:storygreen: :intro: Segägöras, le pays de tous les impossibles

image

Segägöras, le pays de tous les impossibles

Date d’affiliation : 2020
Continent : Europe
Rivaux : Serbie, Croatie, Bosnie, Monténégro, Kosovo

Historique des oppositions

PAYS OPPOSITIONS VICTOIRE NUL DEFAITE BUT POUR BUT CONTRE DIFFERENCE
:and: 3 1 1 1 5 4 +1
:malta: 3 0 0 3 2 8 -6
:faroe_islands: 2 0 0 2 1 10 -9
:ukraine: 2 0 0 2 0 10 -10
:norway: 2 0 0 2 1 11 -10
:macedonia: 2 0 0 2 0 10 -10
:kosovo: 2 0 0 2 0 4 -4
:croatia: 2 0 0 2 0 10 -10
:san_marino: 1 0 1 0 0 0 +0
:gibraltar: 1 1 0 0 2 1 +1
:anguilla: : 1 1 0 0 3 1 +2
:us_virgin_islands: 1 1 0 0 3 0 +3
TOTAL 22 4 2 16 17 69 -52

Historique des compétitions

COMPETITION VICTOIRE NUL DEFAITE BUT POUR BUT CONTRE DIFFERENCE
2020 - LDN (D) 0 1 5 2 17 -15
2022 - Q.CDM 0 0 10 1 45 -44
2023 - LDN (D) 2 1 1 14 3 +11

Historique européen des clubs

SAISON LIGUE DES CHAMPIONS TOUR EUROPA LEAGUE TOUR CONFÉRENCE LEAGUE TOUR
2020/2021
2021/2022 FK Byaka Prel SZ Krasnoamarno T1
2022/2023 FK Byaka T1 Bojovnici & FK Byaka T1 & T2

Répartition des clubs appartenant à des membres

COMPETITION
Division 1 Uklav Bojovnici Horizon FC Uklav Verkönnyek
Division 2 FK Sputnikil A.Zeldeva Sp. Slzypiski D. Körvörösövar
Division 3 STK Detvoca Mik.Parchov Sana Wladmir NK Jimzau SZ Krasnoamarno
Division 4 Energyi Krassucke FK Lipder SH Sasvce
Division 5 Partizan Orci FK Radovozk
9 J'aime

Intéressant :slight_smile:

J’essaie d’en déduire la localisation géographique. Je dirais un petit pays coincé entre la Slovénie et la Croatie ? Ou sinon une île que l’on vient de découvrir en adriatique ? :sweat_smile:

2 J'aime

Intéressant effectivement (touS les impossibles…).
Je suivrai !

2 J'aime

Ce topic « Story » sera plus un test/essai publié sur le forum de mon essai de création d’une nation fictive. Il ne s’agira pas forcément de suivre l’aventure d’un club ou d’une selection mais plus des posts variés autour de l’évolution de la nation.


Segägöras, le pays de tous les impossibles

Petit pays d’Europe de l’Est ayant obtenu son indépendance et par la même occasion son indépendance footballistique. Ce pays territoire où le football n’a jamais eu d’importance au point où ce sport est loin des dix sports les plus pratiqués, la plupart des licenciés sont d’ailleurs issus de l’immigration croate, serbe, bosniaque, etc … ayant créer des clubs à la va-vite entre potes ou presque, 128 clubs répartis sur six divisions … par tirage au sort.

0-Nation

Actuellement 212ème au classement FIFA, la nation est dans une situation footballistique anecdotique puisque contrairement aux autres petites nations européennes tel que Gibraltar, Andorre, Iles Féroés ou autres, aucune émulation n’a réellement lieu lorsque l’équipe nationale évolue, les tribunes n’étant remplis que sur des invitations ou des joueurs locaux venus voir leurs amis …

En parlant de l’équipe nationale, la première liste officielle du pays à été assez peu communiqué dans les médias locaux, faisant quelques minutes sur une chaine spécialisé sport … montrant une nouvelle fois le peu d’intérêt pour les habitants du pays. On retrouve des joueurs de tout âge y compris un jeune Dalic, n’ayant que 15 ans et avec un niveau devant lui permettre d’être titulaire lors des rencontres internationales. Beaucoup de bi-nationaux de l’ex-yougoslavie et deux joueurs aux origines italiennes sont présents. Selon le seul journaliste football du pays, il serait difficile pour la nation de ne pas être ridicule en Ligue des Nations D … ça promet.

2-PrvaDivision

Cent vingt-huit clubs ont vu le jour durant cette année 2020 si particulière à travers le monde et encore plus dans ce petit pays qui malgré un manque d’intêret criant pour le football à réussi à voir la création de cinq ou six fois plus de clubs que certaines nations comme Gibraltar, Andorre ou Saint-Marin. Des groupes d’amis plus que des structures professionnelles avec des terrains catastrophique où les tribunes ressemblent plus à des gars assis sur une butte herbeuse. Cette Prva Division aura hérité de douze clubs tirés au sort début juillet au siège de la fédération.

Douze clubs venant de villes différentes du pays mais avec trois issus de la capitale, des duels de haute intensité entre des équipes qui auront l’avantage d’avoir un peu plus de reconnaissance grâce à un tirage favorable, profitant d’une exposition avec la retransmission sur le canal 272 du satelite. A noter que l’ensemble des clubs ont un niveau plus que similaire, c’est à dire pire que minables, ce qui promet des duels de m… … des duels alléchants.

3-Druga&TrecaDivision

Pour les plus curieux ou perdu d’entre vous, « Segägöras Football » nouveau né des médias et à la publication gratuite sur les quais du Tramway, Bus et autres transports en commun à dévoilé la composition des trois premières divisions du pays. Si votre club de quartier n’y est pas, nous sommes au regret de vous informer que le tirage lui à promis l’horreur des divisions inférieures (D4-D5).

Ce même magasine à écrit un petit article sur les trois meilleurs joueurs du pays qui n’évolueront pas dans les deux meilleures divisions à la surprise générale mais le tirage ayant été coquin avec eux puis que deux d’entre eux évolueront au troisième échelon et Davor évoluera même au cinquième échelon.

Milaim Ademaj - Communauté Kosovar - Evoluant en D3

Mattia Menga - Communauté Italienne - Evoluant en D3

Davor Ljubic - Communauté Serbe - Evoluant en D5

7 J'aime

:wink: dis au stagiaire de corriger aussi le titre en rouge ! :joy:

Original comme approche :slight_smile:

Davide Coco, c’est le frère de Marcus ? :sac:

2 J'aime

Ah je pensais pas que tu allais mettre un niveau aussi nul

@madzou - Merci pour lui :siffle:
@Rhino - L’objectif, c’est surtout de visualiser l’update et voir les imperfections tout en narrant rapidement
@Irons - Cela ne peut-être que lui ou le frère jumeau du gardien parisien Sergio
@Astar - J’aime pas faire la route pour rien et là, au moins, il y aura du défi pendant quelques saisons :smiley:


Segägöras, le pays de tous les impossibles

I. Une équipe nationale en découverte

L’avantage quand on à obtenu son indépendance depuis si peu de temps, c’est que chaque minute, chaque match, chaque compétition devient une grande première. Pour ses débuts, la séléction du Segägöras n’a pas été lancé dans la cage aux lions avec une Ligue des Nations au plus bas niveau et face aux plus faible adversaire du continent. Et pourtant …

6-Août-Nation-Match1

Le journal sportif national n’a pas été si dur avec nos joueurs mais comment être dur quand on voit l’écart abyssal entre notre pays et les autres concurrents. Nos joueurs auront eu à coeur de se battre de la première à la dernière minute, pour un résultat au final, peut-être meilleur que prévu. Une première rencontre officielle et une petite fessée par un petit pays coincé entre la France et l’Espagne mais où nos joueurs ont réussi à marquer un premier but historique grâce à son prodige de 15 ans. Une seconde rencontre où malgré une domination des locaux, nous avons été très proche d’accrocher un premier point dans cette compétition.

II. Les clubs découvrent la Coupe du Président

Ce premier mois de compétition ne concerne que les clubs de l’élite du pays (enfin des chanceux car rappelons, ils ne sont là que grâce à un tirage au sort favorable). Les D1 & D2 du pays participent à la « Coupe du Président » et à sa phase de poule qui ressemble étrangèment à une compétition de pré-saison avec seulement un tiers de disqualifiés.

Comme auparavant avec l’équipe nationale, le « Segägöras Football » aura permis aux quelques passionnés de suivre la compétition et d’avoir ses retours analystiques avec ses cinq journées ayant eu lieu durant ce mois d’août. Leur bilan est complet et pour insister sur leur constat, notons que parmi les disqualifiés, la grande majorité évoluera en D1 cette saison remettant en cause ce principe de tirage au sort et permettant d’insister sur le fait que les 128 équipes du pays sont d’un niveau bien plus similaire que ce que certains pourraient croire.

III. Première édition de la Coupe Nationale et première affluence locale

Qui n’a jamais vibré quand son club de village avait passé un tour supplémentaire en Coupe de France ? Qui n’aime pas les épopées incroyable de clubs amateurs venus défier l’ogre professionnel ? Qui n’aime pas le football terroir qui vient à la ville pour montrer ses qualités ? La FA Cup, la Coupe de France et … arrêtons de mentir et de rendre stimulante cette compétition. Les niveaux étant aussi proche, les duels entre le petit poucet et le club de l’élite ne sont peut-être pas si déséquilibré que dans les autres pays. C’est même une certitude

Résultats des 64ème de finale / Match du samedi après-midi

Résultats des 64ème de finale / Match du samedi soir

Résultats des 64ème de finale / Match du dimanche après-midi

Soixante-quatre rencontres et des duels à tout les étages puisque le tirage était intégrale avec l’ensemble des clubs présent dès ce premier tour équivalent d’un 64ème de finale. Quels type de tirage le hasard nous a-t-il offert ?

Dom/Ext D1 D2 D3 D4 D5 D6
D1 1 1 1 3 0 1
D2 0 1 1 1 3 2
D3 0 0 2 3 2 3
D4 3 0 1 3 4 1
D5 1 1 3 2 11 1
D6 0 1 4 2 1 0

Un unique duel entre équipe de l’Elite et pas n’importe quel duel puisqu’il s’agissait d’une opposition entre deux clubs de la capitale, il y avait assez peu de chance d’avoir ce type de duels qui à finalement tourné en faveur des tchèques opposé à la communauté française. A l’opposé le tirage n’aura offert aucun duel entre deux équipes du plus bas niveau mais un nombre incalculable de duels entre D5 (ce qui n’est pas si étonnant puisqu’ils représentent 1/3 des clubs du pays). Dernier petit fait amusant, un duel des opposés nous aura été offert avec le FC Byaka (D1) qui recevait Teskö Fudbalski (D6) dans une rencontre où finalement le club de première division s’est imposé dans la plus grande des difficultés par un seul but à zéro.

  • Duel le plus équilibré : 18 rencontres entre équipes de même division (28% des rencontres)
  • Duel de le plus déséquilibré : (D1) FC Byaka 1-0 Teskö Fudbalski (D6)
  • Plus petit écart : 22 rencontres n’ont pas défini de vainqueur dans le temps réglementaire (34% des rencontres)
  • Plus grand écart : (D4) Steaua Žargø 0-3 FK Racavada (D5) / (D2) US Tötak 3-0 NK Rashaza (D6)
  • Le chiffre du jour : 0 comme le nombre de rencontre s’étant terminé sans aucun but. Football total, Jeu offensif ou fragilité des défenses. Chacun pourra avoir son avis
14 J'aime

Alors maintenant communauté française et tchèque ! C’est quoi ton bled ? :sweat_smile:

1 J'aime

@LaTranche - Un pays merveilleux où le football est rempli de suspense tant l’équilibre est presque parfait entre tous les clubs présents.


Segägöras, le pays de tous les impossibles

I. Un moment historique pour notre nation

Après deux défaites inaugurales, l’année 2020 nous réservait encore quatre rencontres au sein de ce quatrième (et dernier) échelon de la Ligue des Nations permettant à chaque pays de pouvoir rencontrer d’autres nations de son continent d’un niveau proche ou du moins le plus proche possible. Quatre rencontres et quatre occasions de prendre de l’expérience et pourquoi pas ravir les quelques fans segägörasiens.

8-Octobre-EquipeNationale

Si javais cru un jour que les Iles Féroés mettrait une fessée digne de celles qu’ils prenaient il y a quelques années … nous avions quelques absences et nous avons fait le choix de vouloir proposer une tactique joueuse pour notre première rencontre officielle à domicile … un choix clairement remis en cause par le résutlat final. Sept but encaissés, une performance indigne y compris pour nos joueurs de basses qualités … derrière, le moral dans les chaussettes, nous réalisons une performance plus abouti mais loin d’être satisfaisante chez le dauphin.

9-Novembre-EquipeNationale

Historique ! Nous n’avons pas livré une grande rencontre dans ce mois de Novembre mais devant notre public, nous avons fait preuve de deux grandes qualités : bravoure et solidarité. Nous n’avons pas eu le ballon, nous avons joué nos contres au mieux et nous avons reserré notre défense pour décrocher un premier match nul. Ce fut fête nationale pour les centaines de fans que le pays compte. Nous avions le déplacement en terre scandinave pour rester sur la bonne lancée et finalement malgré une cinquième défaite (en six matchs), nous pouvons être fier d’une belle partie où nous marquons un deuxième but dans notre histoire et où nous avons été plus solide derrière.

II. Coupe du Segägöras, lieu de tous les possibles

Après un 64ème de finale qui nous a rappelé le peu d’écart entre chaque division et la possibilité de matchs ouvert, nous avions durant cette période deux nouveaux tours emmenant seize équipes en huitième de finale à la clôture de ces deux samedi animés.

1/32ème de finale

Parmi les clubs de l’Elite, trois nouveaux ont quitté la compétition à ce stade ce qui confirme que nous avons de bonnes chances d’avoir un qualifié européen qui n’évoluera pas dans l’élite de notre pays, encore une belle démonstration de notre ridicule … Passons, ces trente-deux nouvelles rencontres ont livré de beaux scénarios avec notamment ce duel de D6 où le Lokomotiv Harachaw est sorti vainqueur, renflouant encore un peu plus les caisses du club avec le bonus financiers. Nous pouvons aussi souligner qu’aucune rencontre entre clubs de l’Elite a eu lieu mais que dans des duels entre D1/D2, ce sont les équipes de l’antichambre qui s’en sont sorti le mieux avec le SZ Šašvce qui à sorti le leader de D1, le FK Byaka ou encore le FK Tomaclawek qui à renversé le Sparta, sans oublier le Spartak qui à mis à défault le SZ Maguclean.

1/16ème de finale

Seizième de finale et toujours de moins en moins de clubs de l’Elite pour espérer un représentant raisonnable en Europe … Ils étaient quatre (sur douze en D1) à être encore présent, ils ne sont plus que la moitié après la sortie de route de l’Olympiakos face au Torpedo (D5) mais également du Slovan Edirasi face également à une D5 avec le SZ Lipder. De son côté, la D6 à encore de représentant pour le prochain tour avec le Lokomotiv Harachaw & le NK Kedcie. En regardant le % de clubs de la division présent, on peut remarquer un certain équilibre statistiques prouvant une nouvelle fois la répartition archaïque d’un tirage au sort en juillet dernier …

III. Championnats, point après la phase « ALLER » des premières divisions.

« Segägöras Football » avait décidé de définir sa priorité sur les trois premières divisions du pays à ce moment de l’année avec un regard particulier sur la D3 - D2 - D1 et un premier bilan à mi-parcours alors que la Coupe avaient déjà livré sa première analyse.

11-Clubs-D3AAller11-Clubs-D3BAller

Dans ce troisième échelon national, vingt-quatre clubs y sont présent réparti en deux poules de 12 et où le système fait qu’il y aura une séparation en deux à la fin des rencontres retours. A ce petit jeu, certains clubs ont déjà pris une option comme les Turcs du Besiktas (A) ou les Ukrainiens du Shakhtar (B) qui ont pris respectivement 26 & 25 points (sur 39 possibles) indiquant l’homogénéité des oppositions. Derrière, le FK Ziared, Rejk Bufgiu et FK Sputnikil n’ont pas dit leur dernier mot dans la première poule tandis que dans l’autre poule, les poursuivants se nomment Lokomotiv Detvoca, FS Pustotivka et dans une moindre mesure SZ Orci. EN bas de tableau, la bataille fait râge et seulement trois clubs semblent très à la peine et distancé, le CKSA Zargo & le Lokov OL (A) ainsi le NK Krasnoamarno (B). Ces trois clubs ayant une moyenne de point inférieur à 1

11-Clubs-D2Aller

Une journée de la phase retour à déjà eu lieu mais le bilan n’a pas été renversé pour autant, deux clubs semblent avoir pris la bonne direction pour la D1 avec Uklav Verkönnyek (64% de points) ainsi que le SZ Šašvce (61% des points & invaincu). Derrière, un trio est lancé à la poursuite avec 50% des points possible avec le Slavia Stesi, FK Tomaclawek et Horizon FC (également invaincu). Un duo, puis un trio se situent au classement tandis que deux équipes devaient connaître le niveau inférieur la saison prochaine si la phase retour confirme la phase aller (mais sait-on jamais) puisque le Spartak qui à vécu un beau parcours en Coupe n’a remporté qu’une victoire tandis qu’Arsenal Zeldava n’a pas encore connu ce plaisir.

12-Clubs-D1Aller

Après la D3 puis la D2, le magasine spécialisé sur ce sport avait décidé de faire le bilan de l’élite du football où la bataille pour le maintien fait encore rage puisque qu’actuellement quatre équipes se tiennent dans un mouchoir de poche avec une moyenne inférieur à un point par match, parmi eux différents parcours entre départ raté et réussite médiocre qui s’éssoufle. Un ventre mou apparait également avec quatre équipes environ tandis que la bataille pour le titre et la place européenne semble avoir placé le FK Byaka comme favori actuel mais il faudra également compter sur plusieurs clubs qui ne lâcheront rien. La vérité d’un jour n’est pas celle de la fin de journée en Segägöras

6 J'aime

Et oui les premiers points FIFA ! :laughing:

Le Stade de Zorgo, la communauté française bien placée :muscle:

Premier partage, le début du succès :grin:
Plus sérieusement, ça va être tellement compliqué de grimper les échelons en partant d’où le pays est

Récit très intéressant je vais suivre l’évolution de ce pays et on va finir par supporter une des équipes aha
La Coupe du President a rendu son verdict?

1 J'aime

@LaTranche - Et oui, nous sommes toujours de très loin derniers mais avec 6 merveilleux points (la nation devant nous culmine à 800 :smiley:

@Rhino - En réalité, c’est aussi ce que j’aime dans ce type de partie, faire un nul contre Andorre, on peut rarement s’en réjouir autant que moi :wink: Je pense qu’on peut viser la Ligue des Nation C avant 2025 :siffle:

@Missille - Entre les saisons, je vais essayer de proposer des petits up’ sur certains clubs histoire de m’animer ma propre partie :slight_smile: La Coupe du Président rendra son verdict dans 2 posts (enfin le prochain après celui-ci)


Segägöras, le pays de tous les impossibles

Objectif Coupe du Monde

Après avoir poussé l’ogre andorran à concéder le nul, nous pouvions désormais avoir de l’ambition dans notre deuxième compétition officielle. Les qualifications pour la prochaine Coupe du Monde allait commencer et dix rencontres officielles s’offraient à nous avec aucune ambition de la part de la fédération mais une annonce forte du sélectionneur : « Nous aurons deux objectifs durant ces qualifications car sans objectif, aucun résultat. Le premier objectif sera de marquer au moins 3 buts tandis que le second sera plus compliqué à atteindre mais nous ferons le maximum, ne pas finir avec une bulle. »

13-Decembre

Le tirage au sort à Nyon, était un grand moment pour notre nation qui découvrait ce type de cérémonie et ce type de pression positive. Un tirage par chapeau où le critère géographique semblait être décidé en filigrane tellement nous allions chez nos voisins : Croatie - Monténégro - Kosovo, trois derby au programme ce qui rendait d’ores et déjà ces qualifications alléchantes. Rajoutons à cela l’Ukraine dont nous avons une communauté apprécié dans la capitale et enfin l’exotisme avec la Norvège, un beau programme !

Liste des 18 - Qualifications Mars 2021

13-Decembre²

  • Binationaux croates : 6
  • Binationaux bosniaque : 4
  • Binationaux kosovar : 3
  • Binationaux serbe : 2
  • Binationaux ouest-européen : 2
  • Binationaux est-européen : 1

Coupes, cauchemar des bookmakers

Deux coupes ont lieu en Segägöras, la Coupe Nationale qui permet une retribution financière intéréssante pour les clubs qui font de beaux parcours mais surtout une qualification pour la Conference League (50% des places européennes passe par cette coupe pour le moment d’où son importante). L’autre compétition à élimination directe est la Coupe du Président, aucune qualification européenne mais de beaux chèques à chaque tour permettant de renflouer une dette ou augmenter son solde. Débutons par la seconde

8ème de finale

Cette compétition réservé aux deux premières divisions offrent régulièrement de belles oppositions et l’objectif n’étant pas la qualification européenne mais une manne financière intéressante, d’autres philosophies rentrent parfois en jeu entre certains clubs préfèrent offrir du tems de jeu à leurs remplaçants tandis que d’autres privilégient l’équipe première et une augmentation des chances de qualifications. Une majorité de clubs de D2 étaient présent durant ces 8ème de finale qui ont vu quelques duels interne mais aussi de belles oppositions D1/D2. Sur les 4 rencontres « déséquilibré » sur le papier, ce fut 50/50 avec deux qualifiés pour chaque division

Quart de finale

Quart de finale, un plateau composé de cinq équipes de D2 contre trois équipes de l’Elite avec deux duels D2, un duel entre équipe de D1 et une opposition mixte. Durant ces quatre rencontres, l’équilibre fut impressionnant avec trois rencontres devant aller en prolongations et une très courte victoire du Cheryda OSC dans l’unique rencontre conclu dans le temps réglementaire.

Demies
15-CoupePrésidentDemies

Dernier carré et dernier tour avant l’opposition finale qui aura lieu en avril prochain. Le tirage ayant été coquin jusqu’au bout, il y aura un double duel interne avec un Cheryda OSC qui se sort du piège NKDK après prolongations tandis que l’Horizon FC réalise une belle performance en retournant la situation après avoir été mené d’un but par le Slavia.


Dans l’autre compétition, tout aussi importante voir plus selon les points de vue avec une qualification européenne au bout, les clubs de D1 / D2 ont semblé en perdition depuis le début de la saison perdant de nombreux duels face à des équipes des divisions inférieures.

8ème de finale

Durant ces 8ème de finale, cette tendance ne s’est pas inversé avec six duels (75%) remporté par l’équipe inférieure sur le papier permettant de donner du grain à moudre aux quelques journalistes regrettant ce tirage au sort estival à l’inverse de la proposition de réaliser un mini-tournoi expéditif réduisant les risques de déséquilibre dans les divisions du pays. Notons la présence de deux équipes de D6 et la qualification de ces deux derniers malgré des rencontres face à des équipes de deux voir trois divisions au-dessus.

Quart de finale

Les duels continuent d’être particulier au regard de l’importance d’une possible qualification européenne où nous pourrions voir 50% de nos billets qualificatif revenir à l’un des clubs évoluant en division inférieure. Après l’élimination du FK Tomaclawek, l’ensemble des espoirs de représentant élite repose sur le Zvopachy FS qui à eu du mal à se sortir du piège Torpedo. Dans les autre rencontre, le FK Tomaclawek dont on parlait précédemment s’est fait sortir par une équipe de D6, le Lokomotiv Harachaw tanis qu’une autre équipe de la dernière division à réussi à obtenir son billet pour le dernier carré. Le SZ Krasnoamarno (D4) rejoindra le NK Kedçie et les deux qualifiés précédents dans une lutte finale qui promet


Championnat séparé, dernier ligne droite déclaré

Le magazine spécialisé « Football » du pays à décider suite à la demande importante de plusieurs jeunes fans qui commencent à s’intéresser à ce sport d’agrandir leur bilan pour cette édition avec la D4. Une édition spéciale « Bilan de fin de phase » où l’ensemble des championnats ont vu le classement se séparer en deux comme l’avait souhaité par référendum les personnes interrogés. Débutons par le plus bas niveau choisi par le magazine et remontons peu à peu

D4SéparéD4Séparé²

Dans cette D4, vingt-quatre équipes se battent pour les 4 places de promotions tout en évitant les 4 amorçant une relégation. A la fin de ces 22 journées, des écarts se sont fait progressivement, plus lié aux bonnes/mauvaises dynamique qu’à un écart réel entre les formations mais nous pouvons remarquer plusieurs choses :

  • Neuf équipes ont réussi à totaliser au moins 50% des points possible avec une poule A qui connaît plus de prétendants à la montée encore en lice.
  • Une équipe par poule a peut-être déjà compris que son avenir serait en D5 avec le Slavia Wloclanowo (14 pts, à 9 points du premier non relégable) & Mikelin Parchov (16 pts, à 6 points du premier non relégable)
D3SéparéD3Séparé²

Passons à l’échelon supérieur avec une vue sur la troisième division nationale qui est la première division non-élite dans les terme fédération mais où la plupart des équipes ont un niveau similaire aux divisions supérieures/inférieures avec le système de répartition à la base. Une bataille qui à fait rage et où les rencontres n’ont jamais été totalement déséquilibré même entre premier et dernier. Dans ce jeu, trois points peuvent être soulignés :

  • Le FK Sputnikil (A) semble avoir pris plus qu’une avance sur ses poursuivants et devraient se diriger vers une montée en D2 avec quarante points, et, surtout six d’avance sur son premier adversaire.
  • Le Shakhtar (B) de son côté à également une belle avance mais peut-être pas suffisante pour etre aussi serein
  • En bas de tableau, le Lokow OL et NK Krasnoamarno ne semblent plus se faire d’illusions à entendre leur dirigeants tandis que l’autre place devrait être plus disputé avec le CSKA en mauvaise posture mais loin d’être mort dans la Poule A & dans la poule B, une bataille à deux/voir quatre pour cette dernière place de relégation.
D2Séparé

A la mi-parcours, les deux clubs de tête étaient déjà les mêmes mais ils avaient une avance plus importante avec 5 & 4 points respectivement sur le troisième. D’ailleurs ce troisième à littéralement coulé puisqu’ils est passé de la 3ème place (à la mi-championnat) à une 10ème place très dangereuse. Aujourd’hui l’Uklav Verkönnyek et le SZ Sasvce restent en bonne position mais devront se méfier du retour du FKT et du HFC. En bas du tableau, l’Arsenal Zeldava s’est un peu relancé sortant de la zone de relégation au détriment du STKDFC mais l’actuel lanterne rouge continue de patauger et à cinq matchs de la fin (oui, en D1/D2 il n’y a pas d’aller/retour mais un match sec après la séparation), ça semble cuit pour le Spartak Slzypiski.

16-D1Séparé

Le FK Byaka sera-t-il champion ? Deux points d’avance à la trêve, cinq désormais sur son dauphin. Le club du FKB aura une avancé « sécurité » avant d’aborder ses cinq dernières rencontres. Derrière, la bataille pour le podium (non qualificatif pour l’Europe) restera un bel objectif avec l’Olympiakos et le Sparta qui se jouent à mano-mano depuis quelques rencontres. En bas du tableau, aucune équipe ne semble sauvé si ce n’est le Stade de Zargo (mais quelle déception, eux qui étaient les dauphin de Byaka à la mi-championnat).

6 J'aime
INSTANT SONDAGE - CINQ POSSIBILITES POUR INFLUENCER SEGÄGÖRAS

Chaque année, à chaque intersaison, la Fédération de Football de Segägöras à décider d’influencer le monde sportif et notamment le football. Le ballon rond n’ayant pas une grande popularité auprès de sa population, le rendre interactif devrait permettre un développement de l’amour pour ce sport. L’ensemble des acteurs, qui seront avantagés ou non, ont voté en faveur de cette « réglementation » ce qui montre que ce sport peut encore être un jeu dans certains territoire du monde et pas seulement une manne financière créant conflit et désagrément.

Sondage n°1 - Un bonus pour nos représentants européen
  • Oui, augmentation des infrastructures offerte par la fédération
  • Oui, l’arrivée d’une « star » par l’intermédiaire du réseau de la FFS
  • Non, le bonheur continental suffit

0 votant

Sondage n°2 - Aider la D1 pour améliorer l’attractivité
  • Oui, passage en semi-professionnel pour les D1 de la saison suivante
  • Oui, passage en semi-professionnel pour les D1 de cette année + les promus
  • Non, l’amélioration du statut doit se faire naturellement

0 votant

Sondage n°3 - Red Bull investit dans un club ?
  • Non
  • Oui, un vrai Up des installations d’un club aléatoire
  • Oui, un vrai Up des installations d’un club de D1
  • Oui, un vrai Up des installations d’un club de D2
  • Oui, un vrai Up des installations d’un club de D3 ou en dessous

0 votant

Sondage n°4 - Hésitation d’un homme d’affaire à investir dans le handball ou dans le football
  • Il se dirige vers le hand finalement
  • Il reprend en main le 1er de D1
  • Il reprend en main le 2ème de D1
  • Il reprend en main le 3ème de D1
  • Il reprend en main le 4ème de D1
  • Il reprend en main le 5ème de D1
  • Il reprend en main le 6ème de D1
  • Il reprend en main le 7ème de D1
  • Il reprend en main le 8ème de D1
  • Il reprend en main le 1er de D2
  • Il reprend en main le 2ème de D2

0 votant

Sondage n°5 - Un petit rôle des créateurs
  • Oui, ceux qui ont créer un club (ou prendront en main) pourront avoir un choix par MP à faire
  • Non, la nature est déjà bien faîte

0 votant

Infos compémentaire

Il y a eu 16 clubs crée, si certains n’en ont pas créer mais veulent devenir président, envoyez moi un MP et je vous ferais une proposition de club

5 J'aime

alors franchement, j’ai vu le nom bizarre de ton pays, j’ai cliqué dessus et atterrit ici, mais franchement je vais suivre ta story un peu farfelu ^^

2 J'aime

Je confirme c’est bien farfelu donc c’est super . Beau début du FK Sputnikil .
Ca me fait trop marrer j’adore .

1 J'aime

@geoff2803 - C’est avec grand plaisir que nous t’accueillons dans notre pays aussi chaleureux que particulier

@Chico - Farfelu :siffle: peut-être :pasrire:


Segägöras, le pays de tous les impossibles

Elle revient quand la Ligue des Nations ?

Après une Ligue des Nations plutôt satisfaisante aux yeux du premier point historique pris par notre nations, des deux premiers buts internationaux, nous avions l’ambition tout en restant réaliste de prendre ne serait-ce qu’un point lors des qualifications pour la prochaine Coupe du Monde avec le Kosovo comme pays dont nous sommes le plus proche en terme de niveau

Les trois premières journées ayant lieu consécutivement durant ce mois de mars n’ont pas forcément créer une émulation ou une fierté au sein de notre population avec pas moins de 22 buts encaissés durant ces trois rencontres et un total famélique de 3 tirs durant cette trêve internationale. Les deux premières rencontres sentaient la poudre avec un écart significatif et où nous n’avions d’autres ambitions que de rester solidaire au maximum. La déception vient de la troisième et dernière rencontre de la trêve où la défaite était plus que prévisible mais où nous espérions tenir un score plus raisonnable face à un Monténégro loin d’être impérial.

19-Juin2021-Nation

Le mois de juin offrait deux dates pour des rencontres amicales, bien que nous aurions aimé l’exotisme d’un Brésil ou d’un Argentine, la fédération à décidé en accord avec ses adversaires de rester sur des rencontres à notre portée. Au programme, Saint-Marin (avant-dernier de l’autre poule de Ligue des Nations D) & Gibraltar (dernier de l’autre poule de la Ligue des Nations D). Nous allions affronter les deux plus mauvaises sélection européenne en dehors de la nôtre et nous devions marquer le coup. Une première rencontre face aux Saint-Marinois où nous avons été exceptionnelles de solidité, tenant la marée face à une nation plus préparé que la nôtre (oui, c’est possible de dire ça de Saint-Marin). Acculé en défense, nous avons su grâce à notre portier tenir le second match nul de notre histoire. Dans l’autre rencontre amicale, dans une opposition entre les deux derniers de la Ligue des Nations D, nous avons pu assister à la TOUTE PREMIERE rencontre équilibré de notre pays avec de belles actions des deux côtés. Une rencontre qui aura une saveur particulière avec la première victoire de notre histoire ! En amical certes mais néanmoins une victoire que l’ensemble des fans à dégusté sans modération.


Les premiers vainqueurs de l’Histoire sont connus

Débutons notre bilan des compétitions à élimination directe avec la moins « prestigieuse » des deux compétitions ou du moins celle qui n’offre aucune place européenne à l’issue de son exécution. La Coupe du Président, réservé aux D1/D2 offraient une belle opposition en finale avec l’Horizon FC du président @Wormax et le Cheryda OSC qui espéraient tenir son rang de favori dans cette finale.

25-CP

Dans une finale plutôt équilibré, les pensionnaires de deuxième division ont été offensif dès le coup d’envoi et ont cru plié la finale durant la première demi-heure avec des réalisations de Rubcic (9ème) et Lostac (28ème). Les débats se sont finalement inversés durant la seconde période avec notamment la réduction de l’écart par Thomas (63ème) sans que l’égalisation ne fut obtenu par le COSC.


Dans l’autre compétition ouverte à l’ensemble des clubs du pays et ayant une importance avec la qualification européenne au bout, nous avions quatre prétendants dont un unique pensionnaire de l’élite du pays, le Zvopachy FS qui était opposé à une équipe de D6. Dans l’autre demi-finale, le NK Kedçie (D6) allait essayer de créer une nouvelle surprise face au SZK qui évolue deux divisions au-dessus.

24-CN

Et c’est sur un nouvel exploit du Lokomotiv Harachaw que l’on s’est finalement retrouvé avec une finale sans équipe de D1-D2-D3 mais où c’est finalement une D4 qui à pris le meilleur sur une D6 … drôle de première édition. Une finale très équilibré avec 13 tirs de chaque côté (4 cadrés pour le Lokomotiv contre 3 pour le vainqueur). Le vainqueur s’est finalement devoilé sur la fin après une entame à tambour battant puisque Leko avait ouvert le score pour les visiteurs dès la 6ème minute avant que Màté lui réponde dix minutes plus tard. C’est finalement Jolic qui donnera l’avantage final au siens à quelques minutes de la fin du temps réglementaire.


Champions, Promotions, Rélégations, sachez tout grâce à Segägöras Football

Grâce à notre partenaire, « Segägöras Football », nous avons le plaisir de vous proposer un bilan de cette première saison dans l’histoire du pays avec un bref résumé des quatre premières divisions (les abonnées souhaitant un regard sur une équipe particulière de la D5/D6 peut demander à notre rédacteur qui se fera un plaisir de faire un billet sur le site du journal). Débutons de façon croissante comme lors du dernier bilan.

En Quatrième Division nationale, le système est très simple mais rappelons-le pour les plus dissipés de nos lecteurs. Deux groupes de 12 équipes réparti en tirage intégrale (pas géographiquement) avec match aller/retour avant une séparation, suivi d’une nouvelle salve d’aller/retour pour atteindre les 32 journées. A ce petit jeu, les quatre équipes en position de montée lors de la séparation ont connu des gloires différentes :

  • US Prerov - 1er de la Poule A -> Est devenu champion avec le record de point
  • SK Samojecko - 2ème de la poue A -> A terminé dauphin avec une belle bataille jusqu’au bout
  • SZ Krasnoamarno - 1er de la Poule B -> A perdu des points en route avec son parcours en coupe mais conclu l’exercice avec une montée
  • NK Kromelava - 2ème de la Poule B -> A littéralement craqué ne prenant que six points sur trente possible, concluant l’exercice à la dernière place de sa moitié.
  • NK Jimzau - 5ème de la Poule B -> Un peu lâché de la course à la montée, ils ontété suffisament impérial pour obtenir la titre de champion de la poule et la montée.
  • En bas du tableau, trois équipes relégable ont été finalement relégués : SK Hlybozawka, Slavia Wloclanowo, Banik Slasnice.
  • La lanterne rouge, Mikelin Parchov à réussi à se sauver lors des deux dernières journées laissant sa place à un Steaua Zargo qu’on pensait serein.

A l’échelon supérieur, les deux équipes dominantes n’ont pas craqué avec un FK Sputnikil qui totalise le record de points de la division tandis que le Shakhtar aura finalement joué sa montée sur un but à la dernière minute qui lui permet d’améliorer sa différence de but et de finalement être promu au détriment du FC Sana Wladmir de @LindexV qui fera peut-être des cauchemars de ce penalty raté à la dernière journée qui aurait permis de gagner 3-0 au lieu de 2-0 … un penalty sans importance le jour J …
En bas du tableau, les relégable de la Poule A sont devenus les relégués, tout comme le NKK dans la poule B mais la surprise est venu du SH Sasvce qui clairement fait un burn-out après avoir loupé de si peu la poule montante (à la différence de but) et qui n’a pris que 3 points sur 30 lors des dix dernières rencontres tombant de plus en plus bas jusqu’à finir lanterne rouge et ainsi relégué en D4.

21-D2

Leader durant une grande majorité de la saison, l’Uklav Verkönnyek n’a pas été aussi incisif durant les dernières semaines craquant de plus en plus physiquement et voyant régulièrement ses adversaires l’accrocher dans le dernier quart d’heure. Une fragilisation qui lui a coûté le titre de champion mais ne lui aura pas coûter plus cher avec une promotion dans l’élite néanmoins obtenu. Le champion sera finalement l’Horizon FC qui réalise la SAISON puisqu’il ont fait un doublé avec la Coupe du Président, de là à les voir comme un des favoris la saison prochaine …
En bas du tableau, les deux relégables n’ont finalement pas réussi à sortir de cette zone, englué malgré quelques belles prestations mais quand le vent à tourné, il est difficile d’avancer. Le Spartak accumulant des blessures à des moments clés, des décisions litigieuses de l’arbitrage et des maladresses devant le but. Il faudra désormais réfléchir à la reconstruction de l’effectif car des départs sont surement à prévoir.

20-D1

Cinq point d’avance avant les cinq dernières journées, six à la conclusion de la saison mais pas sur le même dauphin finalement, le FK Byaka sera le premier club dans l’histoire du pays à connaître les joies de la Ligue des Champions. Derrière, la place de dauphin à été disputé entre les deux clubs de la capitale qui ont fat un mano-à-mano jusqu’à la dernière journée où les Tchèques ont pris le meilleur sur les Grecs. En bas du tableau, il faudra noter qu’à l’inverse des autres divisions, aucun relégable n’a finalement été relégué puisque ce sont les les 9 & 10ème de la trêve qui ont mal géré mentalement ces matchs couperet. Mention spéciale au Slovan qui aura été invaincu lors de cette ultime ligne droite.

7 J'aime

Une D4 qui remporte la coupe et une D2 en coupe du président, ça prouve bien que le tirage était une mauvaise idée

1 J'aime