:storygreen: :s1: Un alba nova si pesa avà #ForzaBastia

national3
bastia

#21

Une préparation très encourageante :slight_smile: .


#22

Une très bonne préparation avec de bons résultats contre de belles équipes !


#23

Très belle préparation ça promet pour le championnat :grin:


#24

@MeadowsOfHeaven @Warinen @Wasyl Merci les gars, effectivement on a très bien préparé la saison… Mais elle ne va pas être si simple que ça, on va nous mettre beaucoup de bâtons dans les roues!


#25
Un début de championnat parfait !

Des adversaires de qualités, surtout contre Cannes et le Le Pontet, on sera attendu au tournant d’entrée avec un effectif assez amputé.
Privé lors de ce premier mois de Cioni, Santelli (sauf contre Cannes) et de … Kifoueti, qui ne peux jouer avant le 1er janvier à cause de problèmes de papiers !! Un gros coup dur pour le coach Stéphane Rossi qui a appris la nouvelle lors de la semaine avant l’ouverture du championnat!
Peut-être que les bleus enregistreront une arrivée pour pallier cette absence?
En attendant, Jérémie Santini, Soufian Akkani et Néo Mesbah qui étaient à disposition de la réserve retrouvent l’équipe première pour pallier les absences.

La saison commence début aout sous la canicule de Furiani, contre une vaillante équipe du Cannet-Rocheville qui possède de sacrés atouts pour venir inquiéter les bleus. Un match très disputé, où les coups pleuvent si bien que le Cannet finira à 10 suite à l’expulsion de leur numéro 6 à la 75ème. Ce sont finalement les bastiais qui vont s’en sortir avec énormément de chance. A la 88ème minute, long ballon de Salis pour Mesbah qui percute et qui centre pour Coulibaly qui enchaine en première intention, sa frappe assez ratée est contrée par Célina qui trompe son propre gardien… Furiani exulte et fête la première victoire de ses héros!

Premier déplacement piège à Gémenos où le SCB avait perdu l’an dernier. Les bastiais sont supérieurs et débloquent la situation grâce au géorgien Tskhadadze qui marque de la tête suite à un centre milimétré. Bastia ne sera que très rarement inquiété mais le gardien adverse Gueydon sauvera son équipe de nombreuses fois. Suite à centre de Salis, Tskhadadze est fauché dans la surface. Genest transforme et assoie la belle victoire des bleus.

Troisième match contre le Pontet, Rossi craint cette équipe qui n’a pas perdu ces deux premieres rencontres. Un match spectaculaire est offert aux spectateurs, d’entrée de jeu, Le Pontet marque et ceuille à froid les bastiais qui vont mettre du temps à réagir. En cinq minutes, Tskhadadze signe deux buts suite à deux caviars de Genest et Akkani. Le Pontet revient avec de meilleurs intentions en seconde mi-temps et va logiquement égaliser et bétonner en défense pour ramener le point du nul. C’était sans compter sur ce diable de Christophe Vincent qui ponctue sa très bonne prestation par un but de la tête suite à un centre extraordinaire de Genest.

Enfin, pour conclure le mois en beauté, Bastia se rendait à Cannes, l’une des affiches de ce championnat de N3. Cioni et Santelli complètement remis de blessure sont titulaires et ce sont ces deux là qui vont faire basculer la rencontre en quelques minutes. Sur le premier corner de la partie côté bastiais, le ballon revient sur Coulibaly qui décale Cioni qui fusille le portier cannois d’une superbe reprise de volée. Deux minutes plus tard, Poggi obtient une faute à l’entrée de la surface, Santelli se charge du coup-franc et ça fait mouche en pleine lucarne. Bastia donne un immense coup de massue sur la tête des cannois. En seconde période, les bleus vont s’endormir et se reposer sur leurs lauriers, Cannes se montre de plus en plus dangereux et va réduire le score a quelques minutes de la fin. Bastia va tenir bon, et va surtout frapper un grand coup, plus que jamais les Bleus montrent qu’ils sont en mission!

Au classement, Bastia prend déjà deux points d’avance sur la très belle équipe de Istres qui semble être la plus armée pour mener une lutte acharnée pour le titre.
Le mois de septembre sera capital, les bleus recevront la belle équipe d’Aubagne et surtout se déplacera à Istres, pour un match qui sera déjà l’un des grands tournants de la saison.


#26

Tout est dit.

04 matchs 04 victoires… Il reste plus qu’a faire sa toute la saison


#27

La victoire n’est plus à 4 points en CFA ?


#28

Très bon débuts face à des concurrents pour la montée en plus bravo !

@MeadowsOfHeaven Non plus depuis la réforme du semi pro


#29

J’ignorais qu’Istres était tombé si bas :dizzy_face:


#30

Istres est même tombé en division régionale, ils sont remontés cette saison en N3


#31
Et l’AS Cannes également !! Qui fut un grand club formateur !

Super début de saison n’empêche !

#32

@kevos @Kyristepiu Merci mais ce groupe de N3 est très relevé cette année !
@MeadowsOfHeaven Seul les championnats régionaux ont la victoire à 4 points.
@Wasyl Istres possède un effectif de très grosse qualité, et sont armés pour remonter dans un futur proche je pense.
@Urgences78 Ce championnat de N3 regorge d’anciens clubs avec un grand passé avec des clubs habitués aux championnats nationaux amateurs, c’est une expérience assez enrichissante ! :wink:


#33

Très bon début de saison, chapeau !


#34

@Warinen Merci l’ami, la suite arrive très vite !


#35

Une story avec le Sporting, je ne peux que suivre!!!

Sinon incroyable que Tskhadadze joue… et marque.
Maintenant, il faut maintenir la forme pour rester a cette place de leader.
Forza Bastia !!!


#36

@delou2b Salut nouveau frère !
Dommage qu’il joue pas en vrai parce que je pense qu’il est pas international pour rien, il doit avoir un peu de ballon quand même…
Ca va être dur de maintenir cette cadence, les autres équipes ont de sacrés effectifs…


#37

ce début de saison :fap:


#38
Bastia marque un coup d’arrêt, mais est toujours invaincu ! #MaiCappia

Un mois de septembre qui s’annonce très déterminant mais surtout compliqué avec la réception d’Aubagne, le déplacement délicat à Istres ou encore un derby à Ajaccio.

Première rencontre du mois, Bastia reçoit Aubagne dans un Furiani qui ne demande qu’à rugir. Les protégés de David Faderne (passé par le SCB, l’ACA et Corté) sont venus jouer crânement leurs chances à Furiani. Bastia ne joue pas, surement rongé par la pression, et Martin va sauver son équipe à trois reprises. Aubagne méritait mieux et Bastia s’en sort (très) bien.

Pas rassurant pour se déplacer chez le leader au stade Parsemain. Première mi-temps catastrophique des corses qui encaissent deux buts sur deux énormes erreurs de la charnière centrale Guibert-Bocognano. En deuxième mi-temps, après une causerie bien musclée de Stéphane Rossi, les bastiais rentrent avec de meilleurs intentions. Cioni déborde et offre un centre en retrait pour Santelli qui marque. Istres commence à douter, les occasions bastiaises se multiplient mais le gardien corse d’Istres, Julien Vanni fait des miracles en détournant des frappes qui prenaient la direction de la lucarne. Bastia persiste et signe, Salis prend le couloir et fait un centre tendu, Schur, qui vient d’entrer en jeu, reprend le cuir et le ballon se loge dans le petit filet. Bastia égalise mais ne parviendra pas à marquer ce but qui lui aurait donner la victoire, Istres peut remercier son gardien, qui sort un arrêt de grande classe devant Schur à la s
dernière seconde.

Pour se relancer, rien de mieux que de recevoir un relégable à Furiani. Rossi fait tourner son onze un peu fatigué et l’équipe bis du Sporting fait le boulot. Tout était mal parti avec l’expulsion de Lorenzi à la 7ème minute suite à un tacle les deux pieds décollés. Bien aidé par le gardien adverse Arrighi, Schur et Mesbah inscrivent les deux seuls buts de SCB dans la rencontre.

Enfin, pour finir ce mois assez difficile, les bastiais se rendent à Timizzolu pour y affronter les grands rivaux de l’AC Ajaccio. Les supporters bastiais se sont déplacés en nombre et remplissent complètement une tribune populaire. L’ACA aligne un effectif jeune et talentueux, bien renforcé par 3 défenseurs de l’équipe professionnel, l’objectif est donc clair : attendre le SCB et procéder en contre avec la pépite Matteo Tramoni. Cette tactique fonctionnera jusqu’à la 57ème, moment ou Etoundi se fera expulsé, et Tramoni cèdera sa place à un élément défensif pour tenter de préserver le nul. Bastia pousse et les ajacciens vont finir par craquer suite à un corner frappé par Genest, Coulibaly remet de la tête pour Tskhadadze qui n’a pas le temps de reprendre le ballon car le malheureux Finidori l’a poussé dans ses propres filets. On en reste là et les nombreux supporters bastiais exultent et applaudiront leurs héros pendant de longues minutes.

Bastia perd sa première place à cause de la différence de but au profit d’Istres.
Gemenos a gratté quelques places et reste sur une bonne série, contrairement au Cannet qui a perdu 2 de ses 3 derniers matchs.
Cannes ne s’en sort pas, tout comme Lucciana, Bastelicaccia et l’Etoile, triste pour le football corse…

A prestu !

Le mois d’octobre doit être synonyme de victoire. Un déplacement difficile à Côte Bleue et un match ultra important contre Villefranche à Furiani.
Il y aura aussi le 1er tour de Coupe de France, l’adversaire sera l’AS Furiani Agliani, lanterne rouge de son groupe en N2.


#39

Un bien bon début de saison
vraiment dommage ce nul contre Istres par contre


#40

Même si ça fait toujours plaisir de battre un rival, les deux matchs nuls sont assez dommage…
Il faut reprendre la marche en avant et forcer les concurrents a la montée a commettre des faux-pas…
Curragiu amicu, la saison est longue, le retour de Kifoueti fera surement du bien. :wink::wink: