:storygreen: :s1: OM Change Project


#1
ZUBIZARRETA DEMANDE LA DEMISSION DE GARCIA
03/08/2018 | Le directeur sportif de l’OM était furieux après une réunion
.

De quoi refroidir l’ambiance.
Cela faisait un moment que la mer était calme sur Marseille, tout allait bien ou presque… Finaliste de la dernière édition de l’Europa League (0-3 v Atletico Madrid), précédé d’une belle quatrième place en Ligue 1, avec pour seul bémol, un billet pour une qualif en Ligue des Champions qui passe sous le nez des Olympiens, le bilan de Rudi Garcia reste plus qu’honorable pour sa première saison entière. Mais tout le monde ne le voit pas du même avis au club. En effet, lors d’une réunion pour établir les nouveaux objectifs de la saison, Andoni Zubizarreta a fait par de son désir de voir partir Rudi Garcia, avec qui il a un froid depuis le début de leurs fonctions.
.

1483254-Zubizarreta

.
L’ancien directeur sportif de Barcelone à plus d’un motif pour vouloir faire partir le champion de France 2011. Selon lui, l’équipe de la saison dernière était en sur régime et garder un entraineur sans grande connaissance tactique ni caractère serait un suicide pour la suite du projet. Un salarié du club aurait fait part des propos de Zubi en interne sur le mercato : “Nous avons fait de grandes erreurs lors de cette mercato, première en vendant Zambo pour faire venir Strootman. C’est un gland joueur, certes, mais on aurait pu revendre Zambo encore plus cher la saison prochaine, ou acheter une milieu et un attaquant à la place, J’ai l’impression de n’avoir droit à aucune manœuvre dans su club… Radonjic est une immense énigme, mais allez on balance 12M€ pour une ailier du championnat serbe qui passe ses soirées en boite.” Il n’épargne pas non plus la première recrue du mercato : “On termine le saison dernière avec l’une des pires défenses d’Europe, mais on achète seulement un joune défenseur méconnu pour… 20 Millions d’euros !! Et au final, on commence la saison avec les mêmes buteurs alors qu’on connait le problème depuis un an !! CA ME REND FOU !! On aurait pu faire beaucoup mieux…

L’attaque de Zubizarreta envers son coach semble suicidaire quand on connait le bilan de Rudi Garcia à l’OM, mais le directeur sportif a un atout de taille, Franck McCourt ! L’actuel propriétaire américain de l’OM en aurait sa claque des agents influents comme Jean-Pierre Bernes et les frères Boisseau, pour qui il a beaucoup de doutes concernant leurs relations et en aurait fait les frais lors du deal avec Gregory Sertic en début d’année, ainsi qu’avec Florian Thauvin où son agent mettrait une pression sur la direction marseillaise pour avoir des avantages conséquents. Daniel Riolo soulignait cette influence dans la Team Duga : “Depuis que Garcia est arrivé, à chaque fois qu’il y a un début de bruit de joueur approché, c’était dans la Garciasphère. Les gens que lui connait, les gens que son agent connait.” Avec l’Américain on peut s’attendre à tout, un choix ou même Jacque-Henry Eyraud n’aurait pas son droit de vote.


#2
RUDI GARCIA EST SOUDAINEMENT LIMOGE !
03/08/2018 | Le directeur sportif de l’OM a eu le scalp du coach marseillais à une semaine du début de saison
.

Une nouvelle étape du Champion’s Project
Considéré comme le coach idéal par les médias français après une saison encourageante ponctuée d’une quatrième place en championnat et d’une campagne européenne historique, Rudi Garcia a été limogé ce matin avec son staff à l’aube d’une nouvelle saison. La cause principale viendrait d’un recrutement mal géré avec seulement trois recrues pour un total de 60M€. Selon le communiqué du club on parlerai d’un désaccord sur le prolongement du contrat, mais il s’ébruite que la vérité est tout autre.
.

170914_garcia

.
Le limogeage de Rudi Garcia serait en grande partie grâce à la pression émise par Andoni Zubizarreta qui a voulu stopper l’influence du clan Garcia au sein du club phocéen. En effet, il se murmure que Rudi Garcia à l’habitude de recruter des joueurs sous contrat avec son agent, a l’OM avec Sertic mais aussi à la Roma avec Seydou Keita et Gervinho pour ne citer qu’eux. Un type de recrutement qui freine l’OM dans son projet pour le directeur sportif espagnol qui déclare vouloir remplacer Garcia par un entraineur qui “sent plus le football”. On notera également l’absence de Jacque-Henry Eyraud sur le dossier, le président, plutôt du côté de Rudi Garcia se fait petit pour garder sa place au sein du club.

Les supporters restent perplexes face à la situation, le limogeage de Rudi Garcia ne semble pas être une mauvaise idée mais aucun entraineur libre semble être apte à reprendre le flambeau. Pourtant, nombreux sont les entraineurs à la recherche d’un nouveau challenge, Jorge Sampaoli par exemple, démis de ses fonctions avec la sélection Albiceleste, il est à la recherche d’un nouveau challenge, on peut se souvenir de sa belle saison avec Séville qu’il qualifie en Ligue des Champions. Cesare Prandelli est lui aussi libre de tout contrat depuis son départ d’Al-Nasr, tout comme son compatriote Antonio Conte. En tout cas il fallait bien que ça pète un jour ou l’autre, en espérant que les joueurs ne soient pas marqués par l’épisode.


#3
DEUX GRANDS NOMS SE DEGAGENT
03/08/2018 | Jorge Sampaoli et Zinedine Zidane sont les deux favoris pour entrainer l’OM
.

Le fameux réseau de Zubizarreta
Zubizarreta n’a pas perdu de temps pour partir à la recherche d’un nouveau coach après sa victoire sur Rudi Garcia. S’il avait déjà préparé son coup en établissant des contacts avec Jorge Sampaoli avant le mondial en Russie, une opportunité incroyable à pointait le bout de son crâne, Zinedine Zidane. La légende marseillaise est libre après deux saisons et demie parfaite à la Casa Blanca avec trois Ligues des Champions et il serait prêt à revenir sur les terrains dès cet été selon le challenge.
.

zinedine-zidane-jorge-sampaoli-real-madrid-sevilla-laliga-14052017_j7eai5skitxi1qs99ktzqp8nx

.
On attendait le premier coup de Zubi depuis son arrivée à Marseille, le Basque va enfin pouvoir frapper avec l’arrivée d’un grand entraineur. Jorge Sampaoli sort d’une élimination de son Argentine face à la France, futur champion du Monde. Mais sa popularité ne semble pas être ternie (à part en Argentine), et ses exploits avec le Chili et le FC Seville sont encore dans les mémoires. Le directeur sportif avait déjà prévu son coup, un soir de juin, revenant de Moscou avec une promesse d’embauche de l’Argentin si son pays ne gagne pas le mondial. Le disciple de Marcelo Bielsa avait déjà été approché par l’OM avant et après le départ de Michel et selon ses propos relayés dans le média argentin Vorterix, il n’était pas contre « d’entraîner un club qui génère beaucoup de passion comme l’OM ».

C’est plus compliqué pour Zinedine Zidane, Zubi a pu le contacter seulement une fois par téléphone et plusieurs zones sont encore floues. ZZ aurait comme préférence un club jouant la Ligue des Champions et avec de nombreux talents, mais retrouver sa ville natale ne lui déplairait pas pour autant. Difficile de dire si ça peut peser sur la balance, surtout qu’il ne serait pas contre une année sabbatique, il aurait même mentionné qu’une signature l’année prochaine serait idéale. Les deux entraineurs on était mis au courant sur le fait qu’il n’y aura aucune marge de manœuvre avant la fin du mercato, et qu’il faudra atteindre l’objectif d’une place en Ligue des Champions pour avoir des fonds conséquents. Ce qui a moins plu à ZZ, qui souhaiterait des fonds immédiats.


#4
« THAUVIN ET KAMARA PARTIRONT L’ETE PROCHAIN »
04/08/2018 | Jean-Pierre Bernès contre-attaque avec ses deux poulains
.

L’OM risque de perdre deux joueurs
C’est une bombe qu’a lâchée ce matin le plus grand agent français, Jean-Pierre Bernès, qui s’est totalement fermé les portes du club phocéen en annonçant le départ de ses deux plus grandes valeurs marchandes du club bleu et blanc. « J’ai entendu dire qu’on ne voulait plus de certains agents au club dont je fais partie, la preuve avec le licenciement de Rudi Garcia. Il n’y a pas de soucis, mais qu’ils se disent bien que mes joueurs ne seront plus Olympiens d’ici peu, je le répète, Bouba Kamara et Florian Thauvin ne seront bientôt plus au club, si ce n’est pas cet hiver, ce sera l’été prochain. Et je n’aurais aucune difficulté pour trouver un club sérieux à mes joueurs. » L’agent de Didier Deschamps, s’est senti trahi par l’OM en prenant la défense de son directeur sportif et en limogeant son client, Rudi Garcia, qui aura dirigé 67 matchs sur le banc marseillais en championnat pour un bilan de 36 victoires, 19 nuls et 12 défaites. Un bilan honorable, mais sa relation avec les supporters et Zubizarreta auront eu raison de lui.
.

290857-large

.
L’OM ne devrait pas avoir peur des déclarations de l’agent français car les deux joueurs peuvent changer d’agent, mais ça place les deux joueurs en position de force et si la qualif en Ligue des Champions n’est pas obtenue en fin de saison, il ne serait pas étonnant de voir Florian Thauvin (fin de contrat en 2021) partir vers une grande écurie. Le champion du monde déclaré d’ailleurs « il est clair, et je ne m’en suis pas caché, que pour ma progression, je dois jouer la Ligue des champions. Je ne pourrai pas repartir sur une autre saison sans jouer la Ligue des champions. Et ça, je suis très honnête avec. En attendant, je vais tout faire pour que le club se qualifie dans cette compétition. » Un aveu qui privilégie sa carrière à son amour pour le club.

Bouba Kamara (fin de contrat en 2020) pourrait aussi penser à un départ, lui qui est courtisé par la Juventus, Chelsea et Manchester City connait son potentiel et ne devrait pas perdre de temps si le club n’atteint pas ses objectifs. Mais le jeune défenseur a encore beaucoup à prouver contrairement à son autre coéquipier. La concurrence, Duje Caleta-Car tombe bien pour Bouba qui va devoir élever son niveau pour rentrer dans les plans du futur entraineur.


#5

Intéressant.
Présentation attractive, belle écriture :ok_hand:


#6

Excellent ! Hâte de connaître le nom du futur coach olympien et comment seront géré les cas Thauvin et Kamara ! :thinking:


#7

Belle présentation, style propre et attrayant… Je vais te suivre avec plaisir…


#8

Merci vous trois. Je ne sais pas si Bernès est l’agent de Kamara mais j’ai voulu intégrer un petit scénario à la story pour là faire vivre


#9

Ca claque cette storie, allez hop, un nouveau coach, et de nouvelles ambitions….


#10
SAMPAOLI ET LILLO DEBARQUENT A MARSEILLE
04/08/2018 | Sampaoli et son adjoint auront beaucoup de travail avant le match contre Toulouse dans une semaine
.

Zidane a refusé l’OM
Comme pressenti depuis hier, l’entraîneur Jorge Sampaoli s’est engagé pour les deux prochaines saisons avec l’Olympique de Marseille. Vacant depuis l’officialisation du départ de Rudi Garcia, ce sera le deuxième poste en Europe dans la carrière du technicien argentin après le FC Séville qu’il a emmené a une quatrième place lors de sa première et seule saison en Liga. Le coach argentin, qui a déçu lors du Mondial en Russie, avait fait forte impression lors du Mondial brésilien 2014 où son Chili passe à quelques centimètres d’éliminer le pays hôte. Il est aussi vainqueur de la Copa America et élu meilleur coach d’Amérique du Sud en 2015. Alors qu’on parlait d’un grand intérêt de l’OM pour Zinedine Zidane, ce dernier à décliner l’offre en justifiant un manque de temps pour réfléchir, mais qu’il était heureux qu’on ait pensé à lui pour le poste.

Depuis la victoire du Chili sur ses terres lors de la Copa América 2015, Jorge Sampaoli est convoité de toute part. La raison ? Sa capacité à bâtir. Lors de sa première conférence de presse en Espagne, il avait mis les choses au clair : « Je ne peux pas garantir que l’on va gagner autant de titres qu’avant. Ce que je peux vous assurer, c’est que nous allons travailler sur un projet, une idée, qui génère de l’illusion chez le public. » Et l’OM Champion’s Project reste qu’à ses débuts et l’effectif à déjà prouvé qu’il était capable de prouesses comme la finale de la saison dernière.
.


Jorge Sampaoli et Juan Manuel Lillo (arrière plan) lors du derby de Seville

.
L’ancien sélectionneur du Chili et de l’Argentine a eu droit à sa première conférence de presse. Au moment où l’OM se retrouve sans budget de transfert pour terminer le mercato et qu’une histoire d’agent vient s’ajouter sur la pile des problèmes, les journalistes français avaient de quoi se lâcher, mais Jorge Sampaoli a préféré la jouer défensive; concernant le budget transfert « J’ai un effectif de qualité, le deuxième ou troisième de Ligue 1, je ne pense pas que ce soit une urgence de recruter, même s’il manque un peu de profondeur pour jouer les quatre compétitions. » Suivi des menaces de Jean-Pierre Bernès : « ses histoires sont sorties avant mon arrivée, j’essaie de rester en retrait, mais à ce que je sache, Thauvin et Kamara sont toujours dans l’effectif. Je pense seulement au match de Toulouse. » Andoni Zubizarreta s’est chargé d’aller chercher et présenter l’Argentin comme un « entraîneur confirmé du football mondial » , et lui file les clés d’une commanderie qui digère doucement le départ de Garcia.

Eliminé par la France il y a un mois, Sampaoli ne se ménage pas et souhaitait un nouveau défi « Je n’ai pas besoin de repos, il est vrai que j’ai accumulé beaucoup de stress durant le mondial, mais entraîner une nouvelle équipe va me faire beaucoup de bien, surtout que je suis en contact avec Zubi depuis un moment, je connais très bien mon effectif et le contexte marseillais me plais. » Devant les médias qui lui rappelaient que son idole Marcelo Bielsa était passé sur le banc de l’OM, Sampa est resté admiratif : « Je me souviens encore de ce qu’il a fait à Marseille. Il a pratiqué le plus beau jeu d’Europe pendant quelques mois et ce sera difficile de proposer mieux, je m’identifie beaucoup à ses principes de jeu. » En fin de conférence, on parle un peu de football grâce à un journaliste espagnol qui lui pose la question de comment l’OM jouera cette saison, il répond : « ma façon de jouer est claire, j’aime avoir le ballon et étouffer l’adversaire quand je ne l’ai pas. » et quand on lui demande s’il va jouer comme avec Seville il déclare : « Chaque équipe est différente et il faut savoir s’adapter aux qualités de son effectif. » avant d’ajouter qu’il jouera en 4-2-3-1 pour le premier match de la saison contre Toulouse.

Le nouveau staff de Sampaoli
Rudi Garcia n’est pas parti seul, au cours de ses deux ans et demi à Marseille, l’ex-coach avait ramené un staff élargi. Tous, ou presque on fait leurs valises. Frédéric Bompard, fidèle adjoint de Garcia depuis le Mans est donc parti, tout comme Stéphane Jobard (adjoint) et Fabien Bossuet (préparateur physique). Tout ce beau monde parti, Jorge Sampaoli, comme à son habitude, a ramené un bon nombre d’assistants. Le plus important, Juan Manuel Lillo, entraîneur très apprécié mais méconnu malgré ses prouesses, il excelle dans le jeu de position, un article lui sera consacré plus tard. Les frères Josi on rejoint eux aussi Sampaoli après le mondial en Russie, deux préparateurs avec des qualités indéniables pour faire exploser le potentiel de certains.

Merci Papinades


#11


OLYMPIQUE MARSEILLE v TOULOUSE FC
Ligue 1 Conforama
1ère journée - 12 août 2018
Stade Orange Vélodrome
57 264 spectateurs

Tactique

L’OM sans ses internationaux, ou presque…
Pour ce premier match de la nouvelle saison de Ligue 1, l’Olympique de Marseille accueil Toulouse. Un mois après le sacre de l’équipe de France à la Coupe du Monde 2018, l’Olympique de Marseille et Toulouse ouvrent le bal au Stade Vélodrome. Dans une enceinte comble pour l’ouverture de la nouvelle saison, la première composition de Jorge Sampaoli était très attendue, et sans grosse surprise, l’OM sera aligné en 4-2-3-1 avec Pelé dans le but (et non Mandanda sur le graph), Mandanda étant toujours en phase de reprise, tout comme Rami remplacé par Sertic en défense central associé à Kamara. Blessé à l’entrainement pour un mois, Amavi laisse sa place au jeune Rocchia qui débutera son premier match de Ligue 1. Au milieu Sanson dans un rôle de Box to Box a était préféré à Lopez. Germain est aligné à la pointe de l’attaque. Egalement en phase de reprise, Florian Thauvin a fait le forcing pour être dans le groupe, il commencera sur le banc. Côté toulousain, Alain Casanova optait pour son schéma favoris avec trois recrues d’entrée : Reynet, Dossevi et Gradel.
.


Thauvin marque un doublé lors de la démonstration de l’OM face à Toulouse

.
Dès les premières minutes, c’est Toulouse qui tient le ballon avec une première frappe bien placée de Dossevi sur la gauche qui oblige Pelé à se mettre à la parade. Les visiteurs se montrent à l’aise pour ce début de première période, et Marseille en profite sur un jolie contre partis de Luis Gustavo, Payet est trouvé dans l’axe et lance Sanson en profondeur, à l’entrée de la surface, il déclenche une frappe qui frôle le poteau gauche. Ca part des deux côtés, Toulouse, sur une attaque placée trouve encore Dossevi qui frappe cette fois-ci de la droite, mais Pelé est encore présent pour plonger. Sur l’action qui suit, le match prend un tournant, Njie trouve un Sakai très offensif sur la droite, le japonais, entouré par deux joueurs trouve Gustavo dans l’axe, le brésilien décale son ballon pour Sanson qui déboule et frappe en première intention à l’entrée de la surface et ouvre le score de belle manière. Après ce but, Toulouse se montre moins agressif et laisse des espaces pour Ocampos (37’) et Germain (43’) mais n’aggrave pas son camp avant la mi-temps

Au retour des vestiaires, l’OM repart sur le même tempo et Toulouse subit. Avant l’heure de jeu, Clinton Njie laisse sa place à Florian Thauvin le Champion du Monde. A la suite d’une poussette de Luiz Gustavo sur Mubele, le brésilien écope d’un second carton jaune, Olivier Thual expulse donc Luiz Gustavo qui laisse son équipe à dix, une aubaine pour les hommes d’Alain Casanova. Mais c’était sans compter sur un Flotov très motivé. Sur le coup franc qui suit la faute, le ballon est dégagé sur Payet qui part en contre, après cinquante mètres de course, il lance Thauvin, l’ailier gauche se retrouve en face à face avec le gardien, et croise du droit pour ouvrir son compteur but après seulement dix minutes de jeu. On arrête plus Thauvin, sur la droite, il part seul et s’en va dribbler trois joueurs avant de frapper à l’extérieur de la surface et marquer son doublé. Une victoire trois à zéro qui permet à Marseille de bien commencer.
.
.

Buteurs : Sanson (27’), Thauvin (64’ 85’)
Homme du Match : Thauvin 8.2
Expulsion : Luiz Gustavo (61’)
Tirs : Marseille 15 - 11 Toulouse
Cadrés : Marseille 4 - 6 Toulouse
Possession : Marseille 52% - 48% Toulouse


#12


NIMES OLYMPIQUE v OLYMPIQUE MARSEILLE
Ligue 1 Conforama
2ème journée - 19 août 2018
Stade des Cortières
15 788 spectateurs

Tactique

Mitroglou absent un mois
Après une victoire convaincante contre Toulouse, les hommes de Jorge Sampaoli se déplacent à Nimes pour la deuxième journée de Ligue 1. Pour ce match, l’entraineur argentin a aligné son équipe en 4-3-1-2, une tactique jamais vue sur la cité phocéenne. Mandanda est de retour dans le onze, Amavi toujours blessé laisse sa place à Rocchia. Un milieu inédit avec la première titularisation de l’ancien romain, Kévin Strootman juste en retrait du duo Lopez-Sanson. Payet occupera son poste de numéro dix pour distiller des passes au duo d’attaque Thauvin-Germain, un nouveau poste pour Thauvin auteur d’un doublé lors de la première journée. Vainqueur d’Angers pour sa première en Ligue 1, Nimes reçoit l’OM en 4-2-3-1, le promu laisse les responsabilités de l’attaque à Bozok et Bouanga.
.


Le promu Nimes Olympique tient son premier exploit cette saison

.
Alors qu’on s’attendait à un début timide des locaux, ce sont eux qui se procurent les plus grosses occasions, par Bozok la première fois (13’) et sur une tête bien placée de Diallo (25’). L’OM est très décevant en première mi-temps, l’équipe est complètement perdue avec cette tactique, Thauvin est signalé trop souvent hors-jeu, et les latéraux offensifs ne trouvent personne dans l’axe et centre désespérément. Un désastre pour le staff marseillais. Nimes est à deux doigts d’ouvrir le score avant la mi-temps sur corner (43’).

Au retour sur le terrain, Sampaoli est revenu à un 4-3-3 avec Payet et Thauvin sur les ailes. Et ça va beaucoup mieux, l’OM tient le ballon et trouve une grosse occasion venant de la droite, Sakaii trouve Thauvin qui rentre et tente sa spéciale, mais Bernadoni bloque bien le ballon (51’). Nîmes répond par l’intermédiaire de Savanier qui trouve le poteau sur une frappe anodine. Malgré les entrées de Sarr et Ocampos, Nimes reprend le dessus, sur un corner Olympien, les crocos dégagent bien et partent en contre, Savanier centre pour Bouanga seul dans la surface, mais l’ailier trouve le poteau (78’). En fin de match l’OM craque, sur un renversement sur la droite, Alakouch, auteur d’un très bon match, centre pour Bozok, Sertic anticipe mal et se fait lober, l’attaquant a tout le temps de contrôler et frapper en volée et trompe Mandanda (87’). Marseille ne reviendra pas et concède sa première défaite de la saison. Les critiques sur la tactique de Sampaoli risquent de pleuvoir…
.
.


.
Buteurs : Bozok (87’)
Homme du Match : Alakouch 8.7
Tirs : Nimes 14 - 8 Marseille
Cadrés : Nimes 6 - 2 Marseille
Possession : Nimes 48% - 52% Marseille

#13


OLYMPIQUE MARSEILLE v STADE RENNAIS
Ligue 1 Conforama
3ème journée - 26 août 2018
Stade Orange Vélodrome
57 872 spectateurs

Tactique

Le 5-4-1 béton de Rennes
Auteur d’un bilan médiocre avec une victoire et une défaite, l’OM doit se relancer face à une équipe de Rennes en total manque de confiance avec deux défaites contre Lille et Angers. Cette fois-ci Jorge Sampaoli n’a pas fait dans l’originalité, mais a aligné une équipe en 4-3-3 remaniée en 2-1-4-3 très offensive, avec seulement deux défenseurs et Sakai et Rocchia transformé en milieu latéraux ! Payet descend en milieu axial pour ce match. On notera la première apparition de Radonjic sur la gauche et le retour du dernier champion du Monde, Adil Rami, associé au très prometteur Kamara. Chez les visiteurs, l’objectif est simple, défendre et reprendre confiance. Sabri Lamouchi a concocté un joli 5-4-1 avec M’baye Niang à la pointe de l’attaque.
.


Thauvin auteur d’une nouvelle prestation de qualité avec un deuxième doublé

.
Le match démarre comme prévu avec un OM très haut qui tient le ballon face à une équipe rennaise très bas sur le terrain. Dès la première minute de jeu, Germain ouvre la marque sur une longue ouverture de Sanson, mais le but est refusé pour un hors jeu très limite. Le but de l’OM est clairement de vouloir faire bouger le bloc breton de gauche à droite pour trouver une faille mais les occasions vient sur coup de pied arrêté, Kamara (13’) et Thauvin (26’) frôle la cage de Koubek. Et juste avant la mi-temps, le pire arrive à l’OM, sur une perte de balle de Payet au centre, Rennes par en contre a droite avec Del Castillo, l’ailier de poche centre en profondeur, Kamara, sur la trajectoire, se trou complètement et laisse M’baye Niang filer au but, Rami est trop court pour empêcher le premier but Rennais. Le scénario idéal pour Lamouchi. Sur l’action qui suit le but, l’OM entre en phase de possession et joue sur Rocchia à gauche, il centre pour Germain qui se fait pousser dans la surface, l’arbitre n’hésite pas et désigne le point de penalty. Thauvin se charge de le transformer et remet son équipe dans le match à la mi-temps.

Le début de deuxième mi-temps est une copie de la première, l’OM tient le ballon mais trouve des occases seulement sur coup franc comme cette tête de Gustavo au second poteau (51’). Marseille trouve des espaces à l’heure de jeu, sur une attaque placé, Radonjic centre au second poteau et trouve Thauvin qui frappe du droit pour inscrire son quatrième but de la saison. L’OM prend l’avantage. Après le but, Rennes a mieux garder le ballon, mais sans avancer et mettre en danger l’équipe de Jorge Sampaoli. Une belle victoire pour l’OM qui remonte au classement mais qui devra faire sans Sanson ni Gustavo, blessés, pour le déplacement à Monaco.
.
.


.
Buteurs : Thauvin (pen 42’ 62’) - Niang (41’)
Homme du Match : Thauvin 9.0
Tirs : Marseille 22 - 5 Rennes
Cadrés : Marseille 9 - 2 Rennes
Possession : Marseille 56% - 44% Rennes

#14

Présentation claire, nette et soignée. J’adore :slight_smile: .


#15

Sampaoli semble avoir une Thauvin dépense, voyons voir comment il va régler le problème tout en prenant en compte le conflit avec Bernès.


#16

J’aime beaucoup ta présentation !


#17
TIRAGE EUROPA LEAGUE 2018-19
31/08/2018 | Le vice-champion de l’Europa League est dans le chapeau 2
.

La belle épopée de Marseille
L’OM retrouve l’Europa League, cette compétition où il a terminé finaliste de la dernière édition face à un Atlético Madrid sans pitié (0-3). Mais cette campagne Européenne aura été magique pour les supporters, qui ne s’imaginez pas arrivé en finale, et surtout là jouer dans le stade de Jean-Michel Aulas. Pour cela, l’équipe de Rudi Garcia a dû triompher de Braga, Bilbao, Leipzig, et Salzbourg.
.

.
L’OM qui était placé chapeau 2 lors du tirage, jouera contre l’actuel leader de Premier League, Arsenal. Suivi des croates du Dinamo Zagreb et des tchèques du Slavia Prague, deux équipes habituées à la compétition. Un tirage abordable au premier coup d’œil pour les vice-champions, mais Jorge Sampaoli ne s’enflamme pas pour autant « Arsenal est le favoris du groupe, il faudra tenter de le titiller tout en faisant gaffe aux déplacements en Croatie et en République Tchèque. » L’entraineur espagnol d’Arsenal, Unai Emery, croit en ses chances dans la compétition, et peu importe l’adversaire : « On joue l’Europa League pour la gagner, l’OM est une bonne équipe qui est arrivé en finale la saison dernière, mais ce n’est pas une excuse pour terminer second. On est bien en championnat, nous voulons être aussi sérieux en Europe. » Récent vainqueur du derby londonien face à Chelsea (1-0), l’ancien entraineur de Paris connait bien cette compétition puisqu’il a gagné trois fois, avec Seville, l’ancien club de Jorge Sampaoli…

Le tirage a en revanche été plus dûr pour le Stade rennais. les bretons sont dans la poule de Villareal, de l’Atalanta et des Roumains du Steaua Bucharest. Un groupe difficile qui s’ajoute à un début de saison catastrophique avec trois défaites.

GROUPE D
:eng: ARSENAL
:fra: OLYMPIQUE MARSEILLE
:cro: DINAMO ZAGREB
:cze: SLAVIA PRAGUE


#18

Salut @120 Tu peux me mentionner à chaque épisode ? Sinon je prends du retard à chaque fois…

Le groupe en Europa n’est pas si évident que ça. Bon courage :grin:


#19

Superbe présentation :slight_smile:
ça va faire du trading en masse ? :slight_smile: