:storygreen: :s6: Coach Leroy découvre l'Europe

Evoqué dans Partie en vrac, je me suis lancé dans une partie façon Purgiste
Le format m’ayant plus, je décide donc de renouveler l’aventure, et d’en faire une story

Ici, pas de belles et grandes histoire d’amour entre un club et son coach !
Ici, pas de recrutement de WonderKid qui feront le succès du club dans 6 ans - Dans 6 ans on sera déjà loin !
Ici, pas de starlettes, pas de caprices, pas de chichis !
Ici, on veut de la sueur, des 1-0 bien étriqués et pourquoi pas du sang !
Ici, on aspire pas à devenir Jurgen Klopp, Pep Guardiola ou Thomas Tuchel !
Ici, on s’inspire des plus grands : Pascal Dupraz, Antoine Kombouaré, René Girard, Fred Antonetti, Patrice Garande et autres Mecha Bazdarevic !

L’idée est donc de jouer le pompier. Il y a le feu quelques part ?! On arrive, on éteint, on stabilise plus ou moins le club et on repart vers d’autres horizons !

Il nous faut un baroudeur, un gars avec du caractère, qui a connu tout cela dans sa carrière de joueur pour pouvoir s’adapter aux différentes situations.

Allez vous le reconnaitre ?
0

Ses stats sont celles recommandées pour débuter en Ligue 2, voir haut de tableau de National.

On débute donc sans emploi, on va observé avec un œil intéressé les contres performances des clubs de Ligue 1, Ligue 2 en espérant trouver un premier job d’ici la fin de l’année !

curriculum vitæ


:nancy: AS Nancy Lorraine

  • 07/12/2020 : Nomination Entraineur AS Nancy Lorraine (17e Ligue 2)
  • Saison 2020/21 : Vice Champion de Ligue 2 / Promu en Ligue 1
  • Saison 2021/22 : 8e de Ligue 1 / Quart Finaliste Coupe de France
  • Entraineur de la saison en Ligue 2 2020/21

:toulouse: Toulouse Footbal Club

  • 25/06/2022 : Nomination Entraineur Toulouse FC (Ligue 2)
  • Saison 2022/23 : Champion de Ligue 2 / Seizième de Finale Coupe de France
  • Saison 2023/24 : 8e de Ligue 1 / Finaliste Coupe de France
  • Saison 2024/25 : Champion de France L1 / Finaliste Coupe de France
  • Entraineur Français de l’année 2024
17 J'aime

Jérôme Leroy ?

1 J'aime

Aucune idée pour le coach :man_shrugging:

Bon courage pour ce défi en tout cas, que je vais évidemment suivre

Bon courage pour ta partie ! Pour le coach c’est vrai que le choix émis par @irons est troublant, je pense comme lui.

1 J'aime

Ohhhhhhhhhh trop bien :slight_smile:
Comme j’ai pu le dire je vais suivre ta story avec grand plaisir.

happy koh lanta GIF

1 J'aime

J’aime bien l’idée.
René Girard jr ? :rofl:

1 J'aime

Ce coach a le regard doux, gracieux et aimable de Stéphane Ruffier :sainte: , serait-ce lui ??
:grinning_face_with_smiling_eyes:

2 J'aime

Je sens que ça va être du Stéphane Leroy ou Jérôme Ruffier…

pas envie de le contrarier ce coach…il sort de prison non?

3 J'aime

J’hésite entre Cyril Rool pour le sang, Patrick Colleter pour la sueur ou Franck Jurietti, détenteur de la plus courte carrière internationale avec 5sec de jeu :slight_smile:
Que du Bordelais :wink:

jerome leroy
Bingo pour @Irons , il s’agira bien de Jérôme Leroy !

L’image de baroudeur lui va si bien, à lui qui aura fait la majorité de sa carrière en Ligue 1 sous les couleurs du PSG, de l’OM, du RC Lens, du Stade Rennais, de Guingamp, Sochaux et Evian.
Une petite pige du coté du Bétar Jérusalem en 2006 pour y rejoindre Luis Fernandez.
Jérôme finit sa carrière en Ligue 2 en passant par Istres, Le Havre et Châteauroux en 2015.



28/11/2020 : l’AS Nancy Lorraine se sépare de son entraineur Jean Louis Garcia au soir d’une nouvelle défaite, à domicile contre le Paris FC.

C’était il y a 4 ans …
00

Le rêve d’une vente a des investisseurs chinois, la Champions League en ligne de mire … telle était l’ambition du président Rousselot.

Aujourd’hui …
0 parcours

Les Chinois ne sont jamais venu, Nancy qui s’était installé en Ligue 1 durant une petite dizaine de saisons entre le milieu des années 2000 et 2010 s’est vu relégué en Ligue 2 en 2013 puis 2017.

Le président Rousselot est toujours là, il cherche à revendre mais les prétendants ne sont pas légions.
Nancy est actuellement englué en Ligue 2, l’objectif de cette saison était initialement une place en milieu de tableau (8 -12) mais un mauvais début de saison pourrait envoyer le club lorrain en National !

Au soir du licenciement de JL Garcia, le club est alors 18ème et barragiste.

07/12/2020 : Après deux semaines de recherche et de négociations, Jérôme Leroy est intronisé entraineur de Nancy !

Première « mission sauvetage » pour lui, un contrat d’une saison et demie pour remettre un peu d’ordre dans la maison lorraine.

Deux semaines qui ont permis au club de gagner une place au classement après une victoire et un nul en Ligue 2.
A cinq jours de diriger son premier match en Coupe de France contre l’Atlético Paris, l’année civile se terminera par un déplacement a Toulouse puis la réception de Chateauroux.

14 J'aime

Valette :heart:

Une story avec Nancy ! :lovemi:

Hâte de voir ce que ça peut donner. Tactiquement il y a pas mal de choix qui s’offrent à toi, je sais que je mise en général sur un bon 4-2-3-1 des familles, mais en même temps un duo Biron-Ndoh en attaque, ça peut être intéressant.

Etape 1 : recruter son équipe technique

Un entraineur seul ne peut pas faire grand chose. Et bien souvent des liens fort sont créé entre un coach, son adjoint et le reste de son équipe technique.

Donc quand celui ci décide de quitter son poste ou alors est démis de ses fonctions, il arrive qu’un exode ait lieu.

Et quand JL Garcia quitte Nancy le 28 Novembre, il est suivi de son adjoint et d’un préparateur physique.

Il ne reste plus que Gennaro Bracigliano comme entraineur des gardiens, et Christian Matiello a la formation des jeunes.

Il fallait aller vite, nous avons donc décidé de miser sur des anciens joueurs de Ligue 1 libre comme Daniel Moreira, Jérémy Mathieu et Laurent Dufresne qui effectue son retour au club.

Un duo de préparateur physique et Jean Luc Ettori pour une dernière pige en pro en coach des gardiens.

D’autres encadrants arriveront un peu plus tard pour les jeunes, ceci étant des choix pris par les coachs de la réserve et des U19.

Etape 2 : redonner de la confiance dans ce groupe

Avant même mon arrivée, le groupe avait réussi à reprendre gout à la victoire.
Même si l’équipe n’est pas là où elle devrait être, nous sommes très loin d’être à la rue.
14 points en 14 matchs, c’est certes 2 points d’avance sur le barragiste Nat mais ce n’est aussi que 6 points de retards sur le milieu de tableau, soit 2 victoires ?!

Tout est encore jouable et le groupe en est conscient.
Il y a quelques joueurs qui sont inquiet de leur temps de jeu mais le moral des troupes est plutôt bon

On retrouve là quelques anciens de L1 comme Saliou Ciss et El Kaoutari, beaucoup de joueurs aguerri a la L2 et quelques jeunes talents comme Bassi, Rocha Santos, Biron.

Notre premier match arrive déjà, c’est un match piège puisque nous affrontons une National 2

Une courte victoire 1-0 mais nous avons eu la main mise sur la rencontre, nous avons péché dans les derniers gestes mais on mettra ca sur le compte du changement total de la structure du club cette semaine.

10 J'aime

C’est quoi ce club Paris 13 Atlético … Rien ne va dans leur nom :slight_smile:

Je me suis dit la même chose … va savoir ils sont peut être les ennemis du Marseille Saint Germain :sac:

2 J'aime

Sympa ce genre de story peut le plaire !! Je te suivrais

827
AS Nancy Lorraine



Etape 3 : Lancer une dynamique

Afin de gagner la confiance de tout le monde et de l’entretenir, il n’y a rien de mieux que lancer une dynamique, une série.
Au minimum une série de matchs sans défaites, idéalement une série de victoires.

Il nous reste deux rencontres en quatre jours pour clore l’année civile, à Toulouse et réception de la Berrichone.

Nous ratons totalement notre entame de match au Stadium et nous sommes menés 2-0 après un quart d’heure de jeu.
Nous sommes bien trop haut et notre attaque ne fait pas du tout le job sur la première relance toulousaine, donc dès la 16e minutes il faut ajuster le tir. Yanis Barka (BU) sort au profit d’un milieu axial supplémentaire, nous passons en 4-3-3 et nous revenons très bien dans la rencontre.
Réduction du score de Biron a la demie heure de jeu, Toulouse n’existe plus mais comme en Coupe de France, nous manquons de réalisme dans les derniers gestes.
Malgré notre domination et un XG plus favorable, nous devons nous incliner !

Quatre jours plus tard, nous restons en 4-3-3 avec une ligne défensive plus basse et nous dominons la rencontres avec ce même constat : trop de déchet offensifs !
Mais bon ce n’est pas en deux semaines que tout peu changer, nous assurons l’essentiel avec trois points, afin de passer les fêtes avec un peu de confiance.

Granville
De la confiance mais également une déception suite à notre élimination en Coupe de France par Granville (Nat 2) !

Il y avait du turn over pour ce 32e de Finale, nous avons un match de Ligue 2 trois jours plus tard à Chambly, mais ce n’est pas une raison.

Les joueurs qui se plaignent de ne pas assez jouer à leur gout et qui ne sont pas capable de battre une N2 ?! Ca fous les boules ! Mais maintenant ils savent pourquoi ils resteront au mieux sur le banc !

Pourtant nous entamons bien la rencontre, nous ouvrons rapidement le score, nous avons la maitrise de notre sujet sans toutefois arriver à faire le break.

A l’heure de jeu nous procédons a une triple changement, les « cadres » Biron, Nguessan et RochasSantos sortent en même temps.

Une poignée de minutes plus tard, l’ancien joueur de Caen, Auxerre, Orléans (Nabab) parvient a marquer reprenant un centre au second poteau.

Mais le pire c’est qu’avec plus de vingt minutes a jouer nous n’avons pas été capable de marquer ce second but !

La décision sera faites aux tirs au but et avantage Granville !

Toutes nos forces, tous nos esprits seront donc uniquement focalisé sur la Ligue 2.

Un mal pour un bien ?!

Cette élimination en CDF aura permis de « faire un tri » sur les joueurs sur lesquels on peut compter et les autres.

Une équipe type se met alors en place avec 2-3 remplaçants qui peuvent démarrer sans soucis.
Le jeu se met en place et offensivement les joueurs se trouvent plus facilement.

Nous sortons une très belle série de 4V et 1N … mais un nul qui a le gout amer de la défaite, nous passons de 3-0 à la mi temps à 3-3 dans la dernière demie heure.

Tout va très vite dans le football !
De club qui semble parti pour lutter pour son maintien, Nancy passe un mois plus tard à possible barragiste pour la montée ?!

10 J'aime

Belle remontée au classement. On va baptiser cela l’effet Leroy :wink:

Commencer au TFC, c’est pas simple…
Tu redresses bien la situation actuellement !