LOSC Lille

Fondation : 1944 fusion de l’Olympique Lillois et du SC Fives présidé par Louis Henno
Stade : Stade Pierre Mauroy, 50 157 Places
Siège du club : Domaine de Luchin
Actionnaire Principal : Gérard Lopez :esp: :lux:
Président : Marc Ingla :esp:
Directeur Sportif : Luis Campos :por:
Directeur Sportif Adjoint : Franck Béria :fra:
Entraineur : Marcelo Bielsa :arg:
Adjoints : Diego Reyes :cli: / Pablo Quiroga :arg: / Diego Flores :arg:
Préparateur Physique : Gabriel Macaya :arg: :esp:
Entraineur des gardiens : Jean-Pierre Mottet :fra: / Franck Mantaut :fra:
Responsable médicale :

Joueur le plus capé : : France Marceau Somerlinck (433)
Meilleur buteur : : France Jean Baratte (218)

Palmarès :

Compétition Nombre de titres Date
:fra: Ligue 1 Conforama 3 1946, 1954 et 2011
:fra: Ligue 2 Dominos Pizza 5 1964, 1971, 1974, 1978 et 2000
:fra: Coupe de France 6 1946, 1947, 1948, 1953, 1955 et 2011
:fra: Coupe de la Ligue Finaliste 2016
:fra: Trophées des Champions Finaliste 2011
:fra: Coupe Charles Drago 2 1954 et 1956
:uefa: Champion’s League Huitièmes de Finale 2007
:uefa: Europa League Huitièmes de Finale 2002, 2005, 2006 et 2010
:uefa: Coupe Intertoto 1 2002
CALENDRIER 2017/18

Date
Compét.
Adversaire (+ résumé)
Score
Buteurs
15.07.17 Amical N Stade de Reims 2 - 0 L.Araujo (26), Ponce (70)
19.07.17 Amical E KV Kortrijk 0 - 4 L.Araujo (35), El Ghazi (58), De Préville (64), Terrier (83)
22.07.17 Amical E KV Ostende 0 - 0
26.07.17 Amical E Atalanta Bergame      
29.07.17 Amical D Stade Rennais      
06.08.17 :fr: L1 D FC Nantes      
12.08.17 :fr: L1 E RC Strasbourg Alsace      
19.08.17 :fr: L1 D SM Caen      
26.08.17 :fr: L1 E SCO Angers      
09.09.17 :fr: L1 D Girondins de Bordeaux      
16.09.17 :fr: L1 E En Avant Guingamp      
23.09.17 :fr: L1 D AS Monaco      
30.09.17 :fr: L1 E Amiens SC      
14.10.17 :fr: L1 D Esperance Troyes AC      
21.10.17 :fr: L1 E Stade Rennais FC      
28.10.17 :fr: L1 D Olympique de Marseille      
04.11.17 :fr: L1 E FC Metz      
18.11.17 :fr: L1 D AS Saint-Etienne      
25.11.17 :fr: L1 E Montpellier HSC      
29.11.17 :fr: L1 E Olympique Lyonnais      
02.12.17 :fr: L1 D Toulouse FC      
09.12.17 :fr: L1 E Paris Saint-Germain      
16.12.17 :fr: L1 E Dijon FCO      
20.12.17 :fr: L1 D OGC Nice      
2018
13.01.18 :fr: L1 E SM Caen      
17.01.18 :fr: L1 D Stade Rennais      
20.01.18 :fr: L1 E ES Troyes AC      
27.01.18 :fr: L1 D RC Strasbourg Alsace      
03.02.18 :fr: L1 D Paris Saint-Germain      
10.02.18 :fr: L1 E FC Nantes      
17.02.18 :fr: L1 D Olympique Lyonnais      
24.02.18 :fr: L1 D SCO Angers      
03.03.18 :fr: L1 E OGC Nice      
10.03.18 :fr: L1 D Montpellier HSC      
17.03.18 :fr: L1 E AS Monaco FC      
01.04.18 :fr: L1 D Amiens SC      
07.04.18 :fr: L1 E Girondins de Bordeaux      
14.04.18 :fr: L1 D En Avant Guingamp      
21.04.18 :fr: L1 E Olympique de Marseille      
28.04.18 :fr: L1 D FC Metz      
06.05.18 :fr: L1 E Toulouse FC      
12.05.18 :fr: L1 D Dijon FCO      
19.05.18 :fr: L1 E AS Saint-Etienne      

D = Domicile
N = Terrain neutre
E = Extérieur

TRANSFERTS 2017/2018

Été 2017 - Arrivées


Joueur
Club
Prix
:bre: Thiago MAIA :bre: Santos FC 14.0M€
:bre: Luiz ARAUJO :bre: Sao Paulo 11.0M€
:bre: Thiago MENDES :bre: Sao Paulo 9.0M€
:fra: Nicolas DE PREVILLE :bel: KV Ostende 5.0M€ (Option d’achat)
:civ: Nicolas PEPE :fra: SCO Angers 10.0M€
:burkina_faso: Hervé KOFFI :civ: ASEC Mimosa 2.0M€
:arg: Ezekiel PONCE :ita: AS Roma Prêt (Option d’Achat 9M€)
:por: Edgar IE :por: Belenenses 7.0M€ (2.0M€ en bonus)
:mar: Kevin MALCUIT :fra: AS Saint-Etienne 10.0M€
:fra: Fode BALLO TOURE :fra: Paris Saint-Germain 100K€
:por: XEKA :por: SC Braga 5.0M€ (Option d’achat)
:tun: Naim SLITI :fra: Red Star 2.0M€ (Option d’achat)
:fra: Kouadio-Yves DABILA :fra: AS Monaco 100K€
:fra: Chano BOUKHOLDA :fra: AS Monaco 100K€
:fra: Boubakary SOUMARE :fra: Paris Saint-Germain 100K€
:civ: Fadiga OUATTARA :fra: RC Lens 100K€
:lit: Nauris PETKEVICIUS :lit: FC Stumbras 100K€
:svk: Adam JAKUBECH :svk: Spartak Trnava 100K€
:fra: Yassine BENHAMED :fra: Iris Croix 10K€
:fra: Fode BALLO TOURE :fra: Paris Saint-Germain 100K€
TOTAL 76.8 (+2M€ de bonus)

Été 2017 - Départs


Joueur
Club
Prix
:fra: Sebastien CORCHIA :esp: FC Séville 5.0M€
:fra: Franck BERIA 0
:fra: Baptiste GUILLAUME :fra: SCO Angers 2.0M€
:fra: Rio Mavuba :czech_republic: : Sparta Prague Libre
:mli: Youssouf KONE :fra: Stade de Reims Prêt
:tun: Naim SLITI :fra: Dijon FCO Prêt (OA à 2.0M€)
:bre: GABRIEL :fra: ES Troyes AC Prêt
:zmb: Stoppila SUNZU :rus: Toula Prêt (OA à 2.0M€)
:fra: Jean BUTEZ :bel: Mouscron Prêt
:fra: Alexis ARAUJO :fra: Gazelec prêt
:afs: Lebo MOTHIBA :fra: Valenciennes FC prêt
:fra: Valentin VANBALEGHEM :fr: Les Herbiers prêt
:fra: Calen ARCUS :bel: Cercle de Bruges prêt
:nld: Ricardo KISHNA :ita: Lazio de Rome Retour de prêt
TOTAL 11.0M€

Maignan; Malcuit, Ié, Alonso, Ballo-Touré; Amadou (cap.), Mendes; El Ghazi, Benzia, Araujo; De Préville.
2’ Long ballon d’Alonso vers Araujo dans la surface bergamasque, le Brésilien est hors-jeu.
3’ Récupération de Gomez, le capitaine de l’Atalanta avance et frappe, c’est au-dessus.
5’ Gros pressing de De Préville sur Berisha. Le portier albanais est contraint de dégager en touche.
7’ El Ghazi évolue bien avec le ballon mais se heurte à Masiello à l’entrée de la surface.
10’ Le match est plutôt fermé jusqu’ici avec deux équipes qui ne refusent pas le jeu mais sont bien en place.
12’ Les attaquants nordistes mettent un gros pressing et gênent la relance des défenseurs qui s’en sortent plutôt bien.
13’ Lourde frappe de Thiago Mendes des vingt mètres, elle est stoppée par le défenseur Toloi. De la main? Mendes la réclame en tout cas.
14’ BUT POUR L’ATALANTA! La défense lilloise est déséquilibrée par un changement de jeu. Le ballon revient dans la surface sur la poitrine de Cristante qui contrôle et ajuste Maignan. 1-0.
C’est le premier but encaissé par les Nordistes depuis le début des matchs de préparation. Pour le coup, la défense avait laissé trop de champ à Cristante.
18’ L’Atalanta est fidèle à la réputation des équipes italiennes, bien en place défensivement et tactiquement impeccable.
19’ De Préville est dans la surface, sur la gauche et s’offre un coup du foulard pour centrer. Connaisseur, le public bergamasque applaudit le geste.
23’ Benzia est dans la surface de l’Atalanta, il arme sa frappe mais elle est contrée par un défenseur italien.
25’ Ballo-Touré déborde et centre en retrait, c’est encore Masiello qui tacle et dégage.
26’ Bonne sortie de Maignan qui anticipe la longue ouverture de Hateboer vers Kurtic. Toujours 1-0 pour l’Atalanta.
29’ L’arbitre sort un avertissement pour Cristante. Le buteur de la partie tacle en retard Araujo, c’est logique.
31’ C’est au tour de Ié d’être averti pour une faute sur Gomez. L’arbitre est dans son match!
34’ Les Lillois ont souvent le ballon et sont installés dans le camp de l’Atalanta. Mais les Italiens acceptent de subir et ne concèdent aucune occasion franche.
36’ Excellent retour de Ballo-Touré qui tacle dans les pieds de Kurtic, face au but.
40’ D’abord passé par Cornelius, Ié revient bien sur l’attaquant danois et l’empêche d’armer sa frappe.
42’ Corner pour le LOSC gagné par Malcuit dont le centre a, une nouvelle fois, été dévié.
43’ Sur le corner, c’est au tour de la tête d’Amadou d’être repoussée par un défenseur italien.
44’ La voilà la première occasion lilloise et plutôt trois fois qu’une! De Préville élimine son vis-à-vis et frappe, c’est repoussé par Berisha. Araujo reprend, nouvel arrêt du gardien bergamasque. Le ballon revient à nouveau sur Araujo qui frappe et… arrêt de Berisha! 1-0.
Share
C’est la pause à Bergame sur cet avantage d’un but pour l’Atalanta.
Grosse opposition tactique entre les deux équipes ce soir. Pas illogique quand deux fins tacticiens comme Bielsa et Gasperini se croisent. A ce petit jeu, avantage à l’Italien pour le moment. Les occasions n’ont pas été nombreuses en première période. Il n’y en a eu qu’une à vrai dire pour l’Atalanta, et elle a été convertie. Côté lillois, le pressing est bon, mais les attaquants se heurtent quasi-systématiquement à la grosse défense bergamasque.
Share
Pas de changements à la pause chez des Lillois qui ont tardé à revenir sur la pelouse.

49’ Les Lillois mettent davantage de rythme depuis le retour des vestiaires.
51’ El Ghazi est trouvé dans la surface après un bel enchaînement entre Mendes et Benzia, mais le Néerlandais tergiverse trop et perd le ballon.
52’ Frappe de Cornelius qui hérite du ballon après une perte de balle de Mendes au milieu de terrain. Elle est captée sans problème par Maignan.
54’ Bon centre d’El Ghazi vers De Préville, mais la tête de l’ancien Rémois file loin du cadre.
58’ Les Nordistes récupèrent beaucoup de ballons mais n’arrivent pas, jusqu’ici, à mettre en danger l’arrière-garde bergamasque.
62’ Entrées en jeu de Ponce, Faraj et Bissouma à la place de De Préville, Araujo et Mendes.
67’ Centre d’El Ghazi de la droite, et tête décroisée de Ponce au premier poteau, ça passe juste à côté. Toujours 1-0.
68’ Penalty pour Lille! Ponce, trouvé en retrait par Benzia est accroché.
Share
69’ Benzia s’élance et trouve sur sa route Gollini, le gardien de l’Atalanta qui vient d’entrer… Toujours 1-0.
72’ Sur l’ensemble de la prestation lilloise, les Nordistes mériteraient d’égaliser. Ils en ont eu l’occasion sur le penalty mais la chance est passée.
Share
Depuis les changements procédés par Bielsa, et notamment l’entrée en jeu de Bissouma, le LOSC est passé en 4-3-3 et pose davantage de problèmes à des Bergamasques qui tirent la langue.
76’ Il reste un bon quart d’heure à jouer et le LOSC est toujours mené 1-0.
80’ Kouamé a fait son entrée à la place de Ballo-Touré.
84’ Le rythme est tombé en cette fin de partie, les organismes souffrent de l’enchaînement des rencontres.
C’est terminé sur cette courte défaite du LOSC (1-0).

EFFECTIF 2017/2018
Nationalité
Nom
Prénom
Age
Postes
Statut
Club précédent
:fra: MAIGNAN Mike 22 ans Gardien Arrivé en 2015 Paris Saint-Germain
:burkina_faso: : :civ: KOFFI Hervé 20 ans Gadien Arrivé en 2017 ASEC Mimosas
:svk: JAKUBECH Adam 20 ans Gardien Arrivé en 2017 Spartak Trnava
:fra: :mar: MALCUIT Kevin 25 ans Latéral Droit Arrivé en 2017 AS Saint-Etienne
:pry: ALONSO Junior 24 ans Défenseur Central / Latéral Gauche Arrivé en 2017 Cerro Porteño
:fra: SOUMAORO Adama 25 ans Défenseur Central Formé au Club
:por: IE Edgar 23 ans Défenseur Central / Latéral Droit Arrivé en 2017 Belenenses
:fra: BALLO-TOURE Fodé 20 ans Latéral Gauche Arrivé en 2017 Paris Saint-Germain
:mar: :civ: MENDYL Hamza 19 ans Latéral Gauche Formé au club
:fra: :cmr: AMADOU Ibrahim 24 ans Milieu Défensif / Déf Centre / Lat Droit Arrivé en 2015 AS Nancy Lorraine
:por: XEKA 22 ans Milieu Centre Arrivé en 2017 SC Braga
:fra: POLLET Valère 20 ans Milieu Centre Formé au club
:bre: MAIA Thiago 20 ans Milieu Défensif / Milieu Centre Arrivé en 2017 Santos
:mli: BISSOUMA Yves 20 ans Milieu Centre Formé Au club
:bre: MENDES Thiago 25 ans Milieu Centre Arrivé en 2017 Sao Paulo
:fra: :alg: BAHLOULI Farès 22 ans Milieu Centre Arrivé en 2017 AS Monaco
:mli: KOUAME Rominigue 20 ans Buteur / Milieu Centre / Lat Gauche Formé au club
:nld: :mar: EL GHAZI Anwar 22 ans Ailier Droit Arrivé en 2017 Ajax Amsterdam
:arg: :esp: PONCE Ezequiel 20 ans Buteur Arrivé en 2017 § AS Roma
:alg: :fra: BENZIA Yassine 22 ans Buteur / Milieu Offensif Centre / Mil Centre Arrivé en 2015 OL
:bre: ARAUJO Luiz 21 ans Buteur / Ailier Gauche Arrivé en 2017 Sao Paulo
:fra: :mar: FARAJ Imad 18 ans Ailier / Buteur Formé au club
:fra: DE PREVILLE Nicolas 26 ans Buteur Arrivé en 2016 KV Ostende
:civ: :fra: PEPE Nicolas 21 ans Ailier Arrivé en 2017 SCO Angers
:fra: TERRIER Martin 20 ans Ailier / Buteur Formé au club
ATALANTA BERGAME 1 - 0 LOSC LILLE

14 Cristante

Pour ce quatrième et avant dernier match, Marcelo Bielsa avait choisit le 4231 pour contrer un Atalanta Bergame se présentant avec 1 seul buteur. A savoir que ce n’etait pas un match amical classique mais le tournoi amical Bertolotti rendant hommage aux anciens propriétaires de l’Atalanta.

L’Atalanta etait globalement au même stade de sa préparation et disputais à cette occasion son cinquième match de préparation après des oppositions contre Empoli et le Chievo Vérone notamment, l’Atalanta a aligné son 11 type dont 7 joueurs qui lui ont permis de finir quatrième de Serie A l’an passé.

Voici le 11 italien proposé par Gasperini : Berisha; Toloi, Palomino, Masiello; Hateboer, Cristante, Freuler, Spinazzola; Kurtić, Cornelius, Gomez. A

4 recrues pour l’Atalanta sur le terrain.


Match


:clock1:
Action
02 Long ballon d’Alonso vers Araujo dans la surface bergamasque, le Brésilien est hors-jeu
03 Récupération de Gomez, le capitaine de l’Atalanta avance et frappe, c’est au-dessus
05 Gros pressing de De Préville sur Berisha. Le portier albanais est contraint de dégager en touche
07 El Ghazi évolue bien avec le ballon mais se heurte à Masiello à l’entrée de la surface
10 Le match est plutôt fermé jusqu’ici avec deux équipes qui ne refusent pas le jeu mais sont bien en place
12 Les attaquants nordistes mettent un gros pressing et gênent la relance des défenseurs qui s’en sortent plutôt bien
13 Lourde frappe de Thiago Mendes des vingt mètres, elle est stoppée par le défenseur Toloi. De la main? Mendes la réclame en tout cas
14 :but: BUT POUR L’ATALANTA! La défense lilloise est déséquilibrée par un changement de jeu. Le ballon revient dans la surface sur la poitrine de Cristante qui contrôle et ajuste Maignan. 1-0
18 L’Atalanta est fidèle à la réputation des équipes italiennes, bien en place défensivement et tactiquement impeccable
19 De Préville est dans la surface, sur la gauche et s’offre un coup du foulard pour centrer. Connaisseur, le public bergamasque applaudit le geste
23 Benzia est dans la surface de l’Atalanta, il arme sa frappe mais elle est contrée par un défenseur italien
25 Ballo-Touré déborde et centre en retrait, c’est encore Masiello qui tacle et dégage
26 Bonne sortie de Maignan qui anticipe la longue ouverture de Hateboer vers Kurtic. Toujours 1-0 pour l’Atalanta
29 :cj: L’arbitre sort un avertissement pour Cristante. Le buteur de la partie tacle en retard Araujo, c’est logique
31 :cj: C’est au tour de Ié d’être averti pour une faute sur Gomez. L’arbitre est dans son match!
34 Les Lillois ont souvent le ballon et sont installés dans le camp de l’Atalanta. Mais les Italiens acceptent de subir et ne concèdent aucune occasion franche
36 Excellent retour de Ballo-Touré qui tacle dans les pieds de Kurtic, face au but
40 D’abord passé par Cornelius, Ié revient bien sur l’attaquant danois et l’empêche d’armer sa frappe
42 Corner pour le LOSC gagné par Malcuit dont le centre a, une nouvelle fois, été dévié
43 Sur le corner, c’est au tour de la tête d’Amadou d’être repoussée par un défenseur italien
44 La voilà la première occasion lilloise et plutôt trois fois qu’une! De Préville élimine son vis-à-vis et frappe, c’est repoussé par Berisha. Araujo reprend, nouvel arrêt du gardien bergamasque. Le ballon revient à nouveau sur Araujo qui frappe et… arrêt de Berisha!
MIT :sif: Grosse opposition tactique entre les deux équipes ce soir. Pas illogique quand deux fins tacticiens comme Bielsa et Gasperini se croisent. A ce petit jeu, avantage à l’Italien pour le moment. Les occasions n’ont pas été nombreuses en première période. Il n’y en a eu qu’une à vrai dire pour l’Atalanta, et elle a été convertie. Côté lillois, le pressing est bon, mais les attaquants se heurtent quasi-systématiquement à la grosse défense bergamasque.
49 Les Lillois mettent davantage de rythme depuis le retour des vestiaires
51 El Ghazi est trouvé dans la surface après un bel enchaînement entre Mendes et Benzia, mais le Néerlandais tergiverse trop et perd le ballon
52 Frappe de Cornelius qui hérite du ballon après une perte de balle de Mendes au milieu de terrain. Elle est captée sans problème par Maignan
54 Bon centre d’El Ghazi vers De Préville, mais la tête de l’ancien Rémois file loin du cadre
58 Les Nordistes récupèrent beaucoup de ballons mais n’arrivent pas, jusqu’ici, à mettre en danger l’arrière-garde bergamasque
62 Entrées en jeu de Ponce, Faraj et Bissouma à la place de De Préville, Araujo et Mendes
67 Centre d’El Ghazi de la droite, et tête décroisée de Ponce au premier poteau, ça passe juste à côté
68 Penalty pour Lille! Ponce, trouvé en retrait par Benzia est accroché
69 Benzia s’élance et trouve sur sa route Gollini, le gardien de l’Atalanta qui vient d’entrer…
72 Sur l’ensemble de la prestation lilloise, les Nordistes mériteraient d’égaliser. Ils en ont eu l’occasion sur le penalty mais la chance est passée
76 Depuis les changements procédés par Bielsa, et notamment l’entrée en jeu de Bissouma, le LOSC est passé en 4-3-3 et pose davantage de problèmes à des Bergamasques qui tirent la langue
80 Il reste un bon quart d’heure à jouer et le LOSC est toujours mené 1-0
84 Kouamé a fait son entrée à la place de Ballo-Touré
88 Le rythme est tombé en cette fin de partie, les organismes souffrent de l’enchaînement des rencontres
FIN :sif: C’est terminé sur cette courte défaite du LOSC (1-0) malgré une bonne performance, le LOSC de Bielsa aura été victime du réalisme à l’italienne.

Joueurs


Joueur
Note
Commentaire
MAIGNAN 7 Il a été très bon balle au pieds et propre dans ses sorties, il ne peux rien sur le but italien.
MALCUIT 7 Dans la lignée de sa préparation on l’a senti affuté. Très actif sur son côté droit, Une belle activité au niveau des centres.
IE 6 Solide et rapide il a souvent rattrapé les joueurs partant dans son dos, son duo avec Alonso est complémentaire et intéréssant.
J.ALONSO 5 Il a fait le job s’autorisant quelques montées rappelant Rami aux supporters lillois, il est toutefois coupable sur l’ouverture du score italienne
BALLO-TOURE 7 Il a une nouvelle fois fait un bon match, la concurrence s’annonce terrible côté gauche avec Kouamé, Mendyl et Caju ? Ses montées auraient pu faire mal et son aisance avec Araujo est prometteuse. Et si c’etait lui la révélation de la saison ?
AMADOU© 7 Propre dans la relance, feroce mais correct dans les duels, Amadou rappelle furieusement Rio à ses débuts lillois. Capables de jouer en défense, il passais souvent entre les DC sur les phases offensives.
THIAGO MENDES 8 Comme il est désormais de coutume il a offert son missile du match d’entrée. Il aurais pu être récompensé pour son activité énorme et sa justesse de transmission
EL GHAZI 4 L’élément le moins convaincant, s’il monte en régime, il n’a toutefois pas l’air totalement concerné. Seul néerlandophones de l’effectif cela semble lui peser. Il réussit des gestes difficiles et en rate des très simple. Une énigme… Restera t’il titulaire avec le retour de Pépé ?
BENZIA 8 Une nouvelle fois un des meilleurs lillois sur le terrain, l’ex buteur semble un autre homme en 10 sous Bielsa. Rate un pénalty en seconde période pourtant très bien tiré par l’algérien
LUIZ ARAUJO 9 Le meilleur lillois ce soir, il a rayonné et a failli marquer a plusieurs reprises. Son talent n’est pas à douter et son acclimation semble vraiment bonne. Sa technique et sa vitesse vont faire renouer Lille avec son passé d’ailier virevoltant.
DE PREVILLE 9 Très en jambe, il a aussi eu plusieurs occasions mais à toujours été bloqué par la défense italienne. A été acclamé par le public italien après un coup du foulard qui a failli lober le portier italien.
PONCE 7 A montré sa palette technique de belle manière. Il provoque le pénalty sur un bon contrôle orienté. A revoir
FARAJ 6 positionné sur le front gauche du 433 en fin de match, il n’a pas eu beaucoup l’occasion de se montrer.
BISSOUMA 8 Son entrée a coincider avec la montée en régime du LOSC, les places vont valoir cher cette saison dans le milieu lillois.
KOUAME N.N N’a pas eu beaucoup de temps de jeu

Autres notes


Adversaire (6) : le quatrième de la dernière Serie A a été fidèle à sa réputation, solide défensivement et bien en place tactiquement.

Arbitrage (6) : L’arbitre a fait un bon match, serieux et rigoureux il a sorti seulement deux cartons.


Statistiques


Atalanta Bergame LOSC Lille
40 Possession 60
3 Tirs 4
1 Cadrés 4
22 Fautes 11

Passes
2 Bahlouli
1 De Préille, J.Alonso, Malcuit, Ballo-Touré
Buts
2 Araujo
1 Ponce, De Préville, El Ghazi, Terrier
:united: :veron: Une préparation rondement menée

Alors que Juan-Sebastian Veron est arrivé il y a quelques semaines en Angleterre du côté de Manchester. Veron avait demandé quelques joueurs et les as obtenu et former une équipe redoutable dans le Nord de l’Angleterre. Pour certains cette équipe rappelais des souvenirs. Veron a connu Guinazu et Idemokon a l’Inter Milan. Carnevale, Martelli, Bonansea et Pugliese sont considérés comme ses prodiges. Il les as tous lancé du côté de Parme. Réunis sous un maillot Rouge ils vont tenter de dominer la BPL. Paul Pogba est le vice-capitaine de cette équipe. Anthony Martial est nommé capitaine par Coach Veron.

Le coach argentin a d’abord eu une tournée amicale avec au programme Dortmund et le Zenith. Puis Manchester a affronté Wycombe et Waasland Beveren. Cette tournée s’est terminée dans l’Ohio pour un match de gala contre la sélection de MLS. Comme on peut le constater l’attaque fonctionne déjà à plein régime avec un Bonansea et Pugliese formant déjà un duo du tonnerre rappellant les folles années parmesanes et intéristes.

Date Lieu Stade Competition Equipe Score Buteurs
10/07/2027 D Old Trafford Tournée Amicale Borussia Dortmund 5 - 1 Pugliese (8), Bonansea (10,18), Bulman (36,54)
13/07/2027 E Krestovkiy Arena Tournée Amicale Zenith St-Petersbourg 1 - 4 Bonansea (20,25,40,44)
20/07/2027 E Adams Park Match Amical Wycombe 0 - 4 Butler (4), Ruiz (20), Martelli (42), Bonansea (56)
23/07/2027 E Freethiel Match Amical Waasland-Beveren 0 - 6 Bonansea (6), Carnevale (25), Brennan (31), Bulman (42), Shaw (52), Martelli (79)
28/07/2027 N Ohio Stadium MLS All-Stars Game MLS All-Stars 4 - 0 Hinovic (32), Bonansea (31), Pugliese (51), Bulman (52)

Cette préparation s’est terminé par le Community Shield a Wembley contre Manchester City. Les Red Devils ont cartonnés leurs grands rivaux skyblues. Bonansea a vite ouvert le score avant que Massimo Pugliese n’inscrive un doublé et permettent à United de remporter déjà son deuxième trophée de la saison pour fêter comme il se doit l’arrivée de leur nouveau coach et mettre fin à deux ans de disette pour le club de Manchester United


Wembley Stadium 1er Aout 2027 Community Shield
3 Buts 1
Manchester United 64% Possession 36% Manchester City
Bonansea (2) Sterling (64)
Pugliese (6)
Pugliese (47)




:united: Le point sur les buteurs après ce début de saison

Lors des prochains retours seul les buts en compétitions officielles seront comptabilisés.

Buts
10 Bonansea
4 Bulman, Pugliese
2 Martelli
1 Hinovic, Butler, Ruiz, Shaw, Carnevale, Brennan
:united: :veron: Des Débuts explosifs

:united: Aout

Date Lieu Stade Competition Equipe Score Buteurs
07/08/2027 D Old Trafford BPL - Day 1 Fulham 10 - 0 Bonansea (3,8,21,87), Martial (10,22,27,52,60), Pogba (67)
14/08/2027 E Riverside Stadium BPL - Day 2 Middlesbrough 1 - 3 Bonansea (15,76), Pugliese (90)
21/08/2027 D Old Trafford BPL - Day 3 Aston Villa 5 - 1 Butler (22,58), Pugliese (72), Noya (90), Townsend (90+1)
29/08/2027 E Hawthorns BPL - Day 4 West Bromwich 1 - 5 Bonansea (7,59,76), Butler (23,55)



Old Trafford 7 Aout 2027 Barclays Premier League - Day One
10 Buts 0
Manchester United 84% Possession 16% Fulham
Bonansea (3,8,21,87)
Martial (10,22,27,52,60)
Pogba (67)

:united: Le point sur les buteurs



Buts
10 Bonansea
5 Martial
4 Pugliese
3 Butler
1 Pogba, Noya, Townsend

:united: Septembre


Tirage Champions League

:uefa: UEFA Champions League Groupe C Tirage Phases de Poules
Celtic Glasgow Juventus de Turin Paris Saint-Germain Manchester United



Date Lieu Stade Competition Equipe Score Buteurs
11/09/2027 D Old Trafford BPL - Day 5 Sunderland 4 - 0 Martial (23), Carnevale (39), Idemokon (44), Pugliese (63)
15/09/2027 D Old Trafford C1 - Day 1 Celtic Glasgow 3 - 0 Bonansea (4), Pugliese (25), Townsend (89)
18/09/2027 E Pride Park BPL - Day 6 Derby County 0 - 2 Pugliese (81), Townsend (86)
21/09/2027 E New White Hart Lane 3ème Tour EFL Cup Tottenham 2 - 4 Pugliese (38) Butler (44,84), Bonansea (70)
25/09/2027 D Old Trafford BPL - Day 7 West Ham 5 - 2 Butler (30,31), Bonansea (59,64), Williamson (67)
29/09/2027 E Juventus Stadium C1 - Day 2 Juventus de Turin 2 - 6 Williamson (9),Bonansea (20,52,62), Pugliese (45+2,90)



Juventus Stadium 25 Septembre 2027 UEFA Champion’s League - Day Two
2 Buts 6
Juventus de Turin 34% Possession 66% Manchester United
Cordone (14) Williamson (9)
Barone (55) Bonansea (20,52,62)
Pugliese (45+2,90)



:united: Le point sur les buteurs

Buts
17 Bonansea
10 Pugliese
7 Butler
6 Martial
3 Townsend
2 Williamson
1 Pogba, Noya, Idemokon, Carnevale
:united: :veron: Une attaque de feu et Veron champion d’Automne

:united: Octobre

Date Lieu Stade Competition Equipe Score Buteurs
02/10/2027 E New White Hart Lane BPL - Day 8 Tottenham 2 - 3 Butler (39), Pugliese (58), Bulman (88)
16/10/2027 D Old Trafford BPL - Day 9 Leicester 6 - 0 Butler (49), Bonansea (55,64,72,85,89)
19/10/2027 D Old Trafford C1 - Day 3 Paris Saint-Germain 1 - 1 Bulman (64)
23/10/2027 E Stamford Bridge BPL - Day 10 Chelsea 1 - 6 Pugliese (22), Carnevale (48,60), Martial (61), Bonansea (68), Pogba (76)
26/10/2027 D Old Trafford 4ème Tour - EFL Cup Leicester 7 - 2 Bonansea (33,45,52,77), Noya (72), Carnevale (75)
30/10/2027 D Old Trafford BPL - Day 11 Crystal Palace 6 - 0 Bonansea (6,69,89), Pugliese (7) Martial (18,22)



Stamford Bridge 23 Octobre 2027 Barclays Premier League - Day Ten
1 Buts 6
Chelsea FC 84% Possession 16% Manchester United
Wilson (24) Pugliese (22), Carnevale (48,60)
Martial (61)
Bonansea (68), Pogba (76)

:united: Le point sur les buteurs



Buts
30 Bonansea
13 Pugliese
9 Martial
8 Butler
Buts
4 Carnevale
3 Townsend
2 Williamson, Noya, Bulman, Pogba
1 Idemokon

:united: Novembre



Date Lieu Stade Competition Equipe Score Buteurs
03/11/2027 E Parc des Princes C1 - Day 3 Paris Saint-Germain 3 - 6 Butler (23), Carnevale (35), Idemokon (51), Martial (66), Bonansea (70,78)
06/11/2027 E Dean Court BPL - Day 12 Bournemouth 2 - 4 Bonansea (3,41,76,86)
20/11/2027 D Old Trafford BPL - Day 13 Liverpool 4 - 0 Martial (32), Pugliese (45+1), Bonansea (73,85))
23/11/2027 E Celtic Park C1 - Day 4 Celtic Glasgow 0 - 2 Bonansea (67), Martelli (90+3)
27/11/2027 E St’Mary’s Stadium BPL - Day 14 Southampton 1 - 1 Bonansea (7)



STOP STOP STOP STOP STOP STOPSTOP STOP STOP STOP STOP STOPSTOP STOP STOPSTOP STOP STOPSTOP STOP STOP
Juventus Stadium 25 Septembre 2027 UEFA Champion’s League - Day Two
2 Buts 6
Juventus de Turin 34% Possession 66% Manchester United
Cordone (14) Williamson (9)
Barone (55) Bonansea (20,52,62)
Pugliese (45+2,90)



:united: Le point sur les buteurs

Buts
17 Bonansea
10 Pugliese
7 Butler
6 Martial
3 Townsend
2 Williamson
1 Pogba, Noya, Idemokon, Carnevale

http://www.footballfigure.co.uk/index.php?cPath=213

:asm: AS Monaco

Information Contenu
Fondation : 23 août 1924
Stade : Stade Louis-II 18 523 places
Siège du club : La Turbie
Actionnaire Principal : Dmitry Rybolovlev :rus:
Président : Vadim Vasilyev :rus:
Directeur Sportif : Antonio Cordon :esp:
Entraineur : Leonardo Jardim :por:
Joueur le plus capé : :fra: Jean-Luc Ettori (755)
Meilleur buteur : :arg: Delio Onnis (223)

Palmarès :


Compétition Nombre de titres Date
:fra: Ligue 1 Conforama 8 1961, 1963, 1978, 1982, 1988, 1997, 2000 et 2017.
:fra: Ligue 2 Dominos Pizza 1 2013
:fra: Coupe de France 5 1960, 1963, 1980, 1985 et 1991.
:fra: Coupe de la Ligue 1 2003
:fra: Trophées des Champions 4 1961, 1985, 1997 et 2000.
:fra: Coupe Charles Drago 1 1961
:uefa: Champion’s League Finale 2004
:uefa: Europa League Demi Finale 1997
:uefa: Coupe des Coupes Finale 1992
CALENDRIER 2017/18

Date
Compét.
Adversaire (+ résumé)
Score
Buteurs
07.07.17 Amical N SKN Sankt Pölten 0 - 3 Lopes (36), Sylla (54), Mboula (69)
09.07.17 Amical N Rapid Vienne 2 - 2 Lopes(14), Carrillo(52)
15.07.17 Amical N Stoke City FC 4 - 2 Fabinho (34), SAint-Maximin(39), Falcao(66), N’Doram(70)
16.07.17 Amical N PSV Eindhoven 0 - 0
19.07.17 Amical N Fenerbahçe 1 - 1 Lemar(53)
22.07.17 Amical N Sporting Portugal 2 - 1 Carrillo (90)
29.07.17 :fr: Trophée des Champions N Paris Saint-Germain 2 - 1 Sidibé(34)
05.08.17 :fr: L1 D Toulouse FC      
13.08.17 :fr: L1 E Dijon FCO      
19.08.17 :fr: L1 E FC Metz      
26.08.17 :fr: L1 D Olympique de Marseille      
09.09.17 :fr: L1 E OGC Nice      
17.09.17 :fr: L1 D RC Strasbourg Alsace      
23.09.17 :fr: L1 E LOSC Lille      
30.09.17 :fr: L1 D Montpellier HSC      
14.10.17 :fr: L1 E Olympique Lyonnais      
22.10.17 :fr: L1 D SM Caen      
28.10.17 :fr: L1 E Girondins de Bordeaux      
04.11.17 :fr: L1 D En Avant Guingamp      
18.11.17 :fr: L1 E Amiens SC      
26.11.17 :fr: L1 D Paris Saint-Germain      
29.11.17 :fr: L1 E FC Nantes      
02.12.17 :fr: L1 D Sco Angers      
09.12.17 :fr: L1 D ES Troyes AC      
16.12.17 :fr: L1 E AS Saint-Etienne      
20.12.17 :fr: L1 D Stade Rennais      

D = Domicile
N = Terrain neutre
E = Extérieur

TRANSFERTS 2017/2018

Été 2017 - Arrivées


Joueur
Club
Prix
:bel: Youri TIELEMANS :bel: RSC Anderlecht 25.0M€
:nld: Terence KONGOLO :nld: Feyenoord Rotterdaam 15.0M€
:fra: Adama DIAKHABY :fra: Stade Rennais 10.0M€
:fra: Soualiho MEITE :bel: Zulte Waregem 8,0M€
:esp: Jordi MBOULA :esp: FC Barcelona 3.0M€
:sui: Diego BENAGLIO :ger: Wolfsburg Libre
:fra: Jordi GASPAR :fra: Olympique Lyonnais Libre
:alg: Rachid GHEZZAL :fra: Olympique Lyonnais Libre
TOTAL 61M€

Été 2017 - Départs


Joueur
Club
Prix
:fra: Benjamin MENDY :eng: Manchester City 57.5M€
:por: Bernardo SILVA :eng: Manchester City 50M€
:fra: Tiémoué BAKAYOKO :eng: Chelsea FC 45M€
:fra: Valère GERMAIN :fra: Olympique de Marseille 8.0M€
:fra: Abdou DIALLO :ger: FSV Mayence 5.0M€
:mar: Nabil Dirar :tur: Fenerbahce 4.5M€
:fra: Corentin JEAN :fra: Toulouse FC 3.5M€
:fra: Corentin JEAN :fra: Toulouse FC 3.5M€
:nig: Elderson ECHIEJILE :tur: Sivasspor Libre
:fra: Jonathan MEXIQUE Cercle Bruges KSV Prêt
:fra: Paul NARDI Cercle Bruges KSV Prêt
:fra: Jordy GASPAR Cercle Bruges KSV Prêt
:fra: Tristan MUYUMBA Cercle Bruges KSV Prêt
:por: Rúben VINAGRE Wolverhampton Prêt
:fra: Guevin TORMIN Cercle Bruges KSV Prêt
:fra: Irvin CARDONA Cercle Bruges KSV Prêt
:ita: Morgan DE SANCTIS Retraite
:fra: Kouadio Yves DABILA Lille OSC Libre
TOTAL 177M€
EFFECTIF 2017/2018

No P. Nom Date de naissance Sélection Club précédent Contrat
1 G Danijel Subašić 27/10/1984 (32 ans) :cro: Hajduk Split 2012-2019
16 G Diego Benaglio 08/09/1983 (33 ans) :sui: VfL Wolfsbourg 2017-2020
30 G Seydou Sy 12/12/1995 (21 ans) :sen: AC Milan 2014-2018
40 G Loïc Badiashile 05/02/1998 (19 ans) :fra: 0 Formé au club 2015-2021
4 D Terence Kongolo 14/02/1994 (23 ans) :nld: Feyenoord Rotterdam 2017-2022
5 D Jemerson 24/08/1992 (24 ans) :bre: Atlético Mineiro 2016-2020
6 D Jorge 28/03/1996 (21 ans) :bre CR Flamengo 2017-2021
19 D Djibril Sidibé 29/07/1992 (25 ans) :fra: Lille OSC 2016-2022
21 D Julien Serrano 13/02/1998 (19 ans) :fra: 0 Formé au club 2017-2020
23 D Pierre-Daniel Nguinda 18/06/1996 (21 ans) :fra: 0 Formé au club 2016-2019
24 D Andrea Raggi 24/06/1984 (33 ans) :ita: Bologne FC 2012-2018
25 D Kamil Glik 03/02/1988 (29 ans) :pol: Torino FC 2016-2021
38 D Almamy Touré 28/04/1996 (21 ans) :fra: 0 Formé au club 2013-2019
- D Raphaël Diarra 27/05/1995 (22 ans) :fra: Cercle Bruges KSV (prêt) 2015-2018
- D Mehdi Beneddine 26/02/1996 (21 ans) :fra: Cercle Bruges KSV (prêt) 2015-2019
2 M Fabinho 23/10/1993 (23 ans) :bre: Rio Ave 2013-2021
8 M João Moutinho 08/09/1986 (30 ans) :por: FC Porto 2013-2018
12 M Rachid Ghezzal 09/05/1992 (25 ans) :alg: Olympique lyonnais 2017-2021
14 M Youssef Aït Bennasser 07/07/1996 (21 ans) :mar: AS Nancy-Lorraine (prêt) 2016-2021
17 M Youri Tielemans 07/05/1997 (20 ans) :bel: RSC Anderlecht 2017-2022
18 M Soualiho Meïté 17/03/1994 (23 ans) :fra: SV Zulte Waregem 2017-2022
20 M Rony Lopes 28/12/1995 (21 ans) :por: Lille OSC (prêt) 2015-2020
26 M Gabriel Boschilia 05/03/1996 (21 ans) :bre: Standard de Liège (prêt) 2015-2020
27 M Thomas Lemar 12/11/1995 (21 ans) :fra: SM Caen 2015-2020
28 M Adama Traoré 28/06/1995 (22 ans) :mli: Rio Ave (prêt) 2015-2020
31 M Gil Dias 28/09/1996 (20 ans) :por: Rio Ave (prêt) 2014-2019
35 M Kévin N’Doram 22/01/1996 (21 ans) :fra: 0 Formé au club 2015-2020
- M Ibrahima Diallo 08/03/1999 (18 ans) :fra: 0 Formé au club 2017-2020
- M Adrien Bongiovanni 20/09/1999 (17 ans) :bel: Standard de Liège 2016-2019
- M Franco Antonucci 20/06/1999 (18 ans) :bel: Ajax Amsterdam 2017-2022
9 A Radamel Falcao 10/02/1986 (31 ans) :col: Chelsea FC (prêt) 2013-2020
10 A Kylian Mbappé 20/12/1998 (18 ans) :fra: 0 Formé au club 2016-2019
11 A Guido Carrillo 25/05/1991 (26 ans) :arg: Estudiantes 2015-2020
15 A Adama Diakhaby 05/07/1996 (21 ans) :fra: Stade rennais 2017-2022
22 A Jordi Mboula 16/03/1999 (18 ans) :esp: FC Barcelone 2017-2022
34 A Moussa Sylla 25/11/1999 (17 ans) :fra: 0 Formé au club 2017-2020
- A Lacina Traoré 20/05/1990 (27 ans) :civ: Sporting Gijón (prêt) 2014-2018
- A Ilyes Chaïbi 12/10/1996 (20 ans) :fra: AC Ajaccio (prêt) 2014-2019
- A Tafsir Chérif 19/06/1995 (22 ans) :fra: Cercle Bruges KSV (prêt) 2013-2019
:losc: Pourquoi le Boss du LOSC pourrait être le coach le plus influent du Monde

Pep Guardiola et Mauricio Pochettino devrait être des rivaux de premier ordre cette saison, mais ils ont au moins une chose en commun; ils définissent tout les deux Marcelo Bielsa comme le « meilleur coach du monde ».
L’Angleterre est actuellement au plus haut de sa période des « Super Managers » alors que la France s’y met doucement avec notamment José Mourinho (Man Utd), Jurgen Klopp (Liverpool), Arsène Wenger (Arsenal), Antonio Conte (Chelsea FC), Mauricio Pochettino (Tottenham) et Pep Guardiola (Man City).

Alors bien sûr en comparaison avec certains de ces grands noms, l’armoire à trophées de Marcelo Bielsa a bien pris la poussière. Pour autant aucun d’eux ne peux prétendre avoir eu autant d’influence sur le football que l’argentin de 62 ans, ancien sélectionneur du Chili et de l’Argentine récemment devenu la nouvelle tête d’affiche du LOSC de Gérard Lopez.

Le Mentor de Guardiola et le « père » de Pochettino

Guardiola : « Mon admiration pour Marcelo Bielsa n’a pas de limite »

L’entraineur de Manchester City voyagea spécialement en Argentine en 2006 à la recherche de conseils pour préparer son avenir de coach, depuis les deux sont devenus très proche et conversent régulièrement sur leurs équipes respectives.

Il permet aux joueurs de devenir réellement meilleur et m’a beaucoup aider avec ses conseils.
Je suis sûrs que sont influence à Lille (sur le club et les joueurs) sera énorme. Je suis vraiment certains de cela.

Le boss des Spurs, Mauricio Pochettino est né dans le village argentin de Murphy au nord de la capitale Bueno Aires. Il est arrivé pour la première fois dans l’orbite de Marcelo Bielsa à l’âge de 14 ans.

« Il est mon père au niveau football », dira l’entraineur de 45 ans.

« Nous sommes une générations de coach qui a été ses disciples. La façon dont il ressent le football, la passion qu’il a pour ce jeu, Je pense que nous avons tout ça de lui » dira t’il sur SFR Sport.

Jorge Sampaoli (Argentine), Diego Simeone (Altetico Madrid), Tata Martino (Atlanta) ou encore Eduardo Berizzo (Séville) tous cite « El Loco » comme celui qui a eu une influence majeure sur leurs style de management.

Alors défenseur Pochettino n’a que 18 ans, quand il remporte le titre en Argentine avec les Newells de Bielsa en 1991 et qu’il atteint la saison suivante la finale de la Copa Libertadores, s’inclinant aux pénaltys contre Sao Paulo. C’etait pour l’époque un exploit énorme pour un club si modeste. Depuis le stade des Newells a été rebaptisé Estadio Marcelo Bielsa.

Bielsa demandé alors à ses joueurs d’observer eux mêmes leurs adversaires et de faire un rapport a présenter devant l’équipe. Internet n’existe pas à l’époque. Il leur dit de choisir trois articles différents couvrant leurs derniers matchs dans les journaux locaux comme El Grafico par exemple.

Mystérieux et imprévisible

Bielsa est vu par de nombreux fans et journalistes comme un homme très mystérieux. En cause, il ne donne jamais d’interview, uniquement celles obligatoires avant et après chaque matchs. Il est aussi totalement imprévisible. L’an dernier il démissionne de la Lazio de Rome seulement deux jours après l’officialisation de son arrivée. Et l’année précédente personne n’a oublié le fameux communiqué dévoilé au sortir du premier match de la saison de l’Olympique de Marseille.

Seulement peut-on réellement être considéré comme l’un des meilleurs coachs du monde lorsque l’on a remporté que très peu de trophées ?

Revenons sur ce palmarès :

Trophy Type Club/Sélection Année
:trophy: Championnat Argentin :arg: Newell’s Old Boys 1991, 1992
:trophy: Copa Libertadores :arg: Newell’s Old Boys Finaliste en 92
:trophy: Championnat Argentin :arg: Velez Sarsfield 1998
:trophy: Copa del Rey :esp: Athletic Bilbao Finaliste en 2012
:trophy: Europa League :esp: Athletic Bilbao Finaliste en 2012
:trophy: Copa America :arg: Argentine 2004
:trophy: Jeux Olympique :arg: Argentine 2004

Malgré des faits importants Il ne fait pas le poids contre les ténors du métier et il compte quelques finales perdues malheuresement.

Pour Guardiola cela ne veut rien dire : « Nous ne sommes jugés que sur cela, le nombre de succès, de titres que nous gagnons mais c’est moins important selon moi que la façon dont nous influençons tactiquement le football et les joueurs »

Pour autant nous n’avons toujours pas trouvé de professionnels du football qui parlerais en mal de Marcelo Bielsa, tous sont reconnaissant de l’apport de Marcelo au football.

‹ Juste un lit, l’air conditionné et l’électricité ›

Du coup qu’est ce qui rend Guardiola ou Pochettino si élogieux envers « El Loco » ? Et pourquoi aime t’il tant le jeu et travailler dans ce milieu ? Il faut aller à Lille pour en apprendre plus sur Pourquoi El Loco ?

Les joueurs du LOSC ont vécu une pré-saison relativement déroutante, Il ne viennent pas juste s’entrainer au domaine de Luchin, ils y vivent ! Bielsa a demandé au nouveau propriétaire des lieux 20 bungalows pour acceuillir les joueurs.

« We started pre-season on 19 June, » says Lille winger Anwar El Ghazi. "The first two days were tests and after that it was hardcore. We trained at 10am and second training was 6:30pm. We eat here, we sleep here and we do everything here.
Un de ceux qui en parle le mieux et le néerlandais Anwar El Ghazi. "Ce sont vraiment de petits bungalows, juste un lit, la climatisation et ce qu’il faut d’élecricité, c’est tout. Si nous voulons nous doucher, il nous faut nous rendre dans les vestiaires. Il y a aussi une salle détente avec une playstation, une table de Ping-Pong ou encore un baby foot. Le coach nous as dit qu’il voulais qu’on forme une famille tous ensemble. Ainsi on mange ensemble on dort dans le même lieu et on deviens une famille. Nous sommes comme des frères maintenant.

Extreme (el loco) intensity on and off the pitch

Bielsa was attracted to Lille by the vision of two men, the owner Gerard Lopez [ex-president of the Lotus F1 team] and the former vice president of Barcelona Marc Ingla, who is now director general of Lille.

Ingla played a big part in the appointment of Guardiola as head coach at Barcelona in 2008 and working with Bielsa is bringing back memories.

« He reminds me of Pep Guardiola sometimes in the way that he has an extreme intensity, » said Ingla.

« Playing at extremes always generates stress in the systems but I think it’s good to push everybody and every single point or lever that can make us better. The players, the club or the infrastructure at the training ground. »

El Ghazi said: "He is a little bit different, he can be very aggressive and shout at people but then he’ll be very quiet.

"He pushes everybody to the limit, for example my body fat used to be 10% or 11% and now it’s 8%.

"We train a lot, it’s very physically and mentally hard.

« You do the kind of actions that you do on the pitch. We train like a realistic game, like passes you would do during matches, those type of things. Training is very different to what I experienced when I was playing at Ajax. We don’t do position games and we don’t do a lot of matches during the training sessions. »

Research, research and more research

Bielsa is famous for his obsessive use of videos to prepare for matches and it’s something he has already brought to Lille.

Man City’s new left-back Benjamin Mendy - who played under him at Marseille - sums this up best.

« He made me devour videos like never before, » Mendy told Onze Mondial.

"To begin with he put me in front of the videos and I’d fall asleep. But he was happy! I was shocked.

"After a while I stopped sleeping and told myself ‹ go on, I’ll watch two minutes of this thing after all. ›

« After that he talked to me, I talked to him and we’d go over moves together. He told me, ‹ see, that’s why I let you sleep. You slept, you slept, you slept but the day you decided to watch you got interested on your own. If I’d pushed you to watch you wouldn’t have been interested ›… Marcelo is just too good. »

When he arrived at Athletic Bilbao it is said he watched all of their matches from the previous season, making reams of notes on every single game.

And after joining Marseille there were even reports that he watched all of their games from the previous season up to 13 times.

Thrilling football

Bielsa’s Chile teams caught the eye with their 3-3-1-3 formation and attacking football, pressing high up the pitch.

In March 2012, Manchester United fans applauded Bielsa’s Athletic Bilbao off the pitch after a stunning performance in the first leg of a Europa League last-16 tie.

« With Marcelo in charge we shouldn’t be shy in saying we want to put together the greatest football, with the greatest coach for what we’re trying to do, » Ingla says.

« That’s a spectacular, offensive, winning style and we believe he can be the greatest executor of our plan. »

« We want to excite the crowd and surprise the crowd with spectacular pressing football. »

Spotting young talent and giving youth a chance

The average age of Lille’s first XI in their first game of the season was just over 23. The oldest player on the pitch was only 26.

Bielsa has cast aside older, experienced players such as Vincent Enyeama and Rio Mavuba to give younger players an opportunity. It’s something that’s had a big influence on Pochettino’s philosophy.

« We went for Marcelo because he is the best coach to develop young talents to their maximum potential, » added Ingla.

« It was a natural fit for our vision. He can be the greatest executor of our plan. »

In 2014 at Marseille, he said this about a 19-year-old Mendy: « You may think I’m joking, but Mendy will be one of the best full-backs in the world. »

Mendy cost Man City £52m.

Meanwhile Pochettino says Bielsa spotted that he had the potential to be a top footballer when he was fast asleep.

He’d arrived at the family home at 2am and asked the Spurs boss’ parents if he could see their teenage son’s legs. Bielsa then announced he was signing him for Newell’s because he looked like a footballer.

« Yes, that was the reality, » Pochettino told Sport Magazine. « I woke up in the morning and my mum explained the story. I said: ‹ Yeah come on, it was in your dream. What did you drink before you went to sleep? › »

PAULINHO ET LA PERTE DE L’ADN BARÇA

Paulinho et sa réputation de boucher débarquent au Barça. En provenance de Chine et pour 40 millions d’euros. C’est officiellement la fin du monde. Ou en tout cas la fin d’une certaine idée du Barça, qui a décidé que la quatrième recrue la plus onéreuse de son histoire allait être un homme qui avait été élu pire joueur de l’histoire de Tottenham par les fans des Spurs.

Les 89 000 spectateurs présents dimanche soir au Camp Nou – dont plus de la moitié de touristes – sont repartis plutôt déçus par la performance du Barça, capable de ne marquer que sur un penalty (inexistant) et coincé dans un grand embouteillage dans un milieu de terrain où Isco et Kovačić ont avalé Iniesta et Rakitić. Mais, au-delà du résultat négatif, le onze blaugrana a noté le manque d’un joueur déstabilisant comme Neymar, remplacé par un Deulofeu très timide, et l’absence d’un meneur de jeu comme Verratti, désiré, mais pas obtenu. Devant ce constat, l’imminente arrivée de Paulinho, un milieu de terrain défensif incapable d’entamer des actions verticales, ne semble pas une solution pour le jeu du Barça. Tout est de la faute de Neymar.
Effet domino
Le départ du Brésilien vers le Paris Saint-Germain a donné lieu à un effet domino assez spectaculaire. À la recherche d’un élément capable de révolutionner leur attaque, les Catalans ont jeté leur dévolu sur Coutinho et Dembélé. Mais, pendant que les deux attaquants font la gueule chez leur équipe respective, le supporter du Barça se cache pour énumérer ses recrues : Semedo, latéral portugais débarqué du Benfica Lisbonne, et Paulinho, donc…

Le Brésilien, qui a joué les deux dernières saisons en Chine sous les couleurs du Guangzhou Evergrande, était déjà dans le radar du Barça il y a quelques mois. La possibilité de sa venue résultait du désir de Neymar de voir débarquer des compatriotes dans un vestiaire où il se sentait un peu seul depuis les départs de Dani Alves et Adriano. Mais maintenant que Neymar n’est plus là, les socios et supporters se demandent l’utilité d’acheter Paulinho, un joueur de 29 ans qui coûte 40 millions d’euros et n’est pas du tout doté de l’ADN Barça, autrement dit de cette sensibilité spéciale pour le ballon et le jeu créatif. Un type de footballeur tout à fait différent d’Isco, qui pouvait arriver au Barça il y a quatre ans pour 25 millions, ou même d’Asensio, pour lequel l’ancien directeur sportif Andoni Zubizarreta n’avait pas voulu payer les 4,5 millions de clause fixés par Majorque à l’été 2014.
Les valeurs perdues
Après avoir perdu Neymar et échoué à attraper Verratti, le Barça s’est donc trouvé dans un cul de sac où il est devenu esclave de l’argent reçu pour la vente du Brésilien. Concrètement, le monde est au courant que le Barça possède une sacrée liasse dans sa poche et une nécessité de recruter tout aussi importante. Reste plus qu’à savoir comment dépenser ses billets. Il y a quelques jours, Xavi Hernández, dont tous les mots sont sacrés dans la sphère blaugrana, avait affirmé que le Niçois Jean-Michaël Seri serait une superbe acquisition, car il avait en lui cet ADN Barça dans les veines. Mais, inexplicablement, les dirigeants du club catalan n’ont fait aucun effort pour recruter le milieu de terrain ivoirien, qui pourrait parfaitement servir d’alternative à Iniesta ou Rakitić, tandis que Paulinho n’a pas le bagage nécessaire pour être substitué à Busquets.

Les dirigeants du Barça ne semblent pas se rendre compte qu’il faut absolument renforcer le secteur clé du jeu de l’équipe. D’autant qu’avec Ernesto Valverde sur le banc, le jeu du Barça a pour ambition de se rapprocher de la philosophie de Guardiola et de s’éloigner de celle de Luis Enrique. Le symbole d’engager un joueur du profil de Paulinho comme première recrue post-Neymar est déroutant. Toutefois, le président Josep María Bartomeu et le directeur sportif Robert Fernandez ne perdent pas de vue l’objectif de remplacer Neymar par un joueur pétillant et futuriste, comme Ousmane Dembélé ou Philippe Coutinho.
Entraînements ratés et prix qui montent
L’ancien ailier du Stade rennais est le premier choix pour succéder à Neymar. Mais le Borussia Dortmund ne semble pas prêt à brader sa perle. Dembélé, ravi de l’intérêt du Barça, a donné un signal de malaise en ratant un entraînement la semaine passée. Le club allemand, qui a sanctionné ce comportement d’une amende, est conscient de l’épaisseur du portefeuille catalan et compte bien récupérer une partie des 222 millions d’euros récupérés grâce à Neymar. On parle aujourd’hui de 100 millions plus des bonus.

La piste menant à Coutinho, qui aurait déjà trouvé un accord avec le Barça, fait également sens. Le joueur de Liverpool, même nationalité et même âge que Neymar (25 ans), présente – au-delà de son talent évident – l’avantage de la polyvalence, puisqu’il peut autant remplacer Iniesta au milieu de terrain qu’agir en tant qu’ailier gauche. Pour l’instant, rien ne bouge, mais Coutinho n’a pas joué le dernier match face à Watford (3-3) pour un mal de dos, et Jürgen Klopp ne l’a pas retenu pour le barrage de Ligue des champions que les Reds disputent ce mardi soir à Hoffenheim. Une manière de faire comprendre qu’il n’a pas besoin d’attendre son départ en Espagne pour composer sans lui.

Dans les cas Dembélé comme Coutinho, le Barça attend en sachant que plus les aiguilles tournent, plus le prix augmente. À une époque où le FC Barcelone a déploré le comportement de Neymar et de son entourage, il est en passe d’oublier que cette attitude qui semblait lui tenir à cœur est la même chez Ousmane Dembélé et Philippe Coutinho, encore un peu plus habiles dans l’exercice du bras de fer. Le Barça est en train de tourner une page et, en recrutant des joueurs qui ont déjà éclos au grand jour, confirment qu’il s’appuie de moins en moins sur la cantera. Dans ce tableau sombre où gronde l’incertitude, Lionel Messi, qui a renouvelé son contrat jusqu’en 2021, apparaît comme la seule éclaircie. Seulement si on oublie que l’Argentin a 30 ans et que le temps finira lui aussi par l’avoir.

https://www.google.fr/imgres?imgurl=https%3A%2F%2Fs-media-cache-ak0.pinimg.com%2F736x%2F0c%2Fb6%2F29%2F0cb629afe37e7abaa461fe557205e856--futbol-soccer-watercolors.jpg&imgrefurl=https%3A%2F%2Fwww.pinterest.com%2Fmariaegz72%2Fdibujos-lindos%2F&docid=-OXsO2rlFZRqrM&tbnid=5PmL4_fXE-mKJM%3A&vet=10ahUKEwi34pLGnd7VAhUMnBoKHXQXDvYQMwgmKAEwAQ..i&w=555&h=480&bih=586&biw=1662&q=bielsa%20illustration&ved=0ahUKEwi34pLGnd7VAhUMnBoKHXQXDvYQMwgmKAEwAQ&iact=mrc&uact=8

SCO Angers 1 - 1 LOSC Lille

compoooo

5 Coulibaly
61 Nicolas De Préville

Dans une chaleur prenante on se déplaçais donc à Angers. Le contexte d’avant match a été assez tendu avec les journalistes et notamment un clash savoureux entre Bielsa et J.Domenighetti de l’Equipe.
Contre une équipe avec une disposition similaire à Caen, Bielsa a finalement choisit une défense à 4 pour démarrer.
On retrouvais donc Maignan de retour de suspension. Devant lui Malcuit faisait aussi son retour accompagné de Ié, Alonso et de surprise du chef Thiago Maia en latéral gauche.
Au milieu Bissouma accompagnais Ibrahim Amadou à nouveau capitaine.
La ligne offensive se composer de El Ghazi, De Préville et Araujo et Pépé en pointe.
Ce 11 fonctionna plutot bien dans un match rendu compliqué par la chaleur. On comptera pas moins de 4 pauses fraicheur au long du match.
Au final avec une équipe encore en construction ce nul à Angers avant la trêve passera comme un résultat satisfaisant.


Match


:clock1:
Action
0 :sif: La rencontre débute à l’instant. Ce sont les Angevins qui donnent le coup d’envoi.
1 :sco: La mauvaise relance de Bissouma met en danger le LOSC. Mais Crivelli, surpris de recevoir le ballon à l’entrée de la surface, n’en fait rien. Alonso revient en trombe dans les pieds de l’attaquant angevin.
3 :sco: Le crochet de Capelle efface Alonso. Derrière, le milieu latéral prend sa chance du gauche, à vingt mètres. Le ballon fuit largement le cadre sur la droite.
10 :losc: Nicolas Pépé reste au sol et se plaint d’une douleur à la cheville, après un contact avec Pavlovic.
15 :cj: Quelques secondes après son retour sur le terrain, Nicolas Pépé est en retard sur Mateo Pavlovic. L’arbitre le sanctionne d’un carton jaune.
17 :losc: Mauvaise relance d’un Angevin. Arrivé lancé, Bissouma prend sa chance, sans contrôle, depuis l’entrée de la surface. Le ballon fuit largement le cadre.
18 :losc: De Préville donne un excellent ballon à Araujo, côté gauche. Ce dernier s’infiltre dans la surface mais, gêné par Coulibaly, croise trop son tir. Sortie de but pour Angers.
19 :cj: C’est au tour de Pavlovic d’être sanctionné d’un carton jaune. Le défenseur central a laissé son pied traîné sur celui d’Amadou.
24 :losc: Les Lillois se montrent plutôt à leur aise sur la pelouse du SCO, mais ils peinent à faire la différence dans la zone de vérité.
26 :losc: De Préville dévisse sa reprise de volée, après s’être défait du marquage de Thomas.
28 :sco: Crivelli est servi près de la surface. Son grand-pont sur Alonso est presque une réussite, mais Maia revient dans les pieds de l’attaquant.
35 :sco: Fulgini profite d’un bon travail de Crivelli pour partir dans le dos de la défense. Finalement, il tergiverse et son tir, contré par un défenseur, sort en corner.
37 :losc: Très bonne intervention de Malcuit dans les pieds d’Andreu, qui voulait prendre son vis-à-vis de vitesse.
38 :sco: Andreu évite El Ghazi, qui le fait tomber dans la surface. L’arbitre laisse le jeu se poursuivre, une décision discutable.
41 :sco: Cette fois, Crivelli semble prendre le dessus sur Alonso, en passant son bras devant le défenseur. Ce dernier dégage le ballon mais entraîne l’attaquant dans sa chute. L’arbitre laisse le jeu se poursuivre.
43 :cj: Carton jaune pour El Ghazi après une faute sur Coulibaly
44 :losc: Premier tir cadré de la partie, bien que manqué. Il est l’oeuvre de Malcuit, des 25 mètres, légèrement sur la droite.
45 :sco: Un ballon, a priori anodin, surprend Malcuit, dans l’axe. Fulgini, à l’affût, voit son plat du pied être contré par Ié, auteur d’un excellent retour.
MI-TEMPS :sif: Cette première période pauvre en occasions de but (1 tir cadré) accouche naturellement d’un score de parité. Les organismes souffrent de la chaleur, d’autant que les deux équipes semblent se craindre.
45 :losc: Le jeu reprend à Angers, De Préville donne le coup d’envoi de la seconde période.
46 :entre: :sort: Marcelo Bielsa a effectué son premier changement à la pause : El Ghazi est remplacé par Ezequiel Ponce, qui entre en jeu pour la troisième fois cette saison.
46 :losc: Araujo prend l’initiative, côté gauche, et repique dans l’axe. Son tir du gauche passe à côté du cadre. Il y avait peut-être mieux à faire avec l’appel de Ponce dans l’axe.
49 :losc: Araujo fixe Manceau et prend sa chance à une vingtaine de mètres. Le ballon finit dans le petit filet extérieur.
50 :cj: Carton jaune pour Amadou, auteur d’une faute sur Coulibaly près de la ligne médiane.
51 :cj: Andreu ne maîtrise pas son tacle sur Bissouma. Il écope, lui aussi, d’un carton jaune.
53 :losc: La perte de balle de Capelle profite à Malcuit. Les Lillois s’élancent à 4 vers la surface. Malcuit sert Bissouma dans la profondeur, qui talonne pour Araujo. Le tir à bout portant du Brésilien est détourné par Letellier qui met son corps en opposition.
54 :sco: Maignan répond à son homologue angevin ! Fulgini se défait du marquage. Son tir enroulé du gauche oblige le gardien lillois à effectuer une parade. Maignan dévie le ballon en corner du bout des gants.
59 :sco: Le tir de Coulibaly, à bout portant, consécutif à une perte de balle lilloise, est stoppé sur la ligne de but par Ié !
60 :but: Angers ouvre le score. Sur un corner tiré par Mangani, Coulibaly saute plus haut que Bissouma. Sa reprise de la tête trompe Maignan sur la droite, à l’opposé.
60 :entre: :sort: Crivelli, qui aurait demandé à sortir, est remplacé par Wilfried Kanga. Il s’agit du premier changement pour Angers et du premier match avec Angers pour le jeune attaquant (19 ans) formé à Paris.
64 :losc: Belle course vers l’avant d’Araujo, qui remonte plusieurs dizaines de mètres. Il est repris in extremis par Andreu.
66 :but: Superbe but de De Préville ! A 25 mètres, excentré côté gauche, il fixe Manceau. De Préville fait quelques pas dans l’axe et mystifie Letellier d’une frappe enroulée. Le ballon retombe dans le petit filet opposé.
68 :entre: :sort: Après une nouvelle pause fraîcheur, Pierrick Capelle est remplacé par Flavien Tait.
74 :entre: :sort: Buteur, De Préville cède sa place à Xeka pour le dernier quart d’heure.
76 :entre: :sort: Dernier changement pour Stéphane Moulin et le SCO : Fulgini est remplacé par Sunu.
79 :losc: Incompréhension entre Maia et Araujo sur le flanc gauche. Le premier lance le second… qui ne prend pas la profondeur. Le ballon est rendu aux Angevins.
80 :cj: Carton jaune pour Ezequiel Ponce après une semelle.
80 :losc: Nouvelle frappe non cadrée pour Araujo.
81 :sco: Jolie passe de Tait au-dessus de deux défenseurs pour Sunu. Ce dernier réussit son contrôle de la poitrine, mais pas sa reprise de volée. Le ballon file en tribunes.
84 :sco: Le ballon enroulé de Mangani termine dans les gants de Maignan, vigilant au deuxième poteau.
85 :sco: La cuisse droite de Coulibaly semble douloureuse. Le joueur va-t-il pouvoir continuer le match ? Pour rappel, Stéphane Moulin ne peut plus effectuer de changement.
90 :entre: :sort: Nicolas Pepe, applaudi par son ancien public est remplacé par Imad Faraj.
TERMINE :sif: Malgré une seconde période plus animée, Angers et Lille se quittent sur un score nul logique et sans saveur. Le SCO reste invaincu cette saison tandis que De Préville évite au LOSC une 3e défaite de rang. La trêve internationale arrive à point nommé.

Joueurs


Joueur
Note
Commentaire
MAIGNAN 5 Il est revenu apaisé, dur de le noter il a pas vraiment été sollicité
MALCUIT 6 son retour et son activité côté droit on fait grand bien. A baissé de rythme en seconde période mais il faisait son retour. En tout cas il montre vraiment de bonnes choses.
IE 5,5 Ié a fait un match assez correct, plutôt serein dans ses interventions. Il doit faire un effort sur ses relances en revanche.
J.ALONSO 6 Plutot serein et a souvent recupéré la situation notamment sur les errances de Bissouma. En difficultés face à la vitesse de ses opposants.
AMADOU © 5 le capitaine lillois a gagné plusieurs duels derrière. Sa relance est intéressante, c’est clairement le maillon fort de l’équipe.
BISSOUMA 4 Décevant en première période ou il etait assez approximatif, du mieux en seconde période
THIAGO MAIA 4 Pas encore acclimaté et en plus pas à son poste :hoho: Un match compliqué pour le brésilien
EL GHAZI 3 On ne l’a pas beaucoup vu dans ce match, même pas sur qu’il ai tenté un tir
LUIZ ARAUJO 5 En progrès, le joueur le plus actif offensivement, ses accélérations font mal mais son manque de lucidité le perde. Il fait trop de mauvais choix.
PEPE 3 Il avait l’air perdu en pointe.
DE PREVILLE 7 Mobile, très présent en soutien de son buteur il a bien joué et que dire de son but magnifique
FARAJ N.N Rentré dans le temps additionnels.
PONCE 3.5 Discret on ne l’a pas vu, la configuration du match ne l’a pas aidé.
XEKA 4 intéressant avec sa vision de jeu mais trop timoré, manque de rythme

Autres notes


Le Coaching de Marcelo (5) : Particulier on va dire. Pourquoi choisir de positionner Maia en Latéral Gauche… Le choix de faire rentrer Ponce se justifie par la mi-temps immonde de El Ghazi et le replacement sur un côté de Pepe. Xeka pour stabiliser le milieu après l’égalisation et Faraj pour lui donner un peu de temps de jeu.

Adversaire (6) : Une belle équipe d’Angers, un bon pressing mais comme Lille géné par la chaleur et le manque de cohérence des buteurs.

Arbitrage (6) : Trois penaltys non sifflés mais rien de scandaleux.


Statistiques


SCO Angers Lille LOSC
44 Possession 56
11 Tirs 13
2 Cadrés 3
10 Fautes 10

Passes
1 Kouamé
Buts
2 De Préville
1 J.Alonso, El Ghazi