:storygreen: :s2: :asc: "Amiens est en Ligue 1 !!" :asc:

récit
fm18

#41

Match n°20 :

Ce match entre l’OGC Nice et l’Amiens SC avait des allures de préparation en vue de leur demi finale de Coupe de la Ligue. La première mi-temps fut très ouverte entre deux équipes voulant créer du jeu. Les aiglons sont les premiers à être dangereux dans le jeu et sont rapidement récompensés avec l’ouverture du score de Mario Balotelli. Ce but servira de réveil aux amiénois qui font 15 dernières minutes très offensive, touchant la barre puis le poteau du portier niçois avant de revenir au score par l’intermédiaire de Saman Ghoddos. Au retour des vestiaires, les deux équipes ont fermés le jeu. Le match est devenu mou et seul le nouveau poteau trouvé par Amiens à la 84e minutes est venu donner du piquant à la rencontre.
Nicolas Dupuis en conférence de presse : “De la chance, c’est ce qui nous aura manqués pour venir s’imposer ici ce soir. On a toucher les montants à trois reprises, c’est une sacrée performance. Je ne pense pas me tromper en disant que le match nul reflète bien le match en lui-même. Une première mi-temps spectaculaire et une seconde totalement différente. On a jaugé nos adversaire en seconde période, je pense que Lucien Favre tirera le même constat.”


Match n°21 :Dans un match entre deux équipes potentiellement européennes, ce sont les hommes de Michel Der Zakarian qui l’emporte sur un hold-up tant l’Amiens SC a dominé le match. A l’image du match de Nice, les amiénois ont touchés une nouvelle fois les montants à trois reprises. Face à des montpelliérains bloquant le jeu, les hommes de Nicolas Dupuis n’ont jamais réussi à trouver la faille. La fin de match, suite au carton rouge extrêmement litigieux de Ronald Zubar, a permi à Montpellier de faire tourner le chrono dans une ambiance hostile au Stade de la Licorne.
Nicolas Dupuis en conférence de presse : “Dégouter, énerver, le sentiment de s’être fait voler… Je ne sais pas quoi vous dire de plus. Ce match est un vol, tout simplement. Encore une fois on touche trois fois les montants ! A force de toucher du bois on finira peut-être par sentir le vent tourner en notre faveur. Montpellier est venu ici pour jouer le match nul et leur but hasardeux avant la mi-temps leur permet de repartir avec le plein de point. Mélangez ça avec le carton rouge totalement honteux attribué à Ronald et voilà, vous avez les raisons de la défaite.”


Prolongation de Guessouma Fofana :Nicolas Dupuis dans le Courrier Picard : “Guessouma est un très bon joueur, que ce soit en sortie de banc ou dans le 11 de départ. Cette prolongation est donc forcément une bonne chose pour nous. Il arrive à maturité dans le jeu et j’ai hâte de le voir à l’oeuvre lors de ses trois prochaines saisons à nos côtés.”


#42

Yurchenko, très bonne recrue pour Amiens en vue de la saison prochaine ! :heart_eyes:


#43

Match n°22 :

Pour le dernier match de l’Amiens SC avant les demi finales de Coupe de la Ligue, Nicolas Dupuis a décidé d’aligner une équipe quasiment similaire que celle qui va s’opposer à Nice. Il n’aura fallu que 5 minutes pour les amiénois pour ouvrir le score par l’intermédiaire de Moussa Konaté, son premier but depuis plus de 7 heures sur un terrain. A la suite du but, les bretons ont mis leur jeu en place et ont tenus tête à Amiens. Le retour des vestiaires fut identiques a début du match avec un but des locaux après 5 minutes de jeu, encore une but de Khaled Adénon sur coup de pied arrêté. Les joueurs d’Antoine Kombouaré n’ont pas tardés pour revenir au score, mais ils n’arriveront pas à trouver la faille dans une bonne défense picarde.
Nicolas Dupuis en conférence de presse : “Nous sommes enfin victorieux après deux matchs sous le signe de la malchance. Renoué avec la victoire avant la demi finale de Coupe de la Ligue est bon pour la confiance des joueurs. Je n’ai pas effectué de changement car j’avais peur de briser l’équilibre dans notre jeu, les mécanismes étaient bien huilés et je ne voulais pas nuire à cela. Intrasegment ça permet aussi à des certains joueurs qui étaient sur le banc d’être à 100% pour mercredi, en espérant que le match de ce soir inspire toute l’équipe a réitéré ce genre de performance.”


Demi-finale de Coupe de la Ligue :Les jeux sont faits et c’est l’OGC Nice qui obtient son ticket pour la finale de la Coupe de la Ligue en éliminant l’Amiens SC sur le score de 1 à 0. Les aiglons ont dominés le match de bout en bout, semblant intouchable. Les amiénois ont semblés paralyser par l’événement, ne montrant rien d’intéressant dans le jeu et se reposant sur le très gros match de Régis Gurtner pour couvrir leurs arrières. L’expulsion de Guessouma Fofana après un second carton jaune aura été le coup de massue pour Amiens qui finira par craquer à la 89e minutes avec le but d’Allan Saint-Maximin. Lucien Favre et ses hommes seront confrontés à l’Olympique de Marseille en finale, vainqueur du Paris SG.
Nicolas Dupuis au micro de France 3 : “Ca fait mal… Être éliminé aux portes de la finale, c’est vraiment douloureux. Je ne sais pas si les joueurs ont étaient paralysés par l’enjeu, s’ils étaient fatigués physiquement ou si mon approche mentale du match n’était pas la bonne, mais il est clair que ce match était un véritable calvaire. Le hold-up n’était pas loin, mais le carton rouge de Guessouma ne nous a pas aidé dans ce sens. Même si cette compétition n’était pas une priorité, elle l’est devenu naturellement et l’élimination est un véritable coup de massue pour tous le monde. J’espère que cela ne vas pas impacter pour autant la suite de notre belle saison.”


Match n°23 :Suite à l’élimination des siens en Coupe de la Ligue, Nicolas Dupuis a décidé de faire un turnover complet en alignant une équipe de second couteaux. Dans un première mi-temps indécise, ce sont les angevins qui dominent et qui trouvent le chemin du but par deux fois grâce à un Thomas Touré en grande forme et qui marque l’un des plus beau but de la saison suite à un boulet de canon de 30 mètre qui finit dans la lucarne picarde. La seconde période fut tout autre pour l’Amiens SC qui surclasse totalement les locaux dès l’entame. Sous l’impulsion d’un Quentin Cornette qui honore sa deuxième titularisation avec un doublé, les amiénois quittent le Stade Raymond Kopa avec les trois points de la victoire.
Nicolas Dupuis en conférence de presse : “Je suis content de la prestation de mes joueurs en deuxième mi-temps. Ils ont eu du mal à se mettre dedans, la plupart n’étant pas habitué à jouer en Ligue 1, mais ils ont bien redressés la barre. Après l’élimination de mercredi, je ne me voyais pas demander aux joueurs titulaires ce soir là de débuter ce match, mentalement c’est compliqué. Quentin m’a demandé à être prêté pour la fin de saison et avec le gros match de ce soir, je pense que j’aurai beaucoup de coup de téléphone ce soir.”

Quentin Cornette en prêt au Chamois Niortais (jusqu’en fin de saison)Comme l’avait annoncé le manager de l’Amiens SC, Quentin Cornette a attiré beaucoup de club souhaitant se renforcer avant la fin du mercato. Malgré l’intérêt du FC Viitorul, tenant du titre en première division roumaine, le choix de l’attaquant de 24 ans s’est porté sur le Chamois Niortais, actuel 15e de Ligue 2. Ce dernier jouera un rôle important pour aider l’équipe à se maintenir au second niveau français.


Prolongation de Jordan LefortNicolas Dupuis dans le Courrier Picard : “Nous ne pouvions pas nous permettre de laisser partir Jordan gratuitement en fin de saison. Il fait une très bonne saison en prêt à Quevilly-Rouen et mérite d’avoir sa chance à nos côtés l’année prochaine.”


#44

Dommage pour la Coupe de la Ligue mais c’est un super parcours et tu as dû récupérer un peu d’argent :wink:


#45

Match n°24 :

Un match spectaculaire, c’est comme ça que l’on peut décrire cette rencontre entre l’Amiens SC et l’AS Saint-Etienne au Stade de la Licorne. La défense des deux équipes ont étaient d’une faiblesse impressionnante, ce qui a profité aux attaques. La première mi-temps
Reprise de volée acrobatique de Sulley Muntari au 20 mètres pleine lucarne était pourtant de bonne facture, les deux équipes jouaient un beau football et les amiénois se sont montrés les plus dangereux sous la pâte Gaël Kakuta. Ce dernier sort sur blessure avant la mi-temps, ce qui assomme les locaux et qui permet à Rémi Cabella d’égaliser dans le temps additionnel. Au retour des vestiaires, le match s’emballe et les stéphanois marquent dans les minutes qui suivent les buts picards, chose que ces derniers n’ont pas réussis à faire. Le réalisme des hommes de Jean-Louis Gasset fut déterminant et les verts prennent une option sur la quatrième place.
Nicolas Dupuis en conférence de presse : “Ils ont fait preuve de réalisme, c’est ce qui nous as manqués. Des occasions c’est pas ce qui as manqué, c’est du réalisme. Mais je ne peux pas en vouloir à notre attaque qui a montré de très belle chose dans ce match. C’est notre défense qui a abandonné l’équipe, offrant les buts aux stéphanois. Il y a un manque d’application, de concentration qui est inacceptable ! Le but avant la mi-temps vient d’une perte de balle grossière aux abords de la surface, le premier but de Robert Beric suite à une relance dans l’axe qui n’a pas lieu d’être et le but de la victoire d’une mauvaise lecture de la trajectoire de la balle par Régis. On le perd nous même ce match.”

Gaël Kakuta souffre de côtes fracturés suite à un gros contact avec le mur Loïc Perrin. Il sera absent des terrains entre 3 et 4 semaines pour l’Amiens SC.


Prolongation de Bakaye DibassyNicolas Dupuis dans le Courrier Picard : “Je suis content de la prolongation de Bakaye. C’était compliqué car il avait envie de tester le marché, mais je tenais vraiment à le garder car c’est un élément important du vestiaire. Maintenant que les obligations contractuelles sont derrières lui, j’espère qu’il va pouvoir se recentrer uniquement sur le jeu.”


Match n°25 :Contre la lanterne rouge de Ligue 1, les hommes de Nicolas Dupuis avait à coeur de repartir du Matmut Atlantique avec les trois points. Dans un match loin d’être emballant, c’est mission réussi pour les picards grâce à un but de Sulley Muntari juste avant la mi-temps. Les Girondins n’ont jamais trouvés la faille face à une défense amiénoise souhaitant repartir de l’avant après son mauvais match de la semaine dernière. Pour son retour à la compétition après 4 semaines, Serge Gakpé a été intenable sur son côté droit.
Nicolas Dupuis en conférence de presse : “On prend trois points dans ce match très fermé, c’est forcément une satisfaction. Notre défense voulait à tout prix s’excuser du match contre l’ASSE et les gars ont sortis une très grosse prestation. Le retour de Serge m’a beaucoup plus également, je suis très content de le retrouver sur le terrain.”


Match n°26 :Dans un match à sens unique, l’Amiens SC remporte les trois points à domicile face à des toulousains rapidement réduits à 10 après le carton rouge de François Moubandje à la 38e minutes. Le très gros match d’Alban Lafont a permis à Toulouse de rester dans le match, arrêtant même le penalty de Stiven Mendoza, avant de craquer à deux reprises par l’entrant Lacina Traoré. Le club picard reste dans la lutte pour l’Europe et écarte un concurrent direct par la même occasion.
Nicolas Dupuis au micro de Canal + : “Elle était pas évidente à prendre cette victoire ! Malgré les coups de sifflets qui nous sont favorables, j’ai cru qu’on allait pas réussir à trouver le chemin des filets. La double entrée de Lacina et d’Harrison nous as fait beaucoup de bien et nous a apporté les trois points. On a déjà le nombre de points que le club espérer en début de saison, avec le maintien quasiment assuré pourquoi pas rentrer dans une lutte qui n’est pas sensé nous concerner à savoir celle pour l’Europe.”


Au classement les picards figurent à la 7e place avec 42 points et n’est qu’à 3 points du pied du podium. Les amiénois sont les invités surprises dans la course à l’Europe à 12 journées de la fin de saisonClassement

#46

Maintien assuré, l’Europe n’est pas loin mais il va falloir être constant!


#47

ça va être dur, courage :wink:


#48

L’Europe est jouable, meme si il faudra enchainer les bons résultats :slight_smile:


#49

Allez les Picards !! :wink:


#50

Tu arrive à faire prolonger des joueurs clés pour la stabilité et j’aime beaucoup !
Dommage cette blessure pour toi de Kakuta mais tu arrive à décroché deux très belle victoires dont une net et sans bavure face à Toulouse ou le score aurait été plus large, tu pourrais posté en fin de saison le nombre de victoire que tu as eu à la maison et à l’extérieur car loin de chez toi tu assure de très bon résultats :+1:


#51

Match n°27 :

La série d’invincibilité du FC Nantes continue pour grâce à cette très grosse victoire face à l’Amiens SC. Les hommes de Claudio Ranieri sont rentrés tambour battant dans le match en inscrivant deux buts en cinq minutes. Les picards ont montrés un bien triste visage dans ce match, laissant parfois l’impression de ne pas jouer. Les nantais surnages et rentre aux vestiaires sur le score de 3 à 0. La suite de la rencontre est similaire et les canaris inscrivent un quatrième but. Il aura fallu l’entrée en jeu du revenant Gaël Kakuta côté amiénois pour que les hommes de Nicolas Dupuis montrent un peu de fierté, marquant par deux fois en deux minutes pour sauver les meubles dans cette rencontre.
Nicolas Dupuis en conférence de presse : “Je n’ai pas envie de discuter plus que ça de cette rencontre. Honnêtement, on a joué 25 minutes, c’est pas normal ! Il faudra montrer un tout autre visage la semaine prochaine face à un Stade Rennais en pleine bourre et surtout montrer un peu de fierté.”

Cette soirée catastrophe se poursuit après match pour l’Amiens SC qui perd Oualid El Hajjam pour une semaine.

Match n°28 :

C’est un tout autre visage qu’a montré l’Amiens SC ce soir face au Stade Rennais. Les locaux ont dominés la rencontre, n’ayant jamais étaient mis en danger par les hommes de Laurent Blanc. Malgré cette domination, les picards ont mis du temps avant de trouver la faille, les bretons essayant, non sans mal, de contenir les ardeurs des attaquants adverses. La solution pour les amiénois vient encore d’un corner comme bien souvent cette saison, avec Prince Gouano de la tête. Coup d’arrêt pour les rennais qui avaient l’occasion de l’éloigner de la zone rouge.
Nicolas Dupuis en conférence de presse : “La victoire aura mis du temps à arriver, comme trop souvent, mais elle fait du bien. Les joueurs avaient à coeur de se faire pardonner suite au dernier match. Notre but vient encore d’un corner, c’est toujours quelque chose qui me fait plaisir car ça veut dire que les séances de coups de pieds arrêtés à l’entraînement portent leur fruits. Seul point noir ce soir c’est le nouvel échec sur penalty de Gaël, j’ai l’impression qu’il bloque dessus et je pense que l’on va changer de tireur.”

Match n°29 :

Pour le premier match de Philippe Hinschberger sur le banc de Dijon, les locaux repartent avec les trois points face à une équipe amiénoise à réaction dans ce match. Les mauvais débuts de période auront une nouvelle fois pénalisés l’Amiens SC qui encaissent deux but de Wesley Saïd à la 5e et 49e minutes. Bien que les égalisations n’ont jamais tardés, les picards n’ont jamais réussi à prendre l’ascendant face à des dijonnais dépendant de leur duo d’attaquant. Le but de la victoire sera surement controversé, Dijon jouant la dernière action du match alors que Prince Gouano était au sol, ce qui profite à Julio Tavares qui n’a pas hésité à sauter par dessus son adversaire pour aller réussi son face à face avec Régis Gurtner.
Nicolas Dupuis en conférence de presse : “Je suis en colère, forcément ! On essaye d’apprendre au plus jeune d’avoir un comportement fair-play sur un terrain de football et derrière quand il regarde la télé ils voient un joueur chevauchant son adversaire au sol pour marquer un but ! C’est une honte !” quitte la salle en claquant la porte
L’entraîneur de Dijon Philippe Hinschberger s’explique en conférence de presse en disant que “cette pseudo polémique n’a pas lieu d’être. Si Nicolas et ses hommes étaient à la lutte pour le maintien comme nous, je doute que le fair-play qu’il prône haut et fort depuis tout à l’heure aurait été de mise.”

Prince Gouano souffre d’une luxation de la mâchoire et sera écarté des terrains entre deux et trois semaines.


La blessure de Prince Gouano n’est pas la seule côté amiénois. Gaël Kakuta se fracture la cheville à l’entraînement est sera absent jusqu’à la fin de la saison et ne portera plus le maillot de l’Amiens SC. C’est un terrible coup dur pour le club picard.

Match n°30 :

Jean-Louis Garcia l’avait annoncé, son équipe allait jouer un jeu défensif. Il n’a pas menti aux journalistes, tant son équipe n’a pas existé en offensivement. L’Amiens SC, sous l’impulsion de Stiven Mendoza, n’a jamais trouvé la faille face à la défense compacte des troyens. Les deux équipes se quittent sur un match nul avant la trêve internationale, l’occasion pour les deux promus de recharger les batteries.
Nicolas Dupuis au micro de Bein Sport : “Le bus troyens était bien en place, c’est dommage car notre flanc gauche a rarement été autant dominant cette saison. La trêve internationale nous fera du bien, physiquement mais surtout mentalement. Les joueurs ont mérités une semaine de repos car ils ont beaucoup donnés depuis le début d’année 2018.”


#52

Kakuta c’est un fragile ^^


#53

Kakuta il est encore là … :joy:


#54

Ah tu me fais plaisir, défaite face à mes canaris mais tu bats les rennais ! :heart_eyes:


#55

Match n°31 :

Dans un match à sens unique, les lillois de Jocelyn Gourvennec prennent de l’air sur la zone rouge en s’imposant 2 buts à 0 face à des amiénois absents sur le terrain. Aucun ballon dans la surface lilloise, pas plus de 4 passes dans la partie adverse du terrain, les hommes de Nicolas Dupuis ne semblent pas être revenus de la trêve avec l’envie de jouer. Ezequiel Ponce a écrasé le match avec une très grosse activité laissant la défense picarde de marbre à de nombreuses reprises. Un match que l’Amiens SC devra vite oublier s’ils veulent espérer une place européenne en fin de saison.
Nicolas Dupuis en conférence de presse : “J’ai l’impression d’avoir laisser mes joueurs dans le vestiaire et d’avoir aligner une équipe de mannequin sur le terrain. C’est affolant de voir aussi peu d’envie, de motivation de la part d’une équipe de Ligue 1. Ce n’est pas la première fois cette saison et ça me gène. Vraiment.”


Match n°32 :La mauvaise période se poursuit pour l’Amiens SC avec un quatrième match sans victoire. Un début de match catastrophe pour les picards qui encaisse un but de Julien Féret après 5 minutes de jeu seulement. Un scénario de déjà vu pour Amiens qui ne montre rien dans le jeu pendant 90 minutes. Les hommes de Patrice Garande pourront regrettés de ne pas repartir du Stade de la Licorne avec trois points qui auraient été précieux dans la course au maintien.
Nicolas Dupuis en conférence de presse : “Avec le maintien acquis, mes joueurs ne semblent pas vouloir fournir le moindre effort sur le terrain. Ils n’ont pas envie de rêver plus loin alors qu’on pouvait se le permettre. C’est dommage qu’il y ait un manque d’ambition dans ce vestiaire. Avec notre calendrier, si l’envie de jouer ne revient pas, j’ai bien peur de prendre des roustes phénoménales…”


Match n°33 :Face à des amiénois ayant exister un petit quart d’heure, l’Olympique Lyonnais s’impose très facilement à domicile. Ce match aura été un régal pour Nabil Fekir, n’ayant pas à se soucier de la défense inexistante d’Amiens pour inscrire un triplé, son premier en championnat cette saison. Les hommes de Bruno Génésio restent au contact de la seconde place du championnat. Pour les hommes de Nicolas Dupuis, la fin de saison est très délicate et risque de l’être d’autant plus avec Paris Monaco et Marseille sur les 5 derniers matchs.
Nicolas Dupuis au micro de Canal + : “Que voulez vous que je vous dise ? Encore une fois mes joueurs n’ont pas souhaités jouer au football. Mon discours a beau passé dans le vestiaire, ça ne change rien au contenu de nos prestations. La fin de saison va être longue.”


Match n°34 :Strasbourg semble bien réussir à l’Amiens SC qui a renoué avec le succès grâce à leur victoire 2 à 0 au Stade de la Licorne. La réunion des joueurs organisés par Nicolas Dupuis semble avoir porté ses fruits. Les amiénois sont redevenus dominateur dans le jeu, jouant un football plein de maîtrise et faisant preuve de solidité à l’arrière. Saman Ghoddos, l’une des cibles principales des critiques par les supporters, à retrouver son niveau de jeu avec une très grosse prestation pour lui. L’Amiens SC est officiellement maintenu en Ligue 1 tandis que les hommes de Thierry Laurey devront encore batailler pour assurer mathématiquement le maintien.
Nicolas Dupuis en conférence de presse : “Les joueurs sont enfin allés sur le terrain avec de l’envie et le résultat est tout de suite visible. On mets fin à cette mauvaise série et le maintien est désormais mathématiquement atteint. C’est une grande satisfaction de réussir sa première saison sur un banc. On rentre un peu plus dans l’histoire du club et on ne peut que s’en réjouir.”


#56

Cela patine un peu. Vivement que la saison se termine


#57

Allez, faut s’accrocher mais quoi qu’il arrive, cette première saison aura été une réussite :wink:


#58

Match n°35 :

Victoire sans appel pour l’AS Monaco face à des amiénois totalement à la peine en seconde période. Après une première période très serrée dans laquelle aucune des deux équipes n’a réussi à aller dans le surface adverse, hors le penalty de Fabinho, les hommes de Leonardo Jardim sont rentrés déterminer plus que jamais sur le terrain au retour des vestiaires, inscrivant 4 buts en 10 minutes. L’Amiens SC est passé d’une bonne prestation à une prestation minable, s’effondrant totalement dans le jeu. Les joueurs de la principauté se stabilise comme dauphin du leader parisien en championnat.
Nicolas Dupuis au micro de Canal + : “45 minutes totalement honteuses. Rien de plus à dire.”

Match n°36 :

Le Paris SG arrive en tant que champion de France au Stade de la Licorne, l’Amiens SC quant à lui arrive la tête basse suite à la lourde défaite de la semaine dernière. Les parisiens ont dominés le match presque de bout en bout, ne laissant que quelques espaces que les amiénois ont su utilisés parfaitement et notamment Serge Gakpé qui s’offre un doublé de gala. Neymar aura trouvé la faille en fin de match, mais aura souffert face à une défense picarde bien en place et un très bon Régis Gurtner.
Nicolas Dupuis au micro de Bein Sport : “La moindre des choses pour nos supporters, c’était de montrer un tout autre visage sur le terrain. Je pense honnêtement que c’est chose faites ce soir avec cette victoire face au nouveau champion de France qui voulait fêter le titre avec une victoire. Je suis content de notre prestation.”

Match n°37 :

Dans ce match sans enjeu, ce sont les amiénois qui prennent les trois points à domicile après une performance de haut niveau. Les hommes de Nicolas Dupuis ne sont pourtant pas rentrés dans le match de manière assidue et le paie cash avec l’ouverture du score pour le FC Metz. Il n’en faudra pas plus pour que les locaux prennent le jeu à leur compte, dominant dans tous les domaines les hommes de Frédéric Hantz. Le score aurait pu être beaucoup plus sévère si les picards n’avaient pas manqué d’efficacité dans le dernier geste.
Nicolas Dupuis en conférence de presse : “J’avais dit aux joueurs que l’on devait remporter ce dernier match à domicile de la saison pour remercier les supporters de leur soutien tout au long de la saison. Nous avons remportés ce match avec la manière avec une très nette domination dans le jeu. Je ne peux que regretter le manque de réalisme devant le but adverse, il y a beaucoup trop de situation de 1v1 qui finissent avec la balle hors cadre."

Match n°38 :

Ce match était très important pour l’Olympique de Marseille qui se devait de le gagner pour s’assurer la quatrième place du championnat sans se soucier des autres résultats. C’est chose faite pour les hommes de Rudi Garcia qui marquent à deux reprises dans ce match suite à des cafouillages dans la surface amiénoise sur corner au tout début du match et à la toute fin de rencontre. L’Amiens SC pourra regretter de ne pas réussi à faire trembler les filets du Stade Vélodrome, butant à chaque tentative sur Steve Mandanda. Clap de fin sur cette saison 2017-2018 de Ligue 1 !
Nicolas Dupuis en conférence de presse : “Forcément déçu de ne pas finir cette saison historique pour le club avec une victoire. Ce fameux manque de réalisme nous as une nouvelle fois coûter cher. Je ne vais pas en faire tout un plat, cette défaite en soi ne nous coûte rien.”

L’Amiens SC finit sur une très bonne 8e place au classement pour sa première dans l’élite. Le pari de mettre l’inexpérimenté Nicolas Dupuis sur le banc du club aura porté ses fruits.Classement

#59

Bordeaux…

:hoho:

#60




Bilan : “Je suis très content de notre saison, personne ne nous voyait finir à cette 8e place. Honnêtement, nous non plus. Nous nous sommes surpris plus d’une fois, notamment face à des équipes du top 4. Au final, malgré notre seconde partie de saison plus compliqué, nous avons réussis à nous stabiliser en première partie de tableau alors que l’objectif initial était d’éviter la relégation directe. Il faudra résister au mercato, reconstruire aux postes qui le nécessite et garder la même base de travail établit cette saison pour ne pas descendre la saison prochaine.”

Dirigeants : “Les dirigeants sont plus que jamais heureux des prestations de l’équipe tout au long de la saison. En me prenant comme entraîneur, il y avait un risque d’échec très élevé et je suis ravi d’avoir réussi ma mission. Le seul reproche de Bernard Joannin à mon égard, c’est l’élimination en Coupe de France dès notre entrée en lice. Sinon il n’y a que du positif.”

Recrues : “Si on met de côté Mirko Vucinic qui n’a quasiment pas joué en deuxième partie de saison, mon recrutement s’est avéré payant pour cette saison. Sulley Muntari a parfaitement répondu à mes attentes, sur le terrain comme dans le vestiaire. Il est très heureux ici. Ronald Zubar a moins joué depuis le début 2018 mais il a toujours su répondre présent pendant les matchs. Il travaille beaucoup avec les jeunes défenseurs du club pour assurer sa succession. Saman Ghoddos a connu une période assez compliqué durant laquelle il n’avait aucun impact quand il était sur le terrain. Il a su redresser la barre et malgré ses problèmes de finition, son jeu de passes nous aura apportés pas mal de points.

Mercato : “Il va falloir pallier le retour de prêt de Lacina Traoré, Gaël Kakuta et Danilo Avelar dans un premier temps. Ensuite, il faudra faire en fonction des finances et des mouvements au club mais j’espère réussir à garder une grande partie de mon effectif cet été, c’est la priorité.”