:storyred: :intro: L'Héritage de l'Excelsior..

Un peu d’histoire…

1922 : L’association Excelsior Club de Tourcoing est déclarée à la Préfecture. Son siège est situé boulevard Industriel à Tourcoing. La société est affiliée à la Fédération Française de Football Association cette même année.

1929 : Le club déplace son siège à Roubaix et change son titre en Excelsior Athlétic Club. Il en profite pour récupérer le stade Amédée-Prouvost, un an après la disparition du Football Club de Roubaix, son ancien propriétaire.

1933 : L’Excelsior retrouve les voisins amateurs du Racing Club Roubaisien en finale de la Coupe de France. Emmené par le capitaine Langiller et ses deux Britanniques (Barlett et Payne), l’Excelsior s’impose 3-1. Le retour des joueurs à Roubaix rassemble plusieurs dizaines de milliers de supporters à la gare. De plus, le public du stade Amédée-Prouvost est désigné par l’amicale des Joueurs Professionnels de Football comme le « public le plus sportif de France ».

1977 : Le club est renommé Roubaix Football à la suite de la fusion avec le Sporting Club Roubaisien. Promu en D4 en 1978, en D3 en 1981 puis en D2 en 1983, la progression roubaisienne est étonnante. Les deux dernières montées sont à mettre au crédit de l’entraîneur Tony Gianquinto, ex-pro lillois.

Seul point noir dans cette renaissance, les stades roubaisiens, jadis réputés parmi les plus modernes du pays, croulent sous le poids des années. Le Vélodrome est inadapté au football, mais reste incontournable car le Parc Jean-Dubrule est vétuste et fermé, tandis que le fameux stade Amédée-Prouvost a été rasé.

1984 : A peine 300 supporters sont présent pour assister aux adieux roubaisiens à la D2 le 21 avril face à Guingamp (1-1). Cela s’explique notamment par le spectacle proposé sur le terrain et les très pénibles conditions d’accueil au Vélodrome de Roubaix.

1990 : Le club devient le Stade Club olympique de Roubaix. Promu en D3 en 1992, puis 5e à ce niveau l’année suivante, on croit un temps au renouveau du football de haut niveau à Roubaix sous la conduite de Boumediene Belhadji. Mais les résultats deviennent vite moins brillants. Le S.C.O.R. ne survit pas, lorsqu’en cours de saison 1995-96, le maire de Roubaix ne renouvelle plus son aide.

1995 : À la suite du dépôt de bilan, le tribunal d’instance de Lille prononce le 11 janvier 1996, la liquidation judiciaire du SCO Roubaix qui n’achève même pas sa saison en Division 3. Les adieux roubaisiens ont lieu dès le 9 décembre (16e journée) au stade Dubrulle-Verriest. Au coup de sifflet final, un vibrant « Ce n’est qu’un au revoir mes frères » est entonné par un millier de fidèles.

1996 : Un club est recréé sous le nom de SCO Roubaix 59. Celui-ci évolue pour la saison 2016/2017 en Promotion d’Honneur Régionale (neuvième division).

9 J'aimes

Ôtez-moi d’un doute.
@Demis, tu n’étais pas sur un autre forum avant à nous présenter des stories dans des contrées grecques ou on partait à la découverte de pleins de choses ?

2 J'aimes

Il me semble que c’est lui oui
Bonne chance en tout cas

1 J'aime

Magnifique club que celui la !

Pas mal l’Excelsior comme choix, surtout que le club original est encore jouable si on modifie un peu le jeu avec l’éditeur, à l’image du Fives lilois ou du CASG.

Merci. Oui c’est bien moi, avec plusieurs story ailleurs, mais aussi ici.

Je viens de relancer FM2017, aprés plusieurs années sans jouer. La story ne sera pas folle niveau présentation, et autres, mais j’avais envie de faire partager mon retour.

3 J'aimes

Antoine Gianquinto est le nouveau président du SCOR 59 !

A 68 ans Gianquinto prend la présidence du club Roubaisien dont il était l’entraineur à succés dans les années 70.

Footballeur professionnel d’origine italo-tunisienne, Tony Gianquinto a été un des grands joueurs du LOSC, avant de devenir entraineur de Roubaix, Mons et Fives.

Aujourd’hui « retraité », Tony continuait malgré tout d’être actif dans le monde du football. Spécialiste du sponsoring et de l’événementiel, il fait partie des figures du monde du football nordiste, auquel il a consacré un livre de souvenirs.

Lors de la conférence de présentation le nouveau président a fait part de sa satisfaction « C’est d’abord une grande fierté. J’ai déjà connu de belles émotions et j’ai vraiment l’amour de ce club; aussi j’espère lui rendre ce qu’il m’a apporté. En tout cas, nous sommes bien décidés à redonner du plaisir et de la joie à tous ceux qui aiment le SCOR »

Cette arrivée devrait entrainer quelques boulversemments, notamment la nomination d’un nouvel entraineur.

3 J'aimes

Je vais suivre ça :slight_smile:

Et bon anniversaire au passage ! :smirk:

2 J'aimes

FM 2017…?!? Tu joues avec des update de transfert ou les effectifs de base ?

Sinon content de voir ton retour j’ai toujours suivi de près tes stories mais si j’avais moins le commentaire facile à l’époque

2 J'aimes

Sympa de découvrir un story avec Roubaix. Moi quand je pense à Roubaix, mon esprit me dirige directement vers les pavés de « l’enfer du nord » :sweat_smile:

Bonne chance à toi

1 J'aime

Roubaix cette story va sentir le deal :sac:

Sebastien Pennachio nommé entraineur du SCO Roubaix !

Formé au LOSC et natif de Tourcoing, Sebastien est parti du LOSC pendant une dizaine d’années, en passant par Mouscron (2002-2003), Calais (2003-2004 puis 2005-2009), Gap (2004-2006), Bayonne (2009-2011), avant de boucler la boucle en revenant au LOSC en 2011-2012.
Aujourd’hui après presque 5 ans et à bientôt 34 ans il a décidé de répondre favorablement à l’offre du nouveau Président Gianquinto et de mettre un terme à sa carrière de jour. Un choix logique pour celui qui encore joueur se sentait déjà formateur dans l’âme.
Si le club ne manque pas d’ambitions, le Président prévient « tout cela et nouveau pour nous et quand on ne sait pas où l’on va, mieux vaut ne pas trop oser, au risque de retomber de haut. »
Conscient que le creuset roubaisien représente un inestimable réservoir en termes de jeunesse prometteuse, les deux anciens Lillois espèrent mener à terme : « un vrai projet pour le foot à Roubaix ».
À défaut de parler d’accession ou de maintien, les Roubaisiens sont donc raisonnablement optimistes. « Nous glisser en milieu de tableau serait parfait, parce que nous ne sommes pas forcément armés pour jouer les premiers rôles. »
5 J'aimes
SCOR ROUBAIX 2016/2017


L’effectif ne compte que 19 joueurs, dont plusieurs jeunes issues du club. Le championnat ne comporte que 22 journées, auquel s’ajoutent les matchs de Coupe du Nord-Pas de Calais et de Coupe de France. Nous allons donc essayer de faire avec ce groupe et croiser les doigts niveau blessure.

Nos joueurs clés seront :

Loïc Leclercq, formé au LOSC, il a surtout joué en Belgique, mais aussi à l’Etoile FC de Singapour ou il a côtoyé un certain Antony Pallares, notre gardien.

José De Barros, d’origine Cap-Verdienne le milieu défensif est présent dans le Nord depuis plusieurs saisons (Valencienne, Croix, Wasquehal). Très expérimenté, ce sera notre Capitaine.

Elbahri Debaib Franco Marocain, né à Lille, formé au LOSC, il jouait la saison dernière au RC Lille Blanc.

Youssouf Bamba, le jeune milieu offensif peut jouer à gauche, comme à droite. Il a une belle accélération qui devrait faire mal aux adversaires.

4 J'aimes

Je m’attendais à un ou deux belges vu la frontière toute proche :thinking:

J’aurais aimé en faire signer également. Mais pour le moment nous ne sommes pas assez attractif…

MATCH AMICAUX

Trois match amicaux étaient programmés avant le début de la saison. Trois victoire face à des équipes de notre niveau, mais d’autre groupes.

De manière étonnante c’est notre défenseur centrale et vice-Capitaine Loïc Leclercq qui termine meilleurs buteur avec 3 réalisations (1 pénalty et deux tête sur corners).
Comme attendu, Youssouf Bamba a également brillé en distillant 4 passes décisives.
La vrai compétition commence bientôt avec le 1er tour de Coupe de France qui verra les Roubaisiens se déplacer en Bretagne face à l’Espérance Chartres de Bretagne.

1er Tour


: Mejiri - Cody, Loose, Leclercq, Recht - De Barros - Friedman, Flano - Bamba, Ebwele - Debaib


Première victoire en match officiel de la saison. Dans un match assez disputé les Nordiste s’impose dans le dernier quart d’heure grace à une belle frappe au 20m du capitaine De Barros.
2 J'aimes

une bonne préparation qui a permis de passer ce 1er tour de Coupe de France

1 J'aime