:storyred: Un FM, une équipe, une saison

Petites histoires de football

Je vous présente mon projet un peu particulier. Je vais faire un petit bond en arrière et revenir sur mes Football Manager, du 2005 au 2017. Sur chaque opus en ma possession, je ferrai des récits d'une petite saison, sans aucun liens mais vus par les différents acteurs du football.

Il s’agit d’un récit sans création graphique (ou très peu), le seul but étant de prendre du plaisir à raconter des histoires sans que j’ai à me prendre trop la tête. C’est aussi une occasion de redécouvrir quelques équipes marquantes de ces dernières années. J’espère tout de même que cela vous plaira.

5 « J'aime »

Chapitre 1 : FM 2005

Nous sommes en 2004, Porto bat l’AS Monaco en Finale de la Ligue des Champions, l’Euro est remporté par la Grèce et Zinedine Zidane prend sa retraite internationale. Une nouvelle saison se prépare et un jeune supporter décide de tenir un journal de bord de son équipe favorite et de le publier sur un blog crée à l’occasion. Il raconte ce qui entoure ce club, que ce soit les matches, les articles de presse ou encore les rumeurs de transfert. Il s’appelle Sergio Granero et rêve de voir son club décrocher la grande étoile …

6 « J'aime »

Je suis assez fan de l’idée :slight_smile: Ca permettra de revoir les anciens joueurs :slight_smile:

1 « J'aime »

:excited:

2 « J'aime »

Merci @JeffZeze pour ton retour positif
@Demis, j’ai bien vu dans tes récits ton amour pour les hellénes et j’imagine le sourire que tu as eu en te remémorant cette Odyssée :wink:


Le 11 août 2004,
Le premier match de la saison, mais pour moi ce sera devant la télé. On joue en Suède, contre Djurgårdens IF au 3ème tour préliminaire de la Ligue des Champions donc impossible de pouvoir y assister. Alors que passent diverses annonces publicitaires, je regarde dans AS la compo d’équipe : mis à part le forfait de Roberto Carlos, les “Galactics” sont au complet. On devrait sortir vainqueur sans trop de difficultés.
Les nordiques dominent le début de match mais c’est Luis Figo qui ouvre le score à la 17ème, me voila rassuré. Ronaldo lui offre le doublé 5 minutes plus tard. Raúl y va de son doublé aussi, à la demi-heure de jeu puis à la 41ème. 4-0 à la pause, c’est presque trop facile. Notre Ballon d’Or portugais s’offre même le coup du chapeau à la 56ème.


Solari le remplace à 20 minutes de la fin, bon choix je trouve, il a fait son taf et il faut pas prendre de risque alors que la saison vient de commencer. Morientes rentre à son tour à la place de Ronaldo. Au final ça fait 5-0, tranquille, le score le plus large de la soirée. Nos futurs adversaires sont prévenu : le Real Madrid vise la Décima …

Le 25 août 2004,
Première de la saison à Santiago Bernabeau avec le match retour de Ligue des Champions. Pas de suspens pour la qualification après avoir mis 5-0 à Djurgårdens IF il y a 15 jours. L’équipe est la même, Roberto Carlos n’est toujours pas apte. Seul changement, Michael Owen va faire ses grands débuts à la place de Ronaldo.
Zizou ouvre le score sur penalty, après que Guti est été accroché par un défenseur suédois à la 21ème puis Walter Samuel reprend de la tête un corner de Figo sur l’action suivante. Notre portugais est en forme et fait à nouveau vibrer le stade en centrant pour Beckham à la 32ème minute. Michael Owen y va du sien également, pour ses débuts à la Casa Blanca, avant que Guti prenne un 2ème jaune et gâche un peu la fête. 4-0 à la pause, que du bonheur. Le speaker annonce 75 000 spectateurs dans le stade, je suis pas surpris y a du blanc partout.


Beckham transforme un nouveau penalty à la 54ème, A la 70ème, Morientes remplace Raúl, transparent malgré le score. L’ancien monégasque offre une passe décisive à Zidane pour son premier ballon. Enfin, Alvaro Arbeloa, qui vient de rentré, marque le dernier but pour son premier match avec l’équipe première. Le stade explose et lui fait une ovation. 7-0 et un grand match : Hala Madrid !

Souvenirs, souvenirs !
Merci pour cette ( re ) découverte d’anciens joueurs, bien agréable

2 « J'aime »