:storygreen: :s2: Le grand saut :amiens:

Sans titre 3

RETOUR VERS LE PASSE

arnaud bonnin
Arnaud Bonnin « Bonjour à tous et bienvenue dans ce nouveau Sport Reporter. Aujourd’hui nous allons suivre l’équipe d’Amiens, tout juste promu en Ligue 1, après un scénario complètement fou la saison précédente, ou ces derniers accrocheront leur ticket pour l’échelon supérieur grâce à un but dans les dernières secondes de jeu. Le club s’est donc retrouvé propulsé dans l’élite du football Français à l’aube de cette saison 2017/18. Avec le plus petit budget de Ligue 1 (25 M€), Amiens devra manœuvrer intelligemment pour recruter, et s’appuyer sur un groupe solidaire pour croire en ses chances de maintien. Mais alors que tout semblait bien se passer, Christophe Pélissier a annoncé son départ après avoir reçu des sollicitations d’autres clubs. Les Picards se retrouvent donc sans coach à l’aube de la pré-saison. Le grand saut s’annonce plus compliqué que prévu … »

Comme vous avez pu le lire ci-dessus, le club d’Amiens se retrouve orphelin de son entraineur au pire des moments. Dans la précipitation, les dirigeants Amiénois ont décidés de promouvoir un jeune entraineur qui faisait parti du staff de Christophe Pélissier, en la personne d’Adrien Blanc. Mais cette dernière est sujette à beaucoup de questions. Ce jeune entraineur de 23 ans aura t-il les épaules pour gérer un groupe professionnel, et mener à bien la mission maintien qui était destiné à son prédécesseur ? On en saura certainement plus dans les semaines à venir mais la tâche sera ardue et il devra imposer ces idées à un groupe bien en place. Pour rajouter une pression en plus, les dirigeants avaient accepté la proposition de Canal + avant le départ de l’ancien coach, pour suivre en coulisses les premiers pas du club en Ligue 1.

bernard joannin
Bernard Joannin « Des choix ont du être réalisé en interne et au vue du peu de solutions qui s’offraient à nous, nous avons décidés de miser sur la jeunesse et donc de promouvoir Adrien en tant qu’entraineur principal. On croit beaucoup au potentiel de ce jeune entraineur qui dispose de tous ces diplômes et qui a fait du très bon travail avec l’équipe réserve. L’objectif n’est pas d’en faire un clone de Christophe mais au contraire qu’il nous apporte une vision nouvelle et surtout qu’il réussisse à maintenir le club dans l’élite du football Français. Son âge n’est pas un problème pour nous, et contrairement à ce qui est écrit dans la presse, nous serons derrière lui pour lui apporter toute notre soutien. Il aura besoin d’un temps d’adaptation et il ne faudra pas le juger trop rapidement. Les supporters nous soutiennent dans notre choix, donc tout est prêt pour sa prise de poste. »

8 « J'aime »

Là il y a un problème d’espace-temps je crois :rofl:

Hâte de voir la suite !

2 « J'aime »

Petit retour dans le passé. Bonne chance

2 « J'aime »
Réponse aux lecteurs

Oups ! Je m’en vais modifier cela de suite :wink: Oui une envie de rejouer sur un ancien jeu et hop retour en 2017.

Sans titre 3

PRESENTATION DU GROUPE


L’ancien coach avait déjà préparé son groupe, et c’est donc dans un esprit de garder cette identité qu’Adrien Blanc a décidé de ne pas effectuer de changements. Commençons donc avec une présentation des forces en présence et de comment va jouer l’équipe sous ces ordres.

LES GARDIENS:

GB RÉGIS GURTNER 30 ANS :three_star_half: :three_star_half: 3,4M€ 18K€/Mois TITULAIRE
GB JEAN-CHRISTOPHE BOUET 33 ANS :two_star: :two_star: 140K€ 12K€/Mois REMPLAÇANT
GB RAPHAEL ADICÉAM 27 ANS :two_star: :two_star: 150K€ 10,25K€/Mois RÉSERVISTE

LES DEFENSEURS:

DC (D) KHALED ADÉNON 31 ANS :three_star_half: :three_star_half: 1,1M€ 12K€/Mois REMPLAÇANT
DC (G) JÉRÉMY CORINUS 20 ANS :two_star: :three_star: 215K€ 9K€/Mois REMPLAÇANT
DC (D) PRINCE-DÉSIR GOUANO 27 ANS :four_star: :four_star: 4,5M€ 25K€/Mois TITULAIRE
DC (G) MATHIEU BODMER 34 ANS :three_star: :three_star: 135K€ 20K€/Mois TITULAIRE
DD OUALID EL HAJJAM 26 ANS :three_star_half: :three_star_half: 3,5M€ 18K€/Mois TITULAIRE
DD ISSA CISSOKHO 27 ANS :three_star: :three_star: 675K€ 30K€/Mois REMPLAÇANT
DG DANILO ALEVAR* 28 ANS :three_star: :three_star: 2,7M€ 46,5K€/Mois REMPLAÇANT
DG BAKAYE DIBASSY 27 ANS :three_star: :three_star: 1,2M€ 35K€/Mois TITULAIRE

LES MILIEUX:

MDC SÉKOU BARADJI 33 ANS :two_star_half: :two_star_half: 185K€ 6K€/Mois RÉSERVISTE
MDC GUY N’GOSSO 32 ANS :two_star_half: :two_star_half: 325K€ 19,75K€/Mois REMPLAÇANT
MDC THOMAS MONCONDUIT 26 ANS :three_star_half: :three_star_half: 2,3M€ 20K€/Mois TITULAIRE
MC BONGANI ZUNGU 24 ANS :three_star_half: :three_star_half: 3,4M€ 25K€/Mois TITULAIRE
MC GUESSOUMA FOFANA 24 ANS :three_star_half: :three_star_half: 1,9M€ 42,5K€/Mois TITULAIRE
MC IRON GOMIS 17 ANS :one_star_half: :three_star_half: 38K€ 400€/Mois REMPLAÇANT
MC CHARLY CHARRIER 31 ANS :two_star_half: :two_star_half: 575K€ 12K€/Mois REMPLAÇANT
MO (D) SERGE GAKPÉ 30 ANS :three_star_half: :three_star_half: 2,7M€ 77K€/Mois REMPLAÇANT
MO (G) GAEL KAKUTA* 26 ANS :three_star_half: :three_star_half: 15M€ 100K€/Mois TITULAIRE
MO (G) EMMANUEL BOURGAUD 29 ANS :two_star_half: :two_star_half: 1,1M€ 7K€/Mois RÉSERVISTE
MO (G) STIVEN MENDOZA 25 ANS :three_star_half: :three_star_half: 3,7M€ 30K€/Mois REMPLAÇANT
MO (D) HARRISON MANZALA 23 ANS :three_star: :three_star_half: 1,9M€ 12K€/Mois TITULAIRE
MO (D) JEAN-LUC DOMPÉ* 21 ANS :two_star_half: :three_star_half: 1,1M€ 39K€/Mois RÉSERVISTE

LES ATTAQUANTS:

BU MOUSSA KONATÉ 24 ANS :three_star_half: :four_star: 3,7M€ 40K€/Mois TITULAIRE
BU LACINA TRAORÉ* 27 ANS :three_star: :three_star: 1,9M€ 92K€/Mois REMPLAÇANT

* : Joueur preté au club

Dès son arrivée au club, le nouveau coach a décidé de faire monter en équipe première deux joueurs qu’il connait bien en la personne de Jérémy Corinus et Iron Gomis. Ils seront là pour assurer la rotation à des postes ou il manquait du monde. Tous les postes sont doublés, et Amiens dispose d’une équipe solide sur le papier. Adrien Blanc a annoncé qu’il jouerait en 4-3-3 cette saison, avec un bloc défensif assez haut, un milieu de terrain à 3 avec un milieu défensif pour assurer la transition entre la défense et les milieux à vocations offensives. Ces deux derniers ont pour consigner de trouver les deux ailiers, pour qu’ils puissent travailler avec le buteur.

La Tactique

Football Manager 2018 16_12_2022 14_39_29

arnaud bonnin
Arnaud Bonnin « Le nouveau coach veut marquer de suite son empreinte avec l’utilisation de ce système en 4-3-3 à vocation plutôt portée vers l’avant. Il est vrai quant on regarde cet effectif qu’il correspond plutôt bien au système voulu. Les premiers amicaux arrivent à vitesse grand V, on aura rapidement la réponse si cela prend. Les joueurs sont plutôt optimistes, surtout qu’ils connaissent bien le nouveau coach, il avait dirigé quelques séances la saison dernière. Amiens reste un petit club et les moyens ne sont pas illimités, il faudra se montrer raisonnable financièrement lors du renouvellement des contrats, même si les finances du club semblent être saines. »

6 « J'aime »

Tiens Kakuta était pas encore vu comme un bon joueur de L1 à cette époque c’est marrant :slight_smile: Bonne chance pour cette aventure !

1 « J'aime »

Un peu léger en pointe non?

1 « J'aime »

Bonne chance ! :slight_smile:

1 « J'aime »
Réponse aux lecteurs

Merci à tous, c’est une belle aventure qui se dresse face à moi. Kakuta était déjà bien vu sur FM, mais il est vrai qu’en France on le voyait plus comme l’enfant prodige qui a échoué. Pour la pointe, j’ai Gakpé en 3ème option ainsi que quelques joueurs en réserve qui sont plutôt intéressant. On verra comment ça se passe dans la saison :wink:

Sans titre 3

LES AMICAUX


Les premiers tests arrivent avec 4 matchs amcaux au programme pour Amiens et son nouvel entraineur. Cela sera l’occasion de voir comment joue son équipe qu’on annonce en 4-3-3, et au-delà des résultats, la vraie question sera de savoir si l’équipe sera au rendez-vous pour la Ligue 1.

:date: 08/07/2017 :date:

:amiens: AMIENS SC 1 0 LAUSANNE :lausanne:
L.Traoré (54e) Buteurs
18 Tirs 0
3 Cadrés 0
61% Possession 39%

Première pour Adrien Blanc en tant qu’entraineur et la victoire est au bout. Les Amiénois se sont provoqués beaucoup d’occasions, mais il a clairement manqué de finition à l’équipe qui malgré 18 tirs, n’en cadrera que 3, et Lacina Traoré sera le seul et unique buteur de ce match. Il reste encore des choses à travailler, mais il fallait bien commencer par quelques choses.

:date: 12/07/2017 :date:

:amiens: AMIENS SC 0 0 GENK
Buteurs
13 Tirs 7
2 Cadrés 2
51% Possession 49%

Pour cette seconde rencontre, là aussi le match a été compliqué offensivement. Le coach avait décidé de faire tourner, cela a certainement joué dans le manque de repère qu’avaient certains joueurs. Autant derrière c’est très solide, avec une sérénité à toute épreuve, autant c’est tout le contraire devant. Il faudra revoir encore quelques trucs pour peaufiner tout cela.

:date: 15/07/2017 :date:

AALST 0 4 AMIENS SC :amiens:
Buteurs G.Kakuta (21e)
M.Konaté (45e)
M.Bodmer (45e+1)
L.Traoré (67e)
3 Tirs 18
1 Cadrés 8
47% Possession 53%

Enfin des buts ! Même si Amiens affrontait une équipe plus faible sur le papier, ces 4 buts ont fait du bien au moral de tout le monde. Cela a certainement libéré certains d’entre eux et l’on constate que les joueurs ont été bien plus adroits devant la cage. La patte " Adrien Blanc " est-elle en train de prendre ? C’est encore trop tôt pour le dire.

:date: 22/07/2017 :date:

SCR ALTACH 0 0 AMIENS SC :amiens:
Buteurs
7 Tirs 13
2 Cadrés 3
52% Possession 48%

Le peu de confiance accumulé lors du précédent amical est partie en poussières. Un nouveau match nul contre une équipe de 1ere division Autrichienne, qui sur le papier était bien plus faible que nous, mais le manque d’efficacité devant le but a été un réel frein à tout cela. A un peu plus d’une semaine de la reprise et avec un déplacement compliqué du côté de Paris, qui vient tout juste d’acquérir la superstar Neymar, le match s’annonce tendu. Seul point fort de ce match, la défense Amiénoise a été irréprochable et a encore réalisé une très belle performance.

arnaud bonnin
Arnaud Bonnin « Comme on pouvait s’y attendre, les débuts ne sont pas simples pour Adrien Blanc et ses hommes. Les attaquants sont en doutes et cela se ressent, avec beaucoup de matchs nuls contre des équipes ou la victoire semblait être donnée. Je ne doute pas que le nouveau coach travaille dur et sans relâche avec son équipe pour trouver des solutions mais attention de ne pas commencer dans une spirale négative, ce qui pourrait raccourcir la durée de vie de ce nouveau coach. Étant dans les locaux depuis plusieurs semaines avec le groupe, tout le monde semble apprécier la façon dont le coach gère son équipe, et ses choix sont pertinents au vue de tout cela. On a tous hâte de voir ce que cela va donner en Ligue 1. »

5 « J'aime »

Sans titre 3

JOURNEE 1 : PARIS - AMIENS :ligue1:


C’est le grand jour. Ce premier déplacement s’annonce compliqué puisque nous allons du côté de Paris, ou Neymar est la grosse recrue star de ce mercato. Bien évidemment, il n’est pas question de se dégonfler, si l’on peut décrocher un match nul, je suis preneur. L’équipe est presque complète, il manque seulement Manzala, qui revient de blessures et qui est trop juste pour participer à la rencontre. Je modifie quelques consignes pour s’adapter au jeu des Parisiens, je demande aux joueurs de joueur plus direct, car nous n’aurons pas 150 occasions. Il faudra être opportuniste.

:date: 04/08/2017 :date:

:paris: PARIS SG 2 1 AMIENS SC :amiens:
E.Cavani (23e) Buteurs T.Monconduit (84e)
A.Rabiot (65e)
24 Tirs 5
9 Cadrés 2
62% Possession 38%

La première mi-temps est plutôt correct malgré ce but encaissé. Notre défense qui est assez haute a tendance à gêner les attaquants adverses qui se font prendre au piège du hors-jeu. On limite la casse jusqu’à l’heure de jeu ou Rabiot va inscrire un but de la tête après une grande course sur le côté droit du jeune phénomène Mbappé. On ne baissera pas les bras, et cela va se payer en toute fin de match avec une belle égalisation de Thomas Monconduit. Ce dernier se blessera quelques minutes plus tard, laissant ces coéquipiers à 10. On apprendra après le match que le capitaine Amiénois est blessé pour 4 à 5 semaines. Un vrai coup dur. Pour revenir sur cette fin de match, les Parisiens ont le ballon mais ne se montrent pas dangereux, et le score en reste là. Nous n’avons pas à rougir de notre performance, les efforts collectifs ont été faits, et l’ogre Parisien était trop fort pour nous.

arnaud bonnin
Arnaud Bonnin « Amiens a vraiment montré un beau visage cette après-midi au Parc des Princes. Tout le monde leur prédisait de prendre une énorme raclée, mais au final, le score est serré. Certes ils n’ont pas pus jouer court comme ils en ont l’habitude mais on a senti un groupe investi dans les efforts collectifs, et le fait de n’avoir rien lâcher après le but de Rabiot, a été récompensé par un beau de Thomas Monconduit. Sa blessure est un gros coup dur pour le coach qui s’appuyait sur lui pour garder ce bon état d’esprit. N’Gosso aura donc sa chance certainement, à lui de montrer qu’il est plus qu’une doublure. A noter le très bon match de Gurtner dans les cages. Il confirme qu’il a bien le niveau pour être titulaire indiscutable. »

4 « J'aime »

Habitant à Amiens, je ne peux que suivre.

La présentation :bave:

1 « J'aime »

Ca fait bizarre de revoir Rabiot au PSG (et qui joue en plus)
Nickel la présentation !

1 « J'aime »
Réponses aux lecteurs

Franchement, je ne me suis pas trop foulé pour la présentation, donc merci pour vos retours, ca fait plaisir :wink: Et oui Rabiot titulaire et en plus très bon au PSG …

Sans titre 3

AMIENS EN DIFFICULTE


Après un premier match contre Paris plutôt encourageant, les hommes d’Adrien Blanc vont s’attaquer à des équipes plus de leur niveau. Cette 2e journée contre Angers est un bon test même si l’équipe Angevine apparait comme mieux loti en termes de joueurs. C’est l’occasion aussi de montrer qu’Amiens mérite sa place en Ligue 1 et que sa montée l’an passée n’était pas un coup de chance. Cela passera donc par des résultats dans les matchs du mois d’aout.

:date: 12/08/2017 :date:

:amiens: AMIENS SC 0 3 ANGERS SCO :angers:
Buteurs K.Toko Ekambi (7e, 55e)
B.Ketkeo (83e)
9 Tirs 14
3 Cadrés 4
52% Possession 48%

Le résultat fait très mal au moral … Alors qu’on s’attendait à un match équilibré, Angers a dominé Amiens, et cela s’est vue au niveau tableau d’affichage. Le coach a reconnu avoir fais une erreur tactiquement en voulant que ces joueurs ne prennent pas trop la possession, et que cela s’est retourné contre lui-même et son équipe, et Stéphane Moulin a exploité parfaitement l’erreur de son homologue. C’est une erreur qui coute cher face à un adversaire possible pour le maintien. Konaté a été transparent, et les médias locaux n’ont pas loupés le joueur lors des commentaires d’après-match. Le coach a maintenu son soutien au joueur.

:date: 19/08/2017 :date:

:sainte: AS SAINT-ETIENNE 3 0 AMIENS SC :amiens:
R.Hamouma (4e, 37e) Buteurs
P-G.Ntep (22e)
10 Tirs 12
7 Cadrés 5
49% Possession 51%

En terme de contenu, le match est beaucoup mieux, mais face à des Stéphanois ultra réaliste, Amiens essuie une seconde défaite par trois buts d’écart. Avant le match on apprend la blessure de Mathieu Bodmer. Mauvaise nouvelle pour le vice capitaine, qui doit donc laisser ces partenaires pour cette rencontre importante. Hamouma est intenable sur ce match, Quand il ne marque pas, il offre des bijoux de passe pour ces coéquipiers, dont notamment celle venant au but de Ntep. Malgré un milieu de terrain Amiénois conquérant, cela ne suffira pas et Amiens enchaine sa 3ème défaite consécutive et se retrouve bon dernier au classement. Les débuts sont terribles pour le moment.

:date: 26/08/2017 :date:

:amiens: AMIENS SC 3 3 OGC NICE :nice:
G.Fofana (21e) Buteurs A.Saint-Maximin (19e)
L.Traoré (53e) M.Balotelli (64e)
G.Kakuta (60e, s.p.) J-M.Seri (90e+4)
11 Tirs 10
6 Cadrés 5
54% Possession 46%

Amiens est passé tout proche de sa première victoire mais Nice, via l’intermédiaire de Jean-Michael Seri, va ramener Amiens sur terre. Après que ces derniers aient ouvert le score, Amiens répond immédiatement, preuve que la tactique du coach Blanc est en train de prendre avec le temps. Lees-Melou après un second carton jaune, laisse ses partenaires à 10 juste avant la mi-temps. Au retour des vestiaires, la machine Amiénoise se réveille et Traoré puis Kakuta vont donner une avance de 3 à 1 au club Picard. Balotelli réduit rapidement la marque après un festival offensif, mais on sent Amiens solide derrière et dangereux devant, ce qui pousse Nice à devoir défendre. Et alors qu’on pensait tous que le victoire allait être acquise, Seri a climatisé un stade qui était en fusion. Le scénario est terrible, mais le coach a tenu à rappeler qu’ils venaient tout de même de prendre le premier point de la saison, et qu’on pouvait enfin constater que l’équipe était sur la bonne voie.

Le classement après 4 journée

Football Manager 2018 22_12_2022 16_40_48

arnaud bonnin
Arnaud Bonnin « Après la rencontre contre Angers, beaucoup de compères journalistes ont commencés à juger l’équipe alors que ce n’était que la 2ème journée. Pour avoir été à l’intérieur du groupe, le staff a réalisé un énorme travail pour en arriver au résultat qu’il y a eu contre Nice. Tout cela n’est pas le fruit du hasard, mais bien du travail d’Adrien Blanc et de son adjoint Romain Poyet, qui sont arrivés à rassembler les joueurs, les pousser à travailler et à ne pas baisser la tête. Le choix qu’il a réalisé également en mettant Traoré en titulaire a clairement montré que personne n’était intouchable dans le groupe et qu’il faudrait se battre corps et âme pour mériter d’être titulaire. Les supporters interrogés après le match se sont montrés confiant, et prône la patience avec leur nouvel entraineur. »

2 « J'aime »

Même si 1 point en 3 matchs, ce n’est pas encore alarmant pour un promu. 9 buts encaissés, c’est un peu beaucoup ^^’

1 « J'aime »
Réponses aux lecteurs

Non, ce n’est que le début de saison, donc tout est encore possible. Ce qui est bien plus inquiétant c’est notre défense en gruyère là …

Sans titre 3

UN DEBUT D’ECLAIRCIE


Le mois d’aout a été compliqué pour les hommes d’Adrien Blanc, et ce mois de septembre doit être l’occasion d’enfin prendre des points si l’on veut espérer se maintenir. Les défaites subit contre des équipes de bas de tableau ont néanmoins permis au groupe de quantifier le travail qu’il reste à fournir pour se mettre au niveau de la Ligue 1. Pour le moment, le coach reste sur ces principes de jeu mais attention de ne pas s’auto-enterrer avec ces idées. Place aux rencontres.

Il y a du mieux. Malgré une belle rencontre, Strasbourg égalise sur l’engagement après le but de Serge Gakpé et Amiens passera une nouvelle fois à côté de sa première victoire. Néanmoins, l’équipe ne perd plus et les signaux sont aux verts sur une montée en puissance du collectif. Le match contre Marseille sera déterminant et confirmera ou pas ces derniers résultats.

Le début de série de matchs sans défaites n’aura pas tenu longtemps. Marseille a été très fort aujourd’hui et malgré une vraie volonté de ne pas subir, les hommes d’Adrien Blanc sont tombés sur plus fort qu’eux. Le score est sévère par rapport à ce qui a été entrevue sur le terrain, mais c’est malheureusement le cas lorsqu’on joue des cadors de notre championnat.

ENFIN ! La délivrance est arrivée, avec certes beaucoup de retard mais cela rajoute du plaisir à cette victoire. Le coach, à fait un choix fort à quelques jours de la rencontre en alignant un 4-3-3 un peu plus équilibré et avec une seule consigne: Presser. Amiens a donc moins eu le ballon, mais a surtout été diaboliquement efficace devant la cage, ce qui manquait en ce début de saison. Amiens peut donc souffler en sortant pour la première fois de la saison de la zone rouge. Prions pour que cela reste ainsi.

On termine le mois avec la réception du Losc. Les Lillois sont en haut de tableau et le match s’annonce compliqué. Au final, Amiens aura dominé la rencontre, en réagissant à chaud à chaque but des Nordistes et en faisant preuve d’une sérénité dans le jeu qu’on ne leur connaissait pas. Le changement tactique opéré par le coach avant la rencontre contre Caen a l’air de bien fonctionné et cela est plutôt prometteur pour la suite. Il va maintenant falloir continuer à travailler dur et ne surtout pas relâcher tous ces efforts. Amiens voit le jour pour le plus grand plaisir de ces supporters.

Le classement après 8 journées

Football Manager 2018 11_01_2023 16_25_47

arnaud bonnin
Arnaud Bonnin « Comme la situation le dit si bien: le travail paie. Après avoir galérer, le travail réalisé par Blanc et son staff commencent à porter ses fruits et l’équipe à même décrocher sa première victoire en Ligue 1. La saison est encore très longues mais l’on commence à voir le jour au stade de la Licorne. Le fait que le groupe vivent bien n’est pas étranger à ces bons résultats, et la patience des dirigeants et supporters envers leur nouvel entraineur y est également pour quelque chose. La phase la plus dure va arriver et c’est là qu’il faudra prouver que ce n’était pas éphémère et que le club a sa place dans l’élite du football Français. Le mois d’octobre donnera l’occasion aux Amiénois de confirmer contre des équipes de calibre proche, attention à ne pas rater la marche. »

4 « J'aime »

Sortie de zone rouge.
Y a du mieux, continue

1 « J'aime »
Réponses aux lecteurs

Oui y a vraiment du mieux, et ca fait plaisir d’enfin trouver les solutions pour gagner des matchs !

Sans titre 3

LA CONFIRMATION


Le mois de septembre a été riche en émotion, et les hommes d’Adrien Blanc ont enfin goutés à la victoire. Il va maintenant falloir confirmer tout cela lors de ce mois d’octobre, ou la Coupe de la Ligue se mêlera à au championnat. Le coach aura également quelques chantiers concernant la futur de son équipe puisque certains contrats se finiront fin juin, et il faudra décider de garder ou pas les joueurs en questions.

On débute ce mois avec un déplacement chez la lanterne rouge du championnat. Un match qui sera fort en émotion puisque les Toulousains vont nous mettre sous pression d’entrée de jeu et Mubele conclura une belle action offensive pour donner l’avantage aux violets. Alors que Traoré arrive à égaliser, Delort nous crucifie sur l’engagement. Le coach prend des risques et demande un gros pressing, et un marquage à la culotte. Le choix sera payant et Gakpé égalisera dans les derniers instants du match. Amiens s’en sort bien car sur le papier Toulouse méritait la victoire.

On recevait un gros calibre lors cette journée, et une nouvelle fois l’équipe n’a rien lâchées et a décroché une belle victoire après avoir été menée. Konaté a réalisé un très bon match et a fait preuve d’efficacité devant le but. Amiens est en train de prendre la pente ascendante et cela se confirme sur le terrain et dans les résultats. Pourvu que cela dure.

Match de la Coupe de la Ligue et le coach décide de changer l’intégralité de son équipe. Choix payant, car malgré un début de match serré, Amiens va rouler sur son adversaire, faisant preuve de plus de fraicheur et en comptant notamment sur un Lacina Traoré dans une forme parfaite. Amiens passe donc un nouveau tour de Coupe. Mais pas sur que le coach en fasse une priorité.

Le premier Clean-Sheet de la saison et il est amplement mérité. Bien regroupé autour d’un Gurtner en feu, les Amiénois ont été efficace et patient pour venir à bout de cette belle équipe de Guingamp. Le club continue sa marche en avant et dans le même temps sa remontée au classement. La saison est donc bien lancée du côté d’Amiens.

Le classement après 11 journées

Football Manager 2018 12_01_2023 12_31_28


Le club a également confirmé deux prolongations de contrat. La première est pour Khaled Adénon, défenseur central expérimenté, qui malgré son âge reste une très bonne doublure au poste et un leader de vestiaire. Le coach a donc décidé de lui proposer de rester dans la durée du côté d’Amiens. Le second joueur a obtenir une prolongation est Guessouma Fofana, jeune milieu de terrain, titulaire indiscutable dans le système d’Adrien Blanc et qui a un bel avenir devant lui. Le coach souhaitait le prolonger, même s’il a avoué qu’au vue de sa saison il risquerait d’attirer les convoitises. Il risque d’y avoir encore quelques prolongations d’ici la fin d’année. A noter que le second gardien, Jean-Christophe Bouet sera libéré de son contrat en fin de saison.

arnaud bonnin
Arnaud Bonnin « Plus rien n’arrête Amiens. Après des débuts en dents de scie, l’équipe est en train de dérouler son football et confirme les bonnes choses vues lors du mois de septembre. On sent que le coach souhaite garder une certaine continuité dans le groupe en annonçant ces premières prolongations. Le club ne dispose pas de grands moyens mais force est de constater que tout le monde travaille intelligemment pour arriver à avoir une équipe compétitive. Le nom de Ludovic Blas, actuel joueur de Guingamp, est cité comme une priorité pour le prochain mercato. D’autres noms circulent mais pour le moment rien de concret. Attention également au départ, certains joueurs remplaçants auraient commencés à se plaindre de leurs temps de jeu respectifs, et pourraient bouger dès le mercato hivernal. »

4 « J'aime »

Les débuts sont plutôt encourageants

1 « J'aime »
Réponses aux lecteurs

C’est même plus qu’encourageant, l’équipe commence a bien jouer, c’est un régal !

Sans titre 3

RESTER DANS LA CONTINUITE


Comme vous avez pus le constater, le mois d’octobre a presque été parfait, et il faudra continuer dans ce sens sur novembre. La fin de ce mois sera sportive avec plusieurs rencontres en quelques jours. Il faudra bien gérer les rotations pour éviter les blesures, sachant qu’elles touchent déjà certains joueurs. Voyons ce que tout cela a donné.

On ne débute pas de la meilleure des façons en s’inclinant du côté de Montpellier, après un match ou les Héraultais nous ont dominés durant toute la rencontre. Leurs victoires est largement mérité, et il faudra se remettre au boulot car les Amiénois ont manqués clairement d’efficacité sur ce match, et ont surtout beaucoup subit. Il faut vite se projeter sur la prochaine rencontre.

On reçoit du gros avec la venue de Monaco et de son équipe All-Star. Malgré le fait qu’on est essayé de les mettre sous pression, le talent individuel des joueurs Monégasques aura fait la différence. Le match n’est pas mauvais en soit, mais ils étaient trop fort offensivement pour pouvoir espérer quoi que ce soit. C’est notre seconde défaite consécutive, attention de ne pas repartir dans une spirale infernale.

Déplacement risqué du côté de Metz, mais qui au final se sera bien passé pour Amiens. Les joueurs n’auront pas tremblés et assurent une belle victoire contre une équipe de milieu de tableau. Nous assurons en plus de cela un nouveau clean sheet et ca fait toujours du bien pour notre défense. Gurtner réalise vraiment un très bon début de saison et confirme mon choix d’en faire le numéro un.

Dernier match du mois avec la réception de Dijon. Une belle équipe qui joue bien au ballon, mais Amiens s’est montré bien plus imposant au milieu de terrain et cela nous permet de décrocher une belle victoire grâce notamment à un très bon Lacina Traoré. Ce dernier a été mis titulaire juste avant le match après une semaine d’entrainement réussi et cela a payé. Plus le temps passe et plus notre défense est efficace, ce qui était un réel problème en début de saison est en train de devenir un point fort de l’équipe. On continue notre remontée au classement.

Le classement après 15 journées

Football Manager 2018 13_01_2023 09_23_07


Les prolongations continuent de tomber, pour Charly Charrier qui est monté en puissance depuis le début de saison et qui mérite largement cela. De son côté le coach Adrien Blanc a demandé le recrutement d’un nouveau recruteur pour continuer son travail pour la saison prochaine. C’est donc Romain Hagard qui nous rejoint.

arnaud bonnin
Arnaud Bonnin « Amiens est clairement sur une pente ascendante et les résultats récents en sont la preuve. Tout en gardant ce jeu attractif, l’efficacité est revenue, et avec une défense retrouvée, Amiens est en train de surprendre tout le monde. Certains coach se sont plaint de l’agressivité des Amiénois sur le terrain, mais cela semble être plus de la mauvaise foi qu’autre chose. Le renforcement du staff, confirme la volonté du club de préparer l’avenir et d’avoir une vraie vision sur le long terme pour rester en Ligue 1. Le coach a également souhaité une modernisation des infrastructures pour les années à venir. Cela sera nécessaire car malgré un coup de neuf sur le stade de la Licorne lors de la montée, tout cela reste assez vétuste. »

4 « J'aime »

Là où il y avait des points à prendre, ils ont été pris.
L’équipe semble dans une bonne dynamique. Pourvu que ca dure !

1 « J'aime »
Réponses aux lecteurs

C’est exactement ça ! On assure les points contre les équipes de notre calibre, et cela nous permettra de jouer mieux que le maintien.

Sans titre 3

AMIENS A UNE FAIM DE LYON


Dernier mois de l’année 2017 et pour le moment tout se passe bien du côté d’Amiens. Ce mois va être chargé en termes de matchs avec de la Coupe notamment en plus. On sait que le coach n’en a pas fait sa priorité mais il semble que l’équipe bis en a fait une affaire personnelle. Voyons ce que nous réserve les hommes d’Adrien Blanc sur ce mois.

Le mois ne pouvait pas plus mal commencer. Rennes nous a mangé tout cru et Amiens reçoit une véritable fessée pour cette première rencontre. Sakho est en chaleur et ne loupe aucune de ses actions, résultat il met un quadruplé. De notre côté c’est le contraire rien ne va devant la cage et nous sommes dominés au milieu de terrain. Il faut vite passer à autres choses.

Retour à la maison, avec la réception de l’actuel leader Lyonnais. On a assisté à un très grand match des Amiénois qui ont complètement fait déjouer les Lyonnais, et qui pensait avoir fait le plus dur en égalisant en toute fin de match mais Fofana est venue rappeler qu’Amiens ne lâchait rien et il score son second but du match dans les ultimes secondes de jeu. C’est déjà un des matchs références des Amiénois.

On retrouve les Lyonnais quelques jours plus tard en Coupe de la Ligue et avec une équipe bis. Mais une nouvelle fois, Amiens subit bien les offensives des locaux et se montre intraitable en contre-attaque ce qui conclut par une victoire mérité pour Amiens.

Déplacement du côté de cette surprenante équipe de Troyes. Un match qui a très bien commencé pour nous avec une ouverture du score rapide mais derrière les Troyens vont bien revenir dans le match et vont pousser jusqu’à que nous craquions. La fin du match sera plutôt calme, on sent clairement beaucoup de fatigues chez les joueurs. C’est un bon point d’assuré.

Dernier match de championnat de l’année avec la réception du FC Nantes de Claudio Ranieri. Là aussi nous avons eu le droit à un match très physique ou les deux équipes se sont rendu coup pour coup. On mérité peut-être un peu mieux surtout au vue de la seconde période mais malheureusement l’ouverture du score Nantaise, contre le cour du jeu, nous a mis dans la panade et l’équipe a du s’arracher pour égaliser. Amiens finit donc l’année à une surprenante 11ème place au championnat, ce qui est plus que bien. Il faudra faire aussi bien dans cette seconde phase.

Pour notre entrée en Coupe de France, nous recevons Le Havre, pensionnaire de Ligue 2. Un match à sens unique ou notre équipe bis n’aura pas existé et le score fait très mal. Ils se sont montrés beaucoup plus percutants dans le jeu et c’est victoire mérité pour les normands. Il va vite falloir passer à autre chose et oublier cette claque reçue.

Le classement après 19 journées

Football Manager 2018 13_01_2023 13_45_52

Amiens a officialiser deux nouvelles prolongations pour tout d’abord Serge Gakpé, qui forme un beau duo avec Manzala à droite, et qui repart avec nous pour un salaire légèrement inférieur. Une bonne affaire là-encore pour le coach Blanc. La seconde prolongation est celle de Bakaye Dibassy, notre latéral gauche titulaire, qui se réengage sur la durée avec nous. Certains jeunes de la réserve, et son staff ont également reçues des prolongations de contrat pour poursuivre le travail réalisé.

Le coach d’Amiens décroche donc un beau podium dans l’élection concernant l’entraineur de l’année. Une place méritée après ce très bon début de saison réalisé par lui et ses hommes. On espère que cela durera pour lui.

arnaud bonnin
Arnaud Bonnin « Qui aurait parié qu’Amiens serait 11ème à mi-championnat ? Personne. Cette équipe nous aura vraiment surprise durant toute cette première partie de saison avec une petite période d’adaptation qui déroulera sur les résultats actuels. La victoire contre Lyon était vraiment un grand moment pour tout le peuple Amiénois, qui est passé par toutes les émotions avant d’avoir le meilleur dénouement possible. Le porte parole de la Tribune Nord d’Amiens nous confiait en début de saison qu’il serait heureux même si l’équipe doit passer par les barrages pour se maintenir. Tout le monde s’attendait à une saison compliquée et dans la zone rouge mais au final c’est tout le contraire et cela fait le bonheur de tout un club. Voyons maintenant ce que nous réserve le mercato hivernal. »

3 « J'aime »