:storygreen: :s1: Besancon a la rescousse du Doubs


#1

Le département du Doubs a peur. Un de leurs clubs de football arrivera t-il a remonter en Ligue 1? Le FCSM, mieux placé, stagne en milieu de L2, et les clubs de Besancon pataugent au fin fond de national.

Interview de Pascal, habitant du Doubs : "Ah ben c’est clair que Bonal c’est sympa, mais bon, a la maison on aimerait bien avoir des canapés gratuits plutot que des pizzas, donc ce serait sympa qu’ils montent.

Et que pensez-vous des clubs de Besancon , par exemple?

“Aha! Les clubs de Besancon! Ca fait des années qu’ils bloquent et c’est pas demain la veille que ces tocards feront quoi que ce soit!”

Justement. Besancon Foot, petit club de National 3 (3ème club de la ville) , vient de changer d’entraineur. A leur tete, David, un jeune entraineur… ambitieux.

“Ma priorité c’est le Mercato. Il faut recruter du monde et mettre tout en place.”

C’est le premier jour de David a la tete du club.Il est assis au fond de son siège, et écoute son recruteur lister d’eventuelles recrues.

“Oh, tiens, un avion de chasse!”

Soudain, David bondit de son fauteuil.

"Mais oui! un avion! le F-16! le F-16! je dois utuliser la tactique de Guru pour faire monter le club!

"Monsieur, vous savez, les joueurs pourraient ne pas supp…

“Ta gueule, toi! et la liste, bordel!”

Et ainsi Dauid prépara le F-16 et recruta une equipe pour botter la National 3.

Recrues

L’effectif n’étant pas assez fourni et donc, des postes du F16 vacants, un mercato solide basé sur des expérimentés ou des jeunes est obligatoires pour combler les vides.

Bastien Borel, 25 ans, recruté libre et sera titulaire comme défenseur central

Mohamed Dramé, 26 ans, sera aligné avec l’autre recrue Borel et Golliard, l’ancien du club et fervant capitaine.

Bikoya sera la pour apporter sa vitesse et son insouciance au club et etre solide dans les phases défensives.

Jérome Martin apportera de l’expérience et pourra transmettre de bon ballons.

Anthony De Freitas, c’est la recrue du mercato. Formé a Monaco, il sera indispensable a l’équipe dans la retransmission et la transmission. Très complet, il pourra deborder et souvent tenter sa chance.

Onze Type

Voici donc notre onze type pour cette saison (sans oublier Maillot, notre gardien déja numéro 1 des flocages) . Espérons que ca passe.

La pré saison se passe bien. Deux nuls en 4-4-2 puis passage au F16 et la 6-0/4-0/3-0 et meme 3-3 face a Epinal, une N2.

Debut de saison

Nous débutons notre saison au Stade D’orchamps ou nous receons le FC Gueugnon. Alors, verdict?

Une bonne entrée en matière donc avec un match globalement solide offensivement et défensivement. A regretter les deux buts en fin de matchs, évitables. Belle victoire donc devvant 258 supporters

Interview de Didier, fan du club, et heureux de la victoire

“Oui, je suis très content. ca faisait un moment qu’on avait pas aussi bien joué et du coup on se place déja.”

Depuis combien de temps supportez vous le BFC?

“Ohhh. Longtemps. Cet amour fou m’a alu le divorce avec ma femme, mais heureusement, il me reste mon gosse. Anthony, viens dire bonjour aux journalistes. Anthony? Anthony?”

dans l’actualité également, un dangereux pédophile sévirait actuellement a Besancon, selon plusieurs sources.

Nous enchainons avec une recontre sous haute tension. Un affrontement face au FCSM B, aux allures de Derby du Doubs N°1. Quelques scènes de combats entre quelques ultras, mais rien de bien méchant. Alors?

Un match très sérré avec peu d’occas’ des deux cotés, mais finalement le réalisme fait la différence et on s’impose 2-0. De bonne augure.

Dernier match du post, on retrouve la maison pour un match face au petit poucet du groupe, l’AS Quetigny. Raclée?


Jolie victoire avec une écrasante domination. Ca aurait pu etre plus flagrant mais on s’écrase un peu en seconde période.

Voila, je reprendrais d’ici vendredi max; Dites moi ce que vous pensez de la story malgré la présentation médiocre, et aussi vos avis sur les petites interviews.


#2

Bon début Anthony de Freitas ouiiiiii


#3

laissé libre c’est un cadeau


#4

Il te rapportera des pts c’est sur Allez Besançon retrouvez au moins la Ligue 2. Bon courage en tout cas


#5

Merci a toi. la L2 est largement atteignable et le club va le faire


#6

Ça commence bien :slight_smile: L’interview de Didier on sent l’expert :smiley:


#7

Bonne chance pour ce défi !


#8

la suite arrive avec 4 rencontres d’ici 10/15 minutes ptetre plus


#9

On se déplace a Avallon pour ce match de la quatrième journée. Sérieux et régularité sera indispensable pour vaincre cette equipe qui jouera le maintien.

Un bon match avec un excellent Amine Karam, véritable artisan offensif, et une défense très solide.

Yannis, supporter du BFC, ne cache pas sa joie

“On vous a niqué! On vous a niqué!”

On accueuille le SC Clémenceau pour le premier Derby du Doubs ( et de Besancon) face a une équipe sur le papier inférieure.

Un véritable festival offensif avec notre duo d’attaque on fire et un De Freitas fabuleux. Pouvoir gifler un rival , c’est toujours bon pour le moral.

Gros déplacement dans un match qui sera serré face a Auxerre B. Arriveront nous a nous sortir des pièges auxerrois?

Malheureusement on encaisse notre première défaite, logique et méritée. Absents en défenses, Maillot nous évite un désastre. Pas assez de créativité en attaque, notre sursaut en fin de match de suffira pas.

On doit se reprendre a la maison face a l’ASC Saint Apollinaire.


On réalise une bonne prestation avec un très bon M’baiam, face a des mecs qui nous ont quand meme posé quelques problèmes.

Voila, suite d’ici pas très longtemps


#10

Tu te balades pour le moment, une seule défaite face à la réserve de l’AJ Auxerre mais autrement c’est parfait !


#11

Un nouveau post arrive d’ici 1 heure max


#12

Nous entamons ce post par une confrontation face au CA Pontarlier.

Victoire facile avec une belle démonstration offensive. Ils n’ont jamais existé

On enchaine avec la B de Dijon.

Incroyable! Quel victoire et quel match de M’Baiam qui se transforme en cauchemar pour l’équipe adverse en plantant 6 buts!

Il est temps d’entrer en lice au 5ème Tour de la Coupe De France. Face a?

On retrouve donc le CA Pontarlier pour un match qui semble abordable. Attention quand même.

Ouf! Un match interdit aux cardiaques tant il fut riche en rebondissements et en suspens. Alors que a la mi-temps, tout semble acquis (2-0) , Courtot commet une erreur bête dans la surface, se fait expulser et entraine la réduction du score (2-1), rapidement suivi du retour au score (2-2) . Malgré l’expulsion, on reste bien offensivement et M’Baiam nous sauve d’une situation qui nous menait droit a la sortie!

On repart en N3 ou on se déplace a Dole pour affronter l’AS Jura Dolois Football.

Nouvelle belle prestation de Marius et Mathieu qui nous mènent a une victoire tranquille.

On enchaine avec le Louhans-Cuiseaux FC, club bien placé au classement et qui sera a la lutte pour monter.

Match rendu très compliqué par moi-mème qui oublie de mettre les remplaçants(en fait j’en met pas y’a que des avant centre et pas de milieu /défenseurs, mais la…) … Les conséquences arrivent très tot puisu’avec la blessure Courtot on se retrouve a 10. De Freitas nous sauve et on s’impose 2-0.

Retour en Coupe De France ou c’est l’heure de tirer le 6ème tour. Verdict?

On se déplacera donc a Vesoul pour un match face a son petit club de R2, le FC Vesoul. Sur le papier, ce sera une branlée. Confirmé?

Si le début de match est plutot chaud, le petit poucet craque sur la fin et finit par s’incliner 5-1. Direction le 7ème Tour, plus qu’une victoire et l’objectif dirigeant sera rempli.

Dernier match du post, on retrouve l’US Saint Vitoise, en lutte pour le maintien. Un match facile?

Beau match collectif avec un doublé de Karam et un triplé du Dieu m’baiam.

Point Classement

Après 12 journées, ou en est on au classement?

Classement logique tant nous dominons le N3. Avec 5 points d’avance et un match de retard, la montée semble quasi acquise.

M’baiam est une légende. 12 matchs, 18 buts. clap clap clap.

René, alcoolique anonyme mais aussi supporter, est très fier de son poulain.

“C’est mon fils, c’est mon fils!”

Quoi?

“Bah oui, un coup d’un soir, si je savais ce qu’il allait etre, je serais resté auprès de sa femme! Ahah!”

Une blague de très bon gout.

Voila, suite en fin d’aprèm ou plus.


#13

La suite arrive très bientot, je finis la saison puis je l’écris en la splittant en 3/4 épisodes


#14
National 3

1er Novembre 2017. 14H38. Tout les joueurs sont prets a recevoir le SC Selongey pour un match de 13ème journée. Tous, sauf un. Anthony manque a l’appel et reste injoignable.

14H50: Je ne comprends pas. Anthony semble avoir disparu, j’envisage déja des possibilités de remplacement. Je recois un SMS de William, mon responsable recrutement: “Lis tes mails”.

Oh l’enculé ! Le mec se barre en Angleterre, sans même me prévenir, sans meme nous consulter! Les joies du football amateur…

En tout cas, ce départ est extrèmement pénalisant: le mercato n’a pas débuté, nous n’avons pas la possibilité de le remplacer avant Janvier. Anthony était un poids lourd au milieu, un maestro qui orchestrait chaque but de sombtueuse passes, ou nous sauvait des situations grace a ses frappes.

Après rapide réflexion, je place Franck Bikoya au poste d’Anthony, ou il est plutot a l’aise, et le remplace en latéral par Karamandi Dabo.

Alors, ce premier match sans Anthony?

Ne vous méprenez pas au score car ce match fut extrèmement laborieux, l’absence d’Anthony se fait ressentir, et de ce fait on a des grosses difficultés a trouver nos attaquants. Heureusement Franck fait un gros match ponctué de deux coups de pieds arrêtés et Gegout marque sur sa seule frappe.

On enchaine avec le Derby de Besançon face au Racing.

Un match très similaire au premier avec peu d’occas’ et beaucoup de tensions entre les deux équipes. A nouveau un très bon Bikoya qui assure un très bon interim offensif, faute de délivrer de magnifiques passes. Cuynet remplace M’Baiam légèrement blessé (et ca se sent)

Coupe De France - 7ème Tour

Dimanche 5 Novembre 2017, 19H39. Je me connecte a la FFF pour connaitre notre adversaire au 7ème Tour de Coupe De France.

On se déplacera donc a Balma, en Occitanie, a 7h30 de chez nous, pour y affronter le Balma SC, club de National 3. Ca aurait pu être mieux, et pire aussi.

Balma, petite ville de 15000 habitants, située près de Toulouse. La bas, on apprecie la Pétanque, et le maire est de droite, dont la fierté est probablement le Lac Saint-Clair, situé tout près.

Vendredi 10 Novembre, 20H20 : Le calvaire commence pour Ludovic, Matthieu et Amine, les 3 sans permis de l’équipe, qui doivent donc trouver un co-voiturage vers Toulouse pour etre présent demain

22:45: Victoire pour Ludovic! Après plus de deux heures de recherches, il trouve son sésame sur Blablacar pour seulement 18€.

23:12: C’est bon aussi pour Amine!

04:22: Matthieu Gégout, lui, est en galère. Il appelle Amine, et, au final une place est ouverte en plus dans son covoiturage!

Nous sommes censé nous retrouver a la mairie de Balma a 14H00, 6 heures avant le coup d’envoi. Tout le monde est la, sauf Matthieu et Amine, bloqués sur l’autoroute…

Marius: C’est si beau!

18H12: Ludo et Amine arrivent enfin et nous nous rendons a pied au Stade Municipal

On se retourne, et Amine a disparu. On finit par le retrouver, en train d’essayer de peter la serrure d’une maison

Amine: Bah quoi, je m’apelle pas Amine pour rien!

rires on le récupère et on arrive (pardonnez moi cette blague)

19H50, échauffement terminé, je débute mon discours.

“Bon, les gars. On y est au septième tour! Une victoire ce soir et l’objectif est atteint! Alors vous allez le faire, pour le club , pour les supporters, qui vous attendent a Besancon! On en est largement capable, et vous le savez”

en choeurs Ouaisssssssss!

“Alors sortez vos tripes, ce soir, vous nous sortez le match de votre vie!”

C’est parti.

31’ Match sous haute pression. Les deux équipes sont nerveuses et veulent plus que tout se qualifier. Long ballon de Dabo vers M’Baiaim sur le coté qui dribble un, deux joueurs et rentre dans la surface.

“Amiiiiineeeeeeee au centreeeeeeee!” criais-je

Beau centre de Marius, Amine frappe de volée, le gardien est battu. 1-0.

42’ M’baiam est servi seul dans la surface par Bastien a la retombée d’un corner. Il frappe, mais le gardien stoppe son ballon.

Mi-Temps:

“Ok les mecs. C’est pas mal. Maintenez les sous pression, et continuez de tenter, a ce rythme on ira les chercher et direction le 8ème tour. Bonne chance”

46’ Karam sert Marius dans la surface, qui décoche une frappe enroulée passant a deux centimètres du poteau droit

On entend un grand ouf de soulagement venant des 256 supporters.

L’un d’eux dit “Il nous fait mal le noir! Pressez le, taclez le, blessez le bordel!”

Réponse d’un des notres “Ta gueule le raciste!”

62’ Le match est serré et la tension omniprésente. Thomas Péchart, leur défenseur qui a déja éccopé d’un jaune tacle par derrière Matthieu Gégout. Second jaune, expulsion.

68’ Ce rouge nous libère et on se porte plus a l’attaque. Coup Franc de Karam qui la centre vers M’baiaim. Sa tete passe juste au dessus de la transversale. On domine, il faut concrétiser. Corner tiré par Karam a mi hauteur. Borel, laissé seul, la frappe. C’est contré par un des leurs, le gardien la touche mais ca rentre! 2-0.

72’ Borel fait un vilain croche pied a Desfossez, et malheureusement, 3 minutes après son but, il est expulsé.

88’ Centre de Karam pour Gégout donc la tete est déviée vers Hermann Mekongo, a la retombée qui tente sa chance. Lucarne. 3-0.

COUP DE SIFFLET FINAL

C’est la fete dans les vestiaires et on boit des bières par dizaines. On retrouvera donc le 8ème Tour de Coupe De France.

National 3

Avant de repartir pour les deux derniers matchs du post, parlons transferts. J’ai trouvé le remplacant a Anthony + un joker si jamais

Donatien Cotinet sera donc notre nouveau milieu B2B titulaire a partir de janvier doublé par…

Codes d’intégration

On reprends donc avec un déplacement pour affronter le FC Gueugnon. Victoire?

Très bon match collectif avec a nouveau un très bon M’baiam. Je pensais que le retour en N3 allait etre difficille, mais Bikoya semble faire un bon interim, donc tout va bien.

On conclut avec le second match face au FCSM B. Alors?

Si on entame bien le match, on se relache et ca nous coute deux points. Pas mal de regrets, dommage

La suite très bientot, et dites moi ce que vous pensez du “grand format” pour la coupe de france


#15

J’aime bien ce que tu as fait pour la coupe France.


#16

De très bons résultats et un grand format France 3 parfait pour la coupe de France


#17

merci de vos retours la suite arrive très bientot


#18
Coupe De France - 8ème Tour

30 Novembre 2017, 14H33: Je recois un message de Sebastien Evain, coach du SC Selongey

“Comme on se retrouve…”

Après connexion a la FFF, je me rends compte que notre adversaire pour le 8ème Tour de Coupe De France est bien son équipe.

“Vous allez perdre” répondis-je.

Match prévu chez eux le 2 Décembre, au Stade des Courvelles. Je suis confiant car nous les avions battu en championnat 3-0, et c’était sans De Freitas et un intérim Dabo-Bikoya encore fébrile.

Samedi 2 Décembre, 16H30: Tout le monde est la, déja dans sa bulle. Ce qui n’empeche pas les habituels commentaires de Marius sur le paysage…

Quelle belle église! Saviez-vous qu’elle était entré au patrimoine des monuments historiques en 1908?

tous Ta gueule!

17H45: On arrive au stade et après un court échaufemment, on rentre aux vestiaires pour prononcer mon discours

“Bon les mecs, vous avez déja écrasé cette équipe. Vous savez comment les jouer, les manœuvrer, les déstabiliser. Faites ce que vous savez faire. Attaquez, attaquez, attaquez! Nous n’avons qu’une défaite face a un club de N3, et c’est pas aujourd’hui la deuxième! Bonne chance.”

L’arbitre siffle, c’est parti.

5’ Corner pour nous. Bastien reprend sa position démarqué a l’entrée de la surface. Karam lui distille un parfait ballon qu’il reprend de volée. Le gardien ne peut rien faire. 1-0.

8’ On rentre bien mieux dans le match qu’eux et ils semblent complètement perdus. Marius donne un bon ballon a Franck qui la renvoie dans la surface pour Gégout qui plante en lucarne. 2-0.

23’ Karamandi Dabo court coté droit et la donne a Marius en profondeur qui rentre dans la surface et place une superbe frappe enveloppée en lucarne gauche qui surprend le gardien. Le clou est enfoncé. 3-0. Dans le meme temps, Matthieu Gégout se claque sort du terrain. Plus de peur que de mal apparement, et heureusement car il m’a causé une grosse frayeur.

26’ Hermann envoie un long ballon devant pour M’Baiam qui frappe mais ca passe juste a coté du poteau gauche.

28’ Corner pour Selongey, a la retombée un des leurs qui frappe mais c’est contré. L’un d’eux frappe accidentellement de la poitrine et c’est but. Les quelques supporters de Besancon crient et le but est refusé pour Hors-Jeu.

40’ Alors que Selongey multiplie les possibilités de réduire l’écart, ils sont punis par Jérome Martin qui l’envoie sur Marius a l’entrée de la surface. Vous connaissez la suite. 4-0.

MI-TEMPS

Pour l’instant il n’y aucun doute, nous sommes largement supérieurs et concrétisons bien mieux nos occasions. Selongey voit ses rêves de 32ème s’envoler.

“C’est très très bien. Continuez comme ca, et vous voila au tour suivant!”

55’ Superbe match d’Arnaud dans les cages qui sort une magnifique volée de Ridosz. En forme, il fait beaucoup de bien a l’équipe ces derniers temps.

58’ Corner tiré par Amine vers Hermann Mekongo a la retombée qui préfère la donner a Franck laissé seul au second poteau, qui tente sa chance et la met au fond. 5-0.

73’ Amine est a l’entrée de la surface. Il décoche une mine qui se dirige en lucarne droite. 6-0. Le viol est total

79’ Bagrowsky a une nouvelle occasion de sauver l’honneur de Selongey sur une belle tète mais c’est dégagé par l’impitoyable Maillot.

87’ Coup Franc pour Selongey, et centre de Bagrowsky vers Coulybaly qui place le pied vers le petit filet gauche. 6-1.

COUP DE SIFFLET FINAL

Tout le monde exulte et se tombe dans les bras! On l’a fait, on est en 32èmes de finales! Sébastien vient m’applaudir et me serrer la main, mes dirigeants viennent me féliciter pour le boulot accompli depuis le début de la saison. La fete se prolonge jusqu’a tard, très tard.

National 3

Difficille de revenir a la réalité et pourtant il le faut car on entame les matchs de N3 par un déplacement a Quetigny. Plombés par le rêve?

Les joueurs ont su revenir au championnat avec calme et sérieux pour m’offir cette superbe rencontre offensive. Bien joué.

On enchaine avec un match face au CO Avallon, dernier en N3. Raclée?

Belle prestation collective qui nous mène a une victoire tranquille avec un nouveau triplé de Marius M’Baiam.

La suitre très bientot avec le 32ème de Finale!


#19
Coupe De France - 32èmes de finales

29 Décembre, 13H09 : Je suis affalé sur mon canapé devant une petite série Netflix, quand je recois un message de Amine

“Dépeche toi d’aller regarder France 3 Alsace!”

Je me branche dessus, un putain de reportage sur Roger, cultivateur de patates a Siesheim depuis plus de 9 ans!

“Tu te fous de ma gueule la, tu me fais sortir d’un bon moment pour des patates?!”

“Reviens en arrière!”

Je “rembobine” 5 minutes plus tot

-Et puis football maintenant, le tirage a eu lieu et le FC Mulhouse accueillera Sarreguemines dans un match 100% de chez nous, tandis que le RC Strasbourg entrera en lice face au Besancon Foot!"

Je me demande si j’ai rêvé, donc je repasse, mais non, il semble bien que notre adversaire soit Strasbourg! Je bondis de joie de mon canapé et commence a courir dans mon petit appart de 60m2! C’est fantastique! On va affronter une L1 pour un match au stade D’orchamps qui s’annonce my-thique pour le club !

Né de la fusion du jeune Besancon FC et de l’historique PS Besancon Foot, le club s’apprete a vivre son premier grand match de coupe!

30 Décembre, 08H38: Je me rends au stade de bon matin pour fouler une dernière fois cette pelouse, apercevoir une dernière fois cette tribune, avant le grand soir! Si l’engouement ne cesse de croitre depuis les enchainements de victoires en National, on nous annonce un stade comble de 1500 fans pour voir peut etre, un exploit ! Nous ne sommes attendus par personne et donnés perdants par n’importe quel journal bisontin, et c’est ca qui peut faire notre force! Quel que soit le résultat, ce parcours sera beau et on s’en souviendra toute notre vie.

31 Décembre, 14H00: Une soirée du nouvel an est prévue a la suite du match (22H30) quel que soit le résultat, convient, le staff, les joueurs et leurs proches. La tension monte car on se sent portés par une énergie innomable, qui nous comble d’envie d’aller créer la surprise, de battre ce RC Strasbourg, qui, qui plus est, jouera normalement avec sa réserve en raison du Nouvel An.

20H30: L’heure est venue pour moi de leur parler.

“Ce soir, vous pouvez rendre fier toute une ville, rendre fier vos familles, vos enfants surtout, qui pourront dire que Papa il a battu Strasbourg. N’oubliez pas que ce soir, il n’y pas de pression, et qu’il n’y aura aucun réel enjeu, aucune honte ni regrets a avoir si nous nous inclinons. Jouez comme vous savez le faire, prenez du plaisir, c’est votre soir!”

L’arbitre siffle le début de la rencontre.

15’ Le match est pour le moment extrêmement serré. Aucune équipe ne se crée de vraies occasions et les possessions sont courtes. Jérome pousse coté gauche et centre, mais c’est repoussé par la tete d’Oton. Mais ce n’est pas fini, Mekongo récupère et l’envoie dans la surface a Gégout qui fixe le gardien d’une frappe en demi-volée. Je n’en crois pas mes yeux, Matthieu non plus, le stade non plus, et pourtant c’est bien vrai. 1-0.

19’ Dimitri Liénard passe aisément 3 de nos joueurs sur l’aile gauche et centre sur Bowman mais sa tète passe a 3 cm de la transversale.

27’ On est de plus en plus fébrile défensivement et chacune de nos passes est a la limite d’etre récupérée. Cependant, on continue de se procurer des occas’ et Marius recoit un bon ballon, tente sa chance mais ça passe a coté.

33’ Corner tiré par Amine Karam vers Franck Bikoya qui tire une première fois mais c’est contré. il récupère, est cette fois ci, sa demi-volée va se loger en lucarne. On est en train de vivre un rêve et Franck exulte avec moi et tout le monde. 2-0.

38’ Touche pour nous. Karam la récupère et la donne a Marius dans la surface. Le tchadien est violemment fauché par un Strasbourgeois. Orchamps hurlent au pénalty mais l’arbitre ne siffle rien! Très vite, toute l’équipe et moi-meme nous massons autour de l’arbitre mais il ne change pas de décision. La tension monte entre ses joueurs que tout oppose. Les notres, amateurs bossant toute la semaine pour faire vivre leur famille, et eux, professionnels vivant dans le luxe.

40’ Coup Franc dans l’angle pour les strasbourgeois. La tete d’Oton trouve le pied de Bakohen qui pousse le ballon au fond des filets. Heureusement, l’arbitre a levé son drapeau et le but est refusé. Justice est faite.

42’ Bakohen, grand chef d’orchestre ce soir pour Strasbourg, recoit a nouveau un bon ballon et décide de frapper des 30 mètres, on pense au but mais Arnaud réalise un arret hé-ro-ique.

MI-TEMPS

Si nous sommes en plein conte de fées actuellement, le RC Strasbourg nous a montré qu’ils étaient encore la, et très dangereux. Je décide donc d’insister sur ca.

"Les gars, ce que vous faitent actuellement est magique. Vous etes en train de déjouer tout les pronostics, de faire réver un peuple entier. Mais attention, en face, c’est Strasbourg, en face, c’est une L1, alors continuez comme ca et ne vous relachez pas. Vous etes a 45 minutes de l’exploit de votre vie, alors bonne chance!

72’ Le début de cette seconde période est extrèmement chaud, et comme en première mi-temps, très peu d’occasions sont crées. Cependant, ce dernier quart d’heure va être incroyable d’intensité. Boympans a une incroyable occasion de réduire l’écart en 1v1 face a Maillot mais il dévisse completement sa frappe!

74’ Gégout recoit une balle de but dans la surface mais le gardien strasbourgeois la détourne en corner.

82’ Le Strasbourgeois Caci recoit une bonne passe et se retrouve seul face a Arnaud Maillot. Il envoie une volée très lourde mais celui dont la création d’une statue est prévue a Besancon se contorsionne pour renvoyer cette frappe.

83’ Dans la foulée, le contre bisontin va très vite et M’baiam perce la défense strasbourgeoise. Pour empecher un 3-0, un défenseur va comettre une grossière erreur. Cette fois ci pas de doute , c’est pénalty.

Franck qui va le tirer, vient me voir pour savoir comment il devrait le direr

“Rapelle toi, pas de pression” dis-je.

Il se place. Prend son élan. La tente a gauche. Bikojwsa plonge. Il la détourne. Grosse désilusion car je sais que Strasbourg est capable d’en mettre deux en 8 minutes.

“Tous en défenseeeeeee” crias-je.

89’ Alors que Arnaud nous sauve une fois de plus en arretant une mine signé Lienard, le contre est assassin. Gégout l’envoie a M’baiam, désormais seul face au gardien. Il déclenche un missile nucléaire qui va tout droit en lucarne. C’est fait. On est en 16ème, on a battu Strasbourg. 3-0.

COUP DE SIFFLET FINAL

Tout les supporters sortent des tribunes et courent vers la pelouse pour ovationner leurs petits protégés. Je suis porté en triomphe et on se dirige vers la salle ou l’on fete jusqu’au bout de la nuit cette victoire et surtout, le nouvel an.

“Les gars. je vous remercie. je vous remercie car vous m’avez fait vivre des instants d’eternité, des instants qui resteront a jamais en moi. Votre jeu a été superbe et vous m’avez fait rever. Merci”
On fait une hola pour nos 11 courageux joueurs et plus particulièrement pour Matthieu, Marius, Franck, et Arnaud, héros du soir.

National 3

Retour en championnat, avec d’abord, une info mercato. Donatien Cotinet et Robin Binder sont enfin arrivés et c’est donc la fin de l’intérim axial de Bikoya qui retrouvera sa place de latéral droit au depends de Karamandi Dabo qui redevient remplacant.

On entame donc avec le match retour face a la B d’Auxerre, seule équipe pour le moment a nous avoir battu. Revanche?

Double doublé et belle revanche avec, cette fois ci, a l’inverse de l’aller, une belle prestation offensive.

On enchaine avec le derby face au Clémenceau Besancon. Verdict?

Enorme M’Baiam encore une fois avec un énième triplé qui nous mène a une branlée face a un rival.

Mercato

Deux départs a signaler, celui de Jérome Martin, notre latéral gauche, et de Mohamed Dramé, l’un de nos défenseurs centraux.

Pour Jérome Martin, ca ne me dérange pas trop. Il n’a jamais été auteur d’énormes performances et son départ me permettra de donner sa chance a un ancien du club, Mickael Courtot:


Pour Mohamed Dramé en revanche c’est un peu plus problématique car je n’ai pas de remplacants. Heureusement, j’ai anticipé le coup et fait signer Thomas Holbein pour prendre sa place:

Voila, a très bientot pour la suite!


#20
Coupe De France - 16èmes de Finales

29 Janvier 2018, 18H00: J’ai été informé de l’heure du tirage sur France 3. L’attente est longue, interminable, insoutenable. Notre club apparait. Je prie pour affronter une National ou N2, mais non, c’est le SCO D’angers qui s’offre a nous.

Une fois de plus, ces 11 mecs ont l’occasion de devenir des héros, d’accomplir leur destin en allant chercher un 8ème de finale inespéré. Dans les médias, nous sommes passés de “Petit Club de National 3” a “Club de National 3 ayant sorti au tour précedent le RC Strasbourg”

Cette nouvelle réputation ne leur fait pas peur. Portés par le soutien du Stade D’Orchamps, et savant qu’ils jouent sans pression, les joueurs se sentent pousser des ailes, mais serons nous capables de réaliser un nouvel exploit?

30 Janvier, 14H00: C’est le dernier entrainement pour Arnaud, Mickael, Ludo, Bastien, Thomas, Franck, Hermann, Donatien, Amine, Marius et Matthieu. L’ambiance est conviviale, on sent une vraie joie d’etre arrivés jusque la, d’etre les derniers représentants de la N3, une fierté. Malgré tout, ils sont animés par une seule chose: la gagne. Si il ne serait pas dévastateur de s’arreter la, on garde quand meme a l’esprit qu’un coup est a jouer et que nous avons nos chances pour demain.

31 Janvier, 20H30:

Les angevins sont arrivés et s’échauffent. Le stade est une fois encore, comble. Dans les vestiaires, je m’apprete a parler

“Soyez fiers de vous. Ce parcours, ce 16ème, c’est vous qui etes allés le chercher, c’est vous, qui, par votre force, votre envie, votre espoir, avez pu déboulonner Strasbourg. Ce soir, je le sais, vous êtes capables de réaliser a nouveau cet exploit. Donnez vous a fond, tentez la, espérez, jusqu’au bout, et alors peut être que ce soir sera une grande fête dans tout Besancon.”

COUP D’ENVOI

11’ La pression est la. Angers joue un dispositif offensif avec des ailiers rapides qui trouent notre défense. Jonathan Bamba envoie un beau centre a Toko Ekambi mais sa tète passe juste a coté du cadre.

19’ Corner tiré par Hermann. Borel tente de la reprendre de la tète mais il est bousculé par un Angevin. PENALTY

C’est Matthieu qui s’avance. Il frappe, mais c’est tout droit au centre dans les bras de Ludo Butelle. Grosse déception, Matthieu s’est laissé submerger par une pression qui ne devait pas etre sur ses épaules.

27’ Ca va très vite sur l’aile droite. Borel récupère et l’envoie a Binder qui la transmet a Marius. Il change d’aile avec une passe enroulée. Matthieu est a la retombée, sa frappe est lucide et le gardien est battu. 1-0. Orchamps explose et je commence a croire que nous pouvons nous hisser en 8èmes.

MI-TEMPS

Rien de plus dans cette première période, les deux équipes se regardent et se rendent coup pour coup.

“C’est bien les gars. Continuez de défendre a fond, et de contrer. Comme ca, on peut espérer en planter un deuxième et aller en 8èmes. Continuez, ca va passer, vous pouvez le faire, et vous allez le faire!”

Ouais!!!

51’ Borel envoie une passe assez hasardeuse qui retombe dans les pieds de Binder, qui la glisse a Mekongo pour Courtot sur l’aile gauche. Micka centre vers Gégout libre de tout marquage. Il frappe, le gardien ne peut rien faire. 2-0. Hystérie totale pour ce petit club de N3 sur le point d’éliminer deux L1 d’affilée!

55’ Coup Franc a l’angle pour Hermann qui la donne a Cotinet fraichement entré. Il frappe lourdement, mais ça passe a rien du poteau droit.

57’ Jeff Reine Adelaide centre parfaitement pour Toko Ekambi qui frappe. Arnaud dévie, mais ce n’est pas suffisant, c’est au fond. 2-1.

Tout n’est pas perdu et meme si les 30 dernières minutes seront stressantes, nous sommes encore devant.

58’ Corner pour le SCO vers la tete de Mangani, mais c’est raté de peu.

65’ Karamandi Dabo délivre un centre parfait pour Gégout qui la reprend de la tete, mais… TRANSVERSALE Matthieu s’écroule, persuadé d’avoir éliminé son club sur ce raté.

91’ On rentre dans la dernière minute d’arret de jeu, une minute étouffante, qui parait 1 heure. On fait tourner, gardant la possession. 92:08 , on ne siffle pas. Le stade hurle, les joueurs et moi aussi. Toko Ekambi recoit un ballon en profondeur et est seul face a Arnaud. Arnaud vit l’un des plus grands moments de sa carrière. Si il n’arrive pas a l’arreter, nous irons en prolongations, et perdrons sans doute. Karl enroule, Arnaud plonge, mais ca passe a coté!!!

COUP DE SIFFLET FINAL

Véritable scène de liesse et communion entre public et joueurs. C’est fou, on l’a fait, je ne prononce pas de discours, je savoure ce moment avec mes petits protégés, c’est tout. Ce moment restera en moi, lorsque j’ai vu la frappe de Toko partir et que j’ai cru au 2-2, mais non, ce n’est pas un rève, je suis bien la, entrain de savourer une qualif en 8èmes. Fan-ta-stique. On revient tous chez nous completement bourrés, et personne ne réalise encore.

National 3

Le retour a la dure réalité des matchs du Samedi 15h00 est compliqué. Nous débutons face a l’ASC Saint Apollinaire. L’euphorie de la Coupe de France va t-elle nous porter, ou au contraire nous handicaper?

Si on entame bien le match avec un but de Marius des la 7’, on se relache completement par la suite et ca se paye cash. On encaisse donc notre seconde défaite de la saison, après Auxerre.

On enchaine avec le CA Pontarlier. Il faut se reprendre et retrouver très vite le chemin de la victoire, car la B D’auxerre n’est pas si loin au classement.

Victoire dans la douleur mais victoire quand meme. On se relance et on envoie un bon signal avant le 8ème.

la suite très bientot, n’hésitez pas a réagir sur ce beau parcours en cdf