:storyblue: :s14: The Last Ride of Riquelme

backtobasics
fm15
coachriquelme
legende
grootstory

#281


#282

[center][font=Verdana][img_size, width=740]http://image.noelshack.com/fichiers/2015/20/1431506471-mayo1.png[/img_size]

[justify]On se retrouve donc pour vivre la fin de la saison. Alors que les rumeurs se font persistantes sur un possible départ du coach Riquelme en fin de saison, celui ci a décidé de laisser son adjoint géré les conférences de presses et refuse tout micro…

On a commencé ce mois de Mai par les demis finale de C1 contre le Napoli d’Ewandro. Le buteur brésilien n’as par ailleurs pas existé dans ce match aller. La différence s’est faite en fin de match, il faut dire que le 3-5-2 d’Antonio Conte a pas mal perturbé les valencians. C’est finalement sur un corner de Serrano que Aleix Olivares enfant du club a ouvert le score pour le sous marin jaune à la 82eme minute, avant que Kristian Myhre ne lance la deuxième torpille 5 minutes plus tard. Grâce à ses deux buts les espagnols ont déjà 1 pied et demi en finale. Il faudra toutefois être serieux au retour dans un stade San Paolo qui s’annonce bouillant.[/justify]

[img_size, width=740]http://image.noelshack.com/fichiers/2015/20/1431506483-demi1.png[/img_size]

Pour la 36eme Journée de championnat nous nous rendions en Andalousie pour y retrouver le FC Séville. Dans ce match on s’est fait un peu peur pendant 45 minutes. Les anciens de la maison nous ont martyrisé comme le jeune Tuta hispano-brésilien qui a ouvert le score après seulement 10 minutes. Kristian Myhre lui as répondu 20 minutes plus tard d’un lob astucieux, mais dans la foulée un autre ancien Marco Asensio a lui aussi fait parler la poudre en redonnant l’avantage aux andalous. Mais dans cette période folle Francisco Olalla envoya un message fort en remettant une nouvelle fois le sous marin a flot. En seconde période Myhre s’est mis en mode festival et a profiter d’une période molle des sevillans pour ajouter trois buts. Tuta ajouta un but pour Séville mais Myhre insatiable mis fin au match de tennis en ajoutant un dernier but son cinquième du jour.

[img_size, width=740]http://image.noelshack.com/fichiers/2015/20/1431506482-j36.png[/img_size]

Pas le temps de souffler que le stade San Paolo nous attendais déjà. Devant un public chauffé a blanc le Napoli savait sa mission compliqué, inscrire deux buts sans en encaisser. Ce fut encore plus compliqué lorsque Xavier Serrano ouvrit le score pour le sous marin à la demi heure de jeu. La seconde période fut animé jusqu’au carton rouge d’Evandro qui mis fin aux dernières illusions des napolitains. Villarreal va donc disputer sa cinquième finale de C1 en neuf ans et la troisième de suite. En finale le sous marin retrouveras sont grand rival européen Manchester United. Pour le moment ces deux clubs se sont rencontrés plusieurs fois en neuf ans. Mais surtout deux fois en finale et a chaque fois United a remporté le trophée. Villarreal a gagné deux C1 contre Manchester City de son côté.

[img_size, width=740]http://image.noelshack.com/fichiers/2015/20/1431506498-demi2.png[/img_size]

Apres les titres des Supercoupes d’Espagne et d’Europe ainsi que le Mondial des clubs, Villarreal avait contre le Barça l’opportunité de remporter son quatrième titre de la saison. Ce fut chose faite après un but de Francisco Olalla après seulement 14 minutes. C’est ainsi la cinquième Copa del Rey que remporte le Villarreal de Riquelme. Mais le fait majeur du match fut l’émotion palpable de Victor Valdes, le légendaire portier espagnol effectué en effet sa dernière sortie de sa carrière lors de cette finale au Camp Nou contre le Barça son club formateur. Victor Valdes avait débuté sa carrière en 1997 au Camp Nou. Il aura disputé 524 matchs avec les Blaugranas dont 387 en championnat. En 2014, il quitte le club et rejoins après sa blessure le Madrigal, avec le sous marin il disputa 327 rencontres dont 224 en championnat. Il aura connu les joies de la sélection a 25 reprises. Durant sa carrière il aura remporté une cinquantaine de titres avec notamment une Coupe du Monde, deux championnats d’Europe, 10 Ligas BBVA (6 avec Barcelone, 4 avec Villarreal), 5 Champion’s League. Depuis quelques mois il est devenu entraineur des Gardiens en plus de son rôle de doublure a Villarreal. Reste deux défis pour lui remporter sa 11eme Liga et sa 6eme C1 pour partir en beauté.

[img_size, width=740]http://image.noelshack.com/fichiers/2015/20/1431506498-finaleesp.png[/img_size]

On a ensuite été officiellement sacré champion contre le FC Valence au Madrigal. Avec ce nul, le Barça ne peut officiellement plus nous rattrapé. C’est donc la 5éme Liga consécutives pour le Sous-Marin jaune qui semble plus que jamais inaltérable

[img_size, width=740]http://image.noelshack.com/fichiers/2015/20/1431506497-j37.png[/img_size]

On a ensuite fini la saison contre Eibar avec un dernier carton 5-0, Pajares et Nahuel Riquelme ont scoré. Tandis que Myhre a inscrit un nouveau triplé pour battre son record de buts en Liga et le passer a 68 buts en 34 journées de Championnat. Reste desormais la finale de C1 a disputé pour voir si Villarreal réalisera le grand Chelem et le sextuplé…

[img_size, width=740]http://image.noelshack.com/fichiers/2015/20/1431506499-j38.png[/img_size]
[img_size, width=740]http://image.noelshack.com/fichiers/2015/20/1431506509-mayo.png[/img_size]
[img_size, width=370]http://image.noelshack.com/fichiers/2015/20/1431506511-myhre.png[/img_size][img_size, width=370]http://image.noelshack.com/fichiers/2015/20/1431506511-serrano.png[/img_size][/font][/center]


#283


#284

[center][font=Verdana]

Alors que les mancuniens disputait une nouvelle fois la finale de la prestigieuse champion’s League a Old Trafford, leur antre depuis des lustres, c’est finalement Villarreal qui as rompu le signe indien en faisant tomber son grand rival. Si Villarreal avait coulé en 2016 puis en 2018 contre l’ogre anglais, les statures ont depuis evolué et United a volé en éclat devant la jeunesse virevoltante des Amarillos. Dans ce match c’est le jeune Maximiliano Riquelme qui a ouvert le score sur un corner de Serrano à la demi heure de jeu, peu après la mi-temps c’est Miquel qui a doublé la mise sur un débordement côté droit. Enfin Serrano en grande forme a servi deux fois Myhre pour gonfler un peu le score. Villarreal remporte donc la Champion’s League pour la troisième fois de son histoire et monte enfin sur le toit du monde !

[/font][/center]


#285







#286






#287


#288


#289


#290

Merci JP


#291


Jorge Sancho - Vicente Javier Sancho - Alexy Sorpresa - Sergio Moreno - José Vicente Mateos

#292


#293



#294









#295



#296










#297

Merci à vous :slight_smile: et oui cette saison sera bien la dernière à Villarreal :smiley: :smiley:




#298









#299

[news][center]300 buts en Liga BBVA pour Kristian MYHRE avec Villarreal : des stats hallucinantes.

[/center]

Kristian Myhre a atteint la barre des 300 buts en Liga avec le sous-marin jaune. Une performance hors norme. Forcément, il y a des chiffres qui impressionnent et en disent long sur le talent ou l’impact du norvégien de Villarreal.

199 matches pour atteindre les 300 buts, c’est mieux que Messi et Ronaldo. Après cinq saisons et surtout seulement 199 matches avec Villarreal, Myhre a atteint la barre des 300 buts sous les couleurs amarillos. Ils ne sont pas légion à l’avoir fait pour un même club. Surtout aussi vite. Par exemple, son rival du Barça, Lionel Messi, avait dû attendre son 365e match pour y parvenir même s’il ne faut pas oublier que l’Argentin a débuté sa carrière au FC Barcelone et a mis quelques saisons avant d’affoler les compteurs. Quand il est arrivé à Villarreal en 2018, Myhre était, lui, déjà une star à Getafe et à Blackburn. Dès son premier exercice, il a mis la barre très haut (55 buts en Liga, 12 en C1…). 1,34 but par match il a tout cartonner en un an. Depuis son retour de prét, Kristian Myhre tourne à plus d’un but par match ! Une allure exceptionnelle qui lui permet de fondre à vitesse grand V sur les buteurs mythiques de la Liga. Le norvégiens est déjà le troisième meilleur réalisateur du championnat espagnol dans l’histoire. Il n’y a plus que deux noms devant lui et pas n’importe lesquels : Cristiano Ronaldo et Leo Messi. Les deux légendes devraient cependant rapidement voir le double Ballon d’Or les dépasser. Aujourd’hui, Ronaldo possède seulement sept buts de plus (307 en 340 matches) alors que Messi s’est arrêté à 423 réalisations (en 465 rencontres). Juste une question de temps pour Myhre.

Il frappe contre les grands.

Si vous pensez que Kristian Myhre frappe contre les petits, vous allez tomber de haut. Savez-vous qui sont les trois adversaires contre qui l’ancien joueur de Stromsgodset a le plus marqué ? Derrière le FC Séville (38 buts), on trouve… l’Atlético Madrid (27 buts) et le FC Barcelone (23 buts), rien que cela. Cela peut s’expliquer par le fait qu’il a plus souvent croisé leur route… mais ça montre aussi qu’il ne passe pas souvent à côté des grands rendez-vous.

31% de ses buts ne sont pas du pied droit.

Son pied fort fait régulièrement mal aux arrière-gardes adverses. Cependant, Kristian Myhre marque aussi autrement. Avec 41 buts de la tête, 52 du pied gauche et un de la poitrine, Kristian a inscrit 94 buts, soit plus de 31% de ses buts. Il n’a pas vraiment de point faible.
[/news]

#300