:storygreen::s1: Vers les étoiles à travers les difficultés... - Acte III


#61

21 avril 2019




055



Kristo prépara ses joueurs pour affronter la lanterne rouge du championnat, il travailla surtout le mental pour éviter un excès de confiance suite au match de coupe.

Lors de sa sortie du tunnel, Kristo fut accueilli par une belle ovation du public du Norac Stadion. Etonné et ému, il salua le public de la main et s’arrêta pour signer quelques autographes et prendre quelques photos sous le regard amusé du staff.

Les hommes d’Arendal prirent les commandes de la rencontre en multipliant les attaques et les occasions de but. Menés, les visiteurs parvinrent à réduire la marque en fin de période sur leur seul frappe cadrée. A l’heure de jeu et à contre courant du match, Ull / Kisa parvint à égaliser. Assommés, les joueurs d’Arendal mettront du temps à se reprendre. En fin de rencontre ils penseront avoir fait le plus dur en reprenant l’avantage, mais l’arbitre refusa le but. Malgré les discussions et l’utilisation de la VAR, l’arbitre maintint sa décision.

Enervé et en colère, Kristo s’en pendra verbalement à l’arbitrage en salle de presse. Si la place de 10ème du club n’est catastrophique, l’incapacité du groupe à tenir un score est alarmante. Ce fut sur ces mots que l’entraîneur rejoignit son staff et ses joueurs.


056

#62

27 avril 2019




057



Kristo sera apparu inquiet durant l’échauffement de son groupe, discutant sans arrêt avec son adjoint. L’inquiétude ne l’aura pas quitté en première période malgré une grosse domination de ses hommes. L’inquiétude du coach sera encore plus palpable à la reprise quand Latifu ouvrira la marque sur penalty.

« Comme quoi, le travail paye toujours » dira Kristo pour expliquer l’égalisation de ses hommes sur coup franc. « Jakob a beaucoup travaillé les coups de pied arrêtés durant la semaine » rajoutera le coach tout sourire dans une conférence de presse joyeuse où ses joueurs viendront souvent perturber leur entraîneur.

Assommé par l’égalisation, les joueurs de Sogndal, couleront sur deux frappes cadrées qui permettront à Arendal de l’emporte pour la première fois en championnat. Hovda et Henanger réussiront cette fois encore à suppléer leurs attaquants.

En salle de presse, Kristo répondra aux critiques des journalistes sur le rendement de Tavakoli. « David est un nouveau joueur au club, il doit trouver ses marques seul en pointe. Il faut lui accorder notre confiance et un peu de clémence…. ».


#63

30 avril 2019




058



Pour le second tour de la coupe, Kristo choisit d’aligner une équipe remaniée pour donner du temps de jeu à ceux qui en ont peu. Moins percutante car moins rodée cette équipe new-look parvient malgré tout à l’emporter face à des semi-pros.

En fin de rencontre ce n’est pas vraiment la victoire qui monopolise les discussions mais surtout les blessures d’Henanger et de Shamohammad. Si Kristo est rapidement rassuré par le staff technique pour Henanger, le verdict est plus dur pour Sabawon qui sera éloigné des terrains pour au moins 3 à 4 semaines.

Pour le 3ème tour de la coupe, Arendal se voit attribuer une Eliteserien, Notodden FK (16ème).


#64

5 mai 2019




059



Une fois encore la météo n’était pas de la partie. La pluie tombait drue et le vent soufflait. Kristo encouragea encore ses joueurs à leur entrée sur un terrain détrempé.

A la pause, alors que son équipe est menée 2-0, Kristo parla beaucoup avec son jeune gardien n°2, titulaire pour la seconde fois. L’équipe d’Arendal victime d’un pressing hyper haut de la part de leurs adversaires ne parviendra jamais à inverser la tendance, malgré la réduction du score en fin de rencontre. Cette défaite met un terme au record d’invincibilité du club courant depuis juin 2018.


060



Toujours englué en seconde partie du championnat, Arendal perd des points vis à vis de la tête du championnat. « Il faut continuer à travailler » dira Kristo à la presse, mettant en avant les prestations collectives de ses joueurs plus que les individualités.

#65

8 mai 2019




061



Ce nouveau match de coupe est l’occasion pour le board d’Arendal d’officialiser l’arrivée d’André Danielsen au club. Le joueur aux 20 saisons jouées sous les couleurs du Viking FK (357 matchs) a donné son accord pour une dernière pige de 2 saisons. Sans contrat à l’issue de la dernière saison 2018 en Obos Ligaen où il a aligné 25 matchs de qualité, André signe gratuitement.


062



Affûté par une préparation sportive personnelle, André Danielsen se voit titularisé par son coach pour affronter Notodden FK. Bien en place l’équipe d’Arendal provoque ses adversaires et les poussent à la faute. Rasmussen transformera le penalty obtenu sur une faute sur Tavakoli. Notodden égalisera à son tour sur penalty après une faute inutile et idiote de Kiilerich qui lui vaudra un carton jaune qui aurait même pu être rouge. Enervé, Kristo d’en prendra verbalement à son joueur depuis le bord du terrain.

En fin de rencontre, Skeie pensera avoir fait le plus dur en redonnant à son équipe l’avantage, mais les joueurs de Notodden égaliseront dans les arrêts de jeu. Il faudra un gros coup de chance à Tavakoli pour inscrire le but de la victoire en prolongation.

Kristo laissera ses joueurs à leur joie de l’avoir emporter, pour rejoindre la salle de presse. « C’est sur des rencontres comme celle-ci que je mesure l’écart qu’il y a entre l’Eliteserien et nous » dira le coach. « C’est au courage et à l’abnégation que l’on a pu l’emporter aujourd’hui, je tire mon chapeau aux garçons. Concernant mon écart avec Sune, je m’en suis excusé auprès de lui et des joueurs à la pause. Ce n’est pas l’image que doit montrer un coach… » conclura Kristo.

Interrogé Sune Kiilerich dira avant de rejoindre le bus, « Cette faute était idiote et aurait pu coûter cher à l’équipe. Le coach a eut raison de me shooter. Nous en avons discuté à la pause, je me suis aussi excusé, il n’y a aucun souci entre nous. Ne cherchez pas des histoires là où il n’y en a pas ».


#66

14 mai 2019




063



Affronter Jerv (7ème) était surtout l’occasion pour le latéral Dejan Corovic de retrouver ses anciens coéquipiers. Kristo, debout devant son banc, eut tout le loisir d’apprécier la frappe en pivot de Tavakoli pour l’ouverture du score. Immédiatement après le but, le joueur vient se jeter dans ses bras, suivi de prés des autres joueurs.

Les joueurs de Jerv commencent à s’énerver, les fautes se de plus en plus fréquentes. Corovic lancé dans la surface par Rasmussen est fauché en pleine course. Sans hésitation, l’arbitre siffle le penalty que Rasmussen se charge de transformer. Très intelligemment, l’arbitre discute avec les joueurs des deux équipes pour faire descendre la tension.

Totalement laissé libre, Tavakoli en profite pour inscrire le but du 0-3 en finesse. Sur l’engagement, la défense d’Arendal n’est pas assez attentive, Sune Kiilerich marque contre son camp. Kristo recadre rapidement ses joueurs du geste et de la voix.

En seconde période, Kristo doit secoué ses joueurs qui laissent Jerv revenir à 2-3. Heureusement, Tavakoli en très grande forme, s’offre un triplé avec un sang froid impressionnant. Ce joueur semble être transfigurer…


064



Kristo félicita chaque joueur pour cette victoire qui offre au club la 6ème place au classement. Devant la presse, il ne tarira pas d’éloge pour son buteur. « C’est le vrai visage de David que l’on a vu ce soir. Vous en doutiez peut-être mais pas moi… ».

#67

Elle font du bien les vicotires. Maintenant faut gagner sans moins encaisser.


#68

Bonne petite série il faut continuer comme ça !


#69

Je viens de rattraper tout mon retard, comme à ton habitude, tes stories sont super agréables à suivre, je kiffe toujours ta présentation très sobre et ton style d’écriture ! :+1:

GL pour la suite de la saison :wink:


#70

Merci… ^^


#71

19 mai 2019




065



Affronté le leader Sandefjord Fotball avec son armada offensive qui est restée au club malgré la relégation d’Eliteserien, ne s’annonce pas chose facile peut se dire Kristo.

Très rapidement il est évident pour le staff d’Arendal que cette soirée ne va pas être des plus sympathique. « C’est costaud dans tous les compartiments du jeu, on souffre et on va encore souffrir » dira Kristo à la pause alors que le score affiché est de 1-2 pour Sandefjord. « Ce n’est pas le plus beau but de Tavakoli, mais il nous laisse espérer malgré tout » rajoutera le coach.

En seconde période, toujours dominé, Arendal jouera tous les coups à fond mais butera sur un gardien en état de grâce ou tout simplement très bon. L’entrée en jeu de trois joueurs frais ne changera rien au résultat.


#72

26 mai 2019




066



« Dominé ce n’est sûrement pas gagné… On domine mais nous ne sommes pas foutu de marquer des buts » dira Kristo en conférence de presse.

Pour la seconde fois de suite, Arendal s’incline, malgré un but de Tavakoli en toute fin de rencontre. « Il n’y a pas péril en la demeure pour le moment, mais si nous continuons à perdre nos matchs, ça pourrait devenir très rapidement critique » lâchera Kristo avant de quitter la salle de presse.


#73

2 juin 2019




067



« Aujourd’hui, c’est mieux, mais nous devons impérativement arrêter de faire briller les gardiens adverses ». Effectivement, ces derniers temps, les gardiens adverses sortent face à Arendal de belles prestations.

Cette victoire, même si elle a été obtenue au forceps fait un bien fou au groupe et au staff. Leur permettant de souffler avant la prochaine rencontre et de retrouver de la sérénité. Même si dans un club comme Arendal, les dirigeants font confiance au staff, et n’interviennent pas trop, une succession de défaite peut changer la donne.


#74

12 juin 2019




068 069



Avec un résultat nul obtenu à l’arraché sur une faute de main du gardien adverse, les hommes d’Arendal ne s’étaient pas mis dans les meilleures conditions pour affronter le 15ème d’Eliteserien en coupe, laissant beaucoup d’énergie et obligeant Kristo à modifier en profondeur son onze de départ.

Dominateurs, les hommes d’Arendal multiplient les attaques et les frappes cadrées, comme très souvent. L’ouverture du score de Tavakoli sur une frappe en pivot, donne un coup de fouet aux visiteurs. L’intensité augmente et Henanger décide de calmer les ardeurs des adversaires d’Arendal en catapultant la balle dans la lucarne droite, pour le 2-0.

Dés le coup d’envoi, Aalesunds réduit la marque face à une défense d4Arendal apathique. Kristo hurlera son mécontentement depuis le banc dans un stade silencieux. Tavakoli, laissé seul dans la surface, profitera de cette liberté pour inscrire un doublé, pour le 3-1. En réponse, Aalesunds réduit à nouveau le score sur une reprise de volée splendide. En fin de rencontre, ils égalisent même à 3-3.

Une nouvelle fois en coupe, Arendal doit en passer par les prolongations. Ayant effectué ses 3 changements, Arendal doit finir la rencontre à 10 avec la blessure de Shamohammad.

Aux penalties, Aalensunds l’emporte 3-4. Déçu malgré tout, Kristo trouvant logique la défaite de son équipe en 1/8ème de finale.


#75

tu reprends un peu de poil de la bete apres tes revers


#76

30 juin 2019






Le mois de juin se termine sur ce qui aurait pu être une excellente prestation avec 3 victoires en 3 matchs. Cependant, face au Strømmen IF, les hommes d’Arendal se sont laissés prendre au piège. Alors qu’ils menaient 2-0 à l’heure de jeu, et tout prés de l’emporter, Strømmen inscrivit 3 buts entre la 87ème et la 95ème minute.


071



Désormais 6ème, Arendal se positionne tranquillement dans la première partie du classement, en embuscade pour tirer son épingle du jeu. Emmené par un excellent David Tavakoli, actuel meilleur buteur et meilleur joueur du championnat, Arendal trouve son rythme de croisière qui lui permet d’enchaîner les rencontres en alignant des prestations de qualités.

Attirant les feux de la rampe sur lui, Kristo se voit envoyé du côté de Stabæk Fotball (13ème en Eliteserien). Immédiatement, il tordit le coup aux rumeurs en annonçant son souhait de rester à Arendal pour la durée de son contrat, soit jusqu’au 31.12.2020.


#77

28 juillet 2019







Deux chose à retenir pour le mois de juillet d’après l’entraîneur. Les soucis de finition et les problèmes défensifs. Par deux fois, Arendal mène au score par deux buts d’avance et par deux fois l’adversaire revient à 2 partout.

Par deux fois, la défense est en cause, par deux fois le gardien, Grzegorz Flasza (31 ans) est incapable de diriger sa défense et de repousser les frappes cadrées. Un temps envisagé de le mettre sur le banc et de le remplacer par Anders Klemensson (21 ans), il parviendra a aligner d’excellente prestations à l’entraînement, ce qui motivera son entraîneur a lui conserver sa confiance.


073



Caler à la 6ème place depuis le mois dernier, Arendal est en passe de réussir son pari d’accrocher les barrage même si la défaite 2-0 face au second va laisser des traces sur les organismes, dont ceux en particulier de Jakob Rasmussen (31 ans) et de Tobias Henanger (26 ans).

Lancé sur le recrutement de la saison prochaine, Kristo voit arriver la fin du contrat de Philip Aukland (20 ans) avec inquiétude. Ce jeune joueur polyvalent se refuse à prolonger son contrat malgré une réévaluation salariale conséquente. En parallèle, il est suivi par des grosses écuries d’Eliteserien du niveau de Rosenborg Ballklub ou de Lillestrøm SK.

De son côté, Kristo est approché officiellement par deux équipes d’Eliteserien, Vålerenga Fotball (10ème) et Strømsgodset Toppfotball (9ème). Echaudé par son expérience en Allemagne, il décline les deux entretiens pour se concentrer sur la fin de saison.


#78

Courage ça se présente bien.