🦶 :ligue1badge: Les Rookies de la Ligue 1

Les Rookies de la Ligue 1






Bonsoir Ă  tous les FMistes !

Pour ceux qui ne me connaissent pas, je m’appelle Thibault, je suis un jeune père de famille (2 enfants) et je m’intéresse depuis quelques temps déjà aux paris sportifs avec plus ou moins de réussite. Dans mon désir d’analyser le plus minutieusement les différents matchs sur lesquels je parie, je me suis amusé à créer de nombreux tableaux excels sur lesquels j’essaye de regrouper un maximum de données afin de maximiser mes prédictions. Je vous rassure tout de suite, je n’ai toujours pas réussi à mettre au point une matrice fiable ! Mais parmi mes tableaux, il y en a un que je suis avec un certain plaisir : celui qui suit l’évolution des « rookies » en Ligue 1.


I. Les « Rookies » de la Ligue 1

Pour commencer, qui est-ce que je considère comme un « rookie » ? Selon mes critères, il s’agit d’un joueurs de 21 ans ou moins n’ayant jamais disputé la moindre minute en Ligue 1 (ou n’importe quelle autre première division étrangère) au départ de la saison qui s’annonce. En me basant sur les précédentes saisons, le lyonnais Rayan Cherki sera donc considéré comme un « rookie » par rapport à la saison 2019/2020, alors qu’Eduardo Camavinga sera plutôt un « rookie » de la saison 2018/2019. En revanche, un joueur comme Jonathan David ne sera pas considéré comme un « rookie », puisqu’il a évolué pendant deux saisons au plus haut niveau du football belge.

Je compte appliquer cette règle le plus strictement possible. Ce qui veut dire qu’un joueur ayant disputé qu’une seule minute lors de la saison 2019/2020 ne sera pas considéré comme un « rookie » s’il est amené à jouer au cours de cette saison. Le but étant ne pas perdre de temps à faire du cas par cas.

II. Mes outils d’analyse

Comme la plupart d’entre vous, je n’ai ni le temps, ni l’argent pour suivre l’ensemble des matchs de Ligue 1 et des autres grands championnats. Trois sites ressortent afin de m’aider à suivre ces joueurs et leur évolution :

  • Transfermarkt. Il m’est d’une grande aide puisqu’il me permet entre autres de dĂ©couvrir les joueurs qui font leurs dĂ©buts en Ligue 1. Il est Ă©galement assez complet et offre de nombreuses donnĂ©es intĂ©rĂ©ssantes.
  • Match en Direct. Il est assez complet pour retracer le parcours des joueurs et leurs origines. Ă€ la diffĂ©rence d’autres sites, celui-ci est assez fiable pour les joueurs les moins rĂ©putĂ©s, ce qui englobe la majoritĂ© des joueurs que je suis.
  • Sofascore. Site assez plaisant et sur lequel je me fie concernant la notation des joueurs lors de chaque journĂ©e de championnat.

Grâce à eux, cela me permet de dresser un tableau des jeunes joueurs débutant en Ligue 1 et de noter leurs prestations tout en les comparant les uns aux autres. Je ne suis pas un expert des tableurs et mes méthodes ont probablement de nombreuses limites, mais l’essentiel pour moi est de découvrir les talents de demain en ressortant deux, trois noms parmi tous les futurs « rookies » de la saison 2019/2020.

III. Mon projet autour de ces « rookies »

Bien qu’il n’y ait aucun rapport avec FM, je voulais vous faire profiter de mon suivi de ces jeunes joueurs tout comme on peut s’intéresser aux différentes simulations FMesques dont je suis un grand amateur. Mais cette fois-ci, elle se déroulerait dans la vraie vie ! L’idée est donc de vous faire un rapport de ces « rookies » pour chaque journées de Ligue 1. Le principal pour moi étant de vous présenter les joueurs que l’on suivra, leurs performances ainsi que leur évolution. Je vous ai énormément parlé de chiffres et de tableaux, mais j’aurai à cœur de me concentrer sur l’humain plutôt que sur une série de données.

Et comme je sais que FMslife regroupe une grosse communauté d’amateurs de football, cela sera aussi l’occasion pour les suiveurs des différents clubs d’apporter leur propre analyse sur les jeunes appartenant au club qu’il supporte (dans mon cas, le RC Lens).

IV. Conclusion

Au final, j’espère que cela vous intéressera et qu’il nous permettra d’échanger sur les différents « rookies » de cette saison particulière qui nous attends. Particulière pour les raisons que vous connaissez tous, et qui va m’obliger à m’adapter puisque le PSG n’a par exemple toujours pas débuter sa saison contrairement à d’autres clubs ayant déjà disputés deux matchs. Et comme deux journées ont déjà été disputées, je ferai deux posts distincts afin de pouvoir présenter les nouveaux joueurs le plus simplement possible sans vous étouffer avec de trop nombreux nouveaux noms.

Je vous retrouve donc prochainement pour un petit récapitulatif de la 1ère journée de championnat !

15 « J'aime »

J’adore les travaux de découverte et suivi des talents alors je suivrai attentivement.

2 « J'aime »

Je suivrais avec attention tes posts et analyse, ça m’a l’air fort intéressant !

2 « J'aime »

Je suis hyper friand de statistiques en tout genre ! Je suivrais mais je ne suis pas du tout les Ă©quipes de jeunes du Stade Rennais pour apporter quelque chose en plus. :wink:

2 « J'aime »

En espérant qu’un recruteur se serve de ta méthode pour repérer les futurs talents de demain !

3 « J'aime »

Tu m’as mis l’eau à la bouche. Hâte de voir ce que ca va donner :slight_smile:

1 « J'aime »
Ligue 1 - 1ère Journée






On attendait ce moment depuis plusieurs mois, et il est enfin arrivĂ© ! Après plusieurs semaines de prĂ©paration Ă  l’aube d’une nouvelle vague de la Covid-19, La Ligue 1 a repris en le vendredi 21 aoĂ»t avec le Derby de l’Atlantique en ouverture de rideau. ChamboulĂ©e par les deux clubs français ayant disputĂ© le Final 8 de la Ligue des Champions et les nombreux cas de coronavirus Ă  l’Olympique de Marseille, la première journĂ©e de Ligue 1 n’a pu se jouer dans sa totalitĂ©. En effet, seulement sept matchs ont eu lieu… Mais rassurez-vous, elle a Ă©tĂ© assez fructueuse puisqu’elle nous a permis de dĂ©couvrir pas moins de douze « rookies Â», notamment grâce aux promus ! C’est donc sans plus attendre que je vais vous proposer au fil des jours qui arrivent une prĂ©sentation individuelle de chaque joueurs en commençant dès maintenant par le « Rookie Â» des Girondins de Bordeaux : Mehdi Zerkane !






Sans titre
Mehdi Zerkane - Bordeaux



Né le 15 Juillet 1999 (21 ans) à Clermont-Ferrand, Mehdi Zerkane est un milieu offensif franco-algérien évoluant aux Girondins de Bordeaux.

Son Parcours : Alors âgé de 13 ans, Mehdi Zerkane est courtisé par de très grands clubs européens. La presse rapporte même qu’un certain Zinedine Zidane l’aurait reçu à l’aéroport de Madrid. Suivant le souhait de ses parents, il intègre le centre de formation de Monaco en 2013 afin de ne pas trop s’éloigner de la France. Par la suite, il gravit les différents échelons, intégrant en 2016 les U19 de Monaco avec lesquels il dispute la UEFA Youth League, puis la réserve de Monaco qui évolue en National 2.

En 2019, l’aventure avec l’AS Monaco ne se poursuit pas et il se retrouve désormais libre de tout contrat. Il entre alors en discussion avec quelques clubs, dont Newcastle, et signe son premier contrat professionnel avec les Girondins de Bordeaux le 26 juillet 2019. Il intègre en premier lieu l’équipe réserve qui évolue en National 3, avant de se montrer la saison suivante lors de la préparation estivale des Girondins. Profitant de l’arrivée de Jean-Louis Gasset sur le banc, Mehdi Zerkane saisi l’opportunité de se faire une place dans l’équipe première après avoir montré de belles qualités la saison dernière. L’Équipe le considère d’ailleurs comme le joueur à suivre pour cette saison du côté de Bordeaux.

Son Premier Match : Mehdi Zerkane fait ses débuts en Ligue 1 le 21 Août 2020 lors de la 1ère Journée contre le FC Nantes. Il évolue à droite dans un milieu à trois aux côtés de Toma Bašić et d’Otávio. Malheureusement pour lui, il est expulsé dès la 20ème minutes pour une faute dangereuse, mais involontaire, sur Nicolas Pallois. La commission de discipline décidera par la suite de le suspendre pour deux matchs : Angers et Lyon.

Analyse contre le FC Nantes : Difficile de juger Mehdi Zerkane sur une prestation de 20 minutes, notamment dans le segment du match dit « d’observation Â» oĂą il ne s’est pas passĂ© grand chose (aucun tirs des deux cĂ´tĂ©s). NĂ©anmoins, Bordeaux a dominĂ© le FC Nantes dans la possession (60 % contre 40 %) et Mehdi n’y est surement pas pour rien puisqu’il faisait partie du trio avec Baysse et Otávio Ă  avoir la possession du ballon durant les 25 % du temps. Alternant passes et dribbles, il est sur ces 20 premières minutes le troisième passeurs (20 passes et 95 % de rĂ©ussites) et le premier dribbleur (3 dribbles sur 4 tentĂ©s). MalgrĂ© tout, l’entente entre les trois joueurs n’a pas permis de se concrĂ©tiser en actions jusqu’à ce que le milieu de terrain soit expulsĂ© dans un excès d’engagement.

À la suite de son expulsion, la physionomie du match a complètement basculé en faveurs de Nantes en ce qui concerne la possession et les Girondins ont du revoir leur stratégie de jeu. Mehdi Zerkane avait clairement le profil pour faire la différence lors de ce match, mais malgré cela, sa note se doit de refléter son expulsion par rapport à l’incidence qu’elle a eu.

Note : 4.6 / 10

10 « J'aime »

J’aime beaucoup ton concept, je suivrai :slightly_smiling_face:

1 « J'aime »

Merci @Trablazer, @Akasha, @gwendil35, @JeffZeze, @anon26449508, @ozTao et @Hisaro pour vos messages.

Je pensais afficher assez rapidement les performances des « rookies Â» pour ces deux premières journĂ©e de Ligue 1, mais je prends un tel plaisir dans ma recherche d’informations sur leur parcours que je veux prendre le temps de les prĂ©senter correctement. Après tout, nous allons les suivre (je l’espère pour eux) toute une saison, on se doit de pouvoir les identifier par autre chose qu’une sĂ©rie de moyennes. C’est donc avec plaisir que je vous prĂ©senter le deuxième rookie de ce Bordeaux - Nantes : Bridge Ndilu !






Sans titre
Bridge Ndilu - Nantes



NĂ© le 21 Juillet 2000 (20 ans) au Mans, Bridge Ndilu est un attaquant franco-congolais Ă©voluant au FC Nantes.

Son parcours : Bridge Ndilu intègre le centre de formation de Laval en 2016, en provenance du Mans. Il intègre au bout d’un an le groupe professionnel, alternant entre l’équipe première et l’équipe réserve. Au début de la saison 2018/2019, la Juventus et Laval tombe d’accord sur une indemnité de 4 000 000 € pour le transfert du jeune manceau, mais l’entourage du joueur fait capoter l’opération en se montrant trop gourmand.

En 2019, le Stade Lavallois perd son statut professionnel et cela engendre de nombreuses conséquences dont la perte de l’homologation par la FFF du centre de formation. Après une dizaine de matchs en National 1 pour dix buts marqués, Bridge Ndilu rejoint donc librement le FC Nantes. Il joue alors avec l’équipe réserve, faisant une maigre apparition en Coupe de France contre l’Aviron Bayonnais le 4 Janvier 2020. En parallèle, il compte une dizaine de sélections en équipe de France dans les catégories jeunes. D’abord barré en équipe première avec l’arrivée de Renaud Emond en janvier 2020, Christian Gourcuff affirme garder un oeil sur lui et qu’il aura sa chance s’il se montre patient. Il intègre alors le groupe professionnel en début de saison 2020/2021 et gagne du temps de jeu durant la préparation, avec pour objectif de s’imposer en équipe première.

Son Premier Match : Bridge Ndilu effectue son premier match de Ligue 1 le 21 Août 2020 lors de la 1ère Journée contre les Girondins de Bordeaux. Il démarre sur le banc des remplaçants et rentre à la 67ème minute à la place de Kalifa Coulibaly pour rejoindre Samuel Moutoussamy sur le front de l’attaque. Malheureusement, il ne parvient pas à profiter de la supériorité numérique de Nantes pour se démarquer au cours d’un match qui se termine sur un triste nul.

Analyse contre les Girondins de Bordeaux : Bridge est rentré en jeu à la 67ème minute pour apporter de la fraîcheur à une équipe qui joue à onze contre dix depuis presque 50 minutes afin de faire sauter le verrou bordelais. Malheureusement, son équipe a énormément de mal à le trouver, étant le joueur qui a eu le moins de ballons sur les 20 dernières minutes du match (11 ballons seulement, ce qui en fait le total le plus faible des deux équipes). De ce fait, il ne parvient pas à s’intégrer au rythme du match, terminant la rencontre sans avoir tiré, ni même dribblé et avec un ratio d’une passe sur trois de réussies.

Au final, on ne peut pas parler d’une première réussie pour Bridge Ndilu, l’attaque nantaise ne réussissant pas à se montrer dangereuse suite à son entrée en jeu. Malgré tout, sa prestation est à l’image de son équipe et du match où se sont surtout les joueurs défensifs qui se sont mis en avant durant la rencontre.

Note : 6.1 / 10

6 « J'aime »

Je pense qu’on le verra + dans un match avec plus d’espace, en contre notamment .

Si tu veux tu peux regarder un arrière droit de Reims qui n’a joué qu’en jeune actuellement et qui est appelé en A sans jouer pour le moment en la personne de Fodé Doucouré. :slight_smile: Il a fait de belles prestations en jeune la saison dernière.

Dans cette situation, c’est Randal Kolo Muani qui a été préféré contre Nîmes la où nous avons eu pas mal d’espace en contre notamment et il aura été bon, très mobile et participant au jeu

1 « J'aime »

@Akasha, j’ai regardé la situation de Fodé Doucouré, et effectivement, y a moyen de gagner du temps de jeu cette saison. Après il semble être en concurrence avec Sambou Sissoko, mais avec le virus et l’europe cette année, c’est possible de le voir. Après, je ne connais pas le club comme toi, et le voir sur le banc lors du dernier match est plutôt bon signe.

@lgrnd, je viens tout juste de débuter une partie avec Boulogne et je m’aperçois que Randal Kolo Muani est actuellement prêté au club. Il est bon ce petit ?






Sans titre
Eric Ebimbe - Dijon



Né le 21 Novembre 2000 (19 ans) à Stains, Eric Junior Dina Ebimbe est un milieu droit franco-camerounais prêté au Dijon FCO par le Paris Saint-Germain.

Son parcours : ArrivĂ© en 2014 au centre de formation du Paris Saint-Germain, le jeune milieu est rapidement surclassĂ© avec la gĂ©nĂ©ration 99 (Antoine Bernède, Stanley Nsoki…). Au cours de sa formation oĂą il Ă©volue dans les diffĂ©rentes catĂ©gories de jeunes, il connait un retard morphologique, ce qui l’empĂŞche d’avoir autant de temps de jeu que ses partenaires. Il voit Ă©galement ses camarades de promos : Moussa Diaby, Stanley Nsoki ou encore Christopher Nkunku signĂ© dans de grands clubs. Le natif de Saints ne se dĂ©courage pas, et entre ses 17 et 18 ans, il rattrape son retard de croissance et signe son premier contrat professionnel avec le Paris Saint-Germain, Ă©tant dĂ©crit comme « une des valeurs sĂ»res Â» par ses formateurs.

Sous contrat jusqu’en 2021, il est prêté une saison au Havre (plus une en option en cas de montée en Ligue 1) et rejoint Paul Le Guen. Son choix se révèle payant puisqu’il dispute une vingtaine de matchs pour deux buts et une passe décisive. RMC Sport dévoile même que Manchester United suivrait de prêt le jeune milieu parisien. Pour la saison 2020/2021, il rejoint en prêt le Dijon FCO avec une option d’achat estimé entre 4 et 5 000 000 € et va enfin pouvoir découvrir la Ligue 1 dans l’optique de progresser pour un jour jouer avec le PSG.

Son Premier Match : Eric Ebimbe joue son premier match de Ligue 1 le 22 Août 2020 lors de la 1ère Journée contre Angers. Il est titulaire sur l’aile droite du 4-3-3 de Stéphane Jobard aux côtés de Mounir Chouiar et Aurelien Scheidler et dispute la totalité de la rencontre. Malheureusement, il commence sa carrière en Ligue 1 par une défaite, ne parvenant pas à renverser le score après l’ouverture du score d’Ismael Traoré.

Analyse contre Angers : Eric a joué la totalité de la rencontre contre Angers mais n’est pas parvenu à se montrer décisif. Il n’a d’ailleurs pas vraiment été en réussite devant le but, tentant sa chance à trois reprises sans jamais toucher le cadre, et est l’un des joueurs ayant eu le moins la balle. Trop isolé, il n’a jamais réussi à se mettre au rythme du match à la différence d’un Mounir Chouiar se montrant beaucoup plus dangereux, notamment dans la possession du ballon.

Sa première titularisation contre un club un poil plus fort que le sien est une petite déception. Néanmoins, il aura tenté sa chance sur le peu de ballons qu’il a pu exploiter, sans hésiter à provoquer sur son côté droit. D’autant plus que le jeu de Dijon s’est pas mal développé sur le côté gauche.

Note : 6.4 / 10

3 « J'aime »

Randal Kolo Muani a longtemps été considéré comme un bon espoirs de Nantes au poste de buteur, tout comme Elie Youan mais tout les deux ont du mal à Franchir le cap des pro :frowning:
Son prêt à Boulogne lui a fait du bien, il semble plus combatif et a prit de l’assurance (vu notamment lors du match contre Nîmes).

Honnêtement je pense qu’il aura un bon niveau de L2 ou correct de L1.
Il va se battre avec Ndilu et Emond pour ĂŞtre notre 2 ou 3e buteur en attendant une recrue

Bonjour Ă  tous !

Juste pour vous prĂ©venir qu’un mĂ©chant rhume m’a couchĂ© ces derniers jours, et que j’ai pris un peu de retard dans le suivi de nos petits « rookies Â»â€¦ surtout en ce qui concerne leurs prĂ©sentations. J’ai donc pris la dĂ©cision de ne plus les prĂ©senter pour plusieurs raisons :

  • PrĂ©senter tous les joueurs du tableau ne serait pas pertinent car certains n’auront pas un temps de jeu assez consĂ©quent. Il leur faudra surement une ou deux saisons supplĂ©mentaires avant de s’imposer en Ligue 1 ou dans une autre division.
  • L’idĂ©e de ce sujet est de ressortir nos futurs talents encore mĂ©connus du grand public, il serait plus intĂ©ressant de se concentrer en profondeur sur ceux qui tirent leur Ă©pingle du jeu cette saison et trois journĂ©es (biaisĂ©es par des matchs reportĂ©s) ne sont pas assez suffisantes pour en tirer des conclusions.

Je vais donc me donner un peu plus de temps avant de faire des focus sur des joueurs pour me concentrer sur les profils Ă  suivre.

En revanche, je vais vous présenter une première étape de mon tableur (encore en construction) pour avoir votre avis sur des stats qui seraient pertinentes à ajouter. Comme je l’ai dit au départ, j’utilisais Sofascore pour retenir une note lors d’un match, mais j’ai décidé de faire une moyenne entre ce site et celui de Whoscored pour avoir quelque chose de plus précis et moins punitif (Par exemple, Mehdi Zerkane est noté 3.6 sur Sofascore à cause de son rouge, alors que combiné avec Whoscored, il passe à 4.6). J’ai encore pleins d’idées, dont :

  • Faire une moyenne des joueurs par poste sur toute la Ligue 1 pour savoir oĂą se situe notre rookie. MĂŞme si ce n’est pas reprĂ©sentatif Ă  100 %, je pense que c’est un bon indicateur pour voir le talent du rookie par rapport Ă  d’autres joueurs plus aguerries.
  • Faire une moyenne pondĂ©rĂ©e en fonction des Ă©quipes adverses rencontrĂ©es. Un 7 contre Dijon n’a pas la mĂŞme valeur qu’un 7 contre le PSG. Le soucis (et ça s’est prĂ©sentĂ© jeudi), est-ce qu’un 7 contre le PSG d’ici quelques semaines vaut un 7 contre le PSG qui a affrontĂ© Lens ? Bref, une stat que j’hĂ©site encore Ă  intĂ©grer.
  • IntĂ©grer une stat qui reprĂ©senterait la rĂ©gularitĂ© d’un joueur, mesurant l’écart entre ses notes pour valoriser les joueurs qui n’ont pas des performances en dents de scie.

Mais l’intérêt de vous le présenter maintenant, c’est aussi pour avoir vos conseils sur des statistiques que je pourrais ajouter au tableau. Peut-être qu’il s’agit d’un travail énorme où je ne me rends pas encore compte de la tâche qui m’attends, mais j’aimerais vraiment échanger là-dessus avec vous pour rendre l’outil encore plus performant.




Voici donc le fameux tableau encore en construction (je le modifie quasiment quotidiennement...), que je classe par postes puis par ordre alphabétique selon le club. Donc le classement n'a rien à voir avec les performances.





En tant que supporter Lensois, je clôturerai ce post en vous demandant de bien suivre **Loïc Badé** qui a 180' de jeu et une moyenne de 7.2 ! (Et le gars écrivait il y a quelques lignes que ça ne servait à rien de tirer des jugements en si peu de matchs...). Et aux supporters Rennais, **Brandon Soppy**, vous en pensez quoi ?
4 « J'aime »

Et Maxence Caqueret ?

Je crois que Caqueret ne rentre pas dans les critères qu’à choisi @LaPalourde

Il y a un jeune rookie au PSG, Kylian Mbappé :sac:

1 « J'aime »

Encore un pétard mouillé !

Benchama, encore une preuve que Der Zak ne sait PAS faire jouer nos poussins :sac:

Quel gâchis quand on connait notre succès en Coupe Gambardella…