:STORYGREEN: :s4: FUSC Bois-Guillaume : Au coeur du football amateur

Saison 2021-2022 : Le FUSC Bois-Guillaume crée la surprise en Régionale 1

Saison 2022-2023 : Découverte de la Nationale 3

Saison 2023-2024 : A 3 points du bonheur

Saison 2024-2025 : 833 spectateurs pour recevoir Caen en 32ème de Coupe de France

La trentaine passée, j’ai l’honneur d’être choisi par le club dans lequel j’ai frappé mes premiers ballons pour devenir l’entraineur principal.

Bois-Guillaume : la ville

Petite commune bourgeoise située dans la banlieue Nord de Rouen, Bois-Guillaume est resté un village rural jusqu’au 19ème siècle avant d’être rattrapé par l’urbanisation galopante aux alentours de la ville de Rouen.
Aujourd’hui, Bois-Guillaume compte 14 000 habitants.

Histoire du Club

Fondé en 1965, le club est reconnue dans l’agglomération de Rouen pour la qualité de sa formation.
Le FUSC Bois-Guillaume a connu son heure de gloire entre 1996 et 2007.
Pour la première fois, l’'équipe fanion monte en 1996 en CFA2.
Sa première Coupe de Normandie est acquise en 2003.
Après 7 saisons en CFA 2, le club accède en CFA en 2004 et remporte à nouveau la Coupe de Normandie en 2006.
Mais ce n’est ni le maintien en CFA, ni la deuxième coupe de Normandie remportée par le club qui marquera cette saison 2005-2006 des Verts et Blancs. En effet, cette saison fut celle du plus beau parcours du club en Coupe de France. Après avoir battu le rival local, le FC Rouen, Bois-Guillaume arrive jusqu’en 16ème de finale et perdra devant 12 000 personnes dans le stade Robert Diochon (du FC Rouen) contre le FC Nantes de Landreau et Toulalan.

Après un parcours similaire l’année suivante (défaite en 16ème contre Vannes), l’histoire du club prend un mauvais tournant . Relegué en CFA2, puis en DH et enfin en DHR dans les années qui suivirent, le FUSC Bois-Guillaume relève depuis la tête peu à peu.

Statut et finance du club

Le club est toujours amateur depuis sa descente dans les divisions inférieures. Le statut semi-professionnel pourrait être envisagé en cas de montée à terme.

Les comptes font état de 523 € dans les caisses du club.
Aucune charge salariale n’est à l’ordre du jour (staff et joueurs bénévoles).
Les dépenses pour les déplacements et l’entretien des infrastructures devraient être compensées par la billeterie.

Le Stade des Cosmonautes.

Objectif de la saison

Pour cette saison 2021-2022, les verts et blancs entendent se maintenir facilement en Régionale 1 avant peut-être de revenir en Nationale 3, niveau plus conforme à son histoire.

15 « J'aime »

bonne chance

1 « J'aime »

Bon chance

1 « J'aime »

Bon courage pour cette aventure :slight_smile:

1 « J'aime »

Bois-Guillaume … :face_vomiting:

Allez Bihorel !! :grin:

Avec un terrain de base ball a côté, tu pourras toujours changer de métier si ça rate.

Bon courage !

La gazette de Bois-Guillaume

@celiavalencia : Merci pour ce premier soutien. Il est important quand on entame une saison de R1

@kevos : Idem, le deuxième soutien permet de mettre le club dans la bonne dynamique

@Rhino : Oui, une aventure comme tu dis. Je me sentais un peu seule en Lettonie. Du coup, retour aux sources.

@Manthyz : Je pense que la ville de Bihorel va regretter d’avoir défusionner avec Bois-Guillaume quand ils vont voir le club rayonner comme je l’entends… Malheuresement, on aura même pas le droit à un derby au Stade des 3 pipes car Bihorel n’est pas en R1 mais dans un échelon bien plus obscure

@Lincoln6Echo : J’ai bien ri. Malheureusement les Woodchucks de Bois Guillaume (club qui a joué en première division du Baseball francais en 2005 svp) a été dissous en 2010. Pourquoi ? A cause des plaintes des riverains qui en avaient marre de recevoir des ballles dans leurs jardins.

1 « J'aime »

Saison 2021-2022 : Les résultats (R1, Coupe de Normandie et Coupe de France)

Une saison magnifique. Le club retrouve son standing, et ce dès la première saison.
Longtemps premier, le FUSC Bois-Guillaume a concédé la première place, synonyme de montée automatique, au Pacy Ménilles.
Les deux confrontations (2 victoires de Pacy Ménilles) auront été décisives dans la course au titre.
2ème, le club se qualifie donc pour les barrages face au deuxième de l’autre groupe de R1 Normandie (groupe A).

C’est donc face au FC Flers que le FUSC joue la monté en Nationale 3.
Le déroulement u match est idylique (2-0 à la pause puis 3-0 à l’heure de jeu), le FUSC Bois-Guillaume valide son ticket 3-1 et rejoint donc la Nationale 3 après 14 ans à des niveaux inférieurs du football amateur normand.

Mais ce n’est pas tout, le FUSC Bois-Guillaume engrange la troisième coupe de Normandie de son histoire, 16 ans après sa dernière victoire.

En coupe de France, le bilan est plus mitigé.
Après avoir battu le FC Gisors (équipe de R1 - Normandie), le FUSC Bois-Guillaume s’incline aux tirs aux buts au 5ème tour face au club de Reims Sain-Anne (R1 - Grand Est).

Saison 2021-2022 : les joueurs clés

Le 11 type aura été mis en place très tôt dans la saison, ce qui aura permis d’engranger très rapidement des points.

4 joueurs se seront particulièrement démarqués durant cette saison :

  • Jessy Miekoumatou : Les supporters ne se sont pas trompés en le nommant « Joueur de l’année du club ». Des stats Ronaldesques pour cet ailier droit génial. A 19 ans, il est l’avenir du club s’il accepte de poursuivre l’aventure. Formé à l’US Orléans, il dispose d’une bonne pointe de vitesse et dispose de qualités physiques naturelles hors du commun pour le niveau auquel il évolue (1m91 , 77 kg)
  • Lucsin Makengo : Recruté peu après le début de saison (mi octobre), il s’est imposé en pointe de l’attaque. Il dispose de toute la palette nécessaire pour jouer à ce poste. Formé à Torcy, puis passé par le Paris FC, il est promis à un bel avenir.
  • Florent Roncier Lemée : Le pendant de Miekoumatou sur le côté gauche. Auteur d’une saison excellente, il peut s’appuyer sur une bonne pointe de vitesse et une bonne qualité de dribbles. Formé au Stade Malherbe de Caen, il a tout pour poursuivre sa progression en Nationale 3.
  • Alexandre Viera : Le métronome du milieu. Doté de qualités mentales indispensables à ce poste, il a su apporter aussi bien offensivement que défensivement. Formé également au Paris FC, il a su brillament relancer à sa carrière à 23 ans et porter avec caractère le brassard de capitaine.

Saison 2021-2022 : Points divers

Avec 155 supporters en moyenne, le Parc des Cosmonautes est loin d’afficher complet (1000 places dont 174 assises).
L’affluence maximale aura été atteinte contre l’AL Déville Maromme avec 246 spectateurs.

Malgré tout, les finances du club sont saines. En effet, le solde en fin de saison fait été de 60 000 euros sur les comptes du club, contre 573 € en début de saison.

Le recrutement des jeunes pousses est quant à lui décevant. En effet, aucun des jeunes joueurs ayant pris leurs licences n’ont a priori le potentie pour jouer un jour dans l’équipe fanion.

7 « J'aime »

Tes joueurs cartonnent

1 « J'aime »

dans mon village , une étape de rallye a été supprimée par ce même genre de riverains alors que ça n’a lieu qu’une fois par an

1 « J'aime »

pas mal pour une 1ere saison !
de mon coté, j’ai pris une équipe de provinciale 3 ( D8) en Belgique

1 « J'aime »

Les riverains n’ont vraiment aucun respect pour ce magnifique sport qu’est le Baseball…

Très belle saison avec une montée mérité aux barrages.
Tes joueurs ont tout déchiré, vivement la saison prochaine pour essayer de convaincre au plus haut niveau.

2 « J'aime »

Un récit qui se passe à 10 minutes de chez moi, et je l’avais ignoré pendant tout ce temps :poggers:
Je veux et VAIS lire ça :poggers:

1 « J'aime »

La gazette de Bois-Guillaume

@Rhino : Oui, une saison incroyable. Avec des jeunes joueurs bourrés de talent. La semaine d’essai qui a permis de tester une quarantaine de joueurs qui a permis de recruter ce groupe de joueurs amateurs (hormis David déjà au club) a été un franc succès. Reste à vori comment ils vont s’adapter à la N3.

@celiavalencia : viva la société individualiste où chacun veille sur ses petits intérêts personnels !

@Lincoln6Echo : le chemin du baseball en France est en effet sinueux ! Merci pour les louanges. On va essayer de confirmer en N3.

@Loozar : Bienvenu Loozar. Tu n’as pas manqué grand chose. Le plus beau est devant nous.

2 « J'aime »

Saison 2022-2023 : Les résultats (Nationale 3 et Coupe de France)

Cette saison au 6ème échelon était redoutée. Tant du point de vu sportif que financier. En effet, Nationale 3 oblige, le FUSC Bois-Guillaume a pris le statut de semi-professionnel.
Le souhait du club a été de signer des contrats à mi-temps rémunérés à la majeure partie du groupe qui a permis au club de monter. Une preuve de confiance et de reconnaissance envers eux.
L’idée est aussi de conserver les automatismes intéressants entre les joueurs.

Longtemps à la bagarre pour la montée en Nationael 2 avec l’équipe réserve de Quevilly Rouen Métropole, c’est finalement une troisième équipe qui a validé le seul et unique ticket : l’équipe réserve du Stade Malherbe de Caen.
Côté FUSC Bois Guillaume, la saison s’achève difficilement, et c’est finalement la 4ème place que nous décrochons.
Evidemment, cette saison reste positive sur le plan sportif puisque nous étions fraichement promu

La saison a été également positive en Coupe de France puisque que le club s’est hissé au 8ème tour, à une marche des 32ème de finale synonyme d’entrée en lice des clubs de Ligue 1.
Après trois premiers tours face à des adversaires de divisions inférieures, la victoire face à Saint Esthève Perpignan a été un des grands moments de la saison. En effet, il s’agissait de la première belle performance du club en Coupe face à une équipe de Nationale 2.
Malheureusement, la marche suivante était trop haute. Malgré une belle bataille en première mi-temps (mené 1-0 à la pause), le FUSC Bois-Guillaume s’incline 3-0 face à l’US Granville, pensionnaire de Nationale 2 et futur promu en National.

Saison 2022-2023 : les joueurs clés

Queques évolutions dans le 11 type de la saison, avec notamment les arrivées d’un milieu de terrain et d’un gardien très intéressant.

5 joueurs auront réussi à s’adapter particulièrement bien au niveau de Nationale 2

  • Lucsin Makengo : On commence avec le « joueur de l’année des supporters », à savoir le buteur de cette formation verte et blanche. Même si ses stats sont moins reluisantes que l’année précédente, il aura durant toute la saison était au rendez-vous, en attendant je l’espère la confirmation la saison prochaine. Il a toutes les caractéristiques pour devenir un grand attaquant de Nationale 3.
  • Abdeljalil Hachem : La grande recrue de cette saison, en provenance de Bobigny (Nationale 2) où il n’était pas parvenu à s’imposer. Un vrai meneur de jeu avec une super vision du jeu et une bonne qualté de passe. Seule ombre au tableau, il a indiqué dès janvier qu’il partirait en fin de saison pour un challenge plus conforme à ses ambitions.
  • Mattéo Wojtak : Ayant des doutes sur les capacités de notre gardien Noah Boulaye à performer en Nationale 2, j’ai souhaité recruter un jeune gardien à fort potentiel. Excellente surprise que ce Mattéo Wojtak formé au Stade Reims puis passé par Chambly qui a démontré l’étendu de son talent dès sa première saison titulaire.
  • Martini Sonowo : Déjà excellent en Régionale 1 la saison passée, il a pleinement confirmée à l’échelon supérieur. Un vrai roc qui en plus a trouvé son partenaire pour former une très bonne charnière centrale. A 20 ans, Sonowo est l’avenir du club et le démontre à chaque match. Son grand point fort est la qualité de son placement et son jeu de tête malgré une taille relativement modeste pour son poste (1m78).
  • Jessy Miekoumatou : Une belle saison au gout amer. Comment ne pas être paradoxal lors que l’heure est au bilan de la saison de Miekoumatou. Oui, cette saison est une confirmation. Mais, comment ne pouvions pas attendre plus de cet ailier virevolant qui avait contribuer grandement à l’accession. Mais qui sait ? Peut être qu’il s’agit d’une saison de transition, le temps de prendre ses marques dans une division plus fermée.

Florent Roncier Lemée et Alexandre Viera, acteurs principaux de la montée la saison dernière, ont quant à eux réalisé une saison correcte, sans plus. A voir, s’ils arrivent à hausser leur niveau de jeu la saison prochaine.

Saison 2021-2022 : Points divers

Avec 201 supporters (+46 en un an soit + 33%) en moyenne, le Parc des Cosmonautes attire de plus en plus de monde sans pour autant provoquer de bousculades à la billetterie. (Stade d’une capacité 1000 places dont 174 assises).
L’affluence maximale aura été atteinte contre Pacy Ménilles avec 297 spectateurs.

Côté financier, c’est le gros point noir de la saison. La contractualisation avec les joueurs a couté cher (masse salariale 20 000 € par mois) et les recettes n’ont pas suivi malgré des revenus liés aux partenariats en légère hausse.

Le compte du club fait état d’un découvert de 120 000 € (contre un solde positif de 60 000 € en fin de saison dernièreà.
La montée devient un objecif financier avant d’être un objecif sportif.

Le recrutement des jeunes pousses s’avére toujours très décevant.

6 « J'aime »

les finances , c’est toujours dur !
je suis en D7 belge et et le compte est à -20k en statut amateur

1 « J'aime »

2 « J'aime »

La gazette de Bois-Guillaume

@celiavalencia : clairement, les finances c’est la galère quand tu ne peux pas t’appuyer sur des supporters nombreux ou des sponsors généreux. Bonne chance en D7, tu payes tes joueurs ? Comment expliquer le déficit? Il va falloir que tu montes vite en D6

@Loozar :Oui, on est dans ce genre de club où chaque €uro est important. Je pensais avoir plus de marge en montant en N3. Du coup, réduction de l’effectif à 16-17 joueurs. Largement suffisant pour 24 matchs de championnat et quelques matchs de Coupe de France.

Saison 2023-2024 : Les résultats (Nationale 3 et Coupe de France)

Après une excellente première saison en N3 terminée à la 4ème place, cette saison devait être celle de la confirmation. Mais les problèmes financiers du club minent les relations avec les dirigeants et je suis prié de dégraisser le mamouth.
Certains joueurs qui ne donnent plus satisfactions ou trop gourmands sont donc quant à eux priés de partir.
Après une lutte acharnée contre AF Virois pour la montée, le FUSC Bouis-Guillaume rend finalement les armes dans les toutes dernières journées. La place de deuxième est extrêmement frustrante tant la différence de niveau avec l’AF Virois était mince.

Saison frustrant également durant la campagne de coupe de France. Après deux premiers tours très simple, la confrontation face à une équipe de deux divisions supérieures arrivent vite, trop vite.
Le FUSC Bois-Guillaume est logiquement balayés face à Boulogne sur Mer.

Saison 2023-2024 : les joueurs clés

Queques évolutions dans le 11 type de la saison, avec notamment les arrivées d’un milieu de terrain et d’un gardien très intéressant.

A noter, le retour au top niveau d’Alexandre Viera après une saison en dent de scie. Capitaine du FUSC Bois Guillaume depuis 3 saisons, il est l’âme du club.
Lucsin Makengo continue sur sa lancée avec une très belle saison, tout comme Monteiro qui monte en puissance aux côté de Sonowo en charnière centrale.
Abdourahmane Baldé a retrouvé sa place de titulaire depuis le départ d’Hachem

Saison 2023-2024 : Points divers

Avec 232 supporters (+31 en un an soit + 15%) en moyenne, le Parc des Cosmonautes continue à se remplir de plus en plus au fil des saisons (Stade d’une capacité 1000 places dont 174 assises).
L’affluence maximale aura été atteinte contre Cherbourg avec 300 spectateurs.
La pelouse naturelle pose de plus en plus de contrainte de calendrier du fait d’inondations chaque année durant l’hiver.

Côté financier, le club continue de plonger. Malgré une baisse de la charge salariale, le compte du club fait état d’un découvert de 271 000 € (contre un solde négatif de 150 000 € en fin de saison dernière).
Les dirigeants me font savoir que le redressement des comptes constitue l’objectif numéro 1 de mon job à présent.

Le recrutement des jeunes pousses s’avére toujours très décevant.

3 « J'aime »

Si proche et pourtant si loin

1 « J'aime »