:Storygreen: Voyage en sandales de Sparte

fm18

#101

Retour dans les Asturies pour la 15ème journée, à Villaviciosa plus exactement, pour affronter Lealtad qui se trouve dans le ventre très mou du classement.


Un match terne, pour changer, seulement illuminé par une belle action collective conclue brillamment au premier poteau par Mujika. Pour le reste, on a affronté une équipe extrêmement défensive contre laquelle nous avons au moins eu le mérite d’être concentrés, surtout défensivement, jusqu’au bout.

Nous sommes toujours devant malgré notre jeu soporifique et gagne-petit mais, au moins, nous gagnons.
Comme je l’ai déjà dit plus haut, je crains que les équipes ne s’adaptent pour la deuxième partie de saison et que l’on ait un parcours plus difficile. Mais bon, on ne va pas se plaindre la gueule pleine. Ma grande satisfaction et que l’on a quasiment atteint notre objectif à moins d’un cataclysme.


#102

Je l’avoue, ce n’est pas très flatteur pour le coach argentin, mais force est de reconnaître que notre jeu a pas mal de similitudes avec celui de son équipe madrilène: une grosse assise défensive, des victoires pas toujours flamboyantes et beaucoup de rigueur tactique. Nous sommes la version du pauvre qui ne peut pas compter sur le talent d’un Griezmann ou d’un Diego Costa pour donner plus d’ampleur parfois au score. Je schématise bien sûr car il évident que la tactique de Simeone ne se résume pas à cela. Même si c’est un peu contraire à ma philosophie, cela me va. Je fais avec les moyens du bord.
L’année prochaine, je modèlerai plus l’équipe à mon image en éliminant probablement les trentenaires en fin de contrat et les joueurs pas adaptés au jeu que je veux produire.
L’idée étant de défendre plus haut sans pour autant jouer le hors-jeu (trop aléatoire) avec un pressing permettant de diriger le jeu adverse vers certaines zones du terrain. Je souhaite un jeu plus vertical (pas du kick and rush non plus) surtout pour éviter le jeu latéral que je trouve toujours dangereux (surtout avec mes joueurs fins techniciens :grin:). Je détaillerai le reste plus tard (dans 15 journées…) notamment la partie animation du jeu.


#103

Très bonne première partie de saison ! C’est rare de voir des entraineurs comme ça, mais j’aime bien, faut savoir défendre aussi !


#104

Assez curieusement, j’ai lu que la défense était l’une des obsessions de Guardiola. Comme quoi…


#105

Le Sporting Gijon est une des équipes les plus offensives de la division et peut compter sur un redoutable attaquant, Pablo Fernandez. Gijon se trouve sur la côte nord espagnole, à mi-chemin entre La Corogne et Bilbao. Je redoute vraiment cette équipe et vais tenter de la surprendre.


Bon, il n’y a pas que nos adversaires qui ont été surpris :joy: Mes propres joueurs n’ton jamais vraiment digéré la modification tactique et ce 1-2-1-4-2. On s’en sort par miracle grâce notamment à un Mujika réaliste et aussi un peu grâce à ce positionnement qui, comme espéré à forcer nos adversaires à jouer plutôt sur les ailes ce qui a isolé Fernandez. L’autre fait marquant du match est l’arrêt (facile) de Zabal sur un penalty généreux accordé à Gijon. C’est trois points de plus, sans briller.


#106

Getxo, qui se trouve non loin de Leioa et donc de Bilbao, est mal en point et lutte pour se sauver. Je m’attends donc à souffrir, au moins au début du match. Je tente néanmoins de me rapprocher un peu plus du jeu que j’aimerais voir pratiquer en commençant à constituer des triangles avec un soutien, un passeur et un joueur lancé, notamment en attaque.


Je suis un peu dur avec moi-même mais cela n’a pas produit ce que j’escomptais. Certes, nous avons gagné mais le jeu espéré n’est apparu que par séquence. Nous avons des lacunes notamment techniques, c’est vrai, qui nous empêchent d’avoir beaucoup de liant dans notre jeu mais, clairement, je n’arrive pas à trouver la bonne formule.


#107

On se rapproche de la mi -saison avec deux rencontres à disputer: Mirandes, l’équipe de Miranda de Ebro et Burgos qui constitue l’une des grosses cylindrées de la division.
Mirandes regarde plutôt vers le bas mais possède un redoutable attaquant en la personne d’Eloy Gila. De notre côté, on va revenir au schéma bien connu des joueurs.


1-0,c’est le tarif… On a développé quelques belles actions mais nous sommes vraiment très faibles devant à la finition: Mujika a raté un un contre un, Ubis ne cadre pas à 5 mètres du but… On s’en remet donc aux milieux de terrain pour débloquer les situations et aux défenseurs pour fermer les voies d’accès à notre but.

Petite info qui ne sert à rien: Nous sommes d’ores et déjà champions d’automne, c’est aussi intéressant que le catogan de Steven Seagal. Cela permet aux statisticiens en tout genre de sortir leur science: 56% des champions d’automne sont champions au final (ce qui laisse quand même 44% qui ne le sont pas)


#108

Le roi du 1-0 lol


#109

:dab:
Le roi du minimalisme


#110

Ferreras semble prometteur si l’on considère son bon passage à Deusto. Concernant Zarrabeita, cela paraît plus compliqué. Je ne crois pas de toutes les façons que ces deux-là aient le niveau pour l’équipe une.

Un dernier match de la phase aller qui s’annonce très compliqué sur la pelouse de Burgos, une ville située à l’est de Logrono, qui va nous demander un assez long déplacement, qui plus est.


:great1:

Que dire? Nous n’avons pas vu le jour pendant 1/4 d’heure mais le but de Chevi n’est consécutif qu’à un tir splendide des 25 mètres. Pour le reste, beaucoup de tirs forcés, peu d’incursions dans la surface, les stats de Burgos sont gonflées à l’helium. De notre côté, on est revenu sans s’affoler sur un centre dévié adroitement par Mujika et puis on a attendu la faille qui survient sur une jolie action en triangle (enfin) sur laquelle Luengo trouve Alvaro dans la surface.
On commence à s’habituer à notre style de jeu et on devient de plus en plus efficace lorsqu’on le pratique.

C’est assez simple: on joue le (la?) Real Santander la semaine prochaine, si on gagne, nous aurons vraiment de bonnes chances de participer aux barrages de montée (pour rappel, il n’y a pas de montée directe).


#111

Petit bilan de mi-saison:

Une première stat collective révélatrice: nous avons la meilleure possession mais, surtout, nous avons 2ème place en terme de pourcentage de passes réussies (1ère place pour le nombre de passes tentées). Notre véritable faiblesse dans ce domaine se situe dans les passes d’approche aux 30 mètres (sous pression donc), domaine dans lequel nous ne sommes pas encore assez efficaces pour espérer avoir plus d’actions dangereuses.

Ceci explique un peu cela, nous avons le meilleur pourcentage de frappes cadrées. Sachant que l’on fait moins de 10 frappes par match, il ne faut pas s’attendre à une avalanche de buts. Le curseur est difficile à positionner: Devons nous rester comme cela en assumant le fait de marquer peu ou devons nous tenter de frapper plus avec le risque de voir ce ratio s’appauvrir? un petit dilemme je l’avoue.

Je ne vais pas vous faire une dissection complète des joueurs mais, en gros, on peut constater que notre jeu penche plutôt sur l’aile gauche (9 Passes décisives) et que nos buteurs sont grabataires. A noter le pourcentage de passes réussies de De Eguino, véritable métronome de notre jeu (au dépens de Setti qui commence à s’impatienter). Côté bonnes surprises, le petit Pereda et Larrinaga ont livré des prestations plus qu’appréciables. Côté déceptions, elle se situent plutôt au niveau de buteurs Ubis et Ander dont j’attendais qu’ils soient les fers de lance de notre attaque. Peine perdue: 1 but à eux deux.


#112

J’ai un peu repris mon retard… Finalement, je n’ai raté que des 1-0 quasi… :wink:


#113

Le principal c’est de marqué un de plus que l’adversaire :smiley:


#114

Jolie première partie de saison, même si tu ne gagnes que par un but d’écart, mais “1-0 c’est bien !”

ranieri-122

Par rapport à ton pourcentage de frappes cadrées et ton nombre de frappes par match, je ne trouve pas qu’il y ait un réel problème. Chacun a ses standards, les miens c’est minimum 35% de tirs cadrés et 1 but marqué tous les 5-6 tirs, donc ça colle :wink:


#115


#116

Exactement, même si ce n’est pas brillant… :grin:


#117

Il y a pire comme référence mais je dois avouer que ce n’est pas ma philosophie de jeu. :wink:
Concernant les frappes, je ne vais pas modifier en cour de saison un système qui fonctionne. Je suis assez d’accord avec toi que c’est plutôt un bon ratio.


#118

Pas une bonne nouvelle avant d’affronter Santander mais cela va donner du temps à Hector qui râle un peu de ne pas être titulaire.

Pour le premier des matchs retour, on se déplace sur la pelouse du grand favori des bookmakers, le Real Santander. Il fait une saison moyenne et possède déjà 13 points de retard sur nous, en 5ème position.


Le score est assez lourd alors que l’on a fait l’un de nos meilleurs matchs cette saison en terme d’animation offensive notamment. Hélas, que de déchets… Face à une équipe qui a su être efficace, on a trop raté d’occasions et on a aussi mal joué certains bons coups par manque de concentration ou de talent. Une bonne claque qui sera salutaire, je l’espère.


#119

Le mercato débute par la vente surprise de Setti pour 5750€!

Bon, on s’élimine surtout un gros salaire d’un joueur qui rentrait en cours de match et qui commençait à diffuser une ambiance délétère dans le vestiaire.
Pas de gros remous côté vestiaire sauf une inquiétude de voir De Eguino se retrouver tout seul pour ce poste alors…

Je cherchais quelqu’un qui n’avait pas de lacunes criantes pour son poste et qui pouvait entrer dans mon schéma de jeu futur. Il est plutôt intelligent, couvre bien le terrain, est suffisamment physique, pour un joueur de rotation c’est plutôt mieux que ce je pouvais espérer.

Du coup, on va peut-être le tester pour ce qui est le match à ne pas perdre après la lourde défaite à Santander. Oui, j’avoue, je ne l’ai pas digérée cette défaite. Il va falloir qu’ils se bougent l’arrière-train contre la réserve de la Real Sociedad…


Message reçu et on a gagné 2-0!!! (Finis les 1-0, je passe au 2-0 :grinning:). En prime, nous avons maîtrisé le match même si nous n’avons pas été d’une folle précision devant le but. Le du Pereda - Seguin a très bien fonctionné mais je pense refaire passer Pereda à droite car Goiria est vraiment très faible. Une bonne préparation avant le difficile déplacement à Logrones (2ème) et, surtout, on ne laisse pas le doute s’installer.


#120

Belle victoire :slight_smile: