:storyred: :s6: 🇷🇺 Зенит / Cборная : Atteindre le firmament !

:heart_eyes: :heart_eyes: :heart_eyes: :heart_eyes: :smiling_face_with_three_hearts: :smiling_face_with_three_hearts:

1 « J'aime »

Étonné de te voir en Hongrie quand même !

Hâte de voir ce que ça va donner ce club :grinning:

1 « J'aime »

Il faut varier les plaisirs… :slight_smile: Nous verrons où cela va nous mener. En Allemagne, en France ? Ou alors peut-être que je me plairai à Felcsút.

1 « J'aime »

Avec un homme aussi charmant que Orban comment pourrait-il en être autrement… :sac:

2 « J'aime »

C’est vrai qu’il n’a pas l’air sympa… Poutine au moins, il est sympa et drôle à ses heures.

1 « J'aime »

Puskás Akadémia FC - SAISON 2020/2021

233px-Puskás_Akadémia_FC_(logo).svg

Porte d’entrée discrète dans l’UE, le Puskás Akadémia FC semble taillée sur mesure pour l’homme que je suis : un club fondé par le chef d’état et l’homme le plus riche de la place. En témoigne les légendes du club (sans toucher à l’Éditeur) :

00.2 fondateurs

Au moins, les choses sont claires ici, pas comme en Russie où des hommes de paille cachent les vrais dirigeants, à l’instar de cet obscur Dimitri Panoulev. Les choses sont tellement claires à Felcsut que je commence finalement à sérieusement douter de la discrétion de l’endroit…

Les infrastructures

Le stade a été construit en 2014 et appartient au club, ou plutôt à M. Meszaros. Initialement composé de 3816 sièges, sa capacité a été portée à 5000 (1) cette année.

(1) Avec 3816 places, le stade était trop petit pour inclure des tribunes de coin en vision 3D, raison pour laquelle j’ai augmenté la capacité via l’Éditeur.

Le club a de grands projets d’avenir et veut devenir un des meilleurs clubs formateurs du pays, d’où son nom d’académie. Initialement, le Puskás Akadémia devait être l’académie de jeunes du Fehérvár, autrefois connu sous le nom de Videoton FC, mais l’élève est finalement devenu aussi fort que le maître. Nous jouissons donc de très bonnes infrastructures, et particulièrement pour les jeunes.

00.4 infrastructures

Le club

En moins de dix ans, le club est passé de la D2 à l’Europa League. C’est fou comment un petit village perdu peut artificiellement grossir avec un savant mélange d’argent et de pouvoir…

00.8 Puskás Akadémia FC_ Compétitions-2

Et le duo de légendes ne veut pas en rester là : le Board veut une autre qualification européenne au terme de cet exercice…

01.3 obj

Chose rendue possible vu la belle marge de manœuvre que je possède pour renforcer l’effectif, pourtant déjà renforcé avant mon arrivée.

00.9 finances

L’EFFECTIF

Malgré un effectif assez équilibré, il y avait quelques lacunes à mon arrivée, surtout dans le doublement des postes. Je me suis donc concentré sur un renforcement assez large.

Je suis russe mais aussi sud-africain, citoyenneté acquise lors de mon passage à la pointe Sud de l’Afrique après mes années universitaires. En outre, pour des raisons obscures, je connais très bien le marché nord-américain, sans jamais y avoir mis les pieds pourtant, comme l’a clairement fait savoir le Kremlin. Je vais bien entendu profiter de mes connaissances et faire jouer mes contacts pour recruter dans ces régions du globe.

C’est d’ailleurs en Afrique du Sud que je suis allé chercher mon second gardien : Jody February. Il sera capable, au minimum, de concurrencer le jeune Balázs Tóth. Coût du transfert du Sud-Africain : €45K. Une aubaine.

Jody February

Balázs Tóth

Nous enregistrons deux renforts parmi les 8 défenseurs qui forment le noyau A : le Brésilien Naldo dont un ancien entraîneur de MLS m’a dit le plus grand bien, qui était sans contrat, et le Français Lucas Rougeaux, qui nous vient en prêt de Courtrai, en Belgique.

Nous avons une solide assise défensive. Vous me connaissez, après le Zamók, nous aurons peut-être droit au zár.

Titulaires

Roland Szolnoki

Naldo

Thomas Meißner

Yoëll van Nieff

Réservistes

Lucas Rougeaux

João Nunes

Kamen Hadzhiev

Zsolt Nagy

Le milieu de terrain est le secteur le mieux pourvu, ce qui ne m’a pas empêché de le renforcer malgré tout. Avec cinq milieux, et deux tactiques (2 MC / 3 MO ou 3 MC / 2 MO), je me dois d’être armé.

Trois arrivées au total, toutes des prêts : Manuel Prietl, Roman Yemeljanov et Michal Skvarka, respectivement prêtés par Armina Bielefeld, Ural et Ferencvaros.

Titulaires

Manuel Prietl

Josip Knezevic

Luciano Slagveer

Alexandru Băluţă

Jakub Plsek

Réservistes

Roman Yemeljanov

Jozef Urblik

Tamás Kiss

Michal Skvarka

Krisztián Géresi

En pointe, pas de changement : le puissant attaquant présent à mon arrivée a plus que le niveau nécessaire. Il n’est cependant que prêté.

Antonio Mance

Weslen Junior

Nous complétons l’effectif avec cinq autres joueurs, dont un est blessé pour longtemps (Bokros) et un autre est disponible pour un prêt (Spandler). Les trois autres pourront quant à eux sauter sur la patinoire en cas de pépin.

Diego Talisca

László Deutsch

György Komáromi

Au total, 25 joueurs. Il y a cependant beaucoup d’étrangers, le championnat hongrois n’imposant aucune limite de sélection. Il va cependant falloir conserver le caractère hongrois de l’équipe car Viktor n’aime que moyennement les Tour de Babel, la Babylone footballistique.

Voici les joueurs et leur poste respectif :

Alors que la saison va commencer, la préparation s’est plutôt bien déroulée, avec trois victoires et deux nuls.

04.3 prepa

Un coup d’œil sur le programme, avec en point de mire le match de premier tour de l’Europa League face à l’Hapoel Be’er Sheva. Nous aurions pu espérer mieux qu’un déplacement en Israël pour commencer…

04.4 cal

Les transferts

Pas de départs, hormis quelques prêts bien secondaires. Par contre, des arrivées à la pelle : 4 avant mon arrivée, 10 après dont trois jeunes recrutés par Tóth, mon directeur sportif.

03.2 arrivées

Une arrivée de poids aussi : j’ai limogé l’adjoint en place pour le remplacer par László Disztl.

disztl

Bon, assez parlé, place à l’action !

8 « J'aime »

Il est passé par Nantes où il a pas laissé un souvenir impérissable.

2 « J'aime »

Ouais mais bon, Nantes et Felcsut, ce n’est pas pareil… Disons que je n’apprécie pas du tout son jeu collectif, mais bon on fait avec ce qu’on a… Le championnat hongrois n’est vraiment pas très costaud.

Édition : j’ai poussé mes recherches un peu plus. Pas un foudre de guerre en effet. Trop lent pour la Ligue 1, un seul but… Pas l’explosion prévue… :slight_smile: Bah, il fera l’affaire…

L’ensemble manque de hongroise… euh de hongrois, de hongrois, voila hein bon :siffle:

2 « J'aime »

Les Hongroises, elles arrivent. De toute façon, avec Orban, mieux vaut s’entourer d’un max de nanas pour éviter qu’il interdise aux mineurs de venir au stade…

1 « J'aime »

Très (trop) cosmopolite cet effectif.

Académie mais qui à l’instar des académies en Belgique vont pêcher les secondes zones étrangères. Viktor ne pourra tolérer ça longtemps. J’attends les hongroises heu hongrois avec impatiences lol

1 « J'aime »

Tu as bien de la chance, sur le 20, le championnat hongrois me limitait à 10 joueurs étrangers.

Je n’aime pas quand il n’y a pas de restrictions, ou très larges comme en UE. C’est aussi pour ça que je me plais tant en Russie ou aux USA: il y a des limites d’étrangers.

1 « J'aime »

Hop je pose mes valises pour suivre cette nouvelle story

Ça oblige à être intelligent dans son recrutement. Ça rajoute du suspense à la partie. :smiley:

2 « J'aime »

A sa décharge, il est arrivé à une période des plus difficiles au club. Peu de temps après la terrible disparition d’Emi Sala.
Son seul but : en quart de coupe vs une N2…

En effet, ça n’a pas dû être évident…

Bon, je croyais vous conter le début de saison aujourd’hui mais j’ai eu plusieurs incendies au bureau (façon de parler, je ne suis pas pompier), pas eu le temps de pondre une seule ligne. Je garde le suspense… :slight_smile: Il faudra attendre un peu pour la première réunion arrosée de Pálinka sur la terrasse de mon voisin Viktor !

1 « J'aime »

Club intéressant dans un championnat qui l’est tout autant. En espérant que ça se passe bien pour Beaubanov.

1 « J'aime »

Je viens de rentrer de vacances, j’ai refait mon retard tu peux lancer la suite :sunglasses:

3 « J'aime »

La suite ? Quelle suite ? :slight_smile:

Je vais essayer de vous narrer mon début de saison sous peu. J’ai vraiment peu de temps pour le moment, aussi bien pour avancer dans la partie que dans le récit. Je vais devoir couper un peu court sur le début de saison, une bonne réunion récapitulative sur la terrasse de Viktor, Maria qui nous sert de la pálinka, quelques gros préjugés mononc’ sur la sexualité d’autrui, et le tour sera joué : je serais remis à jour ! :slight_smile:

Je ne vous oublie pas, je vous rassure.

3 « J'aime »