:STORYGREEN: :s7: Un récit aux accents germaniques | SC Verl | Back to FM08

Ca c’est clair !!!

Cette année, on est européen. Il va donc falloir augmenter la taille du noyau et tenter de faire au mieux en Ligue Europa tout en améliorant ou en égalisant nos performances en championnat. Si la Ligue des Champions pourrait être une plus-value financière, on a pas encore le niveau pour y être et la Ligue Europa me semble plus propice pour engranger de l’expérience.

Les départs

Date Joueur Equipe Montant
01/07/12 Hans Freitag Fenerbahçe €14,5M
17/07/12 Tobias Schäfer Sarrebruck €375k
25/07/12 Oliver Finke FC Kämten €130k
28/07/12 Christian Keim Norhorn €0
01/08/12 Norman Theuerkauf Aue €2M
10/08/12 Jan Wiemann Aix-la-Chapelle €0
10/08/12 Steffen Weis Oberhausen €140k

On le disait en fin de saison passée, Hans Freitag était le seul joueur qui râlait. Le Fener est venu aux nouvelles et après avoir négocié un montant sur 24 mois, on s’est mis d’accord pour 14,5M. Norman Theuerkauf qui avait perdu sa place part quand même pour 2M renforcer le promu Aue. Schäfer, Finke , Keim et Weiss sont les joueurs liechtensteinois de mon équipe Espoirs qui atteignent doucement leur plein potentiel sans pour autant avoir le niveau pour mon équipe première. Ils partent pour avoir du temps de jeu tous les WE, ce qui permettra à terme d’avoir une équipe nationale plus performante. Jan Wiemann est un de mes premiers regens arrivés dans mon centre de formation. Autant il était très bon en D3, autant il n’atteindra jamais un niveau suffisant pour aller plus haut.

Les arrivées

Date Joueur Equipe Montant
11/07/12 Holger Schumacher Transfert gratuit €0
12/07/12 Frank Müller Transfert gratuit €0
12/07/12 Eric Foda Transfert gratuit €0
27/07/12 Christian Garger GAK €60k
06/08/12 Alexander Ferner Koblenz €2k
09/09/12 Patrick Demuth Transfert gratuit €0
09/09/12 Stefan Jones Transfert gratuit €0
12/09/12 Matt Hughes Transfert gratuit €0

* Holger Schmumacher, Frank Müller, Eric Foda, Patrick Demuth et Stefan Jones sont les jeunes liechtensteinois que j’ai repéré et que j’ai fait venir afin de les former aux mieux pour l’équipe nationale. Ils sont directement promus en A du Liechtenstein.

* Christian Garger (MOD) et Alexander Ferner (MOC) : on recrute sinon que deux jeunes conseillés par nos recruteurs. Le premier en Autriche à Grazer AK et le deuxième en D3 allemande à Koblenz.

* Matt Hughes (BT) : jeune attaquant repéré dans l’équipe nationale namibienne. On verra si donnera quelque chose à l’avenir.

Voici le schéma tactique utilisé :

Gardiens de But

Gerhard Placzek

Sébastien Vergerolle

On prend les mêmes et on recommence. En cas de problèmes, le gardien luxembourgeois Schaack peut revenir des Espoirs pour dépanner. Placzek s’est finalement contenté de son statut de remplaçant et Vergerolle a fait taire les rumeurs de transferts en signant un giga contrat de 5 ans où il touchera 190 000 euros par mois. Ce qui fait de lui le deuxième meilleur salaire du club.

Défenseurs gauches

Steven Ruprecht (DG)

Nicolas Lombaerts (DGC/AG)

Carsten Schwarz (DAG)

Comme l’année passée, Ruprecht et Lombaerts sont en concurrence pour le poste (mais Lombaerts passe souvent au centre de la défense. Le jeune Carsten Schwarz, promis à un bel avenir les rejoint afin de s’aguerrir en équipe A.

Défenseurs droits

André Kilian (D/AD)

Denis Wagner (D/AD)

Si il y a deux ans, Kilian était le titulaire incontesté, Wagner a réussi au fur et à mesure à grapiller du temps de jeu et au final, la hiérarchie s’est inversée. Dans tous les cas, je suis rassuré avec eux deux à droite. Contrairement au côté gauche, je n’ai pas de jeune assez évolué pour les rejoindre.

Défenseurs centraux

Benoît Gay (DC)

Ansgar Janke (DC)

Alexander Madlung (DC)

Richard Reichert (DC)

Madlung reste un titulaire incontesté, Lombaerts vient souvent jouer à ses côtés pour laisser Ruprecht jouer quand il est en forme, Reichert passe ensuite dans hiérarchie mais joue parfois trop brutalement et chope trop de cartons, Janke n’est plus aussi présent que l’année passée mais reste à l’affût et Gay reste remplaçant en cas de problèmes.

Ailiers gauches

Matthias Schwarz (MOG)

Dennis Lenz (MOG/BT)

David Fauré (MOG)

Matthias Schwarz reste bien sûr titulaire mais attention à Dennis Lenz qui a fait de belles apparitions l’année passée mais qui a parfois jouée au centre. Neuendorf ou Schmidtgal peuvent aussi jouer efficacement à cette place en cas de besoin. David Fauré se contentera des restes.

Ailiers droits

Christian Müller (MODC)

Mark Richter (MOD)

André Mayer (MODGC)

Christian Müller reste le titulaire à droite. Mark Richter rêve d’être la doublure mais André Mayer est aussi prêt. Boller peut aussi dépanner.

Milieux offensifs centraux

Andreas Neuendorf (MOGC)

Alfons Boller (MODC)

Heinrich Schmidtgal (MODGC)

Neuendorf, à 37 ans, reste en forme malgré une grosse baisse de niveau et dépanne parfois à gauche ou au centre, un peu plus bas. Alfons Boller va souvent être sollicité mais Demoulin est aussi mis à cette place. Heinrich Schmidtgal n’a plus vraiment le niveau mais je ne veux pas m’en séparer pour garder un ancrage avec la région et sa polyvalence lui permet d’être mis un peu partout.

Milieux centraux

Helmut Halfar (MC)

Sébastien Hendrickx (MC)

Carlos Vermaelen (MC) :

Freitag est parti et cela laisse plus de places aux deux jeunes belges. Les trois joueront suivant leur état de forme sans distinction hiérarchique entre eux.

Attaquants

Eric Demoulin (BT)

Sören Rinke (BT)

Daniel Schwabe (BT)

Demoulin et Schwabe sont toujours les deux attaquants avec qui je compte travailler cette saison. S’il est dur de se passer de Schwabe et ses nombreux buts, Demoulin a énormément progesser et atteint un niveau supérieur. A lui maintenant de montrer qu’il peut aussi enchaîner les buts. Sören Rinke retrouve, trois ans après, l’équipe première et servira de remplaçant en cas de coup dur.

On vend de nouveau le même nombre d’abonnements. Mais en même temps, on peut pas en vendre beaucoup plus. On commence à se sentir à l’étroit dans le stade.

On a pas une mauvaise cote en championnat et les bookmakers sont d’accord de dire qu’on est capable d’enchaîner de bons résultats et de surprendre encore le monde du football allemand.


On accepte deux nouveaux partenariats. Tout d’abord le club italien de Cavese qui végète en divisions régionales mais qui nous permet d’envoyer en prêt nos jeune liechtensteinois. Avec Bellmare, club de D2 japonais l’intérêt est surtout économique grâce à la vente de produits dérivés.

Petite arrivée dans le classement des clubs les plus riches du monde, directement à la 76ème place. Espérons qu’on puisse continuer à monter dans ce classement et d’asseoir notre puissance dans le championnat allemand avec le temps (en Allemagne on est 7ème club le plus riche).


Autant pour les structures de formation, je peux une nouvelle fois aller me brosser malgré qu’on ait les finances, les dirigeants acceptent d’encore améliorer les installations d’entraînements qui approchent petite à petit de l’excellence. Ils ont aussi répondu favorablement à ma demander d’augmentation de la capacité du stade. On a plus qu’à attendre la fin de saison pour voir quel chantier ils vont mettre en branle.

Après avoir battu Bâle au tour préliminaire, on est versé dans le groupe C de la Ligue Europa. Ca ne va pas être évident tant les équipes se valent. Même Trabzonspor n’est pas une équipe facile à battre.


Après une préparation impeccable, on se lance correctement dans le championnat avec deux victoires et deux nuls avant de chuter dans un match serré contre l’Hertha Berlin. C’est ensuite, six victoire consécutives à mettre à notre actif. Début novembre, on se prend une belle baffe contre Nuremberg avant de voir se succéder des courtes victoires et des matchs nuls (mais un bon 0-0 tenu contre le Bayern).

En coupe d’Allemagne, on ne risque de nouveau pas de briller car on se fait éliminer dès le deuxième tour contre le Hertha Berlin, plus concentré que nous durant la série des penalties. En Ligue Europa, on pense galérer contre Bâle avant de les humilier dans leur stade. En phase de groupe, on commence mal avec une courte défaite contre le PSV mais on bat ensuite Trabzonspor et l’Atalanta. Espérons juste que la défaite contre Aston Villa ne nous gâche pas la qualification au tour suivant.

Classements


Le grand nombre de nuls ne nous permet pas de briguer les plus hautes places mais on finit la demi-saison a une très jolie place comme la saison passée. Attention à la reprise qui nous a fait perdre des plumes l’année passée, il faut rester vigilant. Le point positif : on encaisse moins mais point négatif : on marque aussi moins (surtout quand on voit la montée en puissance du Bayern après plusieurs saisons moyennes). En Europe, on fait le taf et on se qualifie comme 3ème sans trop forcer car pour le dernier match contre Aston Villa, on fait jouer les remplaçants, la qualification étant déjà dans la poche.

Les stats sont moins impressionnantes (du moins en championnat car sur l’écran effectif y a tous les matchs) et y a plusieurs raisons à ça. Tout d’abord, on brille moins en attaque mais la défense est aussi plus stable et leur note moyenne plus haute. Mais c’est surtout les absences dans le secteur offensif qui en sont la cause : Schwabe et Dennis Lenz ont été blessé plusieurs mois sans que leurs remplaçants ne marquent autant. Christian Muller a aussi souvent été absent. Neuendorf n’a plus de stats flamboyantes. Et les nouveaux se partagent un peu les matchs. Seul Matthias Schwarz reste fidèle à lui-même. Les bonnes surprises viennent premièrement de Vergerolle qui est vraiment un pion essentiel de l’équipe sur sa ligne de but et de nos milieux centraux qui réalisent pour le moment une très bonne saison. Halfar étant un peu en demi-teinte mais Vermaelen et Hendrickx cartonnent.

Le Top

Carlos Vermaelen est en championnat, le meilleur buteur et le meilleur passeur du club pour le moment. Et ça, seulement en 14 matchs. Malheureusement il a été plusieurs fois absents à cause de méformes ou de petites blessures. Mais il est en train de s’imposer comme titulaire régulier à son poste.

Profil

Alexander Madlung apparait pour la première fois dans ce classement. Il est le symbole de ma nouvelle solidité défensive et arrive à atteindre les 7 de moyenne, ce qui n’est pas courant pour mes défenseurs.

Profil

Matthias Schwarz commence sa cinquième saison chez nous et il est quasi à chaque fois dans le top. Sa régularité est un vrai plaisir pour nous et il a récemment resigné un gros contrat jusqu’en 2016 et il est le plus gros salaire du club.

Profil

Le Flop

Helmut Halfar est sur une mauvaise pente. Il joue toujours mais ses deux concurrents éblouissent les supporters alors que lui se contente de juste faire le taf. Notre vice-capitaine va devoir se réveille si il ne veut pas perdre sa place.

David Fauré et André Mayer sont les deux jeunes qui n’ont pas profité du gros turn over de ce début de saison. Ils ont eu plusieurs fois l’occasion de se montrer et n’ont rien donné de valable. Ils viennent, bien sûr d’arriver en équipe première mais il va falloir faire bien plus pour pouvoir y rester sur la durée.

Andreas Neuendorf n’est peut-être pas loin de faire la saison de trop. A 37 ans j’espérais qu’il parte à la retraite et rejoigne mon staff mais il a préféré continuer. Certes, il joue encore beaucoup car on a besoin de monde en ce début de saison. Mais ses prestations sont loin de ce qu’il a pu apporter au club les années précédentes. Je met de plus en plus le liechtensteinois Alfons Boller à sa place. C’est vraiment avec tristesse que je le met en cette 3ème position du flop.

Conclusion

Certains joueurs commencent à montrer leurs limites et on a des stats un peu moins impressionnantes. Mais on a des jeunes qui comment à se montrer positivement et notre équipe est plus stable. Notre quatrième place est méritée et on va maintenant travailler pour ne plus avoir de grosse baisse de régime après la longue trêve annuelle. Je rêve de finir sur le podium mais l’objetif raisonnable est de finir à nouveau à la 4ème ou 5ème place pour pouvoir être européen à nouveau. D’ailleurs en Europe, on a un tirage faisable qui nous attend en février. Par contre, le tour suivant (1/8 de finale) devrait être contre un club du top européen qui a chuté en Ligue des Champions et je ne donne pas cher de notre peau.

3 « J'aime »

J’avais oublié ces poules de la Coupe UEFA à 5 équipes :sweat_smile:

Quelle crasse…

Ca marche pas trop mal pour l’instant. Le Bayern reste à ta portée mais tu sembles trop juste pour aller disputer le titre cette saison

Je confirme. Après c’est parfois une chance pour passer sur un malentendu. Dans mon cas, ça a marché :slight_smile:

Pour le coup, je vise pas le titre. Mais je ferai tout pour être le plus haut possible.

1 « J'aime »

Si la Coupe d’Allemagne est une nouvelle fois un échec, on est toujours en course pour finir très haut en championnat et on compte bien se faire plaisir en Europe et tenter d’y rester le plus longtemps possible !

En Europe, c’est enthousiasmant. On se bat durement au match aller contre Saint-Etienne avant de tenir le score au match retour. Ca y est, on va maintenant affronter les gros poissons et on se retrouve face à Arsenal, multiple vainqueur de Premier League ces dernières années. Leur présence ici est une anomalie. La double victoire 2-0 contre ce monument anglais est une anomalie encore plus grande ! Nous voilà en Quart de finale de la Ligue Europa ! Malheureusement, malgré une premier match maîtrisé, le Betis Séville a été plus talentueux au retour. Malgré tout, on sent qu’il y a vraiment moyen de faire quelque chose dans cette compétition, un jour.

La reprise est cette année, beaucoup moins pénible. On fait deux nuls contre des concurrents directs et on enchaîne ensuite les belles victoires (on taira cette défaite rageante contre le Hertha Berlin). Il faudra ensuite attendre avril pour notre première défaite en championnat. C’est aussi à ce moment là qu’on s’effondre et seuls les match nuls : dans la douleur au Werder Brême ; chiant à Wolfsburg et encourageant contre le Bayern, permettent de tenir la distance.

Classement

On s’est battu longtemps pour la deuxième place. La première étant inaccessible face à un Bayern littéralement stratosphérique cette année. Leur avance est considérable et il suffit de voir leur ratio de buts pour comprendre leur saison : 86 buts inscrits et seulement 23 encaissés ! Nous avons la troisième meilleure attaque avec seulement 59 buts (et Hanovre 60). Nos dégringolade de fin de saison, nous a fait perdre la concurrence qu’on entretenait avec Schalke04 et on a même failli se faire revenir par Mayence, Cologne ou même Hanovre.

J’ai encore oublié la capture d’écran de l’effectif ! On va donc se baser sur le meilleur Onze de la saison. La grande force de la saison est la stabilité entre la défense et l’attaque. On encaisse beaucoup moins qu’avant mais par la force des choses, on marque aussi moins. Dans ce 11, seul Halfar est décevant. Les autres, ont tous des notes moyennes hautes.

Le Top

Carlos Vermaelen a été la révélation de cette année. Dès qu’Halfar s’est effondré, Carlos s’est imposé. Il a été, une bonne partie de la saison, meilleur buteur et passeur en championnat. On compte à fond sur lui pour la saison suivante !

Profil

Dennis Lenz est aussi une belle découverte cette année. Il a de belle statistiques et aurait pu faire beaucoup mieux mais les blessures ne l’ont pas épargné. Il va nous être important la saison prochaine.

Profil

Christian Müller et Matthias Schwarz sont toujours bien ancrés dans notre effectif malgré les jeunes qui percent de plus en plus ! Et rien que pour ça, ils méritent de figurer dans notre Top annuel.

Profil


Le Flop

Helmut Alfar a été la plus grosse déception de la saison. Notre vice-capitaine a pourtant beaucoup joué mais n’a rien montré d’intéressant contrairement aux dernières saisons. Peut-être est-il arrivé à ses limites ? La concurrence féroce des deux belges l’ont assommé ?

Ansgar Janke a été longtemps notre plus grande promesse en défense. Mais même si ses apparitions ont encore été correctes à chaque fois, il n’arrive plus à rivaliser avec les nouvelles promesses.

Daniel Schwabe a eu une grosse blessure en début de saison, laissant à Demoulin, la place de titulaire. Si Demoulin n’a pas été impeccable, Schwabe n’a pas non plus réussi à remarquer autant qu’avant. J’espère qu’il n’a pas perdu son sens du but depuis cette blessure.

On a pas vraiment grand chose à reporter au niveau des statistiques, on a été bon mais en équipe plutôt que de manières individuelles. Voici tout de même quelques récompenses de la saison :

(comme quoi, @Wasyl, sa saison est peut-être moyenne statistiquement mais pas pour ceux qui décernent les récompenses :smiley:)

Les années se ressemblent toutes. Rien d’intéressant. J’ai signé le joueur conseillé par mon adjoint. Mais il n’est pas resté très longtemps. Il a été victime du gros ménage fait le mois suivant (surprise au post suivant). Finalement en 6 saisons, j’ai eu qu’un regen valable !

Les apports financiers du championnat font toujours autant de bien et même un peu plus grâce à notre 3ème place :

Et une fois encore, nos dirigeants améliorent les installations d’entraînement. Elles devrait bientôt atteindre leur maximum. Et les dirigeants investissent aussi dans le stade. Mais bon, je m’attendais plus à un grand coup mais on aura que 3000 places en plus. Surtout qu’en attendant, on va joueur au SchücoArena, le stade de Bielefeld qui comporte plus de 26000 places :open_mouth:

Conclusion

Je suis évidemment ravi de cette saison mais tout de même un peu déçu qu’on ait pas pu faire mieux au niveau statistiques. En plus, cela commence à faire 6 saisons et je songe de plus en plus à faire un gros ménage aussi bien dans le staff, dans l’équipe première et dans l’équipe espoirs. On va avoir beaucoup de boulot durant l’été si on doit alléger le nombre de joueurs tout en étant encore plus ambitieux !

5 « J'aime »

Une très belle 3e place

Top ce podium :grin:

L’agrandissement du stade fait également plaisir même si tu espérais mieux ! La suite des travaux va arriver :smirk:

Oui, même si ma baisse de régime de fin de saison m’a fait perdre ma deuxième place. J’aurai préféré que ça soit sur la saison entière.

J’attends impatiemment la fin de la saison suivante pour voir si ils vont enfin se bouger de ce côté là !

Comme dit précédemment, on avait très envie de réformer un peu le club. Voyons un peu tous les mouvements qui ont eu lieu et l’effectif avec lequel on envisage de faire encore mieux cette année.

Les départs

Date Joueur Equipe Montant
01/07/13 Ansgar Janke Schalke04 €2,9M
04/07/13 Benoît Gay Levski Sofia €3,6M
06/07/13 Helmut Halfar Cologne €5,75M
06/07/13 Christoph Kuhl Eschborn €150k
06/07/13 Danny Eckel Munich 1860 €950k
06/07/13 Nick Ceulemans Lustenau €375k
06/07/13 Mirko Eweka Halle €160k
07/07/13 Alexander Ferner Aue €150k
13/07/13 Mark Richter FC Sochaux €2,9M
17/07/13 Alexander Schlegel Karlsruhe €350k
18/07/13 Horst Pannach Levski Sofia €725k
20/07/13 Claudio Schaak Hertha Berlin €3,6M
27/07/13 David Fauré FC Sochaux €7,25M
28/07/13 Daniel Schwabe Hanovre €9M
03/08/13 André Kilian Leverkusen €3,6M
03/08/13 Steven Ruprecht Bochum €3M

Comme annoncé, on a fait le ménage ! Kuhl, Eckell, Ceulemans, Eweka, Ferner, Schlegel, Schaak sont des jeunes recrutés à gauche et à droite, qui ont atteint leur plein potentiel sans pour autant avoir le niveau pour s’imposer chez nous. Ils ont presque tous un pourcentage de 50% sur la revente, au cas où. Horst Pannach est dans la même situation et en plus, je veux qu’il joue régulièrement car il est dans ma sélection pour le Liechtenstein.

Les anciens de l’équipe première sont aussi nombreux à nous quitter ! Ansgar Janke, Herlmut Halfar payent le prix de leur baisse de régime de la saison passée. Benoît Gay, David Fauré ou Mark Richter ne perçait pas vraiment et de belles offres nous ont confirmé qu’on devait s’en séparer. André Kilian et Steven Ruprecht ont fait les beaux jours de nos couloirs latéraux défensifs mais je suis convaincu d’avoir maintenant beaucoup mieux. Le départ de Daniel Schwabe a été difficile à décider. Il aurait pu avoir sa place dans notre équipe mais je n’étais pas sûr de le vouloir comme remplaçant après tout ce qu’il a donné. Au final, je prends le pari de faire confiance à Demoulin et laisse Schwabe jouait autant qu’il le mérite, dans un autre club.

Les arrivées

Date Joueur Equipe Montant
01/07/13 Harald Rummenigge Burghausen €2k
01/07/13 Stefan Heun Man Utd €3,6M
01/07/13 Christoph Bartel Saint-Gall €240k
03/07/13 Thijs Lebe Lokeren €375k
03/07/13 Robert Huth Cologne €6,75M
07/07/13 Tobias Steegmann Bochum €725k
18/07/13 Juri Judt Hertha Berlin €8M
12/08/13 Matthias Leitl Transfert gratuit €0

Harald Rummenigge, Christoph Bartel, Thijs Lebe sont les nouveaux jeunes prometteurs achetés par le club. Un futur grand gardien, le prochain attaquant star et la relève à droite de la défense.

* Stefan Heun (DC) : Le joueur suisse a été formé à Zürich puis a été débauché par les Grasshopper avant d’être acheté par Man Utd. On l’avait mis sur la liste pour l’avoir en prêt suite à sa magnifique saison en prêt à Walsall. Mais surprise, il s’est avéré intéressé de venir définitivement chez nous. On a sauté sur l’occasion tant il est promis à un bel avenir !

* Robert Huth (DC) : Hormis son nom qui ressemble à celui d’un homme politique communiste français, c’est aussi un grand défenseur de Bundesliga qui nous rejoint pour améliorer sensiblement notre équipe et permettre nos futures ambitions.

* Tobias Steegmann (DDGC) : Le joueur, sorti du centre de formation de Bochum, est bien coté par mes recruteurs. Mais si on a craqué pour lui, c’es surtout pour sa polyvalence et du fait qu’il a déjà un bon niveau pour son âge.

* Juri Judt (AD/MD) : Je cherchais un défenseur droit pour épauler Wagner et je me retrouve avec un joueur polyvalent pouvant jouer sur l’aile droite et au centre. Le germano-Kazakh a aussi les capacités pour se défendre à gauche.

* Matthias Leitl (D/MD) : Ce n’est pas un joueur qui va nous renforcer. Il est tout simplement le meilleur défenseur droit de l’équipe nationale du Liechtenstein. Tombé en transfert gratuit, je lui signe un contrat et le prête en Autriche afin qu’il garde le rythme.

Voici le schéma tactique utilisé :

Gardiens de But

Gerhard Placzek

Sébastien Vergerolle

Pour être sur de les garder encore longtemps, j’ai bétonné leur deux contrats afin qu’ils n’aient aucune envie d’ailleurs. Vergerolle est d’ailleurs maintenant le plus gros salaire du club.

Défenseurs gauches

Nicolas Lombaerts (DGC/AG)

Carsten Schwarz (D/AG)

A gauche, je fais confiance à Lombaerts. Et Carsten Schwarz a énormément progressé et il doit se préparer à prendre la relève. Il a à présent le niveau pour être en concurrence directe avec Lombaerts.

Défenseurs droits

Juri Judt (AD/MD)

Denis Wagner (D/AD)

Denis Wagner s’est définitivement imposé à droite. Malgré tout, je voulais lui donner une sérieuse concurrence et je ne pouvais pas me permettre de faire une saison avec un seul défenseur droit. Juri Judt est un joueur expérimenté et doué. Comme il peut jouer à plusieurs endroits, il pourra aussi s’imposer sur un autre poste si Wagner garde son rythme actuel.

Défenseurs centraux

Alexander Madlung (DC)

Richard Reichert (DC)

Robert Huth (DC)

Stefan Heun (DC)

Tobias Steegmann (DDGC)

Huth et Heun sont de gros renforts pour concurrencer Reichert, un peu seul depuis le départ de la moitié de ma défense centrale. Pour chapeauter tout ça, on garde le vétéran Madlung. Malheureusement, il servira maintenant de remplaçant. A 31 ans, il ne représente plus l’avenir.

Milieux centraux

Jakub Wieczorek (MC)

Sébastien Hendrickx (MC)

Carlos Vermaelen (MC) :

Mon milieu sera belge cette année ! Depuis qu’Halfar est parti, Hendrickx et Vermaelen se sont imposés comme titulaires. Ils seront épaulés par le jeune polonais Wieczorek qui a l’avenir devant lui. En cas de pépins, on a plusieurs joueurs qui peuvent dépanner à cette place comme Judt, Neuendorf, etc.

Ailiers gauches

Matthias Schwarz (MOG)

Michael Haben (MODG)

Matthias Schwarz est pour moi indéboulonnable tant qu’il réalise des performances toujours aussi bonnes et rassurantes. Mais attention, Haben progesse à toute vitesse et veut jouer. La moindre faiblesse peut inverser les rôles.

Ailiers droits

Christian Müller (MODC)

André Mayer (MODGC)

Christian Müller est bien sûr le titulaire. Mais l’année passée, il a souvent été blessé ou en baisse de forme pour la deuxième partie de la saison. Mayer est officiellement le remplaçant mais il n’est pas encore prêt donc on fait tourner avec Haben ou Boller qui peuvent aussi jouer à droite.

Milieux offensifs centraux

Andreas Neuendorf (MOGC)

Dennis Lenz (MOG/BT)

Alfons Boller (MODC)

Depuis l’année passée, je me rends compte que je privilégie souvent Dennis Lenz à ce poste alors qu’il n’est pas formé pour. Mais il est formé comme attaquant et j’ai remarqué qu’à cette place, un attaquant apporte un vrai plus et un soutien à l’attaquant de pointe. Il parti titulaire et sera suppléé par Alfons Boller. Neuendorf, malgré son grand âge (38 ans) n’est pas encore à la poubelle et peut dépanner un peu partout. Il a aussi une grosse influence sur un effectif plutôt jeune.

Attaquants

Eric Demoulin (BT)

Sören Rinke (BT)

Le pari de cette année est de composer avec la forme de Demoulin. Si je crois en lui, je ne suis pas sûr que Rinke puisse assurer son remplacement en cas de coup dur. Dans ce cas, Schwabe nous manquera pas mal. Malgré tout, Dennis Lenz peut aussi monter en pointe. Sinon, il faudra bricoler et attendre janvier pour trouver quelqu’un d’autre.

Notre nouveau capitaine est Nicolas Lombaerts et il sera aidé à la tâche par le vétéran Neuendorf qui a une grosse influence sur l’équipe.

Même si on en a pas une grande utilité au vu de nos contraintes, on accepte une affiliation en république tchèque.

Au niveau des travaux, on a enfin reçu une réaction positive concernant les structures de formation. Et on a reçu aussi une réponse favorable pour déjà préparer une évolution de notre stade. Il faudra attendre la fin de cette saison pour voir ce qu’on obtiendra.

3 « J'aime »

Allez je me mouille et je pronostique une 2ème place en championnat cette saison :grin:

Dur de faire mieux que 3eme, surtout avec le Bayern en face, mais avec le talent de l’entraineur, qui sait.
Diego, élu 2eme but de l’année, c’est LE Diego de la grande époque du Werder ?
C’était un monstre sur le FM08 non ?

bonne chance pour la nouvelle saison

Réponse aux commentaires

J’espère que le Dieu FM va t’entendre !
Mais au vu des dernières saisons et de l’évolution de mes jeunes, c’est le minimum que j’ambitionne !

Contre le Bayern, hormis en coupe, je leur tiens tête. Donc je pense qu’il y a moyen d’aller les embêter. Mais pour ça, il faut absolument être plus régulier.

Sinon oui, c’est bien ce fameux Diego. Il est très bon dans le jeu mais souvent il reste en Allemagne et ne va jamais vers les plus gros clubs.

Merci !

Equipe Nationale du Liechtenstein

Un an après avoir été nommé sélectionneur du petite pays du Liechtenstein, il est temps de voir ensemble ce que ça a donné. On a formé pas mal de jeune dans nos infrastructures pour élever au maximum l’équipe et on a réorganisé les schémas tactiques employés auparavant.

Voici au topo de l’équipe-type avec laquelle nous allons tenter de sortir notre épingle du jeu :

Gardiens de but :

* Christian Keim : après avoir été formé au SC Verl, il a été vendu à Nordhorn (D4) afin de jouer plus souvent. Il est maintenant parti pour Paderborn en D3. Il part comme titulaire.

* Daniel Steuble : débauché au pays pour être formé par le SC Verl, il a prolongé sa carrière au deuxième club d’Hanovre en D4 et a signé maintenant un nouveau contrat à Oberhausen, dans la même division.

Défenseurs :

Droite

* Patrick Demuth : il a intégré l’équipe B de Verl afin d’atteindre le maximum de son potentiel mais il ne sera jamais très grand. Il est pour le moment prêté au club filial d’Osnabrück en D4.

* Matthias Leitl : comme son concurrent, il est aussi à Verl pour s’améliorer dans le meilleur centre d’entraînement possible. Ils n’ont pas un niveau exceptionnel mais c’est tout ce qu’on a. Leitl part titulaire.

Gauche

* Holger Schumacher : un des jeunes les plus prometteurs du pays. Recruté pour le centre de formation du SC Verl, il devrait y atteindre son plein potentiel et peut même espérer un jour atteindre l’équipe première. Pour celà, il est prêté à Osnabrück.

* Tobias Schäfer : formé au SC Verl, il a été vendu en D2 allemande, à Sarrebruck afin de joueur le plus souvent possible. C’est un des cadres de l’équipe nationale. Il part titulaire mais Schumacher joue quand Schäfer monte en milieu défensif.

* Jörg Krüger : après avoir cherché longtemps un club tout en jouant en équipe nationale junior, il a reçu un contrat au SC Verl pour profiter des infrastructures et obtenir son plein potentiel. En attendant, il est remplaçant.

Centre

* Martin Stocklasa : formé en Suisse, il a atteint son meilleur niveau en signant à Sarrebruck. Même s’il y perd peu à peu sa place à mesure que son âge augmente, c’est un des rares anciens à encore être là.

* Énrico Breitbach : formé au SC Verl, il fait la joie de la défense de Cavese en Italie, un des clubs affiliés. Grâce à ses belles performances italiennes, il est titulaire aussi en équipe nationale.

* Olivier Finke : formé au SC Verl, il est vendu au FC Kämten quand il a atteint son plein potentiel. Après des débuts difficiles, il commence à s’y imposer. C’est l’autre titulaire sauf quand il monte en milieu défensif.

* Fabio Pettineo : c’est le remplaçant direct de Finke quand il joue plus haut. Il a été formé et est toujours resté dans le club de son coeur : FC Vaduz où il est titulaire régulier depuis 7 ans.

* Stefan Jones : joueur formé au SC Verl, il est actuellement en prêt à Osnabrück où il peine à réussir. Mais il est encore jeune. Il sert de remplaçant.

Milieux de terrains :

Défensif

* Daniel Schmidt : sorti du centre de formation de Saint-Gall, en Suisse, il y a cinq ans. Il n’a jamais réussi à s’imposer. Malgré tout, on a pas beaucoup de choix et il est un des moins pires. C’est une des raisons pour laquelle deux défenseurs sont souvent appelés pour jouer milieu défensif.

* Maik Krause : formé à Zürich sans jamais s’imposer, il est maintenant descendu d’un cran vers le club d’Yverdon. Un peu plus fort que Schmidt, il reste assez moyen et on préfère souvent faire monter Schäfer ou Rinke à ce poste.

Centre

* Andreas Gerster : après avoir été formé au FC Vaduz, il a préféré rejoindre un club du pays où il est maintenant titulaire. D’un niveau très moyen, il sert de remplaçant et reste un des rares anciens à être encore sélectionné.

* Horst Pannach ; formé au SC Verl, il a été vendu, quand il a atteint son plein potentiel, au Levski Sofia en Bulgarie où il est devenu le roi de la passe décisive. Il est titulaire à ce poste.

* Steffen Weis : formé aussi au SC Verl, c’est un des jeunes joueurs liechtensteinois qui a le plus vie rejoint l’équipe nationale. Il en est devenu un des cadres. Il vient tout tout juste d’être acheté par Augsburg en D2 allemande. C’est l’autre titulaire.

Offensif droit

* Alfons Boller : recruté très jeune par Verl après avoir été sélectionné en international espoirs, il a maintenant atteint l’équipe première pour laquelle il commence à enchaîner quelques performances malgré la grosse concurrence. C’est la vedette du Liechtenstein !

* Marco Hain : joueur sorti l’année passée du FC Triesen, club du pays, il a déjà montré quelques signes d’un potentiel futur talent. N’ayant pas mille joueurs aptes, on le sélectionne direct en équipe nationale comme remplçant.

* Frank Müller : formé au SC Verl, il est actuellement prêté à Lübeck en D3 allemande. Il a le potentiel pour devenir un des cadres si seulement il évoluait un peu plus vite. Car à 20 ans, il n’a toujours pas réussi à s’imposer. Il est la doublure de Boller.

Offensif gauche

* Francesco Clemente : joueur formé et titulaire depuis toujours au FC Vaduz, c’est un ancien cadre de l’équipe nationale qui est resté malgré la concurrence. Mais aussi parce qu’on a personne à gauche pour doubler Foda.

* Eric Foda : débauché au pays il y a deux ans par le SC Verl, il est actuellement prêté à Osnbabrück. Il ne s’y impose pas (encore) mais il est encore très jeune et va encore énormément progresser : il fait partie des meilleurs jeunes du SC Verl. En attendant, en équipe nationale, il est titulaire !

Attaquants :

* Thomas Hopp : encore une fois, un joueur recruté au pays par le SC Verl, le jeune attaquant a une possibilité de progession énorme. Prêté l’année passée à Cavese, il a empilé les buts et on espère qu’il fera la même chose à Lübeck à un niveau supérieur. Il est le titulaire, en concurrence avec Meyer. Mais il peut devenir une des vedettes de la sélection.

* Joachim Meyer : joueur sorti du centre de formation, Meyer n’a brillé qu’une fois en prêt à Balzers, club du pays. Pour autant et malgré son jeune âge, c’est un des plus vieux cadres de l’équipe nationale et actuellement le meilleur buteur. Il est en concurrence avec Hopp.

* Torsten Jakobs : sorti du centre de formation du FC Vaduz, il est parti vers Freiberg, en D4 allemande. Son niveau n’est pas top mais assez pour être remplaçant des deux joueurs précédents.

* Dirk Spielmann : jeune joueur de Lucerne, en D1 suisse, il est là surtout pour faire le nombre. Je ne pense pas qu’il progressera un jour ou l’autre. Mais il est malgré tout meilleur que ce qu’on peut trouver au pays à ce poste.

Qualifications pour la Coupe du Monde 2014


On commence pas mal avec une courte défaite contre l’Ecosse. Mais très vite, on chute contre la République Tchèque et on arrive pas à faire un bon résultat contre l’Irlande du nord. Les trois matchs amicaux qui suivent nous permettent de montrer quelque chose contre la Bosnie et l’Albanie avec deux nuls mais on est vite ramené à la réalité en perdant contre la Russie. En qualifs, on gagne enfin nos premiers points en battant sévèrement le Kazakhstan. S’en suite une défaite contre la Roumanie en amical et deux matchs serrés contre la Grèce et l’Ecosse. La République Tchèque nous bat encore mais cetre fois, on leur marque un but. Et on continue sur sa lancé en imposant le nul à l’Irlande du Nord et en battant à nouveau les Kazakhs. Le dernier match contre la Grèce sera par contre un nouveau gros échec.

Peu de surprises au classement, on finit logiquement devant le Kazakhstan mais assez loin de l’Irlande du Nord contre qui, on espérait grappiller quelque chose. Malgré tout, la différence de buts, bien que négative, n’est pas aussi humiliante que le dernier et peut nous faire espérer une possible évolution future.

Les pays qualifiés pour la Coupe du monde en zone europe sont : Italie, Suède (Barrages), Norvège, Pays-Bas, Turquie (Barrages), Ecosse, Angleterre, Pologne, Ukraine (Barrages), Belgique, France (Barrages), Allemagne et Espagne.

Qualifications pour l’Euro 2016

Encore une fois, on se retrouve dans un groupe sans un gros cador européen. Mais nous sommes aussi dans un groupe de 5 au lieu de 6 et on a pas vraiment de pays qu’on pourra humilier. Malgré tout, l’Estonie et l’Islande semble abordable pour tenter un ou l’autre résultat. On tentera de limiter les dégâts contre la Serbie et surtout la Croatie.

Les quelques bons résultats en qualifs et en amical nous permettent d’atteindre la 103ème place du classement mondial. Mais en cette fin d’année 2013, on redescend tout de même au 110ème rang mondial. Mais l’on peut voir qu’hormis ce moment-là, notre progression a été généralement croissante.

Pour rappel, on a repris l’équipe quand elle était 158ème mondiale !



Conclusion

Au vu des jeunes aux bons potentiels que j’avais en équipe jeune du SC Verl, j’attendais un peu plus de cette équipe. J’ai même tenté de vendre les meilleurs dans de plus petits clubs afin qu’ils jouent plus régulièrement. Malgré tout, on se contente de bons résultats contre d’autres faibles équipes mais on arrive pas à titiller celles juste au-dessus. Espérons que cette première expérience va nous permettre d’avoir moins peur et d’obtenir de meilleures choses durant les qualifications pour l’Euro 2016. Je me suis promis de finir les qualifs et ensuite je déciderai si je reste ou non. Malgré tout, on a eu une belle progression au classement mondial et on ambitionne de rentrer dans le Top 100 pour l’année 2014.

2 « J'aime »

2 victoires, pour le Liechtenstein, c’est énorme ! Ils en ont 6 dans leur histoire à priori, avant les 2 récentes!

Je. Rois que je suis trop exigeant. C’est vrai que les résultats sont pas mal pour le Liechtenstein. Mais au vu de certains bons joueurs que j’ai, j’espère plus !

Il y a moyen de choper quelques points dans ton groupe de qualification pour l’Euro 2016 :grin:

Tu es également bloqué par les binationaux suisses qui ne veulent pas rejoindre la sélection ?

C’est bon, il ne m’en fallait pas plus :heart_eyes:

Commentaires

Oui, on va essayer en tout cas !
Pour les bi-nationaux, ça ne m’a pas frappé donc je pense que ce problème n’est pas encore si présent dans cet opus. A Vaduz ils sont soit Liechtensteinois, soit Suisse.

Ouiiiii ! Et c’est l’adjoint qui me l’a conseillé !

Après ce grand ménage, on va un peu regarder comment l’équipe s’est débrouillée, que ce soit en championnat ou en Europe. Est-ce que les anciens vont nous manquer ? Est-ce que la Ligue des Champions ne va pas être trop difficile pour un club de notre stature ?

Si les matchs amicaux se déroulent sans encombre, c’est une autre paire de manche en Coupe de la Ligue. Cette compétition est d’ailleurs une énigme. Elle est censée remplacer la Super Coupe et faire participer les qualifiés européens. Pourtant c’est la première année où on la joue (on était déjà européen l’année passée) et en 1/4, on affronte l’équipe gagnante de la D2. Equipe qu’on battra sans problème avant de tomber sur le Bayern qui sort de sa saison dantesque et qui nous inflige un 3-1.

La coupe d’Allemagne sera plus facile grâce à un score de tennis contre une équipe d’Uerdingen qui n’est même pas dans les 4 premières divisions. On passera aussi le deuxième tour contre Nuremberg et on affrontera malheureusement le Bayern au suivant. Ce qui n’est pas de bonne augure pour continuer à jouer la Coupe.

En ce qui concerne, le championnat tout va bien : 6 victoires d’affilée ! La défaite contre Hanovre fin septembre n’a pas eu trop d’influence et on reprend les victoires et deux nuls. Seul ombre au tableau : une défaite amère contre le Bayern, notre concurrent direct. Même si on déroule de bons résultats en championnat, rien n’est facile tant on se bat à mort pour chaque match. La blessure de Demoulin n’a pas aussi aidé.

Au niveau européen, on doit passer un tour préliminaire contre la Lazio. qui risque de ne pas être un adversaire facile. Après un match nul à domicile, on se bat comme des démenés pour obtenir une victoire synonyme de groupe et de prime intéressante. Le groupe de la Ligue des Champions est composé de l’AZ Alkmaar, Chelsea et Zaragoza. Je pense qu’on peut prétendre à une troisième place synonyme d’Europa Ligue. Mais qui sait ? La série des 6 matchs veut tout et rien dire : on commence par deux défaites avant de décrocher le nul contre Chelsea. Ensuite on arrive même à battre les Blues avant de rechuter contre l’AZ. On finit par une victoire difficile et jusqu’au boutiste contre Zaragoza.

Classements

Au vu de ce magnifique début de saison en championnat, on est bien évidemment 1er ! Mais attention, le Bayern est presque aussi en forme que nous et ne lâche rien. On a par contre déjà une belle avance sur le troisième. Grâce à un bon nombre de buts marqués et aux peu encaissés, on a le meilleur ratio du championnat. Il va maintenant falloir redémarrer après la trêve avec la même hargne et ne rien laisser aux autres quitte à ce que chaque match soit une finale !

Au niveau européen, c’est la surprise. On briguait la 3ème place devant l’AZ et finalement le club hollandais finit premier du groupe. Chelsea qu’on a mis en difficulté finit deuxième. Et on arrive de justesse à s’emparer de la troisième place au détriment de Zaragoza. Pour notre dernier match, celui qui gagnait était celui qui continuait l’aventure européenne, ce qui explique sûrement ce match fou qui finit sur le score de 4-3 pour nous. On connaît déjà notre adversaire en 1/16 de l’Europa Ligue :

Parmi les joueurs qui sont titulaires, il y a peu de grosses notes moyennes, ce qui est le symbole d’une équipe équilibrée où tout le monde se bat pour gagner chaque match. Le pari de jouer avec presque que Demoulin en attaque a été compromis par une blessure d’un mois et où Rinke n’a pas forcément réussi à s’imposer. Dennis Lenz a pris sa place à un moment mais il est trop précieux en retrait. Et ensuite Rinke s’est aussi blessé et on a dû appelé en urgence Christoph Bartel en équipe A. Malgré un but, il n’a pas non plus été transcendant. En résumé, on a bricolé jusqu’au retour de Demoulin qui aura la trêve pour s’en remettre.

Le Top

Dennis Lenz : il est essentiel que ça soit en championnat, en Europe ou en Coupe : 9 buts et 8 passes décisives. Ses bonnes performances lui ont aussi permis d’être appelé en équipe nationale où il a déjà joué 4 fois pour 1 but.

Profil

Eric Demoulin a bien début la saison comme seul titulaire et inscrit régulièrement des buts. Mais pas de chances, il se blesse fin novembre et ne peut pas continuer sa lancée. Malgré tout, il a à son actif 7 buts en championnat, 2 en Coupe et 3 en Europe. En équipe nationale, il cartonne aussi en accumulant 6 sélections et 4 buts.

Profil

Sébastien Vergerolle n’a certes pas toujours beaucoup de travail quand l’équipe tourne bien mais il est toujours présent quand il faut et sort ses meilleurs matchs au meilleur moment. C’est vraiment le type de joueur qui rassure toute une équipe.

Profil

Le Flop

Alexander Madlung vieillit et n’apporte plus grand chose. Les jeunes et les recrues sont d’un niveau bien au-dessus et cela se ressent les rares fois où il a joué. Il restera remplaçant tant qu’il aura envie de rester et on lui proposera petit à petit de rejoindre le staff de l’équipe.

Richard Reichert était pressenti pour être titulaire indiscutable en défense centrale et finalement il ne se bat pour sa place et ne performe pas vraiment quand il joue. Mais il est encore jeune et Robert Huth qui joue plus approche la trentaine. Et puis, il se contente d’une place de remplaçant pour le moment.

André Mayer était déjà présent dans le dernier flop et s’y retrouve à nouveau. On ne peut pas dire qu’il joue mal vu qu’il ne joue pas. Mais il n’impressionne personne à l’entraînement et sert un peu de bouche-trou dans cette équipe. Arrivera-t-il un jour à s’imposer ou restera-t-il dans l’ombre des autres milieux offensifs talentueux ? A 20 ans, il doit se réveiller.

Si Kompany gagne logiquement le trophée du meilleur joueur belge, notre attaquant Eric Demoulin finit tout de même deuxième devant le milieu défensif de la Lazio, Gaby Mudingayi.

Il est intéressant de voir que, hormis la pléiade de joueurs liechtensteinois qui sont sélectionnés, j’ai aussi quelques internationaux dans de plus grosses équipes dont deux pour la Mannschaft !

Ca y est, l’extension du stade est finie. On est content de rentrer au bercail mais le stade de 26000 places qu’on partageait avec Bielefeld va nous manquer financièrement. Espérons qu’à la fin de l’année, les dirigeants décident de frapper un grand coup avec un nouveau stade ou une extension plus grande.

Conclusion

Pour le moment, tout va bien. On est toujours en Coupe, on mène le championnat. Même si en Europe, on est encore trop frêle pour ambitionner la Ligue des Champions, on est reversé en Europa League où on espère de belles choses, surtout qu’il ne devrait pas y avoir d’équipes impossibles sur notre chemin. Mais même si on n’arrive pas tenir tout en haut, j’espère que mes joueurs continueront à se battre à chaque match comme dans cette première partie de la saison.

4 « J'aime »

Beau début de saison, je ne savais pas que c’était si tôt la Coupe en Allemagne.

Dommage ces 2 défaites contre l’AZ, alors que tu as gagné contre la Lazio et Chelsea :tada: