:Storygreen: Voyage en sandales de Sparte

fm18

#261

@Antoine78

On continue de visiter les équipes de bas de tableau en nous déplaçant à Gyor.

Un match équilibré lors des 25 premières minutes et qui bascule sur le penalty raté par Belczky pour Gyor. Le moral de nos adversaires est touché d’autant plus que, 4 minutes plus tard, Kovacs nous donne deux buts d’avance. On se contente de gérer ensuite, ajoutant même un troisième but sur une échappée de Fodor en contre.

On accueille ensuite Bekesczaba qui avait longtemps lutté pour la promotion l’année dernière et qui se trouve dans une bonne position actuellement pour espérer faire ua moins aussi bien.

Etrange ce match… Complètement à sens unique mais qui nous a vu rater à peu près tout ce que l’on a tenté quand nous ne sommes pas tombés sur un gardien en état de grâce. C’est encore Fodor qui débloque la situation en coupant la trajectoire du ballon au premier poteau. Une victoire bizarre mais méritée.

Je ne sais pas pourquoi, le nom de nos futurs adversaires ne m’inspirent pas confiance… Budafok… Cela ressemble à un nom de documentaire sur la vie sexuelle débridée des bonzes…

Finalement, c’est le match qui a été débridé. 5 buts en 11 minutes… J’ai rarement vu cela pour une seule équipe. En revanche, j’ai beaucoup moins apprécié le relâchement derrière qui a failli nous coûter cher puisque, deux minutes, après le but du 5-2, Budafok a l’occasion de revenir à 5-3 mais la tête de Csibra heurte la transversale… On s’en sort bien, c’est un peu le leitmotiv actuellement alors que nous enchaînons rarement deux prestations similaires.


#262

J’ai évité brillamment les jeux de mots nuls sur le nom de nos adversaires. Un match que l’on a débuté tambour battant avec un but de la tête de Sprinzeisz au bout de 23 secondes de jeu. 3 minutes après, Papa obtient un corner, le ballon traîne dans la surface et Kemenes propulse dans son but une frappe moisie qui heurte le poteau et son dos… Tout est à refaire.
Ce sera vite refait car on prend le match en mains et on atteint la mi-temps avec deux buts d’avance. On ne relâche pas la pression en seconde mi-temps et on aggrave même le score par l’inévitable Fodor.
Enfin un match abouti où le seul Kemenes n’a pas marqué de points en encaissant un but sans concéder de frappe cadrée…

On enchaîne par notre 1er tour de coupe contre une division inférieure. L’occasion de faire jouer l’équipe B voire quelques U19.

On passe sans trembler. Un match sérieux voire séduisant notamment défensivement où Gambo a montré de belles qualités.

On affrontera une autre équipe abordable. Les objectifs de nos dirigeants sont d’atteindre le 3ème tour, cela ne devrait pas poser de problèmes donc.


#263

Ca joue super bien avec de gros matchs. Tu dois creuser l’écart au championnat


#264

ça va aller chercher le titre ça.


#265

Les scores :heart_eyes::hugs:


#266

Le classement après le prochain match :wink:


#267

No comment! Veupamgriyer (cela veut dire: Restons prudents en hongrois)…


#268

Pour être honnête, si nos adversaires étaient moins maladroits, il y aurait souvent des 5-3 ou des 3-2.


#269

On a un calendrier favorable en ce moment, autant en profiter… Visite chez l’actuel 18ème…

Note pour plus tard: dire à Sprinzeisz d’ouvrir les yeux lorsqu’il tire les penalties… Bien entendu, on s’est fait peur puisque nous n’avons pas été capables de concrétiser réellement notre large domination. Du coup, le but opportuniste de Toth à la 72ème minute aurait pu nous fragiliser mais c’était sans compter sur l’entrée de Marques-Airosa qui a marqué quasi sur son entrée en jeu et qui obtient le penalty du 3-1… Mentalement, nous sommes quand même costauds.

On mène un train d’enfer et nos poursuivants lâchent les uns après les autres . Seul bémol, ce n’est que la 10ème journée et, donc, rien n’est encore joué…

Ce rôle d’attaquant avancé va à merveille à Fodor qui semble plus libre. Notre jeu passe par les ailes, au cas où vous en douteriez.

Le nouveau 18ème…

On leur a littéralement roulé dessus marquant même le but du 3-1 dans la même minute que leur retour au score… Un match quasi-parfait avec une belle complicité d’une aile à l’autre entre Kovacs et Sjaban.

Le nouveau 18ème… :joy:

C’est bien de se faire remettre en place de temps en temps… Clairement, nous n’avons pas été dominateurs mais nous avons su faire front. Notre supersub, Marques-Airosa, nous donne une victoire immérité et acquise au forceps face à une équipe de Szeged vaillante mais aussi talentueuse


#270

PromenadeDeSanté.com :smiley:


#271

On dirait les entraînements :wink:


#272

@BlackRabbit85 et @Antoine78 : C’est vrai que cela se passe plutôt bien…

On enchaîne avec un match piège à Siofok qui n’est pas parmi les cadors mais qui possède un fond de jeu assez solide.

Comme d’habitude, on démarre fort et puis on s’endort mais on a failli ne pas bénéficier d’autant de chance que précédemment car la blessure d’Hadaro nous laisse à dix et on finit exsangue afin de préserver cette victoire. On gagne, c’est vrai mais cela ne me laisse pas totalement satisfait.

On accueille ensuite le 5ème dont je ne prononcerai pas le nom (:grinning:). Je n’ai pas trop d’informations sur cette équipe. On va jouer notre jeu et on verra.

Un match complètement fermé, es deux équipes se jaugent et se craignent, les frappes sont lointaines… Bref, il fallait un coup de pied arrêté pour débloquer la situation… Kroner est malin et reprend un ballon mal repoussé par le gardien adverse… Encore trois points dans l’escarcelle. On verra plus tard pour la manière.

On voyage au pays du scrabble pour la coupe… Les jeunes, les remplaçants et les revenants de blessure sont sur le pont…

C’est honteux, nous avons pris un but!!! Je plaisante bien sûr. Une vraie démonstration…

Dunaujvaros est troisième et compte bien se rapprocher du Graal en gagnant chez nous. Grand bien leur fasse…

Un match à sens unique pendant 80 minutes mais beaucoup trop de déchets et de précipitation ne nous ont pas permis de concrétiser plus notre domination. De fait, on passe encore 10 dernières minutes difficiles . Il y a un vrai travail à faire à ce niveau mais je dos avouer que je n’ai pas trouvé comment enrayer ce moral fluctuant.

Nous sommes invaincus malgré tout alors que nous avons souvent serré ce que l’on pouvait serrer pour ne pas se voir rejoindre voire dépassés. Le matelas est confortable, à nous de ne pas nous relâcher.

Les ailes et Fodor…


#273

la ca sent bon le titre lol


#274

Affronter un relégué de la division supérieure même mal classé n’est pas une sinécure. J’ai remobilisé tout le monde car le match s’annonce très compliqué.

En 18 minutes, Fodor a plié le match en faisant montre d’une efficacité redoutable. Nous avons été solides ensuite ce qui m’a beaucoup plu. J’ai noté le nom de leur virevoltant ailier droit de 20 ans, Bevardi… Une vraie révélation…

Il a joué sous mes ordres à Amorebieta. Un milieu talentueux et gratuit qui va nous donner une vraie plus-value technique.

Il ne jouera pas contre le 5ème actuel… Car il lui faut un peu connaître ses coéquipiers.

De la maîtrise enfin! Un vrai match abouti avec un démarrage canon mais aussi une vrai gestion derrière. Nous n’avons jamais tremblé.

Je lance De Eguino dans e grand bain pour affronter le 9ème.

On a vite constaté l’apport de l’Espagnol, notamment au niveau de la distribution du jeu et de l’intellignce défensive. En revanche, une erreur de communication amène le 1er but adverse et un vrai trou d’air pendant une dizaine de minutes. Un match moins maîtrisé face à un adversaire plus joueur et plus agressif aussi.


#275

Si tu finis pas premier cette année, ca serait plus qu’un effondrement :slight_smile:
Tout devrait se dérouler sans soucis désormais


#276

ça va tu es tranquille


#277

C’est vrai. Il doit y avoir des entraîneurs plus stressés que moi :grin:


#278

Attention au relâchement quand même… J’aime bien faire mon Guy Roux…


#279

Assez curieusement, durant la semaine qui a précédé la venue de Soroksar, on m’a beaucoup questionné sur… Amorebieta. En effet, alors que l’équipe est dans le wagon des barragistes pour la montée, on ne cesse de m’interroger sur mon remplaçant qui, à mon sens, fait plutôt du bon boulot avec l’effectif à sa disposition.

Mais revenons à Soroksar, méritant 5ème qui vient pour l’emporter si j’en crois les dires de son entraîneur.

Le scénario est un peu toujours le même: on marque assez vite et souvent sur des centres repris au second poteau puis on laisse venir pour contrer notamment avec la vitesse de Fodor. Tant que cela marche on ne va pas s’en plaindre. A noter l’énorme boulette de Kroner sur le but de Fröhlich qui rate son contrôle et ouvre la voie au buteur soroksarien…


#280

C’est pratique la coupe, cela permet de voir évoluer les remplaçants et les jeunes et de se préserver un peu du mécontentement de certains…

Malgré nos 50% de tirs cadrés, nous avons beaucoup vendangé. Dommage car notre prestation a été séduisante. Bon, on passe sans frayeur ni blessé, on ne va pas faire la fine bouche.
Au prochain tour, nous affronterons Haladas, le niveau va s’élever un peu.