:storypink: Les hĂ©ritiers de Brah Le Tare 🇬🇼 - TerminĂ©e !

Fonctionnement de la story : Comme vous avez pu voir avec l’icĂŽne de la story, il s’agit d’une story communautaire. C’est Ă  dire que la participation des membres est souhaitĂ© :wink:

AprĂšs Saint-Marin sur FM22, aprĂšs Singapour sur FM23, bienvenue Ă  Gibraltar sur FM24 !
La partie - expĂ©rience FM dont vous ĂȘtes le hĂ©ros ! :slightly_smiling_face:

Ce rocher à la pointe de l’Espagne pourra t-il un jour trîner sur le toit de l’Europe et du Monde ?

La génération de football que vous aller incarner pourra-t-elle effacer les humiliations ?
(rĂ©fĂ©rence IRL au 14-0 infligĂ© par la France derniĂšrement - je prĂ©cise quand mĂȘme que j’avais l’idĂ©e de cette partie avant ce match historique)

Contrairement aux parties /expĂ©riences prĂ©cĂ©dentes qui se passait sur YouTube, celle-ci se dĂ©roule Ă  l’écrit.

Je ne m’interdis pas de faire des vidĂ©os s’il y a des Ă©vĂšnements exceptionnels comme une finale ou autre chose que j’estime intĂ©ressant de montrer :wink:

Pour participer Ă  cette partie / expĂ©rience FM24, merci de remplir ce formulaire : INSCRIPTIONS TERMINÉES !

Merci Ă  Groot de m’avoir autorisĂ© Ă  mettre ce lien externe ! :pray:

La particularitĂ© au dĂ©part de cette partie communautaire : plusieurs choses vont ĂȘtre tirĂ© au sort (poste, meilleur pied, club de dĂ©part, PA). Je vous laisse voir ça dans le formulaire :stuck_out_tongue_winking_eye:

C’est partie pour le dĂ©but de l’histoire juste en dessous ! :arrow_heading_down:


Introduction


Brah Le Tare, une figure visionnaire de la révolution sportive au XIXe siÚcle, émergea comme une personnalité emblématique au sein de la British Army.

Connu pour ses prouesses athlĂ©tiques exceptionnelles, sa maĂźtrise tactique du jeu et son esprit novateur dans le domaine sportif et surtout footballistique, Brah Le Tare Ă©tait bien plus qu’un simple membre de l’armĂ©e. Il Ă©tait un pionnier du sport, apportant une Ă©nergie nouvelle et passionnĂ©e.

Au cours d’une mission sur la pĂ©ninsule ibĂ©rique, Brah Le Tare, toujours animĂ© par son amour du football, s’intĂ©gra Ă  la Royal Gibraltar Regiment. LĂ , il fit une dĂ©couverte extraordinaire. Dans les hauteurs du rocher de Gibraltar : un terrain plat, idĂ©al pour le sport qu’il aimait tant.

Avec ses camarades de la Royal Gibraltar Regiment, Brah Le Tare décida de créer une équipe et de développer les rÚgles de ce jeu révolutionnaire. Les premiers matches de football militaire furent joués sur ce terrain historique. Brah Le Tare devint le chef de file de cette nouvelle Úre sportive sur ce rocher.

Des Ă©quipes militaires affluaient de toutes parts pour participer Ă  des compĂ©titions amicales sur ce terrain unique. Le football militaire gagna en popularitĂ© parmi les forces armĂ©es de la pĂ©ninsule ibĂ©rique et du Royaume-Uni. Cependant, au cours d’un match contre une Ă©quipe rivale, quelque chose a mal tournĂ©.

Brah Le Tare, au sommet de son art, marqua un but extraordinaire et d’anthologie ; mais juste aprĂšs, il disparut de maniĂšre mystĂ©rieuse et inexplicable.

L’équipe, profondĂ©ment attristĂ©e par la perte de leur capitaine charismatique et par le mystĂšre qui entourait sa disparition, dĂ©cida de graver son nom sur le rocher de Gibraltar en guise de mĂ©morial : « Ici gĂźt, Brah Le Tare ».
(Ă©crit en Llanito, la langue usuelle parlĂ©e Ă  Gibraltar qui mĂ©lange l’espagnol Ă  sonoritĂ© andalouse et un fort vocabulaire maltais et hĂ©breu)

Le terrain oĂč Brah Le Tare avait dĂ©couvert sa passion pour le football militaire devint un site sacrĂ© mais toutes les traces d’un terrain de football pour les forces armĂ©es a Ă©tĂ© mĂ©ticuleusement nettoyĂ© puis effacĂ© par le temps qui passe. La lĂ©gende de Brah Le Tare fut peu Ă  peu perdue et seulement connu des militaire de la Royal Gibraltar Regiment.

Cette lĂ©gende aurait pu rester aux oubliettes. Mais c’est sans compter un jeune randonneur qui y dĂ©couvrit l’épitaphe gravĂ© dans le rocher.

TrĂšs curieux et fĂ©ru d’histoire, le jeune garçon s’arrĂȘta devant cette gravure dans la roche et y dĂ©couvrit Ă©galement, quasiment effacĂ© par le temps et recouvert de mousse, l’écrit « membre Ă©mĂ©rite de la British Army, fondateur lĂ©gendaire du football militaire sur le territoire britannique de Gibraltar ».

Cet adolescent de 15 ans fut d’abord interloquĂ© puis, pris d’une Ă©motion joviale et curieuse, un large sourire pouvait se lire sur son visage.

Ce jeune fĂ©ru d’histoire, qui rĂ©pond au nom de Yanito, Ă©tait Ă©galement un jeune joueur de football ayant rĂ©cemment intĂ©grĂ© le club du College 1975 FC.

Il sortie le ballon de football qu’il portait dans son sac, le regarda puis devient tout Ă  coup sĂ©rieux et pensif.

Yanito descendit ainsi la montagne rocailleuse et dĂ©cida d’en parler Ă  quelques-uns de ses amis lors du prochain entrainement.

Yanito, serait-il l’hĂ©ritier lĂ©gitime de Brah Le Tare ?

7 « J'aime »

Je vais participer m’sieur !

1 « J'aime »

je participe aussi

1 « J'aime »

Ohh le retour de Queenjeremiah, je participe sans hésiter

1 « J'aime »

Je serais de la partie !!

1 « J'aime »

Merci :blush:

Merci :+1:

Questionnaire envoyĂ©, let’s go!

1 « J'aime »

Merci Ă  toi :smiling_face_with_three_hearts:

Top ! :slight_smile:

Cool :blush:

Salut !
Je participe :slight_smile:

1 « J'aime »

DĂ©jĂ  inscrit sur le Discord :smiley:

1 « J'aime »

yes :wink:

Super ! Merci Ă  toi.

1 « J'aime »

Voila pour moi.

1 « J'aime »

Merci Ă  toi :slight_smile:

Formulaire complété :slight_smile:

1 « J'aime »

Merci. Bien reçu ! :blush:

1 « J'aime »

Bonjour, :wave:

Vous ĂȘtes actuellement 21 Ă  avoir enregistrĂ© votre participation via le formulaire, un minimum de 2 personnes encore et nous allons pouvoir commencer :smiley:

En attendant, vous ĂȘtes prĂȘt pour la suite de l’histoire
 ?! :smirk:

Une aide inattendue


Yanito, portant son ballon de football comme un prĂ©cieux trĂ©sor, descendit la montagne rocailleuse avec un mĂ©lange d’excitation et de rĂ©flexion. La gravure dans le rocher pesait sur son esprit, la question de son lien potentiel avec Brah Le Tare rĂ©sonnant comme un Ă©cho.

Lors de l’entraĂźnement suivant avec le College 1975 FC, Yanito rassembla quelques-uns de ses amis. Il partagea avec eux la dĂ©couverte de l’épitaphe de Brah Le Tare et la possibilitĂ© qu’il puisse ĂȘtre l’hĂ©ritier lĂ©gitime du fondateur lĂ©gendaire du football militaire Ă  Gibraltar.

La rĂ©action de ses amis fut un mĂ©lange de scepticisme et d’enthousiasme. Certains pensaient que c’était une simple coĂŻncidence, tandis que d’autres Ă©taient intriguĂ©s par l’idĂ©e que Yanito pourrait ĂȘtre connectĂ© d’une maniĂšre ou d’une autre Ă  Brah Le Tare.

DĂ©terminĂ©s Ă  en savoir plus, Yanito retourna voir l’épitaphe. Une ombre discrĂšte s’approcha de lui. C’était un homme d’une cinquante d’annĂ©e du nom de Juan, un passionnĂ© d’histoire locale, ancien joueur de football militaire et un ancien membre de la Royal Gibraltar Regiment.

Juan confia Ă  Yanito qu’il avait dĂ©couvert des fragments d’histoires mystĂ©rieuses au sujet de Brah Le Tare dans les archives de la caserne. IntriguĂ©, Yanito Ă©couta attentivement. Juan mentionna des indices laissĂ©s par Brah Le Tare sur le territoire du pays qui semblaient indiquer qu’il avait eu des prĂ©dictions sur le futur du football Ă  Gibraltar.

GuidĂ©s par ces indices Ă©nigmatiques, Yanito et Juan dĂ©cidĂšrent d’explorer ensemble la lĂ©gende de Brah Le Tare, Ă  la recherche de rĂ©ponses. Ils dĂ©couvrirent des indices laissant entrevoir que Brah Le Tare avait peut-ĂȘtre eu une vision du futur de son sport bien au-delĂ  de son Ă©poque.

Ils rĂ©alisĂšrent que la recherche de la vĂ©ritĂ© sur Brah Le Tare les avait plongĂ©s dans un mystĂšre bien plus grand et mystique qu’ils ne l’avaient imaginĂ©.

Pendant ce temps, la population de Gibraltar commençait Ă  ressentir une Ă©nergie particuliĂšre, comme si quelque chose d’extraordinaire Ă©tait sur le point de se produire. Des rumeurs circulaient, laissant apparaitre au grand jour la lĂ©gende de Brah Le Tare. Pas seulement une lĂ©gende du football militaire et une histoire du passĂ©, mais un rĂ©cit vivant qui allait influencer l’avenir du football Ă  Gibraltar d’une maniĂšre inattendue.

Qui est ce Juan qui souhaite aider Yanito dans sa quĂȘte ?

8 « J'aime »