:article_fm: Discover Wonder - Matias Arezo

Bonjour à tous les @forumeurs, dans ce sixième épisode de cette série consacrée aux jeunes wonderkids. Nous avons récemment abordé le jeune espoir Pedri formé à Las Palmas. On va cette fois se rendre en Amérique du Sud et en Uruguay pour découvrir le probable successeur de Luis Suarez et Edinson Cavani. Nous allons nous pencher sur Matias Arezo.

image

Date de Naissance : 21 Novembre 2002
Nationalité : :uruguay: Uruguayen
Club : :uruguay: River Plate Montevideo
Postes : BT
Pied Préférentiel : Droitier
Attributs Majeurs : Détermination, Accélération, Sang Froid, Finition, Technique
Attributs Faibles : Leadership, Courage, Puissance, Anticipation, Passes
Valeur : 0,8M€
Clause Libératoire : /
Salaire : 275€/m
Fin de Contrat : 30/06/2021

Encore une fois on a affaire à un très jeune joueur. Ce choix n’est pas anodin car il devrait rester un crack disponible à bon prix dans #FM21. Né à Montevideo dans une famille de 4 enfants, Matias Arezo est un crack en puissance du football. Il a commencé à tâter le cuir très jeune à 3 ans. Rapidement surclassé, il débute au poste de gardien de buts. Pas banal. Rapidement son coach l’utilise comme libéro pour profiter de sa fougue et un match référence très jeune le verra inscrire 4 buts. Son club décidera alors de positionner le bambin en pointe. Un poste qu’il ne quittera plus.

À 8 ans il rejoint son club actuel le River Plate uruguayen et se met vite en avant. International U15 surclassé puis U17 surclassé il cartonne et devient rapidement le meilleur buteur de ses catégories d’âges en cartonnant dans les compétitions continentales. Son club le monte à a peine 15 ans dans le groupe pro. Il découvre doucement ce nouveau monde jusqu’à l’arrivée de l’expérimenté Fossati à la tête de l’équipe première. Connu de son équipe pour ses réalisations avec la Celeste, Fossati en fait rapidement son numéro 9 officiel jusqu’au numéro de maillot.

Pour sa première saison à 16 ans, Matias inscrit 6 buts en 22 apparitions. En 2020, il compte déjà 2 buts en 8 matchs dans une saison tronquée. L’ambiance locale voit en lui le digne successeur de Luis Suarez et Edinson Cavani. Avec ces débuts réussit il a rejoint la Celeste Olympique avec qui il a déjà marqué et devrait bientôt honorer ses premières capes avec la Celeste U20.

Matias est en tout cas un numéro 9 moderne. Très bon dans une position axial, il n’hésite pas à décrocher où à se déporter sur un côté si nécessaire. Très travailleur il possède déjà des bonnes capacités physiques et une capacité d’élimination très intéressante.

Screen de Matias Arezo en Juin 2019 et en Juin 2024

In-game Arezo a tout du bon plan. En fin de contrat en 2021, il possède un salaire bas. Si vous ne voulez pas prendre le risque de le perdre sur une négociation de fin de contrat il est facilement débauchable pour un chèque de moins d’1M€. Mais attention, s’il n’a que 16 ans en début de jeu, le PSG, Porto, l’Inter sont fréquemment présent sur le dossier de ce buteur.

Doté d’un excellent potentiel cela vous assure presque un buteur de classe mondiale. Il a d’ailleurs fait le bonheur de steameur sur cet opus tel @Warkiiiik ou @Mac_gamiing. Il devient presque toujours un cador capable de scorer 20-30 buts par saison. Si je comparais récemment Pedri à Carlos Fierro, la ressemblance est encore plus frappante avec Arezo. Jugez plutôt. Un joueur offensif de 16 ans avec un potentiel dingue qui marque en moyenne 20-30 buts minimum par saison disponible après une saison en fin de contrat ou avec une faible indemnité cela ne vous rappelle vraiment rien ? Souhaitons lui toutefois de connaître une carrière IRL plus abouties.

Dans la partie qui nous sert d’exemple pour nos screens il a un parcours comme les wonderkids en connaissent parfois IRL. Rapidement repéré, il est recruté pour une indemnité ridicule (700k) à 18 ans par l’Inter Milan. Après une saison en primavera il fait des débuts remarqué en Serie A avec 5 buts en 4 apparitions. L’Inter l’envoie alors finir la saison à Sunderland ou avec 7 buts il permet à son club de remonter en Premier League. Il enchaîne avec une saison pleine en Championship à Birmingham ou il forme un duo de feu avec Jude Bellingham, il marque 18 buts et remporte le titre. L’Inter le vend alors en Bundesliga pour 15M€, il rejoint alors Cologne. Il connait une bonne saison avec 15 buts et son club le vend directement au VFB pour 28M€. Il enchaîne alors les grosses saisons à 15-20 buts de moyenne et permet à Stuttgart de retrouver l’Europe et de remporte quelques coupes. A l’apogée il rejoint alors Monaco et s’impose vite en Ligue 1. En outre il devient rapidement international A et ne quitte plus la sélection.

Screen de Matias Arezo en 2028 et en 2030

7 « J'aime »

Est-il visible sans sélection l’Uruguay?

Bonne question. J’ai toujours l’Uruguay d’activer perso, y’a trop de pépites chez eux. :sac:

2 « J'aime »

Tu m’as compris alors que ma phrase ne voulait rien dire désolé

Je l’ai souvent sur des parties non anglaise, notamment avec monterrey, revendu en europe pour 75 millions d’euros.