:storyred: :s1: Olympique Lyonnais : Tony Parker à la tête d'OL GROUP

:fire: TONY PARKER PREND LES COMMANDES D’OL GROUP :fire:

C’est un coup de tonnerre sur la planète football. Après être entré au conseil d’administration, Tony Parker va bien diriger la holding de l’OL. Jean-Michel Aulas continuera à exercer mais délèguera une majorité de ses missions liées à la stratégie de développement d’OL Group à l’ancien basketteur français.

TP souhaite étendre le savoir-faire de la formation à la lyonnaise pour développer une pépinière de jeunes talents internationaux. Pour cela, il souhaite s’implanter dans plusieurs pays européens puis internationaux. Le but n’étant pas de faire du trading mais construire une identité OL autour notamment de la formation et du jeu spectaculaire. Il est évident qu’une réussite économique doit subsister de ce modèle permettant d’accélérer le processus de développement du Group. Ce modèle doit mettre en avant l’Olympique Lyonnais qui est au sommet de la pyramide qui s’inspire du modèle Red Bull ou encore du City Football Group. Un système de passerelles s’établira entre les différentes équipes afin que les joueurs puissent évoluer au niveau leur permettant une meilleure progression.

Pour cela, OL GROUP est devenu actionnaire majoritaire des clubs ci-dessous.
La refonte des staffs est la première mission à accomplir pour Tony Parker. A partir du mercato d’hiver et de la saison 21-22, il s’agira de construire les effectifs en lien avec la stratégie globale.

L’Olympique Lyonnais court depuis quelques années après son glorieux passé. Après une période faste dans les années 2000 et notamment 7 titres de champion consécutifs, le club peine à s’imposer comme un mastodonte sur le plan national et comme un très grand d’Europe.

Bien sûr, Jean-Michel Aulas a bâtit toute une structure autour du club, lui permettant d’envisager l’avenir sereinement :
-Des structures de formation parmi les meilleures d’Europe
-Un stade 2.0 flambant neuf (le fameux outil connecté)
-Un centre d’entrainement moderne
-Une entrée en bourse
-Des réseaux forts sur tous les continents

Cependant, les rêves du plus grand président du football français tardent à se réaliser. En effet, les années passent et l’OL devient un club européen moyen, se qualifiant parfois avec difficulté pour la LDC et jouant l’Europa League. Les observateurs relèvent toujours de l’inconstance sur le terrain malgré que quelques coups d’éclats soient possibles.

L’arrivée de Juninho à l’aube de la saison 2019-2020 a été une révolution parmi d’autres. Il s’agissait d’une des pierres à l’édifice du président qui prépare son départ depuis quelques années en tentant de structurer l’organigramme du club qu’il à bâtit. Juninho a été conforté par Tony Parker qui souhaite s’appuyer sur ses idées bien plus que celles de Gérard Houiller notamment.
Après une 7e place synonyme de première saison sans coupe d’europe depuis les 28 dernières années, Juninho a pris la décision de démettre Rudi Garcia de ses fonctions malgré les avis défavorables de Gérard Houiller et Vincent Ponsot étant eux satisfaits par l’épopée du Final 8 à Lisbonne l’été dernier.

Les rumeurs vont bon train, mais il est en réalité plus compliqué qu’il ne le semble de débaucher un technicien libre sur le marché, surtout pour remettre l’équipe sur de bons rails:


  1. Le retour de Rémi Garde est evoqué par les supporters qui ont fait une croix sur les entraineurs sous contrat (Favre, de Zerbi, Rose ou encore Gallardo).


  2. Laurent Blanc est toujours à la recherche d’un projet, notamment après son dernier entretien avec la direction de l’OL.


  3. L’ancien capitaine du club, Cris, aurait également une carte a jouer. En effet, actuellement en poste au GOAL FC (N2), ce dernier pourrait être propulsé à la tête de l’équipe de son cœur malgré une experience mitigée avec la réserve il y a quelques années.

  4. image
    Jocelyn Gourvennec ferait le forcing pour convaincre le board rhodannien qu’il a les épaules pour le job.

  5. image
    Gerald Baticle se sentirait confiant à l’idée de prendre les rennes de l’équipe.

QUI SOUHAITERIEZ-VOUS VOIR SUR LE BANC DE L’OL ?
  • 1 - Rémi Garde
  • 2 - Laurent Blanc
  • 3 - Cris
  • 4 - Jocelyn Gourvennec
  • 5 - Gerald Baticle

0 votant

5 « J'aime »

Le retour de Rémi Garde :heart_eyes: .

Story lyonnaise, je vais donc la suivre, la suivre et la suivre encore. Bonne chance Gone !

1 « J'aime »

Pas fan du club ( coucou aulas) maisje vais suivre en espérant voir « le policier » a la tete du club

1 « J'aime »

Haha, mon copain se lance aussi dans les stories :stuck_out_tongue_winking_eye:
Tu te doutes que je vais te suivre, étant l’un des premiers à avoir lu les 1ères pages du projet :grinning:
Belle première !! :kissing_heart:

1 « J'aime »

Allez c’est l’heure de mettre Lyon sur le toit du Monde :aulas1:
Tu me mets quelques Laurent Blanc, quelques White, quelques Blancos
(Attention à la petite faute de frappe dans le titre)

1 « J'aime »

J’aime pas LOL. La faute à Aulas. Mais c’est bien présenté. Ma réserve tient sur le fait que tu crois réellement que TeePee serait aussi frileux en tant que président que de mettre du Baticle ou du Gourvennec ? Au moins, tu ajoutes un nom exotique… Je sais pas… Bielsa ? Chilavert ? Claudio Reyna ?

J’ai voté pour Cris.

1 « J'aime »
:policeman: LE POLICIER EST DE RETOUR :policeman:


Juninho a tranché en faveur du Policier :

Après quelques jours de réflexions, le board avait retenu 2 noms parmi les potentiels candidats : Laurent Blanc et Cris.
La volonté de garder un entraineur français était clairement affiché par une partie des dirigeants lyonnais. La mésaventure de Sylvinho est aussi un souvenir assez récent pour ne pas être occulté.
Cependant, les exigences du cévenole lui auraient en partie une nouvelle fois couté le poste.

Cris, lui, veut absolument se défaire de l’image du « choix par défaut » :

« Je ne suis pas de retour car Juni est mon ami. Je suis de retour car je travaille depuis plusieurs années pour entrainer l’OL. Ici, c’est ma maison. Je dois beaucoup au club. Je n’ai jamais arrêté de suivre les résultats de l’équipe. Il y a eu des hauts et aussi des bas. Je veux que l’OL reste en haut. Pour ça j’ai des idées qui ont séduit le club. Je ne pense pas être un savant ou un intellectuel de football. Mais on doit garder ce qui marche et changer ce qui ne marche pas. Dans la façon de travailler, dans la philosophie de jeu, dans l’attitude collective, je veux que l’on donne le maximum. Les supporters le mérite tellement. »

Et quand on demande quelle est la philosophie de jeu qu’il souhaite prôner, le brésilien est sans équivoque :

« Je suis de ceux qui veulent imposer leur jeu. Mais pour ça, il est important de comprendre le jeu, les déplacements à réaliser en fonction des situations. Pour moi il est essentiel de prendre des initiatives plutôt que de subir. Ensuite, être constant dans l’état d’esprit et la détermination. L’équipe doit être proactive pour trouver le meilleur moyen de battre l’adversaire. J’aime beaucoup les équipes qui jouent avec rythme, avec caractère.
La possession c’est bien mais quand elle devient stérile, ça ne me plait pas car on tombe dans la suffisance et la satisfaction alors que c’est l’adversaire qui contrôle le match.
Je trouve l’Atalanta, l’Ajax et Leipzig incroyables. Nous ont doit avoir notre identité aussi.
Le système de base sera surement un 4-2-3-1 étant donné l’effectif. Mais l’important c’est l’animation. L’idée sera de trouver plusieurs façon de se procurer un maximum d’occasion nettes dans le match, qu’il s’agisse de centres, de débordement, d’attaques rapides dans les espaces, d’attaques placées où il faut trouver le décalage avant de pouvoir marquer.
Je ne veux pas brider les joueurs dans leur créativité. Utiliser les mêmes circuits constamment si ça fonctionne oui, sinon faut il être en capacité de varier, d’être imprévisible. »

Concernant le staff, Cris se pliera aux exigences du directeur sportif c’est-à-dire l’alignement des contrats au 30 juin 2021. Une option de 2 ans figure toutefois dans son contrat.
On devrait donc bien voir un remaniement du staff en fin de saison. Il se murmure déjà un retour de Joël Bats mais cette information est à prendre avec des pincettes.

Les fans doivent brûler d’impatience de voir si le policier rétablira l’ordre sur les stades de Ligue 1.


A suivre :
- L’annonce des entraineurs nommés à la tête des équipes filiales. Soyez prêts à retrouver des anciens de la maison OL
- La présentation de l’effectif de l’OL

4 « J'aime »

J’avais voté Blanc.

image

3 « J'aime »

Pareil. :"(

Visiblement le vote blanc, n’est pas reconnu

6 « J'aime »

J’étais pour un retour de Cris chez lui :wink:

1 « J'aime »

Pas très réaliste ça. Si TP est président, il devrait nommer son frère sur le banc comme à l’ASVEL :smiley:

1 « J'aime »

Pas mal ce retour, je valide !
Par contre petite question ca va se passer comment pour les conférence de presse ? Il y aura des caméras ? :sac:

1 « J'aime »

À priori la nouvelle loi ne devrait pas être votée, on est sauvé :sweat_smile::stuck_out_tongue_winking_eye:

1 « J'aime »
PRESENTATION DES EQUIPES FILIALES D’OL GROUP

OL Group s’étend de la même façon que le City football group. :
À Farense au Portugal s’ajouteront les clubs affiliés suivants : Milwall en Angleterre, Saragosse en Espagne, Brunswick en Allemagne, Brescia en Italie et Recife au Brésil.

Pourquoi ces clubs?

  1. Leur marge de progression sur le plan sportif et en terme de réputation
  2. La possibilité de « prêter » les joueurs des centres afin qu’ils puissent jouer au bon niveau et s’aguerrir plus vite.
  3. ET SURTOUT l’identité commune : ils partagent la passion du lion (sur leur blason notamment).



Un mélange d’expérience du haut niveau, de compétence et de talent parmi ces coachs. Ils incarneront l’OL à l’étranger ! Qu’en pensez-vous chers lecteurs?

PS : Du côté de Recife, le début de la saison étant décalé par rapport à l’Europe, rien n’a été décidé pour le moment. Les rumeurs peuvent commencer à circuler. A priori Lolo White n’y golfera pas ^^’

7 « J'aime »

Recife ? Ca sent l’arrivée de Juninho non ?

1 « J'aime »

Je vois mal Juni diriger une equipe filiale et être le directeur sportif de l’équipe mère à la fois. Ça paraît très compliqué.

Peut être faudra-t-il un coach n’ayant aucun lien avec l’OL mais connaissant le football brésilien? Ou bien parachuter un coach en devenir déjà à l’OL?

1 « J'aime »
Présentation de l’effectif :lyon:

L’effectif construit par Juninho ne sera pas modifié. Ni arrivées, ni départs pour cet effectif assez équilibré.

GB : Lopes, Pollersbeck, Barcola
DG : De Sciglio, Bard
DD : Dubois, Gusto
DC : Denayer, Marcelo, Benlamri, Diomandé
MC : Bruno Guimares, Caqueret, Thiago Mendes, Jean Lucas
AG : Depay, Cornet
MO : Paqueta, Cherki
AD : Aouar, Toko-Ekambi
BU : Dembélé, Kadewere

Caqueret et Thiago Mendes devraient être en sérieuse concurrence. Pour le reste, une hiérarchie semble définie.

Le replacement d’Aouar sur le coté est un choix par défaut, il occupera le poste de n°1O en cas d’absence de Paqueta.
Le passage en 442 losange pourrait être envisagé à moyen-terme mais ce système est assez complexe à animer.

Toko-Ekambi fait office de super-sub pour le moment. Idem pour Tino Kadewere qui devra se montrer encore plus patient.

Cornet sera majoritairement utilisé en temps qu’ailier pour ne pas freiner la progression de Melvin Bard qui doit prendre du temps de jeu cette saison. Il pourra dépanner derrière vraiment exceptionnellement.

Benlamri possède une longueur d’avance sur le jeune Diomandé dans la rotation.

On soulignera la promotion des jeunes Malo Gusto et Florent Da Silva qui s’entraineront à temps plein avec l’équipe pro. On espère les voir grappiller du temps de jeu malgré l’absence de LDC.

Le 4-2-3-1 utilisé par Cris devrait être animé de façon à ce que le terrain soit utilisé dans la largeur afin que les adversaires prennent le partie de bloquer l’axe ou de libérer des espaces dans l’axe. Ensuite, l’objectif sera de trouver du jeu au sol entre les lignes vers un joueur attaquant l’espace.

Les lateraux pourront apporter le surnombre mais ne devront pas centrer pour centrer (on a assez souffert avec les centres de Cornet).

Les défenseurs centraux devront jouer le plus simplement possible. Seul Denayer possède des qualités acceptables pour prendre des risques à la relance.

Sans ballon, le pressing dans le camp adverse sera fortement encouragé.



:mega: A suivre la première partie de saison : Résumés des matchs, bilan statistique, conférances de presse insolites, classement des équipes affiliées

5 « J'aime »
SAISON 1 - Première partie de saison

Matchs de préparation : 3V 1N 0D - 21 buts inscrits et 2 buts encaissés.

image

Bilan globalement très satisfaisant. L’adversité est montée crescendo.
Le groupe semble prêt pour la reprise !

J1 LOSC 1-3 OL

:microphone: Une entrée en lice tonitruante ! L’équipe a délivré une belle prestation notamment offensivement avec du grand Memphis notamment.

J2 OL 4-1 RCS

:microphone: Première au Groupama Stadium en costaud. Très solide défensivement malgré ce but encaissé en fin de rencontre. La prestation est aboutie. Aouar était dans tous les bons coups.

J3 NIMES 0-2 OL

:microphone: Victoire plutôt poussive aux costières. On a eu le monopole du ballon mais on a cadré seulement 2 frappes sur 16. Il faut travailler ces situations fasse aux blocs regroupés.
Mention spéciale à Benlamri qui a rendu une bonne copie pour sa première titularisation.

J4 OL 3-1 RENNES

:microphone: Bon résultat face au 3e de la précédente édition. La première mi-temps a été assez fade. Mais les entrants ont apporté un plus en deuxième mi-temps.

J5 BREST 0-5 OL

:microphone: Superbe victoire à Brest ! L’équipe a été étincelante et efficace dans les zones de verité ! Bravo à Moussa Dembélé qui n’en finit plus de marquer. Il a fait preuve de réalisme tout au long du match. Premier doublé pour Paqueta qui était aux anges.

J6 OL 4-0 REIMS

:microphone: Nouvelle démonstration pour le plus grand plaisir du Virage Nord ! La connexion Dembélé-Paqueta a été très intéressante une nouvelle fois. La rigueur défensive est a signalé également.

J7 OGCN 1-2 OL

:microphone: Match pas évident à l’Allianz Riviera. Pourtant à la peine depuis le début de saison, nos adversaires n’ont pas démérités. Malgré tout, nous parvenons à faire la différence assez vite dans chaque mi-temps. Amine Gouiri mérite son but en fin de match tant il a été déstabilisant pour notre défense.

J8 OL 2-0 SCO

:microphone: Belle victoire encore. Intraitable défensivement. Denayer reflète bien cette justesse défensive. J’aurais aimé voir plus de buts en deuxième mi-temps étant donné l’emprise que nous avions sur notre adversaire.

J9 ASM 1-3 OL

:microphone: Match plutôt équilibré aujourd’hui mais nous avons su nous procurer les meilleures occasions. On se facilite la tache avec ce but de Maxwel au bout de 9’ de jeu. Je souligne la bonne entrée de Melvin Bard qui est en pleine progression.

J10 OL 5-1 OM

:microphone: Un immense bonheur que ce résultat ! On encaisse un but sur la première incursion adverse. L’équipe a prouvé toute sa valeur. Que dire de Moussa Dembélé qui marque à tous les matchs et qui en claque 4 dans cet Olympico ! Je suis impressionné par la performance de l’équipe

image
image
Gérald Baticle en roue libre pendant la conf’ d’après match :clown_face:

J11 FCN 0-0 OL

:microphone: Premier accroc en terre nantaise. On ne parvient pas à trouver la solution face au mur jaune (ne pas confondre avec celui qui se trouve en Allemagne). On aurait mérité de l’emporter mais il faut accepter continuer de travailler. Memphis est passé à côté mais il ne faut pas l’accabler pour autant.

J12 OL 2-1 PSG

:microphone: On peut s’estimer heureux de prendre les 3 points. On est clairement dominé en première mi-temps mais on tient bon. Logiquement Paris marque. On parvient a égaliser à 20 minutes de la fin mais il est assez compliqué de se procurer de belles situations. Mais Moussa en a decidé autrement en trouvant les ressources necessaires pour aller au bout d’un contre à la 93e minute !

J13 FCL 1-4 OL

:microphone: Nouveau Triplé pour Dembélé ! Une machine a scorer ! L’équipe a été efficace dans les deux surfaces. Très belle victoire !

J14 OL 3-1 LENS

:microphone: Le score est flatteur pour nous. Le 3-5-2 lensois nous a posé de grandes difficultés. Heureusement que nous sommes réalistes aujourd’hui.

J15 MHSC 0-2 OL

:microphone: Bon match de l’équipe, score logique. On a bien géré ce déplacement à la Mosson avant le derby.

J16 OL 4-2 ASSE

:microphone: Première victoire dans le derby ! Résolument offensifs ce soir, l’équipe a été tranchante. Le choix fort de titulariser Toko-Ekambi s’est avéré payant. Bard était titulaire dans le derby et a également rendu une magnifique copie à l’image de l’équipe.

J17 METZ 0-4 OL

:microphone: Excellent match dans la continuité du derby. On marche sur l’eau, il faut profiter.

J18 FCGB 0-2 OL

:microphone: On s’est fait peur dans ce match. Les girondins font un bon début de saison et on savait que ce match ne serait pas évident à negocier, juste avant la trêve. On s’en sort grâce à un coup de génie d’Houssem. Kadewere marque à la fin du temps additionnel, une belle récompense pour lui qui doit se contenter d’un rôle de remplaçant.

CLASSEMENT A LA TREVE :

STATS INDIVIDUELLES :

CLASSEMENT DES CLUBS FILIALES :



DEBUT DE SAISON QUASI PARFAIT ! :fire:
Seule ombre au tableau : Malo Gusto qui se fait les croisés fin septembre… :ambulance:
Les supporters auraient-ils déjà oublié Garcia ? Veulent-ils toujours Lolo White ? Quelles sont leurs sentiments et leurs envies pour la suite ?

6 « J'aime »

Dembélé est chaud patate, sauf sur pénalty…

1 « J'aime »

C’est un robot clairement!
Ouais les pénalty il fait un blocage sur les premiers mais ça va se régler ce soucis ^^