:storygreen: :s4: Toujours plus haut avec le VAFC !

CLASSEMENT FINAL DES PHASES DE GROUPES DE LA LDC

À l’issue des phases de groupes/poules de Ligue des Champions, on peut noter quelques surprises avec l’élimination de la Juventus (aka Zebre) qui a difficilement accroché la troisième place du Groupe B et sera ainsi reversée en Europa League.

Moins surprenant, le RB Leipzig n’a pas survécu au PSG et à l’Athlético Madrid dans le Groupe C.

Dans le groupe D, Monaco termine 3ème alors qu’il y avait certainement mieux à faire mais l’Inter et le Benfica ont semblé un cran au dessus, malheureusement.

Évidemment, le Groupe F a vu l’AS Roma terminer à la troisième place, un point derrière Valenciennes.

Pour le reste, c’est plutôt ce à quoi on pouvait s’attendre après le tirage au sort des poules.

TIRAGE AU SORT DES HUITIÈMES-DE-FINALE DE LDC

Le tirage au sort des huitièmes-de-finale de la Ligue des Champions ont eu lieu ce matin.

Au programme, de très très belles affiches mais aussi un candidat énorme et habitué aux joutes européennes pour le VAFC : Chelsea !

UN POINT SUR LES AUTRES CHAMPIONNATS PENDANT LA TRÊVE

Coupe du Monde au Qatar oblige, les championnats majeurs sont en pause pendant de longues semaines.

PS: Mbappé intéresse Manchester United depuis plusieurs saisons mais est encore à Paris jusqu’ici.

1 « J'aime »

TRÊVE CDM : MOULIN RÉCOMPENSÉ !

Treve CDM - Entraineur de l'Année 2022

Treve CDM - Entraineur de l'Année 2022 - Félicitations Smurthwaite

TRÊVE CDM : MATCHES AMICAUX

Afin de continuer à progresser avec son groupe, Nicolas Moulin avait organisé plusieurs matches amicaux pendant la trêve. Barcelona, Hamburg et le Hertha Berlin avait proposé l’organisation d’un match amical au VAFC et on peut dire que les résultats ont été très bons (c’est toujours bon à prendre), tout comme les recettes financières obtenues.

On notera aussi que Nicolas Moulin avait décidé d’organiser un match face à son ancienne ville de naissance, Saint-Quentin (Aisne). Evidemment, la différence de niveau a été terrible pour le petit club picard…

1 « J'aime »

LES AMÉLIORATIONS DU CENTRE DE FORMATION TERMINÉES, LE BUDGET DE TRANSFERT AUGMENTE !

Point central des négociations de la dernière prolongation de Nicolas Moulin, les travaux d’agrandissement du centre de formation viennent de se terminer.

Ainsi, alors qu’il oscillait autour des quatre millions d’euros depuis la fin du mercato estival (et même beaucoup moins avec l’officialisation des futures arrivées de Guirassy et Sambia ces dernières semaines), le budget des transferts vient de connaître un bond important puisque le comité directeur a annoncé que Nicolas Moulin disposait désormais de 24 millions d’euros (et même de 26 après que l’entraîneur ait décidé de revoir les ambitions du club à la hausse pour la deuxième partie de saison).

Voici de bien jolis moyens qui, toutefois, ne devraient pas être pris en compte cette saison par l’entraineur du VAFC puisque, en plus de Mitchel Bakker arrivée comme joker il y a plusieurs semaines, il s’est déjà assuré le recrutement de plusieurs joueurs, principalement durant la longue trêve due à la Coupe du Monde au Qatar.

Treve CDM - Structures et Finances

Treve CDM - Modification des Attentes en Janvier

MOULIN REFUSE L’ENTRETIEN LYONNAIS !

L’Olympique Lyonnais pointe à la 6ème place après onze journées avant la trêve du Mondial 2022 et Nicolas Moulin semblait alors être l’entraîneur visé par Jean-Michel Aulas pour redresser son équipe.

On pouvait alors se dire que les moyens lyonnais, bien supérieurs aux moyens valenciennois, pouvaient convaincre l’entraineur picard de se lancer dans un nouveau défi, ou du moins d’écouter l’offre lyonnaise.

Il n’en sera rien. Moulin a préféré refuser l’entretien du président du club rhodanien, déclarant qu’il n’avait nullement l’intention de quitter Valenciennes.

" Mon objectif est de péréniser le VAFC en Ligue 1 et d’en faire un club européen chaque saison. On ne s’appuie pas forcément sur d’énormes moyens financiers comme les gros clubs de notre championnat mais on a commencé à bâtir quelque chose de très solide, très intéressant et je n’ai pas l’intention de partir comme ça. On a encore beaucoup de travail, beaucoup de choses à accomplir et de titres à gagner. Mon but ultime ? Gagner plusieurs championnats et des titres européens. "

Treve CDM - Proposition Entretien Lyon

WILLY SAGNOL QUITTE VALENCIENNES POUR ENTRAINER LE HAVRE !

Entraineur adjoint des U19 du VAFC depuis le 4 juillet 2021, Willy Sagnol (45 ans) quitte le club valenciennois un peu plus d’un an plus tard. En effet, la proposition était trop belle pour l’ancien international français, qui devient entraineur du Havre AC (17

ème de Ligue 2 avec 11 pts, à égalité avec le Red Star, 18ème, et avec un seul point de plus que Grenoble, 19ème).

Après Bordeaux (mai 2014-mars 2016) et Concarneau (juin 2019-décembre 2019), ce sera sa troisième expérience en tant qu’entraineur principal d’une équipe depuis qu’il a raccroché les crampons en 2009.

1 « J'aime »

Valenciennes - Arrivées

MERCATO HIVERNAL 2023 : GUIRASSY, GANAGO, SAMBIA, GAKPA ET DIAS REJOIGNENT LE VAFC !

Nicolas Moulin a profité de la longue trêve hivernale en raison de la Coupe du Monde au Qatar pour assurer l’arrivée de plusieurs joueurs.

SERHOU GUIRASSY

Comme annoncé depuis début octobre, l’attaquant international guinéen est valenciennois. Il est arrivé le 1er janvier et devrait être en tenue face à son ancien club de l’Amiens SC pour la 11ème journée de Ligue 1 dans quelques jours. Il va apporter sa vitesse, ses qualités physiques, son jeu de tête et ses talents de buteur au club valenciennois.

IGNATIUS GANAGO (JUILLET 2023)

Prêté au Stade de Reims en Ligue 2 (6 buts en 16 matches) par l’OGC Nice, Ignatius Ganago (BT/MODG, 23 ans) rejoindra le VAFC en juin prochain, le club valenciennois vient d’obtenir le transfert du joueur par son homologue niçois pour une indemnité estimée à un million d’euros.

Formé à Nice (6 buts en 45 rencontres entre 2017 et 2022), Ganago n’entrait plus dans les plans du club azuréen et son arrivée future dans le Nord devrait pousser Corentin Jean vers la sortie, les deux joueurs ayant un profil assez similaire.

Ignatius Ganago - Nice

JUNIOR SAMBIA

Formé à Niort (6 buts en 76 rencontres de Ligue 2 entre 2014 et décembre 2017) avant de rejoindre Montpellier (106 rencontres de Ligue 1 entre janvier 2018 et juin 2021), Sambia évoluait depuis l’été 2021 à Reims, en Ligue 1 (19 rencontres), avant de voir sa formation être reléguée en mai dernier et de devoir montrer ses qualités en Ligue 2 (13 rencontres cette saison). Le transfert du joueur d’origine lyonnaise est évalué à deux millions d’euros.

Son arrivée pourrait signifier le départ de plusieurs joueurs évoluant au milieu de terrain. Outre Alexy Bosetti, qui n’a plus d’avenir au club et végète en équipe réserve, ce sont Mehdi Merghem, Kenny Rocha Santos et Alex Robertson (possiblement prêté-s) ou encore Matteo Fedele qui devraient quitter le club cet hiver afin de libérer de la masse salariale et permettre à Nicolas Moulin d’avoir un effectif un peu moins « chargé ».

MARVIN GAKPA

Depuis deux saisons, le VAFC et Marvin Gakpa (MOC/BT, 29 ans) sans jamais parvenir à un accord.

Finalement, l’international algérien (3 sélections) va bel et bien revenir dans son club formateur dans les prochaines semaines. Passé par Lorient (5 apparitions en Ligue 1 entre 2013 et 2017), Ajaccio (3 buts en 31 matchs de Ligue 2 en 2016-17), Quevilly-Rouen (9 buts en 36 matches de Ligue 2 en 2018-19), Gakpa arrive de Metz (6 buts en 48 rencontres de Ligue 2 en 2018-19 et 2020-21), après un prêt à Guingamp la saison dernière (6 buts en 37 matches de Ligue 2) où il n’entrait plus dans les plans du club de Ligue 1 cette saison.

Transféré pour 450 000 €, il permettra au club d’avoir un joueur formé au club important pour l’Europe tout en apportant une force offensive supplémentaire. Maintenant, reste à savoir qui de Verronneau, Robertson, Faivre ou Ferreira quittera le club cet hiver.

LUCA DIAS

Après Meslier et Letica cet été, Valenciennes accueille un troisième gardien de but dans ses rangs. En effet, c’est le jeune Luca Dias (23 ans) qui arrive de Nîmes, où il a fait toute sa formation et où il ne semblait plus avoir d’avenir (1 apparition en Ligue 2 en 2016-17, 12 en Ligue 1 entre 2019 et 2021).

Si Meslier s’est imposé comme un titulaire en puissance ces derniers mois, le croate Letica n’apprécie pas vraiment d’être remplaçant et aurait déjà demandé à être prêté. Suivi depuis plusieurs saisons par Nicolas Moulin, Dias pourrait donc s’emparer de la place de deuxième gardien de l’équipe première rapidement et ainsi disputer la Coupe de France dès cette saison.

1 « J'aime »

Valenciennes - Arrivées

MERCATO HIVERNAL 2023 : LE VAFC MISE SUR LES JEUNES TALENTS…

S’il fallait encore une marque de confiance de la part de Nicolas Moulin concernant son futur au sein du club valenciennois, elle vient d’être confirmée un peu plus par le recrutement de jeunes joueurs que l’entraineur picard du club espère entrainer en équipe première dans les prochaines années.

En effet, pour venir accompagner les prometteurs Thomas Vercleyen (18 ans), Mehdi Baticle (BT/MODC, 16 ans), Sidy Diedhiou (MC/MOC, 17 ans), Mathieu Mercier (MG/MOG, 17 ans) ou encore Rémi Pascal (DC, 17 ans), le technicien saint-quentinois a demandé à son club de mettre la main à la poche (ou plutôt au budget des transferts, 430 000 € exactement) pour obtenir quatre jeunes joueurs à fort potentiel cet hiver.

MOHAMED BANGOURA

THIERRY JACOBS

TOUMANI SANGARÉ

ISMAËL BERARD

Si le germano-guinéen Mohamed Bangoura (MOG/BT, 17 ans) est arrivé librement d’Ulm (Division Rég. Sud - Allemagne) et que le belge Thierry Jacobs (MOD/BT, 18 ans) a rejoint librement le club à l’issue d’un essai (il n’avait pas été prolongé par son club formateur de B2 belge de Merelbeke l’été dernier), le défenseur hispano-malien Toumani Sangaré (DDC, 18 ans ; 130 000 € au Real Santander – Espagne, D2B) et le buteur suisse Ismaël Berard (BT/MOD, 19 ans ; 300 000 € à Huesca – Espagne, D2) ont donc coûté quelques centaines de milliers d’euros. Moulin assure toutefois que cet investissement ne doit pas leur mettre la pression de réussir au plus vite.

« Ils sont jeunes, ils peuvent intégrer l’équipe première d’ici deux, trois saisons peut-être moins. On va d’abord les faire jouer avec notre équipe réserve et puis, on verra ensuite pour les prêter une saison ou deux avant de voir s’ils ont suffisamment progresser pour intégrer l’équipe première ».

1 « J'aime »

JourDeMatch VAFC Coupe de France
1er JANVIER 2023 – 9ème Tour de la Coupe de France:
VALENCIENNES FC - AMIENS SC (4 - 0)

Formation (4-3-2-1) : Letica – Traoré (Etienne, 59ème), Kiki, Danger, Clauss – Fedele (Sambia, 90ème), Loncar (Rocha Santos, 90ème), Sarr – Kitala, Doucouré – Jean

Pour sa première en Coupe de France cette saison, le VAFC avait rendez-vous avec son « voisin » de l’Amiens SC. Et au Stade du Hainaut, les habituels remplaçants (ou réservistes) valenciennois n’ont pas fait de détails, infligeant une sévère défaite à leurs adversaires.
Le lendemain, le tirage au sort offrait un déplacement chez le petit club de l’ASM Belfort (13ème de National cette saison) au 10ème tour. L’occasion une fois encore pour les joueurs en manque de temps de jeu de se montrer du côté des nordistes.

JourDeMatch VAFC Ligue 1
4 JANVIER 2023 – 11ème Journée de Ligue 1:
AMIENS SC - VALENCIENNES FC(0 - 1)

Formation (4-3-2-1) : Meslier – Etienne, Gradit, Duverne, Clauss – Niasse, Fulgini, Sarr (Barreiro, 60ème)– Ferreira (Faivre, 80ème), Cabral (Guirassy, 72ème) - Córdova

À peine trois jours après la belle et large victoire valenciennoise à domicile en Coupe de France, le VAFC (6ème, 24 pts ; 7v-3n-0d – 19 bm-8 be) retrouvait l’Amiens SC (19ème, 7 pts ; 2v-1n-8d – 9 bm-18 be) de Karim Benzema (arrivé librement en juillet dernier, en grandes difficultés cette saison avec 3 buts inscrits en 11 rencontres). Dominateurs de bout en bout, les valenciennois se montraient peu adroits devant le but amiénois, Meslier repoussait trois grosses occasions locales tandis que Sergio Córdova se chargeait d’inscrire le seul but de la rencontre. Un but très important avant un déplacement périlleux à Monaco.

JourDeMatch VAFC Ligue 1
7 JANVIER 2023 – 12ème Journée de Ligue 1:
AS MONACO - VALENCIENNES FC(0 - 3)

Formation (4-3-2-1) : Meslier – Etienne, Gradit, Duverne, Clauss – Niasse, Fulgini, Sarr (Barreiro, 60ème)– Ferreira (Faivre, 80ème), Cabral (Guirassy, 72ème) - Córdova

Si face à l’Amiens SC, le VAFC (4ème, 27 pts ; 8v-3n-0d – 20 bm-8 be) avait fait preuve de maladresse, ça a été totalement l’inverse ce soir sur le terrain de l‘AS Monaco (6ème, 23 pts ; 7v-2n-3d – 18 bm-12 be). À Louis II, les deux équipes se sont créées quelques occasions mais c’est bien l’équipe des Hauts-de-France qui a fait la différence en transformant trois de ses quatre tirs cadrés pour s’offrir une très belle victoire à l’extérieur. Certainement l’une des plus belles de sa saison. Pour sa première titularisation, Serhou Guirassy a même ouvert son compteur.

Valenciennes - Départs

STOJANOVSKI, FEDELE ET JEAN QUITTENT LE CLUB !

Le club valenciennois a accueilli de nouveaux joueurs cet hiver et il était donc certain de voir quelques joueurs partir.

Souhaitant offrir du temps de jeu à ses jeunes, Moulin a « envoyé » l’international australien Alex Robertson (MC/MOC, 19 ans ; 3 apparitions en Ligue 1 cette saison), sélectionné pour disputer la Coupe d’Asie cet hiver comme le sud-coréen Lee Seung-Woo, chez les belges du Zulte Waregem où il devrait profiter d’un bon temps de jeu tandis que le valenciennois (de naissance) Dimitri Lucas (MOC, 18 ans) a été prêté à l’AF Bobigny (National 2). Enfin, Arbnor Hasi (DDC, 18 ans) et Juan Cáceres (BT/MOD, 18 ans) ont été prêtés chez le club affilié de Renaix (D2 belge).

Matteo Fedele - VAFC2
Vice-capitaine depuis trois saisons et demie, Matteo Fedele rentre au pays

En ce qui concerne les départs, le club a (enfin) trouvé preneur pour l’international suisse Matteo Fedele (MC, 30 ans ; 3 sélections). Après deux premières saisons pleines, Fedele semblait sur le déclin, surtout cette saison avec seulement cinq apparitions en Ligue 1 et deux en Ligue des Champions. S’il reste un joueur de grande qualité qui aura grandement participé à la belle histoire valenciennoise depuis 2019, son salaire (80 000 €/mois jusqu’en 2025) n’était plus en adéquation avec son rôle. Dès lors, le club n’a pas hésité à obtenir une belle indemnité des suisses de Sion (4 200 000 € + un million après 50 apparitions en championnat) pour le laisser partir, quitte à payer une partie de son salaire jusqu’en juin 2025 dans son nouveau club (12 000 € sur les 68 000 €/mois qu’il touchera).

Corentin Jean - Lens
Corentin Jean n’a jamais vraiment eu l’opportunité de s’imposer à Valenciennes…

Autre départ peu surprenant, celui de Corentin Jean (BT/MODG, 27 ans ; cinq apparitions en Ligue 1, une en Coupe de France et deux en Ligue des Champions cette saison) qui rejoint le club belge d’Antwerp pour 2 300 000 €. Arrivé au VAFC le 31 janvier 2022, Jean n’aura pas été aidé entre la concurrence en attaque et les blessures.

Vlatko Stojanovski - Nimes
Départ surprise pour Vlatko Stojanovski, qui plus est en Ligue 2…

Enfin, petite surprise avec le départ du buteur international macédonien (40 sélections, 9 buts) Vlatko Stojanovkski (BT, 25 ans ; 2 buts-2 pds-7.16 de moyenne en cinq titularisations en Ligue 1, une titularisation en Coupe de France et une apparition en Ligue des Champions cette saison) pour la Ligue 2 et le club de l’AC Ajaccio. Solide depuis son arrivée au club à l’été 2020, Stojanovski semblait vouloir un nouveau contrat assez important (+/-90 000 €/mois) alors que la présence de Córdova et Guirassy dans l’effectif ne lui assurait plus un temps de jeu régulier ces dernières semaines. L’offre ajaccienne de 2 600 000 €, même si elle aurait pu être plus importante en juillet prochain, a poussé Nicolas Moulin à accepter le départ du joueur, d’autant plus que l’entraineur picard espère toujours intégrer le prometteur Thomas Vercleyen (BT/MODG, 18 ans ; aucune rencontre en équipe première jusqu’ici en raison surtout des blessures : 2 semaines pour douleur au pied, 4 semaines pour cheville tordue, 4 semaines pour élongation aux adducteurs) et que le club a déjà assuré l’arrivée du camerounais Ignatius Ganago (BT/MODG, 23 ans) l’été prochain.

JourDeMatch VAFC Ligue 1
10 JANVIER 2023 – 13ème Journée de Ligue 1:
VALENCIENNES FC - TOULOUSE FC (3 - 0)

Formation (4-3-2-1) : Meslier – Traoré, Schlotterbeck, Duverne, Clauss – Niasse, Fulgini (Rocha Santos, 76ème), Barreiro (Loncar, 50ème) – Ferreira (Cabral, 64ème), Córdova - Guirassy

Sur une belle dynamique, le VAFC (3ème, 30 pts ; 9v-3n-0d – 23 bm-8 be) recevait une équipe du Toulouse FC (19ème, 8 pts ; 1v-5n-7d – 11 bm-21 be) en grandes difficultés jusqu’ici. En raison de ses rencontres européennes, Valenciennes affichait deux matches de retard sur Lyon (2ème), qui affichait le même nombre de points que les nordistes avant la rencontre. Autant dire que ce match avait un vrai enjeu pour les deux formations.

Si la première mi-temps était assez disputée mais également proche de la purge, la seconde était totalement à l’avantage des locaux grâce à un duo Córdova-Guirassy détonnant.

1 « J'aime »

Valenciennes - Arrivées

MOULIN S’OFFRE DEUX JEUNES DÉFENSEURS FRANÇAIS TALENTUEUX !

Avec le joli budget dont dispose le club valenciennois cet hiver (+/- 34 millions d’euros avec les dernières ventes !), Nicolas Moulin a procédé à plusieurs renforts jusqu’ici (Guirassy, Sambia, Gakpé et la future arrivée de Ganago). Toutefois, il ne voulait apparemment pas en rester là.

Ces derniers mois, Jonathan Gradit (DDC, 30 ans) semblait inquiet au club en raison d’un temps de jeu en forte baisse et de la longue attente d’une renégociation de contrat qui n’arrive pas. La venue de Mohamed Simakan et Pierre Kalulu ne va sûrement rien arranger et on devrait même le voir quitter le club avant la fin du mercato hivernal.

En effet, Moulin négociait ces dernières semaines pour l’arrivée de ces deux jeunes talents français afin de renforcer une défense pourtant très solide jusqu’ici mais qui, au niveau européen, a affiché ses limites (9 buts encaissés en 6 rencontres).

MOHAMED SIMAKAN

Recruté pour 4 500 000 €, et intégrant également Mehdi Merghem (MODGC, 25 ans ; 7 apparitions en Ligue 1 depuis son arrivée le 31 janvier 2022, aucun match en équipe première cette saison avec le VAFC) et Gautier Lloris (DGC, 27 ans ; 2 titularisations en Coupe de France la saison dernière, aucune apparition en équipe première cette saison) dans l’opération, Mohamed Simakan (DDC, 22 ans) arrive donc de Strasbourg où il n’avait plus rien à prouver (2 buts-11 pds-5 hdm en 80 matches en Ligue 1 depuis ses débuts pros en 2019).

Capable de jouer aussi bien dans l’axe que sur le côté droit de la défense, Simakan forme le présent et l’avenir d’une défense valenciennoise qui s’annonce particulièrement intéressante sur le papier.

PIERRE KALULU

Recruté lui pour cinq millions d’euros - ce qui relègue le transfert de son nouveau coéquipier Simakan au deuxième rang du recrutement le plus cher du VAFC (retenu jusqu’ici par Milan Bisevac, racheté à Lens pour 3.3m en juillet 2008) - Pierre Kalulu (DDC, 22 ans) arrive pour former un jeune quatuor de talent en défense centrale avec Duverne, Schlotterbeck et Kiki.

Formé à Lyon (14 apparitions en Ligue 1 en 2021-22) avant de s’émanciper au Cercle Brugge (3 pds-4 hdm en 28 matches de D1A belge) et au FC Lorient il y a un an (7.13 en 10 matches de Ligue 2 la saison passée puis 6.88 en 14 matches de Ligue 1 cette saison), Kalulu donne une nouvelle dimension à sa carrière en rejoignant un club qualifié pour l’Europe ces deux dernières saisons et très bien parti pour l’être encore longtemps tout en jouant les trouble-fêtes en Ligue 1 en haut du classement.

Avec une défense rajeunie et prometteuse, le club valenciennois s’attend désormais à laisser partir au moins deux joueurs dans un avenir proche.

En effet, Jonathan Gradit (DDC, 30 ans) devrait être vendu soit avant la fin du mercato d’hiver, soit pendant l’été tandis que Baba Traoré (DGC, 29 ans), en fin de contrat, ne devrait pas être prolongé malgré une troisième saison solide au club jusqu’ici (7.06 en cinq titularisations en Ligue 1, une titularisation en Coupe de France et une passe déc. et quatre titularisations en cinq rencontres de Ligue des Champions cette saison).

Il faut dire qu’avec Yoann Etienne (25 ans), Mitchel Bakker (22 ans), Terence Baya (25 ans) et Elamine Moussa (21 ans), le poste d’arrière gauche a plusieurs solutions - les trois derniers n’ayant d’ailleurs pas eu vraiment leur chance jusqu’ici en équipe première. Reste à savoir s’il y aura de la place pour tout le monde…

1 « J'aime »

Zut, j’avais oublié…

Coupe du Monde 2022 Qatar - Logo

RÉSULTATS (EN RETARD) DE LA COUPE DU MONDE 2022

Valenciennes - Arrivées

BRYAN LASME, DERNIÈRE RECRUE DE L’HIVER… EN PRINCIPE.

En fin de contrat en juin prochain, le franco-ivoirien Bryan Lasme (BT/MODGC, 24 ans) arrive des voisins du LOSC où il ne jouait pas beaucoup ces derniers mois (1 pd-2 titularisations en 3 apparitions en Ligue 1 cette saison, 1 but-1 titularisation en huit apparitions en 2021-22).

Formé à Sochaux (dix apparitions en Ligue 2 entre 2016 et 2018), Lasme avait également évolué à Cholet (16 apparitions en National en 2018-19) et, surtout, Le Mans (15 buts-6 pds-6 hdm-7.08 de moyenne en 38 matches de Ligue 2 en 2020-21) sous la forme de prêts.

Joueur offensif polyvalent, doté d’un bon physique (1.88m-85 kg), il tentera de se faire une place au sein d’un groupe fort en individualités. Il s’est engagé jusqu’en juin 2025 (31 500 €/mois de salaire) tandis que le VAFC a payé une petite indemnité de 105 000 € à son rival lillois.

JourDeMatch VAFC Coupe de France
14 JANVIER 2023 – 10ème Tour de la Coupe de France:
ASM BELFORT - VALENCIENNES FC (0 - 3)

Formation (4-3-2-1) : Letica – Bakker, Kiki, Danger, Michelin (Baya, 58ème) – Sambia, Rocha Santos (Verronneau, 58ème), Sarr – Faivre, Doucouré (Gakpa, 68ème) – Kitala

Face à l’un des petits poucets encore en lice, le VAFC a dominé mais s’est souvent montré maladroit devant le but local. Toutefois, si Kitala et Doucouré ont marqué, on notera surtout que la défense et le milieu de terrain du club des Hauts-de-France ont fait très mal aux joueurs de Belfort qui n’ont pas réussi à s’approcher du but valenciennois.

JourDeMatch VAFC Ligue 1
18 JANVIER 2023 – 14ème Journée de Ligue 1:
NÎMES OLYMPIQUE - VALENCIENNES FC(0 - 4)

Formation (4-3-2-1) : Meslier – Bakker, Schlotterbeck, Duverne, Clauss (Simakan, 66ème) – Niasse, Fulgini (Loncar, 72ème), Barreiro (Ferreira, MT) – Cabral, Córdova – Guirassy

Le VAFC (2ème, 33 pts ; 10v-3n-0d – 26 bm-8 be) se déplaçait chez le Nîmes Olympique (9ème, 20 pts ; 5v-5n-4d – 19 bm-16 be) pour une rencontre qui s’annonçait difficile.
Malmenés et totalement apathiques en première, les valenciennois revenaient des vestiaires transformés, aussi bien dans la tête que sur le terrain avec le passage en 4-2-3-1 (qui a tellement fait ses preuves depuis la prise en mains du club par Nicolas Moulin) et l’entrée en jeu de Cristian Ferreira. Résultat : quatre buts inscrits en 34 minutes et une nouvelle victoire !

1 « J'aime »

Valenciennes - Arrivées

MERCATO : ÇA N’ÉTAIT PAS FINI, KRAVETS ARRIVE !

Vasyl Kravets - Leganés

On pensait que l’arrivée du duo Kalulu-Simakan avait clôt le mercato hivernal du VAFC mais Nicolas Moulin attendait apparemment la réponse d’une dernière recrue.

Approché depuis plusieurs semaines, l’ukrainien Vasyl Kravets (DG, 25 ans) vient de faire son choix et c’est finalement le Valenciennes FC qui a eu sa préférence.

Formé dans son pays, à Karpaty, il a rejoint l’Espagne en janvier pour rester d’abord deux saisons à Luga, en deuxième division (41 matches) avant d’être transféré à Leganés en janvier 2019 en première division où il évoluait depuis (46 matches en Liga).

Valenciennes a obtenu l’international ukrainien (5 sélections, 1 but) en échange d’une indemnité de 1 700 000 € ainsi que le défenseur Chérif Quenum (DDGC, 29 ans) qui ne jouait quasiment plus depuis la promotion du club en Ligue 1 (15 apparitions entre 2020 et 2023 après avoir joué 24 rencontres de Ligue 2 en 2019-20).

L’arrivée de Kravets devrait redistribuer les cartes sur le poste d’arrière gauche. Si Yoann Etienne devrait continuer à obtenir du temps de jeu, Mitchel Bakker et Baba Traoré, en fin de contrat, pourraient connaître de longs passages en équipe réserve et/ou de simples apparitions en Coupe de France d’ici la fin de la saison. Et on ne parle même pas de Terence Baya et Elamine Moussa…

1 « J'aime »

JourDeMatch VAFC Ligue 1
21 JANVIER 2023 – 15ème Journée de Ligue 1:
VALENCIENNES FC - PARIS SG (1 - 1)

Formation (4-3-2-1) : Meslier – Etienne (Kravets, 81ème), Kalulu, Duverne, Simakan – Niasse, Fulgini, Sarr – Ferreira, Córdova (Cabral, 66ème) – Guirassy (Faivre, 78ème)

Le VAFC (2ème, 36 pts ; 11v-3n-0d – 30 bm-8 be) recevait le leader et vainqueur des cinq derniers titres de Champion de France, le PSG (1er, 40 pts ; 13v-1n-0d - 31 bm- 4 be).

Et les valenciennois ont donné énormément de résistance et de problèmes aux parisiens, manquant de peu un avantage de deux buts à la 54ème minute mais Serhou Guirassy a vu son penalty être repoussé par Navas. L’égalisation de Ndombele à dix minutes de la fin du temps réglementaire aura certes été dommage mais l’équipe a démontré qu’elle pouvait, comme lors de la dernière finale de la Coupe de France, faire douter le PSG.

JourDeMatch VAFC Ligue 1
23 JANVIER 2023 – 16ème Journée de Ligue 1:
VALENCIENNES FC - OGC NICE (2 - 0)

Formation (4-3-2-1) : Meslier – Kravets (Bakker, 70ème), Schlotterbeck, Kiki, Clauss – Barreiro, Loncar, Sambia – Cabral (Faivre, MT), Doucouré – Guirassy (Kitala, 70ème)

À peine deux jours après la réception du PSG, c’est l’OGC Nice (15ème, 16 pts ; 4v-4n-8d – 14 bm-25 be), en grandes difficultés cette saison, qui venait au Stade du Hainaut pour y affronter un VAFC (2ème, 37 pts ; 11v-4n-0d – 31 bm-9 be) qui faisait tourner une fois de plus.

Sans trembler, les locaux ont fait le boulot en défense et un doublé de Serhou Guirassy a fait le reste… Hélas, l’attaquant guinéen s’est blessé en début et n’est sorti qu’en fin de rencontre. Dès lors, le joueur souffre d’une torsion du genou qui le privera des terrains trois bonnes semaines.

1 « J'aime »

MERCATO : L’OPTION D’ACHAT DE DANGER ACTIVÉE… POUR MIEUX VENDRE GRADIT ?

Bradley Danger - Rodez

En prêt au club depuis l’été dernier, le français Bradley Danger (DDGC, 24 ans) n’a pas eu l’occasion de beaucoup joué jusqu’ici (une titularisation en trois matches de Ligue 1 – un but, 8.05 de moyenne en deux titularisations en Coupe de France) mais sa polyvalence et ses qualités sont très appréciées par Nicolas Moulin.

Dès lors, sachant que Jonathan Gradit (DDC, 30 ans) est sur le départ, l’option d’achat du joueur prêté par le club belge du KV Kortrijk Voetbalt (375 000 €) vient d’être activée et Danger s’est donc engagé jusqu’en juin 2025 (24 000 €/mois) avec le VAFC où il devrait continuer à occuper un rôle de cinquième rotation en défense centrale derrière Duverne, Kalulu, Schlotterbeck et Kiki, sachant qu’il peut également jouer sur les côtés en cas de besoin.

On notera également que Nicolas Moulin a assuré la venue en juillet prochain du prometteur Ethan Thomas (DGC, 18 ans depuis le 28 janvier) en provenance des U19 de Troyes.

logo-infirmerie

APRÈS LA BLESSURE DE GUIRASSY, DUVERNE TOMBE MALADE !

Victime d’une forte infection virale, le pilier défensif Jean-Kévin Duverne (DDC, 25 ans ; 7.21 en 10 titularisations en Ligue 1 et 4 titularisations en Ligue des Champions) restera aux soins chez lui pendant deux à trois semaines. Un coup dur qui le privera de plusieurs rencontres dont, possiblement, le match aller des huitièmes-de-finales de Ligue des Champions face à Chelsea.

Dans le même temps, même s’il est loin d’être aussi important que son arrivée le 1er janvier dernier, Marvin Gakpa (MOC/BT, 29 ans ; une apparition en Coupe de France) vient d’être victime une élongation à un mollet en jouant avec la réserve et sera indisponible deux à quatre semaines.

JourDeMatch VAFC Ligue 1
29 JANVIER 2023 – 17ème Journée de Ligue 1:
VALENCIENNES FC - STADE RENNAIS (0 - 0)

Formation (4-2-3-1) : Meslier – Etienne, Kiki, Simakan, Clauss (Michelin, 62ème) – Niasse, Fulgini – Kitala (Faivre, 83ème), Ferreira, Cabral (Vercleyen, 62ème) – Córdova

En grande forme, le VAFC (2ème, 40 pts ; 12v-4n-0d – 33 bm-9 be) recevait Rennes (11ème, 20 pts ; 5v-5n-5d – 26 bm-21 be) à trois jours d’un match important en Coupe de France face à Bordeaux. C’est d’ailleurs pour cette raison que Nicolas Moulin, qui devait se passer ce soir de trois forts défenseurs pour blessure (Duverne) ou accumulation de cartons jaunes (Schlotterbeck et Kalulu) ainsi que de son buteur Serhou Guirassy (malade), avait choisi d’aligner une défense centrale inédite et un système qui a longtemps été sa marque de fabrique : un 4-2-3-1, avec Cristian Ferreira en milieu offensif derrière l’attaquant de pointe Sergio Córdova.

Hélas, bien que supérieurs dans le jeu, les valenciennois ne parvenaient pas à inscrire le moindre but et devaient se contenter du point du nul.

Avec le nul de Lyon sur le terrain de Metz (1-1) quelques heures plus tôt, Valenciennes conservait quatre points d’avance sur les lyonnais, troisièmes, tout en ayant six longueurs de retard sur le leader parisien.

Valenciennes - Départs

MERCATO : GRADIT PART POUR LA BELGIQUE, LE JEUNE THOMAS ARRIVE FINALEMENT CET HIVER.

Précieux depuis son arrivée au club en janvier 2021,

Jonathan Gradit (DDC, 30 ans ; 34 rencontres en Ligue 1 au VAFC entre 2021 et 2023) avait débuté la saison du mauvais pied en demandant une renégociation salariale alors qu’il était en concurrence avec Kiki et Bradley Danger pour une place de troisième ou quatrième défenseur central de l‘équipe.

Avec les belles performances de Duverne, Schlotterbeck et Kiki, les récentes arrivées de Simakan et Kalulu ainsi que l’activation de l’option d’achat de Bradley Danger, l’ancien défenseur lensois n’avait clairement plus sa place au sein du club, lui qui ne voulait pas entendre parler de l’équipe réserve.

Dès lors, il était clair qu’il devait partir cet hiver. Et les derniers jours du mercato ont vu le club valenciennois recevoir et accepter une offre de 550 000 € de Charleroi. Précieux par ses qualités et son expérience en défense, Gradit devrait apporter une vraie valeur ajoutée à son nouveau club, qui pointe à la 1ère place du championnat de D1B belge.

Dans le même temps, on notera que Nicolas Moulin a finalement décidé de payer 3 000 € au club de Troyes afin que le jeune Ethan Thomas (DGC, 18 ans depuis le 28 janvier) puisse rejoindre le VAFC dès cet hiver, histoire qu’il puisse s’intégrer en U19 et en réserve mais aussi profiter des installations du club pour continuer sa formation.

Valenciennes - Arrivées

MERCATO ESTIVAL 2023 : MARLEY AKÉ AU VAFC CET ÉTÉ !

Pisté par Nicolas Moulin depuis plusieurs mois, Marley Aké (MOG/BT, 22 ans) rejoindra le VAFC l’été prochain. Le joueur vient de donner son accord (32 500 €/mois jusqu’en juin 2026) et l’entraineur picard a même réussi un coup de maître puisqu’en plus des 2 200 000 € d’indemnités que versera le club valenciennois le 9 juin prochain, il est parvenu à intégrer dans la transaction un joueur qui n’avait plus d’avenir au club (et qui n’a jamais rien apporté à l’équipe première), Alexy Bosetti (MOC/BT, 29 ans).

Dès lors, avec Aké et Ganago, le club a déjà assuré deux futures recrues offensives pour la saison prochaine.

CLASSEMENT DE LIGUE 1 À LA FIN DU MOIS DE JANVIER 2023

A l’issue du mois de janvier, Paris est toujours leader avec 4v-1n ce mois-ci et conserve six longueurs sur son dauphin, qui est désormais Valenciennes, qui sort d’un mois de janvier réussi avec 5 victoires et 2 nuls en championnat (les journées ne sont pas « équilibrés » à cause des matches reportés pour la coupe d’Europe).

Derrière, l’OL, sixième fin novembre, est bien remonté (5v-1n ce mois-ci) tandis que l’OM (5v-1n) reste juste derrière (même nombre de points mais un match disputé en plus). Angers a connu un mois plus difficile (3v-1n-1d) mais conserve sa place dans le Top 5. En revanche, Monaco chute (2v-1n-3d !), le LOSC revient bien (5v-2d), Nîmes (1v-4n-1d) et Montpellier (3v-1n-4d) sont dans le dur tandis que le RC Lens semble trouver la bonne carburation (3v-2n-2d).

En deuxième partie de tableau, Rennes, Saint-Etienne, Nantes, Strasbourg et Nice pataugent tandis que Brest continue avec sa saison galère (alors que le club avait terminé 10ème ces deux dernières saisons et avait même gagné la Coupe de France il y a trois saisons!).

Enfin, Toulouse, Lorient et surtout Amiens, qui a toujours autant de mal, occupent les trois dernières places du classement.

1 « J'aime »

JourDeMatch VAFC Coupe de France
1er FÉVRIER 2023 – 11ème Tour de la Coupe de France:
VALENCIENNES FC - GIRONDINS DE BORDEAUX (1 - 0)

Formation (4-2-3-1) : Letica – Kravets, Schlotterbeck, Kalulu, Simakan – Barreiro (Loncar, 53ème), Sambia – Kitala, Ferreira (Rocha Santos, 53ème), Doucouré – Córdova (Lasme, 71ème)

Ce 11ème tour de la Coupe de France avait une saveur particulièrement au Stade du Hainaut puisque c’est Bordeaux, leader de Ligue 2 (avec 53 pts, sept de plus que son dauphin, Reims) et club historique du football français, qui venait rendre visite à Valenciennes.

Et comme on pouvait s’y attendre, le match était disputé mais Valenciennes parvenait à se défaire du piège bordelais grâce une fois encore à son buteur, Sergio Córdova , bien servi par Doucouré en tout début de rencontre.

En quarts-de-finale, le VAFC recevra l’OGC Nice tandis qu’on assistera également à de beaux duels : Rennes-Monaco, OM-PSG et un improbable Dijon-Angers, les dijonnais étant la seule formation de division inférieure (Ligue 2) encore en course.

JourDeMatch VAFC Ligue 1
4 FÉVRIER 2023 – 18ème Journée de Ligue 1:
VALENCIENNES FC- FC METZ (5 - 0)

Formation (4-3-2-1) : Meslier – Etienne, Danger, Kiki, Clauss (Michelin, 53ème) - Niasse, Fulgini (Rocha Santos, 67ème), Loncar – Faivre, Cabral - Córdova (Lasme, 53ème)

Devant composé avec un calendrier ultra-chargé, avec notamment un quart-de-finale de Coupe de France à disputer dans trois jours, et l’absence de deux titulaires (Duverne et Guirassy), le VAFC (2ème, 41 pts ; 12v-5n-0d – 33 bm-9 be) recevait le FC Metz (14ème, 18 pts ; 2v-3n-9d – 13 bm-20 be) pour une rencontre qui avait tout du match piège.
Et mis à part le fait que les messins ont su tenir le ballon (51% de possession), ils se sont fait marcher dessus en première mi-temps.

Avec des doublés de Córdova et Clauss (ses deux premiers buts sous le maillot valenciennois) et une réalisation de Cabral, le VAFC a rapidement fait la différence pour offrir un grand spectacle à son public.

JourDeMatch VAFC Coupe de France
7 FÉVRIER 2023 – Quart-de-finale de la Coupe de France:
VALENCIENNES FC - OGC NICE (2 - 0)

Formation (4-2-3-1) : Letica – Kravets, Schlotterbeck, Kalulu, Simakan – Sarr (Fulgini, 56ème), Rocha Santos, Sambia – Ferreira, Doucouré (Kitala, 56ème) - Córdova (Vercleyen, 76ème)

Comme il y a deux semaines en championnat, le VAFC s’imposait sans trop de souci, même si l’entrée en jeu de Yann Kitala (buteur et passeur décisif ce soir) avant l’heure de jeu a été déterminante, face à l’OGC Nice et se qualifiait ainsi pour les demi-finales de la Coupe de France. Nicolas Moulin a clairement annoncé qu’il souhaitait conserver la coupe obtenue la saison dernière grâce à une victoire face au PSG en finale.

1 « J'aime »

CÓRDOVA RÉCOMPENSÉ PAR UN NOUVEAU CONTRAT !

Sergio Córdova - Augsburg2

Auteur d’une saison exceptionnelle au VAFC jusqu’ici (14 buts-2 pds-6 hdm-8.01 de moyenne en 12 titularisations en Ligue 1, 1 but et deux titularisations en trois matches de Coupe de France et 2 buts-2 pd-1 hdm-7.07 de moyenne en 6 titularisations en Ligue des Champions), Sergio Córdova (MODG/BT, 25 ans) vient d’apposer sa signature sur un contrat très lucratif (108 000 €/mois de salaire jusqu’en juin 2027 et une prime de fidélité d’1 300 000 euros).

Une énorme marque de confiance de la part du club valenciennois envers son buteur, qui était arrivé au club il y a un an, au dernier jour du mercato d’hiver 2022, sans faire de bruit. Après une première demi-saison solide dans le Nord (4 buts-1 hdm-11 titularisations-7.10 de moyenne en douze matches de Ligue 1 entre autres), l’international vénézuélien (25 sélections, 3 buts) explose littéralement cette saison.

Coupe de France
COUPE DE FRANCE : LA ROUTE DU DOUBLÉ S’OUVRIRAIT-ELLE POUR VALENCIENNES ?

Si Valenciennes venait à remporter sa deuxième Coupe de France de suite le 22 avril prochain, ce mercredi 8 février 2023 resterait alors comme une date clé de sa réussite.

En effet, ce matin avait lieu le tirage au sort de la demi-finale de la Coupe de France et, le moins que l’on puisse dire, c’est que le VAFC a eu énormément de chance. En effet, pendant que le vainqueur d’OM-PSG devait rencontrer l’AS Monaco, Valenciennes se déplaçait chez le vainqueur du duel Dijon-Angers, deux formations largement moins dangereuse que les trois précitées.

Puis, ce soir, les deux quarts-de-finale qui restaient à jouer ont rendu leur verdict. Et l’OM a créé une petite surprise en éliminant son rival parisien au Vélodrome (1-0) et s’offrant ainsi une demi-finale face à Monaco.

Si les valenciennois parviennent à maintenir leur belle forme actuelle dans les prochains mois, l’élimination de l’ogre parisien par les marseillais pourrait ainsi leur rendre la vie un peu plus facile. Certes, un match n’est jamais joué d’avance mais on sait depuis plusieurs saisons que ravir un titre national au PSG n’est pas une mince affaire, même si le PSG n’a plus gagné la coupe nationale depuis 2018, ne se qualifiant en finale que deux fois au cours des cinq dernières éditions (en 2019 et 2022).

Dans le même temps, le Dijon FCO, actuel 10ème de Ligue 2, créait là encore la surprise en s’offrant Angers devant son public, au bout de la nuit (1-1 après 120 minutes, 5-4 aux tirs au but).