:storygreen: :s2: футбольный клуб Краснодар 🇷🇺


#21

Je suivrai.


#22

Il est magnifique ce stade !


#23

J’allais critiquer le pommeau de douche à main puis j’ai vu le toit dans les douches … okay, ça va.


#24

Краснодар : Saison 2017-18

Je sais, je laisse l’hymne… C’est un des plus beaux hymnes nationaux au Monde, avouons-le, avec the Sprangled Banner, God save the Queen et Die Stem. Mais je ne les connais pas tous évidemment…

Krasnodar Arena : conférence de presse

Monsieur Galitsky a rapidement convoqué les journalistes pour annoncer ma nomination. On sent que la compétition est à la veille de reprendre tant l’effervescence est palpable dans les entrailles de la Krasnodar Arena.

Après une courte présentation du président, qui ne tarit pas d’éloge à mon sujet démontrant tout l’espoir qu’il place en moi, la période de questions commence.

Journaliste 1 : Monsieur Beaubienov, vous étiez sur une excellente lancée en MLS. Pourquoi avoir tout laissé tomber pour venir en Russie ?

Mark : Je caressais le projet de revenir au pays depuis un certain temps déjà, c’est chose faite.

Journaliste 2 : On vous pressentait du côté du Zenit. J’ai aussi entendu parler du Spartak de Moscou, et même du Baltika Kaliningrad. Pourquoi Krasnodar ?

Mark : Comme on dit, c’est l’occasion qui fait le larron. Je ne voulais pas retourner dans les grands centres que sont Saint-Petersbourg et Moscou. Mon désir était de rentrer chez moi, à Sochi, pour profiter du doux climat du sud et des magnifiques paysages qui bordent la mer Noire. La proposition de M. Galitsky me permettait de faire d’une pierre deux coups.

Journaliste 1 : Vous parlez de la Russie comme de votre pays, mais vous êtes né en Belgique, et vous devez votre citoyenneté aux largesses de notre président. Vous considérez-vous réellement comme Russe ?

Mark : Oui, bien entendu. Je me suis toujours senti russe.

Journaliste 3 : Le FK Krasnodar vogue de déception en déception depuis sa fondation en 2008. Pensez-vous réussir là où vos prédécesseurs ont échoué ?

Mark : Pourquoi pas ? J’ai regardé un peu le travail de mes prédécesseurs et je crois qu’ils n’ont pas du tout cerné l’essence et la philosophie du club. Nous possédons un centre de formation parmi les plus belles du Monde, meilleur que la plupart des géants du football mondial. Mondial ! Et qu’avons-nous dans l’effectif aujourd’hui ? Des étrangers et quelques bons joueurs russes. (en tapant mon poing sur la table) Avec moi il y aura encore des étrangers, mais je vais les entourer de la crème de la jeunesse russe, comme au temps des Komsomols yey-bogu !

Journaliste 1 : Il se dit que vous avez quitté les États-Unis pour ne pas être arrêté. Est-ce vrai ?

Mark : Écoutez, je ne prêterai flanc à pareils racontars…

Journaliste 4 : Qui avez-vous appelé en tout premier après votre nomination au poste d’entraîneur de Krasnodar ?

Mark : ma mère évidemment.

Journaliste 1 : Vous mentez, c’est le président Poutine qui vous a appelé en tout premier. C’est donc vrai que c’est le président Poutine qui vous a offert le poste ? On dit qu’il a tout piloté depuis le Krem…

(Le journaliste 1 est violemment plaqué au sol et matraqué avant d’être sorti par le service d’ordre)

Journaliste 5 : Euhhh… Oui… Autour de quels joueurs comptez-vous bâtir l’équipe ?*

Mark : il est encore un peu tôt pour le savoir, mais il est évident que je vois en Fedor Smolov l’exemple du joueur que j’apprécie et recherche. Ce sera lui notre pilier, l’exemple à suivre pour tout jeune joueur de l’Académie.

Monsieur Galitsky : La conférence de presse est terminée. Merci Messieurs.

Le club

Quand je disais que les infrastructures de formation sont exceptionnelles, je ne mentais pas. Les spécialistes leur donnent un 20/20 (voir Éditeur). Il faudra cependant améliorer le recrutement et l’encadrement des jeunes qui laisse à désirer, et que le président ne veut pas améliorer pour le moment. Soit, je viens d’arriver, il a accepté d’augmenter le nombre de recruteurs et de préparateurs, c’est déjà bien.

Autre point un peu faible des infrastructures : les loges. Quand je les ai traversées (voir plus haut), j’ai remarqué le mobilier simple, genre réfectoire d’école secondaire. Monsieur Galitsky n’a pas voulu faire du club de Krasnodar un temple réservé à l’élite, mais plutôt une immense salle de réunion pour le peuple !

Les classements

Jamais champion, même dans les divisions inférieures. Jamais de Champions League. Un seul podium en Prem’yer-Liga. Le championnat russe est certes difficile avec trois clubs au-dessus du lot : le Zenit, le Spartak et le CSKA. Nous faisons partie de la deuxième vague avec le Lokomotiv et le Dynamo. On a beau dire que Krasnodar a de belles infrastructures et de l’argent, mais nous sommes pauvres à côté du Zenit…

Bref, il va falloir péter ce plafond de verre qui nous sépare des trois ténors.

Les finances

Nous avons un peu de jeu, mais pas tant. Car les joueurs russes coûtent cher. Dans un premier temps, nous veillerons à doubler tous les postes et à russifier un peu l’effectif pour éviter de devoir faire jouer des jeunes en championnat en cas de blessure.

L’imprévoyance de mon prédécesseur aurait pu lui coûter cher. Heureusement que Monsieur Poutine n’est pas un fervent supporter de Krasnodar.

Forfaits Scouting

Il faut dénicher de jeunes joueurs russes, et des vedettes mondiales. La stratégie doit être respectée, riche ou pas riche.

Objectifs

Inutile de se mettre une pression excessive. J’ai de quoi faire avec ce qui est à ma disposition, gardons-en sous le pied pour la saison prochaine.

Analyse et premières décisions

D’entrée, je suis parti à la recherche d’un staff digne de ce nom. Ma priorité était la langue : je veux que notre staff parle russe. Je ne me vois pas former des jeunes russes en anglais ou en croate. Cela diminue le choix bien entendu, mais c’est indispensable. Seule exception : les recruteurs, même si je m’appuierai sur plusieurs recruteurs russes pour scruter les compétitions de jeunes au pays.

J’ai également porté un soin particulier aux entraînements des jeunes, que je laisse généralement au responsable de formation. Cette fois, j’ai passé du temps pour recruter le meilleur staff russophone disponible.

Par la suite, j’ai regardé avec attention les joueurs au club et la plupart sont d’un bon niveau. Malheureusement, trop de milieux offensifs et de milieux défensifs, quelques carences défensives et un manque de profondeur devant. Nous verrons pour combler tout cela à moindre frais. Puis, vous vous en doutez, trop d’étrangers…

Quelques arrivées parmi des Russes abordables et disponibles sont à prévoir, y compris en prêt, pour assurer la profondeur et être certain de pouvoir respecter les règles du championnat (pas plus de 6 étrangers sur le terrain). Peut-être quelque étrangers, mais alors des bargains uniquement. Avec les règles en place, on peut doubler les postes occupés par un étranger par un étranger sans trop de souci. L’art de tirer tous les avantages des règles en place. Fin stratège que je suis !

Enfin, il faut bien réaliser que nous ne mettrons pas le FK Krasnodar au top dès la première année. Patience… Laissons éclore les quelques bons jeunes en essayant d’assurer de bonnes fournées futures et nous devrions avoir tôt fait de nous mêler à la lutte au titre et de briller sur le continent !

Katerina

Après la conférence de presse, Monsieur Poutine m’appela pour me prévenir que j’étais attendu sur le terrain d’entraînement C. C’était la deuxième fois qu’il m’appelait depuis ma nomination : une fois juste après la poignée de main dans le rond central avec M. Galitsky pour me féliciter (comment savait-il ?), et la deuxième aujourd’hui.

Quand j’approchai, je vis une blonde au loin… mais… oui, pas de doute, Katerina ! Le président l’avait contactée pour lui dire que j’étais de retour… Moi qui espérais qu’elle m’appelle après la conférence de presse, le président me l’avait directement envoyée sur place…


#25

Au vu des infrastructures j’ai déjà hâte d’être à l’arrivée des regens :heart_eyes:

Prends soin de Pereyra même s’il n’est pas russe !


#26

Pour ne pas te mentir, j’hésite à le lister… :slight_smile: J’ai juste un peu de mal à le placer dans ma tactique. Kaboré en MD ou Pereira en MOC, il faut choisir… et les deux sont vraiment costauds.

Je ne devrais pas virer grand-monde la première année, rassure-toi.


#27

Ces salauds de journalistes avec leurs sous entendus, heureusement que la sécurité est là, on est jamais tranquilles où qu’on soit. Comme si ta nomination pouvait avoir été pilotée…


#28

:joy:


#29

T’es sérieux avec tes budgets en rouble ? :smiley:


#30

Je joue toujours dans la monnaie du pays. :slight_smile: Bah, tu divises par 50 et tu as les CAD, ou par 60 et tu as des USD, ou encore par 70 et tu as des Euros. :slight_smile:
Je mets un point d’honneur à jouer dans la monnaie du pays, que ce soit en Afrique du Sud ou aux USA, avec salaires annuels.

Suffit de se munir d’une calculatrice. :joy:

Mais bon, j’ai été à l’université en math/physique (non terminé) pour me rediriger ensuite vers les HEC et la compta en fait, les chiffres ne me font pas peur.

Correction: diviser évidemment, pas multiplier… :slight_smile: Mais tu peux aussi retrancher 50% pour avoir des francs belges ou diviser par 10 et tu as des francs français.


#31

Tiens un “confrère” qui a quasiment le même parcours que moi !

Je suis rentré à l’université en ingé civil et me suis redirigé vers la compta par la suite :slight_smile:

Mais ça ne m’empêche pas de toujours utiliser les euros comme devise :smirk:


#32

J’avais pensé faire ingénieur civil aussi, j’avais même fait ma “spéciale math”, genre de 7e secondaire avec 28 heures de math par semaine… avant de changer d’idée.

Un “confrère” en effet. :slight_smile:

Précision: ma compta, je l’ai faite au Québec pour me mettre à jour à mon arrivée. La reconnaissance des diplômes, ce n’est pas toujours “winner” quand on émigre.


#33

Ca a du charme mais j’avoue que je perd la notion des montants :slight_smile: Je calcule de temps en temps :smiley:


#34

Краснодар : Saison 2017-18

Qualifications européennes

La Russie vogue toujours entre deux eaux. Cette année, elle est passée au 6e rang des nations européennes, ce qui lui donne six qualifiés répartis comme suit :

9%20place%20CL

Primes

J’avais initialement voulu donner des grosses primes en championnat et en Europa League mais le tout a été revu à la baisse. J’ai en effet été trop dépensier sur le marché des transferts. La prime reste normale en Championnat mais est au minimum pour les deux autres compétitions.

J’espère ne pas m’en mordre les doigts… Recruter ici permet de boucher les trous mais si le moral ne suit pas, faute de primes, ce n’est guère mieux. En même temps, ce n’est pas comme si les joueurs venaient jouer en Russie pour l’argent… Si c’était l’argent des oligarques qui motivaient les mercenaires étrangers à venir en Russie, cela se saurait… :wink:

Coupe du Monde 2022

La corruption crève trop les yeux, il faut quand même se garder une gêne minimale : la Coupe du Monde 2022 se jouera finalement en Australie.

Rossiyskaya Prem’yer-Liga: les bookmakers

Les preneurs au livre nous placent 4e, dans le peloton de tête. La victoire finale devrait se jouer au sprint entre les cinq prétendants du groupe de tête.

Dans la catégorie Meilleur Buteur, les preneurs au livre estiment que notre avant-centre Fedor Smolov est favori pour reconduire son trophée (18 buts l’an passé). Il faut oser compte tenu qu’il manquera plusieurs matchs de début de saison pour cause de blessure. Smolov se trouve aussi dans la course pour la récompense du Meilleur Joueur de la ligue, à la 4e place cependant.

Europe League

Le tirage au sort du 3e tour de qualification a eu lieu : les быки (Byki, les taureaux) affronteront le Dinamo Bucartest.

Présentation de l’équipe

Je suis assez satisfait de l’effectif, même si je le trouve un peu obèse et qu’il manque finalement de jeunesse. Un comble vu nos installations. Enfin, Gospodin Galitskiy m’a embauché pour justement mettre de l’ordre dans la soue à cochon.

GARDIEN

J’ai une excellente paire de gardien, mais c’est le gouffre ensuite. Quelques jeunes qui pourraient progresser, mais pas de Dasaev ou de Yachine en vue. Pas encore.

Ils se valent, mais ma préférence va à Sinitsyn, d’autant plus que Kritsyuk est blessé (rupture des ligaments du genou) et donc absent pour encore un mois et demi environ.

DÉFENSE

Trop d’étrangers et manque de profondeur, voilà l’état de la défense à mon arrivée. En même temps, à l’impossible nul n’est tenu, j’ai conservé tout le monde mais ai apporté un peu de sang neuf également.

Voici la première ligne de 4 défenseurs, de droite à gauche :

Et la seconde ligne de 4 défenseurs, de droite à gauche :

Les remplaçants :

Si le poste d’arrière droit est 100% russe, il en va autrement des autres postes. Il faudra donc avoir trois places d’étranger disponibles pour notre défense.

Dans l’ensemble, la défense est de bon niveau. J’ai cependant renforcé la charnière centrale et doublé le poste d’arrière gauche avec un DG très offensif (Flo). Pour limiter le nombre d’étrangers au besoin, j’ai pu recruter, en prêt du Spartak, le jeune espoir russe Kutepov. Un joueur que j’espère ajouter à l’effectif, malgré le prix demandé de R480M (€7M). Les joueurs russes, vu les règles du championnat, sont totalement surestimés. Certains reconnaîtront aussi Coulibaly, qui avait déjà fait les beaux jours du D.C. United.

La suite plus tard…


#35

Sur FM 2012, Strandberg était terrible !

Je suis curieux de voir ce qu’il donnera ici même s’il ne part pas titulaire :slight_smile:


#36

Strandberg ? J’ai pris note… Granqvist part en fin de saison, donc Strandberg pourrait devenir notre nouveau stoppeur.


#37

Краснодар : Saison 2017-18

Présentation de l’équipe (suite)

MILIEU DE TERRAIN

Sans doute le secteur le mieux fourni, avec de la qualité mais une fois encore trop axé autour de joueurs étrangers. Pour équilibrer le tout, j’ai fait venir au club trois Russes qui ont davantage des profils de réservistes que de ténors. Il faudra être attentif à ne pas surcharger le milieu de terrain d’étrangers en plus de la défense.

Quand même, mon prédécesseur était-il au courant des règles qui prévalent en Russie ? On est en droit de se le demander…

Comme de coutume, je jouerai avec deux milieux centraux et deux milieux offensifs excentrés. Reste à voir, selon les cas, si le cinquième larron sera un milieu défensif ou un milieu offensif. Je présente donc six joueurs dans l’équipe A :

Équipe A, en 4-3-2-1 MD ou 4-2-3-1 large

Milieu défensif / MD – Défensif

Milieu central / MJA – Soutien

Milieu central / Box-to-Box – Soutien

Milieu offensif droit / Ailier – Soutien

Milieu offensif central / MJA – Soutien

Milieu offensif gauche / Attaquant intérieur – Soutien

Le banc

Beaucoup de bons joueurs, beaucoup de polyvalence, trop de joueurs aussi. Les deux derniers présentés seront listés dès qu’ils sortiront de l’infirmerie.

Milieu central / toutes les tâches

Milieu central / MJR ou MJA – Défense ou Soutien

Milieu central / Box-to-Box – Soutien

Milieu offensif gauche / Ailier - Soutien

Milieu offensif droit ou gauche

Les listés

Deux joueurs qui ne sont pas mauvais mais qui ne valent pas mieux qu’un bon joueur russe.

Nous possédons de très bons joueurs, une fois encore, mais trop d’étrangers. Sans mes trois recrues de l’intersaison (Kolomeitsev, Gabulov et Miranchuk en prêt), je me demande comment j’aurais respecté sans casse-tête la règle des six étrangers sur le terrain. Au moins, Joãozinho est russe et ne compte plus comme étranger puisqu’il a passé plus de sept ans au pays et s’est rendu disponible pour la Sbornaya.

ATTAQUE

Notre méga-vedette, c’est Fedor Smolov. Il manquera le début de saison malheureusement mais reprendra sa place de titulaire au plus vite. Il est secondé par les jeunes Ignatjev et Ivan (un Roumain). Un renfort ne serait pas de trop vu le jeune âge des deux suppléants.

RÉSUMÉ

J’espère pouvoir vendre rapidement Okriashvili et Laborde pour faire rentrer un peu de Яoubles dans les coffres du club. Si je veux recruter russe, il faudra mettre le prix, sans oublier que je dois impérativement convaincre Sergey Galitsky d’améliorer le recrutement des jeunes.

Tactiques

Un aperçu des deux tactiques prévues en ce d.but de saison :

Équipe A

Équipe B

Préparation

Quelques cartons contre faible opposition, dont une victoire 1-8 en Arménie chez notre club affilié. On aurait pu lever le pied, non ?

Programme

Deux gros tests nous attendent dès le début de saison, avec des déplacements au CSKA la 1ère journée et au Zenit à la 3e journée. Le tout entrecoupé de rencontres d’Europa League.

Transferts

Que des transferts entrants, hormis des prêts.

Finances

Nous devrions passer l’année en positif, en attendant les grosses rentrées d’argent de fin de saison.

Les équipes de jeunes

Pas encore de grosses perles en vue, mais quelques bons joueurs. En plus, j’ai solidement renforcés le staff pour aider nos Juniors à éclore. Il faudra sans doute attendre une prochaine fournée pour trouver le futur Messi.

Krasnodar-2

Krasnodar U21

Krasnodar U19

Entraînement des jeunes

Début de saison

Je commence à bien connaître la maison, et surtout la tourneboulante secrétaire que Monsieur Galitsky m’a assignée : Karria Lashansova. Katerina ne l’aimera pas je sens…


#38

Bah, la secrétaire est pas (encore) en cuir ?
Tiens Kaboré, vieille connaissance du championnat de France !


#39

Je ne suis pas très cuir en fait… :slight_smile:


#40

Tant pis pour Katerina mais nous on devrait bien l’aimer la secrétaire :grinning: