:storyblue: :s14: The Last Ride of Riquelme

backtobasics
fm15
coachriquelme
legende
grootstory

#1









[center]

[center]



[/center]




[center]Article sur Memphis Depay :

Article sur Luciano Vietto :

Article sur Domingo Behbahani :

Article sur Kristian Myhre :

Article sur Miquel :

Article sur la Dynastie Riquelme :

Article sur Rafael Segovia :


:storyblue: :s14: :veron: Il Amore di Pallone per siempre
#2

Stupeur a Villarreal - Marcelino Garcia Torral quitte le club

Marcelino et Villarreal, formation espagnol de Liga BBVA, c’est terminé. Après avoir repris le sous-marin jaune en Janvier 2013, le coach asturien à décidé en compréhension avec ses dirigeants de quitter le club. “Villarreal Clube de Futbol annonce avoir accepté la démission de Marcelino de son poste d’entraineur pour raisons familiales”, peut-on lire sur le site officiel du club. “Je suis désolé de quitter le club comme cela, mais des problèmes personnels me demande de me retirer. Je remercie tout le monde pour le temps passé ici et souhaite le meilleur à l’équipe”, a indiqué de son côté l’ancien milieu de terrain formé a Gijon sur son compte Twitter.

Il se dit dans la presse espagnole que la décision du coach serait du au décès de son père. Celui-ci ayant trépassé il y a quelques jours dans la maison familiale en Asturies. Marcelino aurait décider de rejoindre sa famille pour s’occuper de sa mère gravement malade.

Le club informera prochainement sur son successeur à la tête du sous-marin jaune.

#3

Villareal CF - Le point sur les rumeurs

Depuis quelques jours des noms reviennent avec insistance du côté du Madrigal pour succéder a Marcelino rentré au chevet de sa mère. As revient pour vous sur ces rumeurs.

Heynckes, retraité de luxe

Agé de 69 ans, il a pris sa retraite il y a un an après avoir réalisé un triplé Bundesliga-Pokal-Landesmeister avec le Bayern Munich. Mais, consultant à la télévision allemande au grand bonheur de sa femme, Jupp Heynckes peut-il être intéresser par un intérim de quelques mois au Madrigal ? Le challenge – le dernier, promis – serait passionnant pour le champion d’Europe et entraîneur de l’année 2013… Malgré son image austère, le natif de Mönchengladbach n’a jamais refusé d’expérience étrangère et était même le coach du Real Madrid lors de la victoire en C1 en 1998.

Chances de réalisation : 10%

Rijkaard, déjà contacté

Un autre vainqueur de la C1… Ecarté du banc de touche de l’Arabie Saoudite en Janvier 2014, le néerlandais a été grassement rémunéré (150 000 euros mensuels !) jusqu’en juin. L’ancien coach du Barça est donc totalement libre. Annoncé à chaque fois qu’un poste se libère en Espagne, le technicien de 52 ans a déjà été contacté par Villarreal l’an dernier, ce qui fait de lui un joker idéal en cas de révolution.

Chances de réalisation : 25%

Marcos Senna, l’ancien capitaine

Marcos Senna et Villarreal c’est une longue histoire d’amour, il a rejoint le sous-marin en 2002, après quelques difficultés il s’est imposé. En 2006 Senna est même promu capitaine du Sous Marin. En 2008 il remporte le titre Don Balon récompensant le meilleur joueur espagnol du championnat avant de devenir international pour la Roja son pays d’adoption. En 2013 après 327 matchs avec Villarreal, Senna décide de tenter un dernier challenge en rejoignant les New York Cosmo. Il met finalement fin a sa carrière en janvier 2014 avant de revenir en espagne passer ses diplômes, il cherche désormais un club pour emprunter sa nouvelle carrière.

chances de réalisation : 15%

Joaquin Caparros

Caparros a déja coaché le sous-marin jaune, en difficulté a Granada peut il en profiter pour reprendre un club qu’il connais bien et qui va disputer l’Europa League ? Ce serait une bonne option le coach connaissant parfaitement le club comme le championnat. Mais le président ne préfère t’il pas voir un coach plus jeune à la tête de son club.

Chances de réalisation : 35%

Juan Roman Riquelme, l’ange de Boca

Riquelme et le football, c’est comme l’Ode a la Joie, on en redemande. Le maestro argentin a régalé presque partout ou il a évolué. Seul le Barça lui as résisté. Après 7 ans a Boca, l’argentin a mis fin a sa carrière après une dernière pige du côté de l’Argentinos. Récemment il a fait par de son souhait d’embrasser une carrière d’entraineur. Celle ci se matérialiseras t’elle dans le seul club européen dans lequel il a tant brillé, jusqu’a emmener le sous-marin en demi finale de Champion’s League en 2006.

Chances de réalisation : 15%


#4

Fernando Roig a annoncé la fin des négociations avec Joaquin Caparros et Jupp Heynckes.

Caparros et Heynckes ne seront pas entraîneur de Villarreal la saison prochaine, a annoncé ce mercredi le président des jaunes Fernando Roig au micro de Marca. Les deux coachs était en pourparlers avec le club espagnols depuis une dizaine de jours.

“Non ça ne sera pas Caparros le futur entraîneur de Villarreal. Je ne vais pas nier que nous avons entretenu des contacts nombreux. Malheureusement, tout n’a pas pu se faire pour que l’on puisse recruter Caparros”, a-t-il dit.

"C’est global, les conditions ne sont pas réunies… Il y a certainement un souci pour Joaquin, c’est son attachement au Levante, déclare notamment Roig à As. “Quand ça ne doit pas se faire, c’est que ça ne doit pas se faire. Il faut tourner la page et passer à autre chose”.

De son côté Jupp Heynckes a décliné l’invitation ne voulant pas ressortir une nouvelle fois de sa retraite.


#5

Riquelme vu à l’aéroport de Valence ! Il annonce dans la presse que si Villarreal l’appel il répondra.

Le buzz ne fait que monter ses dernières heures, en effet Juan Roman Riquelme légendaire milieu argentin, idole de Boca Junior et de Villarreal aurait été aperçu à l’aéroport de Valence, il est annoncé proche d’un retour dans son club Villarreal.

Juan Román Riquelme a reconnu sur twitter que si le sous-marin jaune lui demander son aide, un de ses anciens clubs en Espagne, il accepterais de répondre a l’appel, Marca annonce qu’il pourrait y effectuer sa dernière saison comme entraineur-joueur avant de devenir entraineur à temps plein.

Le milieu de terrain d’Argentinos a reconnu qu’il répondrais le jour même si Villarreal l’appelais.

[quote]“Me iría mañana mismo. Pido permiso en Argentinos y voy. Soy agradecido con la gente y ese es mi club, es parte de mi vida.
Siempre lo querré. Me trataron fenomenal y si me necesitan, allí estaría”[/quote]
Ce sont les déclarations de Riquelme dans l’édition du jour de Marca.
Riquelme joua a Villarreal entre 2006 et 2008 il dut partir suite a un conflit avec la famille Roig, ce qui serait de l’histoire ancienne . Depuis quelques jours il fait office de favori pour le poste laissé libre par Marcelino. Il fait partir du top 5 du président Roig. Il serait en concurrence avec son ancien capitaine Marcos Senna pour le poste.


#6

Juan-Roman Riquelme nommé entraineur-joueur du Villarreal CF

Cela faisait quelques jours que l’Espagne se faisait l’écho du retour de Riquelme en Europe, c’est désormais officiel.

Juan-Roman Riquelme a été nommé samedi entraîneur-joueur pour la saison 2014/2015 du Villarreal CF, pensionnaire de Liga BBVA, il prendra la suite de Marcelino rentré en Asturies s’occupé de sa mère gravement malade.

«Roman, a été durant cet exercice entraîneur adjoint de l’équipe première de l’Argentions, il commencera ainsi une nouvelle étape professionnelle au sein du Villarreal CF», a expliqué Fernando Roig dans un communiqué, précisant que l’ancien international argentin serait accompagné dans son travail par Marcos Senna, «technicien de la maison».

L’ancien capitaine de Villarreal, «est déjà en train de travailler sur la configuration du futur effectif du sous-marin jaune pour la saison qui arrive», a précisé Roig.

Icône du football argentin, soliste émérite reconnu par le monde entier et idolâtré a Boca Junior, Riquelme, 36 ans, avait été pressenti ces derniers mois pour entraîner Argentinos, mais cela ne s’était pas fait, à la grande déception du club.

Ce sera la première expérience d’entraîneur principal pour Riquelme, qui hérite d’une équipe, qui a finit 6ème de Liga la saison passée mais qui as vu de nombreux joueurs quitté le navire. Riquelme accompagné de Senna devront donc reconstruire une équipe. Et Riquelme devrait encore disputé quelques matchs avec Villarreal si le besoin s’en fait sentir et que son corps l’y autorise.

#7


Mateo Musacchio et Giovanni Dos Santos quitte le club.

L’euphorie sera donc vite retombé du côté du Madrigal, a peine le temps de fêter le retour des deux légendes, que deux cadres quittent le club

En effet, l’euphorie qui régner a Villarreal n’aura pas durer très longtemps, a peine deux jours après que l’on apprends que Mateo Musacchio le seigneur de la défense des jaunes, mais aussi leur maître à jouer Giovanni Dos Santos quitte le club. Le sous marin était visiblement trop petit pour eux.

D’abord Mateo Musacchio, il fait parti depuis deux saisons des meilleurs défenseurs de Liga, on pensait que la qualification en Europa League arrachés a la dernière journée la saison passée le motiverait a rester avec ses camarades, mais il en fut autrement.
Tout a commencer lorsque Louis Van Gaal s’est déplacé au Portugal négocier l’arrivée de Marcos Rojo. Il aurait placé ses pions avec l’agent commun des deux joueurs. Le challenge ne se refusant guère, Musacchio aurait intimé a ses dirigeants de considèrer une éventuelle offre de Manchester United. De ce fait lorsque Mr Glazer s’est présenté au Madrigal avec une offre de 34 millions d’euros, Fernando Roig n’as eu d’autre choix que d’annoncer a Riquelme qu’il ne pourrait garder le défenseur. Riquelme pensait pourtant s’appuyer sur lui.

Giovanni Dos Santos avait quant a lui prévu de quitter le club en fin de saison. Riquelme et Senna ont bien tenté de le faire changer d’avis, mais la perspective que lui offrait le Real Madrid de disputer la Champion’s League au côté des Cristiano Ronaldo, Gareth Bale et autre James Rodriguez aura été plus forte. Madrid paye sa clause libératoire de 30 millions d’euros pour s’offrir le feu follet formé au FC Barcelone.

Dans le même temps deux autres cadres quittent le sous-marin, il s’agit du capitaine Bruno qui après 11 saisons dans son club formateur a demandé à voir autre choses, il rejoint le Benfica contre 7 millions d’euros. Le latéral Bojan Jokic en manque de temps de jeu rejoint quant a lui le Feyenoord Rotterdam.

PS: Les onglets sont interactifs en cliquant dessus vous accéderez aux différentes rubriques.


#8

PS: Les faces sont cliquable, ainsi vous accédez aux screens des joueurs ;)))


Petite revue d’effectif avant le Mercato

Il est donc temps de passer en revue l’effectif avant d’attaquer le Mercato.

Nous avons donc deux portiers pour cette saison. Le titulaire sera Sergio Asenjo, International espoirs a ses débuts il fut considéré comme un des plus grands espoirs national avec David De Gea. Après des débuts prometteurs a Valladolid il rejoint l’Atletico Madrid pour 5 millions d’euros avant de rejoindre Malaga en prêt en quête de temps de jeu. Une rupture des ligaments croisés le foudroya en plein vol. Il revient finalement a Madrid sans jouer dans l’ombre de Thibault Courtois, il rejoint Villarreal en prêt en 2013 avant d’être transféré définitivement quelques mois plus tard. Le remplaçant se nomme Juan Carlos, portier en chef du Villarreal B depuis le début de sa formation il s’est révélé en prêt a Elche multipliant les parades, avant de revenir en numéro 1 a Villarreal. Malheureusement une blessure et l’arrivée de Asenjo plus tard l’on renvoyé sur le banc. Saura t’il bousculer l’actuel titulaire ? En tout cas il jouera au moins la coupe d’Espagne.

Nous avons donc quelques solutions…
Côté gauche le titulaire sera sans aucun doute Jaume Costa, ce latéral formé a Valence est surtout le seule spécialiste au poste de Latéral gauche. Arrivés a Villarreal a 21 ans il a d’abord evolué avec l’équipe B en Liga Adelante avant de pousser la porte que l’équipe fanion pour ne plus la quitter, a 26 ans désormais il fait partie des cadres. Son remplaçant se nomme Chechu Dorado, il peut évoluer aussi bien a gauche que dans l’axe, mais devrait surtout dépanner dans l’axe ou il a été formé. Agé de 32 ans il se satisfait de son rôle pensant avant tout a l’equilibre du club. Dans l’axe deux joueurs, Gabriel Paulista, cet espoir brésilien est arrivé en Janvier après la blessure de Dorado. Depuis il prend une place importante dans la rotation, a ses côté Victor Ruiz prété par Valence. Côté droit le titulaire sans contestation possible est Mario, ce pur produit du club au club depuis 8 ans et titulaire du sous-marin depuis ses 18 ans. Son remplaçant Rukavina est en instance de départ, il n’entre pas dans mes plans.

Ici on retrouve des profils parfois différent, surtout offensif.
Hernan Perez est un international paraguayen de 25 ans doté d’un sens tactique prononcé, malheureusement depuis son arrivée en Europe a Villarreal il ne parvient pas a s’imposer et sa tendance a se blesser ne l’aide pas. Surtout que Jonathan Dos Santos le frère de Giovanni est la. Souvent freiné dans son élan a Barcelone il compte sur son transfert a Villarreal pour exploser, le départ de Bruno pourrait l’y aider. Un peu plus haut on trouve deux meneurs de jeu en retrait en présence Manu Triguerros formé a la Masia il a vite rejoint Murcie comprenant que son profil trop similaire a Xavi le bloquerais. En 2010 après deux saisons convaincantes en segunda B il rejoint a 18 ans le sous-marin, sa technique supérieure et son sens du jeu, en font rapidement une solution pour l’effectif pro au point d’être supervisé par les plus grands clubs espagnols. Il sera titulaire cette saison, son remplaçant est Tomas Pina, formé a Mallorque il a rejoint Villarreal en 2013 et participé activement a la belle saison. Seulement le système de Riquelme n’est pas le même que celui de Marcelino et sa place de titulaire ne lui est plus garanti.
Au rayon milieu offensif, quelques perles. Javier Espinosa est jeune et formé a la Masia lui aussi, il est arrivé cette été a Villarreal mais évoluera cette saison du côté de l’Espanyol en prêt. Cani est quant a lui un titulaire en puissance. Pouvant évoluer a tout les postes de l’attaque, il entame sa neuvième saison a Villarreal, a 33 ans il peut encore rendre de fières services. Denis Cheryshev sera peut être l’attraction de la saison, cet espoirs du Real Madrid a tout cassé en jeunes, mais bloqué en pro il a décidé de s’expatrier, après un prêt décevant a Séville il espère gagner en temps de jeu et enfin confirmer.
Dernier élément de cette liste l’espoir du club Moi Gomez cet ambidextre evolue avec le sous-marin depuis toujours, il devrait profiter du départ de Giovanni et de l’âge avancé de Cani pour gagner en temps de jeu.

On trouve seulement trois buteurs au club. Gerard Moreno est formé a Villarreal a 22 ans il peine a s’imposer et devrait être prêté.
Le titulaire en puissance se nomme Ikechukwu Uche, très rapide le buteur fait le bonheur du sous marin depuis deux ans avec 28 buts ces deux dernières saisons. Ce nigérian de 30 ans évoluant en Espagne depuis plus de 10 ans et semble enfin avoir trouvé le bon rythme avec Villarreal. Enfin élément prometteur Luciano Vietto est arrivé d’Argentine cet été en provenance du Racing avec 15 but ces deux dernières saisons il arrive en Europe avec une belle réputation. A lui de confirmer qu’il n’est pas qu’un espoir.

Pour ce mercato plusieurs éléments sont visés. D’abord il faudra remplacer Giovanni Dos Santos, Bruno et Mateo Musacchio, il nous faut donc un ailier, un milieu défensif et un défenseur central. J’aimerais aussi doublé les postes de latéraux pour l’Europa League, un Latéral Gauche et un droit sont donc attendus. Un milieu créateur et un buteur serait un plus pour abordés sereinement la saison qui arrive et essayer de faire mieux que la saison passé.


#9


Les deux premières recrues de Riquelme arrivent…

Alors que le mercato ne fait que commencer, Riquelme et Senna se montre hyperactif. Déjà deux joueurs ont rejoint le sous marin jaune.

Marcos Senna n’auras donc pas tardé a faire jouer ses relations, d’abord avec Arsenal. Puisque Arsène Wenger a accepter de préter Hector Bellerin pour une saison. Bellerin est un jeune latéral droit formé au FC Barcelone. Il a rejoint les gunners a ses 16 ans, la saison passé Bellerin a disputé ses premiers matchs pro avec Watford. Riquelme a validé ce mouvement voyant en Hector un complément parfait a Mario côté droit. Il est vu par le staff d’Arsenal comme un latéral très prometteur qui peut aller très loin.

Le second a rejoindre Villarreal est aussi un international espoir espagnol évoluant du côté de Liverpool, Suso est un milieu offensif prometteur. Mais la concurrence fait rage a Liverpool, dans cet optique un prêt dans le sous-marin jaune devrait surement l’aider dans sa tâche.

Gageons que Riquelme saura utilisé leur potentiel.


#10


Riquelme active la filière argentine.

Afin de compenser ces pertes, le coach du sous marin jaune a sortie de sa manche sa connaissance du football argentin.

Il a ensuite fallu remplacer les partants. Pour Bruno et Musacchio je n’avais donné mon consentement qu’après avoir trouvé mes remplaçants. Pour le poste de défenseur central j’ai choisi un jeune colombien de 21 ans. Eder Balanta est un joueur solide, puissant et doté d’un bon sens du marquage. Evoluant encore a River Plate il nous aura couté 5 millions d’euros. Il a tout du bon coup comme on en fait souvent en Argentine. Le second est donc le remplaçant de Bruno, j’ai choisi Lucas Romero, un jeune demi-centre de 20 ans à peine. Je l’ai affronté lorsqu’il evoluai a Velez et moi a Argentinos. Il nous rendra de fiers services et a 7,4 millions d’euros c’est une affaire en or.

Je me mets désormais en quête d’éléments offensifs et toujours d’un latéral gauche.


#11


Riquelme puise aussi dans le vivier espagnol…

Encore quelques éléments pour boucler ce mercato intéressant avec un jeune espagnol promis a un avenir radieux.

José-Luis Gaya est un jeune latéral gauche prometteur formé au FC Valence, dans la pur tradition de Mestalla, Gaya peut évoluer sur tout l’axe gauche. Lors des dernières saisons, Valence s’est déguisé en expert des latéraux gauches supersoniques. Formé au club ou non. Tout a commencé avec Jordi Alba. Produit du Barça, la ‘meilleure école du monde’ selon Unaï Emery, ancien entraîneur de…Valence, le petit Jordi s’est révélé à l’Europe lors de la campagne victorieuse de l’équipe d’Espagne l’été 2012. Alors sous contrat avec les chauves-souris, le joueur de 25 ans rentrera à la maison contre 14 millions d’euros.

Puis vint le tour de Juan Bernat, 21 ans. Son encombrant rival étant parti respirer l’air du Nou Camp, il profite des deux années qui suivent pour briller à son tour en équipe première de son club formateur. A un tel point que le Bayern Munich, qui possédait déjà David Alaba au poste, investit 10 millions d’euros pour s’offrir ses services. Enfin, José Gaya donc. Enfant du club également, il devait s’éclater dans une équipe de Valence très joueuse sous la houlette de Nuno Espirito Santo, malheureusement les nouveaux dollars indonésien lui ont bouché l’horizon.

Le point commun entre ces trois joueurs ? Des demi-portions (le plus grand d’entre eux culmine à 1.72m), supersoniques, espagnols, gauchers, qui peuvent évoluer latéral comme ailier. Le mimétisme est trop flagrant pour passer à côté. Et aucun des trois n’a plus d’un quart de siècle. On en arrive au plus gros obstacle pour José Gaya : dans combien de temps prendra-t-il le pouvoir en équipe d’Espagne ?

Mais avant de rêver de la Roja, Gaya a fait le choix de la raison en répondant favorablement a l’appel de Riquelme. Il quitte ainsi son club formateur pour le sous-marin jaune. Mais attention le boulevard n’est pas encore ouvert il devra se défaire de la concurrence de Jaume Costa avant d’eclabousser la Liga de son talent.

Voila le mercato touche a sa fin. Deux joueurs rejoindront l’effectif demain et ce seront les deux derniers. Et si vous croyait que Villarreal n’attire pas vous allez être surpris de l’identité de ces deux joueurs…


#12


Riquelme clot le mercato en réussissant deux supers coups

Alors que beaucoup annonçaient le mercato du sous-marin jaune terminé, Riquelme avait annoncé deux surprises, il faut bien avouer qu’il n’as pas menti sur ce coup.

En effet alors que le stage de pré-saison a Marbella vient de débuter deux joueurs viennent de rejoindre le groupe, il s’agit comme vous l’avez compris de Memphis Depay, ailier international néerlandais et de Alexandre Lacazette le buteur de l’Olympique Lyonnais. Pour Depay beaucoup de beau club était dessus après sa coupe du monde pleine de promesses. Cependant nous avons réussi a devancer la concurrence en offrant 10 millions d’euros pour cette ailier. Les modalités sont 4M de suite et le reste sur deux ans. Il viendra remplacer Giovanni parti au Real, on attend beaucoup de lui, et surtout d’amener un peu de folie.

Lacazette fut un dossier plus compliqué, mais l’optique de travailler avec un coach réputé comme joueur tel que Riquelme a surement pesé dans la balance. Pour convaincre Jean Michel Aulas de lâcher sa pépite on a sortis l’artillerie lourde. 14M de suite, 5Millions en 3 ans, et d’autres bonus a la revente et après un certains nombre de matchs et de sélections. Au total l’opération monte a 27M. Mais Alexandre LAcazette est un futur top player. Après deux saisons d’adaptation dans l’ombre de Lisandro et Gomis, le gone de formation a explosé l’an passé inscrivant 22 buts et donnant 6 passes D avec l’OL l’an passé. Il va devenir le leader d’attaque ici. En concurrence avec Uche et VIetto il devrait obtenir le plus de temps de jeu.

Le mercato est donc fini.

PS: Riquelme attend vos questions pour la conférence de presse de ce soir !!!


#13
















#14


Villarreal - Petit encart tactique

Ma philosphie de jeu est inspiré par les plus grands qui m’ont formé ses dernières années, Guardiola au Barça B, Brendan Rodgers a Liverpool, Rudi Garcia à Lille puis Rome. Le premier principe est de garder la balle le plus souvent, les mouvements sans ballon sont tout aussi important. Défensivement le but est de presser l’adversaire pour le pousser a la faute. Car s’il est sous pression, vous le forcerais a se rater et vous pourrez en profiter. Une fois que nous avons la balle, vous verrez un jeu fluide, fait de passes et de dédoublement, tout en mouvement et par conséquent très difficile à lire pour l’adversaire. Le but est de jouer simple et de permettre a chaque joueur de développer son jeu propre dés que l’occasion se présente. L’inconvénient elle met parfois du temps a prendre.

Comme vous le voyez c’est une variante du 4-3-3 ou plutôt du 4-2-3-1 pour ceux qui aiment les débats. Ce système fonctionne très bien sur les équipes classique ou faible, c’est un peu plus dur contre les grosses équipes car c’est une tactique offensive et contre une équipe mieux armé vous vous découvrirez. Mais elle provoque énormément de jeu et d’attaques. Sa puissance réside dans son trio du milieu qui laisse de l’espace, mais qui domine par son jeu de pression. Après c’est a vos joueurs d’exploiter les failles crées.

Les insctuctions actives sont :

[floatl]- Conservez le ballon

  • Jeu plus court
  • Passez dans les espaces
  • Jouez le ballon dans la surface
  • Ne balancez pas en défense.
  • Dédoublez dés que possible
  • Centrez en force[/floatl]
    [floatr]- Jouez plus dans l’axe
  • Ligne défensive beaucoup plus haute.
  • Plus de pressing
  • engagez vous plus
  • Faire un marquage plus serré
  • Tempo beaucoup plus serré
  • Exprimez vous davantage.[/floatr]





Le positionnement est définie sur très fluide, ainsi les défenseurs assisteront les attaques, et les attaquants reviendront défendre. Ainsi vos adversaires seront submergés quelques soit la situation. Bien sur la condition physique de vos joueurs doit être au top sinon cela ne tiendra pas. Le rythme de jeu doit être sur contrôler, ainsi vous aurez la main mise sur la balle et pourrez jouer comme vous le voulez. Lorsque vous etes mené car comme toutes tactiques cela arrive vous devrez adapter, dans ce cas le mieux est de passer sur attaque ou surnombre mais n’oubliez pas de passer en jeu direct sinon la défense sera violée.

Quand votre équipe attaquera, la ligne défensive sera donc très haute et tenteras de confiner le jeu dans le terrain adverse, Ainsi vous n’aurez plus qu’a écarter le jeu et vos latéraux serviront de dynamiteur sur les ailes, permettant a vos ailiers de recentrer et ainsi de scorer facilement. C’est ainsi que vos joueurs les plus tatentueux deviendront vos armes fatales grâce a leur qualité et au travail de leurs coéquipiers. Généralement votre buteur marquera beaucoup, du côté des ailiers un sera spécialisé dans les buts tandis que l’autre sera ambivalent entre buts et passes décisives, selon leur niveau.

En phase défensive en revanche, votre équipe harcelera l’adversaire et l’enfermera dans un schéma ou les defenseurs seront au marquage tel des chiens enragés, si vous aimez les gros tacles, vos défenseurs vous régaleront et vos adversaires trépasseront par leur travail aussi énorme.

Place au consignes personnelles.

  • Le gardien est un gardien-libéro, C’est un gardien classique mais généralement doué balle au pieds et n’as pas de problèmes dans le jeu de passes. ainsi au lieu d’avoir un gardien et 10 joueurs vous aurez 11 joueurs et un gardien quand même. En bon gardien libéro il est généralement porté vers l’attaque. Sergio Asenjo remplira ce rôle

  • Le latéral droit est un latéral offensif complet, un peu à la Dani Alves ou à la Marcelo, brésilien dans l’esprit. Il a un rôle de box-to-box il appuie autant vos attaques que vos défenses, il n’est pas rare de le voir à la dernière passes ou carrément à la finition. Il est capable d’eclairer le jeu lorsqu’il ne trouve pas d’options vers l’avant, un bonus en technique peut vous aider. Dans cette équipe ce sera Mario ou Bellerin

  • Les deux centraux sont la base de votre équilibre, ils doivent être puissant ce sont vos deux joueurs les plus important. Les deux sont des défenseurs relanceurs Ils faut bien les choisir, ils doivent gérer en défense et être a l’aise balle au pieds pour aider a la construction des attaques, (ex : Kjaer et Basa a Lille), évité deux gauchers cela ne marche jamais. Ici ce seront Eder Balanta et surement Gabriel Paulista.

  • Le latéral gauche sera un latéral offensif complet comme celui de droite. Dans ce rôle nous verrons surement Jaume Costa au début et probablement Gaya par la suite

  • Devant la défense on aura un Demi-centre, comme Rio Mavuba a Lille ou Xabi Alonso au Real, son rôle est de casser les offensives adverses, il a un rôle de protection, doit être bon en passes, positionnement et en tacles, en phase offensive lorsque les latéraux montent il devient une sorte de troisième centrale. C’est le distributeur du jeu, il reprend la balle dans les pieds du gardien et choisis la meilleur option. ce rôle est dévolu a Lucas Romero recruté dans cet optique, toutefois il ne faudra pas négliger Jonathan Dos Santos.

  • Le second milieu est un meneur de jeu en retrait, Il sera le point de bascule de votre équipe, c’est lui qui gère toutes les offensives, Il doit avoir un jeu de passes irréprochable. Bien sur il doit être un bon tacleur pour pouvoir couvrir son latéral. Ce sera probablement Manu Triguerros le Xavi de Villarreal qui aura ce rôle, son back up sera Pina.

  • L’ailier droit est un meneur de jeu avancé orienté attaque. C’est un faux ailier, la plupart du temps il profite de la montée du latéral pour repiquer dans l’axe et distribuer des caviars, si votre joueur est technique il peut aussi finir les actions (cf : Facundo Witoszynki dans ma story Chilavert.) chez nous ce rôle sera pour l’enfant de la maison Moi Gomez

  • Le Numéro 10, est un faux neuf ou un milieu avancé, il oriente le jeu et fait le relai entre le 8 et le 9. Lorsqu’il le faut il est aussi capable de finir le travail, il n’est pas rare qu’il passe la barre des 15 buts en saison. Son rôle est cependant ingrat, parfois il brillera et parfois il sera dans l’ombre. ce sera le rôle de Suso voir de Cani ou même de Luciano Vietto

  • L’ailier gauche aura le même rôle que le droit mais sera plus en soutien, ce qui ne l’empêcheras de forcer le verrou adverse. Chez nous il sera le Playmaker puisque ce rôle sera dévolu au jeune et talentueux Memphis Depay, il sera plutôt libre dans ses tâches.

  • Enfin le buteur sera un renard des surfaces, son rôle est évidemment de mettre des buts, peut importe la manière. Il doit être bon dans le jeu sans ballon et en finition. Mais il doit aussi être du précision chirurgical. S’il peut être un bon passeur c’est un avantage, et il fera briller ses partenaires. Ce rôle sera celui de Alexandre Lacazette. Son remplaçant Uche lui rappellera constamment que sans résultat quelqu’un est la derrière pour lui prendre sa place.

Dans une phase d’attaque classique, les latéraux joue très haut et le Demi centre passe en défense centrale. le meneur et les ailiers se retrouve dans l’axe, enfin en attaque se trouve le 9 et son compère le 10.

Librement inspiré d’une tactique dispo sur FMScout, remanié et amélioré

#15


Villarreal - Un été prometteur

Cette campagne amical s’est déroulé pendant notre stage a Marbella, beaucoup d’équipes européennes viennent ici se préparer. Le centre d’entrainement est hi tech dans une charmante cité balnéaire. J’ai emmené tout le groupe en stage, les retours sont plutôt bons et le groupe commence a être complice, la tactique s’assimilent petit a petit. Au programme nous avons fait 6 matchs amicaux. Le premier pour tester le groupe contre l’équipe B qui évolue en segunda B, le groupe a bien répondu s’imposant 7-0. Cheryshev et Moi Gomez ont plutôt bien joué. Pour le second, on a affronte Ponferradina, club de Liga Adelante, ce fut plus dur car nous étions en plein foncier. Trigerros a marqué. Le jeune international U18, Nahuel Lleiva a fait une bonne partie.

On a ensuite augmenté un peu le niveau de l’opposition. On a rencontré Valladolid plus avancé dans leur programme, cela nous as permis d’intégrer les argentins mais aussi les recrues espagnoles, heureusement notre effectif étant jeune, la plupart connaissait déjà Gaya, Suso et Bellerin avec les sélections jeunes. Valladolid nous as poussé dans nos retranchements, toutefois en seconde période nous avons pris le dessus et inscrit 4 buts, entrainant une troisième victoire de rang dans cette préparation. On a ensuite profité de l’amical contre Zaragoza pour intégrer Lacazette et Depay. Ils sont bien pesé sur le match, nous permettant de nous imposer sereinement 3-0.

Lacazette inscrivit son premier but en jaune contre Huesca dans notre avant dernier match, nous y avons concédé le nul contre une vaillante equipe. Enfin la preparation s’est achevé par un match contre Hoffenheim, dans ce match entre deux equipes volontaires, nous nous sommes imposés grâce a Depay. Tout les voyants semblent au vert avant d’attaquer le tour préliminaire d’Europa League dont nous connaitrons notre adversaire demain.

#16


Villarreal - Un début parfait

Il est donc temps de démarrer cette saison, on débute ainsi par un barrage aller d’Europa League contre le FC Lucerne. L’équipe suisse est une bonne équipe, mais n’est pas du calibre du Villarreal. Personnellement et malgré le désir des fans, je ne suis pas sur la feuille de match. En effet je ne me juge pas encore assez prêt physiquement et accessoirement l’effectif n’as pas besoin de moi pour le moment.

J’ai choisi la meilleur composition disponible pour moi, dans les cages c’est donc Sergio Asenjo qui est le titulaire. Devant lui Eder Balanta évoluera dans l’axe avec Victor Ruiz qui nous est prété par Valencia. A gauche Jaume Costa et a droite c’est Mario qui auront la lourde tâche de dynamiser les ailes. Un peu devant nous retrouverons Lucas Romero et Manu Triguerros.
Les deux meneurs sur les ailes seront Cani et Depay, tandis que Suso évoluera juste derrière Lacazette.

C’est donc par une belle journée ensoleillé que se sont retrouvé les deux équipes au Madrigal pour disputer ce match aller de barrage, la rapide expulsion du portier suisse David Zibung aura rapidement perturber Lucerne. Des le début du match les suisses ont souffert devant le jeu de passes du sous marin jaune. Cela aura vite basculer, a la 18ème minutes Lacazette se retrouve seul derrière la défense suisse, et se fait faucher par le gardien, la sanction tombe immédiatement, penalty et carton rouge. Memphis Depay s’élance devant le remplaçant agé d’a peine 17 ans. Un plat du pied d’une bonne puissance et cela fait déjà 1-0 pour le sous marin.

Dés lors Villarreal prend encore plus le dessus, et s’applique a dérouler son jeu. Les passes s’enchainent, l’influence du maestro argentin est visible. Villarreal finira même la première période a un rythme de sénateur devant l’inactivité des suisses. Avant de redonner un coup d’accélérateur en début de seconde période, la délivrance interviendra peu avant l’heure de jeu. Lucas Romero récupère un ballon dans les pieds de l’attaquant avant de servir Triguerros, l’international espoir lance Lacazette qui se présente devant le jeune Spehl et sert Depay libre de tous passage. L’international néerlandais inscrit au passage son deuxième but officiel pour le Villarreal FC.

Le rythme du match retombe alors, Cani cède sa place au jeune Moi Gomez, Lacazette laisse sa place a Luciano Vietto. Sur une belle perforation de Moi Gomez, le jeune espagnol sert en retrait Vietto qui déclenche instantanément une frappe, Schall touche le ballon de la main et récolte un second carton jaune, Lucerne finira donc ce match a 9. Depay déjà auteur d’un gros match se charge du coup franc idéalement placé, et inscrit son troisième but de la soirée d’un coup franc tendu.

Le sous-marin se place donc idéalement avant le match retour en Suisse, la semaine prochaine. Memphis Depay aura donc très bien réussi ses débuts gratifiant le Madrigal de ses gestes de classes et inscrivant un triplé. Lacazette n’as pas été en reste avec un pénalty provoqué et une passe décisive. Villarreal peut donc désormais se pencher sur son début de championnat qui le verra débuter par un derby contre Levante, à Valence.


#17


Villarreal - Levante se fait cartonner dans le derby pour l’ouverture du championnat.

Tout le public de la communauté de Valence attendais le derby inaugural entre Villarreal et Levante, les deux clubs sont distants de 60km, alors bien sur ce derby n’atteint pas la popularité d’un Villarreal Valence, par exemple mais cependant cela reste un match important.

Il ne fallait pas arriver en retard à Ciudat de Valencia pour la rencontre entre Levante et Villarreal. En effet, les Granotes de Mendilibar ne mettent que 4 minutes pour ouvrir le score, quand Gavilan, un temps incertain pour ce match, est servi à la limite du hors-jeu et vient fusiller Sergio Asenjo entre ses jambes, après une passe de Juanfran (1-0, 4ème).

Début cauchemardesque pour les joueurs du sous marin jaune, qui semblent sonnés, au point de laisser Rayos inscrire le second but de son équipe dans la foulée. Après un bon travail de Gavilan, El Adoua décale son ailier, légèrement hors-jeu pour le coup, qui vient tromper le portier espagnol (2-0, 10e). Riquelme est furieux contre ses défenseurs, Balanta et Victor Ruiz, complètement absents en ce début de rencontre. Les granotes enchainent donc, après cinq victoires en autant de matchs amicaux, et font sombrer le sous marin jaune.

Ces derniers sortent progressivement la tête de l’eau et réagissent enfin. Lacazette à deux reprises, tente sa chance. De loin, d’abord, mais voit sa frappe passer juste à côté du but de Marino (11e) puis dans la surface, sur un tir fort à ras de terre, contré par Lopez quasiment sur sa ligne (12e). Il est finalement récompensé a la 14ème lorsque sur un bon service de Moi Gomez il trompe Marino d’un plat du pied imparable (2-1, 14e).

Jaume Costa, pour qui le match a une petite saveur particulière, avait juste avant manqué de réduire l’écart quand sa tête frappe la barre de Marino, après un corner de Depay (16e). Les hommes de Riquelme voient leurs efforts récompensés lorsque Manu Triguerros permet au Sous Marin d’égaliser a la 18ème minute sur coup franc (2-2, 18e). Dans la foulée Lacazette pense inscrire un doublé avant que l’arbitre n’accorde le but a El Adoua en CSC, on est pas encore à la 20 ème minutes que Levante a déjà craqué (2-3, 19e). Villarreal a même cru prendre le large juste avant la mi-temps, quand Mario, très entreprenant sur son côté droit, adresse un centre parfait pour Lacazette qui décroise sa tête dans la lucarne opposée de Marino,avant de toucher le poteau et de ressortir.

Quatre buts en deuxième période

La deuxième période est tout simplement incroyable… Une pluie de buts s’abat sur la rencontre ! Lacazette dévie dans les filets un centre-tir de Memphis Depays (2-4, 49e). À partir de cet instant, le match bascule dans l’extraordinaire, avec une série de buts incessante… Rafael Martins réduit l’écart, parfaitement servi par Gavilan (3-4, 76e) avant de voir Lacazette inscrire le cinquième but de son équipe, le troisième pour lui, mettant Levante, une nouvelle fois à distance raisonnable (3-5, 82e).

Levante craque encore en fin de match, quand Lacazette marque de près après un service de Depay (3-6, 92e), et ne s’en relèvera pas. Lacazette a illuminé le match et la Liga de son talent en inscrivant un quintuplé pour sa première apparition après son transfert controversé et voit Villarreal prendre les commandes de la Liga BBVA à la différence de but devant le FC Barcelone. L’autre enseignement est celui que doivent tirer les défenses espagnoles, Le Sous Marin jaune dispose d’une force de frappes surprenantes cette saison et Riquelme n’y est surement pas étranger.


#18


Villarreal - Une qualification attendue

Les dirigeants du Sous-Marin Jaune avait fait de la phase de poule d’europa League un objectif, c’est désormais chose faite après un match retour en Suisse géré de main de maître.

Après un match aller au Madrigal complétement dominé par Villarreal qui avait vu les équipiers de Triguerros s’imposé 3-0 sur un triplé de la recrue Memphis Depay, les espagnols se qualifie donc pour la phase de poule. Le match avait vite démarré, les suisses bien conscient de l’ampleur de la tâche qui les attendais. Lezcano tenta par deux fois dans les premières minutes de forcer le verrou valencian. Cependant Juan Carlos a bien tenu la baraque avant de voir ses coéquipiers passé à l’attaque. Et les espoirs des suisses furent vite calmé lorsque Cheryshev, espoir russe prété par le Real Madrid, centra en force pour une reprise impeccable de Luciano Vietto. Le jeune argentin que le public européen découvre a peine.

Villarreal continua son pressing et enterra définitivement les espoirs adverses à la demi heure de jeu, Trigueros se chargea d’un corner qu’il déposa sur le crâne de Gabriel Paulista, le brésilien envoyant un missile dans la lucarne suisse. Pas le temps de souffler qu’Uche parti a la limite du hors jeu signa le 3-0 d’un raid solitaire plein de maîtrise de la part du nigérian.

Avec cette jolie victoire Villarreal rejoint donc le tirage des poules ou il devrait figurer dans le chapeau deux. Un tirage mitigé est donc a prévoir.


#19


Le FC Barcelona tombe au Madrigal !!

Villarreal a remporté son duel face au Barça (2-1) et Depay a encore brillé en inscrivant un but et en donnant une passe décisive qui permet au sous-marin jaune de creuser l’écart avec certains poursuivants.

En cas de succés, Villarreal pouvait devenir Leader de la Liga, ce qui ne lui est plus arrivé depuis des années. Cependant le nouveau souffle insufflé par Riquelme a rendu cela possible.

Depay encore et toujours

Vers la demi-heure de jeu et sur une longue ouverture, Mario remet instantanément en retrait, mais le ballon heurte la main de Jordi Alba. Sévère pour Barcelone puisque la main est involontaire. Auteur de plusieurs but lors de la préparation, Jaume Costa a signé sa plus belle prestation depuis son arrivée a Villarreal il y a 6 ans. En confiance, il transforme le pénalty (1-0, 31e). A peine 5 minutes plus tard et dans la stupeur générale Memphis Depay inscrit un nouveau but suite à un joli une deux avec Costa. Une prestation dans la lignée de sa Coupe du Monde étonnante avec les Pays Bas (2-0, 36e). Le score à la pause. Les Catalans, approximatifs, ont peiné à faire bouger les lignes d’une équipe de Villarreal appliquée et réaliste.

Le sous-marin jaune maintient d’ailleurs la pression après le retour des vestiaires. Sur un corner rentrant, Balanta gagne son duel contre Bartra et place une tête puissante qui trouve le poteau de Ter Stegen. Cette occasion permet aux locaux de continuer à jouer sans s’embarrasser de complexes. Le Barça aussi accélère avec l’entrée en jeu de Munir. Peu avant l’heure de jeu, Munir trouve un espace pour servir Leo Messi dans le dos de la défense. L’Argentin tente de piquer son ballon, mais Asenjo sort dans ses pieds (51e). Une fois de plus, c’est de Messi que viendra le salut. Le lutin profite d’une remise altruiste de Munir sur une belle ouverture d’Iniesta pour réduire l’écart en faveur des locaux (2-1, 52e).

Dès lors, le Barça reprend du poil de la bête et Iniesta force Asenjo à briller d’une belle frappe à l’entrée de la surface (63e). Avant que Messi, Neymar et Munir ne butent sur la défense regroupé de Villarreal. Mais le score n’évoluera plus, malgré une sublime action conclue par une frappe de Neymar sur la barre qui lui a valu d’être ovationné par le Madrigal. Villarreal profite donc du faux pas des gros du championnat et prend la tête de la Liga.


#20