:storygreen: :s1: Maccabi Tel Aviv Football Club :maccabi_telaviv: 🇮🇱


30 Mai 2022 :

La direction du Maccabi Tel Aviv est heureuse d’annoncer aujourd’hui la nomination pour deux ans de Mikhaïl Yakovlev (34 ans) au poste d’entraîneur du club. Il prend la succession de Mladen Krstajic parti rejoindre le banc de la sélection bulgare, et devient le premier entraîneur ukrainien de l’histoire du club.
Cet entraîneur polyglotte (Russe, Ukrainien, Allemand, Slovaque et Portugais),expérimenté aussi bien en championnat qu’en Europe est d’après Mitchel Goldhar et Sharon Tamam, l’homme de la situation. Celui, qui redonnera sa grandeur au club qui connaît une sévère perte de vitesse depuis quelques années.
Il sera accompagné dans sa tâche par son ami Andrei Shevchenko, qui signe pour trois ans en qualité d’adjoint.

Le joueur :

Central European914

MiKhaïl Andreïevitch Yakovlev est né le 13 septembre 1987 à Simferopol. C’est sur le terrain de basket délabré jouxtant sa maison que Mikhaïl tape avec son frère ainé dans ses premiers ballons.
Élégant gaucher doté d’une bonne vision du jeu et rapide, Mikhaïl ne passe pas inaperçu. C’est sous les yeux protecteurs et bienveillants d’Andreï et Oksana (ses parents) qu’il fait les beaux jours des U13 du Tavria. Polyvalent, il peut évoluer aussi bien comme meneur de jeu qu’en ailier.

Une formation solide :

Repéré deux ans plus tôt par un recruteur du Dynamo Kiev lors d’un tournoi inter-écoles, ses parents choisissent finalement de l’envoyer à Donetsk. Convaincu par le projet sport et études proposé par le club.
C’est au sein de cette académie nouvellement créée, que Mikhaïl 13 ans y fait son entrée. Il y poursuivra toute sa formation et se muera en buteur malgré son petit gabarit (1m70). Ce qu’il n’était pas ou très peu auparavant.
À 17 ans, barré par la concurrence il refuse de signer pro avec le Shakhtar. Il quitte librement le club et signe quelques jours plus tard avec le Tavria.
Surnommé le "couteau suisse’, il avale les kilomètres lors des matchs et accepte de dépanner en tant que défenseur latéral. « Je peux même être gardien de buts, si ça me permet de jouer » avait-il en conférence de presse le jour de sa signature.

En 2014 après la disparition du Tavria dans les circonstances que nous connaissons, Mikhaïl se laisse tenter par l’aventure brésilienne et signe à Cruzeiro. La greffe prend immédiatement, titulaire indiscutable sur l’aile droite il y passera deux saisons inoubliables. Il y remportera son seul et unique titre en carrière. Il annonce qu’il prendra sa retraite en fin de saison.
Une carrière bien remplie pour Mikhaïl qui jouera 396 matchs et inscrira 36 buts. Son plus grand regret restera de n’avoir jamais pu représenter son pays.

L’entraineur :

Au terme de sa carrière, Mikhaïl choisi de rentrer au brésil pour y poursuivre son cursus d’entraineur. Il devient entraineur des U14 et imprime déjà son style de jeu porté vers l’avant.
L’expérience est une réussite pour Mikhaïl qui prend beaucoup de plaisir avec ses jeunes.

L’Ukraine :
En 2020, Mikhaïl répond à l’appel du pays, en acceptant de devenir l’entraineur du Tavria qui végète en d3 depuis sa réadmission dans le championnat ukrainien.
En six ans, il réussi l’exploit de ramener le club en D1 et de le maintenir deux ans de suite avec un budget famélique.
Il quittera le club suite à un désaccord avec les nouveaux propriétaires.

La Slovaquie :

Au terme d’une année sabbatique, Yakovlev réapparait du côté de la Slovaquie en prenant les rênes du Zemplin Michalovce.
Club habitué à la deuxième partie de tableau, le jeu prôné par Yakovlev se fait immédiatement ressentir. L’équipe se place régulièrement en première partie de tableau et se qualifie pour l’Europe.
Suite à son départ manqué en Hongrie, Yakovlev devient l’entraineur du Slovan Bratislava et décroche le titre de champion dès sa première année tout en participant à l’Europa League. Cette défaite signera la fin de son aventure en Slovaquie. (Et la perte de mes sauvegardes, supprimés par erreur lors de mon changement de jeu)

L’Autriche :
Nommé entraineur de l’Austria Wien à la surprise générale, Yakovlev qui possède désormais un diplôme continental C à pour objectif personnel de mettre un terme à l’hégémonie du RB Salzburg.
En 3 ans, il réussit son pari. Deux années de suite l’Austria réalise le doublé coupe/championnat et deux belles campagnes européennes qui les mènera jusqu’en quart la première année, puis en demi finale de ligue europa l’année suivante.

Petites infos pour la route

*Je me lance dans mon aventure. Je sais qu’au niveau chronologique ça n’a aucune logique, mais je voulais lier les différentes carrières de mon entraineur sur les différentes versions de fm.
Je m’étais bien amusé à vous raconter mes aventures slovaques. Le décès de mes sauvegardes autrichiennes en ont décidés autrement. Ça m’a poussé à changer de version et partir sur le 23.

Je débute avec l’ambition de classer ce championnat parmi les meilleurs d’Europe et essayer d’aller décrocher un titre européen. Nous verrons dans deux ans, si on me propose un nouveau contrat ou pas.
J’espère juste que ma partie ne connaitra pas le même destin que l’Autrichienne. (Touchons du bois)
J’ai utilisé l’éditeur de jeu pour créer un lien d’amitié entre Yakovlev et Shevchenko, ainsi qu’avec Arteta et Xabi Alonso. Pourquoi eux ? Parce que je les aime bien dans la vraie vie.
J’ai installé ce même Shevchenko en adjoint quand mon ancien s’est barré sans rien dire deux jours après mon arrivée. Si je me fais virer ils auront toujours un bon entraineur pour prendre la suite*

19 « J'aime »

J’en suis !

Le championnat israélien est rarement joué sur FM ; hâte de découvrir la suite :slight_smile:

2 « J'aime »

J’ai toujours caressé le projet d’entraîner en Israël… Je vais tâcher de suivre !

Il y avait déjà eu une story en Israêl, sur un vieux forum aujourd’hui disparu. Cela dit quelque chose à quelqu’un ?

Au fait, je me rappelle de la première story que j’ai lue, à Koper en Slovénie, sur le 2005 je crois. Qui avait fait cette story ? Au cas où il serait encore dans les parages.

1 « J'aime »

Challenge intéressant dans un championnat qui met quasi inconnu

1 « J'aime »

Je suivrai :slight_smile:
Bonne chance Ă  toi !

1 « J'aime »

Super challenge ça. Je t’avoue que c’est un championnat que je ne connais pas du tout. Je vais suivre ça avec beaucoup d’attention du coup :slight_smile:

1 « J'aime »

Good luck coach. Jamais joué en Israël ça sera une découverte pour moi via ton récit de partie

1 « J'aime »

Un challenge alléchant, je suivrai !

1 « J'aime »

Curieux aussi de voyager dans le championnat israélien !

1 « J'aime »

Je suivrais assidûment ton parcours dans un championnat que j’apprécie (grâce à la Pépite Toto Tamuz que les plus anciens doivent connaître)

2 « J'aime »

LĂ©gendaire ! :smiley:

1 « J'aime »

Tres bon challenge, bon courage !!! je vais suivre avec attention

1 « J'aime »


Le Maccabi Tel Aviv Football Club

Fondé en 1906 à Jaffa sous le nom de HaRishon LeZion-Yafo Association. C’est un des plus anciens club du pays. En 1909, le club devient Maccabi Tel-Aviv après la fondation de la ville du même nom.
Depuis sa création en 1906, le club n’a jamais été relégué de première division et est le club le plus titré du pays.

Dès les années 20, la région et sous mandat britannique et le club est déjà reconnu comme le plus fort du pays. Il affronte régulièrement en matchs amicaux les équipes britanniques sur place.
Le 14 Août 1928, la fédération palestinienne de football est créée et postule directement pour devenir membre de la fifa. S’ensuit la même année, la création du premier championnat du pays sous la forme d’une coupe qui se nommera Coupe d’Israël.
En 1929, l’équipe remporte son premier trophée. Les premiers trophées d’une longue séries de succès vient de commencer…
Le Maccabi entretien une forte rivalité avec l’Hapoel Tel Aviv qui est surnommé le grand derby de Tel Aviv. Ainsi que le Beitar Jerusalem, le Maccabi Haifa.

L’équipe aura vu passer à sa tête des entraineurs tels que Paulo Souza, Peter Bosz ou encore Jordi Cruyff et Oscar Garcia.

Les trois Meilleurs buteurs du club sont :
Avi Nimmi : 216 buts
Benny Tabak : 177 buts
Shaya Glazer : 171 buts

source: site Maccabi Tel-Aviv

En ligue des champions lors des saisons 2004/2005 (derniers du groupe avec 4 points) et 2015/2016 (derniers du groupe avec 0 points).

En Ligue Europa : Trois fois en phase de groupe en 2011/2012 et 2016/2017 (3e avec 7 points), et en 2017/18 (derniers avec 4 points).
Deux fois en 32e de finale en 2013/14 éliminés par Bâle et en 2020/21 éliminé par le Shakhtar Donetsk.

Le Palmarès :

Championnat (24) : 1936; 1937, 1939; 1941/42, 1946/47, 1949/50, 1951/52, 1953/54, 1955/56,
1957/58, 1967/68, 1969/70, 1971/72, 1976/77, 1978/79, 1991/92, 1994/95, 1995/96, 2002/03,
2012/13, 2013/14, 2014/15, 2018/19, 2019/20
Coupe d’Israël (24) :
1928/29, 1929/30, 1932/33, 1940/41, 1945/46, 1946/47, 1953/54, 1954/55, 1957/58, 1958/59, 1963/64, 1964/65, 1966/67, 1969/70, 1976/77, 1986/87, 1987/88, 1993/94, 1995/96, 2000/01, 2001/02, 2004/05, 2014/15, 2020/21
Coupe de la Ligue (7) :
1992/93, 1998/99, 2008/09, 2014/15, 2017/18, 2018/19, 2020/21
Supercoupe d’Israël : (7)
1968, 1977, 1979, 1988, 2019, 2020
Ligue des Champions Asiatique : (2)
1969, 1971

Le Bloomfield Stadium :
Magnifique stade de 29 400 places construit en 1960 et ouvert en 1962.
Rénové plusieurs fois au cours des dernières années.
Le stade à la particularité d’être le stade principal en plus du Maccabi, de L’Hapoel Tel Aviv et du Bnei Yehuda Tel Aviv.
Il accueille également les rencontres de la sélection israélienne.

Stade

Dead Letters office

Merci à vous ! Va falloir être à la hauteur maintenant. :rofl: :rofl: Moi qui avait peur d’être sur un sujet sensible en choisissant de vous partager mon aventure israélienne me voilà rassurée

8 « J'aime »

Toujours bien aimé le Maccabi, surtout en basket (et malgré des changements de noms à la con pour des histories de pépettes).

Coté règle, c’est pas le bazar avec leurs Coupes Nationales ?

La Toto Cup Al déjà avec plusieurs poules qui donnent un autre classement ?

1 « J'aime »

Mon dieu les souvenirs merci :heart_eyes::heart_eyes::heart_eyes:

Non les poules changent pas grand chose sur la saison. Ça rajoute juste des matchs à une saison bien remplie.

Le plus galère pour moi, c’est la limite de 6 joueurs étrangers dont 5 max dans le onze de départ en championnat. Moi qui a toujours tendance à acheter tout et n’importe quoi je suis obligé de me limiter et me concentrer sur les « pépites » israéliennes qui courent pas les rues.

2 « J'aime »

Et Israël, ce n’est pas la Chine… Imagine ce que je vis, avec 4 étrangers et les « pépites » chinoises ! :joy:

Contrairement à toi, j’adore les championnats avec des restrictions, comme la MLS, la Russie ou, accessoirement, la Chine… Quand il n’y a pas de restrictions, c’est trop simple. J’aime aussi quand il y a de l’argent par contre…

Mais en Israël, il y a du pognon, non ? :wink:

2 « J'aime »


Présentation

30 Mai 2022 ;

Après une journée épuisante à répondre aux différents journalistes, réaliser des photos avec le maillot, une interview pour le site du club je prends enfin le temps de découvrir mon nouveau lieu de travail.
Je fais le tour du PenguinPickUp Training group. Le centre d’entrainement du club et je m’émerveille devant un tel outil.
Après en avoir terminé, je regagne mon bureau et je découvre un dossier que m’a gentiment préparé Andreï. Il regroupe tout ce qu’il y a à savoir sur les compétitions auxquelles nous allons participer.

Le championnat

La Ligat Ha’al est la première et plus haute division du pays. Elle se déroule de Août à Mai. Une étoile est ajoutée tous les 5 titres remportés.
Classée 25e championnat européen entre la D2 allemande et la D1 bulgare. Elle regroupe 14 équipes qui s’affrontent en matchs aller/retour pour un total de 26 journées en phase régulière. Puis le championnat est divisé en deux. Les équipes conservent la totalité des points acquis lors de cette phase.
Les six premiers s’affrontent sur 10 matchs aller-retour pour un total de 36 journées.
Les huit derniers s’affrontent sur 7 matchs simples pour un total de 33 journées. Le treizième et quatorzième est relégué en deuxième division et n’empoche pas un rond.

L’heureux élu empoche 296 000€ et à la chance de tenter de se qualifier pour ligue des champions en débutant au premier tour qualificatif.
Le second empoche 266 000€ et participe au deuxième tour qualificatif de conference league.
Le troisième empoche 222 000€ et participe également au deuxième tour de conference league.
Le quatrième empoche 177 000€ et peut participer au deuxième tour de conference league en fonction du gagnant de la coupe de la ligue.
88 000€ sont également accordés pour l’enregistrement de 5 joueurs étrangers ou moins.
La VAR est présente en championnat et 5 changements sont autorisés.
Le Mercato : du 1er juin au 28 septembre et du 3 janvier au 1er février.

Pas plus de 6 joueurs étrangers au sein de l’effectif, et 5 au max dans le onze de départ.
L’effectif total est limité à 45 joueurs.
Le salaire minimal est de 1 200€ pour un joueur pro à partir de 19 ans.
Les joueurs de moins de 19 ans n’ont pas besoin d’être enregistré et peuvent jouer à tous moments. Impossible de réenregistrer un joueur après l’avoir désenregistré. Si jamais on s’y prend mal on peut se retrouver privé d’un joueur pour le reste de la saison.

Les coupes

La Gvia Hamedina est l’équivalent de notre coupe de France. Elle début en août et se termine en Mai. Le même réglement que celui du championnat vis-a-vis des joueurs étrangers s’applique.
Le vainqueur gagne 116 000€ et se qualifie pour le deuxième tour qualificatif de conference league.

La Toto Cup Ha’al regroupe uniquement les équipes de première division. Les équipes qualifiées en europe ne participent pas à la phase de groupe. Elle débute en aout et la finale à lieu en janvier.
Une phase de poule est organisée où 5 équipes s’affrontent une fois. Les équipes du Nord d’un côté et celles du Sud de l’autre. Les deux premiers sont qualifiés directement pour la demie finale.
Les autres s’affrontent en barrage afin de déterminer le classement.
Un barrage pour l’europe est organisé entre le gagnant de la supercoupe d’israel et le tenant du titre. Pendant que les deux autres s’affrontent dans une autre demie.
Le gagnant empoche 266 000€.
(Pas sure d’avoir tout compris au format, si j’ai fait des erreurs n’hésitez pas à me corriger. :upside_down_face: )

L’Europe

Troisième du dernier exercice, nous sommes qualifiés pour le deuxième tour de conference league. La route sera longue pour espérer rejoindre le phase principale. Ce sera un de nos premiers matchs de la saison. Il va falloir être en forme car elle débute le 21 juillet.

Mes objectifs

Mes objectifs durant cette partie, si tout va bien seront de remporter toutes les compétitions possibles au pays. Terminé de se faire voler les titres par le Maccabi Haïfa. Tout ce qui interesse Yakovlev ce sont les trophées.
J’espère également faire monter le championnat israelien au classement europeen. Pourquoi ? Parce que passer les tours de qualif et prendre le risque de se faire éliminer par une équipe Kazakh ferait tache sur mon cv.

Afin de me conformer au règlement concernant les joueurs étrangers, je vais devoir me limiter en terme de recrutement. Je peux toujours le détourner et recruter des U19. J’offrirai des cycles de trois ans dans mon équipe à ces joueurs. Dès qu’ils arriveront en âge d’être enregistré je vais devoir me poser la question de savoir s’ils sont vraiment bons ou pas.
Je vais essayer de me concentrer sur les joueurs israéliens. Il y en a sûrement quelques uns que je pourrai revendre à un prix correct.
Je vais tenter si possible de rapatrier au pays les binationaux.
Si j’arrive à faire tout ça, la planche a billet tournera et les dirigeants qui veulent rendre le club autosuffisant dans les années à venir pourront se rouler dans les billets.
Si je me rate, que mes joueurs me détestent, je me ferai probablement virer comme une moins que rien.
J’ai du pain sur la planche et deux ans pour réaliser tout ça. Soit le temps de mon contrat.

Dead letter office

C’est justement pour ça que je me suis lancée dans un championnat avec des restrictions. Je voulais voir ce que ça faisait de s’y confronter.
Quand il y a pas de restrictions ça reste très sympa à jouer Mais c’est vrai que ça peut vite être le bordel.

Je savais bien que l’argent était un sujet sensible. :rofl: :rofl:

9 « J'aime »

Présent très très propre

1 « J'aime »

Si je comprends bien, tu peux mettre autant de U19 non-israëliens que tu veux sur le terrain ? Ou la limite reste à cinq qu’importe l’âge?