:storygreen: :s1: 🇭🇺 Le Retour de l'Aranycsapat 🇭🇺

:hungary: Le Retour de l’Aranycsapat :hungary:

Le football hongrois a une histoire bien singulière. De celles qui changent le sport à jamais, avant de tomber dans l’oubli, sans lendemain. L’Aranycsapat, c’est le nom de cette équipe, qui de 1949 à 1956 fit trembler le monde du football, faisant chavirer Wembley, se hissant jusqu’en finale de Coupe du Monde, et établissant les prémices du Football Total.

image

Le Football hongrois des années 50 se caractérise donc par un jeu technique, offensif et fluide, dans lequel les joueurs n’hésitent pas à décrocher, à innover. Ses stars sont (entre autres) Ferenc Puskás et Nándor Hidegkuti, le premier 9 et demie de l’histoire. Dans cette partie, nous prendrons donc le rôle de Gustav, le petit fils fictif de Nándor Hidegkuti. L’objectif de faire briller au plus haut niveau le football hongrois, en suivant au mieux les principes de jeu qui ont jadis fait sa gloire.


image

Notre histoire commence donc à Érd, en 3ème Division Hongroise. Mais si la route s’annonce longue, elle n’en sera que plus belle.

A SUIVRE…

9 « J'aime »

Je vais suivre avec grand intérêts :slight_smile:

1 « J'aime »

Idem

1 « J'aime »

Pas courant comme choix la Hongrie. Je vais suivre ça

1 « J'aime »

cool ! une story hongroise !

1 « J'aime »

Au commencement, il y avait Érd…

Commençons sans plus attendre, les mains dans la boue, et tentons de situer notre Érdi Városi Sportegyesület, Érd VSE. Il y a finalement assez peu de choses à dire sur le club, si ce n’est qu’en 101 d’histoires, il n’a ouvert son palmarès qu’en 2020 avec un titre en 3ème Division… et a du renoncer à la 2ème Division suite au COVID… Une histoire à écrire donc.


image

:soccer: - Le Club - :soccer:

Rentrons dans le vif du sujet. Où en est le club après cette vraie fausse montée de 2020, ses infrastructures et ses moyens, et qui sont nos joueurs majeurs avant cette saison 2021-22?

Pour ce qui est des infrastructures, elles sont rudimentaires, même si on peu noter un stade de 1339 places, l’Érdi Sportközpont, ce qui est loin d’être ridicule à ce niveau. Le club, semi-professionnel semble vouloir s’appuyer sur le recrutement de joueurs de moins de 23 ans, et ne dispose d’aucune affiliation. On dispose également d’un adjoint et de 2 préparateurs, dans la moyenne du championnat.

Passons désormais aux meilleurs joueurs de l’effectif. La grande vedette du club est Gábor Koós, ailier gauche droitier de 35 ans, qui peut évoluer sur tout le front de l’attaque. Présent au club depuis 2016, il sort d’un saison à 14 buts en championnat, et ses qualités techniques seront un atout de taille cette saison.



Le jeune le plus prometteur du club semble être Bence Kertész, milieu de terrain de juste 18 ans au profil assez complet. Cette saison ne sera que sa 2ème en équipe première, et on l’espère celle de l’éclosion.



Pour ce qui est de la tactique, elle sera dessinée au cours de la présaison, et un point sera fait à la fin de celle ci.

:trophy: - Le Championnat - :trophy:

Maintenant que nous connaissons nos forces, quelle sera notre compétition? A quoi ressemble ce Nemzeti Bajnokság III Nyugat, et que doit on espérer cette année?

Commençons par noter une spécificité du règlement : le 11 de départ doit toujours comporter un joueur U20, les performances de Kertész seront donc d’autant plus importantes.
Ensuite, nous ne seront pas favoris au titre, et à la seule place offrant une promotion en 2ème Division. Au début de la présaison, on nous donne 10èmes sur 20 équipes, avec une côte à 51. Les épouvantails du championnat semblent les équipes II de clubs de D1, promises au titre.


image

Ça y est, le départ est donné, c’est peut être le début d’un grande aventure, à travers la Hongrie, l’Europe et peut être plus. A la recherche d’un nouvel Aranycsapat.

A SUIVRE…

7 « J'aime »

L’histoire de la Hongrie des années 50 est vraiment très intéressante, ça faisait longtemps que je voulais faire ce genre de partie sur FM

1 « J'aime »

Une story hongroise, je vais suivre.

1 « J'aime »

J’adore les story dans les pays de l’EST on va suivre avec attention

02/08/2021 - Prise de Poste

La présaison est terminée à Érd, et c’est pour l’instant plutôt encourageant. Face à des équipes de Division Inférieure et de 2ème division, on a toujours fait bonne figure, et été prolifiques offensivement. On pourra souligner un nul 1-1 dans une rencontre dominée face à Pecs (D2), et une victoire 2-0 contre Siófok (D2).



Tactiquement, on se dirige vers un 4-3-3 comme système principal, avec un jeu de passes courtes rapides dans lequel le pressing et la créativité sont encouragés.


image

Malgré un effectif loin d’être pléthorique, on a des solutions de remplacement/dépannage à tous les postes, et donc la possibilité de combler et des blessures ou de faire jouer la concurrence si besoin. Ainsi, des joueurs comme Németh sur le côté gauche nous offre la possibilité de recentrer Koos en 9 au détriment de Kalmar si besoin.



Pour ce qui est des performances individuelles de cette présaison, on pourra - outre le taulier Koos - noter les performances de 2 autres joueurs. Premièrement, Gubasci en défense centrale, qui a joué très juste notamment contre les équipes de 2ème division, aussi bien défensivement qu’à le relance. Ensuite, David Gera s’est révélé comme le facteur X de l’équipe au milieu de terrain. Avec 2 buts et 2 passes décisives en 5 matchs, il a su débloquer la situation à plusieurs reprise, et sa capacité à jouer 8, comme 10, comme 9 et demie pourrait nous offrir des possibilités tactiques en cours de saison.

Pas de recrutements supplémentaires cet été donc, mais une équipe qui semble déjà bien tourner, à 2 jours du début de saison.

A SUIVRE…

5 « J'aime »

Une bonne campagne d’amicaux

1 « J'aime »