:storygreen::s1: Vers les étoiles à travers les difficultés... - Acte III


#1

Édition du 16 juin 2018

« Kristo… Acte II… »

Le nom de Kristo Petilovic s’entendait dans les travées du Norac Stadion depuis quelques jours. C’est désormais officiel, Le coach franco-bosnien revient au FK Arendal pour la seconde fois.

Le club qu’il avait laissé en Obos-Ligaen est aujourd’hui en PostNord-ligaen avd 2 après sa 17ème place en 2017. Après 9 journées, le club est en position de leader et semble assez bien parti pour remplir l’objectif présidentiel d’atteindre les play-offs.

002-classement


Contacté par téléphone avant son arrivée, Kristo Petilovic a clamé sa joie de retrouver le club du président Otterlei en si bonne situation malgré la descente de la saison dernière.

Dans l’ensemble, dirigeants, staff et joueurs ont salué la bonne nouvelle et se sont félicités de pourvoir travailler à nouveau avec le coach bosnien. Il apparaît cependant que c’est un discours de façade, certains joueurs n’avaient pas particulièrement appréciés d’être coachés par Kristo lors de son premier passage.


#2

Kristo is back :excited:


#3

J’ai découvert le forum trop tard que pour suivre l’acte I mais je serai de celui ci :slight_smile:


#4

Tu peux rattraper ton retard… :slight_smile:


#5

Édition du 17 juin 2018

« Premier match… Première victoire…



003-valerenga2




Arendal, alignée dans un 4-3-2-1 assez classique l’emporte très largement face à une équipe de Vålerenga Fotball 2 totalement aux abonnés absents.

Dans un schéma tactique assez défensif avec 4 défenseurs à plat et 3 milieux positionnés très bas devant la défenses, Arendal s’en est remise à son capitaine Sune Kiilerich et à son métronome du milieu, Jacob Rasmussen, pour l’emporter.



006-kiilerich 007-rasmussen

#6

Édition du 24 juin 2018

« IL Hødd ou le premier écueil ? »

004-hood2




C’est déçu et dépité que Kristo Petilovic s’est présenté en salle de presse. Face à un mal classé, il espérait mieux, beaucoup mieux dira-t-il.

Même si le métronome danois Rasmussen, a été encore une fois l’auteur d’une prestation haut dessus du lot, il n’aura pas réussi à tenir le score suite à l’ouverture de Pape Paté Diouf en début de rencontre.

Mis en difficulté, les joueurs d’Arendal ont montré de la fébrilité qui les a poussé à commettre beaucoup trop de fautes (23 dont 3 jaunes).



008-diouf

#7

Édition du 30 juin 2018

« Tout rentre dans l’ordre… »


005-brattvag2



C’est par ses mots que Kristo a salué la victoire de ses hommes devant leur public. Si Brattvåg IL n’avait trop rien montré durant plus d’une heure, le dernier quart du match aura été totalement en leur faveur avec deux buts qui auront mis la pression sur la défense d’Arendal.

Kristo se félicita du comportement de ses joueurs sur le terrain (16 fautes), mais regretta le peu d’impact de Willy Pepa en pointe. On sait depuis le premier passage que les deux hommes n’ont pas toujours été sur la même longueur d’onde.

009-pepa

#8
Édition du 7 juillet 2018

« Ca enchaîne pour Arendal… »


010-Kjelsas

Pour son 4ème match aux commandes du FK Arendal, le coach franco-bosnien signe une 3ème victoire.

Cette fois-ci c’est Dejan Corovic qui fait le spectacle en défense en se révélant un passeur précis. Diouf s’offre un second but consécutif, ce qui ne lui était pas arrivé très souvent par le passé.

Les joueurs d’Arendal n’ont montré aucune fébrilité et ont semblé être intouchable en dominant le jeu assez facilement. Une fois encore Willy Pepa n’a pas été performant en pointe, fragilisant encore un peu sa place de titulaire. Interrogé à ce sujet, kristo n’a pas souhaité répondre, se limitant à dire que le joueur était dans une mauvaise passe mais qu’il lui conservait sa confiance.

011-corovic

#9

Édition du 15 juillet 2018

« Et de trois… »

012-floy



3ème victoire consécutive et première rencontre des matchs retour face à Flekkerøy IL Fotball. Cette fois-ci l’homme du match n’est autre que Willy Pepa qui s’offre un doublé et le titre d’homme du match.

En conférence de presse, Kristo saluera le réalisme de son attaquant qui aura tué le match en 4 petites minutes.

Au classement, Arenadal poursuit son cavalier seul en tête, mais ne dispose que d’un point d’avance qui ne lui laisse pas le temps de se reposer.

013-classement

#10

Édition du 24 juillet 2018

« Un renfort… »

Arendal profite de cette mini-trêve pour préparer l’avenir en recrutant Jesper Espung, jeune défenseur formé au Stabæk Fotball (Eliteserien) puis passé par Bærum SK (PostNord-ligaen avd 1). Sans contrat, il rejoint Arendal pour évoluer en Réserve et finir sa formation.

014-espung



Interrogé, Kristo dira sa volonté de construire l’avenir du club comme le montre la durée de son contrat d’entraîneur jusqu’en 2020. Inconnu du grand public, Espung semble être un pari sur l’avenir fait par le board d’Arendal.

#11

Sur sa photo il a 8 ans ?


#12

Peut-être… :slight_smile:


#13

super debut de saison


#14

Édition du 4 août 2018

« Les frères Pepa en force… »


015-kfum

Quelle réponse de Willy Pepa en direction de son entraîneur, un doublé, le second consécutif et surtout une belle cohésion avec son frère Avni, sur le terrain.

Le KFUM Kameratene Oslo, pourtant bien classé, n’aura rien pu faire face aux hordes d’Arendal. Cette belle victoire est malgré tout ternie par la blessure du jeune défenseur, Philip Aukland. Le diagnostique médical ferait état d’une grosse entorse de la cheville qui éloignerait des terrains le joueur au moins un bon mois.


016-aukland



Interrogé en fin de rencontre, le discours de l’entraîneur franco-bosniaque sera ferme et clair. « Philip, représente l’avenir du club, performant avec la réserve à mon arrivée, il est logique de le voir titulaire avec les A. Il connaît ses points faibles et sait qu’il doit les travailler pour progresser. ».

Au sujet de son attaquant, le discours sera aussi clair. « Willy, est au club depuis quatre saisons, il a beaucoup marqué les deux premières saisons, 14 et 24 buts. La saison dernière il a marqué le pas avec 3 buts. Cette saison j’attends des buts… A 31 ans, il ne doit pas perdre de temps pour se mettre en avant… ».


#15

Édition du 11 août 2018

« Willy Pepa marche sur l’eau… »


017-vidar



Le déplacement à Vidar promettait du spectacle surtout après la défaite du match aller (0-1). Les joueurs d’Arendal étaient apparus sur-motivés avant la rencontre. Certain annonçant la volonté du groupe d’effacer l’affront de la défaite au Norac Stadion.

Avec son milieu de terrain particulièrement rugueux, Arendal asphyxia littéralement l’équipe de Vidar qui ne fit que réagir quand son adversaire lâcha un peu la pression.

« Satisfait… Oui je le suis, cependant, dès que nous sommes moins concentré, on encaisse un but et ce n’est pas normal. Nous devons être capable de rester concentrer durant 90 minutes. », dira Kristo en salle de presse.

« Willy, je le répète, fait partie des joueurs qu’il faut par moment piqué au vif pour en obtenir le maximum. Actuellement, je crois que j’en tire le maximum… », dira-t-il en souriant.


018-classement



Avec cette victoire, Arendal creuse enfin l’écart avec son poursuivant, Skeid qui n’a pas encore perdu une seule rencontre.

#16

Faut continuer comme ça et le titre sera pour toi


#17

Édition du 15 août 2018

« Des surprises au Mercato… »

Comme toujours les derniers jours du Mercato se révèlent mouvementés. Si du côté de l’équipe fanion c’est le calme plat, du côté de la Réserve plusieurs grosses écuries tentent de recruter Michael Bothne Bleika.

Ce tout jeune joueur de 15 ans, auteur de 11 buts en 10 rencontres de Réserve a été approché par Haugesund, Lillestrøm, Sandefjord, Tromsø IL et Kristiansund BK. Visiblement, le board d’Arendal ne semblait sûr de conserver le jeune joueur.


019-bleika

#18

Bons résultats et superbe présentation


#19

Édition du 18 août 2018

« En mode champion… »


020-blink



Face à un mal classé (10ème), on pouvait s’attendre logiquement à voir Arendal dérouler. Sans surprise, les hommes de Petilovic n’auront rien laissé au hasard et l’emportent.

La surprise est plutôt venue de la feuille de match avec l’arrivée de deux réservistes, Arne Einarsen et Balal Arezou. Le premier, titulaire au coup d’envoi, compense ainsi la suspension de Rasmussen.


021-arne 022-balal



« Nous nous attendons à des départs en fin de saison, il est logique de lancer quelques jeunes dans le grand bain. Arne travaille bien avec la Réserve, il sait écouter, ce qui est rare actuellement. Aujourd’hui, il a fait le taff, c’est ce que j’attendais de lui, rien de plus », commentera Kristo en fin de rencontre, se refusant à parler du titre de champion qui se profile.

#20

Édition du 25 août 2018

« Confiance… »


023-vard



Sans état d’âme, les hommes d’Arendal l’emportent pour la 7ème fois consécutive dans un match où Vard n’aura pas cessé de lutter.

Particulièrement content, l’entraîneur et le staff présent en salle de presse ne tarira pas d’éloge pour ce groupe qui enchaîne les victoires avec un sérieux assez étonnant et une dose de confiance phénoménale.

Fabian Stensrud Ness, le double buteur et passeur, aura été vu chahuté dans le couloir des vestiaires par son entraîneur totalement hilare. Interrogé, Kristo dira qu’il avait un défi entre le joueur et lui et qu’il l’avait perdu. Sans vouloir en dévoilé plus, l’entraîneur rajoutera sa satisfaction de diriger ce groupe.


024-stenrud



Certainement le meilleur joueur du club cette saison, Fabian Stensrud Ness, auteur de 8 buts et 5 passes en 18 matchs, va sans doute attisé la convoitises de pas mal de club.