:storyblue: :s14: The Last Ride of Riquelme

backtobasics
fm15
coachriquelme
legende
grootstory

#241

[font=Verdana][center]

On approche donc de la fin de saison si le titre de champion d’Espagne est officiel depuis peu, il nous reste encore deux compétitions à jouer. Mais le championnat n’est pas encore totalement fini. Dans ce match, préparatoire a la finale de Copa del Rey ni le Real ni nous n’as aligné son équipe type. Pour brouiller les pistes probablement. Kristian a débloqué la marque dans ce match avant de doubler la mise quelques minutes plus tard. S’il est sorti a la mi-temps pour se reposer, son remplaçant Aguero n’as pas marqué.

On a ensuite retrouvé Manchester United, on a rapidement lancé ce match en ouvrant le score par Denis Suarez. Alors qu’on continué a mettre la pression aux mancuniens, seulement Berardi puis Januzaj ont réussi a reprendre l’avantage pour United, on a alors coulé Falcao puis Montoya ont donné plus d’avances aux Reds Devils. Myhre a ensuite permis aux Amarillos de croire a un retournement au retour, mais avec le nouveau but de Falcao il faudra gagner largement au Madrigal…

Déçu de s’être contre performance on s’est vengé sur Getafe déjà relégué en Adelante et qui promeut ses jeunes pour préparer l’année prochaine. Kristian Myhre a littéralement explosé cette jeune équipe avec un quadruplé à la mise. Mais le scandinave au grand coeur n’as fêté aucune de ses réalisations par respect pour le club qui l’as lancé en Liga Adelante. Adama Traoré a lui aussi inscrit un nouveau but portant son total a 14 buts cette saison pour le sous-marin.

Pour ce match retour on est revenus complétement revigoré. Myhre a fait la différence en 25 minutes en inscrivant un triplé de toutes beauté, MU s’est ensuite rebellé mais sa domination est resté stérile et pendant que les Diables tenté de marqué Domingo a inscrit un but lui aussi parfaitement lancé par Poyet avant que Myhre ne parachèvent son oeuvre d’un nouveau but.On disputera donc une troisième finale de Champion’s League en 7 ans. Cette fois notre adversaire sera Manchester City ! Non non Villarreal n’aimes pas l’Angleterre. :siffle:

Avant de finir le championnat a Valence, la finale de Copa del Rey nous attendait patiemment. Le Real comme nous a aligné la meilleure équipe possible cette fois. Le Camp Nou était complètement acquis a notre cause les catalans ne voulant pas voir le rival madrilène remporté une Coupe chez eux. On s’est largement imposé devant notre dauphin, Domingo a ouvert le score avant que Suarez ne marque. L’inaltérable Kristian Myhre a ensuite inscrit un nouveau but avant que Moi Gomez l’enfant du club ne termine le travail. On remporte ainsi notre quatrième titre de la saison après la Supercoupe d’Europe, la Supercoupe d’Espagn et la Liga BBVA.

Pour clôturer ce championnat, le hazard du calendrier nous as réservé un match du côté de Mestalla pour y défier notre grand rival valencian. La haie d’honneur fut savoureuse, le spectacle déployé par nos joueurs le fut aussi. On s’est imposé aisément 7-0 Kristian a mis un triplé, les jeunes Miquel et Pajares ont marqué eux aussi cloturant ainsi une belle saison. Adama Traoré a lui aussi marqué.



[img_size, width=370]http://image.noelshack.com/fichiers/2015/10/1425727562-but.png[/img_size][img_size, width=370]http://image.noelshack.com/fichiers/2015/10/1425727566-pass.png[/img_size][/spoil][/center][/font]


#242

[font=Verdana][center]

[justify]La troisième aura été la bonne pour le sous-marin de Villarreal qui a remporté la première Ligue des Champions de son histoire au bout du suspense après une rencontre âprement disputée face à un Manchester City vaillant, mais qui a explosé physiquement en secondes période pour s’incliner 4-2.

Cette finale avait lieu pour la première fois depuis 15 ans en France, et plus particulièrement au Stade Vélodrome. L’enceinte de l’Olympique de Marseille voyait rejaillir son glorieux passé, lui qui abrite généralement le club vainqueur de la Champion’s en 93.
Pour cette finale on retrouvais donc deux clubs, un anglais Manchester City tenant du titre et double champion d’Angleterre en titre, et de l’autre côté le club espagnol du moment le Villarreal CF emmené par son coach argentin Juan Roman Riquelme. Ce club sous estimé en Espagne rafle tout depuis l’arrivée de son sorcier en 2014, en sept ans Riquelme a permis a Villarreal de remporter 1 Ligue Europa, 1 supercoupe d’Europe, trois Liga BBVA, 4 coupe d’Espagne, 4 supercoupe d’Europe et aussi deux finales de Champion’s League perdu en 2016 et 2018 contre Manchester United.

Les premières minutes donnent lieu à un round d’observation entre les deux finalistes qui se sont déjà rencontré par deux fois en Champion’s. Les yeux sont surtout rivés sur Kristian Myhre, attaquant phare de Villarreal (15 buts en 12 matches dans la compétition). Blessé aux ischio-jambiers dans le duel face au Valencia CF au Nuevo Mestalla la semaine passée, l’attaquant naturalisé espagnol avait passé la semaine à Belgrade pour reçevoir un traitement spécial à base de placenta de jument. Le miracle attendu a eu lieu et le buteur apparait en grande forme. Seulement après huit minutes c’est City qui a surpris les observateurs en ouvrant le score par l’intermédiaire de Anthony Martial sur un service de Saul, ancien de Villarreal.

L’âpreté des duels nécessitait en effet un volume physique et une activité de tous les instants du côté des Amarillos. Comme à leur habitude, les joueurs de Juan Roman Riquelme bouchaient tous les espaces en défense afin de préserver leur excellente réputation dans ce secteur de jeu (meilleure défense de la compétition avec cinq buts encaissés). Le sous-marin a beaucoup poussé et cela a payé en seconde période. C’est le très performant Aleix Olivares qui a permis aux Amarillos de revenir dans le match sur un corner de Diego Poyet. Un peu plus tard alors que le sous-marin montait en régime c’est son ancien joueur Saul qui le crucifiais. Mais l’avance n’aura pas duré longtemps, Kristian Myhre égalisa dans la foulée en inscrivant son 100 eme but de la saison. Ce but a littéralement bloqué les anglais, qui ont vu Domingo envoyé Villarreal vers le titre. Cette impression fut confirmé par le nouveau but d’Angel Di Maria.

Villarreal remporte donc sa première Champion’s League et se hisse en haut du palmarès espagnol !![/justify]

Stats de la saison de Champion’s :
[img_size, width=370]http://image.noelshack.com/fichiers/2015/10/1425765140-myrehre.png[/img_size][img_size, width=370]http://image.noelshack.com/fichiers/2015/10/1425765082-suarezeze.png[/img_size][/center][/font]


#243

[spoil]Merci à vous les gars. ARaki pour l’Argentine je ne sais pas ! Il faudrait déjà qu’ils m’appellent et qu’il ai des besoins ce qui ne semble pas être à l’ordre du jour :wall:[/spoil]

Petit point sur les autres compétitions avant d’attaquer le bilan des joueurs du cru :smiley: :smiley: :smiley:


#244

#1 - Victor Valdes - Gardien - 39 ans

[justify]Nombre de Matchs disputés : 16 Matchs
Nombre de buts encaissé : 12 buts dont 9 en Liga BBVA
Note Moyenne : 7, 12
Valeur Marchande : 1,1M€
Récompenses personnelles :

Commentaires du Coach : Dés la fin de saison dernière le rôle de Victor a changé ! Il est devenu entraineur des gardiens a mi-temps dans un plan entraineur-joueur. Son contrat de joueur court jusqu’en 2025 et il est important pour encadrer Segovia. Il répond toujours quand on fait appel a lui.

Situation contractuelle : Sous contrat jusqu’en 2025, il prendra sa retraite quand il en ressentira le besoin. Jusque la il est a disposition du groupe pro.[/justify]

#13 - Rafael Segovia - Gardien - 20 ans

[justify]Nombre de Matchs disputés : 47 Matchs
Nombre de buts encaissé : 45 buts dont 20 en Liga BBVA
Note Moyenne : 7,10
Valeur Marchande : 19,4M€
Récompenses personnelles : [list][]Trophée Zamora du Meilleur Gardien de Liga []Membre de l’équipe de l’année en Liga [*]Membre de l’équipe de l’année en Champion’s[/list]

Commentaires du Coach : Après une saison prometteuse avec la réserve récompensé d’un titre de champion en Liga Adelante, Rafael est devenu le titulaire de l’équipe 1 avec une grosse saison à la clé. De plus avec la Roja sous Benitez Rafael est devenu le gardien numéro 1 de la Roja devant David De Gea.

Situation contractuelle : Sous contrat pour 4 saisons, il a prolongé en début de saison, il fait partie de la nouvelle génération prometteuse, il sera la l’an prochain.[/justify]

#25- Angèl Gonzalez - Latéral Droit / Latéral Gauche - 20 ans

[justify]Nombre de Matchs disputés : 12 Matchs (1 fois remplaçant)
Nombre de buts inscrits : 0 buts
Nombre de passes décisives : 6 passes
Note Moyenne : 7, 61
Valeur Marchande : 4,2M€
Récompenses personnelles :

Commentaires du Coach : Angel a débuté la saison avec l’équipe B après une belle saison en U19. En Décembre Tolga Ayçiçek s’est gravement bléssé et il a rejoint l’effectif pro. Il a parfaitement répondu lorsque l’on a fait appel a lui avec en bonus 6 passes décisives. L’an prochain il sera en équipe 1 a plein temps

Situation contractuelle : Sous contrat jusqu’en 2024 avec un salaire de 1M/an et une clause libératoire fixé a 40M, il ne bougera pas. Un jeune de plus sorti du centre de formation de Villarreal.[/justify]

#22 - Maximiliano Riquelme Jr - Defenseur Central / Latéral Droit - 19 ans

[justify]Nombre de Matchs disputés : 47 Matchs (1 fois remplaçant)
Nombre de buts inscrits : 8 buts
Nombre de passes décisives : 5 passes
Note Moyenne : 7, 67
Valeur Marchande : 53M€
Récompenses personnelles : [list][]nommé dans l’équipe de la saison en Liga []nommé dans l’équipe de la saison en Champion’s Leaguee []2éme Meilleur Jeune de La Liga []Vice capitaine de la Roja[/list]

Commentaires du Coach : Encore une grosse saison pour Max, la presse commence a le reconnaitre pour son talent et non pour son nom. Devenir cadre de la Roja a 19 ans, Benitez l’as même nommé vice capitaine.

Situation contractuelle : Sous contrat jusqu’en 2024 avec un salaire de 3,2M/an et une clause libératoire fixé a 1,25Milliard, il ne bougera pas. Il est le symbole de la formation du sous-marin il sera le titulaire la saison prochaine dans l’axe gauche au côté de Alex Olivares[/justify]

#5 - Alex Olivares - Defenseur Central - 22 ans

[justify]Nombre de Matchs disputés : 46 Matchs (1 fois remplaçant)
Nombre de buts inscrits : 7 buts
Nombre de passes décisives : 6 passes
Note Moyenne : 7, 77
Valeur Marchande : 60M€
Récompenses personnelles : [list][]nommé dans l’équipe de la saison en Liga []nommé dans l’équipe de la saison en Champion’s League [*]nommé Capitaine de la Roja[/list]

Commentaires du Coach : Toujours aussi intraitable, notre vice capitaine est désormais le capitaine de la Roja. Incontournable il forme avec son compère Maximiliano une charnière de folie.

Situation contractuelle : Récemment prolongé jusqu’en 2025 avec un salaire estimé a 10M / an il est un élément incontournable de Villarreal.[/justify]

#20 - Nicolas Otamendi - Defenseur Central - 33 ans

[justify]Nombre de Matchs disputés : 31 Matchs (9 fois remplaçant)
Nombre de buts inscrits : 4 buts
Nombre de passes décisives : 1 passes
Note Moyenne : 7, 60
Valeur Marchande : 2M€
Récompenses personnelles :

Commentaires du Coach : Nicolas a beaucoup apporté par son expérience, pourtant malgré 30 matchs disputés il souhaite découvrir autre chose…

Situation contractuelle : sous contrat jusqu’en 2023 il veut quitter le club.[/justify]

#26 - Angel - Defenseur Latéral Gauche - 17 ans

[justify]Nombre de Matchs disputés : 27 Matchs (7 fois remplaçant)
Nombre de buts inscrits : 4 buts
Nombre de passes décisives : 10 passes
Note Moyenne : 7, 72
Valeur Marchande : 3,9M€
Récompenses personnelles :

Commentaires du Coach : Formé au club il a remplacé un Salva Ruiz décevant dans le rôle de la doublure de Gaya, et ce n’est peu dire qu’il a séduit. Avec 4 buts et 10 passes il a montré l’étendu de son talent.

Situation contractuelle : Sous contrat jusqu’en 2023 avec un salaire de 1,5M/an et une clause libératoire fixé a 55M, il ne devrait pas bouger cet été. Il est dans la rotation du club.[/justify]

#22 - Diego Godin - Defenseur Central - 35 ans

[justify]Nombre de Matchs disputés : 17 Matchs (8 fois remplaçant)
Nombre de buts inscrits : 0 buts
Nombre de passes décisives : 0 passes
Note Moyenne : 7, 15
Valeur Marchande : 1M€
Récompenses personnelles :

Commentaires du Coach : Revenu dans le club qui l’as fait connaitre en Europe Godin apporte son expérience aux services des jeunes du club.

Situation contractuelle : Sous contrat jusqu’en 2022 Diego vit au jour le jour la fin de sa carrière ! il devrait intégrer l’encadrement pour l’après carrière.[/justify]

#3 - José Luis Gaya - Latéral Gauche - 26 ans

[justify]Nombre de Matchs disputés : 45 Matchs (2 fois remplaçant)
Nombre de buts inscrits : 3 buts
Nombre de passes décisives : 6 passes
Note Moyenne : 7, 55
Valeur Marchande : 39M€
Récompenses personnelles : [list][]nommé dans l’équipe de la saison en Liga []nommé dans l’équipe de la saison en Champion’s League[/list]

Commentaires du Coach : Le Latéral titulaire de la Roja a encore fait une grosse saison. Toujours aussi présent offensivement il reste intraitable en défense. Il est désormais un des plus ancien au club avec Bellerin et Moi Gomez

Situation contractuelle : Sous contrat jusqu’en 2023 avec un salaire de 7M/an et une clause libératoire fixé a 88M, il ne bougera pas. Il est un titulaire indiscutable du club depuis 7 ans.[/justify]

#14 - Hector Bellerin - Defenseur Latéral Droit - 26 ans

[justify]Nombre de Matchs disputés : 47 Matchs (2 fois remplaçant)
Nombre de buts inscrits : 0 buts
Nombre de passes décisives : 8 passes
Note Moyenne : 7, 66
Valeur Marchande : 24M€
Récompenses personnelles : [list][*]nommé dans l’équipe de la saison en Liga [/list]

Commentaires du Coach : Hector s’est imposé depuis 4 saisons maintenant. Son apport est déterminant avec des passes. Il ne commet que peu d’erreurs et affiche une belle complicité sur son côté avec Miquel.

Situation contractuelle : Sous contrat jusqu’en 2024 avec un salaire de 4,3M/an et une clause libératoire fixé a 77M, il ne bougera pas malgré un pressing d’Arsenal et de Barcelone pour le rapatrier. Il est un titulaire indiscutable du club.[/justify]

#17 - Diego Poyet - Milieu défensif - 26 ans

[justify]Nombre de Matchs disputés : 46 Matchs (6 fois remplaçant)
Nombre de buts inscrits : 0 buts
Nombre de passes décisives : 16 passes
Note Moyenne : 7, 48
Valeur Marchande : 28M€
Récompenses personnelles : [list][*]Nommé dans l’équipe de la saison en Champion’s League[/list]

Commentaires du Coach : Diego a pris une importance énorme cette saison, avec 16 passes Décisive. Il a peu à peu supplanter Sergi Roberto cette saison.

Situation contractuelle : Sous contrat jusqu’en 2023 avec un salaire de 6M/an et une clause libératoire fixé a 60M,s’il a toujours ce désir de rentrer en Angleterre il s’amuse bien ici et compte bien resté encore un peu.[/justify]

#6 - Sergi Roberto - Milieu Defensif / Milieu Central - 29 ans

[justify]Nombre de Matchs disputés : 26 Matchs (8 fois remplaçant)
Nombre de buts inscrits : 0 buts
Nombre de passes décisives : 3 passes
Note Moyenne : 7, 22
Valeur Marchande : 49M€
Récompenses personnelles :

Commentaires du Coach : souvent blessé Sergi semble sur le déclin a seulement 29 ans. Diego Poyet a pris sa place et cela devient compliqué pour lui.

Situation contractuelle : Sous contrat jusqu’en 2023 avec un salaire de 4,4M/an et une clause libératoire fixé a 90M, il reste un cadre du club toutefois a sa demande il pourrait quitter le club, les deux clubs de Manchester sont dessus…[/justify]

#4 - Marco Verratti - Milieu Central - 28 ans

[justify]Nombre de Matchs disputés : 42 Matchs (11 fois remplaçant)
Nombre de buts inscrits : 1 buts
Nombre de passes décisives : 11 passes
Note Moyenne : 7, 43
Valeur Marchande : 43M€
Récompenses personnelles : [list][]nommé dans l’équipe de la saison en Liga []nommé dans l’équipe la champion’s[/list]

Commentaires du Coach : Le génie italien s’épanouit bien ici de puis son arrivée, avec son apport offensif indéniable et sa puissance pour ratisser les ballons il devient indispensable.

Situation contractuelle : Sous contrat jusqu’en 2025 avec un salaire de 7M/an et une clause libératoire fixé a 80M il s’est bien imposé cette saison.[/justify]

#21 - Juan Manuel Pajares - Milieu Central / Milieu Offensif Centre - 22 ans

[justify]Nombre de Matchs disputés : 40 Matchs (5 fois remplaçant)
Nombre de buts inscrits : 7 buts
Nombre de passes décisives : 21 passes
Note Moyenne : 7, 77
Valeur Marchande : 33M€
Récompenses personnelles :

Commentaires du Coach : révélation de la Liga Adelante, il est arrivé sur la pointe des pieds en Liga, formé au club ce jeune milieu doté d’une bonne qualité de passes a démontrer son talent cette saison.

Situation contractuelle : Sous contrat jusqu’en 2025 avec un salaire de 3M/an et une clause libératoire fixé a 60M, il bougera pas. Il pourrait incarner l’avenir du club.[/justify]

#8 - “Domingo” Behbahani - Buteur / Neuf et demi - 19 ans

[justify]Nombre de Matchs disputés : 42 Matchs (9 fois remplaçant)
Nombre de buts inscrits : 41 buts (30 en Liga BBVA)
Nombre de passes décisives : 16 passes
Note Moyenne : 7, 97
Valeur Marchande : 59M€
Récompenses personnelles : [list][]nommé dans l’équipe de la saison en Liga []nommé dans l’équipe de la saison en Champion’s League []Nommé Meilleur buteur Espagnol de Liga BBVA []nommé Meilleur Jeune de Liga BBVA []nommé Golden Boy 2020 []nommé Joueur Espagnol de l’année [/list]

Commentaires du Coach : On avait voulu le préserver des médias en le laissant une nouvelle saison en Adelante, mais face a une pénurie de blessure il a débuté en Champion’s contre Schalke, depuis il n’as plus quitté l’équipe. Avec 41 buts en 42 matchs c’est LA révélation de la saison. Et il n’as que 19 ans.
Situation contractuelle : Tout juste prolongé jusqu’en 2026 il a un contrat estimé a 6M/an il a une clause libératoire a 500M pour dissuader les curieux.[/justify]

#11 - Angel Di Maria - Milieu Offensif - 33 ans

[justify]Nombre de Matchs disputés : 27 Matchs (11 fois remplaçant)
Nombre de buts inscrits : 8 buts
Nombre de passes décisives : 10 passes
Note Moyenne : 7, 72
Valeur Marchande : 2M€
Récompenses personnelles :

Commentaires du Coach : Angel a beaucoup apporté cette saison par sa bonne humeur extreme, si il a un rôle limité il l’accepte parfaitement

Situation contractuelle : Sous contrat jusqu’en 2024 avec un salaire de 2M/an et une clause libératoire fixé a 12M, il ne devrait pas quitter le club tant son relationnel est important pour nous. Il est dans la rotation du club.[/justify]

#12 - Moi Gomez - Milieu Offensif - 26 ans

[justify]Nombre de Matchs disputés : 34 Matchs (12 fois remplaçant)
Nombre de buts inscrits : 6 buts
Nombre de passes décisives : 11 passes
Note Moyenne : 7, 25
Valeur Marchande : 44M€
Récompenses personnelles :

Commentaires du Coach : Comme souvent Moi Gomez a était fondamental, s’il a été moins décisif il a aussi beaucoup moins joué a cause d’une blessure de 6 mois. Il n’en reste pas moins l’âme du club.

Situation contractuelle : Sous contrat jusqu’en 2023 avec un salaire de 4M/an et une clause libératoire fixé a 115M, il ne bougera pas, il renégocie actuellement son contrat. L’âme du club.[/justify]

#10 - Miquel - Numéro 10 / Ailier Droit - 21 ans

[justify]Nombre de Matchs disputés : 55 Matchs (14 fois remplaçant)
Nombre de buts inscrits : 13 buts
Nombre de passes décisives : 20 passes
Note Moyenne : 7, 77
Valeur Marchande : 73M€
Récompenses personnelles : [list][]nommé dans l’équipe de la saison en Liga []nommé dans l’équipe de la saison en Champion’s League[/list]

Commentaires du Coach : Après avoir fait un Euro miraculeux ou il a finit meilleur joueur, il est revenu en pleine forme et a profité des blessures de Adama Traoré et de Moi Gomez pour devenir indispensable, il est actuellement dans le top 10 mondial.

Situation contractuelle : Sous contrat jusqu’en 2026 avec un salaire de 10M/an et une clause libératoire fixé a 195M, il ne bougera pas. Il est un titulaire indiscutable du club.[/justify]

#8 - Denis Suarez - Ailier Gauche - 27 ans

[justify]Nombre de Matchs disputés : 49 Matchs (3 fois remplaçant)
Nombre de buts inscrits : 23 buts
Nombre de passes décisives : 18 passes
Note Moyenne : 7, 78
Valeur Marchande : 53M€
Récompenses personnelles : [list][]nommé dans l’équipe de la saison en Liga []nommé dans l’équipe de la saison en Champion’s League[/list]

Commentaires du Coach : Denis Suarez est toujours aussi important sur son aile gauche, créateur du jeu, son entente avec Kristian est magique.

Situation contractuelle : Sous contrat jusqu’en 2024 avec un salaire de 7M/an et une clause libératoire fixé a 105M, il ne bougera pas. Il est un titulaire indiscutable du club.[/justify]

#7 - Adama Traoré - Ailier Droit / Buteur - 25 ans

[justify]Nombre de Matchs disputés : 40 Matchs (18 fois remplaçant)
Nombre de buts inscrits : 8 buts
Nombre de passes décisives : 18 passes
Note Moyenne : 7, 41
Valeur Marchande : 64M€
Récompenses personnelles :

Commentaires du Coach : Toujours aussi techniquement au dessus mais toujours aussi fragile. Il ne peut décemment pas joué plus de 30 matchs entier.

Situation contractuelle : Sous contrat jusqu’en 2024 avec un salaire de 6M/an et une clause libératoire fixé a 145M, il ne devrait pas bouger cependant il se dit que Barcelone serait prêt a faire des folies pour le rapatrié pour compenser la baisse de niveau de Leo Messi.[/justify]

#9 - Kristian Myhre - Buteur - 22 ans

[justify]Nombre de Matchs disputés : 59 Matchs (1 fois remplaçant)
Nombre de buts inscrits : 100 buts (67 en Liga BBVA)
Nombre de passes décisives : 23 passes
Note Moyenne : 8,29
Valeur Marchande : 85M€
Récompenses personnelles : [list][]nommé dans l’équipe de la saison en Liga []nommé dans l’équipe de la saison en Champion’s League []Meilleur buteur de Liga BBVA sur une saison []nommé Trophée Pichichi pour la troisième fois consécutive. []Meilleur buteur de Champion’s League. []Meilleur buteur de la Copa del Rey. []nommé Meilleur joueur de Liga BBVA. []nommé Meilleur buteur Européen. []nommé Joueur de l’année en Champion’s League []Finaliste du Ballon d’or 2020 []Meilleur Joueur en Europe []MVP de Champion’s League []Joueur Espagnol de l’année []Recordman de buts en Liga BBVA sur une saison (67 buts) [*]Recordman de buts sur une saison (100 buts)[/list]

Commentaires du Coach : A 22 ans Kristian est en train de marquer l’histoire avec Villarreal, en 3 saisons en Espagne il a disputé 170 matchs (dont 109 en Liga) pour 232 buts (dont 155 buts en Liga) et possède ainsi un des meilleurs ratio de l’histoire a 22 ans. Ou s’arretera le prodige norvégien nulle ne le sais réellement.

Situation contractuelle : Sous contrat jusqu’en 2025 avec un salaire de 12M/an et une clause libératoire fixé a 380M, il ne bougera pas quelque soit l’offre. Il est un titulaire indiscutable du club mais aussi le meilleur joueur du club et peut être même du monde a 22 ans[/justify]


#245


#246

[center]

[justify]Cet été le mercato a été calme côté arrivées et un peu moins côté départs. En effet le club champion d’Europe a connu deux départs majeurs pour une arriveé

En effet côté départ ce fut limpide. Nicolas Otamendi avait fait part de son désir de quitter l’Espagne, un an seulement après son arrivée. Il rejoint ainsi le PSG et son armada de joueurs 39 joueurs en équipe 1. Montant de l’opération 4M. Ensuite Sergi Roberto poumon de Villarreal depuis trois ans mais en difficulté cette année a rejoint Manchester City qui a finit par payer la clause libératoire du milieu après des semaines de négociation, montant de l’opération 90M. Enfin Adama Traoré est retourné chez lui a Barcelone pour 140M ou il espère enfin se reconstruire et enfin exploiter son talent.

Côté arrivées, une seule vrai arrivée c’est l’international Espagnol Paco Alcacer qui rentre au pays sept ans après son départ de Valence. Avec une carrière en dents de scie qui l’a emmené en Bundesliga a Wolfsburg puis en Angleterre a Manchester United puis a Arsenal. Lui aussi tentera de se relancer et d’exister dans l’ombre de l’inégalable Kristian Myhre.[/justify]

Paco Alcacer[/center]


#247

[font=Verdana][quote=“Youki”]Mr Riquelme ! Alcacer ,s’est pour couper les citrons ? Parce que au niveau des autres joueurs de l’effectif ,le compte n’y est pas ![/quote]

On va commencer la saison par faire un point sur les jeunes que nous avons décidé d’incorporer à l’effectif pro cette saison.

[center]

On a d’abord intégré Nick De Graaf, ce jeune défenseur international U19 néerlandais formé à Villarreal a ensuite rejoint les espoirs espagnols. Il semblerait qu’il se dirige vers la Roja pour le moment. Grand artisan de la belle saison du Villarreal B avec Ramirez il rejoint l’effectif pro comme son compère. Durant la saison il devrait faire l’ascenceur entre les deux equipes comme Godin et Ramirez au gré des besoins des entraineurs.

Comme on l’a dit Ruben Ramirez rejoint lui aussi le groupe pro en Liga BBVA, comme son ami hollandais il est international espoirs espagnol. comme lui il tentera de se faire une place dans la rotation. La grande différence entre les deux réside dans le fait que Ramirez compte 15 matchs avec l’équipe fanion de Villarreal et qu’il est formé au Real Madrid.

Turgut Kosar est lui aussi un binational. Il possède un passeport Turc et un passeport espagnol. Il a répondu a l’appel de la Roja en Mars et a disputer la Coupe des confédérations avec. Avec Villarreal B il a ratissé énormément de ballon. Il tentera de se faire une place dans le milieu de Villarreal ou il remplace numériquement Sergi Roberto parti a City.

Paquito aussi a intégré l’effectif pro après une belle épopée en Liga Adelante, l’an passé auteur de 8 but et de 18 passes il a été bon. Brésilien de naissance il a lui aussi choisi la Roja mais doit attendre encore 2 ans avant d’être selectionnable.


Xavier Serrrano vous le connaissez déjà il est arrivé en même que Miquel de Barcelone a 16 ans. Depuis il flambe tranquillement en Adelante. Avec 14 buts et 35 passes en deux ans il est encadré par Di Maria et pourrait concurrencer Denis Suarez a terme.



Enfin un nouveau milieu offensif rejoint l’équipe 1, après Myhre et Domingo qui se sont lancé avec l’équipe B c’est Francisco Olalla, jeune du club il avait été prêté deux ans a Valladolid. Plus lent a éclore il a attendu ses 21 ans pour explosé. Repositionné aillier droit il a tout cassé. Avec 48 buts en deux saisons à l’echelon inférieur dont 34 l’an dernier. Il remplace numériquement Traoré et devrait concurrencer Miquel

[/center][/font]


#248

[font=Verdana][center]

On a repris la saison en douceur. Après une tournée en Chine comme tout les ans afin de faire connaître la marque Villarreal à l’international. On commençais ainsi la saison a Cardiff pour disputer la finale de Supercoupe d’Europe. Après la belle victoire l’an passé contre City, nous défendons notre titre contre notre successeur pour la Ligue Europa l’AS Monaco. Le club du prince Albert II est la propriété de Dimitri Rybolovlev depuis une dizaine d’année et se livre chaque année a une lutte sans merci avec le PSG, les deux clubs se partageant les sept derniers titre de champion de France. Dans cette opposition de style on a vite pris le dessus de la principauté. Après 9 minutes nous menions 2-0 grâce a deux buts de Myhre et de Domingo. En seconde période Myhre s’est offert son premier doublé de la saison. Si Lacazette a marqué en fin de match contre son ancien club Domingo a profité du temps additionnels pour ajouter un quatrième but. On remporte donc cette supercoupe pour la seconde saison consécutive.

Histoire de passer un bon mois d’Aout le calendrier nous réserve un déplacement au Camp Nou pour débuter cette Liga suivi de la réception du FC Valence. Comme d’habitude nous avons démarré la première mi-temps tambours battant ce qui nous a permis de vite prendre l’avantage grâce a un but de Domingo désormais parfaitement acclimaté au haut niveau au cas ou des doutes subsistaient. Puis C’est Gaya après un dédoublement avec Suarez qui trouvait la mire et doublé la mise. Presque dans la foulée Myhre profité d’une récupération de Verratti pour signer le 3-0 chez le rival catalan. Visiblement frustré Leo Messi se rebella. Ayant laissé de côté ses pépins physique cet été il est revenu en force et a signé un doublé juste avant la pause. Permettant au siens d’y croire. La seconde période fut plus haché Sergio Busquets et Muniesa se chargeant de jouer très physique. On repris un avantage de deux buts grâce a un corner de Diego Poyet converti par Alex Olivares. En fin de match Neymar permis a Barcelone de rêver à un retour qui n’arrivera jamais. Ainsi on prend de suite 3 pts d’avance sur le rival catalan, au terme d’un grand match.

Pas le temps de souffler que la Supercoupe d’Espagne débarqué dans le calendrier nous imposant ainsi une double confrontation avec le Real Madrid notre dauphin l’an passé.Il y’a eu du changement dans la Casa blanca, Griezmann a remplacé Bale. Pour ce match aller au Bernabeu nous avons mis notre équipe B afin de la tester ce qui nous donné la composition suivante :
[tac4231]Victor Valdes, Angel Gonzalez, Nick De Graaf, Ruben Ramirez, Angel, Turgut Kosar, JM Pajares, Fran Olalla, Paquito, Xavier Serrano, Paco Alcacer[/tac4231]
Cette tactique a d’ailleurs plutôt bien fonctionné, si Antoine Griezmann a surpris Angel Gonzalez et ouvert le score on a su réagir notamment avec une belle combinaison Pajares Olalla permettant au second de débloquer son compteur but pour sa première apparition en Liga BBVA, on a ensuite pris l’avantage à l’aube du dernier quart d’heure lorsque Paco Alcacer doubla la mise sur un bon service de Serrano. Griezmann doublant lui aussi par la suite, on parvint quand même a remporter ce match aller lorsque Ramirez transforma un corner de Marco Verratti dans le temps additionnels. On se place ainsi idéalement avant le match retour.

Pour cette seconde journée de championnat on retrouvais donc notre meilleur ennemi Valencia pour un duel a couteau tiré. Le milliardaire Peter Lim ayant mis la main à la poche cet été pour redonner des couleurs aux murciélagos. Pour autant Lim s’est contenté du second panier de Liga pour se renforcé ainsi cela prend du temps et Pepe Mel fait ce qu’il peut pour compenser certaines lacunes. Les valencians ont d’ailleurs bien démarré le match mais c’est Denis Suarez qui profita d’une erreur d’inattention pour ouvrir le score juste avant la mi-temps. Un peu après la mi-temps Maximiliano Riquelme profita d’un corner une nouvelle fois tiré avec Maestria par Diego Poyet pour doubler la mise d’un coup de casque rageur. Valence tenta tout pour revenir par l’intermédiaire de Feghouli ou encore par Aguirretxe mais la défense de Villarreal est toujours aussi imperméable en Liga BBVA.

Pour ce match retour contre Madrid, Riquelme avait choisi de faire confiance a son onze type, mais le Real désormais emmené par un Ernesto Valverde revanchard ont bien compris que s’il bloqué Domingo et Miquel les offensives de Villarreal seraient moins performantes. Pour autant cela ne corrigeait en rien les soucis défensifs du Real ou Laporte et Hummels ont du mal a coexister. Ainsi Riquelme profita de l’apathie générale pour transformer un corner juste après la fin du premier quart d’heure. 15 minutes plus tard ce fut Kristian Myhre qui signait le 2-0 assez facilement en plaçant la balle entre les jambes de Jeronimo Rulli. Le Real comprena alors qu’il ne reviendrais pas.Si James et Kroos abattent un travail monstrueux cela ne sufiit pas et Wilfried Bony tout juste arrivé de la Real Sociedad a du mal a s’adapter a la capitale Espagnole… Villarreal et Riquelme rafle ainsi leur second titre de la saison.

On a fini le mois dans la communauté de Valence contre Levante, les corners de Diego Poyet ont une fois de plus était a la base de la belle victoire du sous marin jaune. En 18 minutes, l’international anglais délivra deux caviars pour Olivares puis Riquelme Jr permettant a son club de s’envoler facilement. SI Riquelme du sortir sur blessure sur une torsion du genou qui ne semble pas grave, le sous-marin ne s’arrêta pas de torpiller Levante et Kristian Myhre puis Denis Suarez les laissèrent sans voix en ajoutant deux buts au tableau de marque. En fin de match De Tomas réduisit l’écart mais le mal était déjà fait. Le Villarreal se place donc en embuscade juste derrière l’Atletico qui réalise un surprenant début de saison grâce a sa nouvelle pépite Carlos Rivera déjà auteur de trois buts et Rodrigo dans une forme étincelante.



[img_size, width=370]http://image.noelshack.com/fichiers/2015/11/1425897696-rivera.png[/img_size][img_size, width=370]http://image.noelshack.com/fichiers/2015/11/1425897696-rodrigo.png[/img_size][/center][/font]


#249

[center]

Convoité par l’Europe entière, Kristian Myhre a décidé de continuer avec le champion d’Europe, le prestigieux Villarreal dont il est devenu une légende à seulement 22 ans. Voici 10 choses qu’il faut savoir sur le petit prodige norvégien.

Kristian Myhre n’a pas tardé à se faire remarquer. Il n’a que 15 ans et 237 jours lorsque son entraîneur Ronny Deila l’intègre dans l’équipe première de Stroemsgodset, le club de sa ville natale de Drammen, le 13 avril 2014 face à Aalesunds FK. Il devient alors le plus jeune joueur à évoluer en première division norvégienne. Et il donne déjà un aperçu de son talent. Il passe tout près d’inscrire son premier but en dribblant plusieurs défenseurs avant de délivrer un caviar à un des coéquipiers, Martin Odegaard, qui n’a plus qu’à finir le travail et marquer. “Il met trois ou quatre mecs dans le vent et je marque. C’est un bon deal”, plaisante à l’époque l’heureux buteur. Myhre signe son premier contrat professionnel moins d’un mois plus tard, le 5 mai, le même jour que Martin Odegaard.

Son premier but, Myhre ne tarde pas longtemps avant de pouvoir le célébrer. Un mois plus tard. Le 16 mai exactement, onze jours après être passé pro. Face à Sarpsborg 08 FF, il marque le quatrième but de son équipe (4-1). Un tir de l’extérieur de la surface qui lui permet de devenir aussi le plus jeune buteur de l’histoire du championnat norvégien. Mais il attire surtout l’attention lors d’un match contre Sandnes Ulf (3-1), où il est impliqué dans les trois buts de Stroemsgodset (un but, un penalty provoqué et une passe). Il termine sa première saison avec 19 buts et 7 passes décisives en 23 matches et est élu meilleur jeune en Tippeligaen.

L’ascension de Kristian Myhre doit beaucoup à son père, Hans John Dahl, un ancien milieu de terrain à la carrière modeste à Strømsgodset IF (1993-2003). Il ne lui doit pas son talent. “Il n’a pas hérité de la technique par son père, sa mère doit être douée”, plaisantait même en 2014 l’entraîneur de Sandnes Ulf après la démonstration du petit prodige. Mais Myhre senior a fait travailler sans relâche le fiston, et ce dès son plus jeune âge. Jusqu’à 20 heures par semaine ! “Je jouais encore et Kristian devait avoir seulement six ans, a-t-il eu l’occasion de raconter sur CNN. Il était sur le terrain et faisait des courses fractionnées. Quand j’avais fini l’entraînement, je ne pouvais pas partir tant qu’il n’avait pas fait 50 tirs de plus”. Quelques années plus tard, Kristian s’entraîne deux fois par semaine avec Mjøndalen IF, où son paternel (qui est aussi son agent) travaillait comme entraîneur adjoint.

Comme beaucoup de jeunes Norvégiens, les premiers amours footballistiques de Kristian Myhre se tournent vers l’Angleterre. Et plus particulièrement vers Chelsea, comme son père. Une vidéo a fait le tour du Net où on le voit jouer à FIFA 2016 avec son partenaire de sélection Martin Odegaard. Aux manettes, il s’offre une large victoire avec les Blues (5-2). On le voit alors bien enfiler la tunique blue. “Chelsea a toujours été le club de mes rêves, déclare-t-il dans Bild. Mais je ne laisserai pas cela affecter ma décision au moment de choisir mon nouveau club”. Effectivement. Malgré une visite à Londres en décembre 2016, où il visite les installations et s’entraîner avec l’équipe première pendant trois jours, il ne portera pas le maillot des Blues. En tout cas, pas pour le moment.

Dans son pays, Kristian Myhre est une véritable star. Peut-être même la seule. Dès ses premiers coups d’éclat, la presse locale a ardemment milité pour qu’il soit appelé en sélection alors qu’il n’avait que 15 ans. Elle sera vite exaucée. International U17 depuis janvier 2015, il est appelé chez les A pour un match amical face aux Emirats arabes unis le 27 août. Titulaire, il devient le plus jeune international de l’histoire norvégienne à seulement 15 ans et 253 jours. Puis le plus jeune joueur à disputer une rencontre de qualifications pour un Euro, en octobre, en entrant à la 64e minute face à la Bulgarie à 15 ans et 300 jours. “Il s’est énormément développé en peu de temps. Il a fait tomber des barrières que ni lui ni personne, je crois, n’imaginait qu’il ferait tomber”, s’étonne lui-même le patron de la sélection norvégienne Per-Mathias Hoegmo. Depuis en 7 ans Kristian a disputé 58 matchs avec la norvège et inscrit 86 buts et devient le meilleur buteur de son pays a 17 ans et demi. Avec 86 buts a 22 ans il peut encore battre tout les records

Il y a quelques années, les premiers utilisateurs de Football Manager 2019 a dû avoir une sacrée déception. Impossible de recruter la future star annoncée du football européen. Et pour cause. Mineur à l’heure de la sortie du célèbre jeu vidéo, forcément puisqu’il n’avait encore que 17 ans, Kristian Myhre n’avait pas pu être intégré au casting a cause de la législation norvégienne. Il a fallu attendre que son père envoie une autorisation aux développeurs du jeu, photo publiée sur les réseaux sociaux à l’appui, pour que les fans du monde entier puissent à leur tour s’arracher la petite pépite.

C’est peu de dire que la planète football s’arrachait le prodige norvégien. Selon un agent de joueurs, plus de 30 scouts sont venus superviser Kristian Myhre à Stroemsgodset. Du Bayern Munich, où le président Karl-Heinz Rummenigge espérait séduire le “talent du siècle”, au FC Barcelone en passant par l’Ajax Amsterdam, Dortmund et tous les plus grands clubs du Vieux Continent. En décembre 2015, durant l’inter-saison norvégienne, il effectue un véritable tour d’Europe avec son père et visite les installations de Liverpool, du Bayern, des deux clubs de Manchester, d’Arsenal et bien sûr du Real Madrid. Il choisira finalement Villarreal ou Riquelme met alors en place un programme jeune.

Alors pourquoi avoir choisi Villarreal ? Convoité par les plus grands, Kristian a finalement choisi de rejoindre le club du sous marin. Et Cristiano Ronaldo n’y serait pas étranger. Présent lors de l’entraînement des Madrilènes précédant le match aller de Coupe du Roi face à l’Atletico, le Norvégien a eu une longue conversation avec le Triple Ballon d’Or. “Dans quelques années, je continuerais a marqué et tu ne seras que ma doublure”, lui aurait alors glissé CR7 de quoi le diriger ailleurs.

Mais le vrai artisan de la venue de Myhre à Villarreal ne serait autre que Kristian Myhre. “Il a décidé de rejoindre le sous marin pour deux raisons, a expliqué le journaliste norvégien Magnus Aarre à la télévision espagnole. La première est la présence de Juan Roman Riquelme, qui a joué un rôle important. La deuxième est parce que le père de Myhre pourra entraîner une équipe du club. Riquelme a été crucial et grâce à lui, Myhre est au Villarreal”. Alors que son père voulait à tout prix voir son rejeton évoluer tout de suite parmi les stars, Riquelme a su le convaincre qu’il devait d’abord faire ses premières armes avec la l’équipe B, en troisième division, avant de rejoindre l’équipe première. Cela a fonctionné le bambin ayant bien grandi culminant désormais a 393 buts tout clubs et sélection confondus en professionnels a 22 ans et cela en 310 matchs et avec 69 passes décisives…

Il n’avait pas échappé aux équipementiers sportifs que la star montante du foot norvégien et de Villarreal n’avait pas de sponsor à 18 ans alors qu’il flambait déjà . Kristian a eu la liberté de choisir ses crampons puisque le buteur de Villarreal avait la particularité d’être « libre » de tout engagement contractuel avec une marque de sport. Une spécificité qui, comme l’indiquait L’Equipe dans son édition de l’epoque, n’as pas durer. Car les deux géants du secteur que sont Nike et adidas se le disputé activement. Myhre a eu une préférence pour la marque aux trois bandes. Toujours est-il qu’il a évolué 6 mois avec des chaussures adidas. Mais il avait finalement cédé aux sirènes de Nike pour un juteux contrat de 15 ans a hauteur de 5M / annuel évolutif. Il se dit qu’aujourd’hui alors que l’on parle de plus en plus de lui pour le ballon d’or 2021 qu’il toucherais environ 15M / annuel de la marque a la virgule en plus de ses 12M annuel a Villarreal.
[/center]

#250

[font=Lucida Console][center]

On arrive donc dans le vif de la compétition avec l’arrivée de la phase de poules de Champion’s League, fort de notre victoire en Juin dernier nous avons eu droit au privilège d’être tête de série numéro 1. Ainsi nous évitons les cadors britanniques ou encore le puissant rekordmeister bavarois. En revanche on récupère le pire du pot 2 avec le Paris Saint-Germain et son armada fabriqué par le Qatar. Autre club présent au menu le Milan AC que l’on retrouvera pour la troisième fois en 5 ans au même stade de la compétition. Enfin on hérite du Legia Varsovie qui s’est bien amusé durant les tours préliminaire. En temps que tenant du titre nous nous devons de passer l’écueil de ce premier tour ! Tout autre place que la première serais un échec.

[img_size, width=720]http://image.noelshack.com/fichiers/2015/11/1426080810-groupe.png[/img_size]

Le mois de Septembre commençais par la réception du Rayo Vallecano, le petit club valencian n’a guère résisté longtemps Juan Manuel Pajares trouvant la faille dans une défense amorphe après seulement 3 minutes de jeu. Par la suite nous avons pu développer notre jeu plus facilement, c’est ainsi que Kristian Myhre a pu profiter de plusieurs offrandes de Serrano puis de Olalla pour nous donner plus d’avance. Juste après le retour des vestiaires c’est le jeune Angel qui remettait ça en trompant Castriviejo. En fin de match les visiteurs sauvèrent ce qui rester de leur honneur en trompant Valdes par l’intermédiaire de Jony sur coup franc direct.

[img_size, width=720]http://image.noelshack.com/fichiers/2015/11/1426080813-j4.png[/img_size]

La Champion’s League démarrais enfin et par la réception des parisiens qui alignais une compo solide mais un peu faible au niveau européen :
[tac4231]Begovic, Otamendi, Sule, Valente, Rodriguez, Malanda, Blin, Bale, Strootman, Depay, Werner[/tac4231]
D’ailleurs les rumeurs prétendent que Memphis serait intéressé par un retour en Espagne…
Pour autant les parisiens ont démarré calmement avec leur compo a trois milieux défensifs. C’est bien nous qui avons pris les devants. DeGraaf convertissant une offrande de Diego Poyet. En seconde période Bellerin trompa Begovic d’un centre un peu trop direct, mais vu la réussite personne ne s’en plaindra, enfin comme souvent Kristian y a été de son but. On s’impose ainsi 3-0 dans un match rugueux contre le principal outsider du groupe, de bonnes augures pour la suite a deux semaines du déplacement a San Siro.

[img_size, width=720]http://image.noelshack.com/fichiers/2015/11/1426080816-j1c1.png[/img_size]

Hasard du calendrier on retrouvais déjà le Real Madrid en championnat, après la claque du match retour les merengues était surmotivé. Malheureusement leur défense s’est fait prendre trop rapidement. Ainsi Miquel ne se fit guère prié pour ouvrir le score d’un plat du pied monumental. A la demi heure de jeu c’était au tour de Kristian Myhre de trouver la faille, si dans la foulée le Real est revenu a un but, leurs offensives n’etait pas assez vigoureuse pour nous gêner. En seconde période Myhre profita du travail de Moi Gomez pour donner un peu d’avance, avant que Olalla ne termine le travail en reprenant un centre tendu de Denis Suarez.

[img_size, width=720]http://image.noelshack.com/fichiers/2015/11/1426080823-j5.png[/img_size]

Ensuite on recevait a la maison le Celta Vigo, les galiciens ont bu la tasse chez nous avec une déculottée dont ils devraient se rappeler, Kristian s’est offert un joli quadruplé en récupérant des centres de Moi Gomez, Denis Suarez ou encore de Verratti mais aussi en faisant son but seul. Moi Gomez a par ailleurs marqué le cinquième but d’une spectaculaire panenka. Enfin Domingo a lui aussi marqué profitant d’un bon service de Myhre, tout ça pour remporter un joli set.

[img_size, width=720]http://image.noelshack.com/fichiers/2015/11/1426080823-j6.png[/img_size]

Le Milan AC aussi se rappèlera un bon moment de notre opposition, Toute la semaine Rudd Gullit avait rappelé dans la presse la supériorité de son équipe suite a leur victoire a San sir l’an dernier nous privant de la première place du groupe, mais c’était sans compter sur l’esprit de combat qu’il a fait naître en nous, au bout de 30 minutes nous menions déjà 3-0 grâce a Domingo, Bellerin et Myhre. Dans la foulée du troisième but Origi profita d’un moment de relâchement pour inscrire un but. mais on ne lâcha pas si facilement et Myhre par deux fois puis Olivares et Domingo rajoutèrent de l’ampleur au score. Bellerin se fit même exclure car il provoquai ouvertement des milanais dégouté. Je crois que Ruud Gullit et ressorti la queue entre les jambes de ce match, ça lui apprendra a parler en permanence.

[img_size, width=720]http://image.noelshack.com/fichiers/2015/11/1426080827-j2c1.png[/img_size]

On a ensuite fini le mois contre Las Palmas au canaris. Encore une fois les buts ont plu. Kristian s’est offert un quadruplé et Domingo a fini le travail.

[img_size, width=720]http://image.noelshack.com/fichiers/2015/11/1426080834-j7.png[/img_size]
[img_size, width=720]http://image.noelshack.com/fichiers/2015/11/1426080835-sept2.png[/img_size]`
[img_size, width=370]http://image.noelshack.com/fichiers/2015/11/1426087151-myhre.png[/img_size][img_size, width=370]http://image.noelshack.com/fichiers/2015/11/1426087150-rodrigo.png[/img_size][/center][/font]


#251

[center][font=Verdana]

On a commencé Octobre comme a fini Septembre par un joli succès. Cette fois ce fut Mallorca, on avait fait tourné sur ce match. C’est d’ailleurs le jeune latéral Angel Gonzalez qui a ouvert le score de façon remarquable. Puis Nick DeGraaf profita d’un coup franc du lutin italien pour doubler la mise. En seconde période c’est le prolifique Kristian Myhre qui ajouta deux buts a cette moisson.

Contre le Betis, on a eu plus de mal et on a gagné grâce à un nouveau but de DeGraaf.

On a repris notre entreprise contre le Legia Varsovie. les polonais devenu pire défense de la Champion’s en 2 matchs. On a facilement percé leur défense. C’est Moi Gomez qui a ouvert le score, il a ensuite délivré trois passes décisives. A l’inévitable Denis Suarez et à Kristian Myhre d’abord puis a Riquelme Jr et enfin a Marco Verratti. On se place ainsi idéalement pour la qualification après trois matchs.

Il ne nous restait ensuite plus que le championnat sur ce mois. On a continué avec une victoire 3-0 sur Almeria. C’est notre trio offensif qui a permis cette victoire. Miquel a ouvert le score, avant que Kristian Myhre ne double la mise. Motivé comme jamais c’est Denis qui a clot la marque.

Contre la Real Sociedad on a eu du mal, cependant on a une nouvelle fois décroché la victoire. C’est Moi Gomez puis Riquelme Jr qui ont inscrit les buts de la victoire dans cette opposition musclée. Arda Turan a réduit le score bien trop tard cependant.

Enfin on a finit par un carton ou Kristian et Domingo se sont fait plaisir en inscrivant chacun quatre buts.


[spoil]
[img_size, width=370]http://image.noelshack.com/fichiers/2015/11/1426334762-myrhe.png[/img_size][img_size, width=370]http://image.noelshack.com/fichiers/2015/11/1426087150-rodrigo.png[/img_size][/spoil][/font][/center]


#252

[center][font=Verdana]

L’hiver approche et la fin de la phase de poules de Champion’s aussi. On abordé la quatrième journée de cette phase prêt et motivé. Kristian Myhre s’est facilement défait de ses opposants pour ouvrir le score peu avant la mi-temps. En difficulté dans ce groupe le Legia a coulé définitivement en seconde période, Paco Alcacer a ouvert son compteur en C1 cette saison sur un centre de Moi Gomez. En fin de match Kristian a marqué un nouveau but d’une reprise de la tête assez élégante. On est d’ore et déjà qualifié puisque Milan et le PSG se sont neutralisé dans l’autre match. Il nous manque un point pour être définitivement leader du groupe.

En championnat on accueillis notre dauphin l’Atletico Madrid. Une nouvelle fois Kristian a fait le show en ouvrant le score mais Rodrigo égalisé dans la foulée. Cela restera comme le seul soubresaut des matelassiers dans ce match. Finalement c’est notre latéral José Luis gaya qui donna davantage au sous marin. Kristian a ensuite inscrit deux nouveaux buts plein de sang froid. En fin de match c’est Domingo qui a terminé le massacre.

On continuais avec un déplacement a Alcoyano chez le petit pouce de la Liga, bien évidemment impréssionner les locaux n’ont guère pesé. Domingo a signé un triplé avant que Myhre n’ajoute son but.

On retrouvais la C1 avec le match a Paris, on s’est imposé 3-1 contre une vaillante équipe parisienne. Denis Suarez en forme un signé un doublé qui faisais suite a l’ouverture du score de Kristian. Le but de Cavani monstrueux mais malheureusement inutile.On finira donc premier du groupe.

On a fini le mois contre le FC Séville, et avec notre premier match sans victoire de la saison :bottom: :bottom: :bottom: :bottom: :bottom: :bottom: :bottom: :bottom: :bottom: :bottom: :bottom: :bottom: :bottom: :bottom:



[img_size, width=370]http://image.noelshack.com/fichiers/2015/11/1426416217-myrhe.png[/img_size][img_size, width=370]http://image.noelshack.com/fichiers/2015/11/1426416226-rodrigo.png[/img_size][/spoil][/font][/center]


#253

[center][font=Verdana]

Cette fin d’année ne nous réserve aucun match de championnat, seulement de la Copa del Rey avec le quatrième tour, mais aussi la dernière journée de Champion’s League et surtout la Coupe du Monde des clubs. Contre Granada en Copa on les a dominé facilement. Serrano a ouvert le score, et Myhre a ensuite inscrit un triplé.

Pour la dernière journée de C1, on retrouvais le Milan que l’on a battu 3-0, nos offensifs Myhre, Domingo et Suarez ont marqué. On finit donc largement premiers avec 18 points sur 18 possible

La Coupe du monde a parfaitement débuté contre Tunis avec 6 buts inscrits. Myhre a mis un triplé, Suarez a inscrit un but lui aussi, comme Domingo et Pajares. Malheureusement Pajares s’est aussi blessé et sera absent environ 2 mois.

Contre Santos en finale, Myhre a mis un triplé, Domingo et Olivares ont complété la marque nous permettant de remporter un nouveau titre et de devenir le troisième club espagnols a devenir champion du monde.

On a fini l’année contre Granada avec un nouveau carton pour finir un mois parfait, ce sont Alcacer et Olalla qui ont marqué les esprits…



[img_size, width=370]http://image.noelshack.com/fichiers/2015/12/1426544288-myrhe.png[/img_size][img_size, width=370]http://image.noelshack.com/fichiers/2015/12/1426544292-suarez.png[/img_size][/font][/center]


#254

[center]

[justify]Les Blues de Roberto Martinez retrouveront Villarreal en huitième de finale de Champion’s League.

Après la phase de poules sublime des Amarillos, personne ne voulais tomber sur le tenant du titre Villarreal qui surnage depuis deux ans sur le monde. Le Paris Saint Germain de Nasser Al Khelaifi s’était même félicité de ne pas pouvoir rencontrer le nouveau géant espagnol. L’Atletico et le Real ne pouvant affronter le sous marin il restait donc un club anglais, 3 clubs italiens et un club néerlandais possible pour le club de Juan Roman Riquelme. Ce sera finalement des retrouvailles avec Chelsea. La dernière rencontre entre les deux clubs avait largement tourné à l’avantage des espagnols qui s’était hissé en finale cette année la.[/justify]


[justify]Comme Memphis Depay et Kristian Myhre avant lui Domingo Behbahani réalise la passes de deux titres consécutifs.

Auteur d’une grande saison qu’il la vu tout rafler avec son club formateur Villarreal, Domingo s’épanouit totalement au club avec Kristian Myhre il forme ce qu’on appelle désormais les frères buteurs. Dans le sillage de son coéquipier norvégien Domingo exploite la moindre faille dans les défenses adverses. Ainsi cette année, en 48 matchs disputés en clubs il aura inscrit 48 buts et délivré 12 passes décisives. Grace a ses belles prestation il se succéder a lui même au Golden Boy délivré par Tuttosport. Sa belle saison a aussi séduit a la FIFA, ses bonnes performances avec l’Espagne ne passant pas inaperçu il a aussi fini second devant Neymar pour le prestigieux ballon d’or ou pas moins de 7 joueurs de Villarreal était nommé.[/justify]


[justify]Cependant comme souvent la plus belle récompense de la saison reste le ballon d’Or crée par France Football et décerné en commun avec la FIFA. Il s’impose devant Domingo et Neymar. Il faut dire que non content d’avoir inscrit 82 buts en 2020 il en a mis excusez du peu 105 en 56 matchs en clubs durant cette année civile pour 25 passes décisives. En un mot ENORME. Il remporte aussi le titre de Footballer de l’année avec une joli moyenne de 8,56.

Villarreal place aussi plusieurs joueurs dans le 11 mondial de l’année. Manuel Neuer garde les cages de cette équipe, Alaba et Lahm sont les latéraux de cette équipe. L’axe central est occupé par Riquelme Jr et par Aleix Olivares. Au milieu on retrouve Ramsey de Arsenal ainsi que Van ginkel de Man united. L’attaque est entièrement Amarillos avec Denis Suarez a gauche Domingo en 10, Miquel occupe le flanc droit et Kristian Myhre est dans l’axe bien évidemment. José Luis Gaya est nommé en remplaçant[/justify][/center]


#255

[center][spoil]Merci a vous, en effet Tilo j’ai recycler un graph pour la C1, j’aurais pas du :siffle: Merci Sanglier, en effet il est monstrueux j’ai regardé par curiosité il a 200 de PA et actuellement il est a 195 :shock: :shock:[/spoil]

[font=Verdana]

On recommence une nouvelle année par une journée de Championnat contre Malaga, l’ancien club possédé par les qataris n’est aujourd’hui plus que l’ombre de lui même. Il végète entre Liga Adelante et fond de tableau en Liga BBVA. Sans talent et avec un centre de formation qui tourne au ralenti, cela devient de plus en plus dur pour les andalous qui pourrait tomber en faillite., dans ce match on ne les a pas ménagé en remportant la victoire 5-0, Miquel a retrouvé ses vertus de buteurs avant de servir Myhre pour le 2-0. C’est ensuite Gaya qui a la réception d’un centre de Bellerin a trompé la défense andalouse. en fin de match le tout récent ballon d’or a justifié son titre en commençant l’année par un triplé. Son 27ème avec Villarreal en Quatre ans.

[img_size, width=720]http://image.noelshack.com/fichiers/2015/12/1426672051-j16.png[/img_size]

Décidément chanceux, Malaga nous retrouvait dans la foulée en Copa del Rey, cette fois Myhre ouvrit le score avant que Ruben Ramirez ne double la mise sur un corner de Verratti. Par la suite ce fut la débandade Myhre, il remis ça sur coup franc, avant de tromper le portier andalous sur un raid solitaire, puis sur un piqué. Il paracheva son nouveau chef d’oeuvre d’un ciseau acrobatique.

[img_size, width=720]http://image.noelshack.com/fichiers/2015/12/1426672054-5ea.png[/img_size]

Pour la 17ème journée on retrouvais l’Espanyol Barcelone, le seul club catalan reconnaissant le Roi d’Espagne. Dans cette opposition de style ou Phillipe Montanier a voulu bétonner c’est Denis Suarez qui a fait le show en trompant par deux fois l’adversaire avant de servir Hector Bellerin pour un joli but en finesse. Et en fin de match c’est comme souvent Myhre qui a lot les débats en trainant dans la surface.

[img_size, width=720]http://image.noelshack.com/fichiers/2015/12/1426672058-j17.png[/img_size]

Pour le retour de Copa del Rey nous avion fait tourner dans les grandes largeurs. Cela s’est vu, Joselu a par deux fois transpercé notre défense pour montrer que Malaga n’est pas encore mort. Mais Kristian Myhre a encore sauvé l’invincibilité des siens en signant un nouveau doublé. On se qualifie ainsi pour les quarts de finale ou nous retrouverons l’Atletico Madrid.

[img_size, width=720]http://image.noelshack.com/fichiers/2015/12/1426672062-5er.png[/img_size]

On s’est ensuite bien relancé en martyrisant le Barça, cela faisait bien longtemps que le FC Barcelone n’avait pas encaissé autant de buts. Les catalans qui sont nos dauphins ont coulé dans ce match. Kristian a ainsi inscrit un quadruplé et Domingo a mis un triplé. Neymar a sauvé l’honneur des catalans.

[img_size, width=720]http://image.noelshack.com/fichiers/2015/12/1426672156-j18.png[/img_size]

Nous sommes ensuite tombé pour la première fois de la saison contre l’Atletico en Copa del Rey, dépassé on n’a même pas su inscrire un but… Grahovac a ouvert le score sur coup franc et Ramirez a envoyer un signal fort en doublant la mise pour les cochonneros. Les madrilènes ont pris une belle option mais attention a ne pas sous estimer la bête blessé.

[img_size, width=720]http://image.noelshack.com/fichiers/2015/12/1426672162-qaa.png[/img_size]

C’est ensuite un déplacement au Nuevo Mestalla qui nous attendait avec le FC Valence comme hôte. Domingo a vite rappelé la puissance de feu du sous marin en ouvrant le score sur une frappe brutale. Kristian a ensuite pris la direction des opérations en inscrivant un doublé. Pajares a aussi marqué dans ce match, Alegre est le seul buteur Valencian du match. A noter la fracture du tibia de Xavier Serrano qui ne rejouera pas cette saison…

[img_size, width=720]http://image.noelshack.com/fichiers/2015/12/1426672165-j19.png[/img_size]

On finit janvier sur une élimination en Copa del Rey. Si on a pu revenir dans la confrontation grâce a Miquel et Alcacer nous sommes tombés au tirs au but… c’est Aleix Olivares qui a raté son tir au but mais il reviendra plus fort a n’en pas douter

[img_size, width=720]http://image.noelshack.com/fichiers/2015/12/1426672170-qar.png[/img_size]
[img_size, width=720]http://image.noelshack.com/fichiers/2015/12/1426672179-janvier-2.png[/img_size]
[img_size, width=370]http://image.noelshack.com/fichiers/2015/12/1426672187-myhre.png[/img_size][img_size, width=370]http://image.noelshack.com/fichiers/2015/12/1426672187-suarez.png[/img_size][/font][/center]


#256

[center][font=Verdana][spoil][quote=“Killiaan”]Un rouleau compresseur…
(Attention, le score contre le Barça n’est pas bon sur le graph)[/quote]

en effet petite erreur comme j’en fait souvent car je vais vite sur le graph

:ranting: :ranting: :ranting: :ranting:

c’est bien possible mais ils aiment les branlées :chaud:

On domine, Valence semble monter une grosse équipe (130M dépensé cette hiver), Mallorca s’est fait racheter et a investi 130M cet hiver mais ça sent la descente pour eux… Le Barça va se débarrasser de l’imposant salaire de Messi en fin de saison 65M / annuel. Donc le championnat d’Espagne devrait gagner en compétitivité. :chaud: :chaud: :chaud:[/spoil]

Ce mois de Fevrier démarrait par la 21ème Journée, ou nous retrouvons l’Atletic Bilbao, un modèle dans le genre des clubs formateurs. En effet le seul moyen de joueur pour Bilbao est d’y être formé ou d’etre basque. Un idéal plutôt pas mal, car c’est important pour un club d’avoir une identité propre. Contre Bilbao on a démarré timidement avant de monter en régime. C’est Denis Suarez qui a ouvert le score peu avant la mi-temps. En début de seconde période Denis a remis ça en lançant idéalement Kristian en profondeur. On remporte la une belle victoire après un match solide.

On a ensuite été défié le Rayo Vallecano, dans cette opposition c’est Domingo qui a lancé le match en ouvrant le score après un bon échange avec Kristian. Peu après la reprise c’est Kristian qui a marqué en profitant d’un centre de Miquel. Ce même Miquel qui allait sceller notre victoire quelques minutes plus tard après un joli rush sur son côté.

Pas le temps de souffler qu’on rattrape les matchs en retard et on commence par le Real Madrid, Le Real n’est plus le grand d’Espagne depuis deux ans et cherche encore la Star qui va relancer le club merengue. Les entraineurs s’enchainent sur le banc sans réel succès. On a démarré pied au plancher avec un but de Francisco Olalla qui s’est amusé sur le flanc gauche de la défense des Merengue. Et tous nos remplaçants se sont bien fait remarqué, nos centraux Ramirez formé au Real et DeGraaf formé au club ont marqué tout comme le jeune latéral droit Angel Gonzalez. Enfin juste avant la mi-temps Alcacer mettait déjà fin au calvaire des joueurs du roi en ajoutant déjà le cinquième but de ce match. en seconde période on a relâché les rennes mais on a pas encaissé de but nous permettant de préparer sereinement le match contre Chelsea.

Contre Chelsea que l’on retrouvais après le quart de finale de l’an passé, on a vite fait la différence histoire de passer un match retour serein. Myhre s’est fendu d’un joli triplé confirmant l’attrait particulier qu’il porte aux compétitions européennes. Le retour sera calme normalement si tout va bien.

Ensuite on retrouvais le championnat pour dompter Las Palmas. Domingo en grande forme a signé un doublé. Gaya et Olivares ont profité des largesses de la défenses pour monter et scorer. Et comme souvent Kristian Myhre a marqué.

On se déplacais ensuite a Valladolid, une nouvelle fois nous avons envoyé un message en perturbant notre adversaire en l’emportant 3-0. Miquel s’est démené tout le match finissant avec un but et une passes au compteur alors que l’inévitable Myhre inscrivait un doublé.

Enfin on finissait le mois avec une nouvelle victoire contre le Celta Vigo, en 25 minutes nous menions 3-0 et avions fait plié notre adversaire grâce a Miquel, domingo et Aleix Olivares. Si le Celta y a cru en revenant a 3-2, Myrhe a calmé ses espoirs en ajoutant le quatrième but avant que Denis Suarez ne termine le travail.



[img_size, width=370]http://image.noelshack.com/fichiers/2015/12/1426764812-myhre.png[/img_size][img_size, width=370]http://image.noelshack.com/fichiers/2015/12/1426764836-rodrigo.png[/img_size][/font][/center]


#257


#258

[center][font=Verdana]

Le sprint final de cette saison approche, on est encore en lice sur deux compétitions, la Liga et la Champion’s League. En Liga on compte une belle avance sur notre dauphin barcelone, ce mois-ci nous pouvons valider une nouvelle qualification en Champion’s League, et donc la C1 où nous sommes bien parti pour faire partie du Top 8 européen. On commence donc ce mois avec la 27eme journée de championnat avec un déplacement en Andalousie pour affronter le Real Betis Séville. On a totalement dominé la première période en inscrivant deux buts d’abord par Miquel après un bon une deux avec Bellerin, puis deux minutes après avec un nouveau but de Kristian Myrhe. En seconde période on s’est fait surprendre par notre hôte et par une vielle connaissance Alex Grimaldi, chez nous il jouait latéral gauche principalement dans l’ombre de Gaya, la bas son coach l’a repositionné ailier et ça marche comme le prouve ses 12 buts cette saison. Il en a inscrit deux aujourd’hui peu après l’heure de jeu, d’abord sur coup franc puis en faisant devenir chèvre son ancien coéquipiers avant de placer un enroulé sublime.

On recevait ensuite la lanterne rouge le Real Mallorca, pourtant propriété d’un saoudien depuis début janvier. Malgré les 140 millions investis Mallorca se rapproche doucement mais surement de la relégation. contre nous les malouins tétanisais par l’enjeu ont déjoué. Dés la troisième minute Domingo profitait d’une passe raté pour ajuster le portier des balèares. Pas le temps de souffler que Myhre inscrivait un doublé sur des services millimétré de Moi Gomez et de Denis Suarez. En seconde période c’est Domingo qui va inscrire le dernier but de ce match après une nouvelle combinaison avec notre goleador norvégien, une préparation idéal avant de recevoir les anglais de Chelsea.

Dans un match rendu tendu par les déclarations de Jurgen Klopp avant le match, l’arbitre a eu beaucoup de travail avertissant 7 joueurs en première période dont 4 anglais. On a finalement ouvert le score contre le cours du jeu, Chelsea poussait pour marquer après le sévère 3-0 à l’aller et alors que le virevoltant belge Eden Hazard trouvait le montant de Segovia, sur la contre attaque Angel partait a toute vitesse côté gauche avant de lancer Myhre idéalement qui n’avais alors plus qu’a tromper Courtois lâché par sa défense. En seconde période les anglais ont continué a pousser et cela a finit par payer lorsque un autre belge Romeu Lukaku égalisait, mais l’écart était surement déjà trop fort et sur le coup d’envoi Domingo profita d’un mauvais placement de Courtois pour tromper Courtois de 40m. On retrouveras donc une nouvelle fois les quarts de finale de la C1 pour la quatrième fois en huit ans et on affrontera les Gunners d’Arsenal.

Pas le temps de souffler qu’un nouveau match de championnat nous attendais, contre Almeria cette fois à l’Estadio Mediterraneo. Mais Almeria bien que souvent performant ces dernières années a souffert devant notre puissance offensive, il faut dire aussi que le but de Miquel après 5 minutes de jeu n’aide pas. On a ensuite doublé la mise par Domingo sur une contre attaque rondement mené, Maximiliano Riquelme a lui aussi marqué sur un corner de Diego Poyet comme souvent. En fin de première période on a marqué un quatrième but par l’intermédiaire de Kristian Myhre.

Contre la Real Sociedad, on a fait le boulot avec un nouveau carton, Kristian en grande forme a inscrit un triplé. Ruben Ramirez a ensuite marqué le quatrième but sur un corner idéalement placé. On avait fait un bon turnover sur ce match pour préparer le quart de finale et Olalla et Pajares notamment on montré leur talent. Ainsi il ne nous manquent plus qu’un point pour décrocher la quatrième Liga de l’histoire du club, ce pourrait se faire contre Granada le week end prochain.

Enfin on a fini ce mois par la réception d’Arsenal dans ce quart de finale aller. On a vite lancé ce match avec l’ouverture du score éclair de Kristian Myhre sur un super service de Denis Suarez. Arsenal a tenté de nous bousculé mais en vain. On a même doublé la mise en fin de match par Miquel.



[img_size, width=370]http://image.noelshack.com/fichiers/2015/12/1427023353-myhre.png[/img_size][img_size, width=370]http://image.noelshack.com/fichiers/2015/12/1427023353-rodrigo.png[/img_size][/font][/center]


#259

[spoil][quote=“Toniio’”]Sinon quand est-ce qu’une équipe sera à la hauteur de la tienne ?[/quote]

Arsenal en était pas loin sinon l’Atletico me fait mal cette saison, sinon on verra l’an prochain[/spoil]

[center][font=Verdana]

Cette fois le sprint finale est bien lancé, le titre en Liga devrait être vite plié et la route sera libre ensuite pour jouer la Champion’s League a fond. On commence ce périple par la 31ème journée de Liga contre Granada, dans un match globalement maîtrisé on a pu feter le titre après un nouveau but de Moi Gomez. Sur une percée de Paquito jeune international espoirs espagnols, Moi Gomez a pu se lancer en profondeur pour tromper Canolas tranquillement. On remporte ainsi notre 4eme Titre national au terme d’une saison parfaitement maîtrisée.

On pouvait ensuite se consacrer pleinement sur la C1 et la rencontre a l’Emirates contre Arsenal, les Gunners remontait a bloc après la gifle reçue a l’aller nous avait promis un enfer, on a pas été déçu. DE façon assez cruelle alors qu’Arsenal a dominé de façon très large nous avons été des plus lucide. Mythe continue a tout rentré. Dans la foulée Suarez signait lui aussi un doublé. On a alors baissé le pied dangereusement au point d’encaisser quatre buts des Gunners revigoré. Yamolenko a posé la première banderilles avant que Son puis Higuain ne s’y mette enfin c’est le légendaire chamberlain qui marqué le quatrième on était même pas bien du tout puisque dans la foulée on était sauvé par l’arbitre qui refusé trois buts aux Gunners, Higuain était sanctionné deux fois pour des hors jeux douteux avant que Chamberlain ne voit son but refusé pour une simulation de Riquelme Jr… Passé proche de la correctionnelle Domingo a finalement calmé tout le monde en ajoutant un cinquième but. Ce qui value une scène d’anthologie avec un Chamberlain en feu de rage insultatn l’arbitre avec un joli " It’s a Fucking Disgrace…" Au prochain tour on retrouvera le PSG qui avait souffert en poule contre nous. En jeu une place en finale.

On retrouvais le championnat avec la réception d’Alcoyano et on infligea un nouveau carton au relégable qui peux se venter d’avoir encaisser 12 buts contre nous cette saison. Dans ce match Kristian a inscrit un triplé pendant que Riquelme Jr et Domingo alourdissait le score.On a ainsi pu célèbrer joyeusement ce titre avec nos supporters.

On continuait avec le match contre l’Atletico en championnat avant d’aller jouer notre demi finale aller contre le PSG. Bien évidemment étant champion nous avion fait tourner histoire de reposer les titulaires. On a vite été surpris par Gnabry qui trompais Valdes. On a ensuite pas réussi a revenir face a une équipe ambitieuse et motivé par l’objectif de devenir la première équipe espagnol à nous battre en championnat cette saison.

Dans cette opposition on a démarré le match en se faisant débordé par la fulgurance des hommes de José Mourinho avec son jeune arnaud qui ouvrit le score après seulement 15 minutes. Le match s’intensifia et on rentra au vestiaires en tête grâce a des buts de Denis Suarez. En début de seconde période le PSG redémarra fort en égalisant par Werner. Mais on a répondu rapidement avec trois buts signé Myhre, Pajares et Riquelme Jr.On se place ainsi idéalement en vue de la qualification en finale.

On affrontait ensuite le FC Séville, une nouvelle fois avec la seconde équipe. Les joueurs avec le titre acquis n’ont visiblement plus de motivation pour un championnat qu’ils dominent. Si Olalla a ouvert le score Séville a su égaliser

On a ensuite abordé sereinement cette demi finale retour contre Paris Saint Germain, avec nos 5 buts a l’aller, le PSG devait l’emporter 4-0 pour s’imposer autant dire ce serait dur pour eux. Et ce fut le cas même si les parisiens n’ont pas démérité.En effet si Kristian Myhre a une fois de plus ouvert le score le PSG est revenu immédiatement au score par Gareth Bale avant que Niklas Sule ne double la mise. Mais nous sommes revenus plein de bonnes intentions et Kristian a complété sa prestation pour nous offrir la victoire et la qualification en inscrivant un triplé. En finale on retrouvera Manchester City comme l’an passé. Les Citizen ont fait tomber le Barça en demi finale.

Pour notre dernier match du mois on a pu faire mieux que le nul a San Mames, c’est notre troisième match sans victoire en championnat de suite… Myhre a mis un doublé mais cela n’as pas suffit.



[img_size, width=370]http://image.noelshack.com/fichiers/2015/13/1427107513-myhre.png[/img_size][img_size, width=370]http://image.noelshack.com/fichiers/2015/13/1427107512-rodrgio.png[/img_size][/font][/center]


#260

[center][font=Verdana]

C’est donc l’heure de la fin de saison, en Avril nous avons perdu ce qui faisait notre force toute la saison, une défense de fer se laissant rarement prendre à défaut. Le titre est acquis mais nous devons finir la saison en champion. J’ai juste dit aux gars de ne pas se prendre la tête. Que ce sont les derniers moments de ce groupe dans son entier puisque nous savons que certains nous quitteront l’an prochain. Ainsi certains sont la avec nous et c’est un peu comme leur derniers baroud d’honneur ensemble autant faire ça bien. On commençais donc par un déplacement à Malaga qui n’est pas encore sauvé. Les andalous déjoue totalement depuis deux semaines et il faut l’avouer leur calendrier n’est pas facile. Ils ont pris deux roustes coups sur coups la semaine passée 5-0 contre Barcelone puis 8-1 contre l’Atletico. La ils nous accueillent et après ils vont à Madrid défier le grand Real. Autant dire leur fin de saison n’est pas une sinécure. Leur périple estivale démarra mal qui plus est avec une grosse défaite contre nous. On a démarré pieds au plancher et en 25min nous menions déjà 4-0. Domingo avait claqué un triplé et Myhre avait de nouveau marqué. Ramirez fit croire au match fou en inscrivant un but. Mais dans la foulée Kristian ajoutait à leur détresse. Le match se calma un peu ensuite. Dans les vestiaires les gars ne voulais pas trop enfoncer le clou contre une équipe déjà aux abois. Ce sont finalement les remplaçants qui ont marqué sans forcer. Diego Poyet a d’abord inscrit un corner direct profitant d’une toile du gardien. Domingo s’offrait ensuite un quatrième but avant que Denis Suarez puis Aleix Olivares ne marque eux aussi. Alex a d’ailleurs célébré son neuvième but de la saison en venant cherché le maillot de Xavi Serrano blessé depuis 6 mois qui ne reviendra que cet été.

On recevait ensuite Valladolid pour l’avant dernière journée de ce championnat. Le Real Valladolid est en roue libre depuis un mois bien ancré en milieu de tableau. Ce match démarra timidement avant que Denis Suarez ne réveille le public d’un magnifique coup franc placé en pleine lucarne. Le match a ensuite réellement démarré en fin de seconde période lorsque Domingo doublé la mise avant que Berjon ne la réduise de suite. Mais Denis Suarez voulait décidément offrir un festival pour son dernier match au Madrigal et se lança dans un raid solitaire dont il a le secret pour inscrire le troisième but. Il ponctué alors sa prestation par une superbe passes pour Kristian qui ne se fit pas prier pour tromper le portier adverse.

On terminait ensuite cette saison sur un dernier match contre l’Espanyol. Déjà promis a la Liga Adelante, les catalans semblaient absent de ce match. On s’imposa 3-0 sur des buts de Kristian Myhre son 56 ème de la saison en Liga puis de Miquel et enfin de Domingo décidément insatiable depuis sa seconde place au ballon d’or 2021. Maintenant place a la finale de champion’s League ou nous retrouverons City qui dispute sa troisième finale de suite et espère remporter sa deuxième C1.

[justify]Vainqueur de la Champion’s League l’an passé contre les anglais de Manchester City ou les Citizen s’etaient incliné 4-2. Cette saison Villarreal remet donc son titre en jeu contre ces mêmes citizen. Les équipes non pas beaucoup changé en un an. Mais cette saison les espagnols dégagent un sentiment de plénitude. Chaque joueur semble a fond. Kristian Myhre enchaine les saisons a fond emmenant dans son sillage d’un Domingo en feu. Denis Suarez et Diego Poyet semble être a leur apogée a 28 ans. Sauf que ce qui a changer c’est la forme des citizen. L’an passé ils restaient sur 3 titres de champion et ils survolaient une Premier League apathique. Cette saison les citizens ne sont que cinquième du championnat loin des Reds de Liverpool. Dans ce match les deux entraineurs alignés leurs équipes type :

[ldc4231]Segovia, Bellerin, Olivares, Riquelme, Gaya, Diego Poyet, Marco Verratti, Miquel, Domingo, Denis Suarez, Myhre, Villarreal[/ldc4231][ldc451]Hart, Mayke, Tah, Nastasic, Balanta, Oztunali, Jedvaj, Sergi Roberto, De Bruyne, Luka Jovic, Fabio Vaz, Man City[/ldc451]

Le match a démarré tambours battant devant 60 000 personnes en folie qui n’ont d’yeux que pour Manchester City et son prodige turc Oztunali. Pour autant c’est bien Villarreal qui démarra le match tambour battant avec l’ouverture du score rapide de Denis Suarez. Pep Guardiola a vite compris que son équipe ne serait pas victorieuse quand il a vu les raids offensifs espagnols s’abbatre sur sa défense. Myhre trouva le poteau avant que Domingo ne double finalement la mise sur une action confuse. Mené de deux buts a la mi-temps Guardiola tenta un coup de poker en changeant de système pour faire rentrer son buteur Anthony Martial. Cependant cela ne changea rien et a peine 5 min après le retour des vestiaires Domingo ajouté le troisième but. et bientôt le quatrième sur un contre d’école bien emmené par un Denis Suarez de gala. En fin de match Miquel termina le spectacle sous les hourra de la foule qui acclamais encore l’entrée en jeune du jeune binational Turgut Koçar né en Turquie mais formé en Espagne a Villarreal. Le sous marin jaune confirmait donc les rumeurs et remportait sa deuxième Champion’s League de suite et sa troisième coupe d’Europe consécutive comme pour clore en apothéose cette jolie saison.[/justify]


[img_size, width=370]http://image.noelshack.com/fichiers/2015/13/1427276942-myhre.png[/img_size][img_size, width=370]http://image.noelshack.com/fichiers/2015/13/1427276943-rodrigo.png[/img_size][/font][/center]