:storygreen: :intro: Allez Rodez ! Ruthénois de Coeur

langfr-800px-Logo_Rodez_AF_2017.svg

L’entraîneur : Huenteao Mayorí

(Note de l’auteur : Bien que cette histoire invoque des événements, des personnalités et autres venant du monde réel, ce récit reste purement fictif, à l’image des protagonistes de l’histoire qui va être contée ici)

717f2407b26aeb9756c540ddd8e69621

Q uand on parle du Rodez Aveyron Football, il est difficile d’imaginer un club qui a de la réussite, qui a une histoire digne d’intérêt pour les néophytes, ceux qui lisent 3 livres sur les légendes telles que Cruyff père et Cruyff fils, Pelé, Ronaldo Nazario…Ou tout simplement les curieux du Football Français.

Il faut dire que notre club, pour des yeux amateurs, à l’air d’une vaste blague, d’un club comme seul l’Occitanie à le secret, et ce dans le mauvais sens du terme…

On a peut-être pas la fougue populaire de notre ville comme pour Marseille, Paris ou Lyon (ou Toulouse si on reste chez les voisins) à domicile comme à l’extérieur…

Ni même un hymne digne de ce nom (combien de fois l’ai-je entendu au stade celui-là…)

Mais il nous reste notre combativité, notre courage, malgré toutes les tumultes qu’on a connu, malgré les relégations qu’on a subi…On est resté un club fier, qui trust les plus hautes sphères du football français, et après avoir longtemps attendu, on a enfin retrouvé la deuxième division française, avec le statut de club professionnel !


langfr-800px-Logo_Ligue_2_BKT_2020.svg

Hélas, la première saison a été très compliquée…L’équipe à été exilée pendant un certain temps au Stadium de Toulouse, le temps que notre cher Stade Paul-Lignon soit aux normes. Au moment où la saison a été interrompue (p*tain de Covid…) On était 16ème, certes à 9 points de la relégation, mais on a quand même sué de faire l’ascenseur !

Moi ? Qui-suis-je ? Mon nom est Huenteao Mayorí, né le 21 Février 1960 à Totaras, en Argentine. Je suis le fils d’Arturo Joaquin Mayori, né à Buenos Aires en 1919 (la date a été perdue) un grand nom de la résistance communiste pendant les diverses dictatures en Argentine, et d’Adèle Marie Vermeult, née à Rodez en 1918, une résistante qui est ensuite partie vivre en Argentine avec Arturo.
Si j’ai atterri en France, c’est parce que moi et mon frère Juan Dario (né en 1969) on a du fuire le pays pour éviter les foudres de la junte militaire qui ont pris le pouvoir en 1976.

On a été recueillis par de la famille proche à Rodez, où moi et Juan Dario (qui s’est renommé ‹ Jordan › pour être plus ‹ européen ›) avons fait nos études…Avant que Jordan ne parte à Los Angeles sur un coup de tête à a peine 16 ans. Pendant ce temps, j’ai pratiqué les sports que j’avais connu en Argentine, le cyclisme mais surtout le football.


1991.06-016-Marseille.Rodez-CF-4-1

Le 1 Juillet 1986, j’ai signé mon premier contrat pro avec le club…Et j’y suis resté pendant 16 longues années, jusqu’à la saison 2001-2002. J’ai vécu tant de matchs incroyables en Coupe de France, les titres de Division 3 (Groupe Sud-Ouest puis Centre-Ouest) en 1988 et en 1990, et malgré mes 41 ans j’ai tenu à faire une dernière saison après la relégation en CFA2, pour éviter qu’on tombe en Régional pour ne plus jamais en revenir…

Après ma retraite en tant que joueur, j’ai quand même tenu à rester au club, en tant que membre du staff, cependant je suis parti au Portugal pendant quelques années, pour souffler un peu, et aussi pour m’occuper pleinement de mon fils Yoshinori (né en 1995) qui étudiait à Lisbonne. J’en ai profité pour être analyste pour des émissions de football là-bas, et j’en garde un beau souvenir.

C’est en 2017, après le titre de National 2, que je suis revenu en France, et le président Murat m’a accordé un poste dans le staff, celui de la formation des jeunes.

Après la saison plus que stressante que nous avons vécu, j’ai décidé de parler à Peyrelade. On a des jeunes talents, on a du potentiel, mais c’est pas dans ces conditions qu’on va être un club stable dans l’élite. Je l’ai convaincu de ma grande connaissance sur la tactique, sur mon expérience, et on est parvenu à un accord, je deviens manager (entraîneur + directeur sportif) tandis qu’il deviendra mon adjoint.

ALLEZ RODEZ !


12 « J'aime »

Les jeunes pousses : La Classe Zeta, par Dipizo

Salut, moi c’est Dipizo, de mon vrai nom Antony Diego Pizo. Je suis né le 17 Août 2003 à Rodez, de mère péruvienne ( d’ethnie Huenca) et de père français. Malheureusement mon père est décédé d’un cancer alors que j’avais à peine 2 ans, je ne l’ai jamais vraiment connu. Depuis ma mère s’occupe seul de moi, et mon niveau scolaire n’est pas stratosphérique pour que je puisse espérer quelque chose d’autre. Le foot est ma liberté, autant que la musique.

Pour être honnête, quand j’ai intégré les équipes de jeunes de Rodez en 2013, je ne me faisais pas d’illusion sur mon niveau, je faisais pas ça pour finir au Real, juste pour profiter du cadre du club, d’un endroit tranquille dans la ville et peut-être rencontrer des amis. C’est là que la « Classe Zeta » rentre en scène.

La classe Zeta, c’est le nom donné à un des groupes de joueurs nés entre 1999 et 2003 (dont je fait partie) qui est issu de situations que n’importe quel politique de l’UMP qualifierait de « malfamée ». Quand on parle de nous dans certaines presses, je ressens un certain mépris, ou de la pitié mal placée (les deux peuvent se valoir) quand on parle de nous, indépendamment de notre talent. Surtout que vu qu’on a presque tous grandi à Rodez, ils s’imaginent déjà qu’on va tous jouer en Equipe de France…

Ici, je vais présenter mes camarades de cette « classe », que j’espère voir devenir titulaire un jour avec moi :

Choejor Aang

Lui, c’est Choejor. Techniquement il préférerait qu’on l’appelle « Aang », mais vu le tact de certains fans et de certains journalistes qui ont évidemment un certain dessin animé en tête, son nom « professionnel » est Choejor. Cette année, en 2020, il va fêter ses 21 ans. Lui n’est pas né en France, mais à Thimphou, au Bhoutan (1999). Sa famille a fui le pays en 2002 pour échapper à la politique répressive du roi de l’époque Jigme Singye Wangchuck. Le Bhoutan a été (et est encore d’une certaine manière) un état totalitaire, bien qu’il y ait eu de légers progrès à ce niveau…

Après diverses changements de pays (Inde, Pakistan, Turquie…) sa famille est arrivée en France en 2007. A ce moment-là ils ont été pris en charge financièrement par une ONG que Huenteao avait crée pour aider au logement et à l’accès au travail des réfugiés et autres demandeurs d’asiles qui viennent en Occitanie. Choejor a rejoint les équipes de jeunes assez tard, à 13 ans. Bien qu’il n’ait jamais considéré être footballeur professionnel un jour, il est très studieux et attentif. C’est aussi le seul footballeur qui est bouddhiste pratiquant (vajrayana il me semble) de tous les clubs professionnels de France, ça j’en suis quasi sûr.

Si ma mémoire est bonne, il a choisi le rôle de gardien car il ne se trouvait pas assez physique pour être défenseur ou milieu, ni assez rapide pour être un ailier par exemple. Par contre, il est assez bon des pieds, a une bonne détente, et il a une capacité d’anticipation que j’ai rarement vu, mêmes dans des compilations types « FUTURE (Insère pays aléatoire) NEUER ? BEST SKILLS AND STOPS 2019 ». Il souhaite devenir un exemple d’espoir pour les jeunes bhoutanais, et être le gardien de la sélection bhoutanaise, je lui souhaite bonne chance…



Étienne Ngomé

Étienne lui est né en France. Pas à Rodez, mais à Saint-Antoine, dans le Gers (Le 2 Février 2001 je crois)…Sa famille a déménagé à Rodez en 2007, et il a intégré les équipes de jeunes en 2009, à l’âge de 8 ans, pour dire à quel point c’est un « ancien » du club d’une certaine manière. Sa famille vient du Sénégal, et a aussi été aidée par l’ONG de Huenteao que j’ai sus-mentionné. C’est un bosseur, le premier au centre pour les entraînements, si il y a bien un de la Classe Zeta qui va finir dans un club du Top 5 européen…Bon je veux pas lui porter la poisse mais lui est bien parti.

Il a toujours joué en tant que défenseur central gauche, il remate en boucle des matchs de Pepe, Ramos, Chiellini…La défense à la méditerranéenne quoi :hoho: J’espère qu’il ne veut pas devenir un boucher comme eux le sont, sinon je connais des arbitres (et des coachs soyons honnêtes) qui vont passer de très mauvaises nuits…



Martin Vidal

Dans la Classe Zeta, il y a deux joueurs qu’un polémiste sur CNews pourrait qualifier de « français de souche », quoique cette définition ait eu dans l’histoire de l’humanité un quelconque sens, 'fin bref… Martin est né à Bram en 2002, mais ses parents sont morts en 2006 dans un accident de voiture dont il a été le seul survivant…Tu parles d’un miracle. Depuis il a fait un roadtrip de presque tous les orphelinats de la région, son comportement asocial et son agressivité n’aidant pas les choses. Puis il a rencontré Antoine lors des tests pour recruter de nouveaux jeunes, et depuis les deux sont inséparables dans notre classe, comme en dehors.

A la base, Martin couvrait toute l’aile droite, il pouvait aussi bien jouer ailier que latéral ou pivot. Mais Huenteao lui a conseillé de profiter de sa patte gauche et de sa rage de vaincre pour concentrer sa productivité en tant que défenseur gauche, et le moins que l’on puisse dire, c’est que ça marche. Le souci, c’est que le poste est littéralement bouché par d’autres joueurs plus ou moins expérimentés, et comparé à Antoine, à moins d’un miracle Laurent ne va pas le mettre titulaire avant un certain temps, et Dieu sait que quand il ronge son frein, il fait pas semblant :sweat:

L’Equipe de France ? Soyons sérieux, si on le sélectionne, il serait capable d’aller chez les proches de Deschamps pour les menacer et lui faire pression afin qu’il sélectionne Antoine en même temps…Une telle abnégation pour un pote j’ai rarement vu ça :poggers: On le surnomme « Mectom » entre nous.



Antoine Ricochet

Antoine, c’est un sacré cas…Fils de coiffeuse, son père est mort comme une merde pompette (je reprends ses propres termes), avec tellement d’addictions que je me suis demandé si je n’hallucinais pas moi-même rien qu’à écouter son histoire. Antoine est le plus tardif de la classe, c’est un 2000 (Le 2 Aout 2000) qui a rejoint le club en 2015, encouragé par…Huenteao, qui a vu ses performances amateures sur Youtube. Lors des tests, il a rencontré Martin, et bizarrement il a su canaliser les tendances légèrement violentes de ce dernier, tout en gagnant en fermeté et en confiance de soi de la part de Martin.

Martin a choisi le poste de défenseur gauche, Antoine a choisi le poste de latéral droit, pour être dans une parfaite logique de symétrie. Les deux ont une connexion presque télépathique, et vu qu’on parle d’un fan de Foot 2 Rue c’est pas anodin…Bien qu’il n’ait jamais osé se surnommer lui et Martin « Les TekNo » parce qu’ils sont « blancs comme un c*l » alors que les deux jumeaux de la série sont d’origine algérienne. Il ne pense pas vraiment à un potentiel futur en EDF.



Jahan Sahin

Jahan a de loin le passé le plus borderline de toute notre classe. Et la plus « Plus Années 2000 que ça tu meurs ». Il est né en 2001. En Afghanistan. Sa mère a fui le pays quand les Etats-Unis ont fait du pays un cimetière de bombes, direction l’Ouzbékistan. Elle s’est remariée là-bas, mais elle et son époux ont fui le pays en 2005 pour échapper à la répression du « président » Islam Karimov (à peu près après le massacre d’Andijan, pour vous donner une idée…) Les Sahin atterissent en France en 2012, ils sont logés à Rodez par l’ONG d’Huenteao et Jahan rejoint les équipes de jeunes en 2013.

Son niveau scolaire n’a jamais atteint un bon niveau, et bien évidemment le harcèlement qu’il s’est pris par rapport à son origine et à sa religion (il est musulman comme ses deux parents, mais non pratiquant) n’a pas du tout aidé. Quand tout un tas de sombres merdes se tournent vers toi comme si tu étais un potentiel terroriste et te balancent toute leur haine et leur inculture du Moyen Orient, ça incite pas à « s’insérer ». Le foot est le seul domaine où il a des potes, c’est à dire nous, la Classe Zeta.

C’est un milieu de terrain axial assez polyvalent, qui peut déclencher un contre éclair pour les attaquants, ou rester au milieu pour canaliser les offensives adverses et autres duels pour la possession du ballon. Depuis un certain temps il ne veut plus entendre parler des Bleus (« Jouer pour un pays qui me crache à la gueule parce que des fous armés prétendent prier le même Dieu que moi, NON MERCI »), il parle de jouer pour l’Ouzbékistan, le pays de son père, qui depuis la mort de Karimov commence peu à peu à se démocratiser, et il veut incarner ce renouveau.

Samir Rami

Samir est né à Beyrouth, le 6 Septembre 2000, d’une mère libanaise et d’un père français. Il n’a jamais évoqué son père, mais le fait qu’il ait gardé le nom de famille de sa mère est assez évocateur, ça et « Ma mère m’a dit que leur relation était ‹ commerciale ›, et il est parti aussi vite qu’il est venu. » Sa mère et lui sont arrivés à Narbonne en 2007, et ils ont déménagé à Rodez en 2012. Il a rejoint les équipes de jeunes la même année. C’est mon meilleur pote depuis qu’on a joué nos premiers matchs ensemble. On a les mêmes goûts musicaux (c’est-à-dire tout et n’importe quoi tant que ça fait des vues sur TikTok et Vine) et on regarde les mêmes séries animées.

A l’inverse de Jahan, c’est un pur milieu défensif axial, qui ne quitte jamais son poste sauf dans des cas critiques. C’est un énorme fan de Sergio Busquests et du Barça, à l’inverse de moi qui rêve d’une carrière à Madrid, que ce soit pour les Colchoneros ou les Merengue. Il est très professionnel, très efficace sur ses tacles debout, il ne se jette rarement voire jamais, et évite à tout prix les fautes stupides et les cartons.

Il semblerait bien que j’ai fait le tour…J’espère qu’on va tous percer au plus haut niveau et montrer au monde notre valeur, qui plus est pour les VRAIS Sang et Or…

ALLEZ RODEZ!

3 « J'aime »

Les transferts et la première compo

Comme mentionné plus tôt, l’effectif n’est pas aussi dépourvu de qualité que d’autres équipes, mais à certains postes le différentiel avec les autres équipes professionnelles, de Ligue 2 mais surtout de Ligue 1, se sont bien fait sentir pendant toute cette saison 2019-2020, quand bien même elle est incomplète (encore heureux, on a peut-être échappé à une relégation qui sait).

Huenteao Mayori est un fin stratège, des mots mais aussi pour les négociations. Il a une grande connaissance du football sud-américain, tout comme des pays de l’est (les Balkans, les pays slaves…) là où rares sont les gros clubs qui s’intéressent aux jeunes, Rodez aura le champ libre pour recruter là-bas, tout comme en Asie du Sud-Est.

Il a su faire jouer ses contacts pour trouver des bons joueurs tout en évitant de dilapider le budget transfert (Rodez est quand même l’un des deux seuls clubs bénéficiaire de toute la sphère pro de France, s’agirait pas de ruiner ça) et a conclu des accords pour donner une sortie à certains joueurs trop « limites » en terme de niveau.

Ventes
-Yohan Roche (DCG/DCD) :arrow_forward: Adanaspor (1.Lig, 2ème division turque)
Montant : 600K

-Ayoub Ouhafsa (BU) :arrow_forward: Neuchâtel Xamax (Challenge League, 2ème division suisse)
Montant : 800K

-David Douline (MDC/MC) :arrow_forward: Servette FC (Challenge League, 2ème division suisse)
Montant : 450K

-Nathanaël Dieng (DCG/DCD) :arrow_forward: Red Star FC (National 1, 3ème division française)
Montant : 500K (On l’avait acheté 150K à Grenoble, ça c’est de la plus value :kappa:)

-Boris Mathis (BU/AG) :arrow_forward: EA Guingamp B (National 2 Groupe A, 4ème divison française)
Montant : 200K

-Pierre Ruffaut (MDC/MC/MD) :arrow_forward: SO Cholet (National 1, 3ème division française)
Montant : 400K

-Valentin Henry (ALD/MD/MG) :arrow_forward: FC Sochaux (Ligue 2 BKT, 2ème division française)
Montant : 500K

-Bart Straalman (DCG/DCD/DD) :arrow_forward: Grenoble Foot 38 (Ligue 2 BKT, 2ème division française)
Montant : Aucun, transfert libre.

-Arthur Desmas (Gardien) :arrow_forward: Clermont Foot 63 (Ligue 2 BKT, 2ème division française)
Montant : Aucun, transfert libre

(D’autres joueurs ont bougé, mais l’effectif est tellement conséquent que je me suis concentré que sur les principaux départs)

Total des ventes : 4,5 Millions d’euros

Nous arrivons à la partie la plus intéressante, à savoir les arrivées…Et on a des surprises du côté ruthénois, pour sûr…

Arrivées



Orbelín Pineda

Postes : AG/MC/AD

Nationalité : :mex:

Âge : 24 ans

En provenance de : Cruz Azul (Liga MX, Première division mexicaine)

Montant du transfert : 4,25 millions d’euros



Pablo Galdames

Postes : MDC/MC

Nationalité : :chile:

Âge : 23 ans

En provenance de : Vélez Sarsfield (Superliga, 1ère division argentine)


langfr-800px-Escudo_del_Club_Atlético_Vélez_Sarsfield.svg

Montant du transfert : 1,3 million d’euros



Supachok Sarachat

Postes : MOC/AG/AD

Nationalité : :tha:

Âge : 22 ans

En provenance de : Buriram United (Thai League, 1ère division thaïlandaise)


800px-Buriram_United_logo.svg

Montant du transfert : 100 000 euros



Mario Gavranovic

Postes : BU/AT/MOC

Nationalité : :sui:

Âge : 30 ans

En provenance de : Dinamo Zagreb (1.HNL, 1ère division croate)



Montant du transfert : 1 million d’euros

On note aussi les premiers contrats pro de plusieurs pépites du centre de formation, après Dipizo qui a signé son premier contrat l’an dernier, en Juin 2019, d’autres jeunes de la même génération vont intégrer l’équipe première :



Choejor Aang

Poste : Gardien

Nationalité : :bho:

Âge : 21 ans

Formé au club depuis : 2010

Rôle : Joueur de rotation, joueur d’avenir

Concurrence au même poste : Lionel Mpasi-Nzau, Thomas Secchi



Etienne Ngomé

Poste : DCG/DCD

Nationalité : :sen:

Âge : 19 ans

Formé au club depuis : 2009

Rôle : Titulaire occasionel

Concurrence au même poste : Pierre Bardy, Julien Célestine, Joris Chougrani



Martin (Thomas) Vidal

Poste : DG/ALG

Nationalité : :fra:

Âge : 18 ans

Formé au club depuis : 2015

Rôle : Joueur d’avenir

Concurrence au même poste : Johann Obiang, Nassim Ouammou, Amiram Saiana



Antoine Ricochet "Ricoche"

Poste : DD/ALD

Nationalité : :fra:

Âge : 20 ans

Formé au club depuis : 2015

Rôle : Titulaire indiscutable

Concurrence au même poste : Grégory Coelho



Samir Rami

Poste : MDC

Nationalité : :lbn:

Âge : 20 ans

Formé au club depuis : 2012

Rôle : Joueur de rotation d’effectif

Concurrence au même poste : Rémy Boissier, Pablo Galdames, Jahan Sahin



Jahan Sahin

Poste : MC/MOC

Nationalité : :uzb:

Âge : 19 ans

Formé au club depuis : 2013

Rôle : Titulaire important

Concurrence au même poste : Supachok Sarachat, Orbelin Pineda, Samir Rami


Montant total des arrivées : 6,7 millions d’euros

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Huenteao Mayori n’a pas chômé :sweat_smile: A voir ce que ça donne sur le terrain, d’après les dernières infos d’EA Sports Live on peut constituer une compo type comme celle-là :

A voir selon ce que ça donne sur le terrain pour les matchs de préparation…

ALLEZ RODEZ !

3 « J'aime »

Le retour d’une story bien barré :grin:

1 « J'aime »

Quand j’ai vu le titre j’ai deviné l’auteur.
J’ai surement un 6éme sens. :kappa:

1 « J'aime »

Lecture des lecteurs

J’adore comme j’ai une certaine réputation, alors que comme @Wasyl aime si bien le rappeler je n’ai aucune story achevée à mon actif :kappa:

Pareil, je comprends pas en quoi mon humour est aussi reconnaissable dès le titre :kappa:


:wave: Salut les gens ! :wave:

Oui bon je sais que niveau stories je suis devenu une sorte de meme vivant pour ce qui est des stories inachevées.

Mais entre mon PC qui m’a récemment laché et ce putain de Covid, ma déprime n’a pas tout à fait aidé à ce que je joue de manière régulière, ni à ce que je rédige des posts alambiqués que vous lisez là maintenant (Vous voyez les posts en haut ? Vous les lisez en 2 minutes, mais moi con que je suis, je tape tout à la main, je passe facile 2 HEURES pour UN post, et je pense que c’est vrai pour un tas de malheureux auteurs de stories ici :sob:)

Bon, bonne nouvelle : J’AI UN SETUP DE G@MERZ MAINTENANT ! :partying_face:

Setup que j’ai failli tuer en jouant pour cette story, parce que ce con de PC a tenté de se suicider à coup de surchauffe du GPU (50°C, normal)

ET NE ME DITES PAS QUE C’EST MA FAUTE, j’avais mis les paramètres graphiques du jeu sur « Auto », donc c’est le PC lui-même qui a décidé de mettre les graphismes au max, quitte à fondre dans le processus :man_facepalming:

Autre élément qui a pris du temps, la création des personnages dans l’éditeur de Pro Fifa.

Et là, je sais que certains se posent la question :

Une petite minute, Lindex, pourquoi tu as mis des joueurs Ouzbeks, Libanais…Alors que les sélections ne sont même pas dispo sur PES, alors sur FIFA ?

Et c’est là que je vous réponds :

C’EST LA MAGIE DES MODS BABEY !!

Grâce au mod « Extra National Teams Patch » (dispo ici : Extra National Teams Patch 6.0 | Soccer Gaming ) Toutes les sélections qui sont indiquées en blanc dans le tableau ci-dessus sont ajoutés, sans aucune altération (aucun championnat ni d’autres sélections supprimées) et c’est ainsi que Jahan, Samir et Etienne vont pouvoir défendre les couleurs de leurs sélections dans de vraies compétitions (il y a effectivement la Coupe d’Asie, la CAN etc…Sans compter les groupes de qualifications à la Coupe du Monde)

Par contre, Aang ne va pas pouvoir être sélectionné par le Bhoutan (du moins dans le jeu) car le Bhoutan est une nation tellement à la ramasse que le moddeur s’est dit (à raison) que personne allait jouer avec… :sob:

Je m’excuse de mon silence radio, et je vous donne rendez-vous très vite (enfin j’espère) pour les compte-rendus des premiers matchs de ce RAF nouvelle génération ! :partying_face:

5 « J'aime »

Je confirme :grinning_face_with_smiling_eyes:

2 « J'aime »

C’est là tout le plaisir de l’écriture, accorder énormément d’attention à un texte que certains survoleront rapidement ; on peut y cacher quelques énormités complètement aberrantes sans que personne ne se doute de rien, et seule une poignée de lecteurs attentifs en auront conscience
Hiding in plain sight comme on dit, grâce à ça tu peux gratter dix likes sur un post qui contient des propos tellement odieux que même Satan en personne te dirait de te calmer

Ah, les joueurs PC et leurs mods infinis, vraiment une master race

1 « J'aime »

Tu dis ça, mais EA vient de sortir une update de FIFA 21 pile aujourd’hui et ça nique mon mod :skull: :gun:

L’intro donne envie ! Vivement la suite :wink:

1 « J'aime »

Réponse(s) aux lecteurs

Désolé si vous avez trouvé le temps long, mais j’espère que vu le post qui est concocté vous m’excuserez :sac:


La pré-saison, Partie 1

Le moins que l’on puisse dire, c’est que notre standing ne nous promettait pas des compétitions de pré-saison d’un niveau extraordinaire. Certes, la prime en cas de victoire finale est la plus faible des trois, mais en y réfléchissant j’ai du me résigner, on a des adversaires d’un niveau Ligue 2, et surtout qui EUX ont eu une reprise moins…bazardée qu’en France.

Il s’agissait donc d’amortir le potentiel choc différentiel entre l’état physique et possiblement moral entre nous et nos adversaires.

Cette compétition comporte 2 groupes de 4 équipes, les deux premiers de chaque groupe étant les seuls qualifiés pour la phase finale. Notre groupe à nous est composé de Konyaspor, Göztepe et Paderborn. On va commencer par affronter Konyaspor au Stadion Neder.

Mais avant de parler de cela, je tiens à faire un dernier petit état des lieux du club et de ses objectifs…

Le capitaine, Pierre Bardy, m’a accueilli avec professionnalisme, et je vais avoir bien besoin de son expérience (ça fait 12 longues années qu’il est au club) pour montrer le chemin aux nouvelles têtes, que ce soit les recrues qui n’ont jamais joué en France comme Orbelin, Pablito ou Supachok, les jeunes pousses de la Classe Zeta…

Ou encore les nouveaux joueurs du centre de formation comme Mitch.

La présentation face à la presse s’est bien passée, je suis habitué aux médias français comme étrangers, plus pour ma légère carrière politique que pour le foot mais soit.



En tout cas, hélas…Bien que j’ai fait de mon mieux pour trouver une porte de sortie pour certains joueurs, un constat est implacable quand on regarde l’effectif complet…

On a un certain surplus de joueurs, et ça n’est pas forcément très qualitatif pour être honnête… Certes les éléments les plus âgés sont partis, mais on a quand même un sacré bazar à certains postes, à commencer par celui du buteur. Traditionnellement on joue avec deux buteurs, et je ne compte pas changer ça, mais le fait qu’à part Dipizo, Gavranovic, et le fidèle Ugo Bonnet, ça ne vaut pas la Ligue 2, très clairement…



Une des décisions que j’ai pris en conséquence, c’est de mettre le jeune Kérouédan (20 ans quand même) sur la liste des prêts. Il est assez bon pour le niveau National, mais on peut pas se permettre de le mettre titulaire, voire même dans les remplaçants, face à des équipes de Ligue 2…

De base, Rodez, sous Peyrelade, a joué en 5-3-2, de manière assez défensive et en jouant de manière presque clichée sur les contre-attaques, sans vouloir offenser mon prédécesseur-et maintenant adjoint.

Cependant, j’ai tenu à tester une autre tactique pour ces matchs de préparation, tant qu’on peut encore expérimenter sans prendre de risque pour les compétitions qui importent. J’ai donc organisé ce 4-1-3-2, Pineda en ailier droit, Galdames en MOC, Obiang en latéral gauche (Vidal est sur le banc), Ricoche en latéral droit, une charnière centrale Ngomé-Bardy et un duo de buteurs Dipizo-Gavranovic.

En parlant de compétitions qui importent, il est temps que je vous montre ce que le président Murat a décidé au niveau des objectifs…



-ATTENDS QUOI ?!



PLAIT-ÎL ??



(Note de l’auteur : Je vous jure sur la vie de Scintilla que je n’ai AUCUNE p£tain d’idée de comment ce bug est arrivé, normalement le club a comme objectif d’éviter les dernières places. Il semblerait que les transferts que j’ai fait, ajoutés aux joueurs que j’ai crée, ça ait direct cassé l’IA :sac:)

ça et le fait que j’ai mis la difficulté en « Pro », alors que depuis FIFA 15 je jouais en Semi-Pro…oskour

Et faites pas attention à l’objectif sur les salaires, je l’ai direct foiré parce que les Pros qui ont été crées (Dipizo etc…) n’avait qu’un an de contrat, comme les arrivées ‹ manuelles › (Pineda, Galdames…) et donc les négociations ont été précipitées


Disclaimer : Je tiens à vous prévenir de suite, quand j’avais teasé ailleurs que cette story puerait l’amateurisme et la loose au niveau de mon talent de joueur, c’est à cause de CE genre de matchs.


1er match : Rodez AF- Konyaspor

-Par tous les saints du Football, je suis ravi de pouvoir ENFIN commenter du football français après le bazarchoui de la saison dernière, et tout ceci avec évidemment, mon acolyte, mon cher associé, mon ami jusqu’à la mort, LUCIEN ! COQ !

-Je suis aussi très ravi de te revoir enfin, mon cher Thierry, pour cette diffusion en direct, sur la seule, l’unique chaine pour suivre le foot international avec un paiement en une fois, EA SPORTS LIVE !

-Je sais qu’a première vue cette rencontre de pré-saison ne paie pas de mine, mais il s’agit quand même du premier match en tant que coach de la légende de Rodez, Huenteao Mayori, qui a quand même la soixantaine, ainsi que des débuts d’un nombre important de nouveaux joueurs, que ce soit des transferts ou des jeunes du centre de formation !

-En effet, ce 11 de départ ressemble très peu à celui que Laurent Peyrelade alignait lors de ses derniers matchs…Notamment, on peut citer l’arrivée du nouveau protecteur des cages, que certains supporters enthousiastes surnomment « L’avatar », Choejor Aang !

"Sur l’aile droite, on a le latéral Antoine Ricoche, et l’ailier Orbelin Pineda, un espoir mexicain tout droit débarqué du grand club de Cruz Azul qui va connaître sa première expérience en Europe…En Ligue 2 BKT."

-Faut bien commencer quelque part…Sur l’aile gauche, on a deux ‹ survivants › de l’ancienne équipe, avec Obiang en latéral gauche, et Dembélé en milieu gauche.

"Dans l’axe, on retrouve une charnière Ngomé-Bardy, mélange subtil de potentiel et d’expérience, au milieu on a Samir Rami en sentinelle, et Pablo Galdames en offensif, derrière le duo de buteurs Dipizo-Gavranovic."

-Tous ces noms sont assez alléchants pour des curieux de football français, comme nous le sommes…Il s’agit pour tout le monde de faire une bonne première impression !

(Sur le terrain…)

-On n’a rien à perdre, tout à prouver, ON Y VA LES GARS !

-Aieaieaie ça sent pas très bon pour Rodez, les turcs de Konyaspor ne font pas de cadeau, Skubic qui se rapproche des cages de Choejor–



"FAUTE D’NGOMÉ !! L’arbitre siffle déjà penalty et sort le jaune!"

Oh Lord GIF by memecandy

-MAIS QU’EST-CE QUE TU FOUS ?!

-J’avais pas le choix !! C’est de ta faute Antoine, il t’a sêché comme si tu jouais pour Blagnac ! Concentre-toi merde !

-Le malheureux Aang qui se retrouve sollicité de la pire des manières, d’entrée de jeu, pour son premier match…ça fait mal à voir.

-A voir si il peut sauver son équipe, ou si la pression va être trop forte…

-Skubic qui s’élaaaaaNCE ET C’EST DEDANS !

"Il a cédé à la pression, on peut pas tellement lui en vouloir…"

-On est qu’au tout début du match, et j’ai pas envie de les enterrer encore plus, mais les joueurs ruthénois sont proche d’un match cauchemardesque…


-Ca va mieux du côté de Rodez, avec, cette course ! De Gavranovic qui s’élance vers Ibrahim Sehic !

-Faut qu’il fasse attention au retour des défenseurs-- LA FAUTE !!

-L’arbitre qui s’approche de Jevtovic, ça va faire mal-- Il l’avertit ? C’est tout ?!

-Je trouve que c’est suffisant, c’était pas le dernier défenseur, très loin de là. La soirée va être très longue pour les ruthénois par contre, ça je maintiens…

-Ismaël Diomandé qui a passé Rami ! Il est face à Bardy, il tente de le dribbler pour armer sa frAPPE…

"ET C’EST AU FOND ! AANG QUI NE PEUT RIEN FAIRE FACE A CETTE BALLE EN PLEINE LUCARNE !

-On sent une perte de patience totale sur le banc, Huenteao est circonspect devant cette passivité défensive, tandis que le jeune Martin Vidal semble vouloir allez à tout prix sur le terrain…

(Sur le banc)

-Non mais matez moi ça !!! Obiang tu chies dans la colle p$tain !

-Thomas tu te rassoies immédiatement !!

C’est pas croyable à tel point on est A CH@ER !

-J’ai presque envie de dire, encore heureux qu’ils ne soient pas à domicile, parce qu’un match comme ça, à Paul-Lignon, même sans spectateurs ça aurait pas pardonné…

-Clairement, l’arrêt du championnat a fait du mal à certains, mais pour d’autres c’est beaucoup moins excusable ! Reste plus qu’à espérer que Dipizo et ses camarades se réveillent en seconde période…

(Pendant ce temps, dans les vestiaires…)

-…J’ai pas les mots. Tout ce travail à l’entraînement, tout ce qui avait été entrevu la saison dernière…Tout ça s’est évaporé. Même des portugais de 4ème division mettraient plus d’envie ! A part Orbelin et Mario vous faites presque rien ! C’est pas parce qu’on est dans un match de préparation qu’on peut se permettre d’être aussi laxiste, ne serait-ce que par déontologie !

Un slience lourd s’est installé.

"Martin, je pensais t’avoir appris à ne pas enfoncer les autres quand ils sont dans le mal, car le karma pourrait très bien te retomber dessus…

-Buy yourself your maturity Mectom…

Choejor était lui aussi plus stressé que d’habitude, et s’est pas privé de remettre Martin sur Terre.

Huenteao fixa Martin droit dans les yeux

-Obiang ici présent se dit prêt à sortir à la 60ème pour que tu joues un peu. Mais si c’est pour être autant à la ramasse que tes camarades, j’espère que ça te servira de leçon, d’accord ?

Antoine fit un échange de regards avec Martin, et Martin hocha de la tête.

-Désolé m’sieur…

Il parla a peine fort, ce qui contrastait avec son explosivité assez fréquente. Antoine et Huenteao étaient bien les seuls qui pouvaient le calmer, avec leurs méthodes à chacun.


-Ici Thierry Malnar pour EA Sports Live, je suis toujours en compagnie de Lucien Coq, tandis que la seconde période de ce match entre Rodez et Konyaspor va débuter à l’instant même !

-Pour rappel, le score est actuellement de 0-2 faveur Konyaspor, on est sur un match à sens unique au niveau du score, malgré des stats à peu près égales entre l’équipe occitane et l’équipe turque, ce qui montre bien la défaillance au niveau du dernier geste chez les ruthénois…

-Dipizo ! Qui est lancé ! Va-t-il tenter un tir de loin ou dribbler les défenseurs pour sécuriser-- IL TENTE LA FRAPPE EN DEHORS DE LA SURFAAAAACE !!

-A LA LIMITE DU POTEAU MAIS CA RENTRE !! Rodez réduit l’écart, 1-2 !!

-Oula ! Dipizo a raté sa glissade sur les genoux et a un peu roulé, il va bien ?

-Il va bien, il a même l’air de sourire, je crois que c’était un peu calculé, on parle quand même d’un Tiktokeur…

-Tout de suite les jugements…

-Non mais il faut dire les choses tel qu’elles sont, il a buzzé pour la première fois avec une cover de ‹ Brazil › sur TikTok en 2018…

(Note de l’auteur : la chanson en question, c’est celle-ci)

-On est à la 63ème minute de jeu, et Huenteao Mayori a procédé à 3 changements :

"On note l’entrée de Jahan Sahin, son premier match en pro, qui vient remplacer Samir Rami, tandis que Galdames recule d’un cran et passe sentinelle.

-Supachok Sarachat, le joueur thaïlandais, va jouer son premier match en Europe, tandis qu’il remplace Dembélé sur le flanc gauche, et on note l’entrée du latéral gauche Martin Vidal, à voir si il fait mieux qu’Obiang…

-Dipizo qui se rapproche des cages adverses, peut-être pour l’EGALISATIOOON !

-La parade réflexe d’Ibrahim Sehic qui préserve l’avance de son équipe !! Faut espérer que les ruthénois ne regrettent pas toutes ces occasions gâchées…

-Ca risque d’arriver très vite, avec cette contre-attaque ! Des turcs ! Ismaël Diomandé qui fonce face à CHOEJOOOOOOR !!

-Le malheureux gardien bhoutanais qui s’incline pour la troisième fois !! 1-3 FAVEUR KONYASPOR !

-Aang n’est pas du tout aidé par sa défense, Martin Vidal s’est pris un coup du sombrero, Bardy et Ngomé se sont fait avoir par les passes transversales, et pour finir Ismael Diomandé n’est pas tombé dans le piège du hors-jeu car Ricoche l’a couvert…

"Ce qui est sûr, c’est que je connais un gardien qui va passer une mauvaise nuit ce soir, surtout avec ce joueur en tête…

"Le coup de sifflet final est donné, pour les ruthénois c’est clairement une libération…Ce match a été un supplice, et pourtant c’est pas faute de ne pas avoir essayé…

-Quand on voit les stats, on se rend compte d’a quel point il y a des occasions, mais soit elles sont vendangées avant que Gavranovic et Dipizo puissent en faire quelque chose, soit ça leur arrive dans les pieds mais ils butent sur le gardien…

"Va falloir se resaisir pour les deux prochains matchs, parce qu’au bout de cette première journée de ce tournoi de pré-saison, Rodez a le bonnet d’âne, puisque qu’entre-temps Göztepe et Paderborn ont fait match nul 2-2…

-Quand bien même on parle d’un tournoi de pré-saison, se faire éliminer dès le début serait humiliant voire inquiétant au vu des objectifs de Rodez en Ligue 2… En tout cas, merci d’avoir suivi ce match sur notre antenne, c’était Lucien Coq en compagnie de Thierry Malnar, à vous les studios !


It Hurts Jersey Shore GIF by Jersey Shore Family Vacation

(Note de l’auteur : Cette défaite n’était pas scénarisée, j’ai vraiment pris la difficulté ‹ Pro › de plein fouet :sac:)

Espérons que les prochains matchs de préparation se passent mieux, n’est-ce pas ? :sweat_smile:

5 « J'aime »

Je ne sais pas lequel copie l’autre (entre @Loozar et toi) , mais écrire en taille 2 000 ca sert à rien…

Aie le premier amical fait mal … J’espère que tu arriveras quand même à sortir des poules !

1 « J'aime »

Entre la police en 2000 et le rouge je sais pas ce qui est le plus à vomir :no:

Le rouge je trouve ça dans le thème de Rodez, et encore j’ai fait des recherches pour éviter de prendre du rouge trop « brilliant »

Hey je savais pas qu’ils avaient implémenté ce truc-là dans les dernières versions de FIFA, l’idée est intéressante :damned:

Ce jeu encore plus brisé que FM quand on lui passe des updates flinguées |

Attends y’a des confettis ou peut importe comment ça s’appelle osef sur le terrain pour ce match amical bidonné ? WTF :thinking:

1 « J'aime »

Je n’ai pas joué à ce jeu depuis fifa 2001, les graphismes ont changé :sac:

Le rouge ne me dérange pas j’utilise le skin lemon.

1 « J'aime »

Information importante

Comme je l’avais mentionné ailleurs, ce mois d’août est un mois de vacances avec des pérégrinations assez loin dans le Sud de la France, où j’aurais pas accès à mon gros PC :sac:

En conséquence, j’en suis navré, mais le récit aura une première pause d’aujourd’hui jusqu’à mon retour dimanche 8 août, où je posterais la suite de cette pré-saison bordélique :kappa:

Amicalement,

Lindex.

2 « J'aime »

Explications

Je sais que vous allez penser que je me fous de votre gueule. Si vous ne le pensez pas déjà.

Mais j’ai perdu toute envie d’écrire et de faire quelque effort productif. Mes parents sont en train de divorcer et je suis au fond du trou. J’ai les screenshots et j’ai joué les matchs, mais j’ai pas la tête à poster tout ça ici.

Désolé. La seule bonne nouvelle, c’est qu’avec tout ça les vacances de fin août que mes parents (surtout mon père) avait prévu ça tombe à l’eau, mais je suis même pas sûr de pouvoir savoir à quelle date je pourrais reprendre.

Encore désolé pour l’attente.

Courage dans cette épreuve l’ami. Prends le temps qu’il faut, il y a des choses plus importantes que fm :slight_smile: