:storygreen: :s2: Vingt-sept bougies - Milano City Fc

PROCHAINEMENT

Milano

Introduction
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

53
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------
6 J'aimes

Chapitre 0

13
Paris, XVI ième arrondissement.

Mesdames Messieurs, bienvenue sur le plateau de Football’Life, votre émission quotidienne sur toute l’actualité du football français et étranger en direct sur YouTube.

Vous êtes de plus en plus nombreux à nous regardez et pour cela nous vous faisons gagner le maillot de l’Equipe de France de football. Pour cela il vous faudra répondre a cette à question :

Où se déroulera la prochaine Coupe du Monde de football ?

Réponse A : Inde

Réponse B : Mexique

Réponse C : Norvège

Envoyez votre réponse au 7 13 13 (numéro surtaxé)

  • Aujourd’hui on reçoit l’inusable entraineur de football Ludovic LUCASZ, désormais à la retraite après une carrière riche en émotion en titre et en déception, il a accepté de rejoindre notre émission pour parler de son autobiographie qui sortira lundi prochain aux éditions Flammarion.
    Bonjour Ludovic, comment vous sentez vous déjà?

- Très bien merci, j’ai juste des douleurs au niveau des lombaires mais bon je me fais un peu vieux (rires)

  • Qu’attendez-vous avec votre livre ?

- J’espère pouvoir transmettre ma passion, ma vie, cette magnifique carrière au plus jeune. Je sais que les livres ne font plus vendre ,mais je ne me voyais pas écrire un blog où sur un livre électronique. Le papier à la capacité d’absorber les mots dans notre âme et pour j’espère l’éternité.

19
  • Quel est votre meilleur souvenir durant cette longue et délicieuse carrière ?

- J’en ai énormément, peut être mes débuts qui ont été très excitant, après j’ai pris énormément de plaisir a formé mes jeunes joueurs et les voir évoluer au plus haut niveau . Après la communion avec les supporters après un titre où un maintien. Un sentiment inégalable.

  • Désormais en retraite, a quoi occupez vous vos journées ?

- Je suis un petit vieux comme diraient mes petits enfants, je regarde toujours du football, je voyage avec ma compagne et surtout je bois du bon Chablis (rires)

Je quitte le plateau d’enregistrement. Ma venue a suscitée d’après le producteur de cette émission (diffusée en live sur Youtube) un engouement énorme et a battue des records d’audiences. Je suis heureux de signer encore des autographes à la sortie du plateau.

Mais pour comprendre mon parcours je vais devoir vous raconter l’histoire de mes vingt-sept bougies.

11 J'aimes

Vivement la suite

@Rhino Merci beaucoup, je prends mon temps car j’attends la sortie de FM20 avec une version stable

1 J'aime

Chapitre 1

Quelque part en Moselle

J’ai décidé d’écrire mes mémoires, le jour de mes vingt-sept ans. C’était un jour ensoleillé dans l’est de la France à Sarreguemines juste à la frontière avec l’Allemagne. La journée commençait comme d’habitude, c’était un mercredi, il faisait une dizaine de degrés, on sentait la fin de l’hiver.

J’ai toujours les mêmes manies le matin quand je suis en congé, je prends un petit-déjeuner consistant, j’essaye d’aller à la salle de sport l’histoire de m’entretenir physiquement et mentalement, une bonne douche et puis après que je m’adonne à me reposer l’aprem-midi et voir mes amis où ma copine le soir enfin si j’en ai envie. (Oui ça se passe mal avec elle mais j’y reviendrai plus tard)

Ce jour-là, j’étais en repos. J’avais organisé à midi un repas avec ma petite famille dans un petit restaurant traditionnelle, il y avait tout le monde j’étais satisfait d’avoir réunis tout le monde.
Le soir, j’avais convié mes meilleurs amis depuis l’enfance et ma copine Emilie autour d’un apéro à la maison.

45

La soirée se passait bien, l’alcool coulait a flot sachant que pour la plupart de mes amis ils bossaient le lendemain assez tôt. Pour ma part, j’étais coach sportif dans une petite salle de fitness. Je n’étais pas un monstre physiquement ,mais juste un gars ordinaire toujours régulier dans les séances.

Après quelques heures, les jeux d’alcools débutais avec un genre d’action-vérité complètement débile ,mais qui nous faisait bien rire.

  • Nico, action où vérité ?

  • Action !

  • Tu dois te mettre en caleçon sur le balcon et crié ‘‹ Allez l’Om ‘ ›

  • Putin tu es sérieux, tu demandes de faire ça a un Parisien ? Bon allez pour le jeu

  • Avec un peu d’hésitation et après avoir repris un verre de rhum, Nico s’exécute et effectue un cri . Avec mes amis nous sommes explosés de rire.

  • Ludo, action où vérité?

  • Vérité

  • Quelle est la personne pour qui tu pourrais donner ta vie ?

Et c’est à ce moment que je perdis pied, je repensais à ma première histoire d’amour qui a duré six années, nous avons toujours pensé être fait l’un pour l’autre ,mais elle était partie sur Strasbourg pour effectuer ses études. Nous avions rompu tous les deux ,mais je m’y étais jamais remis.

Pendant tout ce temps, Emilie me fixa en attendant ma réponse puis se leva pris son manteau et ses clefs de voitures et s’en alla, je n’avais même pas envie de la rattraper.

  • Euh Ludo je crois que tu as merdé là.

  • Oui, peut-être ,mais je ne suis pas heureux avec elle, elle a un caractère que je n’apprécie pas, quand je suis avec elle je suis bien ,mais sans plus. Je me pose vraiment des questions.

  • Mais tu as tout pour être heureux mon pote

  • Oui, c’est peut-être ça le problème, mon travail me plait ,mais sans plus, j’ai acheté ce bel appartement, oui c’est cool ,mais voilà, j’ai une copine qui m’aime ,mais je ne suis pas fou amoureux. Alors, certes, je ne vais pas me plaindre, j’ai eu des possibilités de voyager dans quelques pays, j’ai réalisé plusieurs de mes rêves (saut en parachute - voyage en Pologne - acheter un bien immobilier seul) , j’ai ma bande d’amis depuis toujours, une famille en bonne santé pour l’instant ,mais je ne sais pas, il me manque des prises de risques pour avoir de l’excitation dans ma vie.

  • On comprend ludo ,mais tu aimerais faire quoi?

  • Je ne sais pas voyager, changer de travail, découvrir une autre culture, prendre des risques et remettre tout en jeu.

La soirée se finit dans une ambiance morose, j’ai un peu gâchée la soirée. Mes amis partent et je mets beaucoup de temps avant de m’endormir.

8 J'aimes

Ca commence bien :slight_smile:
Comme ta première story je suivrais avec intérêt :+1:

@Icare Merci l’ami

Chapitre 2

41

Le lendemain matin, je décide pour la première fois depuis que je suis dans le monde du travail d’aller voir mon médecin traitant pour me mettre en arrêt maladie. Je simule une grosse gastro-entérite, mon médecin me donne une semaine, tout cela alors que je n’ai rien du tout.

J’ai besoin de faire le point sur ma vie.

Je décide de partir me promener dans une forêt a quelques kilomètres de chez moi. C’est une forêt particulière pour moi, j’y habitais à côté quand j’étais plus jeunes et j’ai gardé en mémoire des souvenirs avec mon frère et mes amis incroyables. Des journées a confectionner des cabanes, où à se faire peur en s’imaginant qu’une bête féroce nous suivaient.

Je décide d’aller au point le plus haut. Je m’assoie sur un vieux banc et observe la vue. Je prends conscience que ma vie se répète, que je m’ennuie dans tout ce que je fais. J’aimerais avoir des trucs extraordinaires à raconter à mes futurs enfants.

  • Ludo ?

Et c’est à ce moment que ma vue se trouble, que ma respiration se bloque, que mon coeur s’emballe. Je me retourne, je ne me suis pas trompé, je vois Céline. Elle est habillée en tenue de sport, elle doit faire un footing et pourtant je la trouve encore plus belle que dans mes souvenirs.
Céline, c’est ma première copine, mais ce n’est pas n’importe qui. Avec elle, j’ai appris énormément sur moi, sur ma vie, sur mes rêves.

  • Céline mais qu’est-ce que tu fais la ?

  • Je viens régulièrement ici courir, je suis en vacances chez ma mère.

  • Je… Je suis content de te voir.

  • Pareil ça fait plaisir, alors comment se passe le travail, ta chérie tout ça ?

  • ça va, ça va.

  • Ludo je sais quand ça ne va pas.

Notre discussion est interrompue par une énorme averse, j’invite Céline à me suivre et je décide de la ramener avec ma voiture. Pendant le trajet je décide de lui raconter ma soirée d’anniversaire très bizarre, mes doutes. Elle m’écoute attentivement.

Je la ramène chez sa mère, je me rends compte en roulant qu’elle a oubliée son gilet.

7 J'aimes

Chapitre 3

Deux jours plus tard, je suis dans mon salon en trin de regarder un film sur netflix, vous savez le genre de film que l’on met en fond sans vraiment y jeter un coup d’oeil. Emilie rentre dans l’appartement en furie.

  • C’est à qui se gilet dans ta voiture, je suppose que tu ne fais pas de XS en taille je me trompe ?

  • Oh c’est surement à ma cousine j’en sais rien.

  • Tu me gonfles Ludo sérieusement putin, tu n’es plus le même depuis ton anniversaire.

  • Oui, peut être, j’ai l’impression de ne pas être heureux.

Elle part claque la porte tout en s’assurant de m’avoir jeté le gilet sur ma tête. Voilà pourquoi ça ne va pas avec elle, elle passe sa vie à me gueuler dessus, elle ne parle pas elle hurle. Alors, oui certes le gilet est à mon ex… mais ce n’est pas tellement de ma faute si ?

Le soir, je décide de regarder la Ligue 1, avec des matches aussi passionnante que ma vie en ce moment : Angers 0-0 Amiens où encore Guingamps 1-0 Dijon. Je sirote mon verre de whisky, ce que je ne fais jamais seul d’habitude, ne suis je pas en pleine dépression ?

Mon téléphone vivre, je n’ai pas envie de regarder, surement Emilie qui m’envoie un message d’insultes. Finalement, après quelques minutes je décide de regarder et je découvre avec stupéfaction que c’est en fait Céline :

« Ludo,merci encore de m’avoir ramené la dernière fois. Nous n’avons pas pu finir notre discussion ,mais tu avais l’air de ne pas être dans ton assiette je n’aime pas ça. J’aimerais bien t’inviter à boire un verre ,mais je ne pense pas que ça soit une bonne idée par rapport à ta chérie. Si jamais ça ne va pas mieux écris moi. Bisous »

Je dois avouer que je suis surpris de ce message mais j’apprécie l’attention. Céline est une fille bien.

9 J'aimes

J’adore, hate de voir la suite.

J’attends la suite avec impatience :slight_smile:

1 J'aime

Un régal! j’attends la suite.

1 J'aime

La suite!!

1 J'aime

La suite :slight_smile:

1 J'aime

Elle est bien cette petite Céline :wink:

1 J'aime

Céline Mawet mais Emilie … ? :smirk:

1 J'aime
Réponses aux lecteurs

@djflo77320 Merci beaucoup

@Rhino Merci

@achrafzakraf Merci beaucoup

@Icare @Eric C’est pour tout de suite

@Irons Oui, elle a de bons conseils :sweat_smile:

@Wasyl Ah non cette fois-ci tu te trompes, ce n’est pas la Céline que tu penses mais un personnage fictif. Idem pour Emilie.

Chapitre 4

45

Garé dans ma voiture sur le parking du cinéma, je souffle. J’ai l’impression de faire une crise de la quarantaine a vingt-septs ans génial quoi. Chaque décision prisent ses derniers jours ont des conséquences sur l’ensemble de ma vie. D’ailleurs dans quelques minutes je retrouve Céline dans un bistrot. Oui, je lui ai proposé que l’on se voit pour discuter, peut-être qu’elle m’aidera à trouver une solution même si j’en doute fortement.

La soirée se passe bien, je suis heureux de revoir son sourire, d’entendre sa voix à nouveau. Elle me parle de sa nouvelle vie d’infirmière, qu’elle est épanouie. Mais qu’elle n’a toujours pas trouvé un homme pour partager sa vie.

Puis viens mon cas :

  • Ludo il est temps de me dire ce qu’il se passe.

  • En vrai pas grand chose, tout est censée être bien pour moi, sauf que je ne m’épanouis pas du tout. Je sais que je n’ai pas le droit de me lamenter sur mon sort ,mais je n’ai surtout pas envie de faire semblant. Et puis Emilie ne m’aide pas être heureux.

  • Pourtant, sur les réseaux je pensais que c’était la relation parfaite non?

  • Tu sais sur les réseaux, elle me forçait à mettre des photos sur mon profil donc bon.

  • Ah, je ne voyais pas ça de la sorte.

  • Oui, les apparences sont souvent trompeuses.

  • Tu m’as parlé de voyages, d’un nouveau travail c’est là que tu dois creuser je pense.

  • Oui, mais juste partir comme ça je ne sais pas.

  • Mais attends tu ne voulais pas devenir entraineur de football.

  • Si, mais je n’ai pas de diplômes je n’ai rien.

  • Et alors le Ludo que je connaissais aurait tout tenté pour décrocher un poste. Tente ta chance, envoie des candidatures partout, appel, déplace toi. Avec ta capacité d’adaptation et ton sens du contact tu peux en épater plus d’un.

  • Oui, tu as peut-être raison … mais j’aurai besoin de ton soutien, viens avec moi.

  • Ludo ce n’est pas aussi simple et surtout tu es en couple, je ne sais pas.

En rentrant chez moi, j’ai pris la décision de tout tenter pour réussir dans le football. Je vais me créer un curriculum vitae de malade, je vais faire des powerpoint sur mes différentes stratégies de jeu. Je vais reprendre des cours d’anglais rapidement. Je vais me remettre a regardé tous les matches de football possible, même les championnats les moins intéressants.

Mais pour l’instant je vais m’ouvrir une bouteille de mon whisky préféré.

9 J'aimes

Chapitre 5

Aéroport de Francfort-Hahn

39

Je me trouve dans le hall de l’aéroport. Il est tôt, j’ai dormi la nuit dernière dans une chambre d’hôtel. Je pars sans trop avoir préparé mon voyage, j’ai pris deux vieux cv même si je pense que j’en aurais pas besoin.

J’ai pris mon ordinateur portable et une petite valise.
Nous embarquons dans l’avion, je m’assois, je ne sais pas si c’est une bonne idée ce que je m’apprête à faire.

‘’ Mesdames Messieurs, votre avion aura un peu de retard, nous attendons un passager qui est arrivé in-extremis, malheureusement ce dernier a eu un soucis avec sa valise d’où son retard ‘’

Les autres passagers de l’avion râlent, moi aussi ça m’énerve, qui est ce con qui se présente à la dernière seconde à la porte d’embarquement sérieusement. Je baisse la tête et profite de mes derniers instants pour regarder mon téléphone portable.

A ce moment, une personne s’assoie essoufflée à côté de moi et m’adresse la parole :

  • C’était compliqué pour venir Ludo

  • Mais Céline qu’est-ce que tu fais là ?

  • J’ai hésité jusqu’au dernier moment ,mais je me suis dit que tu devais avoir du soutien pour ton voyage. J’ai réussi à prendre mes congés estivaux plus tôt pour partir là.

Quand Emilie va apprendre ça, je vais clairement être mort. Après je n’ai plus trop de nouvelles avec elle, je lui ai juste dis que je partais prendre quelques vacances avec un ancien pote pour ne pas qu’elle me pose trop de questions.

Ma première stratégie est de me faire un tour d’Europe, de se présenter dans le maximum de fédération de football . Pour des raisons évidentes d’économies, on décide de faire un maximum de crouchsurfing (concept d’aller habiter chez les gens), de se balader soit en stop soit en train quand on n’a pas le choix. Céline m’aide à rédiger un cv sportif, certes un peu fake mais ils ne sont pas censés le savoir.

Puis de me rendre dans les clubs où les entraineurs sont les plus menacés et se présenter au culot.

Pour finir, envoyez ma candidature directement sur le site internet de chaque club. Je n’ai pas de critères précis, je veux juste UN club qui m’accepterait.

Les dix premiers jours, nous enchaînons plusieurs pays et surtout plusieurs refus :

  • Norvège
  • Suède
  • Finlande
  • Danemark
  • Pologne
  • Ukraine

Beaucoup de kilomètres et énormément de fatigue. Les pays de l’Est ne sont pas tellement chers, nous nous en sortons plutôt bien. C’est simple le matin on envoie des mails a tous les clubs que l’on trouve sur internet et l’aprem midi on se déplace. Le soir on fait un peu de tourisme pour rendre le périple plus intéressant.

Nous sommes vraiment bien reçu chez les finnois où encore les dannois, par contre plus difficile de parler aux dirigeants polonais où ukrainien.

Avec Céline, on se retrouve comme avant, beaucoup de complicité, de rires. Nous nous sommes fixés des limites, je dors rarement dans le même lit qu’elle. De temps en temps, je reçois des messages d’insultes d’Emilie, je crois sincèrement qu’elle ne digère pas la distance.

Je viens d’envoyer un courrier recommandé avec accuser de réception pour ma démission dans mon club de fitness. Je prends un gros risque ,car a part des refus, personne ne veut d’entretien avec moi.

7 J'aimes

J’aurais plutôt, comme première stratégie, de faire le tour de Céline et pas de l’Europe.

Mais ça reste un détail :sac:

3 J'aimes

@Irons

(C’est un repère de beaufs ce site ou bien ?)

1 J'aime