:storysilver: :s4: :france: :flandreslys: Giovanni - La Conquête de l'Europe

On a remplacé Compiègne :roll_eyes:

1 J'aime

Aha @SaNkO on est voisins alors :stuck_out_tongue:

sinon j’vais suivre ça !

2 J'aimes

:shocked: ouh c’est pas passé loin :sweat_smile:

De ou ? :slight_smile:

Gouvieux

1 J'aime

ah bah vraiment voisin j’étais de Creil mais mtn de St max :wink:

1 J'aime

l’effectif 2019/2020

Entre deux discussions avec son prédecesseur, Giovanni a donc pu découvrir l’effectif qu’il aura a disposition pour attaquer la R1 dans quelques semaines. C’est un effectif plutôt hétéroclites avec des joueurs de tout horizon et de tout âge.

On y retrouve des vieux briscards rompus aux joutes amateurs comme Corbineau, Gomes, Dia, Mbaye ou Saounera. Ces joueurs expérimentés sont les cadres du groupe même si certains sont destinés à n’être que le remplaçant du remplaçant.

Le club compte énormément de joueurs ayant fréquenté des centre de formation et ça quand on vise la montée c’est une énorme plus value. Germana et Barache viennent d’Orléans. Abedi arrive de l’OM. Jaoui a connu les afres du groupe pro à Valenciennes.

El Haddady et Vanitou ont connu les grands centre de formation comme Bordeaux ou le PSG. Menard et Silva ont connu respectivement les centres de formation de Angers et Nîmes. Lebrun est formé au SM Caen. Deux gros joueurs du club viennent de bons centre de Ligue 2. Rechrech est formé à Laval et Lacheheb à Ajaccio.

Enfin on compte aussi deux jeunes qui avait un avenir pro mais qui n’ont pas su/pu saisir leur chances comme Moussa Kamara qui viens du Toulouse FC ou Valentin Voisin qui arrive de Caen après deux prêts en National. Eux viennent pour se montrer.

Enfin le club compte aussi un jeune formé au club, le jeune ailier gauche Marvin Wattiau, obscur joueur de Football Manager.

Nat Screen Âge Prénom Nom Postes C.F NA
:france: :desktop_computer: 25 Barthelemy Menard GB :angers:
:france: :desktop_computer: 23 Juliano Ramos Silva D (D) :nimes:
:france: :desktop_computer: 21 Moussa Kamara DC :toulouse:
:france: :desktop_computer: 21 Aurélien Lebrun DC :caen:
:france: :desktop_computer: 33 Maxime Corbineau DC
:france: :desktop_computer: 21 Geovany Germana D (DG) :orleans:
:france: :desktop_computer: 19 Lucas Delage D (D), MD, MC
:france: :desktop_computer: 27 Mamadou Gomes D/AL (G)
:france: :desktop_computer: 23 Alexis Louiserre D (DG), AL (D)
:senegal: :desktop_computer: 25 Aliou Dia D/AL (G)
:france: :desktop_computer: 23 Valentin Voisin MD :caen:
:france: :desktop_computer: 20 Emmanuel Vanitou M/MO (D) :paris:
:france: :desktop_computer: 25 Mohamed Rechrech M/MO (D) :laval:
:france: :desktop_computer: 31 Samir Lacheheb M/MOC :ajaccio:
:france: :desktop_computer: 30 Elias M’Baye M (G), MO (DGC)
:france: :desktop_computer: 24 Andy Jaoui MO (D) :valenciennes:
:france: :desktop_computer: 29 Idriss Saounera MO (D)
:france: :desktop_computer: 17 Marvin Wattiau MO (G), BTC :flandreslys:
:france: :desktop_computer: 21 Yassine El Haddady BTC :bordeaux:
:france: :desktop_computer: 21 Bylal Abedi BTC :marseille:
:france: :desktop_computer: 20 Massinissa Barache BTC :orleans:

Explication sur les icônes

Statut dans l’effectif

Rotation / Jeune Remplaçant Titulaire Pot Joueurs Clés
18 J'aimes

@lunababy972 ahahah j’ai vécu 8 ans à gouvieux, j’y fait de la maternelle à la 6e

1 J'aime

Le TFC ne sort que des DC :rofl:

1 J'aime

Présentation magnifique encore

Ça serait sympa d’emmener le petit wattiau quelques divisions avec toi

1 J'aime

Tu aurais pu lui mettre une photo, je suis sûr que tu n’en manques pas :smirk:

3 J'aimes

Les photos de moi ne me rendent pas grâce et je rentre pas dans le cadre :haha:

4 J'aimes

Pas mal cette idée !

1 J'aime

Kamara2

M.Kamara au rebond en Régionale

37003555
Moussa KAMARA
Âge 20 ans
Club Formateur :france: :toulouse: Toulouse FC
Nationalité :gambia: :france: Franco-Gambien
Sélections/Buts 1 Sélections A / 0 Buts
Valeur 0M€
Apparitions 0
Buts 0

Après une saison en National 3 avec son club formateur, l’international Moussa Kamara non conservé par le TFC est à la relance. C’est en ce sens qu’il a rejoint l’US Flandres-Lys cet été.

A en croire ses partenaires et amis, il était l’un des garçons les plus fous du Centre de Formation du TFC. Le titre n’est pas anecdotique, pour un jeune homme débarqué en 2014 sur l’île du Ramier, en provenance de la région parisienne. Moussa Kamara l’assume d’ailleurs sans trop de problème : « C’est vrai que j’aime bien mettre de l’ambiance, cela fait partie de moi. C’est ma nature, je suis comme ça. Il me faut cet esprit de déconne pour me sentir moi-même. Après, même s’ils disent le contraire, Amine (Adli) et Hakim (El Mokdeddem) sont bien au dessus (rires). »

Un tempérament bien affirmé, qu’il parvient toujours à effacer lorsque la compétition doit prendre le dessus. Arrivé au TFC dans la peau d’un véritable numéro six, devant la défense, Fabrice Garrigues l’a fait descendre d’un cran, au sein d’une arrière-garde à cinq. Désormais, c’est toujours en défense centrale, que Moussa évolue et s’y épanouit : « Il y a deux Moussa c’est clair : celui sur le terrain, et celui en dehors. Je peux comprendre les gens qui ne me reconnaissent pas en dehors (sourire). L’important, c’est de savoir faire la part des choses. Comme on dit, il y a un temps pour tout. »

Duels et Sang Froid

Comme tout bon défenseur central qui se respecte, le garçon avoue avoir une préférence pour les duels. Un atout important, certainement à l’origine de sa très bonne saison 2017-2018, lorsqu’il formait avec Paul-Alexandre Cachart un duo difficilement prenable : « On peut parler de l’un de mes meilleurs exercices oui, parce que j’ai enchaîné les rencontres, et réalisé un bon parcours en Gambardella. Les saisons précédentes étaient également satisfaisantes. J’ai ce besoin de gagner des duels dans les rencontres. Le plus tôt possible, c’est d’ailleurs le mieux, pour prendre l’ascendant sur mon adversaire. Ce n’est d’ailleurs pas un cliché : si tu remportes tes premiers face-à-face, ton match est plus simple derrière. »

Quart-de-finaliste de la « Coupe de France des jeunes », le jeune garçon, passé par Montfermeil (93) et Clairefontaine avant de rejoindre le club violet, espère encore progresser dans plusieurs domaines, à commencer par sa relance : « C’est un axe que je souhaite améliorer, évidemment, pour aider mon équipe encore davantage. Après, il y aussi le sang-froid, parce que j’ai quand même récolté deux cartons rouges l’année dernière. À un moment, tu te remets en question. Ce n’est pas la faute de tes partenaires si tu les laisses en plan à dix. J’ai dû travailler sur cet aspect, notamment avec Jean-Philippe Delpech. »

Historique de Moussa Kamara

Année Compétitions Equipe
19/20 :r1: :flandreslys: US Flandres Lys
18/19 :n3: :toulouse: Toulouse FC
17/18 U19 :toulouse: Toulouse FC
16/17 U19 :toulouse: Toulouse FC
12 J'aimes

Super présentation de joueur , tu régales
Il sera difficile à conserver en cas de grosse saison chez-toi

1 J'aime

Génial !

1 J'aime

J’adore la présentation :slight_smile:

1 J'aime

Le gars repousse le design toujours plus loin quoi… T’es un grand fou !

Ce qui est bien, c’est que c’est comme à Lens, tous tes joueurs sont cousins, ça doit aider niveau cohésion d’équipe … :sac:

3 J'aimes

Voisin

V.Voisin à la relance pour retrouver le radar

37003555
Valentin VOISIN
Âge 23 ans
Club Formateur :france: :caen: SM Caen
Nationalité :france: Français
Poste Milieu Défensif
Valeur 0 M€
Apparitions /
Buts /

En fin de contrat au Stade Malherbe Caen, où il n’a pas joué le moindre match, Valentin Voisin viens de s’engagé en Régionale 1 à l’US Flandres-Lys. Il est confronté à une dure réalité…

Aux footballeurs qui pensent que le plus dur est de décrocher un premier contrat professionnel, Valentin Voisin serait sûrement de bon conseil. « Le plus dur, c’est le deuxième contrat ! » Au printemps 2016, le milieu de terrain défensif s’était engagé pour trois ans en faveur du Stade Malherbe Caen. Quelques mois après s’être rompu les ligaments croisés du genou, le Cherbourgeois réalisait un rêve de gosse en paraphant le précieux contrat avec son club formateur. Trois ans plus tard, il était au chômage avant de rejoindre l’USFL, il sera caissier à mi-temps cette saison. Aperçu trois fois sur un banc de touche de Ligue 1, en 2015 et 2016, il n’a pas passé une seule minute au sein de l’élite tricolore.

Un premier prêt réussi à Avranches…

Joueur élégant apprécié pour sa qualité technique, Valentin Voisin brillait en National 3 quand il a été promu en équipe première. Il avait alors 19 ans et Patrice Garande s’était penché sur son cas. La porte s’est seulement entrouverte, avec ces trois convocations dans les « 18 », et Valentin Voisin n’a jamais eu l’opportunité de se faufiler. En manque de temps de jeu, il a été prêté une première fois à Avranches (National) en janvier 2018.

Valentin VOISIN : « On m’avait dit que si je faisais six gros mois là-bas, j’allais avoir ma chance à mon retour. J’ai joué 15 matchs, cela s’est bien passé, mais le directeur sportif (Alain Cavéglia, ndlr) ne comptait pas sur moi. J’espérais pourtant revenir, gratter des minutes, essayer de m’imposer. J’étais un peu dégoûté.. »

À son retour à Caen, Patrice Garande avait été remplacé par Fabien Mercadal mais la situation n’avait donc pas vraiment changé. Valentin Voisin, qui avait contribué au beau redressement d’Avranches quelques mois plus tôt, a pris part à deux matchs amicaux avant d’être de nouveau prêté. Direction Dunkerque (National), cette fois.

… un second (presque) cauchemardesque à Dunkerque

Dans le Nord, le joueur arrivé à Caen dès ses 13 ans a de nouveau accusé le coup. Au départ, tout s’est très bien passé. Valentin Voisin a joué les huit premiers matchs. Mais quand l’entraîneur Benjamin Rytlewski s’est fait débarquer, en septembre 2018, plus rien n’a été pareil.

Valentin VOISIN : Le coach qui est arrivé me voulait quelques années plus tôt quand il était directeur du centre de formation de Troyes. J’avais refusé. Il a décidé de ne pas me faire jouer à Dunkerque. Je suis passé de titulaire à même plus dans le groupe.

Avec Claude Robin à la tête de l’équipe, Valentin Voisin est apparu une seule fois en équipe première. Ce jour-là, il est resté 90 minutes sur le banc. Le reste du temps, le Manchois l’a passé en équipe réserve. « Je ne m’attendais pas à ça. Par moments, c’était dur. J’ai été irréprochable, je n’ai pas lâché. Mais cette saison me met dans la galère… »

Des pistes mais rien de concret chez les professionnels

Trouver un club quand son dernier match en National remonte au 28 septembre de l’année d’avant n’est pas chose aisée. Le jeune homme de 23 ans, en fin de contrat à Malherbe, recherchais un club.

Valentin VOISIN : J’aurais aimé trouver en National mais cela n’a pas bougé… J’ai eu quelques pistes à l’étranger qui restaient assez vagues. Et puis on m’a proposé la possibilité de faire une saison pleine en Régionale 1 pour rebondir plus haut ensuite. C’est un début mais il y a moins de visibilité et le risque de disparaître des radars.

Valentin Voisin ne se résigne pas. « Je ne lâche pas, souligne-t-il. Sans être prétentieux, je sais de quoi je suis capable. Je me sens très bien physiquement, cela donne des idées.»

Historique de Valentin Voisin

Année Compétitions Equipe
19/20 :r1: :flandreslys: US Flandres Lys
18/19 :n1: :dunkerque: US Dunkerque
17/18 :n1: :avranches: US Avranches
16/17 :ligue1: :caen: SM Caen
15/16 :n2: :caen: SM Caen
14/15 U19 :caen: SM Caen
13/14 U19 :caen: SM Caen
12/13 U19 :caen: SM Caen
15 J'aimes

Tellement bien présenté. :heart_eyes:

4 J'aimes

Je me demande si Nelson Azevedo va faire partie de ses belles (et pas chères) recrues :kappa: