:article_fm: BackToWonder - Erick Torres

Erick Torres est un milieu offensif mexicain qu’on a découvert très jeune. Il fait son apparition dans Football Manager 2011 au Mexique. Dans son club de Chivas, il fait vite parler de lui et formera plus tard la légendaire doublette de Football Manager avec Carlos Fierro. Revenons sur son histoire.

Bonjour les @forumeurs, au travers de cette nouvelle série intitulée #backtowonder nous allons redécouvrir les légendes de Football Manager qui n’ont parfois jamais atteint leur réel potentiel. Après avoir ré-découvert Carlos Fierro lors de l’épisode précédent, passons à son frère d’arme Erick Torres.

Torres l’un des diamants de Chivas

Erik Torres c’est un milieu offensif central et buteur a peine plus vieux que Carlos Fierro. Star de la Milk Cup en 2010. En 2011 il explose à la face du Monde avec sa sélection U20 qui cartonne au tournoi de Toulon et à la Coupe du Monde U20 ou il sort la France des Griezmann, Lacazette et autres Koulibaly. Dans la foulée il fait ses débuts avec le Chivas au pays. Là encore c’est la révélation avec 13 buts en 40 apparitions. La saison suivante se complique pour lui. Toutefois son statut de baby stars lui ouvre diverses opportunités. La MLS s’ouvrent à lui. L’Europe en revanche ne se penchera jamais sur l’acolyte de Carlos Fierro.

Screen d’Erick Torres en début de FM11

E.Torres ET FM

Erick Torres fait son apparition dans FM 2011, s’il fait partie des wonderkids il n’est pas encore la pépite que tout les joueurs recherchent. En revanche sur l’opus suivant il revient avec son compère Carlos Fierro. Les deux joueurs deviennent une paire de sniper de classe mondiale.

Carlos Fierro enchaîne les buts tandis que Torres devient sans le savoir l’équivalent virtuel de Marek Hamsik en encore plus fort. Pour le signer on approche souvent les 6-10M€ et encore plus lorsqu’il quittera Chivas IRL. Son heure de gloire de référence au poste de MOC durera jusqu’à FM 2015.

Quelques tweet d’époque du phénomène !

Erick Torres est à 18 ans un offensif de choix, doué techniquement, doté d’une finition terrible pour son âge. Il a en outre des caractéristiques mentales super-solides et que dire de son physique avec déjà des notes supérieures à 13 dans tout les domaines. Son PA frôle les 150-160 et à l’époque ce n’est pas si commun. Son seul défaut ? Pour rejoindre l’Europe il lui faut un permis de travail. Et fatalement tout les joueurs se rue sur lui. Qui n’a jamais entendu parler de la doublette Torres - Fierro sur les forums FM.


Screen d’Erick Torres en début de FM12

Comme son compère buteur, on ne saura jamais réellement la cause de ce flop. Surnoté comme une bonne partie de sa génération mexicaine ? Trop de pression IRL pour confirmer les attentes ? En attendant à 27 ans sa carrière n’a quasiment pas décollée. Cependant et ce n’est pas le cas de tous les wonderkids il est toujours professionnel comme on va le voir ci-dessous.

Une carrière uniquement américaine

IRL sa carrière décolle réellement en 2013, après deux saisons accomplies il est prêté au club frère les Chivas USA. En deux saisons, il devient la révélation du championnat avec 7 puis 15 buts. Sa franchise ferme et Houston est la seule équipe a vouloir le récupérer. Le club américain fonde des espoirs dessus et lache 7M + un prêt de 6 mois au pays. Durant ses 6 mois il semble en forme et dispute une quinzaine de matchs pour 5 buts et 9 assists. Il arrive ensuite à Houston mais connait deux saisons vides avec aucun but marqué. Houston essaye de s’en débarrassé en l’envoyant en prêt au Mexique. Au Cruz Azul il ne marquera pas un but et reviendra aux USA malgré une option d’achat faible.

À son retour Houston a changé de coach et a choisit Wilmer Cabrera, ce nom ne vous dit probablement rien mais ce colombien est l’entraineur de Chivas l’année ou Torres cartonne en MLS. Sous ses ordres Torres va surprendre et inscrire 14 buts en MLS en 2017. Avec un hat trick contre les New York Red Bulls notamment il devient le meilleur buteur de l’histoire de la Franchise sur une saison. Durant cette période Cubo Torres devient aussi international mexicain, il compte à ce jour 4 capes avec les A.

Pour récupérer la place de « Designated Player » Houston décide début 2018 de le vendre. Il rejoint alors les Pumas d’UNAM au Mexique. Ce retour au pays pour se relancer à 25 ans sera un nouvel échec. Après 5 petits matchs, Cubo est libéré de son contrat et s’engage avec Tijuana. La bas il retrouve une place dans la rotation et joue. La première année il joue une quinzaine de matchs pour 2 buts, la suivante semble celle du renouveau avec 5 buts et des passes décisives. Convaincant c’est alors l’heure cet été d’une nouvelle chance en Major League Soccer pour Cubo qui rejoint Atlanta United pour remplacer Josef Martinez. Et pour sa première apparition il donne une assist. Alors je vous le demande. Cubo Torres va t’il ressusciter à Atlanta ?

image

4 « J'aime »

Vivement Freddy Adu

1 « J'aime »

Superbe article comme toujours :slight_smile:

J’adorais recruter ce joueur sur FM 2013 perso !

1 « J'aime »

J’avoue que Freddy Adu est pour moi la pire déception… tellement fort dans fm

2 « J'aime »

Quand je l’ai vu débarqué à Monaco j’en attendais tellement et ce fût un shpiiiitttt