:logos: Un Jour, Un Logo

:logos: Un Jour, Un Logo

Voici une nouvelle rubrique que l’on vous présente : Un Jour, Un Logo

L’idée est simple, dans la logique de notre pack Blister’18, on va se centrer un peu sur les logos. Et nous allons vous proposer de revenir sur l’histoire des emblèmes qui nous sont si cher. Ainsi chaque jour (on essayera) l’idée est de vous présenter le logo d’un club et de raconter son histoire à travers le temps. A terme nous proposerons un pack Vintage de Blister’18 avec ces logos historiques.

  • Episode 1 : Le Paris Saint-Germain
Épisode 1 - Le Paris Saint-Germain

PSG7072PSG72PSG82PSG86PSG9296PSG96PSG_OldPSG40868

Le logo « emblématique » du Paris SG, parfois qualifié de logo « tour Eiffel », est composé d’une représentation de la Tour Eiffel en rouge au-dessus d’un berceau blanc, représentant le berceau royal de l’écu de Saint-Germain-en-Laye où naquit Louis XIV, sur fond bleu. Il fait son apparition dès la saison 1972-1973, avant l’arrivée d’Hechter. Son adaptation, avec l’ajout du Parc des Princes, apparaît dès le milieu des années 1970 dans le merchandising du club mais n’est adopté comme emblème officiel qu’en 1982.

En 1986-1987, le club adopte un nouvel écusson sur ses maillots : ce n’est en fait pas le logo du club mais celui de la candidature de Paris à l’organisation des Jeux olympiques d’été de 1992. En 1992, quelque temps après le rachat par Canal+, l’emblème principal du club change complètement, redessiné par le directeur artistique de Canal+ Étienne Robial. Il est abandonné officiellement en 1996 mais reste parfois utilisé par la direction du club les années suivantes. Le logo « tour Eiffel », régulièrement retouché ou personnalisé, a depuis fait son retour sur les maillots et la communication du club. En 2013, deux ans après le rachat du club par le Qatar Sports Investments, les nouveaux dirigeants modifient le logo en gardant la trame du logo « tour Eiffel ». Le nom Paris apparait avec une typographie plus grande que le nom Saint-Germain afin de donner une plus grande importance à la capitale dans un souci de merchandising international. La fleur de lys, représentant Saint-Germain-en-Laye est toujours présente. En revanche, le landau, symbole peu connu, et la date de création du club disparaissent.

1 « J'aime »
Épisode 2 - Boca Juniors

Boca20Boca55Boca60Boca70BocaActualBoca08Boca12

Tout au long de son histoire, Boca a changé a peu près six fois le design de son ecussons. Le premier date de 1922 et à été utilisé jusqu’en 1955. Il était blanc et comportais les initial CABJ (Club Atlético Boca Juniors) en Jaune et avec une barre horizontal jaune qui devenais bleu en passant sur les lettes. On constate que la forme de l’emblème n’a jamais changé.

Plus tard lors du Cinquantième anniversaire, le logo deviens bleu marine avec une bande jaune et au milieu les initial en Noir. Des branches de laurier orne aussi le logo.

Durant les années soixante le logo perd de sa rondeur et perd ses lauriers. Il arborde le nom Boca Juniors en lieu et place des initiales. Lors de la décennie suivante, le logo récupére ses initiale et voit le jaune prendre une place plus conséquente. Les étoiles font leurs apparitions au nombre de 30 comme le nombre de titres du club.

En 1996, un autre changements se produit la bande horizontale disparais et la police change avec une type "Collegeé. Ce sont les prémices du logo actuel avec un jaune flashy.

En 2007 Nike réinstaurera la bande horizontale jaune et enleva les etoiles mais disposant trois étoiles jaunes au dessus pour les trois coupes intercontinentales du club. Toutefois le club reprends rapidement l’écusson précédent qui connais une dernière evolutions en 2012, avec 52 étoiles cette fois et un jaune plus orangé. Si le club voulais ajouter ses derniers titres il faudrais monter le nombre d’étoiles à 65.

1 « J'aime »

Boca

PSG

1 « J'aime »

CopaManag

LOSCLOL

Episode 3 - LOSC Lille

loscblasonlosc46-55losc5574losc7481losc8189losc90Losc9702losc0212LOSC1217_1Losc12-alt

Déjà revenons à l’essence même du LOSC, sa création. Comme vous le savez peut-être le LOSC est l’union de deux clubs lillois, le SC Fivois et l’Olympique Lillois (double champion de France). Ainsi on retrouve des éléments des deux clubs. Le rouge et le blanc couleurs de l’OL et le bleu et le blanc, couleurs du SCF. Mais cela va plus loin que cela. C’est con mais LOSC veut dire Lille Olympique Sporting Club, évident non ?

Comme on peut le voir, celui de l’OL fait très code la route :hoho: le second vaut mieux pas le commenter je pense, mais oui à l’époque c’était le :fire: Revenons donc au LOSC après ce petit bout d’histoire. Donc le premier logo apparait en 1945. Il est simple un blason Rouge et une fleur de Lys. Comme le rappelle bien nos compères lillois, ce n’est pas assurément un lys mais peut être un Iris d’eau. Pour autant cette fleur est le symbole de la ville depuis le Xème siècle environ.

loscblason
Ainsi le premier logo reprends cette emblème qui est donc antérieure à toute appartenance au Royaume de France. Rapidement le logo initial voit une version surmonté d’un LOSC blanc sur fond bleu apparaître faisant officiellement appel au passé et au SC Fivois. Ce logo connaîtra des variantes jusqu’au début des années 80. Toutefois il restera toujours similaire. Il connaitra d’abord une évolution avec l’apparition de l’expression entière du nom dans les année soixante.


losc46-55losc5574losc7481

Dans les années 70, en 74 précisément une variante constituera la première évolution majeure du logo. La forme change avec un blason inversé et un bleu plus présent. La fleur de Lys (ou d’Iris) connaît une évolution avec un peu de bleu. Le changement majeur se retrouve dans la typo de LOSC avec notamment un ballon comme O.
En 1981, un Dogue apparaît sur le logo, il n’a plus jamais quitté le logo ni le LOSC. Comme l’explique plus précisément notre source (je vous conseille de lire l’article entier, il est très intéréssant.)

Ainsi au début du XXème siècle les clubs et nations sportives se mettent aux animaux. L’Afrique du Sud a son « Springbok, la France son coq. Plus localement, le phénomène se fait aussi sentir. Le Liverbird du côté d’Anfield, l’aigle à Lisbonne, les nîmois ont le croco, les nantais les canaris, les sangliers représente Sedan et donc Lille obtient le Dogue. La légende maintient comme version que le dogue était l’animal de compagnie de la femme d’Henri Jooris, premier président du LOSC, le président du LOSC Association Patrick Robert tiens lui l’anecdote d’un journaliste parisien arguant que les lillois etaient des dogues car il ne lâchais rien (pas comme ces dernières années :siffle:. Enfin une autre version prétend qu’a côté du stade se trouvait un chenil.

Toutefois on retiendra l’hypothèse la plus probable de Jacques Verhaeghe :

[Jacques Verhaeghe] a aussi retrouvé une photo où les Lillois ont entre les mains un dogue en tissu. Il leur avait été remis en février 1920 à l’occasion d’un 8e de finale de Coupe de France contre l’Olympique de Paris. Un match que les Nordistes avaient remporté. Un baptême du dogue a aussi été organisé à la Taverne liégeoise, le 29 février 1920

losc8189losc90Losc9702

Ainsi en 81, le Dogue apparait donc officiellement dans le logo, les supporters le savent bien (Dogues Virage Est, Doggies, Dogues d’Honneur…) , n’oublions pas nos amis lensois qui nous surnomment les caniches, preuvent de la filiation canine. Ce dogue est alors Rouge avec des reflets bleus rappelant les couleurs historique du club.

Le logo change à nouveau en 94, fusionnant dogue et fleur de Lys, rappelant ainsi le logo de la Communauté urbaine de Lille qui sauve alors le club de la faillite. Le Logo évolue encore en 97 avec une vision plus communautaire quand le LOSC deviens le LOSC Lille Métropole. Cela durera jusqu’à la privatisation du club en 2002 et l’arrivée de Luc Dayan ? Le club deviens alors plus commercial avec l’arrivée du président Seydoux et un bon en avant extraordinaire. L’appelation LOSC reviens sur le devant de la scène comme le dogue. Toutefois le Lys s’efface marquant le retrait de la commune dans la vie du club.

Enfin dernier changement en date, en 2012 pour marque le changement d’air avec le nouveau Stade, le LOSC change une nouvelle fois son écusson ! La fleur de Lys reviens en force, le dogue est toujours très présent mais en blanc. L’appelation perd son Métropole avec ses subventions.

losc0212LOSC1217_1Losc12-alt