:storygreen: :intro: Coach Carter reprend du service

5 Février 2022, Cincinatti, Ohio

image

Alors que la saison de MLS débute dans 3 semaines, Jeff Berding est toujours à la recherche d’un entraineur pour son équipe. En effet, après une 9ème place lors de la dernière saison, le club a déçu au vu de son effectif composé de joueurs talentueux.

21h30, Berding, après avoir passé la journée à éplucher des profils tous plus moyens les uns que les autres, décide de se détendre en regardant son film préféré : Coach Carter .

Coach Carter , c’est l’histoire vraie de Ken Carter , un entraineur de basket américain qui se fit connaître en étant un véritable meneur d’homme et une inspiration pour la jeunesse américaine. Coach de l’équipe universitaire de la Richmond High School, il décida d’arrêter la saison de basket de son équipe alors invaincue en raison des mauvais résultats scolaires de ses joueurs.
Pour lui, l’avenir passe avant le sport. Il faut être travailleur, hargneux, s’accrocher afin de s’assurer un avenir loin de parquets de basket, tant une place en NBA est difficile à aller chercher.

[justify]Alors que Berding regarde ce film pour la 17ème fois, il réalise alors que c’est ce dont il a besoin pour son équipe : un leader, un homme qui saura mener son équipe, une inspiration et quelqu’un qui récompense ceux qui le méritent. Et si … Ken Carter acceptait de reprendre du service ?[/justify]

Dans les jours qui suivent, Berding fit jouer ses relations pour obtenir le numéro de celui qui est éloigné des terrains depuis de nombreuses années maintenant. Il décide de l’appeler pour lui proposer un rendez vous et lui présenter ce pari fou.

image

Face au discours convaincant de Berding, Carter se dit qu’il peut aller chercher un dernier défi. L’ultime défi avant de définitivement raccrocher, il a étudié le soccer ces dernières années, il connaît les rudiments mais surtout il se demande si il a encore les moyens de tenir un vestiaire. Après tout, pourquoi pas, Ken Carter devient le nouveau coach de Cincinatti.


Voilà que débute une nouvelle story ! Coach Carter prend donc les rennes du FC Cincinatti avec la ferme intention de prouver qu’il est encore un meneur d’hommes !

9 « J'aime »

J’ai adoré ce film, un chef d’oeuvre ! Les suicides à l’entrainement vont se faire par centaine !

Mais est-ce que Coach Carter va t’il réussir dans le football? Deux sports différents…ça me fait penser à Ted Lasso ! Je suis cette aventure, bonne chance ! :slight_smile:

Original comme début. Je ne connais pas le film, faut que je le regarde

Par contre, fait gaffe à ne pas lancer trop de story en même temps. Ce serait dommage de les abandonner aussi vite qu’elles ne sont lancées :wink:

Actuellement c’est ma seule story (et save d’ailleurs) ?

Pardon, trop de fatigue, j’étais convaincu que tu venais d’en lancer plusieurs ces dernières semaines. Mes excuses l’ami :sweat_smile:

1 « J'aime »

Coach carter un de mes films préférés (après le stratège) hâte de te voir à l’heure

COACH CARTER - S1 EP2 – FAISONS CONNAISSANCE

9 FEVRIER 2022, CINCINATTI, OHIO

Ken Carter se présente face aux médias pour son introduction en tant que nouvel entraineur du FC Cincinatti.

« Coach, vous avez décidé de revenir dans le milieu du sport à 62 ans, pourquoi ce choix alors que vous viviez une retraite paisible ? »

Depuis ma retraite, j’essaie d’aider tous ces jeunes à gravir les échelons et réussir leur avenir. Il me manquait juste ce surplus d’émotion que le sport procure. Quand le président Berding m’a contacté, j’ai senti qu’il avait à cœur de créer un véritable groupe pour mener cette équipe au sommet, j’espère pouvoir répondre à ces attentes.

« Qu’attendez vous de vos joueurs ? On imagine qu’il faudra travailler dur pour pouvoir jouer ? »

Exactement. Tu auras beau être le meilleur joueur de l’équipe, si tu es nonchalant à l’entrainement alors tu feras tes affaires et tu pourras partir en week-end Nature et Relaxation dans le Vermont car il n’y a aucune chance que je te retienne dans l’équipe. J’appliquerais ce que j’ai toujours appliqué : le travail d’abord. Avec le travail vient les résultats, les joueurs les plus méritants joueront.

« On dit que l’effectif de Cincinatti est prometteur, avez-vous déjà pu remarquer quelques profils ? »

Je me suis tout de suite plongé dans ce vestiaire dès mon arrivée. Je tiens d’abord à préciser que je ne ferais pas du patriotisme aveugle, toutes les nationalités sont les bienvenues dans mon équipe. Par exemple, Brenner, notre attaquant brésilien est un jeune très prometteur, tout comme Alvaro Barreal notre ailier argentin. Tous les joueurs auront l’occasion de briller.

« Vous nous avez cité les noms de deux jeunes joueurs, peut-on s’attendre à vous voir privilégier la jeunesse comme vous avez pu le faire dans le milieu du basketball ? »

Ici nous parlons de football professionnel. Quand j’étais à Richmond, j’étais en milieu universitaire je n’avais pas de joueurs d’expériences sur lesquels m’appuyer pour mener ce groupe. Bien sûr que mon travail principal sera de faire grandir ces jeunes mais je compte m’appuyer sur nos cadres comme Geoff Cameron. Geoff est le seul que j’ai vraiment vu comme un leader de vestiaire, a 36 ans il à pris sous son aile cette équipe. Notre relation sera primordiale à la réussite de notre équipe.

« Coach, avez-vous des objectifs précis en tête ? »

Ecoutez, j’ai dédié ma vie d’entraineur à assurer que mes joueurs auraient un avenir solide. Mon objectif principal est de faire éclore des jeunes pour ensuite leur assurer un avenir en Europe, dont l’attraction n’est plus à prouver. J’ai bien compris que Cincinatti et le championnat américain ne pouvaient pas être le rêve d’une vie de jeune footballeur. A moi de m’assurer que chaque jeune qui jouera ici pourra s’assurer de vivre la carrière qu’il souhaite. Je souhaite également rendre service à mon pays, le futur de la sélection nationale américaine devra passer par Cincinatti.

Pour cela nous devrons obtenir des résultats rapidement. Aucune grande équipe ne repèrera un joueur qui végète dans le milieu de tableau du championnat américain. Si ces gamins veulent jouer dans de grands clubs, alors ils devront mettre Cincinatti sur la carte du football mondial.

« Merci Coach, avant de partir, un mot sur Samuel L Jackson ? »

J’espère qu’il laissera son rôle à Michael B. Jordan pour Coach Carter 2, je trouve qu’il me ressemble plus !


Après avoir pris connaissance, voici les joueurs identifiés par Coach Carter comme les éléments forts de l’effectif

GEOFF CAMERON :

Cameron sera défenseur central titulaire au sein de la tactique de Carter. A 36 ans il est le leader du vestiaire et devrait beaucoup se faire entendre sur le terrain.

YUKA KOBO :

Le milieu Japonais Yuka Kobo sera notre Box-to-Box. Bien qu’il soit observé, notamment par l’Udinese, il sera un élément essentiel de l’effectif pour cette 1ère saison.

ALVARO BARREAL

Alvaro Barreal occupera le flanc gauche de l’attaque de Cincinatti. L’argentin de 21 ans est très prometteur et si le travail suit, il pourra briller en MLS avant peut-être de s’envoler vers l’Europe …

LUCIANO ACOSTA

Luciano Acosta sera notre maître à jouer. Dans un rôle de 9 1/2 , il devra supporter notre buteur et faire parler toute sa technique. A 27 ans, il devra prouver qu’il a le niveau pour peut-être tenter l’aventure en Europe, lui qui n’y a jamais joué.

BRENNER :

Attention, joueur à suivre. Auteur de 18 buts en 36 matchs la saison dernière, Brenner sera bien évidemment notre attaquant titulaire cette saison. Le brésilien de 22 ans, déjà estimé à une forte valeur marchande, devra continuer de travailler dur pour briller.

Voici donc les quelques éléments essentiels de l’équipe. Heureusement pour Carter, l’effectif est globalement solide et il n’y a pas urgence à recruter à un poste en particulier (excepté peut-être celui de latéral droit). Il ne déstabilisera donc pas son groupe avec 36 arrivées et 24 départs et profitera de la bonne synergie d’un vestiaire qui se connait déjà pour partir sur une bonne base de travail.


Vous l’aurez donc compris, voici les objectifs principaux de Coach Carter à la tête de Cincinatti :

  • Faire éclore des jeunes et les envoyer en Europe
  • S’appuyer sur un groupe cohérent et solide
  • Obtenir des résultats en MLS pour faire de Cincinatti la place forte du football aux USA

Fin de cette 2ème partie, on se retrouve très vite pour la suite de cette aventure avec la préparation et le mercato !

5 « J'aime »