:Storygreen: Voyage en sandales de Sparte

fm18

#121

Merci @Eric .C’est aussi une des plus satisfaisantes cette année en terme de jeu.


#122

Ce déplacement à Logrones, c’est sûrement l’un des tournants de la saison: une victoire ou un match nul les laisse à une distance raisonnable (6 ou 9 points) mais une défaite les voit se rapprocher dangereusement (3 points). Cette confrontation a mal commencé pour nous bien avant le coup d’envoi puisque Alvaro se blesse légèrement à l’entraînement, suffisamment en tous les cas pour rater le match.


J’ai tenté un coup de poker en évoluant en 4-4-2 en première mi-temps… Cela confirme que je suis nul au poker :joy: Pendant une mi-temps, Rayco, l’un de leurs meilleurs joueurs, a évolué dans un No Man’s Land situé entre nos 25 et nos 40 mètres. Cela a complètement désorganisé notre système. Heureusement que Juaristi et Galarza ont tenu la maison pendant cette première période. De plus, Itturaspe et Rodellar n’avaient quasiment pas d’entraînements en commun, pas facile pour créer une relation efficace au milieu: quel génie je fais parfois…
En seconde période, on passe en 4-1-2-2-1 classique et la musique change du tout au tout. Rodellar descend d’un cran et oblige Rayco à s’excentrer pour trouver de l’espace. Du coup, les passes qui lui sont destinées sont transversales et non plus verticales, ce qui facilite nos interceptions.
C’est d’ailleurs sur l’une d’elles que Juan Martin trouve Mujika entre deux défenseurs pour l’ouverture du score avant de concrétiser lui-même un nouveau contre de près.
Complètement dépassés, nos hôtes vont quand même revenir sur un but gag, une frappe puissante complètement dévissée qui heurte Rodellar alors que celui-ci se replie:le coup de poitrine est imparable pour Zabal. Logrones pousse mais n’arrive pas à se rapprocher de nos buts et les tirs lointains sont souvent sans danger.
On respire enfin sur un nouveau numéro de Juan Martin qui trouve Ubis dans la surface pour une frappe en pleine lucarne…
C’est un authentique exploit chez une équipe qui était incandescente jusque-là!


#123

Ça commence à bien scorer dis donc c’est plus le Nantes de irl :wink:


#124

Je ne reconnais plus mes joueurs, cela m’inquiète :joy:


#125

On va enchaîner sur une série de matchs à priori plus faciles dont, notamment, trois réceptions d’affilée. L’occasion, si la période est bien négociée, de, peut-être, faire le break?

On accueille tout d’abord Vitoria, qui est 19ème. Cela sera forcément compliqué puisque chaque match est désormais un match de coupe d’Europe pour ce genre d’équipe.


Notre match a duré 60 minutes environ puis nous avons laissé Vitoria prendre les rênes du match. Un peu trop à mon goût car, après la réduction du score sur un long centre repris de la tête par Sarriegui, on aurait pu voir nos adversaires revenir sans beaucoup de maladresse de leur part. Encore une fois, on paie notre relative inefficacité sur des occasions franches en se faisant peur en fin de match.


#126

Fin du mercato d’hiver

C’est bien la confirmation que cette période ne sert qu’à renforcer les très gros au dépens des gros, moyens et petits… MU dépense potentiellement près de 400M€ :face_with_raised_eyebrow:
Du grand n’importe quoi.


#127

Notre plus court déplacement et probablement l’un des matchs les plus compliqués de la phase retour: le derby face à Gernika


Ce match est un peu la confirmation de ce que je pressentais: les équipes nous ont jaugé et semblent plus à même de nous perturber. On a vraiment souffert et sans un penalty (imaginaire) raté par Abaroa (plus qu’arrêté par Zabal), on aurait subi une défaite méritée malgré beaucoup de tirs adverses sans danger. On aurait même pu faire le hold-up mais Larrinaga frappe trop sur la gardien alors qu’il était en bonne position, légèrement excentré. Un bon point donc…

Il faut réagir, et vite, mais cela ne sera pas facile face à Tafalla qui est 20ème et ne peut plus se permettre de perdre des points, surtout à domicile.


C’est mieux face à une équipe très faible, c’est vrai. On trouve quand même le moyen de prendre un but en fin de match sur l’une des rares incursions adverses. Encore une fois, nous ne sommes pas assez décisifs devant car, en concrétisant nos occasions, on pourrait mener 3-0 à la mi-temps…


#128

Le match a laissé des traces…


Pas mal de joueurs ne sont plus tout jeunes et cela se fait sentir pour Alvaro notamment. Concernant Ubis, il s’est ouvert le crâne sur un duel aérien mais on a du répondant (ou au moins autant de répondant que ce qu’il peut apporter) devant.

Ne pas accrocher les barrages serait, dorénavant, une immense déception car, avec 18 points d’avance sur le 5ème à 13 matchs de la fin, on peut rêver raisonnablement.


#129

A l’heure où je suis en train de me pencher sur les prolongations de contrat que, de toutes les façons, je ne peux pas prolonger car je n’ai pas d’argent :grinning:, les joueurs prêtés par le club sont d’autant plus intéressants.

Les stats ne sont pas flamboyantes mais les les joueurs ont l’air plutôt épanouis. Après, il faut relativiser, les deux équipes jouent en D4…

Premier de notre série de trois matchs à domicile contre Barakaldo qui conserve un maigre espoir d’accrocher les barrages.


Une première mi-temps très maîtrisée de notre part et une avance de 2-0 puis une seconde période complètement bafouillée avec pertes de balle stupides, mauvais choix en contre… Heureusement que, défensivement, nous obligeons nos adversaires à beaucoup tirer de loin, domaine dans lequel peu d’entre eux sont efficaces.

Nous affrontons ensuite Tudelano qui est une place au dessus de Barakaldo et, donc, qui a les mêmes ambitions.


Efficacité maximale d’entrée de jeu sur corner puis plus rien… Incompréhensible… Heureusement, Tudelano n’a pas adopté un rythme échevelé et on a pu juguler leurs velléités offensives assez facilement. Plus de circulation de balle fluide au milieu, peu de jeu sur les ailes malgré des latéraux disponibles, un jeu très ralenti y compris dans les zones d’attaque, on semble avoir oublié notre jeu collectif sur ce match. Trois points certes mais je ne suis pas très rassuré.


#130

ça sent bon le titre quand même


#131

Je n’ose y penser même si cela ne sert pas à grand-chose car nous devons quand même passer par les barrages…


#132

Comme exemple de nos difficultés actuelles, même si notre classement ne confirme pas cet état de fait, voici les deux matchs contre Izarra et At. Bilbao B…


Pour autant que je me souvienne, je n’ai jamais réussi à faire 9/9 lors de trois matchs consécutifs à domicile… Bon, ben, ça ne change pas :grinning: Mon plus gros chantier l’année prochaine va être l’attaque car, vraiment, on rate trop d’occasions franches: le plus bel (enfin façon de parler) exemple étant Mujika qui, parti tout seul à la limite du hors-jeu, tente une frappe à l’entrée de la surface (largement à côté) alors qu’il peut encore s’avancer… Bref, on n’est pas brillant devant mais nous sommes en plus moins solides derrière avec de grosses lacunes de marquage et sur le jeu de tête…


Et pourtant… On a eu des situations là-aussi pour revenir au score mais, entre les passes ratées dans des zones cruciales offensivement et le manque de précision devant, on a tendu le bâton pour se faire battre à des adversaires pas manchots (plutôt cul-de-jatte).
Très ennuyeux aussi, ce manque d’agressivité qui nous fait perdre des duels sur lesquels on semble en avance sur le ballon…
Il reste 9 matchs, il faut s’accrocher maintenant…

Cela me fait une excuse pour titulariser Merino… Galarza est sur courant alternatif: coupable de grosses erreur notamment sur ses contrôles de balle comme décisif sur des interventions efficaces. Pas sécurisant à 100% quand même. On va voir si Merino fait mieux…


#133

J’ai quelques fois ça quelque que soit la qualité de l’équipe des mecs qui ont le temps d’aller mettre la balle où ils veulent et ils tirent des 18 m dans les tribunes…


#134

C’est d’autant plus frustrant lorsque ton équipe a besoin de marquer pour l’emporter pour réduire le score…


#135

belle partie


#136

Merci :blush:


#137

Nous sommes sur une pente savonneuse, il faut impérativement redresser la barre et vite. Là où d’autres auraient peut-être choisi une tactique plus restrictive, je décide de lâcher un peu les chevaux en demandant à mes joueurs d’évoluer plus haut avec une mentalité plus conquérante.


Quand j’ai vu Yosu partir seul nous crucifier dès a 7ème minute, j’ai hurlé intérieurement à mon adjoint: Mais pourquoi ne 'as tu pas empêcher de faire cette connerie???". Finalement, il s’avère que je suis un génie tactique qui n’a jamais douté… :joy: On a mis un peu de temps à s’habituer à cette défense plus haute que d’ordinaire mais, une fois lancé, nous avons imprimer une telle pression à nos adversaires que le résultat est des plus logiques malgré quelques imprécision offensives.

On a quasiment validé notre place en barrages dont je n’ai toujours pas trouvé le fonctionnement.

Ils sont beaux, ils sont tout chauds nos petits jeunes… Mais ils ne sont pas bons… :joy:

Alors, il est pas beau mon buteur d’avenir? Meilleur buteur du tournoi de football intercontinental des nains atteints de cécité…


#138

J’ai reçu un message du comité de censure de FMS Life me demandant de ne pas mêler des nains, encore moins s’ils sont aveugles, à ma story…
-Mais, Mark, il montre bien des filles en latex??
-Ce n’est pas pareil, c’est pédagogique…
-Ah… Le latex, c’est pédagogique…
-Oui, la nature… tout ça…
-Et si je parle de nains habillés en latex?
-Non plus…
-Y’a du latex pourtant…
-Oui, mais y’a des nains…

Bref, la censure est partout y compris dans ces supposés oasis de paix où, malgré la bonne humeur et la convivialité, on tente de museler la parole du peuple. Alors camarades, unissons nous et marchons sur Lannemezan! Pourquoi Lannemezan me direz vous? Eh bien pourquoi pas!


#139

Comme disait Desproges, “ce n’est pas parce que je suis paranoïaque qu’ils n’en ont pas tous après moi!”
Revenons à nos moutons avec la venue du Real Irun, probablement l’un de tournants de cette fin de saison car les frontaliers sont seconds.


On a pris des risques et on est payé de retour. Asphyxiés au milieu, nos adversaires n’ont pas vraiment été dangereux mais, encore une fois, on se punit en perdant un ballon anodin dans nos trente mètres. Heureusement que Mujika possède indéniablement le sens du déplacement pour être servi dans l’intervalle. J’hésite vraiment à le prolonger car, c’est de loin notre meilleur attaquant, même à 36 ans.


#140

Le genre de match incompréhensible pour moi. On a largement le match en main (4-1 à la mi-temps), on a trois balles de 5-1 (on dirait du tennis) et on panique après le but de Leandro de la 61ème. On arrête de jouer, on rate des passes faciles et on se fait réellement peur sur la fin. Il y a une vraie faiblesse mentale qui, à mon avis, est liée au manque de liant collectif dans cette équipe qui est, pourtant, expérimentée.

Néanmoins…

Qui aurait pu penser cela? Le titre sera un bonus mais ne changera pas grand-chose à l’affaire. D’après ce que j’ai compris, il y a un tirage au sort à l’issue du championnat et on fait un barrage contre les équipes ayant le même classement que nous dans les autres divisions (B1, B3 et B4) soit 1/2 finale puis finale. C’est à vérifier quand même.