’en prie, Denis, tu m’as rendu un peu de gloire depuis quelques mois

Tu as été convoqué à la prochaine CHAN et tu devrais manquer à l’équipe sur l’ensemble du mois d’avril

Tu souhaite que j’essaye de voir pour demander à ne pas y aller

Oh non, surtout pas, je voulais surtout te féliciter. Banni à Oran et désormais sélectionné par les sélections jeunes, ta progression à été fulgurante sur l’année.

Merci beaucoup

Je t’ai demandé de venir car je sais que tu voulais quitter Oran il y a quelques mois. Est-ce toujours le cas ?

Oui. Le directeur le sait, qu’importe nos résultats en fin de saison, je veux rentrer en Europe

D’accord. Sache qu’avec ma famille, on quitte Oran aussi pour un retour en France. Je voulais savoir si tu accepterais de rejoindre le projet que je vais mettre en place

Tu vas où ?

Je ne peux pas trop en parler, mais je t’en dirais plus en temps voulu

D’accord. Je ne peux rien te promettre mais si le projet est intéréssant, je vais y réfléchir, je te le promet

Merci pour ça en tout cas. Les clubs devraient être nombreux cet été si tu continue sur ta lancée

On fera tout pour

Après le thé terminé pour l’un et le café pour l’autre, les deux hommes continuent d’échanger sur divers sujets du football actuels mais aussi des sujets plus généraux. Malgré une grande différence d’âge et une mentalité bien différente entre ce coach introverti, réservé et tacticien et de l’autre un joueur impulsif, instinctif et encore un peu foufou, cette différence ne se ressent pas quand ils échangent ensemble. Dans quels pays ira le coach, dans quel club plus précisément ? Amara le suivra-t-il ou ira-t-il voler de ses propres ailes ? A ce jour, la seule certitude c’est que son avenir n’est pas au Maghreb mais bien en Europe.

7 J'aimes