:storygreen: :s3: Carnet de bord pour devenir un Grand

Tout d’abord, je tiens à vous préciser que je suis nouveau sur FMSLife. Ce récit est donc ma première story. N’hésitez pas à me donner des conseils, je suis preneur !

Ce récit sera basé sur une partie FM20 dans la peau d’un entraîneur. Vous pourrez interagir, proposer des challenge, des défis. Je tiendrai compte de vos propositions et je pourrais les introduire dans cette story.

Bonne lecture :slight_smile:

Introduction

C’est le grand jour… Je décide de me lancer dans une carrière d’entraîneur. L’objectif principal est de devenir un entraîneur réputé, de classe mondiale que tous les clubs aimeraient avoir. Le chemin vers la gloire et la reconnaissance par ses pairs risque d’être longue mais c’est un défi que je tente de relever. Avant de vous partager mon histoire, voici comment j’ai voulu me lancer ce défi.

Je suis né le 11 janvier 1993 en Normandie. Fan de football depuis mon plus jeune âge, je me suis toujours donné à fond pour mon équipe et mon club. Dans les équipes jeunes, j’évoluais au poste d’attaquant. Une blessure aux genoux m’a retiré des terrains durant 3 ans. Interdiction de faire du sport, que ce soit en club ou au collège. J’ai repris le sport, et donc le football, à l’âge de 15 ans. Néanmoins, je n’avais plus le physique pour être l’attaquant que j’étais. Des copains plus rapides et plus adroits devant le but me dépassaient donc. Certains postes n’étant pas comblés, j’étais reconvertis en défenseur central et latéral. Au vue de mon gabarit, j’avais un bon placement, du physique et une bonne pointe de vitesse pour un défenseur. Le club n’évoluait pas plus haut que le District. Plus les années passées, plus les difficultés au point de vue sportif se ressentaient. Quelques kilos en trop en était la raison. A partir de 16 ans, mon souhait était de pouvoir animer les séances d’entraînement des jeunes du club. Pour cela, j’ai passé différents diplômes pour pouvoir encadrer les équipes de jeunes et transmettre mon savoir.

Néanmoins, cela ne me permettait pas de subvenir à mes besoins. Je travaillais dans le supermarché du coin, en parallèle du football, pour arrondir mes fin de mois et de faire des économies. J’ai d’abord commencer par diriger les équipes jeunes. Puis j’ai continué à diriger ces équipes avec en plus, l’équipe B senior du club. J’étais à la fois joueur et entraîneur. Ensuite, on m’a demandé de m’occuper des entraînements seniors, le coach ayant eu des soucis de santé, n’étant disponible seulement le week-end pour diriger l’équipe première. Son état de santé s’aggravant, son poste est devenu libre. On me l’a proposé, que j’acceptais volontiers. Je dirigeais donc à la fois les équipes jeunes et l’équipe première de mon club, laissant de côté l’équipe B. Je prenais goût et je voulais encore plus. Personne rigoureuse, motivante et avec la soif de vaincre, je donnais tout mon possible lors des entraînements et les matchs pour motiver les troupes et gagner un maximum de matchs. Je partageais ma rage de vaincre à mes joueurs, amenant un titre de champion de District une année et une coupe départementale à l’équipe première l’autre. On a même failli faire le doublé une année, mais les enchainements des matchs en fin d’année ne nous ont pas permis de le faire, arrivant même second du championnat et perdu en finale.

Après plusieurs années de bons et loyaux au club et dans l’entreprise, je voulais plus de défi. Comme des envies d’aller ailleurs. Ayant économiser le plus possible grâce à mon emploi au supermarché et les indemnités que je recevais par le club, j’avais assez de finances pour tenter un défi : Devenir l’entraîneur 5 étoiles que tous les clubs s’arrachent. Durant ces années, j’ai suivi plusieurs formations et obtenu différents diplômes pour me permettre de me lancer dans ce défi.

N’ayant aucun diplôme de niveau continental et international ainsi qu’aucune réputation, il faudra alors suivre différentes formations et remporter des trophées pour gagner en réputation et pouvoir diriger les meilleurs clubs. L’image ci-dessous présente mon profil d’entraîneur.
Profil - Chômage
Mes bagages sont prêts. Une nouvelle aventure commence !
8 J'aimes

Débuts prometteurs dans le style d’écriture. Pour les conseils, je te propose de regarder les storys légendaires du site/forum pour t’empregner mais il faut aussi se démarquer des autres personnes. Apporter sa "petite touche personnelle en quelque sorte. :wink:
Bon courage à toi en tout cas, tu risques d’en avoir besoin… :sac:

1 J'aime

De l’écriture :fap2:

L’expert dans ce genre romancée je dirais @AVB14 ou @Jeffzeze ce sont les deux qui pourront t’aider sur ce style là :wink:

1 J'aime

Originaire de Normandie, aussi, je suis obligé de suivre! :wink:

Belle présentation mais surtout : titre très aguicheur ! Bien vu :stuck_out_tongue:

Bon courage pour ton aventure

Sympa. Hate de voir la suite .

Une introduction sympas qui laisse entrevoir différents scénarios possibles…
Je suivrais :wink:

Dans la presse

Merci et je pense surtout qu’il va falloir être patient et prendre les bonnes décisions.

J’ai commencé à lire certaines stories et j’ai pu observé différents styles qui me conviendraient :wink:

J’ai pris note :wink:

Vive les normands :wink:

Merci et si vous avez des suggestions de scénarios je suis preneur :slight_smile:

« Pôle emploi à votre écoute ? »

06 Juin 2019, 9h30, début de ma nouvelle vie.
Je prépare mes dossiers, mes documents, mon argent pour déjeuner et me voilà parti à la recherche d’un club. Je m’attends à ce que la journée soit longue. Peut-être qu’il faudra plusieurs jours, plusieurs semaines avant d’avoir un premier entretien d’embauche. Arrivé au Centre de Recherche d’Emploi lié au Football (CREF) de ma région, j’entre dans le bâtiment avec la boule au ventre. Je me dirige vers l’accueil et l’hôtesse présente m’a dirigé vers la salle où se situais tous les postes vacants. Une salle remplie de monde. Divers panneaux, sur lesquels sont affichés les postes actuellement disponibles, sont placé au milieu de la salle. Chaque panneau contient une catégorie de postes : adjoint, entraîneur, kiné, préparateurs etc. Le long des murs, plusieurs ordinateurs sont à la disposition de personnes qui en avaient besoin. Arrivé au panneau pour les postes d’entraîneurs, il y a plusieurs clubs qui sont disponibles en ce mois de juin 2019. Je note la liste des postes vacants, et via un ordinateur, je dépose une candidature à chacun des clubs avec les documents nécessaires. Cela m’a pris toute la journée. J’ai déposé ma candidature à tous les clubs présents sur ma liste, même si je n’ai aucune chance de pouvoir accéder au poste étant donné la réputation mondiale de certains clubs listés. Voir de tels noms fait toujours rêvé. Je suis quelqu’un d’optimiste et j’ai toujours cette phrase en tête : « Qui ne tente rien, n’a rien ! ». Sur un mal-entendu, je serais en poste dans un grand club et je ferai la une des journaux… Ça serait le pied !!


Je me pointe tous les jours au CREF pour valider le fait que je cherche activement un poste. J’en profite à l’occasion pour noter les nouveaux postes à pourvoir. Quelques jours plus tard après le dépôt de mes premières candidatures, j’ai reçu des réponses par mail. Malheureusement, ayant une réputation faible, il est difficile pour certains présidents de prendre ma candidature au sérieux. En effet, beaucoup de candidatures ont été rejetées sans même passer par un entretien, soit parce que la période des entretiens d’embauche est terminée, ou soit parce que les dirigeants ont déjà trouvé un entraîneur. Après tout, j’ai tenté. Malgré cela, des candidatures ont été enregistrées. Il reste plus qu’à attendre que les dirigeants me proposent des entretiens.


Voici la liste des clubs ayant enregistrés ma candidature :
  • Hannover 96, 2ème division allemande ;
  • Conwy Utd, 2ème division galloise ;
  • Knockbreda, 2ème division nord-irlandaise ;
  • Chicago, 1ère division américaine ;
  • Brann, 1ère division norvégienne ;
  • O’Higgins, 1ère division chilienne ;
  • Inter Miami, 1ère division américaine.

Les jours passent et de nouveaux postes se libèrent. Je saute sur l’occasion pour postuler. Au final, on peut rajouter à la liste précédente :
  • Vargers BOIS, 2ème division suédoise ;
  • Gangwon FC, 1ère division sud-coréenne ;
  • Suwon, 1ère division sud-coréenne ;
  • Ulsan, 1ère division sud-coréenne ;
  • Jeonbuk, 1ère division sud-coréenne ;
  • IK Brage, 2ème division suédoise ;
  • UiTM, 2ème division malaisienne ;
  • FC Honka, 1ère division finlandaise.

Parmi tous ces postes d’entraîneur vacants, il y a des clubs intéressants : les clubs sud-coréen, O’Higgins, Hannover 96 ! Mais ces clubs ont une réputation comprise entre 2 et 3 étoiles. Il sera donc difficile pour moi d’entraîner là-bas. Ne sait-on jamais ? Tant que les candidatures ont été prises en compte par les dirigeants des clubs, j’ai toujours une chance de pouvoir entraîner ces clubs. Quelques jours passent et voilà que les entretiens d’embauche tombent. Malgré mon optimisme, les clubs cités auparavant ont décliné ma candidature suite au faible niveau de mes compétences, préférant des collègues plus compétents. Il ne m’ont pas laisser une chance de les convaincre lors de l’entretien. Deux semaines après avoir déposé mes candidatures, j’ai obtenu un premier entretien avec les dirigeants de Knockbreda. Six jours passèrent et les dirigeants de Conwy Utd veulent s’entretenir avec moi. Puis une semaine plus tard, c’est au tour des dirigeants d’UiTM d’engager les discussions. Évidemment, il fallait s’attendre à ce que les dirigeants me demande si je sais parler la langue nationale. Bon, j’avoue que je n’ai pas un niveau exceptionnelle en anglais mais je sais me débrouiller. De plus, je m’attend à ce que les finances soient très faibles et donc je dois travailler avec des budgets limités. Suite aux soutenances face aux dirigeants de chacun des clubs concernant les objectifs du club, les budgets transfert et salariale, j’ai réussi à convaincre les trois clubs de me prendre en tant qu’entraîneur. Trois jours plus tard, j’ai reçu plusieurs offres :

Proposition de Knockbreda :

Approche Knockbreda

Proposition de Conwy Utd :

Approche Conwy Utd

Proposition d’UiTM :

Approche UiTM


J’ai le choix. Le championnat nord irlandais commence le 10 août 2019 et le championnat gallois le 17 août 2019. Si je choisi un de ces clubs, j’aurais le temps de préparer l’équipe, le staff, la tactique etc. Concernant, UiTM, la saison est en cours, sur le point de se terminer (4 matchs restants). Le club figure à la 11ème et dernière place du championnat à 1 point du 7ème. Il faudra certainement remotiver les troupes pour éviter la relégation. Les objectifs annoncés par les dirigeants ne prennent pas compte de la saison actuelle. A noter qu’en cas de relégation, ces clubs ne me conserveront pas.

D’après vous, qu’ai-je choisi pour débuter ?
  • Cowny Utd
  • Knockbreda
  • UiTM
  • J’ai refusé les offres et cherché d’autres clubs

0 votant

3 J'aimes

2ème division américaine ? Y a qu’une division avec la MLS non?

Je pense que tu as opté pour l’Angleterre !

Ce sont des clubs SUD-coréens… :face_with_hand_over_mouth:

Dans la presse

En effet, c’est en MLS. :face_with_hand_over_mouth:

Oups… :face_with_hand_over_mouth: :shushing_face:

Concernant le sondage, score assez serré entre continuer à chercher un autre club (39%) et choisir le club d’UiTM (31%). Sans plus attendre, voici le verdict !


Ma première décision : début d’une longue carrière

Après de longues journées de réflexion, j’ai enfin choisi le club avec lequel je ferais mes premiers pas dans le monde du football. C’est Kelab Sukan BS Universiti Institut Teknologi Mara, plus connu sous le nom de UiTM, club de Premier League de Malaisie, deuxième division malaisienne. Les dirigeants m’ont proposé un salaire plus important que les deux autres clubs. Vous allez me dire que j’ai choisi l’argent plutôt que le sport… Je dirais oui et non… Certes, le salaire était le plus intéressant mais les dirigeants avaient un projet pour ce club dans les 5 prochaines années : être un club de Super League de Malaisie. Tout comme les autres clubs, le budget de transfert est à 0€ donc je ne pouvais pas faire d’achat dans l’immédiat. Le budget salariale est plus important que les deux autres clubs de deuxième division. Mais les dirigeants de ces clubs n’avaient pas dans l’optique de monter ou de remporter une coupe nationale dans les années suivantes. Au contraire, l’objectif est de lutter pour le maintien. Pas de projection dans le futur, ce qui donne peu d’enjeu, de défi dans ces clubs ce qui a renforcé mon choix de partir à UiTM. J’aurais pu attendre encore pour avoir peut-être une offre plus intéressante. L’envie de vouloir reprendre du service le plus rapidement et l’excitation de débuter cette nouvelle aventure est plus fort que la patience. De plus, je pourrais regretter ces offres si les nouvelles offres sont moins intéressantes.
Je prend mes bagages pour prendre l’avion à Paris Roissy-Charles de Gaulle en direction de Kuala Lumpur en Malaisie. C’est ici qu’on s’est donné rendez-vous avec les dirigeants avant de se diriger vers Shah Alam, ville où se situe le club.

carte du monde trajet

Malaisie UiTM

Historique :

Basé à Shah Alam en Malaisie, UiTM est un club semi-professionnel fondé en 2009 et surnommé « The Lion Troops ». Ce jeune club a rapidement rejoins la Premier League de Malaisie à la fin de la saison 2012, terminant cette année là en 3ème position du championnat inférieur. Néanmoins, aucun trophée n’a été remporté. Les étagères sont vides. Et si j’en profitais pour y mettre ma patte et de ramener à ce club quelques titres et trophées ?
Propriétaire d’un stade vétuste de 10 000 places, le Universiti Institut Teknologi Mara Staduim, doté d’une pelouse naturelle en très mauvais état, de loges VIP très basique, d’un centre d’entraînement et de structure de formation médiocre, le club est de réputation locale. A noter aussi que l’encadrement et le recrutement des jeunes sont rudimentaires et le club ne possède d’aucune infrastructure pour analyse de données. Malgré la grande capacité du stade, UiTM ne compte seulement 114 abonnés. Autant dire que les joueurs n’auront pas d’excuse s’il ne m’entende pas mes consignes durant les matches !

Championnat et Coupes nationales :

Classement mi-saison UiTM
UiTM est actuellement 11ème de Premier League de Malaisie. Les deux premières places donnent à l’accession en championnat supérieur, la Super League de Malaisie, le plus haut championnat de Malaisie. Cependant, deux équipes ne peuvent pas prétendre à la montée : Johor DT II et Terenganu II. En effet, ces deux clubs présents dans cette ligue sont des équipes B de clubs déjà présent en Super League de Malaisie. Néanmoins, ils peuvent être champion. Seulement la dernière place est synonyme de relégation.
Le championnat débute en février et se termine en juillet.


A propos du règlement sur l’effectif, seulement 4 joueurs étrangers au maximum sont autorisés sur la feuille de match et seulement 3 joueurs étrangers hors continent asiatique sont autorisés.
Concernant le mercato, il y a deux phases : une première phase entre la vingtaine de novembre jusqu’à la quinzaine de février et une seconde entre la vingtaine de juin et la quinzaine de juillet.


Durant la saison actuelle, trois coupes nationales seront mis en place :
  • La Coupe de la Fédération de Malaisie, qui a lieu en parallèle avec le championnat (de février jusqu’à juillet), est sous forme de confrontations directes pour le deuxième et troisième tour ainsi que la finale. La quart de finale et la demi-finale sont en aller-retour.
  • La Coupe de Malaisie, qui a lieu après la fin du championnat (de août jusqu’à octobre), commence d’abord par des phases de groupes. Les deux premiers de chaque groupe se qualifient pour le quart de finale. Le quart de finale, la demi-finale sont en aller et retour. La finale est une confrontation directe.
  • Le Challenge Cup de Malaisie, qui a lieu après le championnat (de août jusqu’à octobre) reprenant les équipes classées entre la 6ème place et la dernière place de Premier League, commence d’abord par des phases de groupes. Les deux premiers de chaque groupe se qualifient pour la demi-finale aller et retour. La finale est aussi en aller et retour.

Effectif et staff :

Effectif mi saison


18 joueurs présents en équipe première, de six nationalités différentes (Malaisie, Soudan du sud, Corée du sud, Kirghizistan, Brésil et Monténégro. D’après le règlement du championnat, seulement cinq joueurs sont considérer étrangers : Bernard Agele, ParkYoung-Jun, Ahildir Israilov, Maycon et Zarco Korac et ainsi que trois étrangers hors continent asiatique : Bernanrd Agele, Maycon et Zarco Korac. On peut constater que le niveau reste faible malgré quelques individus de niveau très élevé. Pour combler des éventuelles blessures ou suspensions, l’effectif n’est pas assez fourni. De plus, il n’y a pas d’arrière droit de métier. En passant chez les U21, le niveau n’est pas meilleur, aucun n’a le potentiel d’aller en équipe première. Et il faut noter que beaucoup de joueurs a entre 22 ans et 24 ans. Parmi ces joueurs, un seul joueur joue arrière droit. Je l’ai promu pour combler ce manque en équipe première. Concernant les U19, peut de joueurs n’a le potentiel pour jouer en équipe première dans un futur proche. Il n’y a pas de gros potentiel. Il faudra donc attendre la prochaine détection de jeunes pour espérer avoir un bon petit jeune. Ne serait-ce qu’un !

A propos du staff du club, des postes sont vacants, certainement suite à l’éviction de l’ancien coach Ismail Zakaria. Le staff reste médiocre, quelques remaniements seront à effectuer lors de la prochaine saison. Je ne suis pas du genre à tous changer dès le début. J’arrange petit à petit en laissant leur chance de me montrer leurs compétences.


Dynamique de groupe :




Une saison plutôt catastrophique au vue des résultats, une place de dernier du championnat et une élimination au troisième tour de Coupe de la Fédération de Malaisie. Je reprend un club avec une mauvaise cohésion d’équipe en perte de confiance totale et sur une mauvaise dynamique. Il va donc falloir remotiver les joueurs pour essayer de se sauver de la dernière place avant la fin de la saison. Le changement d’entraîneur pourrait donner un nouvelle élan à cette équipe. Je l’espère en tout cas…

Tactique :

Tactique UiTM


Au vue des résultats précédents de l’équipe, de la forme du moment des joueurs et de l’effectif, je vais me tourner vers un 4-4-2 avec une défense assez basse, deux lignes de 4 serrés, un pressing assez important. Une fois le ballon récupéré, je demanderais à mes joueurs de se projeter vers l’avant avec un rythme élevé en essayant de chercher l’attaquant pivot présent dans cet effectif pour dévier ce ballon vers le deuxième attaquant. Le but est de laisser à l’adversaire la possession et de les surprendre en faisant des contre-attaques en se projetant le plus rapidement vers le but adverse. Je laisse la liberté à mes joueurs de soit concentrer le jeu dans l’axe, soit passer sur les ailes.




A l’heure actuelle, il reste 4 matchs à l’équipe pour finir la saison et tenter de se maintenir :
  • contre Selangor Utd (9ème) à l’extérieur ;
  • contre Kelantan (8ème) à domicile ;
  • contre N. Sembilan (10ème) à domicile ;
  • contre UKM (1er) à l’extérieur.


    A vos paris !! :slight_smile:
7 J'aimes

Sauvé de justesse :eyes:

Cette série de défaite, c’est IMPRESSIONNANT Aura-t-on le nouveau Loozar ? :kappa:

On peut avoir un screen des gardien parce que la :smile_cat:

Fin de Saison 2019

Premier league Malaisie
Il restait 4 matchs pour tenter de se maintenir dans la Premier League de Malaisie. Avant de donner le dénouement de cette fin de saison, un petit tour sur les l’effectif choisi pour ces matchs :


Gardiens :

Muhd Nor Haziq Mohd Aris sera titulaire dans les cages.


Défenseurs centraux :




Benard Agele et Muhd Faizal Mohd Arif seront les titulaires dans la charnière. Muhd Afiq Mohd Arshad a été promu des U21 pour faire de la rotation.


Défenseurs latéraux :



Abednego Ujang, sera titulaire côté gauche et Syed Ariff Syed Mohd Uzir, promu des U21, sera titulaire côté droit.


Milieux centraux :



De niveaux similaires, il n’y aura pas de titulaires indiscutables. Mohd Syafiq Al-Hafiz Dawawi et Muhd Izman Solehin Rohadi sont des joueurs promus des U21 permettant de faire tourner le milieux de terrain.


Milieux latéraux :




Muhd Ridzuan Azly Husslam et Mohd Amer Azahar alimenteront le côté droit, à eux de me prouver qui est le plus régulier. Ahlidin Israilov sera titulaire indiscutable sur le côté gauche.


Attaquants :



Muhd Rafie Mat Yaacob et Muhd Nursalam Zainal Abiddin, promus de U21, seront les doublures de Zarco Zorac et de Maycon.


Et sans plus attendre voici les résultats :
Matches

Trois victoires face aux concurrents directs pour le maintien et une défaite contre le champion. Quatre matches durant lesquels j’ai appris les forces et les faiblesse de l’équipe. Des matchs très convaincants, maîtrisés, ne laissant aucune chance à nos concurrents pour le maintien de revenir au score. Six buts marqués et trois buts encaissés (d’ailleurs encaissés en fin matchs), un bilan positif pour cette fin de championnat. On a pu causer quelques problèmes à l’équipe d’UKM qui étais champion avant la rencontre. On dominais le match mais on ne concrétisais pas nos occasions. Un but en fin de match d’UKM nous crucifie. On méritais le match nul.


Classement
Classement fin saison UiTM

Au classement, nous sommes remontés à la 7ème place du championnat. UKM est champion, sera promu en division supérieure. Johor DT II étant 2ème et une équipe B d’une équipe déjà présente en Super League ne peut donc pas être promu laissant la place de promu à Polis DRM.

J’ai su redonner confiance aux joueurs pour éviter la relégation. Les joueurs ont le droit d’avoir quelques jours de repos avant de reprendre la compétition avec le Challenge Cup de Malaysie.


Challenge Cup Malaisie


Suite à notre classement (7ème), nous participons donc au Challenge Cup de Malaise. Cette compétition n’a pas d’enjeu majeur pour la saison prochaine ni pour les dirigeants. Je vais profiter de cette compétition pour tester de nouveaux joueurs présents en U21 et U19 ; pour régler certains détails ; améliorer le positionnement de mes joueurs et de la tactique, dans le but de préparer la saison suivante.

Un tirage au sort a été effectué pour établir les groupes. Chaque équipe rencontrera deux fois chaque adversaire du groupe. Les deux premiers de chaque groupe sont qualifiés pour les demi-finales.



Challenge Cup Tirage



Nous allons rencontrer le 8ème et 6ème de Premier League ainsi que le dernier du Super League (Kuala Lumpur). Autant dire que je m’attend a des matches assez serrés, chaque occasion va être importante.


Résultats

Phase de groupe plutôt tranquille, nous étions qualifié à l’issu du quatrième match. J’ai fait tourné l’équipe lors des deux derniers matchs afin de donner la chance aux joueurs que j’ai moins utilisé et de reposer les joueurs importants pour la suite de la compétition. Nous avons dominé tous les matchs. Cependant, les fin de matchs ont été difficiles, donnant lieu assez souvent à des buts. Ma tactique demande peut-être beaucoup d’effort à mes joueurs. Le fait aussi que le club soit semi-professionnel, seulement deux entraînements par semaine maximums sont donnés aux joueurs. Ceci pourrait expliquer le manque de physique et d’énergie lors des fin de matchs. De plus, on a été amené à ne pas faire d’entraînement entre les matches. Les joueurs jouaient les matches les uns après les autres, ce qui pourrait expliquer et accentuer les difficultés rencontrées en fin de rencontres malgré les rotations.



Challenge Cup groupes



Au vue des matchs de phases de groupe, je pense que l’équipe est capable de remporter ce trophée. Je m’attendais, lors des quatre matches de fin de saison en championnat, à des rencontres difficiles, avec des défaites assez lourdes. L’équipe m’a surpris. Je ne comprend même pas les résultats obtenus avant mon arrivé. Je trouve que les joueurs ont un bon niveau de football, ils proposent des belles actions, marquent de beaux buts, défendent ensemble. Il y a une bonne entente dans le groupe Je ne comprend pas le classement de ce club en cette fin de saison. Je pense qu’elle méritait mieux. Les médias les prévoyaient 4ème et je pense qu’ils n’avaient pas tort. L’ancien entraîneur faisait-il du mauvais travail ? Je ne suis pas là pour critiquer mon prédécesseur mais avec ces matches supplémentaires, j’ai l’impression qu’il n’était au niveau pour ce club. Je sens que cette équipe est capable d’obtenir ce trophée.

Premier de notre groupe, nous rencontrons en demi-finale le deuxième du groupe B, Selangor Utd.


Challenge Cup demi Aller
Challenge Cup demi Retour















Deux matches serrés que nous remportions grâce à notre réalisme devant le but. Les joueurs ont su faire preuve de patience et de maîtrise. La confiance règne au sein du groupe. On es tout proche de remporter ce trophée. Mais attention à ne pas faire d’excès de confiance.

Direction la finale contre Penang. Je ne veux pas vous spoil mais deux matches fous, riches en buts nous attendais !


Challenge Cup finale Aller
Nous perdions le match aller face à une équipe dominatrice dans tous les domaines. La première mi-temps était folle ! Des buts, des fautes, des cartons jaunes et un carton rouge pour mon équipe. Il y a eu énormément d’engagements mais peut-être de trop à mon goût. Ce carton rouge risque de nous faire mal pour la suite du match. Nous avons réussi à recoller au score avant la mi-temps. 3-3, les spectateurs ont vu du spectacle et en ont eu pour leur argent ! La seconde mi-temps était dominée par Penang et nous avons encaissé un but dès le début de la seconde période. De longues minutes défilèrent, largement dominés par Penang. Mes joueurs ont été solides défensivement. Ils ont su résister aux assauts de l’équipe adverse. Ils ont même eu une occasion en fin de match pour égaliser. Nous gardions à la fin du match l’espoir de remporter la coupe malgré ces quatre buts à l’extérieur qui comptera beaucoup au retour.


Challenge Cup finale Retour



Le match retour était à nouveau engagé de la part des deux équipes. Nous encaissions le premier but. Avec les quatre buts encaissés au match aller, Penang était en bonne position pour remporter la coupe. Il fallait absolument marquer trois buts. Nous avons réussi à égaliser. 1 – 1 à la mi-temps. La seconde période a été maîtrisé par mes joueurs et nous avions réussi marqué deux but supplémentaires synonyme de victoire. Maycon enfonce la marque obligeant l’équipe adverse à se montrer davantage s’il veulent remporter cette coupe. Fin de match assez agressif des deux équipes, qui donnera au finale 40 fautes dans ce match, trois cartons jaunes pour Penang. Nous encaissions un but en fin de match qui ne changera pas la donne. Quels matches de folie !! Nous remportions le Challenge Cup de Malaisie.


Voici le premier trophée à ajouter au Palmarès du club. Par ailleurs, c’est mon premier trophée et je vais garder longtemps en mémoire ces deux matchs de fous auxquels j’ai assisté sur le banc.

Quelle fin de saison ! Bravo aux joueurs.

Divers :


Arrivé en juillet et mes trois victoires et une défaite en championnat, j’ai obtenu le titre d’entraîneur du mois. J’ai imposé ma marque dès le début de ma jeune carrière en recevant des éloges du président et des quelques entraîneurs de la Premier League.

Stats Joueurs :

Stats fin de saison Joueurs



Equipe de la saison











Une belle surprise en cette fin de saison ! L’équipe ne méritait pas de lutter pour le maintien mais plutôt pour le titre au vue des matches que j’ai coaché. Ils ont tous augmenté leur note depuis mon arrivé, proposant des matches solides même si on peut noter qu’ils ont des difficultés à terminer la rencontre. Je compte reconduire cette équipe pour la saison prochaine en apportant quelques renforts pour assurer le maintien le plus rapidement possible.

A noter que les contrats des joueurs se terminent me 30/11/2020. Pour l’instant je ne souhaite pas renouveler de contrats en attendant de voir ce qu’il va se passer durant le mercato qui débute fin novembre 2019 jusqu’en février 2020.

Finances :




Les finances… Si on pouvait en passer ! J’ai oublié, lors de la présentation du club, de parler des finances. Il faut savoir que lorsque j’ai repris le poste d’entraîneur, les finances étaient correctes. Néanmoins, je ne les ai pas regardé plus en détails. C’est un tort !! Erreur de débutant !! Pour la suite de mon aventure, je regarderais en priorité les finances. En effet, en cette fin de saison, j’en ai profité pour tenter de régler quelques transfert pour la saison suivante. Cependant, à ma grande surprise le club ne pouvais pas recruter de joueurs, que ce soit en transfert ou en fin de contrat. Le budget transfert étant à 0€, je ne pouvais pas faire de transfert. Pour l’instant c’était logique. Mais vient le détail qui m’a fait peur… Le club disposait seulement de 34,5K par mois de budget salariale. Ils dépensaient 45,5K par mois de salaire !!! Aïe aïe aïe… 10k de plus que le budget prévu… Ce détail m’a échappé et durant ces quatre mois passaient au clubs, les finances sont devenus instables. J’ai peur que les dirigeant n’aient plus les finances pour me garder pour la saison prochaine…
6 J'aimes

J’étais en train de me dire c’est cool de voir des joueurs pire que les miens puis j’ai vu tes attaquants.
C’est pas juste :expressionless:

Pré-saison 2020

Après cette fin de saison folle et riche en émotions, place maintenant au repos de quelques semaines. Enfin, en grande partie pour les joueurs. Ils le méritent. Nous sommes mi-octobre et le début de la préparation de la saison 2020 débute le 18 novembre 2019. De mon côté, je ne veux pas prendre de repos durant cette trêve. Je souhaite garder l’effectif que j’ai actuellement mais j’aurai besoin de quelques renforts en défense et au milieu de terrain afin d’avoir une équipe plus compétitive et de faciliter la rotation de joueurs. J’en profite pour envoyer mes recruteurs en mission : je recherche un arrière latéral droit pour doubler le poste. De mon côté je regarde la liste des transferts et de prêt pour voir si des joueurs pourraient intégrer mon équipe. Durant ce mercato, un arrière latéral droit est ma priorité, d’où l’envoie de mes deux recruteurs en poste pour sillonner le pays. Quelques renforts en défense et au milieu seront la bienvenue aussi. Le problème, en regardant les joueurs présents sur les listes, peu de joueurs sont intéressés par le club. Et à l’inverse, je n’ai pas en totalité leur profil. J’envoie à nouveau mes recruteurs pour observer ces joueurs et établir des rapports. J’attends les rapports de mes recruteurs pour prendre une décision. Les jours passent et les premiers rapports tombent. Pour l’instant les joueurs proposés ne sont pas intéressants. Après plusieurs jours de recherches, quelques joueurs m’intéresse. N’ayant 0€ de budget transfert, il va être difficile d’acheter un joueur. Et lorsque Nik Syafiq Syazwan Nik Min a rejoins Perlis pour 1,9K €, un transfert acter avant mon élection au poste, l’argent n’est pas apparu dans le budget transfert. Nous sommes tellement déficitaires que l’argent gagné par cette vente va directement dans les caisses du club pour faire face au déficit. Aïe, aïe, aïe… Ça craint !

Il est aussi impossible pour le club d’obtenir des joueurs libres ou qui seront libres en décembre ! Ces joueurs ont du se marrer lorsque je leur ai proposé au maximum 0€ de salaire, 20€ de prime de match, 20€ de prime de but ou but inviolé et 20€ de prime de remplaçant… C’est la galère pour recruter !! Je ne sais plus quoi faire…

Pour tenter de comprendre pourquoi les finances sont instables, plusieurs facteurs entre en jeu :
  • une dette de 47 000€ ;
  • avoir un stade de 10 000 place mais avoir une affluence de 1000 environ ;
  • le club perçoit 20 000€ de sponsors à l’année ;
  • avoir un budget salarial de 35,5K € par mois et le club dépense 50K € par mois de salaire… Soit 14,5K € d’écart !
Le budget salarial n’est pas du tout respecté ! Il va falloir faire des choix. Les deux gros salaires du club sont Zarco Korac et Maycon. Le premier perçoit 6,25K € par mois et le second 5,25K € par mois. Ensuite, vient Bernard Agele (3,5K€ par mois), Ahildin Israilov (3K € par mois). Ces joueurs sont très important pour l’équipe et pour la saison prochaine. Sans eux l’équipe n’est plus la même. Je suis face à un gros dilemme. De plus, tous les contrats des joueurs se terminent le 30 novembre 2020. Pour l’instant je ne souhaite par renégocier leur contrat. Néanmoins, des joueurs dans mes effectifs ne m’intéressent pas. Je ne ferai appel à eux que vraiment si je n’ai pas le choix. Les joueurs concernés sont les joueurs qui ont été mis en U21 et qui n’ont plus l’âge de jouer en U21. Je les ai promu en équipe senior et mis sur la liste des transfert et de prêt. Ces joueurs n’ont pas de gros salaire. Mais les vendre permettrait de remonter un peu les finances.
Liste de joueurs indésirables :









Nous sommes mi-novembre. C’est le début de la préparation des joueurs pour la nouvelle saison. Les joueurs sont de retour de vacances quelques uns en forme, la plupart en méforme. Au programme, je base mes entraînements sur le physique jusqu’au 30 décembre 2019 afin de reprendre le plus rapidement du physique pour éviter les blessures et d’être en rupture tôt dans la saison, pouvant nous empêcher en fin de saison de jouer les places importantes. Le championnat reprend le 31 janvier 2020. J’ai donc deux mois et demi pour préparer au mieux mon équipe pour atteindre l’objectif fixé par mes dirigeants : se positionner au milieu de tableau. Le mois de janvier sera tourner vers la tactique et la cohésion des joueurs avec au programme deux matches amicaux par semaine.

Une semaine après la reprise des entraînements, le mercato ouvre ces portes. Elles resteront ouvertes jusqu’au 16 février 2020. Je propose mes joueurs indésirables au club mais aucune offre n’a été proposé.

Quelques jours plus tard, je reçois un message d’un de mes dirigeants m’informant que le comité de directeurs a injecté une somme de 80K € dans les caisses pour lutter contre les dépenses courante du club. Je n’ai me pas trop cette situation…

Début décembre et les fin de contrat du staff tombent. C’est l’occasion pour moi de combler les postes à pourvoir, de renouveler les contrats du personnel que j’estime avoir les compétences pour continuer à mes côtés, de libérer ceux qui ne sont pas nécessaire au club. Au vue des finances de la fin de saison 2019, il est préférable d’éviter de faire des dépenses inutiles. Il y a du changement à faire en particulier chez les jeunes où du personnel employé n’est pas nécessaire. Au final, peu de changement dans le staff de l’équipe première, quelques bouleversements dans le staff en U21 et des postes pourvus en U19.

Fin décembre je reçois un nouveau message m’indiquant que le comité de directeurs a à nouveau injecté de l’argent dans les caisses du club. Cette fois-ci, c’est 30K €. La situation financière du club est vraiment instable. Je n’ai toujours pas réussi à vendre ou à prêter mes joueurs indésirables. Les seuls offres que j’ai reçu ne sont pas du tout intéressante : soit on me demande de prêter le joueurs mais le club emprunteur ne verse aucun salaire au joueur, le salaire du joueur est donc à la charge du club prêteur, soit l’acheteur ne souhaite pas débourser un seul centime et propose un transfert de joueur à 0€… Autant dire que j’ai l’impression qu’on se moque de moi.

Pour faire face aux problèmes financiers du club, j’ai pris une décision qui pourrait perturber le groupe : suite aux dépenses récurrentes du clubs en particulier dues aux salaires, je place sur la liste de transfert Zarco Korac et Maycon ! Forcément, il fallait se douter des représailles des joueurs, ne comprenant pas la raison de cet acte. Korac et Maycon sont venu me voir pour discuter et la seul réponse que j’ai pu leur donner est le fait que les finances du club sont au plus mal et que l’argent qu’ils pourraient générer permettrait de donner un nouvel élan financier au club. Ils ont accepté de chercher un nouveau club en faisant part malgré tout de leur mécontentement. Ces joueurs sont de leaders. Prendre cette décision peut me mettre le vestiaire contre moi. Et sans plus attendre, le lendemain même, le vestiaire a manifesté son mécontentement. Une réunion d’équipe a été nécessaire pour discuter avec eux. Cependant, je n’ai pas réussi à les convaincre. J’espère que cette décision ne met pas en jeu mon poste…

La saison à venir s’annonce difficile au vue des finances. J’ai rajouté à cela le mécontentement du vestiaire suite à la décision de transfert de joueurs cadres de l’effectif. Pour détendre l’atmosphère négative qui règne ces derniers jours dans le vestiaire, j’ai décidé de mettre au repos mes joueurs durant la semaine de Noël. Cette nouvelle a plu aux joueurs. Je pense avoir réussi à remonter un peu le moral du groupe.

Nous arrivons en janvier, synonyme de matches amicaux. Huit matches sont au programme de ce mois. Les quatre premiers matches sont réservés à la remise en forme des joueurs. Tous les joueurs vont participer, y compris mes joueurs indésirables. Les quatre autres matches ont pour but de travailler la tactique et la relation entre chaque poste et joueurs.

Entre-temps, je n’ai toujours pas reçu d’offre pour mes joueurs indésirables, ni pour Zarco Korac et Maycon. Pour les deux derniers, le salaire était trop important pour les autres clubs. Comment faire alors si les autres clubs n’en veulent pas non plus ? Le mois défile, les matches s’enchaînent, toujours aucune offre. Concernant les renforts, peu de joueurs intéressants m’ont été présenté par mes recruteurs. Les finances sont toujours aussi instables et à nouveau, le comité de directeurs a injecté de l’argent dans les caisses (50K €).

Une journée de détection a été programmé. Un espoir renaît : vais-je avoir une pépite dans les jeunes ? A l’annonce des joueurs, très peu de joueurs n’aura le potentiel pour jouer en équipe première. J’ai assisté au match contre les U19 du club. Le match était très brouillon. Il s’est soldé sur un match nul 1 partout. Suite au match et aux discussions avec les dirigeants des jeunes, un contrat a été signé pour chacun des joueurs que mes dirigeants me conseillaient. Seulement huit joueurs ont eu ce privilège. Mais peu de potentiel pour l’avenir.

Voici les résultats des matches amicaux :



Autant dire que ces matches se sont très bien passés : six victoires et 2 nuls, 30 buts marqués contre 6 buts encaissés. La tactique est la même que celle mise en place en fin de saison dernière. Elle est bien maîtrisée par mes joueurs. DDM, Protap, KL SPA et Selangor MPPJ sont des équipes de division inférieure à nous. Les scores reflètent bien l’écart entre les deux équipes. PJ City, Pahang, Perak et Melaka sont des équipes de Super League. Ils sont donc supérieur à nous sur le papier. Mais sur le terrain, c’était une autre histoire. Ce ne sont que des matches amicaux, il ne faut pas s’enflammer. Mais deux victoires et deux nuls contre ces équipes ont permis de mettre en confiance à mes joueurs pour le championnat. Tous ces matches amicaux ont été maîtrisé, dominés par mon équipe. Cependant, les deux matches nuls ont soulevé un problème déjà connu lors de la fin de saison dernière : le manque de réalisme devant le but et la conversion des occasions. On dominait nettement ces matches mais on a beaucoup vendangé dans ces rencontres, laissant la possibilité à nos adversaires plus réaliste d’obtenir l’égalisation en fin de match. Au final, je sens que mon équipe est prête pour la saison 2020. A noter que durant ces matches amicaux, Ahmad Azriddin Rosli, titulaire la saison dernière, s’est blessé. Une indisponibilité de 4-5 mois est donné par l’équipe médicale.

De nouveaux joueurs vont être promu et vont intégrer l’effectif première pour la saison :




L’objectif fixé par mes dirigeants est d’être au milieu de tableau à la fin de la saison. Personnellement, je nous sens capable d’être dans le top 3 de championnat et pourquoi pas une montée en fin de saison. Les médias confortent mon idée de top 3 puisqu’il nous place en 4ème position de ce championnat.



Vais-je aller au bout de la saison au vue des finances ? L’avenir me le dira…





Et vous, à quelle position se situera le club en fin de saison ?
  • Champion
  • Top 3
  • 4ème place
  • Milieu de tableau (5ème, 6ème, 7ème)
  • Deuxième partie du tableau (8ème, 9ème, 10ème)
  • Relégué (11ème, 12ème)

0 votant

6 J'aimes

De toute façon les autres sont dans le même état financier que le tien donc peu de chance de te faire virer.

Dans la presse

Il est vrai que les autres clubs ont aussi des problèmes financiers. J’ai peut-être une chance de ne pas pas me faire virer à cause simplement des finances.


Résultat du sondage :

Résultat sondange

Vous êtes donc aussi optimiste que moi ! J’espère que vous me portez pas la poisse :sweat_smile:

Saison 2020 : mi-saison


Premier league Malaisie modif

C’est parti ! Le début de saison 2020 commence. Suite aux matches de préparation, je suis assez confiant pour accomplir l’objectif de mes dirigeants. Mais je ne veux pas trop m’emballer ! Certes je suis assez optimiste pour cette saison mais l’excès de confiance n’est pas bonne non plus. Il ne faut pas que mes joueurs et moi tombons dans cet excès. Cette saison est l’occasion pour moi de montrer que les dirigeants ont eu raison de me faire confiance. AU point de vue personnelle, cette nouvelle année est aussi l’occasion d’évoluer en tant qu’entraîneur en testant de nouvelles dispositions, de tactiques, de passer un premier diplôme professionnel. Avant le premier match de la saison, une réunion s’est tenue entre les dirigeants et moi afin de discuter sur les objectifs de la saison, les primes collectives données aux joueurs en fin de saison si les objectifs sont atteints et sur les quelques détails concernant le staff et les infrastructures du clubs. J’en ai profité pour parler de mon envie de participer à des formations pour obtenir un premier diplôme. Les dirigeants n’étaient pas contre pour m’envoyer en formation. Cependant, les finances du club ne le permettait pas. J’ai tenté mais ce sera peut-être pour la saison prochaine, si les finances vont mieux ! Certes les finances du clubs sont instables, mais je me doute que le club n’est pas le seul dans cette division à être dans ce cas. En tout cas, il faudra faire très attention à ne pas faire n’importe quoi durant cette saison au point de vue financier. Sinon, je risque de faire les frais et d’être renvoyé du poste. Affaire à suivre.

Cela commence par une bonne gestion au mercato. Néanmoins, c’est le néant ! En effet, lorsque mes deux recruteurs envoyés en mission me proposent des joueurs, ils ne sont pas intéressants. Quand j’ai trouvé de mon côté des joueurs, le club n’est pas intéressant dans leur progression. Ou encore, à cause des finances, je ne peux proposer aucun contrat aux joueurs libres. Du moins je ne peux leur proposer seulement des primes qui au total forme un petite somme de 80€ par match joué… Il faut aussi ajouter qu’aucun club n’est intéressé par mes joueurs indésirables, ni de Zarco Korac, ni de Maycon. Ce mercato est un vrai calvaire ! Bref, malgré l’acharnement à trouver des joueurs intéressants, correspondants à mes attentes durant ce mercato d’entre-saison, ainsi que mes nombreuses tentatives pour vendre mes joueurs non désirés, un joueur est venu au club en prêt sans aucun salaire pris en charge par le club d’UiTM. Enfin !


Il s’agit de Sharvin. C’est un latéral droit trouver par un de mes recruteurs. Plutôt correct en Premier League, je pense qu’il sera même titulaire à venir dans la saison. Cependant, étant donné qu’il n’a pas participé aux matches de préparation, il devra patienter sur le banc est de saisir sa chance.

Au final, peu de changement dans le club.




Février 2020 :

Ce mois de février est synonyme de début de saison de Premier League en Malaisie. Cinq matchs sont programmés. Au final quatre victoire et un nul. On commence plutôt bien la saison. Les matches sont maîtrisés, les joueurs sont appliqués et respectent mes consignes. Ils se sont bien imprégnés de mes exigences concernant la tactique. Il est important de gagner des points dès le début. Nous gagnons deux matches importants : Johor DT II qui est le vice champion de Premier League la saison passée et Kuala Lumpur, relégué de Super League.


Grâce à ces matches, j’ai obtenu la deuxième place d’entraîneur du mois de février. Je commence à prendre mes marques et à laisser quelques traces dans ce championnat.

Malgré ce début de saison prolifique, les dirigeants ont réinjecté de l’argent dans les caisses du club. On peine énormément à remplir le stade lorsqu’on joue à domicile. Trop d’argents partent dans les salaires de joueurs. Néanmoins, je ne vais pas virer les plus gros salaires. Sinon je vais déséquilibrer l’équipe.Je prend un risque… A chaque match, je vois mon équipe de plus en plus performante. Les attentes que j’avais pour ce groupe arrivent petit à petit. Ce début de championnat me laisse optimiste pour la suite de la saison. Et si nous étions champions…



Mars 2020 :
Calendrier mi saison mars

Nous commençons ce mois de mars par une défaite face à Penang, un adversaire que nous avions fait connaissance en finale de la Challenge Cup de Malaisie. Un match nul n’était pas immérité par mon équipe mais un but en fin de match de Penang à sceller le score. Malgré ce premier échec dans ce championnat, nous avons su rebondir lors des deux prochains matchs prévus en ce mois de mars.


A nouveau, une somme d’argent a été injectée dans les caisses pour faire face au dépenses récurrentes du club.



Avril 2020 :
Calendrier mi saison avril

Trois matches pour ce mois d’avril, deux victoires ; dont une contre Terengganu II, une équipe longtemps à la première place du championnat avant de vivre un mois d’avril tumultueux et que nous avons su en profiter ; et un match nul fou et riche en buts contre une équipe de bas de tableau. Un excès de confiance en cette fin de mi-saison nous a permis d’éviter de gagner un match « facile ». Je rappelais sans cesse à mes joueurs avant d’aller sur le terrain que les matchs ne sont pas gagner à l’avance. Il ne faut pas être trop confiant au risque d’être surpris. Jusqu’à présent, mes joueurs ont appliqué mes conseils et pris au sérieux les matchs, même s’il a fallu les recadrer à la mi-temps à certains matchs. Néanmoins, ils ont su répondre aux buts de l’équipe adverse et ont réussi à égaliser avant la fin du temps réglementaire.



Dynamique de groupe et notes des joueurs :

Stats joueurs

En cette mi-saison, l’équipe tourne bien malgré l’excès de confiance rencontré lors de quelques matchs. L’aspect défensive de l’équipe en défense ou au milieu n’est pas encore au top, quelques approximations de jugement ont donné lieu à des buts. L’aspect offensif est de la tactique est bien maîtrisé par les joueurs avec notamment des attaquants au top de la forme. Il existe une bonne entente entre les joueurs, il commence à avoir de très bon liens qui se forment entre eux.


Nous obtenons la première place du championnat. Nous sommes suivi de très près par Penang. L’espoir, et je suis de plus en plus convaincu, de finir dans le top 3 est toujours d’actualité. Cependant la saison est loin d’être terminée. Il faudra faire preuve de rigueur et de concentration lors des futures rencontres. Le maintien est assuré. Nous sommes en bonne figures d’accomplir l’objectif des dirigeants, à savoir d’être au milieu de tableau.



Finances :

Un sujet que je n’aime pas abordé, les finances à la mi-saison du club. Depuis la reprise du poste d’entraîneur, les finances étaient instables. Cependant, elles ont remonté depuis janvier 2020, grâce à deux ventes de joueurs pour un total de 12K €, et les investissements régulières des dirigeants pour contrer le déficit du club. Mais la saison n’est pas encore terminé et les finances vont certainement encore évoluées d’ici la fin de saison. En espérant qu’elles ne m’apporteront pas préjudices !
1 J'aime

Un peu décevant quand même le Kirghiz.