:storygreen: :s1: 🇸🇪 Djurgårdens IF - Stockholms stolthet

Svensk Trooper

Stockholm, capitale de la Suède. Neuf cent quatre-vingt-neuf mille six cent douze habitants. Cinquante-sept ponts. Quatorze îles. Et quatre clubs en Allsvenskan - l’élite du football suédois.

À l’ouest, Brommapojkarna est reconnu internationalement pour son centre de formation exceptionnel mais ne s’est jamais maintenu plus de deux saisons consécutives en première division depuis qu’il a découvert ce niveau en 2007. Le club navigue entre les trois premières divisions, au gré des ventes précoces de ses meilleurs talents.

Hammarby ? Restons sérieux, un pauvre palmarès - un championnat (2001) et une coupe (2021) - en plus d’un siècle d’existence pour le club de Södermalm, repère de bobos et autres hipsters au sud de la ville. Cela expliquerait-il l’investissement d’un certain Zlatan Ibrahimović, détenteur de 23,5% des parts du club depuis novembre 2019 ?

Bien sûr l’AIK est crédible et respectable du haut de ses vingt titres - douze championnats, le plus récent en 2018, et huit Svenska Cupen, la dernière en 2009 - mais le club est basé à Solna, juste au nord de la capitale, qui est précisément une autre commune. C’est dans son enceinte de 50.000 places que reçoit la sélection nationale suédoise.

Non, vraiment, LE club de Stockholm, c’est DJURGÅRDEN. Ses racines sont en plein coeur de la ville, à Östermalm, et depuis sa création par des dockers en 1891, le club a remporté douze fois l’Allsvenskan et cinq fois la Svenska Cupen. Place forte du football suédois au début des années 2000, Djurgården doit revenir et rester au sommet.

Djurgårdens IF, la fierté de Stockholm - Stockholms stolthet.

18 « J'aime »

Je vais suivre ça avec plaisir, on a pas souvent des stories en Suède

2 « J'aime »

Hum, la Scandinavie :slight_smile:

1 « J'aime »

Je suis !

1 « J'aime »

Et un suiveur de plus !

1 « J'aime »

Alors lĂ  je suis vraiment chaud pour cette partie, belle intro en tout cas

1 « J'aime »

Donc ton coach s’appellera Eddie the Head ?

Superbe présentation, ça donne envie de suivre. Ce que je vais faire bien entendu!

1 « J'aime »

Ce club me fait penser à un homme: Kim Källström!

3 « J'aime »

Belle présentation, une destination qui change un peu, ça donne envie de lire la suite !

1 « J'aime »

Bonne chance, on va suivre

1 « J'aime »

Merci pour vos premiers commentaires et encouragements !

Ça paraît tellement évident maintenant que tu le dis ! Je me rattraperais avec Eddie Howe en adjoint :sunglasses:

Källström, Isaksson, Elmander… La grosse équipe au début des années 2000 !

3 « J'aime »

Et Isaksson. Des superbes parties sous CM4, 02/03 avec cette Ă©quipe lĂ .

Quelques pépites, des infrastructures de qualité et un championnat homogène avec Malmo, Göteborg et un tout petit club familiale mais bien structuré, le BK Häcken.

Le titre est loin d’être acquis. Ca dépendra de comment garder les bons joueurs plusieurs saisons.

2 « J'aime »

Svensk Trooper


ÉTAT DE LA PARTIE




Date de début : 27/2/2023 – le championnat suédois se joue sur l’année civile, entre mars-avril et octobre-novembre. Le format de la coupe est plus particulier, puisque les premiers tours se disputent en cours de saison, et la phase finale en début d’année suivante. La Svenska Cupen 2022/2023 n’est pas simulée dans le jeu (choix de SI).
Mode de jeu : LA RÉALITÉ – on en reparlera plus tard, mais cela va fortement impacter mon effectif…
Championnats sélectionnés : :swe: (3) :eng: :esp: :ger: :ita: :fra: :dnk: :nor: :fin: sont jouables.
:bre: :arg: :mex: :usa: :jap: :chi: :por: :nld: :aut: :bel: :eco: :sui: :tur: :ukr: :cro: :cze: :pol: :gre: :srb: :hon: :rou: non-jouables.
BDD : étendue et personnalisée (environ 124.000 joueurs).
Options avancées : aucune modification avec l’éditeur, premier mercato désactivé, attributs des joueurs masqués.
Réputation de l’entraîneur : Diplôme continental C & Footballeur semi-professionnel.


OBJECTIFS & CONTRAINTES




Pour commencer, répondre aux attentes des dirigeants !

5 years plan

On a deux saisons pour prendre les commandes du championnat, mais la marge de manoeuvre est relativement réduite avec le podium comme minimum à atteindre. IRL Djurgården vient de terminer à la quatrième place, il va falloir faire un peu mieux si je veux rester à la tête l’équipe. Les supporters sont encore plus exigeants :

Supporters_attentes

La liste de nos rivaux est clairement établie : les derbys contre l’AIK et Hammarby ou les classiques contre Malmö et l’IFK Göteborg vont avoir leur importance quant au jugement des fans à l’issue de la saison. Djurgården doit régner sur Stockholm et dignement représenter la capitale dans le reste du pays, et même en Europe, car nous disputerons le deuxième tour qualificatif d’Europa Conference League. Là aussi on voudra faire mieux que l’équipe IRL, directement éliminée par le FC Lucerne (1-2, 1-1). Selon le tirage, atteindre la phase de groupes serait une jolie performance.

Un de mes objectifs personnels est de devenir le club suédois le plus titré en Allsvenskan, autrement dit rattraper dix titres par rapport à Malmö:

  1. Malmö - 22
  2. IFK Göteborg - 18
  3. Ă–rgryte - 14
  4. IFK Nörrkoping - 13
  5. AIK, DjurgĂĄrden - 12
  6. Elfsborg - 6
  7. Helsingborg - 5
  8. GAIS, Halmstad, Ă–ster - 4
  9. Ă…tvidaberg - 2
  10. Kalmar, Hammarby, Häcken, IK Sleipner, Brynäs IF, Fässbergs IF, IFK Eskilstuna, Göteborgs IF - 1

Même chose pour la Svenska Cupen : même cible, même différence !

  1. Malmö - 15
  2. AIK, IFK Göteborg - 8
  3. IFK Nörrkoping - 6
  4. DjurgĂĄrden, Helsingborg - 5
  5. Kalmar, Elfsborg, Häcken - 3
  6. Ă…tvidaberg - 2
  7. Landskrona, Ă–ster, Hammarby, GAIS, Ă–rgryte, RĂĄĂĄ IF, Degerfors, Halmstad, Ă–stersund - 1

Sur la scène continentale, l’objectif sera toujours d’aller le plus loin possible, mais ne vous attendez pas à voir Djurgården devenir un grand d’Europe ! Je me considère comme un joueur réaliste (c’est une manière sympa de dire chiant/radin) : il n’y aura pas des sommes folles dépensées sur des pépites brésiliennes, pas d’explosion de la masse salariale, pas de recrutements exotiques. Je vais plutôt m’orienter vers les joueurs nordiques, essayer de récupérer des cadres en fin de contrat et rapatrier des jeunes n’ayant pas réussi à percer dans les championnats majeurs. C’est aussi la première fois que je joue sans les attributs des joueurs affichés, à voir si cela change ma manière de scouter ou recruter.

Dirigeants

La culture du club colle assez bien à mon fonctionnement. J’ajoute un critère : aucun joueur ne sera recruté s’il joue d’ans un club ennemi (AIK, Hammarby, Malmö) ou s’il supporte l’une de ses équipes. J’ai déjà fait sauter mon adjoint qui avait l’AIK comme club préféré, non mais oh !


RYTHME DE PUBLICATION




Je progresse assez lentement dans le jeu et ne peut donc pas promettre d’être pariculièrement régulier entre les différents posts, cependant chaque saison/année sera découpée en trois tiers calendaires :
T1 : janvier >> avril
T2 : mai >> août
T3 : septembre >> décembre

Prochain post : présentation des joueurs importants ainsi que la tactique mise en place.

11 « J'aime »

Je te le dis : ça change tout de jouer avec les attributs cachés ! Mais c’est archi plaisante tu joues différemment ^^

Bon courage en Suède !

1 « J'aime »

kim jong un GIF

C’est un peu comme ça que je joue. Je regarde les joueurs de nationalité du pays où je joue qui sont dans des grands clubs et j’essaye de les ramener, même si le niveau n’est pas ouf.

Par contre, attributs cachés, j’ai du mal, même si ça permet de mieux utiliser un recruteur.

1 « J'aime »

Tes critères de partie sont parfait ! Pas de pépite dénichées qui dénature la partie, du réaliste encore & toujours, ça fait plaisir !
J’aime bien ce championnat, hâte de voir comment tu vas évoluer !
Déjà, dégager les gens qui supportent tes adversaires, énorme :joy:

2 « J'aime »

Svensk Trooper


Je vais donner des nouvelles de l’ex adjoint de temps en temps, c’est promis :grimacing:


JOUEURS CLÉS






Jacob Widell Zetterström

On commence par le dernier rempart, notre gardien de but titulaire. Formé au club, cette grande tige dispose de belles notes physiques et techniques, bien qu’un peu juste en prise de balle et sorties dans les pieds. L’ensemble de ses notes mentales reste assez faible, mais il est déterminé et a encore une marge de progression. Il évoluera en tant que gardien-libéro pour tirer profit de ses capacités de relances.


Marcus Danielson

Monsieur propre. Élément clé lors du dernier titre en 2019, il revient au club l’été dernier après une pige en Chine et s’impose naturellement comme un taulier de l’effectif (vice-capitaine). Il a un contrat longue durée, encore trois ans, donc on va être attentif à l’évolution de ses notes physiques, mais sinon c’est l’un des meilleurs défenseur centraux du championnat. Peut-être un peu juste pour le rôle de défenseur-relanceur ?


Rasmus SchĂĽller

Le joueur de l’ombre par excellence, celui dont on ne parle pas mais qui est indispensable pour nous comme pour sa sélection. Ses caractéristiques techniques et physiques tiennent la route pour le rôle qui lui est attribué - il évoluera comme milieu axial tâche défense - mais sa force principale demeure ses notes mentales. Lui aussi est sous contrat pour les trois prochaines années, et je pense qu’il restera au club.


Joel Asoro

Sans doute le nom le plus connu de l’effectif ! Sorti de Brommapojkarna qu’il a quitté pour Sunderland, il était vu comme l’un des talents les plus prometteurs des Black Cats avec Josh Maja - on le voit notamment dans la série Sunderland 'Til I Die. Il a eu du mal a répondre aux attentes jusqu’à son retour au pays, et d’ici son départ à Metz, il dynamitera le côté droit de notre attaque dans un rôle d’attaquant intérieur.


Pierre Bengtsson

Le joueur bonus : cet international reconnu a joué une saison en Ligue 1 - avec quel club ? Formé à l’AIK (bouhh), il a fait la plus grande partie de sa carrière au Danemark, et notamment avec le FC Copenhague durant les belles années qui ont fait la réputation du club danois. Ce serait sévère de dire qu’il est en pré-retraite car il a encore une fiche honnête, mais son contrat ne sera pas prolongé en fin de saison.


DISPOSITIF TACTIQUE




La base est un 4.2.4 ou 4.4.2 (les ailiers descendent d’un cran pour les matchs difficiles) et ne changera pas - on ajoutera surement une tactique plus défensive pour vérouiller un résultat en cours de saison. Les rôles changent et s’adaptent aux formations adverses et/ou au profil de mes joueurs selon la rotation. Pour les consignes collectives c’est toujours extrèmement flexible, tout change selon l’adversité ou le scénario du match. Rien de révolutionnaire mais je voulais simplement partager la base :

v1 v2

v3 v4


IMPORTANT : Edvardsen (Go Ahead Eagles :nld: - 01/07), Berg (Malmö :swe: - 21/08) et donc Asoro (Metz :fra: - 24/08), soit 3/4 de notre ligne offensive, vont nous quitter lors du prochain mercato estival ! Andersson (Lech :pol: - 18/07) vit également ses derniers mois au club. Le club ayant déjà prévu des renforts pour compenser les départs, il n’y aura pas de recrues supplémentaires - sauf autres départs.


Prochain post : T1 2023.

6 « J'aime »

Sympa ces joueurs clés ! Ton schéma a l’air attrayant, curieux de voir ce que ça va donner !

Sympa le skin aussi, c’est lequel stp ?

1 « J'aime »

@CaptainAmericka Rensie custom skin :wink:

1 « J'aime »