:storygreen: :s3: Wycombe Wanderers : brexit anti-foot business 🇬🇧

WYCOMBE WANDERERS

Anti-foot business à l’ùre du brexit

LA MONTÉE EN CHAMPIONSHIP, UNE PREMIÈRE !

L’exploit est collosal, Ă  tel point qu’outre manche il ait Ă©tĂ© comparĂ© au titre de Leicester en Premier League lors de la saison 2015-2016 et qualifiĂ© de plus grand encore que l’exploit rĂ©alisĂ© Ă  l’époque par les Foxes.

DĂ©criĂ© pour son style de jeu peu attrayant, Ă  base de long ballon devant façon « kick and rush Â» Gareth Ainsworth a eu le mĂ©rite de transcender ses troupes et leur transmettre sa mentalitĂ© de guerrier pour ĂȘtre promu en Championship.
Un exploit d’autant plus grand que Wycombe Ă©tait encore en League Two deux saisons en arriĂšre, et n’a ni la structure, les finances ou les joueurs permettant de le comparer Ă  n’importe lequel de ses adversaires en Championship.
Alors qu’ils fĂȘtaient une promotion en League One Ă  la fin du printemps 2018, les voici en train de cĂ©lĂ©brer une montĂ©e en Championship en 2020. AprĂšs prĂšs de trois dĂ©cennies Ă  faire le « yo-yo Â» entre la League Two et la League One, divisions dans lesquelles les Blues Ă©voluaient non-stop depuis 1993, jusqu’à cet Ă©tĂ© donc


Le club d’High Wycombe - modeste ville d’environ 100 000 Ăąmes situĂ©e Ă  50 kilomĂštres au Nord-Ouest de Londres - sort de nul part, oĂč presque ; sans nom ronflant, si ce n’est Adebayo Akinfenwa, plus connu pour son physique de bodybuilder que pour ses rĂ©elles qualitĂ©s de joueur de football.
A l’image du « beaf Â» Akinfenwa qui a beaucoup bourlinguĂ© en Angleterre, Wycombe est devenu le spĂ©cialiste des joueurs Ă  la relance : souvent en fin de contrat, les Wanderers misent sur des joueurs en situation d’échec dans leur club actuel et redonne confiance Ă  ces joueurs pour qu’ils performent Ă  nouveau.
LĂ  oĂč beaucoup seraient freinĂ©s par le recrutement d’un joueur sortant d’une grave blessure ou totalement Ă  court de temps de jeu, ces situations ne font pas peur Ă  Wycombe qui a dĂ©jĂ  rĂ©alisĂ© bons nombres de paris gagnants. En tĂ©moigne la rĂ©ussite sur le plan sportif en cette saison 2019-2020, alors mĂȘme que l’équipe a Ă©tĂ© chamboulĂ©e en dĂ©but de saison avec plus de 50% de l’équipe premiĂšre renouvelĂ©e !

AINSWORTH JETTE L’ÉPONGE, UN DÉNOMMÉ MCBORREN LE REMPLACE

Coup de tonnerre Ă  Wycombe ! L’entraĂźneur emblĂ©matique Gareth Ainsworth, ancien joueur du club, Ă  la tĂȘte de l’équipe premiĂšre depuis 2012 et ayant cultiver le succĂšs que l’on connaĂźt ces derniers temps chez les Chairboys a dĂ©missionnĂ©.
Une nouvelle innatendu, qui selon les rumeurs serait due à des mésententes entre le manager au look de rockstar et ses dirigeants actuels. En cause, une vision à moyen terme opposée et trop peu de garanties sur les moyens à disposition.

Pour le remplacer, le président américain des Wanderers, Rob Couhig, a annoncé la nomination de Ben McBorren.
Un choix audacieux, misant ainsi sur un illustre inconnu de 28 ans, natif de Londres et n’ayant jamais exercĂ© au sein d’un club professionnel. Couhig, s’est dit sĂ©duit par la vision d’un autre football du coach anglais, ayant prononcĂ© en confĂ©rence de presse :
" De part sa vision Ă  contre-courant, McBorren est un ovni dans le football moderne. Il a toute ma confiance pour avoir demain les pleins pouvoirs. Son arrivĂ©e s’accompagne d’un projet structurĂ© et d’une vision claire de l’avenir, sur l’identitĂ© que nous voulons donner Ă  ce club. A moyen et long terme, nous continuerons de dĂ©noter dans un football anglais gangrĂ©nĂ© par l’argent sans que cela ne se fasse au dĂ©triment du sportif. "

Les adversaires des Blues sont prĂ©venus, McBorren aussi, avec une certaine pression sur ses Ă©paules pour ĂȘtre Ă  la hauteur des commentaires Ă©logieux de son employeur !

LE CHIFFRE
 0

Comme


  • Le nombre de saison disputĂ©e dans les deux premiĂšres divisions anglaise par Wycombe

La présence en Championship pour cette saison 2020/2021 sera une découverte et une premiÚre pour les Blues.

  • Le nombre de million d’euro dĂ©pensĂ© sur un seul et mĂȘme joueur par les Blues

Sur les vingts derniĂšres saisons, si on analyse la balance des transferts de Wycombe depuis 2000, ce sont 1,52 million d’euros en cumulĂ©s de dĂ©pensĂ©s pour recruter. Avec pour transfert le plus onĂ©reux Darren Currie en 2001/2002, transfuge de Barnet pour 300k€.

  • Le niveau du centre de formation des Wanderers

Inexistant
 Un vrai retard pris dans ce domaine, qui ne peut se justifier simplement sur une montée improbable en Championship, car bons nombres de clubs de League One ou League Two sont bien mieux structurés à ce niveau.
Il faut simplement reconnaĂźtre que sur ce domaine Wycombe a ratĂ© un virage et qu’il faudra rapidement investir, fortement et rĂ©guliĂšrement, pour Ă  terme voir sortir de terre des infrastructures de formation dignes de ce nom.

  • Le nombre de joueurs hors Royaume-Uni prĂ©sent dans l’effectif des Chairboys cette saison

Le recrutement est basĂ© sur les bonnes affaires, focalisĂ© sur les joueurs libres, mais est aussi restĂ© trĂšs local. Un groupe soudĂ© Ă  la sauce britannique. C’est d’ailleurs la seule Ă©quipe dans ce cas de figure, Ă  enregistrer un effectif professionnel 100% britannique au dĂ©marrage de cette nouvelle saison de Championship.
Ces derniĂšres saisons, les Chairboys ont su progresser avec un budget limitĂ©. Contraints de se tourner vers les joueurs libres, Wycombe s’est muĂ© en spĂ©cialiste de la relance de joueurs en fin de carriĂšre ou en Ă©chec dans leur club actuel.

  • Le palmarĂšs des Wanderers

Ou presque
 Le titre le plus prestigieux dans l’armoire Ă  trophĂ©e ? Une victoire en ConfĂ©rence datant de 1993. La ConfĂ©rence est devenue la Vanamara National League aujourd’hui, soit un titre remportĂ© en 5Ăšme division anglaise. Depuis, rien Ă  signaler
 Les montĂ©es obtenus ont souvenu Ă©tait le fruit d’une bataille dans les derniers instants, comme le montre la victoire Ă  Wembley l’étĂ© dernier lors de la finale des plays offs de League One face Ă  Oxford.

12 J'aime

WYCOMBE WANDERERS

Anti-foot business à l’ùre du brexit

CONTRAINTES DE RECRUTEMENT & PHILOSOPHIE

RECRUTEMENT 100% BRITANNIQUE, JOUEURS ET STAFF COMPRIS :uk:

Angleterre, Ecosse, Pays de Galles, Irlande du Nord, Irlande
 Et c’est tout ! Le recrutement sera 100% local, ce qui colle bien Ă  l’arrivĂ©e du brexit.

On y voit plusieurs avantages : se construire une Ă©quipe avec une vraie identitĂ©, Ă  un degrĂ© encore plus stricte qu’à l’époque de l’application de l’arrĂȘt Bosman. Bien que ça peut paraĂźtre (trĂšs) sectaire, l’autre gros avantage est la cohĂ©sion rapide entre les joueurs : parlant tous la mĂȘme langue et Ă©tant habituĂ©s au championnat local.
Sauf exception, les britanniques s’exportent peu et sont donc dans leurs trĂšs grande majoritĂ© familiarisĂ©s avec la Premier League et les championnats de divisions infĂ©rieures anglais, Ă  moins qu’on ne dĂ©niche des renforts intĂ©ressants dans les championnats plus modestes Ă  l’étranger comme la premiĂšre ligue Ă©cossaise par exemple.

Les renforts pour le staff seront soumis Ă  la mĂȘme philosophie de recrutement local. Signalons tout de mĂȘme que l’on s’autorise les joueurs Ă  la double nationalitĂ© britannique : d’une part car ça offre des possibilitĂ©s lĂ©gĂšrement plus importantes, mais surtout car il s’agit souvant de joueurs nĂ©s en Angleterre et ayant choisi de reprĂ©senter une autre nation, pour laquelle ils avaient des origines.
C’est le cas des Jamaicans notamment, oĂč un certain nombre des reprĂ©sentants en sĂ©lection sont nĂ© en Angleterre avant faire valoir leur double nationalitĂ© pour reprĂ©senter la JamaĂŻque sur la scĂšne internationale. Dans pareil cas de figure, aucun frein Ă  s’ouvrir Ă  ce type de profil !

1 MILLION D’EURO, BARRE SYMBOLIQUE A NE JAMAIS DÉPASSER POUR L’ACHAT D’UN JOUEUR

Comme Wycombe - ayant pour transaction record une arrivĂ©e conclue pour 300k€ il y a prĂšs de 20 ans - on ne dĂ©passera jamais la barre symbolique du million d’euro pour recruter.
La volontĂ© est de rester dans cette position de « David contre Goliath Â» avec un souhait rĂ©el de cultiver une autre vision du football, Ă  l’heure oĂč le moindre club de Premier League est en capacitĂ© de dĂ©bourser plusieurs dizaines de millions d’euros sur un seul joueur, ce qui est le cas Ă©galement pour les gros poissons de Championship. A titre d’exemple, mĂȘme Burnley, club le plus raisonnĂ© et raisonnable de Premier League a Ă  plusieurs reprises ces derniĂšres saisons conclu des transferts flirtants avec les 20 millions d’euros.
Rien de tout ça chez les Chairboys, d’autant qu’avec la crise sanitaire de la COVID-19, frappant de plein fouet le football professionnel, c’est Ă©galement une position sĂ©curitaire pour garantir notre stabilitĂ© financiĂšre, impactĂ©e notamment par l’absence de recettes Ă  la billetterie les jours de match.

A l’époque de l’argent roi, Wycombe souhaite continuer son dĂ©veloppement avec une gestion d’un autre temps. Cette rĂšgle, aussi contraignante soit-elle, devrait donner la part belle Ă  trois types de recrutement : les joueurs en fin de contrat, les transferts payants de jeunes joueurs de moins de 18 ans qui poursuivront leur formation Ă  Wycombe et enfin des coĂ»ts Ă  tenter sur des joueurs Ă©voluant dans les divisions infĂ©rieures anglaises oĂč les sommes demandĂ©es sont bien souvent plus raisonnables. Difficile d’imaginer conclure rĂ©guliĂšrement des transferts payants avec des clubs de Premier League Ă  ce tarif. Il faudra ĂȘtre patient et dĂ©nicher les bons profils capables d’hisser leur niveau de jeu dans une division supĂ©rieure.

INVESTIR MASSIVEMENT DANS L’AMÉLIORATION DES INFRASTRUCTURES

Comme expliquĂ© prĂ©cĂ©demment, Wycombe a un vĂ©ritable train de retard en matiĂšre d’infrastructures. Le club a loupĂ© un vrai virage, les infrastructures de formation sont inexistantes, le centre d’entraĂźnement et le stade quant Ă  eux plutĂŽt moyens et vĂ©tustes.

Cette culture de l’économie dans la politique de recrutement doit permettre de focaliser nos investissements sur les infrastructures, avec pour objectif de possĂ©der dans quelques annĂ©es un centre de formation digne de ce nom et d’avoir une certaine sĂ©rĂ©nitĂ© en interne vis-Ă -vis du marchĂ© des transferts.
On le sait, recruter qualitativement sera à terme délicat avec ce budget, la meilleure des alternatives pour les Blues est donc de développer les talents en interne. Et de ce cÎté là, il y a urgence à rattraper le temps perdu !

OBJECTIFS & ÉCHÉANCES

OBJECTIFS PRINCIPAUX

  • Monter en Premier League / 4 ans (horizon 2024)

  • Disputer une Coupe d’Europe / 8 ans (horizon 2028)

  • Remporter la Premier League / 12 ans (horizon 2032)

  • Remporter la Ligue des Champions / 15 ans (horizon 2035)

OBJECTIFS ANNEXES

  • Remporter la FA Cup

  • Remporter la Carabao Cup

  • Remporter le Community Shield

  • Remporter la Supercoupe d’Europe

  • Remporter la Coupe du Monde des clubs

  • Prendre le contrĂŽle d’une sĂ©lection nationale britannique

  • Remporter la Coupe d’Europe

  • Remporter la Coupe du Monde

Ces objectifs et les Ă©chĂ©ances fixĂ©es nous semblent Ă  la fois rĂ©alistes et ambitieux compte-tenu de l’état actuel du club et de l’investissement financier raisonnĂ© dans le futur.

L’équipe part de loin dans un Championship trĂšs relevĂ©, Ă  deux vitesses.
Avec d’un cĂŽtĂ© les « ogres Â» ayant des moyens comparables Ă  ceux des Ă©quipes de seconde partie de tableau de Premier League comme Norwich, Watford ou Bournemouth et de l’autre des clubs moins structurĂ©s et aux revenus bien plus modestes comme Luton, Rotherham, Coventry, sans oublier Wycombe. Cette Ă©chĂ©ance de quatre ans nous semble donc rĂ©aliste, il est essentiel d’afficher une certaine prudence et patience avant de pouvoir ne serait-ce que rivaliser avec les gros poissons de l’antichambre du football anglais.

Pour le reste, d’autres objectifs auraient pu apparaĂźtre, mais difficile pour ceux-lĂ  de se focaliser sur une Ă©chĂ©ance particuliĂšre, d’oĂč la classification dans la partie « Objectifs annexes Â».
Comme la FA Cup et Carabao Cup qui ne seront dans un premier temps pas des objectifs et délaissés au profit de la compétitivité en championnat. Difficile donc de se projeter en fixant une année particuliÚre pour soulever ses trophées.

De mĂȘme, McBorren a une rĂ©elle volontĂ© Ă  terme de prendre en main une Ă©quipe nationale. Celle-ci sera britannique bien entendu ! Mais mĂȘme constat, l’échĂ©ance dĂ©pendra de la vitesse avec laquelle l’entraĂźneur crĂ©dibilisera sa rĂ©putation et ses compĂ©tences aux yeux du grand public avant d’envisager diriger une sĂ©lection.
Aussi, elle sera dĂ©pendante des contres-performances des selectionneurs actuellement en place. Si tous performent, pas de siĂšge Ă©jectable et donc des opportunitĂ©s pour postuler repoussĂ©es Ă  plus tard
 Dans un premier temps, on peut imaginer se faire la main au sein d’une sĂ©lection plus modestes (Pays de Galles, Irlande, Ecosse ou Irlande du Nord) avant, soyons optimiste, le « graal Â» et la prise en main de l’Angleterre avec des ambitions bien plus Ă©levĂ©es, comme une victoire en Coupe du Monde ou dĂ©crocher un premier Euro.

17 J'aime

LE MONDE DES CHAIRBOYS


PALMARÈS

NĂ©ant

DÉTAILS DES SAISONS PRÉCÉDENTES

SAISON 1 : Pré-saison / Mi-saison / Fin de saison
SAISON 2 : Pré-saison

1 J'aime

Ha ça va ĂȘtre top cette partie je le sens

1 J'aime

Excellent principe j’en suis

2 J'aime

Un rĂ©cit avec contraintes 
 d’office que je vais suivre ça :excited:

2 J'aime

Bon courage.
J’avais regardĂ© leur match contre Tottenham en Cup, et ils avaient trĂšs bien rĂ©sistĂ©.

Akinfenwa :heart:

1 J'aime

C’est restrictif au niveau mercato, je vais suivre :grin:

1 J'aime

Bon courage ! Pas mal de restrictions ca risque de rendre les choses trĂšs intĂ©ressante. Effectivement en dehors de l’Angleterre difficile de trouver de bons britanniques : Ecosse comme tu l’as dit et peut ĂȘtre Irlande du Nord ? (je sais que l’Irlande du Nord sortait souvent des regens tout Ă  fait corrects sur FM20, je ne sais pas ce qu’il en est sur celui-lĂ  
)

1 J'aime

Petite question perfide (Albion), tu vas en faire quoi des dizaines de millions d’euros que tu vas engendrĂ© grĂące aux droits TV et Ă  la vente de tes meilleurs joueurs ?

Tu auras beau améliorer tes infrastructures et ton stade dÚs que tu le pourras, ton solde général va gonfler trÚs vite, dÚs que tu seras en Premier League :stuck_out_tongue:

Ce n’est pas pour te dĂ©courager mais autant les restrictions sur les nationalitĂ©s, le nombre de recrues, l’ñge des joueurs, je trouve ça trĂšs bien (je suis un adepte aussi) mais celle sur les montants maximum, je pense qu’à long terme, ce sera difficilement tenable surtout quand tu seras en Premier League et que pour dĂ©nicher les pĂ©pites anglaises, tu devras dĂ©bourser 50 M€


Bon courage pour les premiĂšres saisons :wink:

5 J'aime

@Capitaine_Hastings @Wasyl @kevos @_verron Merci pour vos encouragements :slight_smile:

@Irons Oui, le match est récent, ils avaient bien résistés avant de craquer en fin de match.
Pour Akinfenwa c’est effectivement la tĂȘte d’affiche de l’équipe. Par contre j’en attends pas grand chose
 Il est sur le dĂ©clin et dĂ©jĂ  vraiment limitĂ© pour le Championship, il aura au mieux un rĂŽle de super-sub.

@Kerz80 L’écosse il y a de la pĂ©pite qui sort gĂ©nĂ©ralement : Celtic, Hearts et autres
 Par contre c’est vite cher ça risque d’ĂȘtre compromis sous le million. Le reste c’est au petit bonheur la chance, plus limitĂ© mais il peut y avoir de belles surprises : TNS ou Cardiff University au Pays de Galles, Cliftonville ou les Crusaders en Irlande du Nord
 Pour les regens d’Irlande du Nord c’est sans doute vrai, par contre je crains que ce soit des clubs anglais qui les aient formĂ©s comme c’est souvent le cas pour les Gallois ou les Irlandais Ă©galement. Car il n’y a pas de club rĂ©fĂ©rent en matiĂšre de formation lĂ -bas.

@Darkheaven Ton constat est le bon. La rĂ©ponse est toute trouvĂ©e
 Les sous vont dormir sur le compte ! Il n’y a pas des masses de solutions pour faire autrement mise Ă  part un investissement rĂ©gulier dans les infrastructures (qui en ont bien besoin cependant !).
Mais ça me dĂ©range pas, comment font ceux qui optent pour un lifeban ? C’est pire encore !
Au dĂ©but, je voulais opter pour une sorte de lifeban Ă©tendu, c’est-Ă -dire une partie « 0 dĂ©pense Â» avec uniquement des joueurs libres en recrues. Puis je me suis dit que ce seuil du million permettait deux choses : d’une part paliers Ă  des difficultĂ©s sur des postes prĂ©cis si besoin, qui n’auraient pas Ă©tĂ© couvert par les joueurs disponibles en fin de contrat, un peu comme une roue de secours, clairement Ă  ce prix j’en espĂšre pas grand chose. D’autre part, ça laisse une porte ouverte pour recruter des jeunes : dans les championnats britanniques Ă©trangers, mais aussi dans les bas fonds anglais (League Two jusqu’à D6, voir quelques coups en League One, ça peut paraĂźtre jouable).
En gros il faut davantage voir ça comme un lifeban amĂ©liorĂ© avec plus d’autonomie : ça permet de laisser de cĂŽtĂ© la frustration de ne rien recruter (puis clairement vu le niveau du centre si je partais sur un lifeban en Championship j’aurai plutĂŽt misĂ© sur un Middlesbrough Ă  moins d’ĂȘtre suicidaire
).
Puis quitte Ă  se restreindre sur les nationalitĂ©s, pour moi, autant pousser les choses jusqu’au bout : vu le football mondialisĂ© c’est une vision plutĂŽt annĂ©es 90 du football de se limiter dĂ©jĂ  qu’à des joueurs britanniques (quand on regarde autour de nous Ă  part Bilbao ou Altinordu il y a peu d’exemple, et ce sont deux clubs qui ont la formation comme pilier donc c’est diffĂ©rent) Ă  une Ă©poque oĂč il y avait moins de moyens aussi. Et Wycombe partage tout ces points : joueurs exclusivement britannique, recrues libres majoritairement, dĂ©penses contrĂŽlĂ©s
 C’est une façon de faire perdurer l’identitĂ© du club tout en compliquant l’avancĂ©e de la partie. GĂ©nĂ©ralement en partant de D2 ou D3 d’un pays du top 5 europĂ©en je mets 8 Ă  10 saisons Ă  tout remporter. Ici je serai content si je mets le double. :wink:

4 J'aime

J’aime aussi l’idĂ©e du Lifeban mais je ne peux l’appliquer Ă  100% car ça me coupe d’une grande partie de mon plaisir Ă  FM : trouver des bons joueurs.

Disons que pour le prix maxi de 1 M€, tu jouerais dans un championnat secondaire, ça serait plus pertinent car là en Premier League tu vas vraiment gonfler ton compte en banque ! :stuck_out_tongue:

J’ai parfois dĂ» dĂ©penser presque 10 M€ pour des joueurs de League two, je dis ça je dis rien :stuck_out_tongue:

Bonne chance pour ton défi :wink:

1 J'aime

Merci ! Ça ne m’étonne qu’à moitiĂ© pour les prix, mĂȘme en League Two, faudra trouver les bons profils

L’autre possibilitĂ© Ă©tait de se contraindre Ă  recruter uniquement des joueurs de ligues infĂ©rieures mais ça ouvre le champ des possibles vu les centres de qualitĂ©s dans les basses divisions : Middlesbrough, Derby, Sunderland, Rochdale
 Pour ne citer qu’eux :slight_smile:

Un défi qui me plait et me parle :slight_smile:
Je rejoins le constat de @Darkheaven, pour recruter pas mal de britanniques, et en division infĂ©rieure dans ma story, c’est vraiment compliquĂ© de trouver pas cher. Va falloir littĂ©ralement passer des heures Ă  Ă©plucher tous les championnats possible. Bon courage en tout cas, je vais bien suivre ça

1 J'aime

Merci @Rhino !
Effectivement, il va falloir s’armer de patience pour Ă©plucher les Ă©quipes des divisions infĂ©rieures Ă  la recherche de regens Ă  forts potentiels, les centres des clubs Ă©tranger (Irlande du Nord, Pays de Galles & vie) et plus globalement les Ă©quipes jeunes des sĂ©lections nationales.

Il faudrait aussi scouter les USA dÚs que possible. Les équipes universitaires là bas sortent souvent de bons regens de toutes les nationalités qui sont soit rapidement libres, soit en contrat non protégé soit disponibles pour une bouchée de pain.

1 J'aime

J’ai lu en diagonale et j’aime bien les prĂ©misses de ce rĂ©cit, mĂȘme si ça risque d’ĂȘtre casse-gueule par moment :stuck_out_tongue:

1 J'aime

@Kerz80 Tu me l’apprends ! J’ignorai cela
 Malheureusement ça risque d’ĂȘtre compliquĂ© sur ce point : j’ai chargĂ© la mule niveau BDD sur les championnats + joueurs britanniques mais j’ai laissĂ© de cĂŽtĂ© la MLS


@Loozar Effectivement, c’est le but de complexifier un peu les choses tout en essayant de rester le plus rĂ©aliste possible :smiley:

Gros gros challenge ! Hùte de voir comment tu vas te débrouiller :slight_smile:

2 J'aime

Perso je ne chargeais jamais la MLS et il y a quand mĂȘme quelques regens qui popaient dans des clubs universitaires amĂ©ricains. J’espĂšre pour toi que ce sera le cas car certains valent vraiment le coup.

1 J'aime