:storygreen: :s6: :spain: :real_valladolid: O Leão de Lisboa

Eh bé Luis à rayer son mercato étonnant serait-il entrain de viellir ? :joy:
Par contre les blessures c’est les boules. Pas trop grave j’espère. Mais j’ai confiance cette première saison est là pour prendre la mesure de la Liga et préparer l’envole l’année prochaine.

1 « J'aime »

C’est assez compliqué ta saison actuellement.
faut sauver le club

1 « J'aime »

Les résultats ne sont pas si catastrophiques que ça. Je suis plutôt confiant pour la suite

1 « J'aime »

Battre Barcelone et pas Valencia, original mais j’accepte!

La marge n’est pas grosse, il ne va pas falloir trop ralentir!

2 « J'aime »

Le beau succès face au Barca et le grosse victoire contre Villareal sont en adéquation avec les autres résultats et le classement.

1 « J'aime »
Réponses aux lecteurs

@CaptainAmericka C’est le début de saison encore. C’est satisfaisant d’un point de vue strictement comptable avec près d’un tiers du championnat mais on connais les protagonistes et les attentes. On veut plus ^^ A voir ce que proposera Luis Campos plus tard. Anibal n’est pas archi satisfait il parait.

@VertPourToujours Cela peut arriver mine de rien. Que ce soit à Monaco, Lille ou Paris il traine aussi pas mal de boulet mine de rien. Les blessures faut faire avec pas le choix. Mais je suis d’accord avec toi c’est une saison de transition vers de plus haut objectifs.

@celiavalencia On y travaille :wink:

@Rhino On redresse c’est déjà ça, maintenant faut stabiliser.

@toopil @Nehoc Oui on est une équipe assez atypique pour le moment :hoho: Par contre le Real est clairement chaud bouillant dans cette save.

image

- Al-Ali sèche l’entrainement -

Dans le tourbillon du football professionnel, les carrières peuvent prendre des tournants imprévus. Mohamed Al-Ali, jeune talent prometteur du Real Valladolid, en fait l’amère expérience en ce début de saison. Révélé comme l’un des espoirs de demain, sa trajectoire est jalonnée de défis et d’obstacles imprévus.

Alors que les projecteurs se braquent sur les débuts en Liga de Mohamed Al-Ali, les attentes sont grandes. Mais les premières semaines de la saison se révèlent être un véritable calvaire pour le jeune joueur. Limité à de courtes apparitions en tant que remplaçant, il peine à trouver son rythme sur le terrain. Avec seulement 15 minutes de temps de jeu accumulées en deux entrées en jeu, Al-Ali est confronté à la frustration de ne pas pouvoir exprimer pleinement son potentiel.

La situation prend une tournure inattendue après la défaite contre Alavès. Alors que ses coéquipiers retournent à l’entraînement pour se préparer à rebondir, Al-Ali brille par son absence. Le club est plongé dans l’incertitude, ne sachant pas où se trouve le jeune joueur. Les rumeurs commencent à circuler, alimentant les spéculations sur les raisons de sa disparition soudaine.

Finalement, quelques jours plus tard, la vérité éclate : Mohamed Al-Ali a fait un voyage non autorisé à Riad, en Arabie Saoudite. Prétextant le mal du pays, il a pris la décision impulsive de retourner dans son pays natal sans en informer le club. Cette révélation provoque un émoi au sein du Real Valladolid, remettant en question la loyauté et l’engagement du jeune joueur envers l’équipe.

Pour Mohamed Al-Ali, ce voyage représente bien plus qu’une simple escapade. C’est le reflet des luttes intérieures d’un jeune homme en quête d’identité et de sens dans le monde du football professionnel. Entre les pressions de la compétition et les attentes souvent irréalistes, il cherche à concilier ses racines avec les exigences de sa nouvelle vie en Espagne.

À travers les hauts et les bas de son parcours, Mohamed Al-Ali incarne les défis auxquels sont confrontés de nombreux jeunes talents émergents. Son histoire rappelle que le chemin vers la gloire est semé d’embûches, mais que c’est la capacité à surmonter les épreuves qui définit véritablement un joueur. Alors que le Real Valladolid continue sa saison, le destin de Mohamed Al-Ali reste une énigme à résoudre, entre promesse et déception.

- Chapitre 143 -
- Un Long apprentissage -
- Chapitre 144 -
Coming SOON - 15/05
11 « J'aime »

Ce n’est pas comme ça qu’il va obtenir la confiance des dirigeants…

2 « J'aime »

La mauvaise décision. A voir maintenant si la direction sera clémente avec un jeune joueur ou si son cas servira d’exemple aux autres avec une sanction ferme

2 « J'aime »
Réponses aux lecteurs

@VertPourToujours c’est un jeune joueur qui change complétement de monde, ça arrive.

@Rhino, la réponse de suite.

- Anibal convoqué par le cheikh al-fayed -

Dans le tumulte des défaites et des incertitudes, Anibal Guimarães, coach du Real Valladolid, a été convoqué à Riad pour une rencontre cruciale avec le Cheikh Khalid Al-Fayed, propriétaire principal du club. Cette réunion stratégique s’est révélée être un tournant décisif pour l’avenir de l’équipe.

Face aux mauvais résultats qui ont secoué le club, le Cheikh Khalid Al-Fayed a pris l’initiative d’inviter Anibal Guimarães à un entretien confidentiel. L’objectif était clair : comprendre les raisons des difficultés actuelles de l’équipe, définir une stratégie pour rebondir et discuter des besoins du club lors du prochain mercato.

Dans les salons feutrés de Riad, Anibal Guimarães a exposé sa vision et sa feuille de route pour redresser la barre. Avec calme et détermination, il a souligné les ajustements tactiques et les renforcements nécessaires pour relancer l’équipe et lui permettre de retrouver sa place dans le haut du classement. Anibal en a profité pour annoncer au Cheikh sa volonté de profiter des prochains matchs avec les blessures pour tester des grands espoirs du club comme Di Giacobbe, Luengo, Vitor Ricardo ou encore Gilson. Le Cheikh apprécia cette volonté mais insista sur le besoin vital de ne pas trop jouer et de garantir au plus vite le maintien en Liga.

Le Cheikh Khalid Al-Fayed, attentif aux propos de son coach, a exprimé son soutien indéfectible à Anibal Guimarães et à son équipe. Conscient des enjeux, il s’est engagé à apporter les ressources nécessaires pour renforcer l’effectif du Real Valladolid lors du prochain mercato hivernal et l’été prochain. Des discussions ont été engagées sur les profils de joueurs à recruter pour pallier les lacunes identifiées et renforcer les points forts de l’équipe. Le cheick a entre outre promis à Anibal qu’une arrivée serait bouclé conjointement au travail de Luis Campos avant le retour d’Anibal en Espagne. En contrepartie il a été demandé à Anibal de sécuriser une place en milieu de tableau pour la Pucela cette saison.

Au cours de cet échange fructueux, le cas de Mohamed Al-Ali a également été abordé. Le Cheikh Khalid Al-Fayed a exprimé sa volonté de soutenir le joueur dans ses défis personnels tout en soulignant l’importance de son engagement envers le club et ses coéquipiers. Le joueur repartira d’ailleurs en Espagne avec Anibal après avoir beaucoup discuter avec le cheikh. Le joueur sera en outre sanctionné d’un mois de salaire qui partiront dans le pot commun des amendes ainsi qu’une suspension de deux matchs durant laquelle il évoluera avec les U19 du club.

À l’issue de cette rencontre, Anibal Guimarães a quitté Riad avec un sentiment de confiance renouvelée. Fort du soutien et de la volonté affichée par le Cheikh Khalid Al-Fayed, il se prépare à relever les défis à venir avec détermination et optimisme. Pour le Real Valladolid, c’est le début d’une nouvelle ère, marquée par l’unité et la détermination à atteindre de nouveaux sommets.

- Chapitre 144 -
- Al-Ali sèche l’entrainement -
- Chapitre 146 -
Coming SOON - 16/05
12 « J'aime »

C’est plutôt positif tout ça

1 « J'aime »

Très bonne chose tout ça, la relation est vraiment saine entre les deux et Anibal peut continuer à travailler sereinement !

1 « J'aime »

Sympa le cheikh.

On veut tout savoir :stuck_out_tongue:

1 « J'aime »

Très bien cette entrevue, très productive qui est donc ce fameux transfert surprise ?
En tout cas avec un nouveau moral Anibal va rebondir

1 « J'aime »
Réponses aux lecteurs

@Rhino oui globalement ça va dans le bon sens.

@CaptainAmericka bah oui un récit de Groot c’est pas toujours du drama :hoho:

@Nehoc il fait des cheikh en blanc :sac:

@VertPourToujours patience frérot, patience.

- Le crack Diego Mauricio en fin de saison -

De retour à Valladolid après sa rencontre avec le Cheikh Al-Fayed à Riad, Anibal Guimarães accueillait Luis Campos dans son bureau pour discuter des nouvelles recrues. La promesse faite par le Cheikh se concrétisait : un renfort de taille est en route pour le Real Valladolid.

Dans un bureau empreint de tension et d’anticipation, Anibal Guimarães et Luis Campos échangèrent sur le dernier coup de maître du club. Le Real Valladolid vient de finaliser l’arrivée de Diego Mauricio, un milieu de terrain talentueux évoluant actuellement à Palmeiras qui rejoindra l’Espagne en fin de saison.

La nouvelle de l’engagement de Diego Mauricio était accueillie avec enthousiasme. Ce joueur prometteur est réputé pour sa vision de jeu, sa capacité à dicter le rythme du jeu au milieu de terrain et sa polyvalence. Son arrivée est perçue comme un atout majeur pour renforcer l’effectif de la Pucela qui voit en lui le vrai successeur de Renato Sanches.

Estevão, joueur brésilien emblématique du Real Valladolid, se réjouit particulièrement de cette nouvelle recrue. Proche de Diego Mauricio, il voit en lui un partenaire de jeu idéal et un renfort précieux pour l’équipe.

Cependant, la mission qui incombe désormais à Anibal Guimarães est claire : positionner le Real Valladolid en milieu de tableau. Avec l’arrivée imminente de Diego Mauricio et le soutien financier du Cheikh Al-Fayed, les attentes sont grandes. Anibal devra mobiliser toute son expertise tactique et son leadership pour mener l’équipe vers la réussite.

Dans les coulisses du Real Valladolid, l’effervescence est palpable. Les supporters attendent avec impatience de voir ces nouvelles ambitions à l’oeuvre, portés par l’espoir de voir leur équipe briller sur les terrains de Liga. Avec Diego Mauricio dans ses rangs, le Real Valladolid est plus que jamais déterminé à marquer son retour en première division espagnole.


2002085996 8_Mauricio
Cliquez sur les faces pour voir le screen.

- - - Diego
MAURICIO - -
Âge
20
Club Formateur :brazil: :palmeiras: Palmeiras
Nationalité :brazil: Brésilien
Sélections/Buts
[INT U23]
Apparitions
117 APP
Buts et Passes
2 buts | 1 passes D
- Chapitre 145 -
- Anibal convoqué par le cheikh Al-Fayed -
- Chapitre 147 -
Coming SOON - 17/05
9 « J'aime »

Beau bébé !

1 « J'aime »

La vache cette pépite, do Brazil en plus !! :star_struck:

1 « J'aime »
Réponses aux lecteurs

@Sythax @CaptainAmericka Quand mon DS l’a trouvé j’ai eu une demi molle direct. J’ai du attendre la qualif européenne pour le signer mais quelle satisfaction. J’ai hâte de voir son apport sur le pré. Le Brésil et l’Argentine sont vraiment des mines d’or sur les jeunes profils.

- Une remontée pleine de promesses -

Alors que la Pucela semble sur la voie du maintien, Anibal a été convoqué à Ryad par le propriétaire pour des explications. Cela mena à la suspension du jeune Al-Ali et au recrutement de Diego Mauricio pour la saison prochaine. En championnat, Anibal restait sur une défaite contre Alavès et son rival Ruben Amorim et le club s’est bien repris avec une victoire contre Osasuna à la faveur du second but de la saison de João Infante. Encore convalescent la Pucela a enchainé avec un nul sérieux contre Malaga à la faveur d’un but de Echeverri.

Mais au retour de le trêve internationale, la jeunesse a pris le pouvoir avec les titularisations confirmés de Di Giacobbe, Gilson, Luengo notamment et les montées en jeu de Vitor Ricardo et Juli Luque notamment. Le match contre le Betis en fut le symbôle avec un João Infante complétement retrouvé auteur d’un triplé sublime sur des services de Gilson et Luengo. La Pucela a ensuite remis ça contre Levante et pourtant c’était mal parti car rapidement mené de deux buts. Mais sa force de caractère retrouvé fit la différence. Ilaix sonna la charge en réduisant le score avant en toute fin de match que João Infante en feu ne double la mise et égalise. Dans la foulée le jeune Juli Luque inscrivait son premier but de la saison. Luque en feu enchaina avec une titularisation contre Gijon ou il inscrivit un doublé. Cette situation piqua Estevão remplaçant qui lors de son entrée marqua à son tour pour assurer un cinquième match sans défaite.

2002172822

Mauvaise nouvelle pour le Real Valladolid. Juli Luque a été victime d’une double hernie ce jeudi 4 Décembre au cours d’un entraînement. Dans son communiqué, le club espagnol annonce que le joueur a subi plusieurs examens avant que le diagnostic soit donné. L’ailier de 20 ans, issu de la Cantera blanquivioleta, souffre bien d’une double hernie qui devrait le ternir éloigné des terrains six semaines environ.

Les blanquivioletas ont annoncé dans la foulée que l’ailier aller être opéré dans les prochains jours. Cette blessure arrive au pire des moments pour le jeune joueur qui faisait des entrées en jeu très intéressante alors que Valladolid est en plein renouveau. Auteur de quatres buts et 2 passes décisives, le canterano était passé devant Hugo Felix, Abdullah Al-Dossari et Tiago Araujo dans la hierarchie à son poste.

Indisponible six semaines minimum, reste à savoir si le club va faire confiance à Hugo Felix, ou si le jeune Simon Moya qui arrive dans quelques semaines aura sa chance plus vite que prévu.

En grande forme les blanquivioleta eurent des difficultés à se défaire de Eibar et finalement malgré un Pepe Reina provocateur, Estevão permit à la Pucela de sauver le nul. Un résultat qui ne plaisa pas beaucoup à Victor Valdès coach du Rayo Vallecano, prochain adversaire de la Pucela, critiquant la puissance induite par un actionnaire extérieur au championnat. Mais sur le pré, le Rayo ne fit aucune impression s’inclinant sans grand combat sur un but d’Echeverri et un csc provoqué par Estevão.

Dans une forme folle, la Pucela commença l’année avec un nul contre l’Espanyol. Si Tiago Araujo avait ouvert le score. Le club a été dépassé par la fougue d’un jeune de 16 ans. Granell auteur d’un doublé plein de classe. Dans le temps additionnels Simon Moya égalisa pour sa première apparition en Espagne.

Anibal et la Pucela se tournèrent vers la Copa del Rey. Au troisième tour, les blanquivioletas firent tombés le Hercules Alicante avec un bon match qui vu Javi Sanchez ouvrirent le score et Ilaix et Andrey assurer la qualification. Entre deux tous le club concéda un nul contre Bilbao malgré une grosse dimension physique dans le combat. En revanche la Pucela ne fit qu’une bouchée de Mirandès avec un doublé de Infante et des nouveaux buts d’Estevão et Andrey.

Mais la belle série se stoppa avec 11 matchs sans défaite et une défaite sans appel contre le Real Madrid en grande forme. En copa del Rey l’aventure s’arrêta uaussi en prolongation contre l’Espanyol Barcelone malgré des buts d’Araujo et Infante.

Date Club Score Buteurs
:liga_easport: J13 3/11/2028 :osasuna: Osasuna 1 - 0 J.Infante (2)
:liga_easport: J14 10/11/2028 :malaga: Málaga 1 - 1 C.Echeverri (43)
:liga_easport: J15 26/11/2028 :betis: Real Betis 3 - 1 J.Infante (27, 36, 38)
:liga_easport: J16 30/11/2028 :levante: Levante 2 - 3 Ilaix (26), J.Infante (86), J.Luque (89)
:liga_easport: J17 3/12/2028 :gijon: Sporting Gijón 3 - 1 J.Luque (18, 58), Estêvão (89)
:liga_easport: J18 10/12/2028 :eibar: Eibar 1 - 1 Estêvão (40)
:liga_easport: J19 31/12/2028 :vallecano: Rayo Vallecano 2 - 1 C.Echeverri (6), A.Mumin c.s.c. (58)
:liga_easport: J20 10/1/2029 :espanyol: Espanyol 2 - 2 T.Araújo (60), S.Moya (90+5)
:copa_del_rey: T3 13/1/2029 :hercules: Hércules 1 - 3 J.Sánchez (35), Ilaix (pen 39), Andrey. (81)
:liga_easport: J21 21/1/2029 :bilbao: Athletic Club 1 - 1 T.Araújo (45+2)
:copa_del_rey: T4 24/1/2029 :mirandes: Mirandés 0 - 4 J.Infante (3, 61), Estêvão (12), Andrey. (57)
:liga_easport: J22 28/1/2029 :realmadrid: Real Madrid 0 - 3 -
:copa_del_rey: 1/4 31/1/2029 :espanyol: Espanyol 2 - 3 p T.Araújo (67), J.Infante (82)

- Clasificación -

A la faveur de cette fabuleuse série de 11 matchs sans défaite dont 9 en championnat le club se positionne à la 10!me place et peut désormais espérer plus que le maintien avec déjà 30 points en 22 journées. Mais Anibal sait qu’il doit rester humble dans sa quête.

Clt
Équipe
J G N P Bm Be Diff Pts
1er :grootchampions: :realmadrid: Real Madrid 22 19 3 0 69 11 +58 60
2e :grootchampions: :barcelona: Barcelona 22 15 6 1 65 18 +47 51
3e :grootchampions: :realsociedad: Real Sociedad 22 11 10 1 39 21 +18 43
4e :grootchampions: :atletico: Atlético de Madrid 22 12 5 5 36 24 +12 41
5e :europa: :villarreal: Villarreal 22 11 3 8 41 43 -2 36
6e :europa: :espanyol: Espanyol 22 11 2 9 39 36 +3 35
7e :conference: :vallecano: Rayo Vallecano 22 10 3 9 38 33 +5 33
8e :alaves: Alavés 22 9 6 7 24 24 0 33
9e :sevilla: Sevilla 22 8 8 6 41 37 +4 32
10e :real_valladolid: Real Valladolid 22 8 6 8 32 36 -4 30
11e :valencia: Valencia 22 8 5 9 37 37 0 29
12e :levante: Levante 22 8 4 10 37 29 +8 28
13e :betis: Real Betis 22 7 4 11 30 34 -4 25
14e :celtavigo: Celta Vigo 22 6 7 9 25 35 -10 25
15e :malaga: Málaga 22 6 6 10 22 29 -7 24
16e :osasuna: Osasuna 22 6 3 13 21 40 -19 21
17e :bilbao: Athletic Club 22 5 4 13 18 41 -23 19
18e :liga_hypermotion: :gijon: Sporting Gijón 22 4 6 12 28 50 -22 18
19e :liga_hypermotion: :mallorca: Mallorca 22 3 6 13 17 48 -31 15
20e :liga_hypermotion: :eibar: Eibar 22 4 1 17 18 51 -33 13

- Clasificación de goleadores -

Nat Nat Prénom Nom MJ Buts Assists
:1st_place_medal: :portugal: João Infante 23 10 1
:2nd_place_medal: :argentina: :italy: Claudio Echeverri 20 (2) 8 1
:3rd_place_medal: :portugal: Tiago Araújo 15 (8) 5 2
:guinea: :spain: Ilaix Moriba 14 (9) 4 3
:spain: Juli Luque 3 (12) 3 2

- Clasificación de los pasadores -

Nat Nat Prénom Nom MJ Buts Assists
:1st_place_medal: :brazil: :portugal: Gílson Bressan 20 (4) 2 7
:2nd_place_medal: :spain: Alberto Luengo 13 (3) 0 3
:3rd_place_medal: :portugal: :france: Lenny Besancon 1 (16) 0 3
:brazil: :portugal: Estêvão 14 (2) 3 3
:guinea: :spain: Ilaix Moriba 14 (9) 4 3
- Chapitre 146 -
- Le crack Diego Mauricio en fin de saison -
- Chapitre 148 -
Coming SOON - 18/05
4 « J'aime »

Ca commence à donner quelque chose de plutôt solide pour un promu

1 « J'aime »

Ca tourne vraiment bien

1 « J'aime »

Ouaille hormis une défaite logique contre le Real, ce fut une excellente période. Dommage d’être éliminé de la coupe, mais ça n’est qu’un détail!