:storygreen: :s1: 🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿 :burnley: Kompany, sur les traces de Pep ?

image

Nouvelle story qui suivra la carrière de Vincent Kompany, encore très jeune entraineur prometteur. Et quoi de mieux qu’un supporter du Standard pour parler de ce joueur formé à …Anderlecht pour être objectif :sac:

16 « J'aime »

Bon courage pour cette carrière ! Ca part à Burnley ?

2 « J'aime »

Tu choisis pas les défis les plus faciles :stuck_out_tongue:

1 « J'aime »

Hate de voir ce que tu nous réserve !

1 « J'aime »

Vince the Prince :heart_eyes:

Obligé de suivre ça !

1 « J'aime »

Une nouvelle story de Simon :fap3:

1 « J'aime »

Merci à tous.
@Nehoc Je savais que ça te plairait
@Pikouse Pour commencer.

Vincent Kompany: le joueur

Très tôt professionnel à 17 ans à Anderlecht où il a été formé, il profite de la blessure du vieillissant De Boeck pour s’imposer dans la défense anderlechtoise. Après 4 saisons et 2 titres de champion de Belgique, Kompany obtient un transfert en Allemagne, à Hambourg, pour 10 millions €. Rapidement blessé, il finit par s’imposer, mais ne reste que deux saisons suite à un conflit avec son équipe à propos de l’équipe nationale olympique.
En 2008, il est transféré à Manchester City pour apporter une certaine concurrence dans le centre de la défense. Titulaire la première saison, il est relégué sur le banc la deuxième saison, n’entrant pas dans les plans de son entraineur Mark Hughes.
Il redevient titulaire avec l’arrivée de Mancini et obtient son premier trophée avec les Sky Blues en remportant la FA Cup en 2011. Il est d’ailleurs désigné joueur de l’année au club par ses supporters et ses équipiers.
La saison suivante il devient capitaine de l’équipe à seulement 25 ans et obtient en 2012 son premier titre de champion d’Angleterre, marquant un but décisif contre Manchester United à quelques matchs de la fin avant le dénouement incroyable de la dernière journée avec un but tardif d’Aguero qui offre le premier titre du club.
Bien que souvent blessé, Vince the Prince comme il est surnommé en Anglettere, fait toujours l’unanimité dans le vestiaire et remporte un nouveau titre en 2014 puis en 2018 et 2019 alors sous les ordres de Pep Guardiola qui sera d’une grande influence sur la suite de sa carrière. Il marque d’ailleurs le but du titre en 2019 d’une superbe frappe de loin.

image

Après 11 ans, Vincent Kompany part de Manchester City pour retourner à Anderlecht comme joueur entraineur, puis seulement joueur avant de définitivement ranger ses crampons en 2020.
Avec les Diables Rouges, il commence en 2004 pendant la période noire de l’équipe qui ne parvient plus à se qualifier pour aucune compétition entre 2004 et 2012. Il devient là aussi capitaine et goutera à la Coupe du Monde en 2014 en formant un duo efficace avec Daniel Van Buyten alors en fin de carrière.

4 ans plus tard, la Belgique et lui finissent 3e de la Coupe du Monde, battant la meilleure place belge de 1986. Il stoppe l’équipe nationale en 2019 et n’a jamais vraiment été remplacé.

12 « J'aime »

On va suivre ça à nouveau !! :fire:

1 « J'aime »

J’en suis

1 « J'aime »

Peu importe d’où il provient, on ne peut que aimer le joueur. Je compte sur toi pour le faire briller comme coach :slight_smile:

1 « J'aime »

Ce but de fou j’avais câblé devant ma télé je m’en rappelle comme si c’était hier

2 « J'aime »

@CaptainAmericka @kevos @Rhino Merci à vous
@Mourinho J’ai repensé à ce but avec la récente interview de Klopp qui reparlait de ce but qui prive Liverpool du titre.

Vincent Kompany l’entraineur

image

Après son départ de Manchester City et un troisième titre en tant que capitaine, Vince the Prince revient dans son club formateur comme joueur entraineur. Un rôle qu’il tiendra…4 matchs avant de redevenir simple joueur le temps d’une saison. En 2020 il met un terme définitif à une carrière bien remplie et de nombreuses blessures.
Il dirige l’équipe anderlechtoise pendant deux saisons sans grand succès, mais en privilégiant surtout les jeunes de l’académie de Neerpede. Le club termine quatrième puis troisième sous Kompany.
Il tente alors sa chance à l’étranger et est nommé à la surprise générale, entraineur de Burnley en juin 2022. Le club vient de redescendre et sa tâche sera remonter l’équipe des Clarets.
La saison 2022-2023 sera un franc succès pour Kompany et les siens, remportant le titre avec plus de 100 points et seulement trois défaites en s’appuyant sur pas mal de joueur provenant du championnat belge. Le club remonte ainsi en Premier League avec pour objectif de se maintenir.

image

13 « J'aime »

J’espère que tu feras mieux qu’IRL. Ca été compliqué cette saison…

1 « J'aime »

Hâte de voir cette story

1 « J'aime »

C’est fou qu’il soit passé de 3ème en championnat belge à 1er de championship et avec la manière ! Il n’hésite pas à donner sa chance aux jeunes joueurs et ça fonctionne bien !
Mais la PL l’a malheureusement vite ramené sur Terre cette saison…

1 « J'aime »

@Nehoc Le niveau est grand entre les deux divisions anglaises
@Tiien Merci
@CaptainAmericka Mais on parle de lui au Bayern maintenant.

Ici l’objectif n’est pas forcément de reste au club, mais de se faire engager dans un meilleur club par après. J’ai désactivé le premier mercato

Etat du club

L’effectif est composé de joueurs confirmés en Championship, mais aussi pas mal de joueurs passés par la Jupiler Pro League belge. Il y a pas mal de prêt, mais l’option de Mike Trésor a déjà été levée pour la saison prochaine.


Les finances du club sont assez faibles avec seulement 6 millions dans les caisses et 120 millions de dettes nettes.
Le club effectue une tournée aux USA avec 4 matchs sur place et un dernier match amical face à Valladolid.
Le premier match de championnat sera déjà important avec un déplacement à Nottingham Forest.

11 « J'aime »

L’effectif n’est pas degueu du tout. Il y a moyen d’en tirer quelque chose

D’accord avec @Rhino de toute façons en PL pour se maintenir suffit juste d’être moins
mauvais que les autres :sweat_smile: tu peux te maintenir avec que 6 victoire sur la saison

1 « J'aime »

Penses tu que l’effectif est assez fort pour pouvoir se maintenir ?

Franchement quand tu regardes l’équipe, si tu trouves la bonne formule, tu as moyen de prendre ton pied ! :star_struck:

(J’ai vu ça IRL… J’ai pas totalement compris je t’avoue :sac: )