:Storygreen: Voyage en sandales de Sparte

fm18

#181

Premiers accrocs dans la belle histoire d’amour avec ma présidente: on ne recrute pas assez vite… Nous sommes le 1er juillet, début du mercato et Maria-Eugenia s’impatient car nous n’avons que deux recrues dont un remplaçant.
Ce n’est pas faute de s’activer depuis 1 mois mais il est extrêmement difficile de trouver de bons joueurs, à petits prix et basques pour la plupart qui plus est…
Le ton est monté car je lui ai fait remarquer que nous ne pouvons pas compter sur nos faibles structures de formation mais que nous devons malgré tout privilégier le cheptel local qui est, il faut bien le dire, assez limité pur nos fonds…
Je suis furieux, je trouve cela injuste…


#182

Deux bonnes recrues, dommage pour le gardien avec sa faible note en détermination car tu aurais pu avoir une plu-value plus tard, ton milieu a l’air complet vu le prix plus qu’à rouler :crocodile:. Montre à ta patronne qui sais le papa laisse toi pas faire !


#183

Deux bons recrutements, je pense que ce milieu peut apporter beaucoup au club!


#184

J’ai appris à faire contre mauvaise fortune bon coeur et Sobron est vraiment le meilleur gardien, abordable pour nous. Concernant ma patronne, je peux toujours démissionner si cela ne me convient pas mais les relations sont tendues…


#185

Merci. Ale correspond vraiment à ce que je cherche donc j’en suis très content même si j’ai conscience que nous sommes assez loin des standards de la D2.


#186

C’est une évidence et je reconnais volontiers, il faut accélérer le recrutement. Je connaissais les restrictions imposées par le club mais je trouve étonnant de ne pas profiter de cette montée pour bouger les habitudes.

Bref…

Les Basques ne produisent pas d’arrière droit :joy: Je me rabats donc sur ce joueur italien pas transcendant mais qui possède le bagage de base assorti d’un bon physique. Je pense que l’on va tourner entre nos trois latéraux car je ne trouve pas de bons latéraux basques et je compte garder une place ou deux de non basques pour d’autres postes.

Une nouvelle qui fait du bien et qui relâche un peu la pression financière. Bon, ce n’est pas pour cela que l’on va faire des folies mais on respire un peu à ce niveau.

Mon objectif est le maintien. Un retour en D2B serait synonyme d’échec et, donc, de départ.


Concernant les règles de la D2, rien de bien neuf. Pour éviter la relégation, ce n’est pas compliqué, il faut finir au dessus de la 19ème place…

J’ai recruté son potentiel… En l’état, il n’est guère différent de l’autre Galarza. C’est ce que j’appelle un défenseur basique à qui l’on ne peut pas demander plus que défendre. Je cherche toujours à ce poste une sorte de taulier.


#187

Victoire méritée pour l’équipe qui a eu le parcours le plus compliqué.

L’une de mes meilleures recrues cette année et aussi celui qui a tout déclenché. Je cherchais un joueur solide et, si possible, un leader. Celui-ci est solide mais pas un leader. J’ai quand même fait le pari car il est largement au dessus des autres défensivement. Hélas, il n’est pas basque…

Maria-Eugenia me fait remarquer que nous avons 5 joueurs non basques et je lui rétorque que c’était aussi le cas l’année dernière…

-Nous comptions sur vous pour revenir dans les clous…
-Je ne peux pas faire de miracles: être compétitif en D2 et favoriser l’éclosion de la faune rachitique locale.

Je pars excédé… Est ce que je vous ai dit que je suis un sanguin??

Il ne faut pas trop me courir sur le haricot quand même… L’autre raison est le refus des dirigeants de faire un effort sur la formation ou le recrutement des jeunes… J’étais dans une impasse… Me voilà chômeur…


#188


#189

Tu lui as bien posé tes c… sur son front à cette put… :joy:


#190

C’est bien mon bichon, faut poser tes couilles sur la table!!!


#191

:shocked:


#192

C’est une maniaque, cette présidente, tu as bien fait de quitter son donjon, elle t’en aurait fait baver…

Au fait, pourquoi est-ce que tu fais quasi à chaque fois tes trois remplacements en même temps ?


#193

une vrai carrière dommage mais ca mais du piment à ta story


#194

Merci Mark.
Concernant les remplacements, c’est plutôt une habitude de jeu. Je ne remplace, sauf blessure, qu’autour de la 70ème minute (à moins qu’un joueur soit franchement mauvais).


#195

Si j’étais resté, il y aurait eu du piment aussi. Je vous posterai les résultats d’Amorebieta à la mi-saison…


#196

Bon, après avoir posé mes c… sur la table ou sur des fronts :joy:, me voilà “chômiste”, comme dirait Coluche. Si, les premiers temps, le fait de retourner en Irlande voir la famille et les amis est plutôt sympathique, je finis par m’ennuyer ferme et scrute les clubs en difficulté et les éventuels entraîneurs limogés.

Ils sont légion en Espagne mais je n’ai pas spécialement envie de retourner là-bas pour l’instant… La fin de l’année arrive et toujours rien (de raisonnable) à l’horizon. Je commence à m’inquiéter sérieusement et puis, un jour, je trouve enfin un poste à pourvoir…
J’hésite un peu car je ne pensais pas me diriger vers cette partie-ci de l’Europe. L’entretien est néanmoins plutôt agréable et le président ne me met pas une pression d’enfer sur ce que devront être mes résultats à terme. Enfin, quand même, il faudra sauver le club de la relégation… Encore deux ou trois jours de stress puis un message positif, enfin…

Une nouvelle aventure commence…


#197

Bon courage


#198

Budaörs se situe en Hongrie, petit pays d’Europe de l’est de presque 10M d’habitants enchâssé entre la Slovaquie, la Slovénie, l’Autriche, la Croatie, la Serbie, la Roumanie et l’Ukraine…

La ville se compose d’environ 20 000 habitants et se situe au Sud-Ouest (flèche bleue) de la capitale Budapest (flèche rouge). Elle appartient au comitat (sorte de département) de Pest du nom de la partie orientale de Budapest.

On fait difficilement plus moche et moins avenant si ce n’est quelques périphéries de villes moyennes françaises. Au moins, je vais me concentrer sur le football… :joy:


#199

T’es proche de la capitale, t’es pas si perdu que ca ^^


#200

Je préfèrerais être perdu :joy: Dans mon petit bled, je n’ai pas l’habitude de barres d’immeubles comme cela…