:storygreen: :s5: :sochaux: Un globe-trotteur dépoussière l'histoire de Sochaux


ugeylire

Cette histoire et cette introduction sont basées sur des faits réels - la partie Tour du Monde, l’histoire Championship Manager dans les années 2000 - mais aussi évidemment fictive, avec donc cette partie sur FM2022.
En fait, il s’agit de ma première partie sur FM, depuis FM 2008, il y a plus de 14ans. Mais l’enfant est devenu adulte, s’est ennuyé un peu après un changement de vie, suite au Covid, et, en s’exilant au Chili, lieu de ma vraie vie actuelle, et a repris ce jeu qu’il adorait il y a tant d’années, pour se rajeunir un peu l’esprit.
L’histoire sera agrémentée de captures du jeu, mais aussi de quelques photos de ma région d’origine, le Bugey, contrée du département de l’Ain ( 01). Egalement quelques jolies photos, d’un tour du Monde en autostop effectué pendant 7ans, jusqu’à l’apparition du Covid. Si mon histoire se prête à certains pays, je serais ravir d’illustrer cela avec quelques clichés du monde, prise par mes propres mains. Sans que je ne sois visible. Ce n’est Instagram ici. Mais partager des belles choses est toujours un plaisir.

--------------------------------------------------------------------------------------------------

C’est l’histoire d’un mec… Même si cette phrase bien connue, qui commence une blague de notre patrimoine humoristique bien français et du regretté Coluche, je n’ai pas trop d’autres options pour commencer ma présentation.

Né en 1988, dans cette fameuse région du Bugey, dans le département de l’Ain, dont la préfecture est Bourg-en-Bresse terre verte, méconnue, sans vraiment de spécialités ou lieus connus dans l’Hexagone, même s’il comprend les pré-Alpes, à l’Est de Lyon.


Location_bugey

Avec son identité « indépendantiste » comique, cette terre de fromage, le Ramequin, un pendant de la fondue, beaucoup plus fort en gout et en odeur, du Grand Colombier, col du Tour de France, mais aussi du bleu de Gex, celle-ci est fier de son vin, et notamment de son pétillant le Cerdon!


ramequin-bugey

C’est aussi le territoire du dahu, cet animal légendaire de la région, que tous les chasseurs rêvent d’attraper, mais que personne n’a jamais vu depuis des dizaines d’années.


220px-Dahu_by_Philippe_Semeria

Mais trève de descriptif du terroir. Dans le Bugey donc, pendant mes nuits d’ado, alors que j’hésite entre pratiquer le foot’, et le hand, que je choisirai finalement, je perds mes nuits et mes week-end, en passant des centaines d’heures sur CM00/01, puis CM01/02, avec plusieurs épopées sur quelques dizaines de saison, avec le PSG, Colchester, Vincenza, Vis Pesaro, et même le Persik Kediri en Indonésie, ou Piotrkow Trybunalski en Pologne. J’adore le jeu, mais devenir Entraineur, cela relève de l’utopie.
Ce mec fait donc ses études, fait du sport en amateur, et se passionne pour le management. Pourtant, en local, à part tenter de monter une équipe seulement avec des amis, pendant une saison, ce qui s’avère être un échec, au plus bas du District Française, finalement, il se perd, et décide de prendre son sac à dos, et de voir le monde.

Parti pendant 7 ans, de la France à l’Australie, puis de la France au Chili, en autostop, et en vélo sur quelques tronçons, il se perd sur les routes d’Europe, d’Asie, de la Soie, jusqu’en Amérique du Sud.
La pandémie va l’arrêter, changer sa vie, le voyage devenant beaucoup plus compliqué.
Il se pose alors des questions sur son futur, et c’est alors, que le club de Bourg-en-Bresse, FCBP, dans son département d’origine, cherche un entraineur.



Alors que le club prospecte parmi les managers sur le marché, un supporter du club, assez proche des dirigeants, suggère de tenter l’expérience avec son ami, inconnu du monde professionel.
Sans aucune renommée quelle qu’elle soit, il a plusieurs avantages : il est très peu cher, à de bonnes notions tactiques, aime le beau jeu. Mais en plus de cela, des points un peu moins banaux : il a vu le monde, parle très bien 4 langues, se débrouille bien dans 5 autres exotiques, et connait la culture footballistique de certains pays exotiques comme le Vietnam, la Thailande, l’Australie, et de régions beaucoup plus férues de foot’, comme l’Argentine, le Chili, le Brésil

--------------------------------------------------------------------------------------------------

Contacté par téléphone courant juin 2020, juste après le premier confinement, une proposition inattendue parvient donc à notre homme. Objectif : être en première partie du classement de national, et faire avec du bricolage judicieux, puisqu’aucune budget transfert n’est disponible, dans le monde semi-amateur.

Surpris, même incrédule devant cette proposition qui va lui permettre de rendre son rêve réalité, et de le faire entrer dans le monde du football, le contrat est signé.

Petite présentation de 2/3 cadres d’effectifs, le club souffre néanmoins d’un manque de diplome, et surtout, il n’a plus dirigé une quelconque équipe, même du plus bas niveau, depuis plusieurs années.
Alors que les restrictions financières s’annonce problématique, il décide de voir ce qui est possible en terme de prêts, et joueurs libres, en urgence avant la fin du mercato d’été. Puis l’objectif personnel est d’arriver dans une position pas trop catastrophique au mercato d’hiver, et de tirer profit des joueurs non satisfaits, dans leur club à ce moment, pour se renforcer, et essayer de construire quelque plan de jeu plus clair, et avec plus de potentiel, pour une fin de saison, permettant de terminer en première moitié de tableau. Comme souhaité par les dirigeants.


budget

--------------------------------------------------------------------------------------------------

Voici donc quelques cadres de l’effectif, avec notamment :

Benjamin Corgnet - ancien joueur de Ligue 1 - Milieu centre/offensif



Le gardien en place, qui travaille la semaine dans la ville de Bourg-en-Bresse



Romain Montiel - attaquant - clé du système de jeu actuel de l’équipe



Rivas - recrue signée 6 mois avant mon arrivée, mais qui s’est fait les ligaments croisés, et qui sera indisponible les 6 premiers mois



Scaramozzino - ancien, défenseur gauche, une solide pioche pour une seule saison surement, avant sa fin de carrière



Yalcin - gardien prometteur turc de la réserve



Amine el Ouazzani - jeune n°9 ou attaquant, pas encore majeur, et déjà appelé chez les U19 du Maroc



En plus de ces joueurs, la tache du recrutement n’est clairement pas facile. Il faut des doublures à presque tous les postes.


recrues


recrues2

Vont arriver, grâce aux bonnes relations régionales, Bradley Barcola, jeune pousse de l’OL, pour renforcer les milieux offensifs.



Mais aussi Nathan Cremillieux, gardien prometteur libre



et Bafounta, milieu défensif français du Borussia Dortmund B. Le niveau n’est pas forcément top, mais pour du national, cela devrait permettre de solidifier l’équipe, et d’ajouter une réserve pour le banc également.



--------------------------------------------------------------------------------------------------

Voici donc un aperçu de l’effectif global, en National :






--------------------------------------------------------------------------------------------------

Alors que le début de saison approche à grand pas, il est très difficile d’attirer plus de joueurs, et les premiers matchs amicaux vont voir l’équipe gagner contre l’équipe B, puis contre Cluses, club également de Rhone-Alpes de niveau nettement inférieur

Le sérieux commence alors, avec 5 autres matches amicaux, dont 4 contre des clubs de Liga et Liga 2, en Espagne, à savoir Villareal, Majorque, Elche, et Valence.
Bien que les défaites soient au rendez-vous, ce qui est logique, avec 2 ou 3 divisions d’écarts, les performances sont encourageantes, avec notamment un 0-0 tenu contre Valence.
Malheureusement les 2 derniers amicaux tournent à la déculottée. Mais une fois de plus la différence de niveau est une bonne excuse, et l’excitation du début de championnat, face à des clubs de même niveau est à son compte.



To be continued…

6 « J'aime »

Il me semble qu’il faut avoir écrit quelques messages avant de pouvoir poster des images.

1 « J'aime »

Bonjour @Kash Merci de venir te présenter à la commu ici :arrow_right: :commu: On veut en savoir plus sur toi !

Concernant les possibilités pour les messages, tu as reçu un mp intitulé bienvenue. Je t’invite à aller le consulter :wink:

Bonjour @Rhino. En effet, merci, j’avais vu un message, mais je ne l’avais pas lu en profondeur, m’attendant à un simple « Coucou » et le respect des traditionnelles règles d’une commu :slight_smile: Au temps pour moi, et merci pour ta réponse!

4 « J'aime »

J’ai validé ton profil.
Tu devrais pouvoir le faire maintenant.

2 « J'aime »

tu dois l’ecrire avec 2 points avant et après.

: story : (tout collé, là je te montre c’est tout.).

Sinon il y a ce sujet qui pourrait t’aider : :guide_fms: :fmslifebadge: Guide d'utilisation du forum

1 « J'aime »

:storytoutcollé:

Il marche pas ton truc @Akasha :grin:

1 « J'aime »

[beaufattitude]Demande à ma femme s’il marche pas, mon truc. J’ai 3 gosses quand même[/beaufattitude]

hehe, ça marche bien, c’est pas tout à fait cette syntaxe, mais c’est bon j’ai trouvé.
C’est ce qu’on voit dans les onglets du navigateur d’ailleurs.
:smiley:

1 « J'aime »

Début de saison :

Le National débute, avec une défaite, à l’extérieur, contre le Chambly FC, connu pour 2 épopées récentes en Coupe de France, jusqu’en demi-finale.
Le club a accédé en 2018 à la Ligue 2 pour la première fois. Se maintenant une première fois, la club fait ensuite le yoyo entre le National et la Ligue 2.

Défaite logique, la suite arrive très rapidement, avec 5 matchs jusqu’au 1 octobre… pour 5 tristes défaites, 1 but marqué. La crise couve. Le début de saison est catastrophique

Déjà lanterne rouge, il va falloir tout donner, afin que le rêve ne devienne pas fiasco. Et s’il lui manquait des diplômes d’entraineur à ce voyageur ?
C’est alors qu’arrive le match contre l’US Concarneau, en position délicate également lors de la 7eme journée… Et l’équipe accroche son premier point à l’extérieur, grâce à El Ouazzine, la jeune pépite marocaine.

On est toujours très loin du compte, mais nous espérant que ce point, et cette bataille vont nous permettre de rattraper le très mauvais départ.
Malheureusement, l’automne n’est guère mieux. Octobre se poursuit, et 4 nouvelles défaites en 4 matchs, pour 0 buts marqués une fois de plus, laisse le club au plus mal, avec 1 point en 11 match. Traversée du désert comme on dit, à l’image de la mienne en Mauritanie dans un train de minerai…

Une dispute à propos d’un désaccord sur une demande de fonds, pour au moins un transfert a également eu lieu, et le vent qui aurait pu tourner, semble se transformer en tempête.

Au milieu de ce marasme, l’équipe parvient néanmoins à assurer tranquillement sa qualification lors des 5eme et 6eme tour de Coupe de France, contre des équipes de ligues inférieures. Une victoire au forceps contre Vaulx, club de la banlieue de Lyon, qui pourrait faire du bien au moral, avec 3 buts inscrits. Mais aussi de manière certaine, un 4-0, contre un faible Clémenceau.

La peur n’est pas présente, mais l’angoisse d’un échec cuisant lors de sa découverte du métier se fait sentir. Il va falloir donner le tout pour le tout. Car malgré ce début piteux, il reste plus de 25 journées, et surtout le premier club hors zone des relégables est à 6 points seulement

Et surtout, enfin, en novembre, face à une équipe du Mans, en plein doute également, la première victoire de la saison pointe le bout de son nez. Puis la semaine d’après, un match nul, contre Sète. Bien qu’à domicile, cela reste une note positive, de ne pas perdre et de terminer sur un clean-sheet.
La Coupe de France revient elle aussi, et c’est une autre victoire facile, face à un autre club de niveau inférieur, grâce à Montiel, notre pointe, qui n’a pourtant pas encore inscrit le moindre but en 10 matchs de championnat, mais déjà 5 en coupe!
Un autre match en championnat, un nouveau 0-0 à l’extérieur cette fois, nous permet d’avoir 6 points après 14 journées, mais surtout 5 sur les 3 derniers matchs.

Classement à la 14eme journée

classfinal

Notre ami va-t-il tenir, ou bien les dirigeants vont-ils devoir à s’en séparer ? Le prochain match va être crucial, entend-on dans les cafés…


To be continued

8 « J'aime »

Compliqué les débuts

L’heure est au renversement de situation. Notre mec se présente à la presse, dans une tenue colorée. Afin de constrater avec le passage très gris de cette saison ?

manager

C’est alors que nous allons recevoir le leader, le stade Lavallois… La pression est énorme, mais le groupe est motivé. Et les médias font par de la pression sur les épaules du manager

Et à notre plus grande joie, c’est une excellente victoire 3-0! Serait-on lancés ? Montiel inscrit ses 2 premiers buts en championnat, et Agounon, arrière latéral droit, sur le départ à sa demande, offre 2 passes décisives.

laval

Nous revenons à portée des autres équipes relégables, je vois des mines souriantes et motivés dans le vestiaire…

L’optimiste se poursuit… jusqu’à ce mardi de fin novembre, 2 jours après la victoire contre le leader…
L’aventure est terminée, le voyageur n’a plus qu’à prendre son sac, il est licencié.

Cela fait causer sur les réseaux sociaux, les supporters étant partagés entre la patience, au vue des derniers résultats, et le retard déja accumulé en championnat. Car après tout, il ne reste déjà plus qu’une vingtaine de journées, et la priorité, est désormais le maintien, bien mal engagé.

Ayant été licencié, et étant fortement touché par cela, notre, grand voyageur se prépare à prendre la route … d’une formation d’Entraineur!
Objectif : devenir officiellement diplomé, et tenter de trouver un challenge, avec un peu plus de temps, et de finances, pour tenter une deuxième fois sa chance. Cela ne sert à rien de rester sur un échec, tout est une question d’apprentissage et de pratique.

C’est donc 9 mois plus tard, en juillet 2021, que …

8 « J'aime »

Il fallait s’y attendre malheureusement. Le rebond est plus important que la chute, on s’accroche coach :wink:

2 « J'aime »

Back to School

Dépité par ce qui s’apparente à un échec, surtout au vu des derniers résultats, ce mec garde son tempérament déterminé, qui lui a permis d’aller loin, géographiquement parlant, dans des terres qui n’étaient pas tellement recommandé, tel que l’Iran, mais qui était tellement bien en terme de rencontres, et d’accomplissement de voyage.

Il a donc persévéré, et terminé une formation d’entraineur officiel cette fois, en espérant, être bientôt les fesses sur un banc de touche, après être retourné sur ceux de l’école. Sacré retour en arrière, pour mieux sauter en avant ?

C’est donc ainsi que 8 mois plus tard, revoici notre héros, auréolé du fameux sésame. Objectif: retrouvé un banc en vue de la nouvelle saison 2021-2022.
Sa philosophie de jeu, encore en phase de rodage lors de son passage au FCBP, s’est clairement trouvée une voix, et notre cher apprenti, au contact d’un moine Shaolin Soccer du nom de Chen Lin « Pep » Huang.

Entraineur populaire chinois rencontré de son passage vers Kédiri sur l’île de Java, le jeu de possession, souvent du Tiki-Taka est préféré, en alliant des joueurs techniques si possible, mais aussi endurant.
L’idée n’étant pas de tenter des frappes de l’impossible, mais de permettre d’assurer des ballons dans la surface, avec un bon nombre de joueurs démarquées, et une montée haute des latéraux

Alors que les candidatures s’avèrent infructueuses, c’est par hasard, lors d’un match amical, et d’une rencontre avec un journaliste régional de Rhône Alpes, que son nom est évoqué, comme étant resté très apprécié des supporters du FCBP, pour ses quelques derniers matchs, qui malgré le manque de réussite, commençait à apporter un fond de jeu agréable.

Club historique du football français, ayant désormé quitter l’élite local, ayant déjà gagné le championnat, et la Coupe de France, celui et ses dirigeants s’apprête à proposer un challenge intéressant: Faire monter l’équipe d’ici 2-3 ans en Ligue 1, en misant sur des jeunes trouvailles.
Entré dans les discussions, notre ami déclare au Président, un plan plus ambitieux : Essayer de se qualifier dans une Coupe d’Europe dans les 5 ans, peut importe si c’est par le Championnat, ou la Coupe de France.

Disposant d’une équipe jeune, avec quelques vieux briscards ayant l’expérience Ligue 1, mais aussi de p’tits nouveaux, le challenge est intéressant. Malheureusement, une fois de plus, le budget transfer est nul.
L’idée de miser sur des jeunes pousses est donc un bon plan, avec le centre de formation du club, de très bonne qualité. Mais le but serait aussi de rentre l’équipe plus internationale, et ne pas hésiter à aller dénicher des petites pépites, perdues du monde entier, que notre cher manager pourrait connaitre, du fait de ses passages, et séjours des fois long, comme ses 1 an et demi au Vietnam. A l’image de Nguyen Quand Hai, pépite locale, en tout cas d’un point de vue sud-Est asiatique, qui a récemment signé au Pau FC, en Ligue 2.

nguyen

Avec tous ces indices, pouvez-vous deviner de quel club, il s’apprête à prendre les rênes?
Voici un petit sondage afin de voir ce que vous pensez, et si vous m’avez lu : (j’en profite pour tester l’outil)

  • Racing Club de France
  • CS Sedan Ardennes
  • FC Sochaux
  • Persik Kediri
  • Le Havre
  • Quevilly
  • AS Monaco
  • US Boulogne
  • Paris FC
  • Olympique Tizi Ouzou
  • les sourds de Saint-Cloud

0 votant

4 « J'aime »

Nouveau départ

Ayant perfectionné son approche tactique, mais également son égo, ce mec va désormais parler à la première personne, afin de se rendre plus humain.

C’est donc dans le Doubs, à Montbéliard, que que je fais mes valises, et prends en main, le FC Sochaux.

Petite revue d’effectif, et rappel des objectifs du club



Gardiens : Un gardien avec du fort potentiel

Défenseurs : Quelques éléments solides, en tout cas pour la Ligue 2. Pas mal de joueurs étrangers néanmoins, il faudrait se renforcer si la CAN se joue en janvier, et vérifier les restrictions du nombre de joueurs étrangers dans l’équipe première. Le frère de Paul Pogba est un cadre de l’équipe à ce niveau





Milieux de terrain: Un secteur assez fourni pour ces premiers mois je l’estime, avec quelques joueurs qui formeront la colonne de mon équipe type, et surement quelques joueurs à prêter, afin de proposer du temps de jeu.




Attaquants/ailiers: Le meilleur joueur de l’équipe avec Pogba, c’est probablement Aldo Kalulu. Ailier, pouvant aussi jouer en pointe, c’est le poste que je lui privilégie, afin de placer derrière lui, sur les ailes, Tony Mauricio, et Teixeira/Weissbeck, selon comment se déroulera la saison



Quelques renforcements sont nécessaires, et du fait de caisses vides, nous allons cibler les joueurs sans contrats, et les prêts. Si possible d’un futur crack du ballon, si nous trouvons quelqu’un, qui accepte le challenge Ligue 2.
Et c’est le cas, après un négotiation assez miraculeuse quelques jours à peine après ma nomination, avec le PSG, qui me refuse le prêt de son colosse de 16 ans, El Chadaille Batsuahui, mais qui accepte, après qu’il ait fait le forcing de son côté également, pour du temps de jeu… Xavi Simons!!!


Enfin, un gardien remplaçant nous rejoint, notre 2eme gardien ayant plutôt un niveau de National 2. Il s’agit d’un irlandais, qui a accepté un contrat en tant que remplaçant.

Quelques matchs amicaux de préparations vont être nécessaires pour la préparation, en inaugurant une tactique assez particulière pour le moment, que j’estime la meilleure avec les forces en ma possession.

tacticsaison1

Tout ne se passe pas parfaitement, mais la victoire contre le Stade Rennais, pensionnaire de Ligue 1 laisse présager de bonnes choses, et les 2 défaites par un but d’écart contre les deux Olympiques me surprennent agréablement.

C’est alors que le championnat commence, et que malheureusement, nous alternons une première défaite, et une première victoire lors des 2 premières journées…

Pour l’instant, matchs amicaux et premiers matchs de Ligue 2 inclus, nous avons inscrit 7 buts, avec 7 buteurs différents…

To be continued

8 « J'aime »

Le ramequin, spécialité de St-Rambert-en-Bugey qui niveau odeur fait passer le maroilles ou le munster au 2nd plan.

1 « J'aime »

L’effectif n’est pas trop vilain

@MeadowsOfHeaven En effet :smiley: Tu es de là-bas aussi ? Car ce n’est pas commun de le connaitre ce fromage …

Une fin d’année loin des tropiques

Deuxième année de suite que je passe le mois d’août en métropole, après l’expérience à Bourg l’année dernière. Cela change des 8 dernières années, ou je m’étais perdu successivement à cette époque, dans les Balkans, au Kirghizistan, au Vietnam, en Indonésie, dans les montagnes italiennes, et donc enfermé… au Chili

Retour au championnat, et la 3eme journée de Ligue 2, qui nous voit perdre une fois de plus, à l’extérieur, contre Caen, grand favori pour la montée en Ligue 1.
Ces premiers matchs, et ces premières défaites sont encourageantes, il va falloir continuer sur ces bases, en espérant un peu plus de réussite, et de connexion, d’ici la trève internationale de début septembre. Car Le Havre, Caen, et Toulouse, nos bourreaux, sont tous de sérieux de candidats à la montée.

Nous continuons à être sur courant alternatif, jusqu’à ce match contre Grenoble.
Une dernière très convaincante, achevée, par un bon 4-0 asséné en 50 minutes de jeu, malgré un xG inférieure à celui de Grenoble ? Le début de quelque chose ? En plus, Simons vient de marquer son premier but, et d’offrir 2 passes dés. Mais aussi 2 buts de Mauricio, et 2 passes de notre ailier, Aldo Kalulu!

La période des transferts s’achève, et nous recrutons Kopczynski, du Warta Poznan, première division polonaise, ainsi que Vandebeele, du VAFC, pour des montants dérisoires

Notre bonne forme se poursuit, car nous allons rester invaincus lors des 4 prochains matchs, avec une défense plus solide, et un jeu léché, qui commence à porter ses fruits, même si pour le moment la finition n’est pas forcément au rendez-vous. Nous obtenons 2 pénaltys précieux, synonymes de 6 points.

Avec 19 points sur 30, nous sommes dorénavant dans la première partie de tableau, et même le top 3, avec quasiment 2 points par match.

class10j

Nous allons donc continuer à instaurer notre plan de jeu, avec en vue le mercato d’hiver pour essayer de se renforcer, et faire un point à mi-parcours, concernant notre objectif de fin de saison.

Nous reprenons le championnat via une mauvaise note, et une défaite contre Niort, malgré une bonne prestation, avec 10 tirs à 6, et 6 cadrés à 3.

C’est à ce moment là, que nous allons vraiment trouver notre vitesse de croisière, avec une série de 8 victoires consécutives, et même 10 victoires et 1 nul en 11 matchs.

A ce rythme là, nous sommes dorénavant dauphin de Caen, qui continue son excellent début de saison, et avec 6 points d’avance sur Toulouse 3ème, qui a concédé 2 défaites de plus que nos Lionceaux.

Quelques victoires dans les arrêts de jeu, un Younes Kaabouni en feu, qui marque fréquemment malgré son poste de milieu de terrain axial, devant un Xavi Simons en milieu défensif qui impose son toucher de balle, pour être une clé de voute du jeu pratiqué

L’attaque pêche parfois en finition, mais les buteurs sont variés, avec Kalulu en pointe, mais aussi Teixeira, Mauricio en ailier, et donc Kaabouni, et Weissbeck au milieu de terrain.

D’ailleurs, début décembre, nous effectuons une petite retouche d’effectif, avec le recrutement, pour la rotation, de l’expérimenté Haitien Romain Genevois en tant que joker défensif.

Et quelques jours après Noel, c’est Sloan Privat, ancien de la maison, attaquant physique, qui revient libre, pour permettre à Kalulu de souffler, nos autres attaquants n’ayant pas encore vraiment réussi à être efficace en sortie de banc. Il ne s’agit toujours que de remplaçants, mais du fait de notre bon parcours en championnat, et surtout de nos résultats en Coupe de France, la saison pourrait fatiguer les organismes…

Car en effet, une surprise, après un beau parcours sans encombre en Coupe de France, contre des petites équipes amateurs, nous sortons Montpellier, après une prestation défensive, un peu chanceuse, mais solide, pensionnaire de Ligue 1! Aux pénaltys 7-6. Et malgré un peu de chance en terme statistique, nous croyions avoir gagné à la 94ème, mais le but a été refusé, pour un hors-jeu très limite.

exploitmontpellier

Que réservera 2023 ? A suivre …

4 « J'aime »

@Kash J’ai vécu durant 15 ans du côté d’Ambérieu et mes parents adoraient ce fromage. De mon côté, la puanteur de ce fromage m’effrayait que je m’enfermais dans ma chambre quand mes parents prévoyaient d’en manger.

Ahah, je viens d’exactement là-bas!

1 « J'aime »